Nous avons 1899 invités et 41 inscrits en ligne

CR: Les voisins se retrouvent au vert et autour de deux thèmes

  • Marc C
  • Portrait de Marc C Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 6355
  • Remerciements reçus 2561
CR: Le RDV avait été pris de longue date pour ce WE au vert pour les voisins. Après différentes alertes, tout le monde est finalement bien présent pour un programme vinique qui sur le papier promettait beaucoup !

Voici les commentaires qui sont une synthèse des sensations le soir même, le lendemain midi et le surlendemain… Les vins ont été débouchés et carafés plusieurs heures avant le service.



Thème 1 : Bourgogne Chardonnay 2008 (vins non servis à l’aveugle)

Domaine Raveneau - Chablis 1er cru Montée de Tonnerre - 2008
Nez très fromage à l’ouverture mais qui va s’éteindre assez rapidement pour devenir quasi mutique.
L’attaque est jolie, enveloppante mais le vin semble disparaître dès le milieu de bouche pour ressurgir lors de la finale qui sans être intense est très longue

Difficile à comprendre en l’état surtout comparés avec ses petits camarades de la Côte de Beaune plus expressifs ou même son aîné de 2007 bu il y a quelques temps. Même le lendemain, le vin sera encore sur sa réserve.

Domaine Carillon - Puligny Montrachet 1er cru Les Perrières - 2008
Le nez est sans doute le plus complexe des quatre avec de la noisette, une point florale et citronnée.
La bouche est magnifique, dense parfaitement guidée (sensation de force contenue), elle défile avec beaucoup d’harmonie.
Finale à l’avenant prolongeant ce bonheur.

Superbe !

Domaine Jean Claude Bachelet - Chassagne Montrachet 1er cru Blanchot dessus - 2008
Nez sur les fruits blancs murs, un peu d’épice et un élevage assez présent.
La bouche est nettement la plus large avec un léger manque de nerf pour mon goût, c’est enveloppant et très beurré.
Comme pour les autres, la finale est superbe

Un vin dans un registre assez riche et qui de fait m’a moins parlé que les autres, mais c’est uniquement une question de goût les qualités étant indéniables

Domaine Albert Grivault - Meursault 1er Cru Clos des Perrières - 2008
Le nez est étonnant, très renfrogné le 1er soir, il se présente avec un net regain d’intensité le lendemain midi. L’ensemble reste très minéral (pierre mouillée, craie) avec un léger agrume (citron).
La bouche est géniale, très puissante et très épurée. Aucun élevage ne vient perturber cet ensemble cristallin. Le volume est important avec quasiment aucune sensation de gras.
Très longue finale, intense et salivante.

Superbe mais il n’y a clairement pas le feu

Une très belle série de 2008 avec des styles très différents et au final une expression assez variée de ce qu’on peut faire avec du Chardonnay.



En avant pour le thème n°2 : Châteauneuf 2001. Il y a évidemment un vilain petit canard qui n’a pu fournir, faute de références dans l’appellation et le millésime…B)- Les Châteauneuf sont bus en semi-aveugle : cuvées connues mais servies dans un ordre aléatoire par une main innocente après quelques étapes d’anonymisation avec des carafes, des chiffres et des lettres

Domaine Jamet - Côte Rôtie - 2007
Nez très poivré, végétal, qui sans être désagréable est un rien monolithique en l’état
La bouche, élancée, est à son avantage : de l’intensité, et une texture soyeuse
Belle finale encore un peu fougueuse

C’est joli et très prometteur mais à attendre encore il me semble

Maison Delas - Hermitage les Bessards - 2004
Nez complexe sur les fruits rouges, les épices, une légère pointe fumée
Bouche harmonieuse, fondue, déliée, surtout en comparaison du Jamet.
L’ensemble est frais, avec un belle finale

Beaucoup de plaisir sur ce vin qui me semble prêt à boire. À noter que le lendemain, j’ai trouvé qu’il avait perdu en netteté.

1ere paire à l’aveugle : le hasard a bien fait les choses…

Domaine du Château Rayas - Châteauneuf du Pape Pignan - 2001
Nez sur la fraise, les agrumes.
La bouche est puissante voire brutale.
C’est malgré tout bien équilibré malgré une légère chauffe en finale.

Domaine du Château Rayas - Châteauneuf du Pape Rayas - 2001
Nez dans le même style que Pignan mais avec un supplément de complexité (plus floral notamment).
La bouche est en comparaison plus calme avec un supplément de densité et surtout de profondeur et également plus d'élégance.
Très belle finale

À l’aveugle, j’ai retrouvé Pignan et Rayas, ce premier me paraissant un peu plus « rentre dedans » que Rayas avec moins de complexité et de longueur. Pour le coup le style Reynaud nous a semblé assez évident à trouver. Je reste par contre souvent perturbé par ces finales un peu chaudes, qui m’ont d’ailleurs incité à penser à Reynaud et non à Beaucastel sur cette paire.

La 2e paire à l’aveugle (NB, quasi tout le monde est parti sur Reynaud pour les deux précédents mais pas de vérification, bien entendu, avant le 2e service)

Domaine de Beaucastel - Châteauneuf du Pape - 2001
Joli nez sur les fruits noirs et les épices. La bouche est par contre plus limitée avec une acidité qui ne fera que s’exprimer de plus en plus au fur et à mesure de l’ouverture. Si le premier soir je lui avais trouvé plus de longueur que pour Hommage à Jacques Perrin, l’aération lui aura été fatale ce dernier creusant nettement l’écart par la suite.

Au final un vin agréable mais pas aussi remarquable que Pignan

Domaine de Beaucastel - Châteauneuf du Pape Hommage à Jacques Perrin - 2001
Nez très changeant qui finira par devenir superbe après 3 jours d’ouverture : fruits rouges murs, figue, tabac blond, épice, etc. le tout délivré dans une belle harmonie avec un force tranquille (à noter un passage surprenant par les fruits de mer à J+2). La bouche, à l’image du nez, impose tranquillement ses qualités : de la densité et une superbe texture tout ne douceur. Cependant, on pourrait lui reprocher de ne pas tenir complétement la distance après une attaque qui promet beaucoup du fait d’un decrescendo en intensité. Très belle finale, intense et très persistante sur l’aromatique du nez et un long finish sur le tabac blond

J’ai beaucoup aimé ce vin qui a mis du temps pour se révéler par contre : le premier soir, il m’avait même paru plus court que la cuvée classique.




Merci aux voisins pour ces superbes vins et ce non moins superbe WE au vert et en particulier à Aude et Quentin pour l'accueil au vert. En plus grâce à notre climat magnifiquement tempéré du Nord nous avons pu profiter d’un feu de cheminée et d’un barbecue, tout ça au mois de Mai !

A la prochaine :)-D

Marc
28 Mai 2014 13:38 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5868
  • Remerciements reçus 400
Superbe, merci.

Jmm

Jmm
28 Mai 2014 14:04 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3668
  • Remerciements reçus 1477
Bon les gars, quittez Paris et son air pollué et venez donc vous installer dans ce hâvre de verdure et de paix qu'est le 9-5... y'a plein de lieux champêtres.
Dire qu'en plus vous vous êtes régalés des mets préparés lors de vos agapes, et c'est moi qui vais finir par déménager dans le sud parisien. Me tentez pas !

Bravo aux voisins et merci pour ce fort salivant compte-rendu, Marc (tu)
Phil
28 Mai 2014 14:34 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3416
  • Remerciements reçus 463
C'est marrant car on était invité ailleurs mais on s'est tapé les autres voisins qui faisait une fete avec la musique à donff !

8/10 les bourgognes blancs 2008 (juste un point au dessus des 2006, 2009, 2004 :D)

Francois // chaque avis est subjectif et la somme des subjectivités fait une objectivité (F Mauss)
28 Mai 2014 15:44 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2837
  • Remerciements reçus 524
Voici mes impressions qui sont remarquablement proches de celles de Marc !

Raveneau, Montée de Tonnerre 2008
Pas mutique, le nez est cependant discret à l'ouverture.
Il tarde à s'ouvrir et ne se livrera jamais réellement.
Une belle bouche fraiche, tendue comme une lame d'acier, et néanmoins douce.
A revoir

Carillon, Puligny 1C Les Perrières 2008
Beaucoup de classe et de générosité dans ce vin où l'élevage transparaît quelque peu mais participe à un ensemble agréable.
La bouche réalise un bel équilibre entre tension et générosité, on sent encore un peu de retenue. Très bonne longueur.

JC Bachelet, Chassagne 1C Blanchots Dessus 2008
Un nez qui pète, qui fait un peu bimbo par rapport aux précédents - mais on est loin d'un côté outrancier.
La bouche est très pleine et dense, gourmande, d'aucuns diraient savoureuse. Très bonne longueur.
Clairement un vin qui gagnera encore beaucoup.

Grivault, Meursault Clos des Perrières 2008
Très joli nez un peu retenu avec un caractère encore juvénile. L'aromatique est clairement sur la craie, on entend "chablis" au fond de la salle.
La bouche est exceptionnelle de longueur et de finesse.
Par rapport au Bachelet, un potentiel de garde probablement encore supérieur.

Jamet, Côte Rôtie 2007
Pas fermée pour un sou, cette côte-rôtie offre un nez affriolant sur le poivre et les épices, le tout étant très élégant.
La bouche est sans raideur, structurée mais très abordable.
Très bon, encore beau potentiel.

Delas, Hermitage Les Bessards 2004
Plus de complexité que dans le Jamet. Le nez présente un peu plus d'évolution. L'aromatique est sur les herbes avec une petite touche vanillée.
Très belle bouche très pleine, croquante.
Excellent.

Pignan 2001
Robe un peu trop claire pour ne pas être un peu signée. Le nez est sur le cuir, le gibier. La bouche est belle dans un style tout de même assez massif. TB.

Rayas 2001
Robe (encore) plus claire que Pignan, mais aussi trouble.
Proche dans l'esprit du Pignan, ce Rayas présente une bouche plus crémeuse, un peu plus de sucrosité à l'attauqe, et une aromatique différente, plus florale notamment. La bouche a cette qualité de suavité malgré le degré alcoolique qui met souvent Rayas à part. Excellent.

Beaucastel 2001
La robe est nettement plus sombre que la paire précédente.
Le nez est totalement explosif, très complet, complexe et allant même jusqu'à l'eucalyptus.
La bouche est d'une bonne structure, la longueur excellente avec une acidité perceptible. Excellent.

Beaucastel Hommage à Jacques Perrin 2001
Robe très sombre. Un peu plus en-dedans aromatiquement, plus sauvage. Le bouche est compacte, point fermée mais néanmois loin de l'exhubérance du petit frère.
L'équilibre semble remarquable et le vin armé pour la garde. Je suis un peu perplexe néanmoins en termes de plaisir immédiat.

Au bilan une dégustation de très haut niveau, toutes les bouteilles se sont présentées magnifiquement, aucune déviance, pas une trace de bouchon.
2008 en bourgogne blanc et 2001 à Châteauneuf semblent confirmer leur excellente réputation et leur potentiel de garde.

Benji

Benji
28 Mai 2014 17:58 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2737
  • Remerciements reçus 330
changez pas de voisins !!!

Yann
28 Mai 2014 18:35 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2837
  • Remerciements reçus 524
Ce n'est pas à l'ordre du jour !
On a prévu de refaire la même dégust dans 10 ans... :)-D
Benji

Benji
28 Mai 2014 18:48 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4415
  • Remerciements reçus 1456
Benjamin
Pour les bourgognes blancs ce ne sera pas trop loin!!

A bientôt
R
28 Mai 2014 18:52 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2837
  • Remerciements reçus 524
Oui le Clos des Perrières me donne l'envie d'en attendre une pendant 30 à 40 ans.
Encore faut-il en avoir... (et avoir le temps, aussi :D)
Benji

Benji
28 Mai 2014 19:14 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Les voisins se retrouvent au vert et autour de deux thèmes

Merci pour ce compte-rendu qui m'intéresse beaucoup.
Deux remarques:
-Je trouve comme vous excellent le Puligny les Perrières 2008 de Carillon.
J'en avais acheté et, après en avoir bu une bouteille au restaurant, j'en ai racheté.
-Je suis heureux de lire vos avis sur les Bessards 2004.
J'en ai et je n'osais pas encore ouvrir ce vin. Je vais faire prochainement l'expérience.
28 Mai 2014 19:21 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 953
  • Remerciements reçus 1
J'aimerais avoir des voisins du même acabit B)

Marc Lotin
Il ne faut pas toujours tout s'autoriser...mais ne jamais rien s'interdire.
28 Mai 2014 20:31 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Les voisins se retrouvent au vert et autour de deux thèmes

Benjamin,

J'ai plusieurs bouteilles du Clos des Perrières 2008 de Grivault en cave, mais je n'ai même plus 30 ans devant moi ;)

Je n'ai jamais bu Rayas 2001 et Beaucastel rouge 2001, face à face.
Dans mes souvenirs, j'aurais donné un "+" à Rayas 2001.

Tu as de la chance, je n'ai jamais eu l'occasion de boire Hommage à Jacques Perrin 2001 ;)
28 Mai 2014 21:40 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Marc C
  • Portrait de Marc C Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 6355
  • Remerciements reçus 2561
Thierry,

Pour le Clos des Perrieres, on peut se faire plaisir dès aujourd'hui si on n'est pas trop exigeant sur l'aromatique. La bouche à elle-seule vaut largement ce sacrifice ;)

Sinon, c'est la deuxième fois que je goûte bien Bessards 2004. Il m'abandonne semblé nettement plus fondu cette fois-ci qu'il y a 3-4 ans. Je n'ai pas l'impression qu'il gagnera beaucoup à être encore attendu (Jacques Grange m'avait effectivement confirmé que 04 se goûtait très bien)

Marc
28 Mai 2014 22:32 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Les voisins se retrouvent au vert et autour de deux thèmes

Merci pour cette confirmation, Marc.
Je ne vais pas tarder à commenter un Bessards 2004.
28 Mai 2014 22:45 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4662
  • Remerciements reçus 255
Bravos messieurs, super série !! Pour Beaucastel 2001 et Hommage à Jacques Perrin 2001, je ne suis pas étonné: nous avions dégusté la même paire en 2009 [size=small](quelle horreur déja 2009)[/size] avec LPV PACA ( CR ICI )et nous pensions déja que le beaucastel était au dessus de l'hommage en terme de plaisir.. Je pense clairement qu'il faut attendre l'Hommage, et la dégustation de marc sur 3 jours semble confirmer cela..

Arnaud
29 Mai 2014 09:45 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2837
  • Remerciements reçus 524
Thierry,
la bouteille de Bessards finie après 48h montrait de sérieux signes de fatigue. Je pense donc que c'est tout à fait mur et qu'il ne vaut mieux pas l'attendre encore 10 ans.
Benji

Benji
29 Mai 2014 10:36 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Les voisins se retrouvent au vert et autour de deux thèmes

Merci, Benji, pour ce complément d'information.
29 Mai 2014 15:35 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2837
  • Remerciements reçus 524
Petit retour 3 semaines après... pour indiquer que le fond de Raveneau resté au frigo (environ 2 petits verres) semble se réveiller et ne montre pas de signe de fatique. C'est mon apéro de ce dimanche.
Selon un vieil ami qui a participé à mon initiation au vin, le potentiel en années d'un vin correspondait au nombre de demie-journées de tenue après ouverture. J'en déduis que cette Montée de Tonnerre sera au top dans... une quarantaine d'années :)
Benji

PS pour ceux qui auraient ces vins mais pas les années devant eux... je paie cash :D

Benji
15 Jui 2014 12:40 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck