Nous avons 2384 invités et 44 inscrits en ligne

LPVFOREZ dans la douceur roannaise :)-D

  • Cédric42120
  • Portrait de Cédric42120 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Modérateur
  • Enregistré
  • Messages : 2813
  • Remerciements reçus 588

LPVFOREZ dans la douceur roannaise :)-D a été créé par Cédric42120

Afin d'échapper à la rigueur hivernale de la cuvette stéphanoise, c'est avec grand plaisir que je recevais dans le climat plus doux de la campagne roannaise, la joyeuse bande de LpvForez.
La soirée était comme à son habitude, garnie des apports solides et liquides de chacun...Merci à vous :)-D

ALTA ALELLA PRIVAT OPUS Evolutium Gran Reserva - Brut nature- (dégorgement 21/05/2014)

- à l'aveugle -

Nez légèrement oxydatif sur la pomme, le miel, la noix ...des effluves de raisin de corinthe à l'agitation.
La bouche est ample, de longueur moyenne et se présente dans un registre sec. Les bulles sont fines, bien présentes, dominant peut-être un peu trop la matière. L'aromatique se décline sur le grillé, les fruits à coque secs. On retrouve ce grillé en persistance, ainsi que des amers un peu brouillon qui se réveilleront à l'agitation.
Un vin honnête porté par des bulles agréables mais manquant de structure et d'identité pour marquer les esprits.

Moyen/bien

EGLY-OURIET Brut Tradition Grand Cru (Dégorgement juillet 2011)

- à l'aveugle -

Nez profond sur le beurre frais, la pomme, les fruits blancs et dégageant une belle fraicheur citronnée.
Toucher de bouche agréable. Belle matière portée par des bulles fines, à l'écume onctueuse. On reste dans un registre sec, et on apprécie son aromatique fruitée apportant le jus et la fraicheur qu'il manquait au précédent. Un vin structuré, accessible et parfaitement défini. Fins amers élégants.

Bien/Très Bien

Chablis 1er cru forest 2008 DAUVISSAT

- bouteille ouverte du matin pour le soir et carafée 1H30, pas d'aveugle pour moi -

Nez sur le pétard, l'iode, le citron vert.... L'agitation réveille les fruits. Elevage bourguignon présent, fugaces notes sur la croute de fromage.
La bouche est présente d'entrée. Une belle acidité sur fond minéral guide le vin sur une longueur phénoménale. C'est riche, même si on ressent encore de la retenue sur le plan aromatique. C'est droit et donne la sensation d'une énergie redoutable laissant penser que ce vin va défier le temps. Elevage encore perceptible. Très cohérent en l'état mais les suivantes attendront quelques années.

Très Bien +

MEURSAULT 2012 F.Mikulski.

- à l'aveugle-

Nez séduisant, d'intensité moyenne mais faisant preuve d'une belle précision: des fruits blancs, du citron.. des effluves iodées..
La bouche est fruitée (fruits blancs, agrumes), élancée, épurée, tenue par une fine acidité donnant de l'élégance et un équilibre subtil. Belle longueur.
[size=x-small]L'aveugle m'a d'abord orienté sur le style DROIN sur un millésime accessible tel 2011 mais l'aération m'a réorienté sur le maconnais, me rappelant l'accessibilité, et le fin équilibre que j'avais pu rencontrer sur les montagny d'Aladam (entre autre).
Perdu ! en tout cas, j'aime ce style de blanc. Heureux d'avoir pu croiser ce domaine.[/size]

Très Bien

Après débat à l'aveugle sur l'ordre des rouges, on s'est finalement décidé à commencer par celui-ci pour finalement se raviser après le premier verre, pour le finir en dernier. .

IROULEGUY Domaine ARRETXEA cuvée Haitza 2001

- pas d'aveugle pour moi, ouvert du matin au soir puis carafé 2 H-

Nez sur les fruits à noyaux murs, légèrement cuits. De fugaces notes évoluées sur le cuir. une sensation de fraicheur sur le menthol.
L'agitation révèle des fruits plus compotés, toujours de fruits à noyaux mais aussi de "fraise écrasée".
La bouche est massive aux tannins bien présents mais lissés, sans accroche. Beau volume à l'acidité tranchante. On retrouve ces fruits à noyaux cuits qui emportent littéralement le palais, avec en sus des agrumes (pamplemousse rose) donnant une belle fraicheur à l'ouvrage. Une légère astringence ternit la finale, mais quel potentiel encore !! dommage qu'elle soit orpheline cette bouteille.:S

Bien/Très bien

POMEROL Petit village 2006

- Bu à l'aveugle-

Nez séduisant sur les petites baies noires, un floral (pivoine), un doux vanillé (élevage).
La Bouche est belle, fruitée, veloutée avec toujours ces notes vanilles. Beau volume, acidité présente. Un vin aux notes sanguines qui sera garder une belle fraicheur jusqu'à la fin.
[size=x-small]Moi qui aurait une petite pièce sur une maison comme cuilleron, bel écart !!! pas vu venir le pomerol sur ce coup là. Et pourtant quand on le sait, c'est bien-sûr que c'est ça !!! Merci l'aveugle.[/size]

Bien/Très Bien

Coteaux de Languedoc, Domaine Lacroix-Vanel -Pezanas- mélanie 2010

Au nez, légère volatile. Un côté giboyeux/viandox, café froid, des notes de poivre vert. L'agitation réveillera les fruits murs et cuits
( baies noirs, pruneau ) sur un fond floral.
En bouche, je retrouve ces fruits à noyaux murs, très murs (pruneau) cuit comme macérés à l'eau de vie, mais sans sensation alcooleuse. Cela reste vineux avec des tannins assez fins. Un vin longiligne avec des notes de cacao amer en fin de bouche.
Sans m'avoir emballé, ce vin m'a séduit.

Bien +

Domaine BINNER, gewurztraminer, vendanges tardives 2003

- à l'aveugle -

Nez d'école avec un intense litchi/rose.. [size=x-small]laissant aucun doute sur son origine[/size]
La bouche me parait plus parfumée que fruitée, marquée par un côté floral très intense.. si intense, qu'il en devient (à mon palais) exubérant..

Pas fan. Moyen

Montbazillac Domaine de pécoula - cuvée prestige -2001

- pas d'aveugle, ouvert en dernière minute -

Nez séduisant et complexe sur les fruits confits (exotique, fruits blancs) , les fruits secs (abricot, raisin)...
Bouche généreuse, confite aux sucres bien présents mais fondus. Une liqueur que j'ai aimé siroter et que j'ai trouvé beaucoup plus aboutie que celle bu en juillet.

Très Bien

Une nouvelle belle soirée, finie bruyamment en parties de baby-foot enflammées ....afin d'éliminer les calories en trop B)-.. Et, oui !! on est sportif ou on l'est pas !!!! ;)
Merci à vous les gars, merci de m'avoir lu..

Cédric - LPV FOREZ
07 Mar 2015 16:31 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3320
  • Remerciements reçus 315

Réponse de whogshrog43 sur le sujet Re: LPVFOREZ dans la douceur roannaise :)-D

Bon alors la VRAIE question c'est...balles dures ou balles molles au baby ;)

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A mon goût à l'instant t
07 Mar 2015 17:50 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4662
  • Remerciements reçus 255

Réponse de aquablue sur le sujet Re: LPVFOREZ dans la douceur roannaise :)-D

Balles molles, sinon ça veut plus rien dire ...
07 Mar 2015 17:54 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Cédric42120
  • Portrait de Cédric42120 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Modérateur
  • Enregistré
  • Messages : 2813
  • Remerciements reçus 588

Réponse de Cédric42120 sur le sujet Re: LPVFOREZ dans la douceur roannaise :)-D

Balles molles, sinon ça veut plus rien dire ...

En v'là un ! un connaisseur (tu), merci Arnaud ! Balles molles, bien-entendu ;)

Cédric - LPV FOREZ
07 Mar 2015 17:57 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6201
  • Remerciements reçus 3902

Réponse de Frisette sur le sujet Re: LPVFOREZ dans la douceur roannaise :)-D

La VRAIE réponse, c'est balle molle!!!>:D<

Merci Cédric d'avoir ouvert le bal des CR, merci à toi et madame de nous avoir reçu (j'espère qu'elle ne nous aura pas trop entendu beugler lors des matchs de baby foot!!!).

Mon CR viendra demain, après ma garde.

Globalement une très belle soirée, avec quelques très beaux vins, d'autres un peu moins intéressants, mais c'est la joie de l'aveugle et de l'éclectisme. Merci les amis!:)-D

Flo (Florian) LPV Forez
07 Mar 2015 17:57 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Cédric42120
  • Portrait de Cédric42120 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Modérateur
  • Enregistré
  • Messages : 2813
  • Remerciements reçus 588

Réponse de Cédric42120 sur le sujet Re: LPVFOREZ dans la douceur roannaise :)-D

(j'espère qu'elle ne nous aura pas trop entendu beugler lors des matchs de baby foot!!!).

Euh...8-) Joker ! Je suis puni de sortie pendant 15 jours B)

Cédric - LPV FOREZ
07 Mar 2015 18:00 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Clément Charignon
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 898
  • Remerciements reçus 7

Réponse de Clément Charignon sur le sujet Re: LPVFOREZ dans la douceur roannaise :)-D

Euh, c'est un CR de baby-foot ou de vin.:D
07 Mar 2015 18:20 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • La Vie est une Fête
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 847
  • Remerciements reçus 15

Réponse de La Vie est une Fête sur le sujet Re: LPVFOREZ dans la douceur roannaise :)-D

Les balles. de babyfoot comme les bouchons....en liège :D

Laurent
07 Mar 2015 18:45 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6201
  • Remerciements reçus 3902

Réponse de Frisette sur le sujet CR:LPVFOREZ dans la douceur roannaise :)-D

CR: Allez, l'heure du CR à sonné. Je renouvelle mes remerciements pour, pèle mêle, l'accueil, la générosité de tous, la qualité des mets et des vins, la super ambiance...Bref, on s'est bien marré, et ça fait déjà envie de recommencer!!!

Vin 1: On commence par un effervescent, à la robe jaune claire. L'effervescence est très fine. Au nez, c'est fin, légèrement oxydatif, sur la pomme, le coing, le marc de raisin. En bouche, l'attaque est vive, elle est d'emblée assez déséquilibrée et marquée par une finale un peu chaude complété par une forte amertume assez dérangeante. L'arômatique est sur le raisin de corinthe, la pomme, la noix. Pour conclure, la finale est courte et s'effondre d'un coup. Il s'agit au final d'une bulle Assez Correcte, rustique (13,5 / 20), mais avec un déficit de matière et de longueur, plutôt puissante et déséquilibrée. Je le place en Alsace pour un Crémant, alors qu'il s'agit d'un cava espagnol: ALTA ALELLA, Opus Evolutium, Gran Reserva Brut Nature, 2009

Vin 2: [size=x-small](Non à l'aveugle)[/size] Le vin suivant est aussi un effervescent à la robe jaune dorée, la bulle est très très fine. Le nez, légèrement oxydatif, est porté sur des arômes torréfiés de café, de fruits secs, assez complexe. En bouche, l'attaque est vive, c'est droit, la trame est fine et longiligne. L'arômatique légèrement oxydative est de grande qualité, fine et délicate, avec quelques notes de pralin. On fini sur de la brioche et des fruits secs, avec une belle longueur et une finale assez longue. En conclusion, c'est un très beau champagne, fin et équilibré, concentré et dont le dosage est juste. Excellent à Exceptionnel (17,5 / 20) pour cet Egly Ouriet, Brut Tradition Grand Cru. Dégorgement juillet 2011.

Vin 3: On passe aux vins blancs secs. Le premier possède une belle robe jaune claire. Le nez est superbe: grillé, fumé, parfumé (agrûmes), noisette...En bouche, l'attaque est très vive, grasse, large. On y retrouve des fruits blancs, de la noisette et un peu de fruits exotiques. Très légère finale citronnée, longue...En conclusion, c'est un Excellent à Exceptionnel vin (17,5 / 20), long, large, gras et ample. Je le place sur Meursault, en 2007, pourquoi pas Pierre Morey? Il s'agit en fait d'un Chablis 1er Cru La Forest de Vincent Dauvissat, sur un très beau millésime 2008. Il ira loin, j'en fais le pari.

Vin 4: Le suivant blanc possède une robe quasi identique au premier, peut être à peine plus dorée. Le nez est d'emblée bourguignon, sur les fruits blancs, la noisette, le grillé, un peu de silex...En bouche, l'attaque est vive, avec une belle acidité. On retrouve la même arômatique en bouche, assez précise, complété par de jolis fruits exotiques, et se fini sur une belle longueur. Il s'agit encore une fois d'un Excellent vin (17 / 20), j'adore ce style. Il me fait penser à des Saint Aubin 1er Cru, du style Marc Colin ou Pierre Yves Colin-Morey. Il s'agit au final d'un Meursault village 2012 de François Mikulski. Belle découverte.

Vin 5: On passe aux vins rouges. Le premier, que Cédric nous avait annoncé pouvant passer premier car moyennement concentré et puissant, possède une belle robe grenat foncée, à reflets rubis. Le nez est épicé, sur la garrigue. Des notes de cuir, empyreumatiques, le catoutchouc..complexifient l'ensemble. En bouche, l'attaque est vive, mentholée. Les tanins sont présents, mais élégants, avec un peu de gras pour enrober le tout. Ce vin n'est pas encore fondu. Il se fini par un trait de vert, qui apporte fraîcheur et élégance, autour d'une grande finale qui se resserre un peu, sur un côté légèrement sucrailleux. C'est un Très Bon vin (16 / 20),avec une grosse matière mais qui sait rester élégant, élancé, droit. il est simplement un peu dommage que le fruit soit un peu en retrait. J'imagine un assemblage syrah / cabernet sauvignon, du Languedoc, sur un millésime tel que 2008. Nous avons à faire à un Irouléguy, du domaine Arretxea, cuvée Haïtza 2001.

Vin 6: [size=x-small](Non à l'aveugle)[/size]. Le suivant à la robe grenat foncée, reflets rubis. Le nez est sur la griotte, les petits fruits rouges, ainsi que des notes grillées, un léger poivron, avec une petite touche sanguine. C'est élégant et assez frais. L'attaque est vive, moëlleuse, généreuse. On a du fruit rouge, en nombre, avec un côté petit suisse, gras. Les tanins sont digestes et élégants. La longueur est belle, la finale est fraîche. Ce Château Petit Village, Pomerol 2006 est un Excellent vin (17 / 20) délicat, soyeux, plaisant. L'élevage n'est pas tout à fait digéré, mais personnellement je ne l'ai pas trouvé non plus dérangeant.

Vin 7: Le dernier rouge possède une robe grenat très foncée. Au nez, on a un peu de volatile. Le nez est terpénique, avec de la mûre, des notes florales assez prononcées (pivoine..) et entêtantes. Il a également un côté sanguin et charcutier, qui me fait penser à un nature. En bouche, l'attaque est assez vive, plutôt moëlleuse et confortable, avec une légère sensation sucrailleuse. Il est généreux, les tanins, bien présents, se resserent en finale, autour du cacao. Elle est également marquée par une forte amertume, un peu dérangeante. En conclusion, je trouve ce vin Assez Bien à Bien (14,5 / 20): le nez est un peu dérangeant pour moi avec un côté floral omniprésent. La bouche est plus avenante et élégante, même s'il est un peu écoeurant à la longue. J'imagine ce vin comme un merlot, côté Sud Ouest, sur Fronsac, sur un millésime chaud (2009). Il s'agit au final d'un Pézenas, domaine Lacroix Vanel, cuvée Mélanie 2010.

Vin 8: On passe aux sucres, initialement que celui là. La robe est jaune dorée. Le nez ne peut trahir ces origines: Gewurztraminer Vendanges Tardives, sans l'ombre d'un doute: rose, litchi, mais de façon assez grossière. C'est typique, ça reste agréable. En bouche, l'attaque est vive, flatteuse, moëlleuse. L'équilibre est correct, avec une belle acidité. Au final, ce Gewurztraminer Grand Cru Vendanges Tardives 2003 du domaine Binner d'un Assez Bon vin (14 / 20), ce qui me dérange un peu c'est le côté surfloral, un peu entêtant et écoeurant.

Vin 9: Le dernier, ouvert au débotté, est jaune doré. Le nez est complexe, sur l'orange amère, le safran, les épices. En bouche, l'attaque est confiturée, il possède une belle liqueur. On retrouve l'orange amère, avec un joli rôti, des plantes médicinales, du menthol...Au final, on a un bel équilibre entre acidité / alcool / sucre. Il est simplement dommage qu'il ne soit pas un peu plus long en bouche, même s'il est déjà assez complexe. C'est pour moi un riesling en SGN sur 2007 (il me fait penser à un Jean Marc Bernhard), que je note Bien à Très Bien (15,5 / 20), pour ce Monbazillac, cuvée Prestige du domaine de Pécoula en 2001.

Au final, Très Bon niveau d'ensemble, avec en tête le Champagne Egly Ouriet, et les 2 blancs bourguignons, Dauvissat et Mikulski. Le Pomerol s'en tire aussi pas mal.

Merci de m'avoir lu, au plaisir de remettre le couvert!

Flo (Florian) LPV Forez
08 Mar 2015 14:15 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19716
  • Remerciements reçus 3252

Réponse de mgtusi sur le sujet Re: LPVFOREZ dans la douceur roannaise :)-D

Décidément, on dirait que la grandeur annoncée des Pomerol en 2006 se confirme CR après CR.

Michel
08 Mar 2015 20:03 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5934
  • Remerciements reçus 1254

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet Re: LPVFOREZ dans la douceur roannaise :)-D

Bravo à Cédric et Gaëlle pour leur cuisine (mention pour le carré d'agneau) et merci pour leur accueil!

Alta Alela, Cava Evolutium , Brut nature

Nez beurré, miellé, pâte d'amande.
Pas trop de structure, fraîcheur sympa.
Amers un peu trop présents.
Finale sur le pamplemousse.

Champagne Egly-Ouriet Brut Tradition Grand Cru

Nez sur les fruits à coques/le café, puis s'ouvrant sur les fruits rouges.
Bam! Ca c'est l'attaque, d'emblée concentrée.
La bouche est structurée, presque musclée, vineuse avec une acidité fine qui donne beaucoup d'élégance à ce boxeur qui parait tout jeune.
Superbe champagne, de gastronomie.

Dauvissat, Chablis 1er cru Forest 2008

Nez sur les fleurs blanches, la pierre à fusil et un côté exotique.
Bouche élancée qui me semble pas pleinement épanouie.
Amertume fine et noisette verte en finale.
Un peu austère.

Meursault 2012 F.Mikulski

Un nez mûr, un côté "vin nature".
Bouche grasse, ample, pas hyper tendue mais confortable.
Finale sur la pomme/coing.

Domaine Arretxea, cuvée Haitza Irouleguy 2001

Le premier nez me fait craindre le bouchon.
Ensuite on est sur des notes de cabernet, de tannat.
La bouche est énergique avec des tanins fins mais énormément de mâche.
Grosse fraîcheur.
Finale très astringente.
Didiou ça passe pas inaperçu! Le contraire du vin suivant.

Petit village, Pomerol 2006

Un vin sphérique, très civilisé.
C'est flatteur, fondu, fruité.
Un vin que j'aimerais revoir car il m' apparait un peu ennuyeux dans une série.

Domaine Lacroix-Vanel, "Mélanie" Coteaux de Languedoc-Pézenas 2010

Nez sur les fruits noirs, la fraise, le chocolat et une pointe de volatile.
De la matière, équilibre sudiste, je pense à un grenache.
Finale de bonne persistance.

Domaine Binner, gewurztraminer, vendanges tardives 2003

Décevant. Trop exubérant.
La bouche ne se distingue pas non plus par sa finesse ni son équilibre.

Monbazillac Domaine de Pécoula - cuvée prestige -2001

On retrouve un liquoreux confortable du sud-ouest.
Complexe, avec ses notes médicinales.
Bon, suis fatigué.

JB
14 Mar 2015 08:33 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck