Nous avons 1153 invités et 47 inscrits en ligne

CR: Un repas et des vins magnifiques pour l’anniversaire d’un hédoniste

  • Messages : 6702
  • Remerciements reçus 3981

Jean-Loup Guerrin a créé le sujet : CR: Un repas et des vins magnifiques pour l’anniversaire d’un hédoniste

Quand l’ami Claude fête ses 70 ans, il ne le fait pas à moitié ! Nous nous sommes donc retrouvés hier midi au restaurant à son invitation, à quatorze autour de la table. Chacun n’était pas un fou de vin (il y en avait quelques-uns !) mais tous étaient des amateurs : les échanges ont donc été nombreux et avisés sur les plats, les vins et les accords.
Le menu avait été concocté conjointement par Claude et Didier Guyot, le propriétaire du restaurant « Le Beauvoir » à Bourges. C’est une excellente adresse, utilisant de très bons produits, avec des recettes sortant de l’ordinaire mais pas trop tarabiscotées, juste ce qu’il faut pour magnifier les goûts et les accords. Je dois dire que sur ce plan, les choix se sont révélés très judicieux et, au-delà de la somptueuse qualité des vins, ce sont ces mariages millimétrés et grandioses que je retiendrai.

CR: Champagne – Billecart-Salmon – Cuvée Nicolas François Billecart – 1999 (magnum)

Un assemblage de 50 % chardonnay et 50 % pinot noir, servi avec des amuse-bouche (feuilleté au ris de veau, toast au tartare de saumon et terrine de volaille aux herbes) puis une petite soupe froide de poisson et grillé de pain.

La robe très engageante présente un or clair et un train de bulles élégantes.
Le nez est doté d’un fruité généreux, sur les fruits blancs et les fruits secs, agrémenté de notes grillées prononcées et de touches briochées.
La bouche réussit la synthèse entre vinosité et densité d’une part, élégance et nervosité d’autre part. De très fins amers viennent parfaitement relancer la finale très persistante.
Grâce à sa puissance maîtrisée, ce vin s’accorde à merveille avec les différents accompagnements, y compris avec l’excellente petite soupe dont le goût prononcé ne prend pas le dessus.

Très Bien ++ / Excellent

CR: Saumur blanc – Domaine des Roches Neuves – Clos Romans – 2011

Je ne connaissais pas cette cuvée confidentielle de Thierry Germain : c’est une excellente découverte !
Carafé pendant une heure, ce vin a été servi avec une royale de girolles aux langoustines rôties.

La robe est d’un or brillant.
Le superbe nez est à la fois riche et d’une fraîcheur élégante : il exprime d’abord des arômes de fleurs blanches et de tilleul, puis, à l’aération dans le verre, apparaît une minéralité cristalline.
La bouche est charnue et suave, bien équilibrée par une belle vivacité. Le caractère fruité et floral l’emporte sur la minéralité, jusque dans une finale élancée de bonne facture.
La rondeur de ce vin répond très bien à la chair savoureuse des magnifiques langoustines et ses arômes floraux s’accordent particulièrement avec ceux des girolles.

Très Bien +(+)

CR: Sancerre – François Cotat – La Grande Côte – 1989 (magnum)

Ce vin a accompagné un pavé de turbot aux asperges vertes, beurre de truffes d’été.

D’un bel or pas très marqué, la robe ne présente aucune trace d’évolution !
Servi directement depuis le magnum, les arômes du nez ne sont pas engageants pendant les premières secondes. Mais très vite il se révèle à l’aération dans le verre d’une complexité folle, évoluant sans cesse, d’arômes de fruits blancs vers des fruits plus exotiques, puis des senteurs anisées, truffées et même fumées…
La bouche n’est pas en reste et monte encore d’un cran : son équivalent géométrique est la sphère, celui sensoriel est la plénitude ! Le superbe fruité et la richesse de la matière donnent une impression de sucrosité alors que ce vin doit être parfaitement sec… L’équilibre est d’anthologie grâce à une acidité pas démonstrative mais suffisante qui porte très loin cette bouche merveilleuse.
C’est un mariage fusionnel, d’abord de texture, très serrée pour le vin et le turbot. Puis la douceur de la bouche s’allie superbement avec l’amertume des asperges, et enfin les arômes anisés du vin relancent les grains de fenouil du plat. Un seul petit bémol : les truffes d’été ont été un peu masquées par ces flaveurs dominantes d’anis.

Excellent (+)

CR: Hermitage – Domaine Ferraton Père et Fils – Le Méal – 2005 (magnum)

Ce vin a été servi avec un pigeon de grain rôti aux petits pois frais.

La robe noire est dotée de quelques reflets grenat, signes d’un début de vieillissement que je ne retrouverai ni au nez ni en bouche.
Le nez puissant est d’un classicisme d’école : de belles épices, dominées par le poivre, et des arômes de violette s’appuient sur une base solide de fruits noirs, notamment le cassis. C’est tellement bon qu’on hésite entre y rester pour encore en profiter, et passer à la bouche pour vérifier si elle est à l’unisson.
Construite sur un équilibre magnifique entre fruité, finesse et toucher soyeux, celle-ci est à l’opposé d’un matador un peu « m’as-tu-vu » que l’on aurait pu craindre. Au contraire, sa belle rectitude lui confère une élégance rare et une persistance impressionnante.
C’est un bel adolescent qui atteint tout juste sa maturité, promis à un très bel avenir, surtout en magnum.
Un accord d’une évidence rare, aussi bien de texture que de saveurs, entre la générosité contenue, fruitée et épicée, du vin et la chair serrée et goûteuse du pigeon.

Très Bien ++ / Excellent

CR: Sauternes – Château Guiraud – 2003

Ce vin a été servi avec une trilogie de fromages persillés accompagnée de salade de noix.

La robe est d’une couleur miellée, moins soutenue que sur d’autres millésimes de Guiraud.
Le nez est très intense, sur un botrytis très pur, complété d’arômes de fruits secs.
Dotée d’un volume magnifique, la bouche frappe par sa liqueur très riche et une très grande sapidité qui se prolonge jusque dans la belle finale. On peut lui reprocher un certain manque de fraîcheur mais ce n’est sans doute qu’en apparence et l’avenir nous le dira.
Les accords entre Sauternes et les fromages persillés sont très classiques, notamment avec le roquefort et la fourme d’Ambert. Mais pour moi, l’accord le plus réussi a été avec le gorgonzola, la richesse du vin arrivant à rivaliser avec l’onctuosité du fromage. Un accord sur la même longueur d’onde et pas d’opposition comme on les recherche parfois avec les fromages, l’ensemble se fondant au-delà des saveurs champignonnées des deux comparses.

Très Bien pour lui-même, Très Bien + sur le gorgonzola

CR: Rivesaltes – Château Mossé – 1945

Ce vin, du même âge que la personne à l’honneur de ce superbe repas, a conclu en apothéose une magnifique série, pour accompagner un gâteau « surprise » d’anniversaire au chocolat.

La robe est d’un acajou tirant sur le rouge, limpide et presque translucide.
Le nez est puissant mais c’est sa finesse et sa complexité qui frappent le dégustateur ! Tour à tour, les épices nobles, les thés orientaux, le caramel, les arômes floraux, le bois précieux se disputent la première place !
L’attaque en bouche est très concentrée et sapide, puis une vivacité dominante prend le relais et allonge ce vin qui sait garder longtemps ces saveurs d’un autre temps.
Un grand classique que ce mariage ! Mais avec un gâteau au chocolat (Trianon) de cette qualité et un vin aussi épanoui et vénérable que ce Rivesaltes 1945, c’est exceptionnel. Le vin a encore gagné en équilibre car l’effet de séquence entre puissance et acidité s’est complètement fondu, depuis l’attaque jusqu’à la finale.

Très bien ++

Pour finir, je tiens à remercier l'ami Claude pour son extrême générosité, et je lui laisse le dernier mot, en reprenant les citations qu’il avait choisies pour illustrer le menu documenté et personnalisé remis à chacun d’entre nous :
« L’amitié n’exige rien en échange, que de l’entretien » Georges Brassens
« L’amitié est comme les vins vieux, les années la rendent plus précieuse » Erasme

Jean-Loup
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5464
  • Remerciements reçus 2266

Frisette a répondu au sujet : Un repas et des vins magnifiques pour l’anniversaire d’un hédoniste

Superbe repas et magnifiques vin! Nicolas Francois Billecart est effectivement une belle bulle, peut etre un peu meconnue. J'aime beaucoup les 2 citations de la fin, qui sont justes et élégantes.

Flo (Florian) LPV Forez
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1313
  • Remerciements reçus 236

GAET a répondu au sujet : Re: Un repas et des vins magnifiques pour l’anniversaire d’un hédoniste

Bonsoir,

Je plussoie !

Gaëtan
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 296
  • Remerciements reçus 43

jimmycrackcorn a répondu au sujet : Un repas et des vins magnifiques pour l’anniversaire d’un hédoniste

Bonjour,

Un CR qui donne envie de passer de longs repas à table avec ses amis chers!

Question sur le Sancerre: comment ce vin a-t-il vieilli et en e-t-il encore sous le pied?

Simon
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6702
  • Remerciements reçus 3981

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Re: Un repas et des vins magnifiques pour l’anniversaire d’un hédoniste

Question sur le Sancerre: comment ce vin a-t-il vieilli et en a-t-il encore sous le pied ?

La réponse à la première question est sous-entendue dans mon CR : remarquablement !
La réponse à la deuxième est : oui !!!!!!!!!! Ce vin semble pouvoir aller très loin, au moins encore dix ans. Mais je ne pense pas qu'il y gagnera ...
Deux bémols selon l'usage à faire de cette deuxième réponse, donc attention aux généralisations :
- il s'agit d'un magnum et une bouteille de 75 cl a pu vieillir différemment,
- c'est un millésime exceptionnel comme certains MP me l'ont rappelé.

Un bémol à mon deuxième bémol : grâce encore à l'ami Claude nous avons pu bénéficié il y a quelques années d'une verticale de François Cotat Grande Côte en magnum. 1989 était le millésime le plus ancien mais plusieurs millésimes des années 1990 en avaient encore sous la pédale !

Jean-Loup
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4204
  • Remerciements reçus 693

HERBEY 99 a répondu au sujet : Re: Un repas et des vins magnifiques pour l’anniversaire d’un hédoniste

Pour enchaîner sur le message précédent, j'ai eu plusieurs fois l' occasion, au domaine de goûter des millésimes encore plus anciens et je dois reconnaître une aptitude au vieillissement assez bluffante. Beaucoup d'amateurs méconnaissent les qualités du sauvignon sur ces terroirs, travaillés par des mains aussi expertes. Au prix où ces vins remarquables sont encore vendus à la propriété ( il y a aussi Anne Vatan, Bourgeois, Gérard Boulay...) il ne faut pas hésiter à en prendre dès que l' occasion se présente!!
Bonne soirée

R
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17995
  • Remerciements reçus 2846

Eric B a répondu au sujet : Re: Un repas et des vins magnifiques pour l’anniversaire d’un hédoniste

Pour avoir bu des blancs de Sancerre et des Pouilly Fumé d'une quarantaine d'année, je confirme que le Sauvignon vieillit superbement bien (tu)

Eric
Mon blog
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 313
  • Remerciements reçus 37

alcas a répondu au sujet : Re: Un repas et des vins magnifiques pour l’anniversaire d’un hédoniste

Voilà un bel anniversaire et des jolies formules sur l'amitié. Longue vie à tous et de nombreux repas à l'image de celui là.
Une remarque sur l'accord des sauternes avec le roquefort , cela dépend les goûts de chacun mais pour moi ça ne marche jamais très bien sauf peut être avec des roqueforts dont la souche de pénicillium utilisée permet d'aboutir à des fromages moins forts en goût plus en finesse (tel le baragnaude). l'accord aurait sans doute été plus réussi avec un vieux Banyuls gd cru, un vieux Maury ou un vieux Rivesaltes .(voire le 45 même si un vin de ce type peut s'apprécier tout seul , après le café, ou avec l'éternel gâteau au chocolat bien sûr.)
Pour le sauternes l'accord est bon avec toutes les tartes aux fruits en général (tatin, abricots, ananas notamment); mais aussi avec une volaille rôtie poulet, canard à l'orange c'est très étonnant et parfois fabuleux mais pour cela il vaut mieux un sauternes très jeune moins de 5 à 6 ans .

Cordialement
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 296
  • Remerciements reçus 43

jimmycrackcorn a répondu au sujet : Re: Un repas et des vins magnifiques pour l’anniversaire d’un hédoniste

à la place de roquefort, du stilton!
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6702
  • Remerciements reçus 3981

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Un repas et des vins magnifiques pour l’anniversaire d’une amie généreuse

Pour l’anniversaire de Claude, son mari, j’avais titré « Un repas et des vins magnifiques pour l’anniversaire d’un hédoniste ». J’aurais pu garder le même titre pour Solange qui partage avec lui cette même qualité ; mais j’ai préféré insister sur son ouverture aux autres, son caractère positif, sa gaieté contagieuse, bref sa générosité.

Nous sommes une bonne vingtaine au restaurant « Le Beauvoir » à Bourges pour entourer Solange. Outre les très beaux plats et les très bons vins, j’ai retenu la superbe ambiance entre des personnes qui ne se connaissaient pas ou peu, ayant comme seul point commun cette amitié avec Solange. Les conversations et les échanges ont perduré longtemps après le déjeuner, comme si on n’avait pas envie de se quitter…


Billecart-Salmon – Champagne – Brut Réserve



La robe est de couleur paille.
Expressif et classique, le nez exhale des arômes de fruits blancs et de brioche, teintés d’une touche grillée et d’une autre citronnée.
La bouche a choisi le camp de la finesse et de la tension. D’un profil droit, à la bulle subtile, elle ne manque pas de tenue ni de relance grâce à de fins amers.
Un beau Champagne d’apéritif.
Très Bien

Ce Champagne s’en est bien sorti sur des amuse-bouches forts en goût comme un cake au chorizo, jambon et pistaches ou un velouté de fenouil à la vanille, un peu moins sur une crème brûlée au foie gras.


En revanche l’accord est fort réussi (4 / 5) avec un velouté de potimarron, chipirons, topinambour, céleri et sorbet d’huître, le vin gagnant en sapidité.


Domaine du Colombier – Chablis Grand Cru – Bougros – 2010



La robe présente un or très prononcé.
Le nez puissant est dominé par un fruité très mûr, presque exotique, aux accents miellés, avec juste une note minérale pierreuse.
La bouche est grasse, d’un volume très riche et à l’élevage encore bien présent même si pas trop marqué pour moi. Sa texture lui permet de bien tapisser le palais, la finale sereine conservant de la vivacité.
Un Chablis GC très Côte de Beaune.
Très Bien +(+)


L’accord (3+ / 5) avec des langoustines rôties (au merveilleux fondant), crème de choux-fleur, romanesco, passion citron caviar, mini-croûtons, est bon sur la texture, un peu moins en aromatique car le vin est dominateur.


Domaine François Cotat – Sancerre – La Grande Côte – 2008



La robe est très claire, de couleur paille.
Le nez est très intense et complexe, mêlant de beaux arômes de fruits blancs à d’autres minéraux et même de la coquille d’huître. A ce stade je me fais la réflexion que sur les seuls nez (mais pas les robes ni les bouches), j’aurais inversé à l’aveugle le Bougros et le Cotat !
Il y a tout dans cette très belle bouche : un gras inattendu, surtout sur ce millésime frais, une sapidité magnifique, une superbe tension soutenue par une belle acidité, une très grande allonge… Ce tout se fond dans un ensemble harmonieux.
Un grand vin au tout début de son apogée.
Très Bien ++ / Excellent


Le vin réalise un beau mariage (4 / 5) avec un pavé de maigre, risotto parmesan, tuiles de parmesan, en montrant différentes facettes selon les ingrédients : le gras est accentué sur le maigre (sans jeu de mots) et la tension sur le risotto.


Maison Delas – Hermitage – Les Bessards – 2007 (magnum)



La robe sombre présente quelques reflets tuilés.
Puissant et complexe, le nez nous fait voyager vers de beaux fruits noirs confiturés, des épices douces, des notes chocolatées ou encore fumées.
La bouche joue dans un autre registre, celui de la fraîcheur, de la précision et de la finesse, y compris au niveau des tanins. Le vin ne manque ni de densité ni de volume et encore moins de persistance mais le fruité est moins chaleureux qu’au nez.
Un très beau Rhône septentrional au début de son apogée, en tout cas dans ce format.
Très Bien +(+)


Mais le vin va révéler toute sa classe en gagnant en profondeur (accord 4,5 / 5) lorsqu’on l’associe à un pigeon de grains, mousseline de panais, champignons, crème de mûres sauvages, ganache au grué de cacao.
Je révise même alors ma note à Très Bien ++


Château Doisy-Daëne – Barsac – 2005



La robe présente un bel or ambré.
Le nez très intense dispose d’un botrytis franc et généreux, associant arômes miellés, d’abricot confit et de safran.
La bouche fait encore très jeune, la superbe liqueur étant plutôt dominante, dans un profil aussi long que large. Elle est bien allégée par une acidité bienvenue et bien intégrée dans une aromatique aussi belle qu’au nez. Mais je ne peux m’empêcher de penser au fondu de ce vin lorsqu’il aura 30 ans…
Très Bien +(+)

Le vin a accompagné à merveille un bleu d’Auvergne (4 / 5), un roquefort (4 / 5) et surtout un Stilton (4+ / 5), son sucre s’affinant et se faisant plus discret.
Il gagne donc également en notation : Très Bien ++


Domaine La Sobilane – Rivesaltes – 1948



Le vin a été conservé en fûts jusqu’à sa mise en bouteille en 2016.

La robe est très claire, quasiment transparente, d’une couleur cuivrée très engageante.
D’une grande complexité et d’une belle puissance, le nez est irrésistible ! Les arômes oxydatifs sont de grande classe et mêlent fruits compotés, noix, figue, bois précieux, havane… Cela évolue constamment, avec en permanence une superbe élégance.
En attaque c’est la douceur et la rondeur qui marquent le palais, puis la finesse et la sapidité passent sur le devant de la scène, avant que l’acidité ne ressorte dans la finale élancée.
Du beau travail, même si la bouche, complexe par son effet de séquence, n’est pas tout à fait au niveau du nez.
Très Bien +



Le gâteau « Tonka » (très bon !) faisant la part belle au caramel, celui-ci fait trop ressortir l’acidité du vin qui s’en sort mieux sur le socle en chocolat (3 / 5).


Pour finir, un très grand merci à Solange et à Claude pour leur exceptionnelle générosité !
Je laisse le dernier mot à Solange, en reprenant la citation de Francis Bacon, qui illustrait le menu de ce magnifique repas : « L’amitié double les joies et réduit de moitié les peines ».

Jean-Loup
#10
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, PBAES, Gildas, dt, Eric B, Vougeot, bertou, bulgalsa, Go6s, LADIDE78, TIMO, Vaudésir, toubib063, condorcet, Agnès C, Frisette, leteckel, SOK, Damien72, ysildur, éricH, Yoannc, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17995
  • Remerciements reçus 2846

Eric B a répondu au sujet : Un repas et des vins magnifiques pour l’anniversaire d’une amie généreuse

C'est quoi, un musicien de panais ? (de haricot tarbais, j'aurais mieux compris ;) )

Eric
Mon blog
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6702
  • Remerciements reçus 3981

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Un repas et des vins magnifiques pour l’anniversaire d’une amie généreuse

Ben voyons, Eric, c'est une mousseline ! ;)
Plus sérieusement, je ne sais pas pourquoi le restaurant a choisi cette appellation :? mais si je l'apprends je te donne la réponse.

Jean-Loup
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17995
  • Remerciements reçus 2846

Eric B a répondu au sujet : Un repas et des vins magnifiques pour l’anniversaire d’une amie généreuse

Peut-être un hommage au mixer qui broie bruyamment le panais ? ;)

Eric
Mon blog
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6702
  • Remerciements reçus 3981

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Un repas et des vins magnifiques pour l’anniversaire d’une amie généreuse

Je reconnais bien là ton imagination et ton humour ! (tu)

Jean-Loup
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6702
  • Remerciements reçus 3981

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Un repas et des vins magnifiques pour l’anniversaire d’une amie généreuse

Je viens d'avoir le fin mot de l'histoire…
C'est le restaurant (sans doute pas le chef) qui a mal écrit le mot sur la proposition de menu envoyée à Claude et Solange, et Claude l'a recopié tel quel en se disant que c'était une nouvelle invention !
J'édite…

Jean-Loup
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17995
  • Remerciements reçus 2846

Eric B a répondu au sujet : Un repas et des vins magnifiques pour l’anniversaire d’une amie généreuse

C'est beaucoup moins poétique, pour le coup ;)

Eric
Mon blog
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck