Nous avons 2098 invités et 51 inscrits en ligne

CR:LPV FOREZ: de l'aligoté à Yquem

  • Cédric42120
  • Portrait de Cédric42120 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Modérateur
  • Enregistré
  • Messages : 2813
  • Remerciements reçus 588

CR:LPV FOREZ: de l'aligoté à Yquem a été créé par Cédric42120

CR:

Nouvelle soirée des plus sympathiques faites de ses surprises et de ses déceptions et finie en chanson sous la guitare de JB et les percussions improvisées de Nico... et....avec nos excuses pour les conditions météo..8-):D
Merci à vous pour cette belle soirée qui est plus qu'une dégustation de vin, mais un grand moment d'amitié..:) et bien-sur à LPV qui a permis le création de ce cercle qui va doucement sur ses 5 ans..et oui..bientôt 5 , les gars :)-D

Bon, vu le courage des troupes, je me colle au CR après avoir déchiffré mes notes..B)-

Bourgogne aligoté LEROY 2007

Réduction importante présente au nez sur le "chien mouillé", le pétard. A l'agitation les fruits se réveillent sous forme d'agrumes et fruits blancs. Reste toujours cette sensation de pétard, de grillé (élevage).
La bouche est plus causante que le nez. C'est ample, fruité, joufflu, enrobée. L'acidité est présente, rendant digeste cette bouche affirmée. Subtils amers en final sur la menthe verte/le citron vert. Je retrouve ce coté "gémeaux" sur le pétard/grillé/silex qui à l'aveugle me fait balancer entre sensation d'élevage et/ou de la minéralité
Quelle surprise à la levée de l'étiquette ! Là où l'on voyait un beau chardo, voici un alligoté ! Quelle bouche !!

Bien/Très bien

BOUZERON 2010 DE VILLAINE

Nez séduisant, fruité à dominance de fruits blancs puis d'agrumes avec des notes de fruits secs.
Beau toucher, délicat, mais la matière est bien présente légèrement enrobée. On retrouve des fruits blancs, les agrumes sur des notes de mandarine. Bel équilibre sur un couple acido/amer élégant.

Bien ++

JANISSON-BARADON Tue Boeuf 2008

Nez sur la pomme cuite avec un côté pralin. Des notes d'agrumes apportent un peu de fraicheur. Une sensation crayeuse.
La bouche est ronde, bulles présentes mais discrètes. Je retrouve cette aromatique de pomme cuite/pralinée.. C'est vineux, légèrement crayeux mais cela reste dynamique avec notamment cette fin de bouche vivifiante sur les agrumes.
Belle persistance. Un champagne sans paillette mais quelle classe !!

Très Bien

JASNIERES Domaine de Bellivière, Calligramme 2002

Nez gourmand et frais sur la pomme, le coing.
Je retrouve cette gourmandise en bouche avec ces mêmes fruits agrémentés d'agrumes dans un registre légèrement oxydatif. C'est élégant et cela reste digeste.

Bien/Très Bien

CHAMBERTIN 1998 Domaine TRAPET

Grosse déception sur cette bouteille, faut que j'arrête les "one shot", trop d'attente pour si peu de plaisir. :S
Nez sur les fruits à noyaux marqué par une certaine évolution sur des variantes de pruneaux, de cuir.
Bouche massive, sur ces mêmes fruits. un côté floral. Grosse liqueur mais aucune élégance. C'est légèrement austère, voir asséchant en final.
A noter, que nous y sommes revenus en fin de soirée mais aucun changement :S.

Moyen

Roc des anges 2008, Cuvée 1903 Vin de pays des pyrénée-orientales

Nez sur les baies noires, les fruits secs (datte, pruneau), un côté " vin cuit" avec des notes chocolatées.
Bouche identique. matière souple, manque d'âme ..

Moyen +

St JOSEPH GONON 2010

Nez sur les épices, les baies noires, la violette, un côté sanguin (agrume) et viandeux.
Belle matière en bouche, c'est équilibré, fondu, juteux, profond. Aromatique séduisante sur les petites baies noires, des épices donnant un côté sudiste. Finale sur les amers par des notes cacaotées, torréfiées. Un vin qui devrait se bonifier avec le temps mais déjà abordable quant à présent.

Bien/Trés Bien

Domaine GIACHINO "Altesse 2013"

Nez fruité à dominance de pomme fraiche avec de légères notes de citron vert.
Bouche longiligne, juteuse, légèrement acidulée. Agréable, j'aime bien ce style: accessible et précis

Bien ++

SAUTERNES YQUEM 2002

Nez séduisant sur les fruits secs et confits, les agrumes.. des notes de safran.
Bouche ronde, subtile, aux sucres bien fondus. Aromatique de fruits, d'agrumes, d'écorces d'orange. C'est fin, frais, digeste, tendu. Belle persistance. Je suis parti sur un beau Monbazillac
Semi déception à la découverte de l'étiquette, je n'ai pas retrouvé cette "puissance maitrisée" des quelques YQUEM déjà croisés. C'était plutôt doux, délicat. Peut être un effet de séquence ou une délicatesse de façade car derrière le SAUTERNES ARCHE 2007 a paru bien léger.

Très Bien

SAUTERNES ARCHE 2007

Nez gourmand sur les fruits secs avec un côté pralin.
Bouche, équilibrée, tendue, sucres fondus mais parait léger derrière YQUEM. La bouteille se laisse cependant bien boire. Pas vraiment de défaut, juste un effet de séquence qui le dessert..

Bien +

Merci à vous, merci de m'avoir lu..

Cédric - LPV FOREZ
21 Oct 2015 12:02 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5936
  • Remerciements reçus 1264

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet LPV FOREZ: de l'aligoté à Yquem

Pas de prise de notes mais quelques remarques en passant.

> Bourgogne aligoté LEROY 2007
Effectivement c'est du concentré de pierre à fusil au nez.
En revanche en bouche c'est complexe, avec cet arrière goût de menthe blanche du plus bel effet.
La matière, entre gras et acidité, a du répondant. Très bon.

> BOUZERON 2010 DE VILLAINE
Il a souffert de la comparaison avec le précédent.

> JANISSON-BARADON Tue Boeuf 2006
Un aspect crayeux prépondérant mais le registre n'est pas monacal, c'est joyeux, vineux, concentré et riche en arômes.
Très très bon.

> JASNIERES Domaine de Bellivière, Calligramme 2002
Typique d'un chenin évolué. Le coing, les fleurs blanches.
Belle richesse. Manque un peu de complexité et de folie.
Bien bon.

> CHAMBERTIN 1998 Domaine JL TRAPET
Un nez évolué sans profondeur.
Les tanins collent un peu, un peu de chaleur.
Je pars sur un Languedoc... raté, comme cette première rencontre avec cette appellation "mythique".
Moyen.

> Roc des anges 2008, Cuvée 1903 Vin de pays des pyrénées-orientales
Nez limite porto.
Bouche puissante, massive.
Pas de plaisir

> St JOSEPH GONON 2010
Même description que Cédric.
Très bon.

> Domaine GIACHINO "Altesse 2013"
Celui là je l'ai zappé.
Souvenir d'un nez marqué par le beurre.

> SAUTERNES YQUEM 2002
Je n'ai pas vraiment analyser le nez, je fatiguais.
Bouche très intéressante par son profil entre richesse et légèreté, une certaine classe, encore mise en valeur par la comparaison avec le vin suivant que j'ai aussi pu goûter en parallèle..
Très très bon.

> SAUTERNES ARCHE 2007
Il m'est apparu moins riche et concentré que l'Yquem 2002.
Bien bon.

J'en profite pour faire une bise à mes camarades.

Merci de m'avoir lu.

:)-D

JB
21 Oct 2015 16:38 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5867
  • Remerciements reçus 400

Réponse de Martinez sur le sujet LPV FOREZ: de l'aligoté à Yquem

Avant l'été bu un Latricière du même producteur et millésime : impressions quasi similaire.

Jmm

Jmm
21 Oct 2015 17:23 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19722
  • Remerciements reçus 3263

Réponse de mgtusi sur le sujet LPV FOREZ: de l'aligoté à Yquem

Pour ma part je n'ai jamais eu du plaisir avec un Bourgogne 98. Les tannins sont rêches et l'aromatique est faiblarde.

Michel
21 Oct 2015 18:35 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3321
  • Remerciements reçus 317

Réponse de whogshrog43 sur le sujet LPV FOREZ: de l'aligoté à Yquem

Au passage pas d'accord sur l'association que Cédric fait entre le grillé du Leroy (ce côté poudre, pétard, sésame) et l'élevage...pour moi çà renifle pas le bois.

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A mon goût à l'instant t
21 Oct 2015 20:01 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Cédric42120
  • Portrait de Cédric42120 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Modérateur
  • Enregistré
  • Messages : 2813
  • Remerciements reçus 588

Réponse de Cédric42120 sur le sujet Re: LPV FOREZ: de l'aligoté à Yquem

Je me cite : Reste toujours cette sensation de pétard, de grillé (élevage).
J'ai oublié un "?" dans ma parenthèse...soit (elevage?)B)-

A quoi tu l'associes Nico, une réduction qui perdure ?

Cédric - LPV FOREZ
21 Oct 2015 20:09 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3321
  • Remerciements reçus 317

Réponse de whogshrog43 sur le sujet CR: LPV FOREZ: de l'aligoté à Yquem

J'ai tendance à appeler çà la "belle" réduction mais ArnaudDM avait donné une explication à cette sensation qui se surperpose à la réduction en parlant "autolyse". En tout cas perso le bois çà m'appelle des arômes un peu plus "lourd" (je ne sais pas dire mieux) et surtout en sus çà marque la bouche...

CR: Pour mes quelques notes / souvenirs :

Bourgogne aligoté LEROY 2007

Un vin de bouche avec un nez assez typé du travail de la Madame ;) réduit / grillé mais une bouche dense, "cylindrique", très fraiche (avec la sensation évoquée du menthol associé à une fine trame citronnée) et avec une finale très vive mais sans mordant. On a une grosse acidité mais on se contente de la deviner tant la matière l'enrobe et la supporte sans broncher. Longue finale. C'est très très bon et bien bien au delà de l'appelation

BOUZERON 2010 DE VILLAINE

Joli nez de mandarine, de fine agrumes, bouche délicate, presque fluide avec un très jolie couple acide / amer. Ca peine à passer la seconde mais c'est facile et se boit sans déplaisir

JANISSON-BARADON Tue Boeuf 2006 (pas 2008)

Le vin de la soirée pour moi...pour faire court c'est un vin fou fou, explosif, caractériel, presque violent par son côté sans concession, minéral (crayeux), presque austère mais avec un fond fruité mur (pommes, poires) qui donne de la gourmandise et une longueur magnifique. Vraiment proche du grand et j'en veux dans ma cave de cette bombe pleine de personnalité.

JASNIERES Domaine de Bellivière, Calligramme 2002

Le Chenin d'école caractérisé par une acidité d'une précision vraiment superbe.

CHAMBERTIN 1998 Domaine TRAPET

La grosse déception de la soirée...Un nez sympatoche (cerise mure) mais derrière une attaque massive en bouche c'est le Sahel...le pays de la soif...l'impression d'avoir traversé le désert et de finir avec la soufflette du dentiste pour achever la langue et la faire tomber :D
Bref le sommet du tanin séchard. Ne mérité que l'évier ou à utiliser comme absorbeur d'humidité dans une salle de bain sans aération ;)

Roc des anges 2008, Cuvée 1903 Vin de pays des pyrénée-orientales

Pas mieux que les compères...confit, lourdaud, épais, "toomuchesque" au possible, donne envie de boire du vinaigre tellement çà manque d'acidité ou à assembler avec un Barral raté pour équilibrer ;)

St JOSEPH GONON 2010

Pour moi un vin sans vice ni vertu...c'est pas mal mais l'impression que çà ressemble à n'importe quelle syrah sans personnalité...

Domaine GIACHINO "Altesse 2013"

Oublié qu'il existait.

SAUTERNES YQUEM 2002

Très jolie Sauternes, sseulement joli nez, avec une délicatesse hors norme pour l’appellation malgré une très belle structure et une buvabilité juste exceptionnelle. Pas de magie particulière mais c'est excellent. Y à pas à dire cet Yquem 2002 est un excellent vin mais il vaut mieux les boire que les acheter ;)

SAUTERNES ARCHE 2007

A semblé rempli de défaut tellement l'effet séquence lui a tout enlevé.

Voilà pour les impressions rapides mais au delà des vins la soirée a été marqué par le grand sentiment d'amitié qui unit maintenant notre petit groupe et çà çà vaut tous les vins du mondes les amis B)

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A mon goût à l'instant t
21 Oct 2015 21:20 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1354
  • Remerciements reçus 773

Réponse de Krabb sur le sujet LPV FOREZ: de l'aligoté à Yquem

Dis donc Nico, sacré tacle au genou pour ce pauvre Chambertin (oui je sais pauvre et Chambertin ça ne va pas trop ensemble...).

On l'avait gouté en novembre 2013 avec LPV Dijon Bu ici et je me retrouve dans vos descriptions. J'avais juste fait plus soft ;).

Le 2000 était remarquable par contre.

Belle soirée en tout cas les gars. A bientôt j'espère.

Simon.
21 Oct 2015 21:37 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3321
  • Remerciements reçus 317

Réponse de whogshrog43 sur le sujet LPV FOREZ: de l'aligoté à Yquem

Bonsoir Simon,

je plaisante dans la forme mais sur le fond j'exagère pas, la bouche était vraiment massacrée sur sa quasi totalité par cette sensation de sécheresse de tanins.

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A mon goût à l'instant t
21 Oct 2015 21:43 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1354
  • Remerciements reçus 773

Réponse de Krabb sur le sujet LPV FOREZ: de l'aligoté à Yquem

Sur une telle appellation, c'est vraiment dommage...

Sur ce que je connais c'est un belle bouteille habituellement le Chambertin de chez Trapet.

Simon.
21 Oct 2015 21:52 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6340
  • Remerciements reçus 2509

Réponse de Marc C sur le sujet LPV FOREZ: de l'aligoté à Yquem

En même temps 98 n'est pas le millésime le plus simple dans le coin. Encore souvenir d'une Griotte du domaine des Chézeaux particulièrement austère et dure.

Marc
21 Oct 2015 23:19 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6203
  • Remerciements reçus 3916

Réponse de Frisette sur le sujet CR: LPV FOREZ: de l'aligoté à Yquem

CR: A mon tour de compléter (même si l'essentiel a été dit par les copains) ce beau moment de partage et d'amitié vécu encore une fois dans le Forez...Le nombre de calories (de qualité!) étant peu ou prou identique de cession en cession, passons rapidement aux vins, chose qui nous intéresse le plus. Avant celà, je voudrais remercie JB pour son accueil comme d'habitude au top, et mes chers camarades, avec qui nous allons fêter le mois prochain les 5 ans du groupes, et mes 2 ans d'intégration à celui-ci (c'était juste une bande-annonce pour la prochaine soirée chez Aurélien! ;) )

Vin1: Domaine LEROY, Bourgogne Aligoté, 2007
La robe est jaune claire. Après carafage de 2 heures, le nez apparaît réduit, grillé, avec des notes assez évocatrices de soufre, d'allumette, de pétard. En bouche, on retrouve une belle attaque, à la fois ample et grasse, légèrement mentholée. On retrouve également des fruits jaunes, l'arômatique se complexifie sur le citron, la chlorophylle. La finale est légèrement amère, mais celà s'atténue avec le temps. Au total, j'ai trouvé un bel équilibre sur ce vin, avec une matière tout à fait correcte et une bonne persistance. J'aime beaucoup ce style. Clairement un (beau) vin de bouche. J'évoquais un chardonnay, sur une appellation régionale de type Bourgogne générique, type Coche Dury ou Boisson Vadot, sur un millésime 2010. Excellent (17 / 20)

Vin 2: Domaine DE VILLAINE, Bouzeron, 2010 [size=x-small](Non à l'aveugle)[/size]
Au départ, je devais servir la bulle suivante avant. Mais à la levée de la chaussette du précédent vin, et le hasard faisant que j'avais moi aussi amené un aligoté, je me suis ravisé et est servi ce vin, afin de matcher avec le Leroy.
Ouverture 20 minutes seulement avant.
La robe est jaune claire. Le nez est un peu fermé. A l'aération, on retrouve un peu d'agrûmes, notamment la mandarine. On est en présence d'un vin à la bouche fluide, fraîche, un peu anisée, légèrement beurrée. On retrouve la mandarine. Il possède une longueur moins importante que son prédécesseur. Au total, c'est un vin un peu timide et moins exubérant en bouche, plus délicat, même si les agrûmes se révèlent. C'est Très Bon à Excellent (16,5 / 20), mais je dois reconnaître que j'ai une légère préférence pour l'Aligoté de Leroy.

Vin 3: Domaine JANISSON BARADON, Champagne, Tue Boeuf, 2006 [size=x-small](Non à l'aveugle)[/size]
Robe jaune claire, bulle de moyenne taille. Au nez, on ressent essentiellement de la pomme. En bouche, on note une belle attaque acide, avec des bulles plus fines qu'au visuel. On retrouve cette pomme granny, de façon élégante. C'est en même temps, crayeux (terroir a priori situé sur Epernay), citronné. Puis viennent les agrûmes, et notamment les zests de pamplemousse, on note aussi un mix verveine / citron... Au total, il s'agit d'un Très Bon à Excellent (16,5 / 20) Champagne de caractère, vineux, un peu viril, déjà complexe et très plaisant: j'aime beaucoup. Bel accord avec les pâtés, notamment celui aux cèpes, et le jambon cru. Décidemment, ce domaine est, petit à petit, en train de constituer une partie de mon fond de cave champenois...

Vin 4: Domaine OVERNOY, Arbois-Pupillin, Savagnin, 2011
Le nez liégeux et piquant ne faisant guère de doute, place au suivant...Echantillon Défectueux, Non Noté

Vin 5: Domaine de BELLIVIERE, Jasnières, 2002
La robe est jaune cuivrée. Au nez, on retrouve un léger soupçon d'alcool à brûler. En bouche, l'attaque est vive. Il est plutôt d'un style aérien, légèrement miellé, ce que le nez n'inaugurait pas. On retrouve du coing et une légère pointe oxydative pour complexifier le tout, de façon élégante. Au total, on est en présence d'un vin précis, léger, élégant, sec (avec sans doute quelques sucres résiduels il y a quelques années). Même si la finale est un peu chaleureuse, j'aime bien ce Très Bon à Excellent vin (16,5 / 20). Un chenin, cépage que j'avais retrouvé, qui a bien évolué et qui me semble à point actuellement.

Vin 6: Domaine TRAPET, Chambertin, 1998
La robe est rubis grenat, légèrement tuilée. Au nez, on ressent de l'olive, des fruits noirs, un peu de sel, un léger charcutier, mais également des notes un peu moins élégantes de pneu et de goudron. En bouche, on est en face d'une grosse amertume, qui déséquilibre le vin, ceci complété par un trait de vert assez conséquent: je pense à un déficit de maturité, d'autant que ceci s'accompagne de notes de poivron. On retrouve également un très léger pruneau, ce qui m'incite à penser que ce vin est déjà bien évolué. On ressent avec de l'aération des notes de cerise. Le vin se conclue par une finale assez longue, et une grande puissance qui arrive en second plan, mais également des tannins secs. Au total, le nez n'est pas déplaisant, même plutôt sympa, mais la bouche est sèche, avec une grosse masse tannique. C'est pour moi un Assez Bon à Bon vin (14,5 / 20). Après avoir évoqué au départ le languedoc, je me ravise et je suis parti sur un Châteauneuf du Pape, du millésime 2005, pas encore en place et ayant trop évolué. Une petite déception à la tombée de la chaussette pour cette néanmoins très belle étiquette. Merci quand même à son généreux apporteur.

Vin 7: Le ROC des ANGES, IGP Pyrénées Orientales, Les Vignes de 1903, 2008
La robe est foncée, à reflets rubis. Au nez, on est en présence de chocolat, de cacao, et de vanille. En bouche, on retrouve une attaque vive et moëlleuse. un gros élevage se fait sentir et n'est pas encore intégré. S'y associent des fruits noirs, un peu compotés. C'est un vin très démonstratif, en surmaturité, dirait on, avec une grosse matière d'emblée, mais qui tombe à l'eau rapidement, sur une finale de courte durée. Je ne suis pas fan, c'est un peu trop too much pour moi: Correct à Assez Bien (13,5 / 20)

Vin 8: Domaine GONON, Saint Joseph, 2010
Robe grenat foncé, reflets rubis. Un nez de chocolat, légèrement charcutier, un peu sanguin. En bouche, on a une belle attaque vive, avec une belle acidité. La bouche est très jolie, avec des tannins fins et fondus. On a de la cerise, des fruits rouges, un peu de clou de girofle. La matière est correcte. Au total, on a un vin fiable, droit, bien construit, juteux, viandeux, mais sans grande émotion, même si celà reste Très Bien (16 / 20). J'étais parti sur un assemblage Syrah / Grenache, sur Pic Saint Loup et 2007.

Vin 9: Domaine Giachino, Roussette de Savoie, 2013
La robe est jaune claire. On a un nez légèrement alcooleux, d'alcool à brûler. On retrouve une bouche vive, acide, mais en même temps grasse et huileuse. J'ai l'impression de percevoir un léger élevage boisé, avec une arômatique sur la pomme granny. Celà m'oriente assez sur un chardonnay du Jura...pour ce Bon à Très Bon vin (15,5 / 20)

Vin 10: Château d'Yquem, Sauternes, 2002
La robe est orange dorée. Au nez, on retrouve des plantes médicinales, un peu d'alcool, de la menthe, des herbes coupées. On retrouve en bouche, une matière doucereuse, grasse. On est en présence de fruits à chair jaune, de chlorophylle, un peu de safran, de caramel...La finale est un peu courte, et c'est dommage, car ce vin est, au total, aérien, avec une liqueur bien intégrée, et équilibrée. Un vin bien propre sur lui, déjà complexe, ou rien ne dépasse, et doté d'une grande digestibilité. Preuve en est, la rapidité à laquelle la bouteille a été vidée. J'étais parti sur une dominante sémillon, plutôt Barsac, pour la finesse de texture et le côté aérien de ce Très Bon à Excellent vin (16,5 / 20). Merci également au généreux donateur. C'était mon premier Yquem, je suis satisfait de l'avoir goûté, mais comme le dit Nico, plus un vin à boire qu'à acheter, pour ma part!

Vin 11: Château d'Arche, Sauternes, 2007 étiquette découverte pour l'ensemble de la tablée, 1/2 bouteille
La robe est jaune dorée. Le nez est peu expressif. En bouche, on a des fruits jaunes, confits, avec un peu de fruits exotiques. Je pense que l'élevage est encore assez affirmé, avec des notes de vanille, caramel, de café...La matière est assez simple et acqueuse. Au total, il s'agit d'un vin simplement simple...et qui a en plus le handicap de passer derrière Yquem. Celà reste tout de même Assez Bien (14 / 20).

Voici un compte rendu que j'espère le plus exhaustif possible. A très vite, amis foréziens, pour une soirée aussi belle que celle-ci!!!

Merci de m'avoir lu.

Flo (Florian) LPV Forez
21 Oct 2015 23:24 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Cédric42120
  • Portrait de Cédric42120 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Modérateur
  • Enregistré
  • Messages : 2813
  • Remerciements reçus 588

Réponse de Cédric42120 sur le sujet LPV FOREZ: de l'aligoté à Yquem

Concernant le chambertin, j'osais espérer qu'avec une belle appellation et un bon vigneron et cela, même sur un millésime moyen, on devrait avoir un minimum de plaisir :S mais là rien néant !!!:S

Cédric - LPV FOREZ
22 Oct 2015 09:53 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Cédric42120
  • Portrait de Cédric42120 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Modérateur
  • Enregistré
  • Messages : 2813
  • Remerciements reçus 588

Réponse de Cédric42120 sur le sujet Re: LPV FOREZ: de l'aligoté à Yquem

Vin 10: Château d'Yquem, Sauternes, 2002
La robe est orange dorée. Au nez, on retrouve des plantes médicinales, un peu d'alcool, de la menthe, des herbes coupées. On retrouve en bouche, une matière doucereuse, grasse. On est en présence de fruits à chair jaune, de chlorophylle, un peu de safran, de caramel...La finale est un peu courte, et c'est dommage, car ce vin est, au total, aérien, avec une liqueur bien intégrée, et équilibrée. Un vin bien propre sur lui, déjà complexe, ou rien ne dépasse, et doté d'une grande digestibilité. Preuve en est, la rapidité à laquelle la bouteille a été vidée. J'étais parti sur une dominante sémillon, plutôt Barsac, pour la finesse de texture et le côté aérien de ce Très Bon à Excellent vin (16,5 / 20). Merci également au généreux donateur. C'était mon premier Yquem, je suis satisfait de l'avoir goûté, mais comme le dit Nico, plus un vin à boire qu'à acheter, pour ma part!

Sur ce millésime là peut-être, j'ai le souvenir d'un immense 97 et d'un énorme 99...

Cédric - LPV FOREZ
22 Oct 2015 10:02 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8093
  • Remerciements reçus 946

Réponse de hyllos sur le sujet Re: LPV FOREZ: de l'aligoté à Yquem

Ce Carignan 1903 est en bien petite forme, la dernière que j'ai ouverte était spectaculaire de fraîcheur, pas du tout ce côté Porto... je mets ça au programme de mon prochain passage en France.
22 Oct 2015 10:04 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6203
  • Remerciements reçus 3916

Réponse de Frisette sur le sujet Re: LPV FOREZ: de l'aligoté à Yquem

Cédric42120 écrivait:
comme le dit Nico, plus un vin à boire qu'à acheter, pour ma part!

Sur ce millésime là peut-être, j'ai le souvenir d'un immense 97 et d'un énorme 99...

Je parle bien entendu de ce millésime là, et je ne doute pas de la grandeur d'un 97, par exemple. Mais n'étant que modérément porté sur les liquoreux, je préfère transposer ces budgets là à des effervescents. Et mes copains foréziens le savent! ;)
Mais celà dit, ce vin m'a bien plu, et vous pouvez m'en faire goûter tant que vous voulez!!!(:P)

Flo (Florian) LPV Forez
22 Oct 2015 10:19 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3601
  • Remerciements reçus 158

Réponse de lbb.contact sur le sujet Re: LPV FOREZ: de l'aligoté à Yquem

Jolie série les voisins ! (tu)
Comme nous déception sur un Bourgogne 98...

Benoît L. - LPV Lyon 2 : Les Avinturiers
22 Oct 2015 18:16 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck