Nous avons 1655 invités et 68 inscrits en ligne

Le CRD-LPV Belgique organise le match Meursault-Chassagne

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 916

Luc Javaux a créé le sujet : Le CRD-LPV Belgique organise le match Meursault-Chassagne

Nous étions réunis en ce dernier mercredi du mois de mars chez notre ami Olivier Mottard pour une séance mettant aux prises quelques bouteilles de Meursault opposées à quelques bouteilles de Chassagne-Montrachet, issues des mêmes millésimes.
Inutile de tergiverser, ce fut une bien belle dégustation, un peu moins belle cependant que le magnifique after qu'Olivier nous a concocté pour fêter son anniversaire !
Mais ne sautons pas les étapes...

CR:

Before :


Francis Boulard - Les Rachais - Champagne Brut Nature 2002



Il y a des bulles. Elles sont belles et fines. Le nez est floral, limite miellé, un poil oxydatif, fruits blancs, note fumée. En bouche, attaque franche, tendue, très peu dosé, grande fraîcheur, dans un style très droit mais bien équilibré, avec une bulle très agréable, sans caractère agressif. Très belle longueur. Le style Boulard est évoqué, uniquement par les meilleurs, que je ne citerai pas… Très bien ++


Meursault - Chassagne : le match !

Nous avons droit à cinq paires de bouteilles issues du même millésime. On a le droit de s'amuser, ou pas, à retrouver le village et/ou le millésime.



1. Domaine Jean Chartron - Chassagne-Montrachet « Les Benoîtes » 2013 - 15,6/20



Luc Javaux : Robe jaune pâle vers paille. Nez légèrement réduit, cour de ferme, qui s’ouvre bien sur de belles notes fruitées, blancs et agrumes. En bouche, les notes d’élevage, très discrètes, se font sentir, pierre mouillée. L’attaque est bien fraîche, le style est tendu et droit, avec un peu de rondeur en milieu de bouche, c’est très bien équilibré, d’une belle longueur sans être exceptionnelle. Finale saline, avec une pointe d’amertume. Je vote Chassagne, jeune. 15,5/20
Olivier Mottard : Robe or très clair. Nez légèrement réduit avec une note grillée. Bouche structurée autour d’une colonne vertébrale dynamique. Vin tonique et de belle longueur. 15,5/20




2. Domaine Michel Bouzereau et Fils - Meursault-Genevrières 1er Cru 2013 - 14,5/20



Luc Javaux : Robe semblable au précédent. Au nez, c’est assez peu expressif, fruits blancs, notes florales. En bouche, un peu moins de fraîcheur, davantage de rondeur, tout en restant bien équilibré. La longueur semble, cependant, assez nettement en retrait. Je vote donc Meursault. 14/20
Olivier Mottard : Robe un peu plus soutenue. Nez de fruits mûrs. Belle attaque riche, beaux arômes de fruits blancs. Vin équilibré, moins dynamique que le précédent. Final salin. 14/20




3. Domaine Thierry et Pascale Matrot - Meursault-Charmes 2010 - 11,1/20



Luc Javaux : Robe or intense, évoluée. Au nez, il y a du beurre, un peu rance, de la pomme, un peu blette, du miel, du caramel, tout ce qui me fait penser à une évolution prématurée. En bouche, l’acidité est forte, peu de volume, c’est strict, trop à mon goût, ça manque cruellement de longueur, amertume marquée en finale. Pas de plaisir sur cette bouteille. 11/20
Olivier Mottard : Robe or foncée. Nez de beurre, de caramel qui évolue sur la pomme. Bouche ample et riche avec les mêmes arômes que ceux perçus au nez. Final assez moyen, marqué par une forte amertume. Un vin qui apparaît trop évolué. 10/20



4. Domaine Thomas Morey - Chassagne-Montrachet « Les Embrazées » 1er Cru 2010 - 16,4/20



Luc Javaux : Robe jaune-or, brillante, superbe. Au nez, élevage discret, très beau fruit, fleurs blanches, minéral, c’est très flatteur et très fin. En bouche, si la fraîcheur est grande, ici aussi, l’équilibre est parfait dans un style tendu, élancé, très long. Superbe. Je vote Chassagne, 2005. 17/20
Olivier Mottard : Robe or soutenu. Nez élégant, sur les fruits secs, l’amande et une note florale. Très jolie bouche parfaitement équilibrée avec une belle tonicité. Grande longueur, beau vin. 16/20





5. Domaine Jobard-Morey - Meursault-Charmes 1er Cru 2005 - ED



Luc Javaux : Malheureusement bouchonné… ED
Olivier Mottard : ED




6. Domaine Fernand et Laurent Pillot - Chassagne-Montrachet « Vide Bourse » 1er Cru 2005 - 16,1/20



Luc Javaux : Robe jaune or intense. Au nez, touche oxydative un peu malheureuse, qui masque le reste de l’aromatique. En bouche, en revanche, c’est autre chose. La fraîcheur est belle, il y a du volume, de la puissance, c’est très bien équilibré et d’une très belle longueur. L’alcool se fait un peu sentir en finale, mais reste parfaitement dompté par l’acidité. Au final, beaucoup de plaisir tout de même, dommage pour le nez qui lui empêche d’obtenir une note d’excellence. Je vote Chassagne dans un millésime riche. 16/20
Olivier Mottard : Robe or soutenu. Nez de pralin, d’amande, avec belle évolution. Bouche équilibrée, à la jolie évolution, avec un corps assez imposant. Très long final avec beaucoup de fraîcheur. Superbe ! 16/20




7. Domaine Vincent et Sophie Morey - Chassagne-Montrachet « Les Embrazées » 1er Cru 2012 - 15,1/20



Luc Javaux : 7. Robe jaune paille vers or. Élevage discret, fruits blancs, floral, épices, pierre à fusil, c’est beau, mais moyennement expressif. En bouche, c’est frais, c’est même très frais, citrique, à la limite de ce que je peux accepter, mais ça passe. Équilibre sur le fil du rasoir, dans un style qu’on peut qualifier de fin ou de maigre selon son humeur du jour. Belle longueur, finale marquée par une amertume assez marquée. Je vote 2008. Pour le village, on verra après… 13,5 /20
Olivier Mottard : Robe or. Nez plutôt discret, peu expressif. Bouche très élégante avec une touche boisée discrète qui souligne le vin. Belle longueur, joli vin. 15/20




8. Domaine Albert Grivault - Meursault Clos des Perrières 1er Cru 2012 - 17,4/20



Luc Javaux : Robe jaune paille. Superbe nez, très flatteur, élevage présent mais très bien intégré, fruits blancs, floral, minéral. En bouche, on retrouve une acidité forte, voire très forte, mais qui semble mieux intégrée à la matière, un poil plus volumineuse ici. Equilibre atteint, et bien plus que ça pour mes voisins qui s’extasient, et c’est effectivement très beau, mais pas grand pour mon goût. Très belle longueur, saline, salivante. Bon, eh bien je reste sur 2008, et je vote Meursault. 16/20
Olivier Mottard : Robe or clair. Nez légèrement grillé. Très belle bouche, splendidement équilibrée à la fois puissante et fraîche qui laisse une très belle impression de jeunesse. Final très long et salivant. Splendide ! 18/20




9. Domaine Ballot Millot et Fils - Meursault-Charmes 1er Cru 2008 - 15,2/20



Luc Javaux : Robe jaune-or. Nez discret, relativement fermé, les arômes ne se libérant réellement qu’en bouche, sur un beau fruit mûr, notes de pierre à fusil, fleurs blanches. L’attaque est très fraîche, avec une forte acidité à l’avant-plan, qui s’équilibre en milieu de bouche, même si c’est sur le fil du rasoir. Finale de très bel acabit, tant en ce qui concerne la longueur que le caractère salin et salivant. J’aime ce Chassagne 2005 ! 16,5/20
Olivier Mottard : Robe or soutenu. Nez citronné. Bouche structurée et assez traçante. Une certaine élégance avec une fermeté sur le long final. Joli vin. 15/20




10. Domaine Marc Morey et Fils - Chassagne-Montrachet « En Virondot » 1er Cru 2008 - 15,6/20



Luc Javaux : Robe jaune-or. Au nez, note de caramel, touche de beurre, pierre à fusil, fumé, fruits jaunes. En bouche, très belle acidité, mais également la matière et le volume suffisants pour l’équilibrer à mon sens parfaitement. Finale très longue, salivante, minérale. Superbe ! 17/20
Olivier Mottard : Robe or plus clair. Nez peu expressif. Bouche où l’élevage est un poil plus marqué. Arômes de fruits blancs, final très tonique. 15/20


Vous trouverez ci-dessous le tableau reprenant l'ensemble des notes des dégustateurs présents ainsi que le classement final.




Comme vous pouvez le constater, le match s'est révélé serré...


After

finalement, on va commencer à se demander si on ne vient pas aux réunions du CRD-LPV Belgique davabntage pour l'after que pour la dégustation proprement dite.
Il faut dire que parfois, et même souvent, on nous présente du lourd. Ou plutôt du bon. Et même de l'excellent voire du grand ! Jugez plutôt...
Et encore, ce n'est rien comparé à l'excellente blanquette de veau concoctée par Olivier.







1. Domaine Schoffit – Riesling GC Sommerberg 2009



Robe jaune paille vers or. Au nez, pas de doute, on est sur un beau riesling. Agrumes confits, fines notes terpéniques, floral, en est en terrain connu, mais de qualité. En bouche, pointe de sucre résiduelle en attaque, très belle fraîcheur, équilibre qui ne l’est pas moins, il y a de la puissance et de la longueur. Très bien ++



2. Clos Rougeard – Saumur "Brézé" 2001



Robe jaune paille. Superbe nez sur les fleurs blanches, fruits jaunes, touche d’élevage discrète et parfaitement intégrée, minéral. En bouche, c’est superbe, frais et puissant à la fois, parfaitement équilibré et très long. Un grand vin à maturité. Excellent +


3. Château Rayas - Châteauneuf-du-Pape blanc 2004



Robe jaune or. Très beau nez, fenouil, fruits jaunes, épices, croute de fromage. En bouche, il y a de la puissance, indéniablement, mais ça reste superbement équilibré, étonnamment frais pour la région, et d’une très belle longueur. Excellent.



4. Domaine de la Grange des Pères - VDP de l'Hérault 2005



Robe intense aux reflets grenat, évoluée. Au nez, ça semble également bien évolué, fruité très mûr, épices, floral, très flatteur. Grange des Pères est évoqué dès ce stade. En bouche, tout est fondu, superbe acidité, rondeur, soyeux de texture, équilibre parfait, longueur superbe. Un vin remarquable, qui fait sans doute un peu plus vieux que son âge, mais quelle importance, tellement c’est bon… Excellent


5. Domaine Armand Rousseau – Gevrey-Chambertin 1er Cru Clos St Jacques 1998



Robe d’intensité moyenne +, aux reflets rubis à grenat. Nez très pur sur les fruits rouges, petite touche verte (rafle ?), floral, d’une grande élégance et d’une grande finesse. En bouche, c’est très frais, tendu, mais reste parfaitement équilibré, et surtout d’une longueur phénoménale, tannins encore présents mais d’une finesse de texture rare. Grand vin


6. Château Lafite Rothschild - Pauillac 2001



Robe intense aux reflets rubis. Nez sur les fruits noirs, tabac, cèdre, sous-bois, café. En bouche, très belle fraîcheur, caractère un peu strict mais néanmoins très élégant, d’un classicisme exemplaire. Tannins encore présents mais très fins, superbe longueur. C’est classique, c’est bon, c’est très bon, c’est même excellent.


On ne mesure pas toujours la chance qu'on a de côtoyer depuis autant d'années des amis à la générosité sans faille, qui n'hésitent pas à nous ouvrir leurs plus belles bouteilles pour le plaisir du partage. Encore merci Olivier et bon anniversaire à toi, vieille branche !


Luc
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Gildas, alfonso, Alex, Jean-Paul B., Sylv1, bart, matlebat, Vougeot, Galinsky, vinozzy, peterka, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, TIMO, o_g, Vaudésir, Frisette, starbuck, leteckel, jclqu, LoneWD, lugdunum, Damien72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5140
  • Remerciements reçus 1499

Olivier Mottard a répondu au sujet : Le CRD-LPV Belgique organise le match Meursault-Chassagne

Merci Luc pour la mise en page du CR.CR:
Ce fut effectivement une bien belle soirée et, comme le souligne l’adage, les absents ont toujours tort. :)
J’apporte un complément d’information.
Je ne sais pas pourquoi mais les afters ayant été outrageusement vidés, zX il restait quelques centilitres dans les bouteilles de ce beau match que j’ai regoûtées le lendemain.
Le Chassagne-Montrachet « Les Benoîtes » était égal à lui-même. Très belle découverte en ce qui me concerne.
Le Meursault-Genevrières du domaine Bouzereau a connu une très belle évolution : mieux équilibré à mon goût avec surtout une tension savoureuse qui lui faisait défaut la veille.
Ceux qui en ont en cave ne doivent pas hésiter à le carafer aujourd’hui ou à le laisser s’aérer longuement. Un changement spectaculaire !
Pour le Meursault-Charmes du domaine Matrot, je confirme que la bouteille avait le même profil évolué.
Le Chassagne-Montrachet « Les Embrazées » du domaine Thomas Morey n’avait pas évolué d’un iota, superbe.
Le Chassagne-Montrachet « Vide Bourse » du domaine Pillot a connu une évolution moins heureuse puisque la touche oxydative décrite par Luc s’est nettement développée.
Si le profil n’était pas celui du Meursault-Charmes de Matrot, on en prenait le chemin.
J’ai trouvé le Chassagne-Montrachet « Les Embrazées » du domaine Vincent et Sophie Morey toujours aussi élégant que la veille alors que la note d’élevage perçue avait totalement disparu.
Le Meursault Clos des Perrières était décidément au top ayant conservé tout à la fois sa puissance, son élégance et sa fraîcheur.
Enfin, les deux vins du millésime 2008, le Meursault-Charmes du domaine Ballot Millot et le Chassagne-Montrachet « En Virondot » du domaine Marc Morey avaient conservé leur tonicité et leur côté salin avec cependant une légère note d’élevage encore présente sur le Chassagne.

Merci à tous pour votre présence et heureux de vous avoir proposé quelques centilitres d’un after assez éclectique et gourmand.

Olivier
#2
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, alfonso, Alex, Jean-Paul B., Galinsky, Jean-Loup Guerrin, TIMO, Vaudésir, leteckel, jclqu

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3297
  • Remerciements reçus 2443

starbuck a répondu au sujet : Le CRD-LPV Belgique organise le match Meursault-Chassagne

Concernant la Meursault Charmes du domaine Matrot, j'ai eu la même sensation sur une 2009
Ce n'était pas complètement oxydé mais ça en prenait le chemin. Heureusement que les voisines du carton n'avaient pas le même défaut.

Pour Bouzereau, une village parcellaire aurait peut-être mieux convenue à l'exercice pour 2013.
La dégustation récente d'une 2016 au domaine semble indiquer que la cuvée Genevrières a besoin d'une belle garde pour dévoiler son potentiel.

Sinon effectivement vos afters me laissent rêveur

Sylvain
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1400
  • Remerciements reçus 245

jclqu a répondu au sujet : Le CRD-LPV Belgique organise le match Meursault-Chassagne

Tres belle dégustation !
Et que dire des after, vous avez été gatés avec des quilles superbes (tu)
Dans la série, j'aurais aimé gouter le Clos Saint-Jacques de Rousseau, et les commentaires élogieux renforcent mon envie :)

JC
LPV Lutèce
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5608
  • Remerciements reçus 2514

Frisette a répondu au sujet : Le CRD-LPV Belgique organise le match Meursault-Chassagne

:woohoo: :woohoo: :woohoo:
Quelles séries

Joyeux anniversaire Olivier!

Flo (Florian) LPV Forez
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5140
  • Remerciements reçus 1499

Olivier Mottard a répondu au sujet : Le CRD-LPV Belgique organise le match Meursault-Chassagne

Merci Flo. ;)

Olivier
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1400
  • Remerciements reçus 245

jclqu a répondu au sujet : Le CRD-LPV Belgique organise le match Meursault-Chassagne

jclqu écrit: Tres belle dégustation !
Et que dire des after, vous avez été gatés avec des quilles superbes (tu)
Dans la série, j'aurais aimé gouter le Clos Saint-Jacques de Rousseau, et les commentaires élogieux renforcent mon envie :)


Mais oui Flo, tu as raison !

Joyeux anniversaire Olivier, tu les as gâté !

JC
LPV Lutèce
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5140
  • Remerciements reçus 1499

Olivier Mottard a répondu au sujet : Le CRD-LPV Belgique organise le match Meursault-Chassagne

Merci JC !
J’ai essayé de faire au mieux :cheer:

Olivier
#8
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jclqu

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11813
  • Remerciements reçus 1811

jean-luc javaux a répondu au sujet : Le CRD-LPV Belgique organise le match Meursault-Chassagne

Belle dégustation et superbes vins en "after"!
Chapeau Olivier et bon anniversaire (si c'est pas trop tard...).

jlj
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5140
  • Remerciements reçus 1499

Olivier Mottard a répondu au sujet : Le CRD-LPV Belgique organise le match Meursault-Chassagne

C’était le mois dernier Jean-Luc mais c’est l’intention qui compte. ;)

Olivier
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2652
  • Remerciements reçus 114

milleret a répondu au sujet : Le CRD-LPV Belgique organise le match Meursault-Chassagne

" Et encore, ce n'est rien comparé à l'excellente blanquette de veau concoctée par Olivier.""

Humm ..comme pour la morue , c'est devenu un plat de luxe surtout quand on la chance d'avoir accès à un vrai veau fermier élevé sous la mère .
Bonne nouvelle pour Brézé 2001 ..
Très belle série , manque peut être un Morey Coffinet - JC Bachelet , histoire de diversifier les achats ...je constate que vous restez fidèles à vos domaines sur Chassagne ... il est vrai qu'ils sont très nombreux sur la commune à proposer de belles bouteilles .
Comme toujours des " After " ...de haut niveau .
Félicitations .
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11813
  • Remerciements reçus 1811

jean-luc javaux a répondu au sujet : Le CRD-LPV Belgique organise le match Meursault-Chassagne

manque peut être un Morey Coffinet - JC Bachelet , histoire de diversifier les achats ...

Quand on fait un tête à tête, cela limite encore forcément la quantité de vins de chacun des protagonistes.
A 5 contre 5, il me semble compliqué, Jean-Luc, de mettre un représentant de tous les domaines valables.

jlj
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2652
  • Remerciements reçus 114

milleret a répondu au sujet : Le CRD-LPV Belgique organise le match Meursault-Chassagne

Encore plus quand on constate que cette commune présente de plus en plus de candidats sérieux ....c'est pour cette raison que j'aime bien diversifier mes achats et ne pas être trop " ficelé " aux mêmes domaines . Mais je reconnais que c'est devenu de plus en plus difficile de trouver certains vins ...pas facile de trouver une bouteille de Blanchots de Morey Coffinet ou encore JC Bachelet si tu n'as pas une allocation domaine . .....il faut faire un choix . Privilégier les achats propriété pour les domaines très recherchés ( encore faut-il rentrer dans le fichier à temps ) et diversifier ses achats chez les cavistes pour les vins plus accessibles ...
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux