Nous avons 1070 invités et 83 inscrits en ligne

LPV nous choppe par le col B.A.C à Montauban !

  • Messages : 2759
  • Remerciements reçus 814

tonioaja a créé le sujet : LPV nous choppe par le col B.A.C à Montauban !

(Je pense que je vais me mettre à placer des jeux de mots sur mes CR ...)

Ca faisait déjà un bon moment que le petit groupe sud-ouest ne s’était pas réuni et il faut bien dire que ça commençait à nous manquer !
La date fut donc bloquée pour le samedi 11 février au Restaurant l’Atelier du goût et des Saveurs à Montauban. Accueil chaleureux et convivial, cuisine gouteuse et bien exécutée pour des accords mettant en avant les vins.



Le restaurant étant situé en centre-ville de Montauban, nous n’arrivons pas tous au même moment, donc une bouteille de secours est de rigueur pour patienter et humecter les gosiers …


Vin N°1 apporté par myself
CR: Château Eugénie – Blanc Cousu Main - I.G.P Côtes du Lot – Chardonnay + Viognier 2015


Nous démarrons officiellement l’apéritif avec une bulle.

Vin N°2 apporté par Jérôme.
CR: Champagne Jaquesson 737
Nez évolué, notes fines de sous-bois, poudré, citronné avec un côté levurien.
La bouche étonne par sa minéralité salivante, c’est frais et tendu.
J’aime bien mais peut être que j’aurais préféré un soupçon de rondeur en plus, c’est mon côté doux …
Bien +


Vin N°3 appoté par Raphaël
CR: Domaine Roc des Anges – Vin de Pays des Côtes Catalanes Llum 2014
50% Grenache + 50% Maccabeu
Nez discret, sur des notes pétrolées très nettes, avec un côté frais, sur le citron, les agrumes.
La bouche est grasse mais tendue à la fois avec des notes fumées. C’est assez frais et l’on s’étonne de la tension dans ce vin quand on pense au sud. Le terroir et le travail parle !
Bien +



Vin N°4 apporté par Christophe
CR: Domaine Droin – Chablis – Montée de Tonnerre 2008
Robe qui commence à évoluer, jaune paille clair, beaucoup de gras.
Le nez est très joli, le côté minéral prend le dessus sur les notes beurrées et l’on commence à avoir de fines touche de champignon en retrait.
La bouche débute sur de la rondeur typique du chardonnay puis l’appellation prend le dessus et la grosse tension revient comme un coup de vent qui claque une porte ! Belle salinité et sapidité, on salive avec plaisir, avec une finale qui rappelle le sous-bois et une très belle longueur. Comme dit Christophe, je n’attendrais pas ce vin encore 10 ans, on est actuellement sur un très beau plateau de maturité avec une évolution très plaisante.
Très joli +



Vin N°5 apporté par Raphaël.
CR: Domaine Dupasquier – Roussette de Savoie – Marestel
Le nez déroute, avec ces notes mielleuses, rappelant le botrytis jeune, avec des notes d’évolution sur le champignon et une grande onctuosité.
La bouche est assez chaude et alcooleuse quand le vin est servi frais.
Pour moi, il a fallu quelques degrés en plus pour rééquilibrer la bouche et lui donner plus de rondeur.
On sent une pointe de résiduels, avec toujours cette aromatique particulière d’une vendange plus que mûre mais sans pour autant renier la fraicheur d’un sec. Amertume qui prolonge le vin en finale, avec une très très belle longueur qui se termine sur une note sèveuse. Petit bémol pour l’étiquette de 1805 …
Belle découverte.



Vin N°6 apporté par myself.
CR: Domaine de la Terrasse d’Elise – Enclos 2013 – I.G.P Hérault
100% Mourvèdre
Bouteille débouchée 20 minutes avant dégustation.
Robe brune surprenante, qui fait penser à un vin vieux …
Le nez est superbe, cendré, avec des touches de griotte, de groseille fraiche, une pointe de garrigue.
La bouche est suave, fluide et très digeste. Les tannins sont très ins et l’ensemble est super soyeux.
La première bouteille dégustée ne m’avait pas époustouflée mais cette seconde est vraiment d’un plaisir évident.
Très bien +


Vin N°7 apporté par Christophe
CR: Domaine de la Pousse d’or – Volnay 1er Cru En Caillerets 1996.
La dégustation débute, Raphaël se lance sur le TCA, Christophe confirme.
C’est personnellement la bouche qui m’a le plus dérangée, ce côté poussiéreux et pas très net mais c’est vraiment dommage car on sentait un grand potentiel, de la finesse et un bel équilibre … Next Time !



Vin N°8 apporté par Christophe
CR: Domaine Arlaud – Clos de La Roche Grand Cru 2000.
Couleur Brune, montrant des signes d’évolution.
Le nez est très élégant, tout en montrant une certaine austérité en arrière-plan, c’est un peu des deux mais je n’arrive pas trop à m’expliquer mon ressenti. Ca pinote, avec le sous-bois et les notes de ronce qui pointent le bout de leur nez.
La bouche est très belle, portée par une belle gourmandise pour un pinot noir ! On a de la matière et le tout est bien enrobé et gourmand. A la vue de l’étiquette, ce vin est éclatant de jeunesse de fraicheur.
Très joli ++
Pour tout dire, et comme j’ai pu souvent le dire, je ne suis pas un fan de Bourgogne au départ, mais je dois bien l’avouer, c’est très probablement parce que je n’avais jusqu’à maintenant pas gouté les bonnes choses …

Petit focus Eugénie !
CR: Château Eugénie – La Treille du Roy – I.G.P Côtes du Lot Rouge – Cabernet + Ségalin


CR: Château Eugénie – Cuvée Réservée de l’Aïeul – Cahors 2002


CR: Château Eugénie – Haute Collection 2012


CR: Château Eugénie – I.G.P Côtes du Lot – Blanc Doux Griffé Velours 2014 - 100% Chenin



Vin N°13 apporté par myself
CR: Château Tirecul la Gravière – Monbazillac – Les Pins 2015.
Bouteille ouverte 48h à l’avance.
Robe claire, larmes grasses et épaisses.
Le nez est assez discret, peu d’expression. On distingue la mangue et la mirabelle fraiche.
La bouche est déjà agréable mais on sent encore que le vin doit se fondre, la concentration est là, la fraicheur aussi mais l’ensemble doit gagner en complexité et en parfum, pour donner ce que les pins peut dévoiler de mieux.
Bien, mais clairement trop jeune.



Vin N°14 apporté par Jérôme
CR: Château Saint Roche – Le Maury Rouge - VDN 2014
Nez sanguin, torréfié, notes de grenade fraiche, mûre.
La bouche est bien équilibrée pour un VDN, c’est enrobé pour les tannins assez fins et intégré pour l’alcool, et on se ressert volontiers.
Joli +

Une "petite" série cette fois ci !
Vraiment un super moment avec de belles découvertes et une soirée placée sous le signe de la passion commune !
A très bientôt pour la 4ème.

Antoine (passionné tout court ).
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: podyak, Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17447
  • Remerciements reçus 1298

Jérôme Pérez a répondu au sujet : LPV nous choppe par le col B.A.C à Montauban !


Jérôme Pérez
#2
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Raboso del Piave DOC, tonioaja, Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6491
  • Remerciements reçus 3342

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : LPV nous choppe par le col B.A.C à Montauban !

J’aime bien mais peut être que j’aurais préféré un soupçon de rondeur en plus

C'est d'autant plus étonnant, Antoine, qu'il s'agit de la cuvée 737 d'après la photo (et non 735), donc sur une base de 2009.

Jean-Loup
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2552
  • Remerciements reçus 204

Raboso del Piave DOC a répondu au sujet : LPV nous choppe par le col B.A.C à Montauban !

CR: Château Eugénie, Igp Côtes du Lot "Cousu main" 2015
Le nez est dominé par le viognier (pêche, abricot, fleurs) qui laisse place au chardonnay en bouche, avec une touche de noisette.
De la fraîcheur, bouche qui joue sur la subtilité, joli blanc d'apéritif.

CR: Champagne Jacquesson 737
Bulle agréable, la finale claque niveau acidité.
En revanche, je perçois pas mal de dosage (mais j'y suis très sensible).
Champagne agréable.

CR: Domaine Roc des Anges, Côtes du Roussillon Llum 2014
Nez pétroleux, avec du beurre et un joli grillé.
Très bel équilibre, je trouve que ça fait très chardo en bouche mais bon il n'y a que moi ;)
J'aime beaucoup.

CR: Domaine Droin, Chablis "Montée de Tonnerre" 2008
Nez beurré / vanillé avec une touche de glycérine.
Joli beurre en milieu de bouche avec de la rondeur, la finale claque beaucoup plus.
Joli chardo déjà à maturité, beaucoup de plaisir, bon à boire aujourd'hui pour moi.

CR: Domaine Dupasquier, Roussette de Savoie Marestel 2009
Nez pas du tout à mon goût, ça fait térébenthine, l'ensemble est lourd.
Bouche plus équilibrée, avec de la rondeur, mais des amers excessifs pour mon palais.
Ce n'est pas mauvais, mais manque d'équilibre et pas à mon goût.

CR: Domaine de la Terrasse d’Elise, Igp Hérault "Enclos" 2013
Violette, syrah, poivre, cassis au nez, pas une grosse intensité mais très beau.
La bouche est magnifique, palette aromatique languedocienne (épices, poivre) dans un équilibre bourguignon, pas mal de cassis aussi.
Super bouteille, rapport qualité-prix défiant toute concurrence, et un vin radicalement différent du 2014 dégusté deux fois, avec une texture beaucoup plus veloutée et un équilibre frais sur une aromatique encore plus sudiste.

CR: Domaine de la Pousse d’or, Volnay 1er Cru 'En Caillerets' 1996
Bouchon, dommage!

CR: Domaine Arlaud, Clos de La Roche Grand Cru 2000
De la fraise, des cendres, c'est très beau, toutes proportions gardées ça me rappelle Raynaud avec moins d'intensité.
La bouche est ronde, gourmande, l'équilibre superbe, avec un touche de fumé et une pointe végétale des plus agréables.
Superbe vin!

CR: Château Eugénie, Cahors "Cuvée Réservée de l’Aïeul" 2002
Un bébé de bientôt 15 ans, un vin qui semble super jeune, très réglissé.
A attendre patiemment, à encaver pour réessayer dans 10 ans voire plus.

CR: Château Eugénie, Cahors "Haute Collection" 2012
Plus d'astringeance et plus tannique que le précédent, étonnament buvable aujourd'hui pour un malbec aussi jeune et travaillé.
Dans mes souvenirs, il s'agit d'une cuvée qui voit pas mal de fût neuf, or là c'est digéré (ou alors fût de plusieurs vins).

CR: Château Eugénie, Igp Côtes du Lot "Griffé Velours" 2014
Très belle aromatique exotique (mangue), jamais je n'aurais pensé au chenin.
En revanche, c'est vraiment très riche pour mon palais pas vraiment amateur de ce type de liquoreux.

CR: Château Tirecul la Gravière, Monbazillac "Les Pins" 2015
L'aromatique joue sur la mangue et le safran.
Bouche moins riche que le précédent. Agréable.

CR: Château Saint Roche, Maury 2014
Beaucoup apprécié ce vin qui pour un VDN se distingue par sa buvabilité.

Une bien belle dégustation. Mes trois préférés (dans le désordre): Clos de la Roche, L'Enclos, Llum

Merci à l'Atelier du Goût et des Saveurs, 3 rue Armand Cambon à Montauban, de nous avoir accueillis.
Cuisine goûteuse, cuissons justes, dessert digeste et service des plus agréables (et conciliants).
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2759
  • Remerciements reçus 814

tonioaja a répondu au sujet : LPV nous choppe par le col B.A.C à Montauban !

Jean-Loup Guerrin écrit: J’aime bien mais peut être que j’aurais préféré un soupçon de rondeur en plus

C'est d'autant plus étonnant, Antoine, qu'il s'agit de la cuvée 737 d'après la photo (et non 735), donc sur une base de 2009.

Jean-Loup


Salut Jean Loup,
effectivement je me suis planté dans l'intitulé de la cuvée, c'est bien la 737.
Amicalement

Antoine (passionné tout court ).
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5258
  • Remerciements reçus 2043

Frisette a répondu au sujet : LPV nous choppe par le col B.A.C à Montauban !

Raboso del Piave DOC: Domaine Arlaud, Clos de La Roche Grand Cru 2000
De la fraise, des cendres, c'est très beau, toutes proportions gardées ça me rappelle Raynaud avec moins d'intensité.
La bouche est ronde, gourmande, l'équilibre superbe, avec un touche de fumé et une pointe végétale des plus agréables.
Superbe vin!


C'est curieux cette ressemblance avec un Reynaud! L'an passé, avec un Clos de la Roche du même domaine (mais plus jeune), Nico avait eu au départ la même sensation (voir ici )

Flo (Florian) LPV Forez
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 680
  • Remerciements reçus 362

Pins a répondu au sujet : LPV nous choppe par le col B.A.C à Montauban !

Antoine, pas trop de jeu de mot quand même... celui-là ça va, le 1er était naze. :)
Allez passons à l'essentiel.

Réunion de travail N°3 pour notre petit groupe au Restaurant l’Atelier du goût et des Saveurs à Montauban.
Un lieu très bien sous tous rapport. Merci pour l’accueil.

En attendant le reste de l’équipe, Antoine propose une mise en bouche avec :
CR: Château Eugénie, Igp Côtes du Lot "Cousu main" 2015:
80% Chardonnay – 20% Viognier
Le nez et la bouche sont dominés par le viognier. On y retrouve de la poire, de la pêche blanche, assez floral. Le viognier apporte cette amertume en fin de bouche, un peu trop prononcé pour moi.
Un 90/10 serait pour mon palais un régal.

CR: Champagne Jacquesson 737 – 2009 (dégorgement 2013):
Nez fin, brioché. La majorité de chardonnay est parlant. Assez rafraichissant, avec une belle tension.

CR: Domaine Roc des Anges, Côtes du Roussillon Llum 2014:
Touche d’élevage avec un beau grillé autant au nez qu’en bouche mais qui n’écrase pas le vin.
Antoine se lance et dit : Sylvaner. B)
Très bel équilibre avec une belle fraicheur. Un joli vin du Sud.

CR: Domaine Jean-Paul et Benoit Droin, Chablis 1er Cru "Montée de Tonnerre" 2008:
Joli nez beurré, sur des notes de noisette. Assez rond en milieu de bouche, puis vient un coup de fouet avec une finale qui claque et qui relance le vin. Belle persistance en fin de bouche. Belle bouteille qui pour moi est à boire, et à ne pas attendre.
J’allais oublier, Raph nous dit Chablis : bien vu… ;)

CR: Domaine Dupasquier, Roussette de Savoie Marestel 2009:
Au nez j’annonce qu’il y a du SR, c’est chaleureux, et assez expressif sur la fougère humide. La bouche est à l’opposé de son nez, c’est bien sec, frais avec une belle amertume en finale, et une belle longueur. Je ne suis pas conquis, ma femme oui.

CR: Domaine La Terrasse d’Elise, Igp Hérault "Enclos" 2013:
Au nez, j’annonce Languedoc « au-dessus de Montpellier ». Antoine me dit que non, coquin… :D
Très élégant, beau touché de bouche sur la violette, la fraise écrasé avec des épices en finale. C’est fin et soyeux. Une très belle bouteille qui m’apporte du plaisir, et qui m’encourage à aller de plus en plus vers cette région. Excellent.

CR: Domaine de la Pousse d’or, Volnay 1er Cru 'En Caillerets' 1996:
Ma grosse déception de la soirée. ED
Ouverture 5 heures avant service, je goutte, et là, légère trace de bouchon, c’est poussiéreux, liégeux.
Je l’aère et je décide tout de même de le présenter ce soir. Je me dis que cet apport sera un cas d’école pour l’ensemble des participants.
Au moment venu, le vin est à l’identique, Raph trouve de suite ce fichu bouchon. Dommage car on perçoit bien le potentiel avec un fond de ronce, velours, soyeux.
Ça aurait dû être une très belle bouteille.

CR: Domaine Arlaud, Clos de La Roche Grand Cru 2000:
Ouverture 5 heures avant service, je goutte, et là pas de soucis, c’est beau.
Un vin qui ne fait pas son âge. Un nez expressif clair, net et précis assez floral sur la ronce, la pivoine (Raph lâche : ressemblance avec du Reynaud. Je n’avais jamais fait ce rapprochement…) La bouche est fraiche et profonde d’un bel équilibre sur la groseille, c’est racé, la finale sur la queue de cerise et la ronce tapisse le palais. Un très joli vin qui parait bâti pour l’éternité… Excellent.

CR: Château Eugénie, Cahors "Cuvée Réservée de l’Aïeul" 2002:
A sa naissance, ça devait envoyer. Surpris à la découverte du millésime, quelle jeunesse, persistance de fruits rouges et noirs bien murs, avec des notes mentholés, rafraichissante en finale.
Très gros potentiel de garde. Joli vin.

CR: Château Eugénie, Cahors "Haute Collection" 2012:
Un cran au-dessus du précédent, avec un touché de bouche soyeux, fin sur la violette qui enrobe le palais avec beaucoup d’élégance. Je relève une pointe d’épice en finale qui apporte un titillement de la papille…Très digeste, et déjà très abordable. A encaver, ça sera très grand dans quelques années.
A noter que ce soir, soit 48h après dégustation, le vin n’a pas bougé d’un yota.

CR: Château Eugénie, Igp Côtes du Lot "Griffé Velours" 2014:
100% Chenin.
Peu d’aromatique dès que servi dans le verre, mais qui s’ouvre rapidement sur les fruits exotiques, mangue avec de la pêche. Un vin très bien équilibré sans lourdeur. Dégusté 15 jours auparavant au Château, je ne l’ai pas reconnu ce soir.
Ludivine dit Les Pins. Perdu c’est le prochain. Le suivant est donc démasqué. :)

CR: Château Tirecul la Gravière, Monbazillac "Les Pins" 2015:
Dans la dégustation, Les Pins aurait mérité à mon gout de passer avant le Griffé Velours » car malgré plus de SR que le précédent, il a moins d’ampleur, et parait moins riche. Peu expressif au nez, beau touché de bouche sur les fruits exotiques, la mangue, avec un bel équilibre, mais manque à ce stade de complexité. Trop jeune, pas en place, à revoir dans quelques années.

CR: Maison Lafage, Le Maury Rouge - Saint Roch 2014:
Pas habitué à ce type de vin, une belle découverte, très digeste mais un peu déroutant avec cette trame choco/cacao.

CR: Château Eugénie, Ratafia:
Liqueur assez douce sur la noix à l'eau de vie. Légère et digeste.

Mes coups de cœur de la soirée : L’enclos et le Clos de la Roche.
Encore une bien belle soirée, à très bientôt.

Christophe
#7
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 593
  • Remerciements reçus 214

the_ej a répondu au sujet : LPV nous choppe par le col B.A.C à Montauban !

Pour cette 3ème session de LPV BAC (la 2ème pour moi), rdv est donné au restaurant l'Atelier du goût et des saveurs à Montauban. Le centre-ville est vraiment charmant, mais s'y garer relève de la gageure...
Bref, nous sommes arrivés en retard et une bouteille a été ouverte en notre absence. Ouf, il en reste. Ce sera (à part mes apports), la seule bouteille non à l'aveugle pour moi.
NB : pas de description précise des robes des vins, la lumière ne le permettant pas. Et puis ce n'était pas ma soirée pour la reconnaissance des arômes (sauf pour l'estragon dans la sauce du saumon).

CR: Château Eugénie - Cousu Main 2015
Le nez aromatique sur les fruits jaunes me fait penser au viognier. La bouche ronde, avec une acidité moyenne et une touche d'amertume me confirme dans mon idée. Et pourtant il n'y en a que 20 % !
Agréable entrée en matière !

CR: Jacquesson - Champagne 737
70% vin de 2009
Dégorgé en juin 2013
Dosage 3.5g/L
Nez de levure, de caramel. Comme Raphaël, je trouve la bouche parfaitement tendue, je m'attendais à plus de rondeur sur un 2009, sans pour autant que cela soit dérangeant. Bulle très fine et carressante, qui réhausse les arômes de fruits frais (citron, pomme) et briochés. Finale presque tannique, mais de longueur moyenne
Joli champagne équilibré et délicat.

CR: Roc des Anges - Llum - IGP Côtes Catalanes 2014
Un nez qui me fait penser à un chardonnay bien élevé (entre fruité, pierreux et vanillé). Idem en bouche, où le gras est équilibré par une belle acidité qui ne fait pas partir au sud.
Bref, pas du tout reconnu le grenache, mais rétrospectivement, me fait penser à un Collioure dégusté il y a quelques mois, mais pourtant nettement plus âgé
Devrait être encore très beau sur quelques années et bel accord avec l'entrée (verrine de fruits de mer en cocktail exotique)

CR: Jean-Paul et Benoît Droin - Chablis 1er cru Montée de Tonnerre 2008
Robe plus évoluée (on perçoit un beau doré). Pour l'aromatique, j'ai l'impression d'un copier-coller du précédent, à moins que son empreinte dans le verre soit encore présente... Par contre la bouche n'est pas dans le même registre, car même si l'on perçoit une matière présente, la tension est nettement plus forte, étirant fortement la bouche et la finale.
Je suis les avis sur le profil chablisien. Un beau vin à maturité, là encore très à son aise sur l'entrée.

CR: Domaine Dupasquier - Roussette de Savoie Marestel 2009
On passe encore un cran dans l'intensité de la robe. Le nez est surprenant, à la fois sur un côté volatile/vernis désagréable, mais en même temps de beaux fruits jaunes très mûrs, voire cuits. La bouche est riche, et me fait penser à de l'alcool de prune. C'est atypique, difficile à situer, et à vrai dire un peu perturbant.
Pas la moindre idée de ce que cela pourrait donner dans quelques années, mais je serais curieux de voir !

CR: Domaine La Terrasse d'Elise - Enclos - IGP Hérault 2013
Nez envoûtant et complexe, sans pour autant être exubérant, mélange de griottes, de floral/végétal, de fumée. J'ai passé du temps le nez sur le verre !
Bouche veloutée, tout en finesse, des tanins délicats, une jolie fraîcheur, un vrai bonheur !
A ma gauche on dit Languedoc, en face de moi côte rotie. On perçoit un côté épicé, mais ça ne m'inspire pas Syrah. Mourvèdre ? Terrasse d'Elise ? Bingo !!!
Encore beaucoup de plaisir sur cette cuvée, et un RQP au top !!! Le vin de la soirée pour moi.

CR: Domaine de la Pousse d'Or - Volnay 1er Cru "En Caillerets" 1996
Je suis manifestement moins sensible au bouchon que mes collègue, mais je dois reconnaître que le vin n'était pas au top de sa forme. Nez champignonneux et alcooleux, bouche avec une acidité mordante, quel dommage !
En tout cas, hors ce défaut, on n'aurait jamais deviné que cette bouteille avait 21 ans...

CR: Domaine Arlaud - Clos de la Roche grand cru 2000
Encore un vin qui semble jeune (je ne pense pas que quelqu'un lui ait donné plus de 10 ans), avec un joli nez fruité et une touche d'élevage bien intégré.
Par contre, je crois que ce fut le début de la fin pour mon palais, car outre une acidité bien trop haute pour moi, j'ai perçu une certaine astringence dans le vin.
La longueur est importante, mais peu de plaisir pour moi comparé à celui éprouvé autour de la table :(

CR: Château Eugénie - La treille du roi - IGP Lot 2015
Vin pas encore officiellement en bouteille, et pas tout à fait prêt. Nez de yaourt à la fraise, bouche de fruits rouge mais tanins très sensibles.

CR: Château Eugénie - Cuvée réservée de l'aïeul - Cahors 2002
Nez de suie, de fruits noirs, un touche d'alcool. La bouche laisse penser qu'on est en face d'un bébé tant la masse tanique est encore sensible. Et pourtant... Mais encore une fois, je crois que mon palais me joue des tours.

CR: Château Eugénie - Haute Collection - Cahors 2012
Sur la lancée du précédent, et contrairement à l'impression de Christophe, pas de velouté pour moi, et je n'ai pas retrouvé le plaisir du 2002 de la précedente session. Encore dommage. Quand je disais que j'avais du mal à tenir le rythme...

CR: Château Eugénie - Griffé velours
Ah, voilà qui me convient mieux ! Une vraie gourmandise : des fruits exotiques (mangue surtout), une belle liqueur, de la fraîcheur pour un équilibre haut perché, et un vrai régal sur le carpaccio d'ananas ! 2ème coup de cœur de la soirée.
Pas évident de reconnaître un chenin, et pourtant l'équilibre pourrait nous guider.

CR: Tirecul la Gravière - Les pins - Monbazillac 2015
Il aurait fallu inverser l'ordre de service des liquoreux, tant ce vin-ci, pourtant très bon en soi (je l'ai regoûté 2j plus tard) a souffert de passer après le précédent : aromatique plus discrète, bouche moins dynamique, et se fait écraser par le dessert.
Lorsque je l'ai regoûté (hier), il présentait une belle pureté de fruit (coing, c'est le monde à l'envers), qu'une belle fraîcheur portait assez loin en finale. Donc soit le vin a gagné à l'aération (pas étonnant vu son âge), soit j'étais fatigué (pas étonnant à ce stade du repas), soit les 2 :oops:

CR: Saint-Roch - le Maury rouge 2014
Vin de négoce du domaine Lafage
Joli nez de cacao à l'ouverture, que je ne retrouve pas au moment du service. Bel équilibre, entre une bouche charnue mais pas accrocheuse, et une fraîcheur bienvenue. Pour autant l'aromatique ne m'avait pas marqué, même si l'accord avec le fondant au chocolat accompagné de fruits rouges était évident.

Et voilà, du plaisir à se retrouver, se rencontrer (on s'était loupé avec Raphaël jusqu'alors), et faire de belles découvertes viniques.
Très bon accueil du restaurant, car on n'a pas dû leur faciliter la tâche, et la cuisine était savoureuse.
A bientôt pour la prochaine, avec un invité surprise ;)

Jérôme
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck