Nous avons 2042 invités et 52 inscrits en ligne

CR: LPV Forez fait ses J.O. (Jeux Oenologiques)!!!

  • Frisette
  • Portrait de Frisette Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 6203
  • Remerciements reçus 3916
CR: LPV Forez fait ses J.O. (Jeux Oenologiques)!!!

En cette période estivale, normalement propice au repos et aux vacances, est organisé une nouvelle session "sportive" pour les foréziens! Après avoir ouvert l'Euro récemment, nous voilà 5 membres sélectionnés pour les J.O.: les Jeux Oenologiques!!! A première vue, on ne dirais pas, mais on est de vrais sportifs pour tenir une telle forme!!! Et bien qu'un des nôtres fût diminué (anitibio), aucun forfait n'aura été à déplorer, tout le monde participant à l'ensemble de cette "épreuve"!!!



JB, Nico, Cédric, Aurélien & Frisette, prêts à défendre nos couleurs!!!

Mais avant celà, un menu d'athlète, léger et frugal (!!!), nous étais proposé:

- Apéritif: Lamelles de jambon cru + rillettes de porc
- Entrée: trilogie de poisson (rouget, lieu et merlu) sur son lit de fenouil
- "Trou Forézien": les traditionnelles Andouillettes
- Plat: Boeuf Black Angus (Filet et faux filet), gratin de pommes de terre façon boulangère
- Plateau de fromages
- Dessert: Gâteau chocolat, nougatine, orange

Comme pour toute compétition, une séance d'échauffement est obligatoire, afin d'éviter le claquage:
Vin 1: Equipo Navazos, La Bota de Manzanilla (42)
Mise février 2013?
Robe jaune d'or. Le nez est clairement oxydatif, sur le marc de raisin et l'alcool à brûler, l'éther. La bouche au départ semble brûlante. On retrouve du coing, du raisin de corinthe, des fruits secs. La finale est marquée par des amers un peu imposants et peu nobles, me faisant pensant à de la quinine, au Schweppes tonic. Il est très sec, fini salin et même, paradoxalement, reprend de la fraîcheur. L'ensemble est finalement très équilibré, le fond de verre me rappelle l'odeur des vieux foudres de chêne. J'évoquais un Xérez. Clairement pas mon truc, (un peu trop "déménageur" et trop oxydatif pour moi) mais j'imagine que ce genre de vin à son public d'initiés. Non noté

Entrée en matière, sur les rillettes:
Vin 2: Egly Ouriet, Champagne 1er Cru, Les Vignes de Vrigny [size=x-small]Non à l'aveugle[/size]
Dégorgement Septembre 2015
La robe est jaune, la bulle est fine. Le nez est un peu fermé au départ, puis viennent des arômes de pomme, de cébette. La bouche se présente avec une belle attaque, un peu de noisette. La bulle est très fine, peu impactante. On retrouve des fruits jaunes, un léger côté pomme au four, du raisin vert. Il est clairement crayeux et tendu, citronné. Un très léger crémeux enrobe l'ensemble, pour le rendre très consensuel, facile, plaisant et désaltérant, même si la longueur n'est pas phénoménale. Il fait bien le job à l'apéritif. Très Bien à Excellent (16,5/20).

Sur la trilogie de poissons:
Vin 3: Domaine Pierre Luneau Papin, Muscadet Sèvre et Maine sur Lies, Semper Excelsior, Clos des Noëlles, 2007 [size=x-small]Non à l'aveugle[/size]
La robe est jaune claire, aux reflets gris/verts, faisant très jeune. Le nez est d'abord fermé et réduit, puis s'ouvre sur le citron vert, les zests d'agrumes. La bouche est assez tendue, citronnée, un peu monolithique. La matière est plutôt cylindrique, pas très ample. Des amers un peu imposants marquent le vin au départ, et s'atténuent à l'aération. On fini par retrouver également un peu de prune. La finale est légèrement chaleureuse et réglissée, même si globalement il reste frais. Le fond de verre est sur le buis. Celà reste Très Bon (16/20), et marche parfaitement avec les poissons. Voici une bouteille très jeune et qui sort des sentiers battus.

Bu pour lui-même (parce qu'on avait déjà fini les poissons!!!)
Vin 4: Domaine Leflaive, Puligny Montrachet, 2006
La robe est jaune citron. Le nez est citronné, sur la mèche, le pétard, un peu grillé. Très beau et racé!!! La bouche est très ronde, légèrement grasse. On retrouve le citron, les zestes d'agrumes, la poire, la noisette...L'ensemble est frais, salivant, salin. C'est puissant, équilibré, long et fini sur le poivre blanc...Très propre, précis...Bref, que des qualités!!! Très léger bémol: la présence d'amers très légèrement marqués en finale. A n'en pas douter, on est face à un très beau chardonnay de la Côte de Beaune, d'un niveau 1er Cru sans l'ombre d'un doute, voir Grand Cru. Je partais sur Meursault 1er Cru (JFCD?). Exceptionnel à Grand (18,5/20)

En transition, avec les andouillettes:
Vin 5: Domaine Thierry Navarre, Vin de France, Vin d'Oeillades, 2015
La robe est rouge grenat à reflets rubis. Le nez est très gourmand, sur le bonbon haribo,la grenadine, un peu charcutier avec un léger poivré: très canaille! (Macération semi-carbonique?) La bouche est par contre décevante: je la trouve verte, serrée, et un peu dure. Je précise que se ne sont pas les tanins (quasi inexistants sur ce vin) que je qualifie de la sorte, mais plutôt une sensation identique à celle provoquée par l'ingestion d'une eau dure et calcaire. Il y a peu de structure et est plutôt rustique, il fait même très végétal: rafle trop importante? Déficit de maturité? Il fini court, avec des saveurs de petits fruits rouges malgré tout. C'est Assez Bien à Bien (14,5/20). C'est vraiment dommage que la bouche ne soit pas à la hauteur du nez, qui est hyper emballant et flatteur.

Avec le filet de Black Angus:
Vin 6: Domaine Joblot, Givry 1er Cru, Clos du Cellier aux Moines, 2006
La robe est rouge grenat à reflets rubis. Le nez est sanguin, sur le poivre et les fruits rouges. La bouche est élancée, avec des agrumes, des épices. Les tanins sont fins, un peu fermes. Il est assez puissant, un peu kirsché, de la framboise...On sent une belle minéralité. Il fait un peu masculin mais tout en étant racé. La finale est longue, élancée et juteuse. Je n'ai pas vu venir le pinot, j'étais plutôt sur une syrah rhodanienne. Très Bien à Excellent (16,5/20), pour ce vin qui semble être dans une belle fenêtre de buvabilité.

Avec le faux-filet de Black Angus:
Vin 7: Domaine de la Grange des Pères, IGP Hérault, 2011
La robe est grenat foncée, presque noire. Le nez est...très masculin, presque musqué et légèrement giboyeux, avec des notes puissantes de cuir, de menthol et de réglisse. A l'aération, on retrouve de la violette et du bonbon kréma. La bouche est grasse, ronde et veloutée, avec un joli toucher. Le grain de tanin est fin, même s'il serre un peu. On retrouve une soupe (épaisse) de fruits noirs un peu compotés, qui le rend clairement sucrailleux, même si une finale mentholée le rafraichi. Il est très dense et massif, et même limite écoeurant pour moi actuellement. Je partais sur un Bandol...Pour moi, il n'est pas encore prêt, et semble marqué par l'effet millésime. A attendre sereinement, mais à attendre longtemps. Il est malgré tout Bon à Très Bon (15,5/20), mais bien loin de la fraîcheur, de l'accessibilité et de la gourmandise du 2012 bu récemment. L'aération dans le verre semble lui apporter un peu plus de finesse et le retend quand même un peu.

Avec le plateau de fromages:
Vin 8: Domaine Dietrich, Alsace, Gewurztraminer Vendanges Tardives, 2007
La robe est jaune claire. Le nez est un peu herbacé, puis viennent les marqueurs du cépage: rose, litchi, avec également de la violette. La bouche est moëlleuse. Il y a peu de matière, ce qui le rend un peu acqueux. Il est assez fin, ce qui le rend buvable sans effet de saturation. Pas très complexe et un peu stéréotypé, mais sans défaut évident. Assez Bien (14/20).

Sur le dessert Chocolat, nougatine, orange:
Vin 9: Domaine Marcel Deiss, Alsace (1er cru), Huebuhl, 2002
Complantation de toute la famille des pinots.
La robe est orange cuivrée. Le nez est sur le menthol, l'eucalyptus, puis viennent de plus en plus des notes moisies. On retrouve également un peu de coing. La bouche parait dissociée, avec une première partie acqueuse, puis une seconde partie sur l'alcool. On a un équilibre de moëlleux, avec de l'acidité en finale pour étirer le vin. Il y a un peu d'orange confite, et des notes de vieux rhum. J'ai l'impression qu'il pique un peu en finale. Pour moi, pas de plaisir possible, je pense qu'il y a un problème sur cette bouteille, notamment de bouchon à mon avis. Non noté

[/IMG]

Le line-up'

En conclusion, une superbe soirée, une fois de plus! Un grand merci à l'ensemble des participants de cette session olympico-oenologique, l'équipe LPV Forez a encore su mouiller le maillot! A très vite pour de nouvelles aventures!!!

Pour finir, mon palmarès personnel pour ce soir est le suivant:
Médaille d'Or: Domaine Leflaive, Puligny Montrachet, 2006
Médaille d'Argent: Domaine Joblot, Givry 1er Cru, Clos du Cellier aux Moines, 2006
Médaille de Bronze: Domaine Egly Ouriet, Champagne 1er Cru, Les Vignes de Vrigny

Merci de m'avoir lu.

Flo (Florian) LPV Forez
11 Aoû 2016 12:44 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4398
  • Remerciements reçus 2122

Réponse de LADIDE78 sur le sujet LPV Forez fait ses J.O. (Jeux Oenologiques)!!!

Merci Florian pour le CR
Je reviens sur la disqualification du Huebunl 2002 , étonnant de voir ta déception sur cette cuvée , j ai repris à travers le moteur de recherche tous les Crs concernant cette cuvée , tous très bien notés , le défaut de bouteille peu arriver , le fait d avoir fait un marathon avec toutes ces cuvées n aurais t il pas une influence vu que c était le 9 éme vins
Comment l on trouvés les autres passionnés , décevant aussi

Didier :)-D

Mal- voyant depuis 29 ans et passionné de vins comme vous tous
11 Aoû 2016 13:23 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Frisette
  • Portrait de Frisette Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 6203
  • Remerciements reçus 3916

Réponse de Frisette sur le sujet LPV Forez fait ses J.O. (Jeux Oenologiques)!!!

Pour ce Huebuhl, cuvée que je ne connaissais pas, j'ai également lu quelques CR ce matin, effectivement plutôt élogieux. La bouteille d'hier présentait un défaut manifeste que je ne suis pas le seul a avoir relevé. L'effet séquence est à exclure, d'autant que la soirée a été suffisamment longue (comme souvent!!! début 20 heures pour finir à 2 heures passé!!!) pour prendre le temps sur chaque vin.

Flo (Florian) LPV Forez
11 Aoû 2016 13:28 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2813
  • Remerciements reçus 588

Réponse de Cédric42120 sur le sujet Re: LPV Forez fait ses J.O. (Jeux Oenologiques)!!!

Eh...beh...
C'est du rapide ce CR, Flo (tu), bon ben.... pour ces olympiades, on te laisse le 100 mètres..:D

Belle soirée et que la nuit fut courte..B)-
Oui effectivement, comme le dit Flo, il était pas net ce Huebuhl...:S

Cédric - LPV FOREZ
11 Aoû 2016 13:43 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3993
  • Remerciements reçus 4058

Réponse de starbuck sur le sujet Re: LPV Forez fait ses J.O. (Jeux Oenologiques)!!!

Il manquait une bouteille pour faire un décathlon.
Ce n'est encore pas dans ces JO que le Forez aura une médaille dans cette épreuve :P

Sinon pour la prochaine épreuve Florian peut organiser le 3000m steeple de Gevrey Chambertin pour voir si c'est aussi facile que le 1500m de Vosne B) ;)

Sylvain
11 Aoû 2016 14:28 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 966
  • Remerciements reçus 37

Réponse de a spurs fan sur le sujet Re: LPV Forez fait ses J.O. (Jeux Oenologiques)!!!

Superbe CR Flo , comme d'hab Vous vous êtes fait plaisir (une fois de plus ) mes cochons !;)

Très surpris par ton CR de la GDP 2011
Le vin est probablement entré dans une phase ingrate et/ou de fermeture , car pour en avoir bu 3 o u 4 fois a des stades différents , je et toutes les personnes présentes autour de la table se sont régalées

J'aimerai bien faire un repas avec vous sur vos terres un de ces jours en tout cas !
car quand je vois le solide , en tant qu'épicurien ayant un bon coup de fourchette et une appétence certaines pour les plaisirs de la table ça me fait envie
Je ne parle même pas du liquide qui est quasiment toujours top niveau

Frédéric
11 Aoû 2016 16:44 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3321
  • Remerciements reçus 317

Réponse de whogshrog43 sur le sujet CR: LPV Forez fait ses J.O. (Jeux Oenologiques)!!!

Bonjour à tous,

quelques mot avant mon CR sur les 2 vins qui ont été questionnés :

Domaine Marcel Deiss, Alsace (1er cru), Huebuhl, 2002 : un nez quasi inexistant, notes de "fromage" et pointe de liège puis devient miellé et orangé mais avec une intensité proche du zéro. Une bouche aqueuse, sans structure...bref effectivement c'est tellement nullissime qu'on ne peut pas imaginer que çà doit se boire comme çà.

La Grange de Pères...un nez "noir", lourd qui sent presque le vin australien, qui s'affine un peu à l'air mais rien de très complexe. En bouche c'est hyper concentré, dense mais noir et lourd encore une fois. Certes le travail de tanin est juste phénoménal (ils paraissent vaporisés) mais c'est compoté, hyper mur avec une sensation sucrailleuse "dissociée" pas très heureuse et un sentiment de manque d'acidité qui rend le tout à la limite de la buvabilité (on a eu du mal à finir nos verres).
Franchement ma pire GDP (ma première de 2011) où d'habitude je trouve de la complexité, de la finesse, de l'acidité (çà sent presque le rhône nord je trouve la GDP quand çà se boit bien). Alors il y a des qualité là dedans pour ceux qui aiment les vins qui envoient du lourd (la densité est quand incroyable) et je le répète la sensation tannique est presque "irréelle" avec autant de densité et de concentration...mais pour moi c'est clairement une GDP ratée et le pire c'est que ce déficit d'acidité par rapport au trio densité / maturité / sucrosité je ne sais pas où le vin ira la chercher avec le temps...

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A mon goût à l'instant t
11 Aoû 2016 17:29 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1354
  • Remerciements reçus 773

Réponse de Krabb sur le sujet LPV Forez fait ses J.O. (Jeux Oenologiques)!!!

Euh... Tu entends quoi par "ça sent le vin australien" B)???

L'Impression de sucrosite au nez ?

Simon.
11 Aoû 2016 17:38 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3321
  • Remerciements reçus 317

Réponse de whogshrog43 sur le sujet LPV Forez fait ses J.O. (Jeux Oenologiques)!!!

Ca sentait le brûlé, le pneu, le sucre, le "trop mur", le vin qui va te démonter ;)

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A mon goût à l'instant t
11 Aoû 2016 17:40 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 947

Réponse de Luc Javaux sur le sujet LPV Forez fait ses J.O. (Jeux Oenologiques)!!!

Huebuhl 2002, à lire vos commentaires, c'est bouchonné. Et quand c'est bouchonné, pas la peine d'aller plus loin, tant ce défaut change totalement les caractéristiques du vin.
J'ai encore fait l'expérience cette semaine avec un Clos Puy Arnaud 2001, très légèrement bouchonné (je suis le seul à table à l'avoir remarqué), tellement peu qu'on ne comprennait pas pourquoi j'allais chercher une autre bouteille. Quand j'ai ouverte la seconde, exempte de défaut, tout le monde a compris, tant le vin était nettement meilleur, que ce soit au nez, bien plus pur et élégant, qu'en bouche, bien plus équilibrée et soyeuse.

Quant à votre GDP 2011, c'est étonnant, aucun déficit d'acidité constaté de mon côté, et certainement pas une GDP ratée pour moi, bien au contraire. Un problème de bouteille ne me semble pas exclu non plus.

Luc
11 Aoû 2016 18:35 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2813
  • Remerciements reçus 588

Réponse de Cédric42120 sur le sujet Re: LPV Forez fait ses J.O. (Jeux Oenologiques)!!!

Je vous trouve un peu sévère les gars sur la GDP 2011.
Certes, pour avoir gouté récemment le 2012, ce dernier faisait plus dans la séduction.
Je dirais que ce 2011 manquait peut-être de complexité mais pour moi pas de déficit d'acidité, sinon on l'aurait sans doute trouvé mollasson et exubérant. Pour moi, rien de tout cela, à part un élevage dominant qui demande qu'à se digérer.

Cédric - LPV FOREZ
11 Aoû 2016 19:00 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3321
  • Remerciements reçus 317

Réponse de whogshrog43 sur le sujet Re: LPV Forez fait ses J.O. (Jeux Oenologiques)!!!

Cédric42120 écrivait:

> Je dirais que ce 2011 manquait peut-être de
> complexité mais pour moi pas de déficit
> d'acidité, sinon on l'aurait sans doute trouvé
> mollasson et exubérant.

C'est bien comme çà que je le décris et que je l'ai bu un peu mollasson et exubérant

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A mon goût à l'instant t
11 Aoû 2016 19:10 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2813
  • Remerciements reçus 588

Réponse de Cédric42120 sur le sujet Re: LPV Forez fait ses J.O. (Jeux Oenologiques)!!!

On y reviendra dans quelques années....;)..
Après on est peut être d'accord sur le fait qu'on l'a bu comme on devait le boire.. perso je ne crois pas à une bouteille défectueuse...

Cédric - LPV FOREZ
11 Aoû 2016 19:26 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3321
  • Remerciements reçus 317

Réponse de whogshrog43 sur le sujet LPV Forez fait ses J.O. (Jeux Oenologiques)!!!

Oui, d'ailleurs à l'aveugle j'ai "facilement" évoqué GdP.

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A mon goût à l'instant t
11 Aoû 2016 20:01 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4398
  • Remerciements reçus 2122

Réponse de LADIDE78 sur le sujet Re: LPV Forez fait ses J.O. (Jeux Oenologiques)!!!

Merci pour vos réponses , c est vraiment pas de chance , j espère que ce n est que partie remise pour une autre fois

Didier:)-D

Mal- voyant depuis 29 ans et passionné de vins comme vous tous
11 Aoû 2016 21:27 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Frisette
  • Portrait de Frisette Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 6203
  • Remerciements reçus 3916

Réponse de Frisette sur le sujet LPV Forez fait ses J.O. (Jeux Oenologiques)!!!

Je pense que cette GDP est dans une phase ingrate. A attendre 5 ans, donc a revoir en 2021!

Flo (Florian) LPV Forez
11 Aoû 2016 22:29 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2813
  • Remerciements reçus 588

Réponse de Cédric42120 sur le sujet Re: LPV Forez fait ses J.O. (Jeux Oenologiques)!!!

CR:
Quelques petits mots sur les vins dégustés...

Equipo Navazos, La Bota de Manzanilla (42)

Pas mon truc non plus. Pas de plaisir, juste une curiosité.
Nez opulent sur des notes oxydatives mures sur la vieille noix, le champignon et des effluves d'ether.
Bouche monolithique dans le même registre, opulente avec une sensation sèche en final, limite saline.. Alcool présent sur des notes de marc.

Egly Ouriet, Champagne 1er Cru, Les Vignes de Vrigny Non à l'aveugle

Joli fruit au nez, pomme, pêche de vigne, agrume avec une sensation crayeuse.
Toucher de bouche délicat, velouté... bulles fines. C'est juteux, fruité, long, dynamique. Je retrouve ces notes crayeuses en fin de bouche et une pointe de grillé en final.

Très Bien +

Domaine Pierre Luneau Papin, Muscadet Sèvre et Maine sur Lies, Semper Excelsior, Clos des Noëlles, 2007

Alors celui-là, il nous a fait voyager !!
Nez séduisant, fruité, d'intensité moyenne: fruits blancs, agrumes avec des notes exotiques sur l'ananas. Fond sur les herbes médicinales.
Bouche fruitée, cylindrique, aux amers soutenus. Final sur la mirabelle puis le citron vert à l'aération apporte un peu de peps. C'est fluide, facile à boire. Je pensais à un sauvignon même si il manquait une acidité plus marquée pour me conforter dans mon choix.

Bien ++

Domaine Leflaive, Puligny Montrachet, 2006

Nez racé sur l'élevage bourguignon: du grillé, du pétard, du pop corn. Le fruit est en retrait.
Bouche ronde, enrobée. On retrouve le fruit à coque, le grillé et toujours cette race élégante. C'est puissant, maitrisé, parfaitement dessiné, long, persistant.

Très Bien/Excellent

Domaine Thierry Navarre, Vin de France, Vin d'Oeillades, 2015

Premier nez charcutier, puis les fruits rouges prennent place. des notes d'agrumes et de bonbon anglais. C'est séduisant, complexe.
Bouche plus simpliste, fruitée. Généreuse au début mais tournant court. Amertume végétale en fin de bouche

Bien

Domaine Joblot, Givry 1er Cru, Clos du Cellier aux Moines, 2006

Nez séduisant sur une déclinaison de cerise. des notes florales et de réglisse.
Bouche juteuse, élégante, longiligne, droite. On retrouve la cerise et ses notes réglissées.

Très Bien

Domaine de la Grange des Pères, IGP Hérault, 2011

Nez expressif, profond. C'est giboyeux, sanguin, mur sur les petites baies noires. Des notes de réglisse.
Bouche pleine, généreuse, dense. C'est puissant mais cela reste fin. Grosse maturité de fruits, sucrailleuse sur le cassis, la myrtille avec cette sensation de cuisson me rappelant la tarte aux airelles sortie du four.
Pas d'opulence, ni d'exubérance, ni de déficit d'acidité en ce qui me concerne. Le vin reste frais, équilibré. Un petit bémol par ce manque de complexité mais quelques années permettront sans doute de digérer un peu l"élevage.

Bien/ Très Bien

Domaine Dietrich, Alsace, Gewurztraminer Vendanges Tardives, 2007

Pour moi un gewurz' d'école avec ce joli nez variétal sur la rose et le litchi.
En bouche, c'est digeste, fruité, moelleux aux sucres parfaitement intégrés. C'est sans surprise mais sans fausse note !

Bien +

Domaine Marcel Deiss, Alsace (1er cru), Huebuhl, 2002

Nez discret, pas net aux notes d'orange, de champignon...
Bouche ronde, aqueuse, légèrement huileuse.... des notes de marc de raisin de corinthe, de vieux rhum, d'hydromel. C'est dissocié et sans ame. Problème de bouteille ?

Merci à vous les amis
Merci de m'avoir lu...

Cédric - LPV FOREZ
13 Aoû 2016 05:53 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5936
  • Remerciements reçus 1264

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet CR: LPV Forez fait ses J.O. (Jeux Oenologiques)!!!

Bonjour à tous,
Nous étions heureux de nous retrouver une nouvelle fois, maintenant un rythme de rencontre assez soutenu cette année!
La soirée a donc été des plus agréable! (tu)

Equipo Navazos, La Bota de Manzanilla (42)
Je me suis promis de faire l'éducation oxydative de mes comparses, elle se poursuit donc ce soir, avec du brutal! :D
Nez sur la noix, la marée, la gentiane.
Bouche très sèche, puissante, certes alcooleuse, avec une douceur de texture et des arômes de fruits frais (bonne surprise!) et secs.
Personnellement j'aime bien, car cela possède beaucoup de caractère et c'est dépaysant, mais dans le contexte de ce genre de soirée il faut reconnaître que ça passe mal.
L'avantage: mes comparses vont me supplier de revenir à des juras plus civilisés. B)-

Egly Ouriet, Champagne 1er Cru, Les Vignes de Vrigny
Nez sur les fruits à coques, la pomme/pomme verte.
La bouche est un mélange de sensation crémeuse et de vivacité, avec une belle intensité de fruits.
Finale persistante, rafraichissante, gourmande, sur les fruits frais et une pointe oxydative.
Une sensation générale qui me fait évoquer le pinot meunier, bingo.
Décidément j'aime beaucoup ce cépage en champagne.

Domaine Pierre Luneau Papin, Muscadet Sèvre et Maine sur Lies, Semper Excelsior, Clos des Noëlles, 2007
Celui là je l'ai trouvé assez mutique au nez.
La bouche m'est apparue volumineuse, avec du gras, de la fraîcheur mais une faible densité.
La finale parait, elle aussi , fermée.
Ce n'est pas mauvais, avec de la personnalité, mais ça me semble dans une phase austère.

Domaine Leflaive, Puligny-Montrachet, 2006
Beaucoup aimé le nez de ce vin, belle alliance d'élevage et de fruits: notes beurrées, grillées, noisette verte, fruits exotiques...
Bouche avec du volume, de la concentration, de la puissance et un joli toucher (un doux gras).
Superbe équilibre. La finale, légèrement épicée, m'évoque un beau chardonnay du jura.
Raté! Quel niveau pour ce village! Ca laisse rêveur quant à celui des cuvées plus prestigieuses.

Domaine Thierry Navarre, Vin de France, Vin d'Œillades, 2015
Je pensais que ce vin, dont j'avais beaucoup apprécié les 2011 pour leur fruit et leur "gouleyance", ferait une bonne transition en accompagnement des andouillettes pour lesquelles nous tentons de multiples accords au fil de nos soirées).
Ce 2015 se présente, pour le moment, de manière plus rustique, avec un fruit qui manque d'explosivité, une petite amertume et des tanins rugueux.

Domaine Joblot, Givry 1er Cru, Clos du Cellier aux Moines, 2006
Nez pinotant: cerise, fleur et réglisse.
Bouche entre élégance et fermeté, juteuse et pleine de tension à la fois.
J'ai beaucoup, beaucoup, aimé ce vin!

Domaine de la Grange des Pères, IGP Hérault, 2011
Le premier nez de celui, sur le pneu brûlé, m'a fait craindre pour la suite.
Du coup je prends vite une gorgée.
La bouche est puissante, volumineuse, concentrée et fondue (c'est donc du haut-niveau) et, malheureusement, assez sucrée.
Un tel volume et des tanins aux abonnés absents évoque rapidement la GDP (ou Kurni, comparaison que je fais souvent),
d'autant qu'un bouquet exubérant et capiteux s'exprime pleinement en bouche.
Le bouquet s'affinera, un peu, au fil de la dégustation, mais le mix arômes capiteux/ sucrosité en bouche "envoie trop de tout" pour faire un vin qui se boit avec plaisir en ce qui me concerne.

Domaine Dietrich, Alsace, Gewurztraminer Vendanges Tardives, 2007
Quand j'ai vu le beau plateau de fromages auvergnats et fermiers apporté par Nico, je n'ai pas eu le tonus de proposer une expérimentation de vins rouges comme prévu. :o
J'ai donc sorti celui là au débotté, acheté en un seul exemplaire pour faire plaisir à un ami, et jamais dégusté.
Je me suis régalé avec ce vin et les fromages, pourtant ce n'est pas un grand vin, un peu brûlant, un peu simple, mais d'un joli moelleux et au bouquet typique mais pas écœurant.

Domaine Marcel Deiss, Alsace (1er cru), Huebuhl, 2002
Celui là a malheureusement un pet. Je pencherais plus pour une oxydation, par ses arômes éventés et sa bouche qui évoque le moelleux ayant déjà bien mangé ses sucres.
Mais bon peu importe le diagnostic, ce vin n'est pas plaisant.

Merci de m'avoir lu.

JB
16 Aoû 2016 14:12 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3321
  • Remerciements reçus 317

Réponse de whogshrog43 sur le sujet LPV Forez fait ses J.O. (Jeux Oenologiques)!!!

Bonjour à tous,

la cérémonie de clôture étant ce soir ;), il est temps pour moi d'apporter ma pierre à l'édifice, mieux faut tard que jamais B)

Equipo Navazos, La Bota de Manzanilla (42)
Nez violent, très puissant, monolithique, sur l'alcool à bruler, le champignon sec, la noix verte. Un "la race à sa mère" me vient spontanément ;) à la bouche...
En bouche, après la fessée ressentie au nez, on passe au martinet à clou : légèrement visqueuse, amertume marquée, ultra saline, structure marquée / marquante (certains diraient "minéralité" ), très puissante et très très longue. La bouche également ne laisse donc pas indifférent mais ce trio salinité +++ / amertume + / grosse structure demande une certaine éducation ...disons qu'on hésite entre douleur et orgasme...pour ceux qui aiment çà doit être une grande bouteille, moi j'ai des fesses de bébé ;) et çà fait bobo au cucu ;)

Egly Ouriet, Champagne 1er Cru, Les Vignes de Vrigny
Un nez un peu timide mais bien défini sur la pomme "juteuse" et le léger fruit à coque (noisette ?), légèrement marin qui prendra de l'ampleur et évoluera vers les fruits blancs et un coté poireau / cébette ( :S )
En bouche le vin est "confortable", dense, crémeux avec malgré tout une belle vivacité grâce à une acidité qu'on se contente de deviner car parfaitement intégré dans la belle matière et une finale sur une fine amertume qui évoque le pamplemousse. Un vin consensuel dans le bon sens du terme mais manquant à mon goût soit de "race" soit de "minéralité" pour m'amener au stade du plaisir supérieur mais indéniablement on prend un beau plaisir : 16 /20

Domaine Pierre Luneau Papin, Muscadet Sèvre et Maine sur Lies, Semper Excelsior, Clos des Noëlles, 2007
Nez qu'il faut aller un peu chercher mais classe sur des notes citronnées, un côté "frais" genre verveine, menthe blanche.
La bouche est effectivement fraîche, de structure "cylindrique" avec de l'enrobage mais manquant un peu de structure et une finale réglissée avec l'amertume peu noble qui va avec sur ce qui me semble être un trait d'élevage mal intégrée. C'est équilibré, frais, sympa...15/20

Domaine Leflaive, Puligny-Montrachet, 2006
Un nez manquant légèrement d'intensité mais une très belle complexité et une superbe "définition" même si on ne peut ignorer la présence de l'élevage : beurre, grillé, sésame et cacahuète (grillés eux aussi), noisette fraîche, floralité, fruits...un beau festival.
La bouche est également très très belle, on sent encore l'élevage mais au service d'une belle concentration, d'un beau volume légèrement gras, un sentiment de grosse puissance très maîtrisée, une très belle structure et de la race grâce à une très très longue et puissante finale épicée (comme JB ce côté épicé que j'ai sur les Jura de Ganevat par exemple). C'est vraiment très beau bien qu'assez "élevé" et d'un niveau incroyable pour un village. 18/20

Domaine Thierry Navarre, Vin de France, Vin d'Œillades, 2015
Un nez très expressif, un peu "techno" sur la fraise tagada, la pêche jaune, le poivre.
Une bouche volumineuse, très "fruit" mais sans densité, presque vaporeuse mais sans sensation tannique mais virant très très court et "rebondissant" ( :S ) un peu moins agréablement sur un côté rustique et légèrement amer / vert. Bien sympa et bien plus au vu du tarif (moins de 7€). 14,5 /20

Domaine Joblot, Givry 1er Cru, Clos du Cellier aux Moines, 2006
Nez bien net, intense, complexe où se mêlent les notes de pinot (cerise, petit fruit rouge, rose séchée...) avec une pointe d'élevage (réglissée, café baie).
En bouche le vin mêle la gourmandise avec un côté assez fruité, velouté en attaque mais rapidement le vin devient droit, tendu grâce à une acidité haute (attention presque agressive même si perso çà ne me dérange pas) couplée avec une belle structure. C'est à la fois féminin et masculin, fruité et élevé, gourmand et tendu, qui me rappelle un peu le travail de Mortet sur ses Pinots. Une bien belle bouteille même si il faut quand même aimer les acidités un peu haute et la droiture sur cette bouteille (2006 ?). 16,5/20

Domaine de la Grange des Pères, IGP Hérault, 2011
Je recopie mon poste précèdent :

Un nez "noir", lourd qui sent presque le vin australien, qui s'affine un peu à l'air mais rien de très complexe. En bouche c'est hyper concentré, dense mais noir et lourd encore une fois. Certes le travail de tanin est juste phénoménal (ils paraissent vaporisés) mais c'est compoté, hyper mur avec une sensation sucrailleuse "dissociée" pas très heureuse et un sentiment de manque d'acidité qui rend le tout à la limite de la buvabilité (on a eu du mal à finir nos verres).
Franchement ma pire GDP (ma première de 2011) où d'habitude je trouve de la complexité, de la finesse, de l'acidité (çà sent presque le rhône nord je trouve la GDP quand çà se boit bien). Alors il y a des qualité là dedans pour ceux qui aiment les vins qui envoient du lourd (la densité est quand incroyable) et je le répète la sensation tannique est presque "irréelle" avec autant de densité et de concentration...mais pour moi c'est clairement une GDP ratée et le pire c'est que ce déficit d'acidité par rapport au trio densité / maturité / sucrosité je ne sais pas où le vin ira la chercher avec le temps..

Et j'y rajoute : c'est clair qu'il se passe quelque chose dans le verre par le volume, la concentration et je le répète le "travail" de tanin mais un vin qui ce soir là était pour moi à la limite de la buvabilité par cette sucrosité qui sent presque le vin "trafiqué" ... dur de noter : 13/20 selon mes goûts, 17/20 objectivement pour ceux qui aiment la "putasserie" (désolé).

Domaine Dietrich, Alsace, Gewurztraminer Vendanges Tardives, 2007
Un joli nez très floral et parfumé (un coté "minidou" ). Une bouche simple, mais cylindrique, déliée, facile avec un duo sucrosité / acidité parfait. Un bien beau plaisir simple : 15/20

Domaine Marcel Deiss, Alsace (1er cru), Huebuhl, 2002
Un nez quasi inexistant, notes de "fromage" et pointe de liège puis devient miellé et orangé mais avec une intensité proche du zéro. Une bouche aqueuse, sans structure...bref c'est tellement "inexistant et nullissime qu'on ne peut pas imaginer que çà doit se boire comme çà surtout au vu du niveau habituel, juste inattaquable, de tous les,(maintenant nombreux) vins du domaine que j'ai rencontré.

Voilà les amis, reste juste à frizouille de rajouter ces notes sur les post des domaines ;) à remercier mes compères pour ces immenses moments qu'on passe ensemble et à vous de m'avoir lu ;)

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A mon goût à l'instant t
21 Aoû 2016 12:24 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Frisette
  • Portrait de Frisette Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 6203
  • Remerciements reçus 3916

Réponse de Frisette sur le sujet Re: LPV Forez fait ses J.O. (Jeux Oenologiques)!!!

whogshrog43 écrivait:
[...] reste juste à frizouille de rajouter ces notes sur les post des domaines ;)

Fait!!! B)- Merci à tous pour vos compte-rendus, dommage que notre Dandy ne livre pas ces ressentis! ;)

Flo (Florian) LPV Forez
22 Aoû 2016 12:16 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3321
  • Remerciements reçus 317

Réponse de whogshrog43 sur le sujet LPV Forez fait ses J.O. (Jeux Oenologiques)!!!

Merki :)

Aurel / Dandy Il ose pas alors qu'il a une belle prose et un jugement sans faille qui plus est...

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A mon goût à l'instant t
22 Aoû 2016 19:17 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Frisette
  • Portrait de Frisette Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 6203
  • Remerciements reçus 3916

Réponse de Frisette sur le sujet LPV Forez fait ses J.O. (Jeux Oenologiques)!!!

(tu) Affirmatif. Allez Dandy, fait pas ton Mickey!!!(:P)

Flo (Florian) LPV Forez
22 Aoû 2016 20:48 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck