CR: LPV Forez ou le bang des carafes

    • Messages : 5605
    • Remerciements reçus 335

    Jean-Bernard a créé le sujet : CR: LPV Forez ou le bang des carafes

    CR:
    Soirée chez Frisette ce vendredi. Le club des cinq en grand forme était rejoint pour l'occasion par l'épouse du dit Frisette, mais elle n'a pas tenu longtemps! :D
    Merci à elle en tout cas, de nous avoir reçu et d'avoir cuisiné! C'était aussi l'occasion de féliciter l'ami Cedric, fraîchement désigné modérateur, dont la gentillesse et la simplicité n'ont pas échappé à l'équipe en place. Souhaitons lui bon courage, tant les tâches, dans l'ombre, semblent ne pas manquer.


    1 On débute, après une petite pause "écopage de la cuisine" (voir vin n°8), par une bulle dans un style flatteur. DU beurre, des fruits à coque, de la pomme cuite. La bouche est crémeuse, les bulles sont fines, serrées. Le milieu de bouche est relevé par un joli acidulé. Pas une grosse structure, c'est plutôt gourmand, dans un style confortable. Fond de verre sur le miel de fleurs. Tranquillou.
    Champagne Bernard Pitois blanc de blanc 1er cru 2005

    2 On enchaine avec un nez qui laisse peu de doute: zest de citron vert, pétrole, ananas, bref ça sent le riesling. La bouche surprend tout de même car il y a du matos. C'est dense, gras, légèrement sucré et il faut une sacrée acidité pour relever ce mastodonte. L'aromatique en bouche parait plus clairement évoluée que sur le premier nez: herbes médicinales, tourbe.
    Bon vin de gastronomie.
    Chateau Bela riesling 2006 (Sturovo Muzla)

    3 Un nez qui me perd un peu, note végétale, fruits mûrs, fleurs blanches. Attaque fuselée, qui se développe avec pas mal de gras et, après réflexion, un équilibre sudiste. La finale est un poil chaleureuse et manque de peps. Ca reste bon et trouverait sa place sur une cuisine méridionnale.
    Montcalmès blanc 2013

    4 Pas de prise de note sur celui ci car j'étais à moitié en cuisine. Complexe et d'un équilibre original et diablement réussi.
    Domaine de la Sansonnière, les fouchardes 2014

    5 Un vrai bouquet délicat, pinotant. Cerise, trait végétal, fleur, réglisse.
    Bouche très caressante, presque sanguine, à peine, mais vraiment à peine ferme.
    Finale à la noble et légère amertume rafraîchissante (un peu d'orange).
    Fond de verre gourmand. Trèèèèès belle bouteille, un régal!
    Louis Jadot, Pommard Grands Epenots 2005

    6 Je note d'emblée "cabernet franc", car le nez à un côté végétal marqué et typique. Ne partons pas perdant et goûtons: bouche juteuse, fraîche, dans laquelle se développe du fruits et des fleurs. Les tanins sont bien présents mais très fins. Pas mal du tout
    Domaine des roches neuves, "La Marginale" saumur champigny 2010.

    7 Le nez ressemble au vin précédant, mais en plus inquiétant.
    La bouche est sanguine, élancée. C'est sérieux et assez distingué. Ca parait tout de même manquer de maturité. Déception à la vue de l'étiquette, moi qui attendait impatiemment ma première rencontre avec ce mythe lpvien. Grand merci Flo de nous avoir servi une telle bouteille malgré tout.
    Pontet Canet Pauillac 2004

    8 En contenant de 25cl, d'où le titre de ce fil :D
    Nez gourmand, mûr, me faisant penser à un pinot évolué.
    Grosse fraicheur en bouche, beaucoup d'énergie, de droiture. Un style sans concession. Personnellement j'ai bien aimé mes 5 centilitres! ^^
    Guiberteau, "les arboises" saumur 2004


    9 Un nez assez pénible, sur le pneu, l'alcool de prune. La bouche est alcooleuse. Après tout ce qui a été bu c'est une punition. Je ne termine pas mon verre.
    Marquis Anselme Mathieu, chateauneuf du pape 2007


    10 Pas de prise de notes, mais c'était bien bon. Y a pas vraiment de fraîcheur, la bouche est assez simple, mais l'aromatique sur l'écorce d'orange, le quinquina, est agréable, notamment avec le dessert (tarte-biscuit aux amandes, airelles, fraises).
    Domaine des Bernardins, muscat Beaume de Venise (vers 2010?)

    Encore une soirée éclectique et hilarante comme on les aime, et qui a fini bien tard!
    Merci de m'avoir lu, et à bientôt les amis.

    JB
    #1
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: podyak, LADIDE78, Cédric42120, Frisette, starbuck

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5255
    • Remerciements reçus 2036

    Frisette a répondu au sujet : LPV Forez ou le bang des carafes

    Merci JB d'avoir ouvert le bal. Mon compte rendu viendra en début de semaine mais, malgré quelques nuances sur l'un ou l'autre vin, je suis globalement assez d'accord avec toi. C'est vrai que ces 4,73 ml de Guiberteau, c'était vraiment joli! ;) Sacré Gang des Carafes dans le Forez...hein Nico!

    Flo (Florian) LPV Forez
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4097
    • Remerciements reçus 1151

    Vaudésir a répondu au sujet : LPV Forez ou le bang des carafes

    JB/Flo,
    Le Bang ou le Gang , ou le ........B)
    Stéphane
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5255
    • Remerciements reçus 2036

    Frisette a répondu au sujet : CR: LPV Forez ou le bang des carafes

    CR: LPV Forez ou le bang des carafes

    Nouvel épisode du club des 5 Foréziens en ce vendredi 31 Mars, marqué une nouvelle fois du sceau de l'amitié et du partage, avec cette fois, en bonus, la découverte d'un geste technique original et assez rocambolesque! (explications en fin de message...)
    Au menu:
    - Feuilletés, tuiles de parmesan, saucisson, sashimis/gomasio
    - Lard de Colonata, Noix de Saint Jacques et Langoustines juste snackées (un délice)
    - Rôti de Boeuf, haricots, champignons et pommes dauphines
    - Plateau de fromage
    - Tarte fruits rouges/amandes


    Vin 1: Domaine Bénard-Pitois, Champagne 1er Cru, Blanc de Blancs, 2005
    La robe est jaune claire, avec une effervescence vive, aux bulles assez fines. Le nez est marqué par la pomme verte, le citron, le raisin, très légèrement oxydatif. La bouche est assez puissante et tonique, avec une belle acidité. La matière semble mûre et charnue, ou l'on retrouve des fruits jaunes, enrobés par une sensation crémeuse un peu marquée. La finale est moyennement longue, sur le zest de citron, avec des amers un peu prononcés. Peut être un peu démonstratif, mais j'aime bien la facilité et la gouleyance de ce vin, qui pourrait supporter un dosage un peu moindre (actuellement aux environs de 9g/L). Comme le marque justement JB "Tranquillou" pour commencer : Bien à Très Bien (15,5/20)

    Vin 2: Château Béla, Sturovo région, Muzla (Riesling), 2006 (Slovénie)
    La robe est d'or. Le nez ne trompe pas: plastique, citron vert, on est sur le riesling. La bouche est puissante, avec une matière dense, sur le caramel. On ressent une grosse acidité, qui semble nécessaire mais particulièrement bien adaptée pour équilibrer ce jus. On retrouve un peu de caramel au lait, un très léger moëlleux. La finale est longue et traçante, quoique légèrement brûlante. C'est un vin assez confortable, gourmand et très digeste, avec un peps assez étonnant. Excellent (17/20), il n'est pas sans me rappeler ce Smaragd de chez FX Pichler

    Vin 3: Domaine de Montcalmès, Coteaux du Languedoc, 2013
    Ouvert par la faute d'un administrateur belge qui venait d'en faire des éloges quelques jours avant... C'est malin, tiens!
    La robe est d'or également. Le nez est floral, avec des fruits jaunes, de la pêche. La bouche est charnue, grasse et ronde, avec un côté enveloppant assez marqué. On retrouve un léger trait de verveine, accompagné de fruits jaunes mûrs. La finale est moyennement longue, très ample, avec un retour un peu fumé/grillé. C'est un vin clairement bien élevé, certains sont partis bourguignon (ce qui ne m'étonne pas du tout), dans un style gourmand qui me correspond bien. Accord une nouvelle fois réussi avec les sashimis (rapidement dégommés au passage). Très Bien à Excellent (16,5/20)

    Vin 4: Ferme de la Sansonnière, VDF Les Fouchardes (Monopole), 2014
    La robe est jaune claire, qui dépareille avec les précédents. Le nez est très porté sur les hydrocarbures, avec de la menthe, du poivre. La bouche est assez puissante, sur le marc de raisin. On retrouve un très léger beurré, du plus bel effet, avec toujours des plantes médicinales, de la menthe. Resservi un peu plus frais, on a l'impression que la matière s'épaissit. La finale, sur le bâton de réglisse, est un peu chaleureuse, limite brûlante au départ, mais s'assagit favorablement ensuite. C'est un vin dont l'air lui aura fait le plus grand bien. Je l'ai beaucoup aimé, j'étais parti sur un chenin. Excellent (17/20)


    L'excellente entrée concoctée par JB, dont l'alliance avec la cuvée Les Fouchardes de la Ferme de la Sansonnière, est redoutable!!! On en redemande!

    Vin 5: Louis Jadot, Pommard 1er Cru, Les Grands Epenots, 2005
    La robe est rubis pour ce premier rouge. Le nez est salin, un peu sanguin, légèrement floral. La bouche est fraîche, un peu kirschée, avec un peu de végétal pour complexifier cette matière, que je trouvais assez légère initialement. Par contre, je retrouvais une tendance minérale pierreuse franche, avec une belle floralité, me faisant évoquer un terroir dur du beaujolais (je voyais bien un Morgon la dessus). L'aération, l'aura densifié, c'est vrai également. On retrouve des touches d'agrumes (zests d'oranges) qui apportent un côté sanguin à ce vin, et de la fraîcheur. Il fini un peu court selon moi, très légèrement sucrailleux, mais sait rester gourmand tout en restant ferme. Très Bien à Excellent (16,5/20), pour ce vin plein de contraste, et dont la garde est encore certaine.

    Vin 6: Domaine des Roches Neuves, Saumur Champigny, La Marginale, 2010
    La robe est grenat. le nez est sur le cèdre, très élégant, et le cassis, avec une touche poivronnée mais élégante. La bouche est très racée et fraîche. On ressent une composante végétale, vraisemblablement de la rafle, qui lui apporte droiture, fraicheur et tension. Les tanins sont fins, assez denses, et se resserent bien en finale, confèrant à l'ensemble un soupçon de rigidité. Derrière cette belle bouche, on retrouve un peu de fruits rouges, qui ne dominent pas l'ensemble. La finale est moyennement longue. J'étais sur un cabernet franc, sur un chinon de chez Joguet. Très Bien à Excellent (16,5/20)

    Vin 7: Château Pontet Canet, Pauillac, 5ème Grand Cru Classé du Médoc, 2004
    La robe est grenat foncée. On est face à un très beau nez, assez net, sur le cassis et sa crème, un peu de vanille et de poivron. La bouche est fraîche, relativement fondue, peut être un peu fine. On a une aromatique sur le cassis et un peu de poivron, mais effectivement de façon moins élégante et précise qu'au nez. L'acidité est également un peu haute, par rapport à cette matière en demi-corps. La finale est belle et élégante, mais l'ensemble manque toutefois d'un peu de gourmandise. Je serai toutefois moins sévère que JB, c'est un vin que je trouve malgré tout Très Bon (16/20), et qui demande encore peut être un peu de temps.

    Vin 8: Domaine Guiberteau, Saumur, Les Arboises, 2004
    Vin carafé/décarafé...Goûté seulement en fond de verre! :whistle:
    La robe est grenat, légèrement tuilée. Le nez est porté sur les embruns, avec un côté sanguin. La bouche est fraîche, avec une sensation minérale/pierreuse assez marquée. Une structure assez imposante constitue la colonne vertébrale de ce vin. L'acidité est haute, mais conjugué à cette matière, cette tension, un peu de floralité et des fruits rouges, on a un équilibre sur le fil, limite baroque. La finale est longue et rafraichissante, le tout étant d'une grande élégance. Franchement le vin de la soirée, Excellent à Exceptionnel (17,5/20). La prochaine fois, Nico, amène le en bouteille! zX

    Vin 9: Marquis Anselme Mathieu, Châteauneuf du Pape, 2007
    La robe est grenat foncée pour ce dernier vin rouge. Le nez est sur la prune, avec une grosse volatile. Mal barré en ce qui me concerne...On retrouve en bouche de la violette, un peu de bonbon anglais. La structure est en filigrane, l'ensemble est frais, sans grosse matière et fini trop court. Une déception. J'étais parti sur un mauvais Barolo ou pire encore, un Gauby!!! Seulement Correct (13/20)

    Vin 10: Domaine des Bernardins, Muscat de Beaumes de Venise, Hommage (Non millésimé)
    Il s'agit d'un achat direct domaine, au printemps 2011, me laissant penser qu'il s'agit d'un millésime antérieur à 2010
    La robe est cuivre, avec un léger rose. Le nez est sur le rancio et l'orange amère, un peu de quinine. La bouche est paradoxalement assez légère, bien plus que ce que le nez pouvait laisser imaginer. On retrouve également un peu de gras, mais pas de sensation trop sirupeuse. La finale est courte, sur les petits fruits rouges, les fruits secs. C'est un Bon à Très Bon (15,5/20) vin de dessert, pas lourd, assez digeste, et qui se marie bien avec la tarte


    Le line-up

    Et c'est ainsi que se soldait cette nouvelle soirée, riche en émotions, à près de 3 heures du matin, non sans qu'un des convives ait perdu son téléphone!!! ;)
    Merci à vous les copains pour tous ces bons moments que l'on passe ensemble...

    Merci de m'avoir lu.


    BONUS: LE DECARAFAGE!!!
    LPV étant un forum dont l'essence même est le partage et/ou la découverte, j'en veux pour preuve la fabuleuse renaissance d'un des plus grands vins de France , nous ne pouvions passer sous silence un "fait de jeu" de cette soirée. Le forézien étant un étonnant mix de créativité et de sportivité, il se trouve qu'un nouveau geste technique vinique est né la semaine passée...: Le Décarafage! Voici sa fiche technique résumée:

    Objectif initial:
    Permet de s'affranchir de goûter le tord boyau amené par tonton Marcel lors du repas familial dominical. Le risque est toutefois de se servir du décarafage de façon intempestive, notamment lorsqu'on a prévu de régaler ces amis, provoquant ainsi l'hilarité générale.
    Matériel initialement nécessaire:
    - Une carafe. Remplie, de préférence. Choisir en Cristal de Baccarat pour la version Audouzienne.
    - Une deuxième bouteille à ouvrir
    - Un bouchon récalcitrant
    - Un tire-bouchon. Le bi-lame est exclu.
    Matériel secondairement nécessaire:
    - Une éponge
    - Une serpillère
    - Un balai et/ou aspirateur
    - Un mouchoir. Pour pleurer. En dentelles pour la version Audouzienne.
    Méthode:
    - Carafer le premier vin. Si possible du rouge. Pour tâcher, il n'y a pas mieux.
    - Mettre la seconde bouteille à ouvrir à proximité immédiate de la carafe. Un intervalle entre les deux supérieur à 5 cm est recommandé, pour qu'un impact suffisamment puissant fasse son office.
    - Essayer de déboucher la seconde bouteille avec le tire-bouchon, en tirant vivement, si possible avec un léger biais, pour faciliter la casse du bouchon.
    - Retenir la bouteille lorsque le bouchon casse, et tourner son poignet légèrement de façon à donner un coup de bouteille sur la carafe se trouvant à proximité.
    - Essayer de sauver ce qui peut encore l'être...et bonne dégustation!!!:D
    En Résumé:

    Plaisanterie mise à part, la leçon à retenir est qu'il faut toujours s'éloigner pour ouvrir ces vins, et si possible se mettre à distance de tout ce qui peut s'avérer fragile! (Carafes, verres, porcelaine, vaisselle, belle-mère...).

    Flo (Florian) LPV Forez
    #4
    Pièces jointes :
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Paul B., Jean-Bernard, Vougeot, podyak, LADIDE78, Cédric42120, leguitou, coach, sebus, Max tuff, starbuck, masterpity88, jclqu, LoneWD

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1381
    • Remerciements reçus 206

    jclqu a répondu au sujet : LPV Forez ou le bang des carafes

    Oh punaise !
    Excellente restitution du bang final :D

    JC
    LPV Lutèce
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5605
    • Remerciements reçus 335

    Jean-Bernard a répondu au sujet : LPV Forez ou le bang des carafes

    :D (tu)

    JB
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1823
    • Remerciements reçus 351

    sideway a répondu au sujet : LPV Forez ou le bang des carafes

    Frisette écrit: la leçon à retenir est qu'il faut toujours s'éloigner pour ouvrir ces vins, et si possible se mettre à distance de tout ce qui peut s'avérer fragile! (Carafes, verres, porcelaine, vaisselle, belle-mère...).


    En ce qui concerne la belle-mère, je dirais au contraire que ça peut être la solution. :D :D :D

    Frèdè
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5255
    • Remerciements reçus 2036

    Frisette a répondu au sujet : LPV Forez ou le bang des carafes

    JB l'a stipulé dans son message et j'ai omis de le signaler: j'adresse toutes mes sincères félicitations à notre Cédric local, dont les qualités humaines et de dégustateur ne sont pas passées inaperçues, et qui feront de lui, à n'en pas douter, une recrue de choix dans l'équipe de modération.

    Flo (Florian) LPV Forez
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5605
    • Remerciements reçus 335

    Jean-Bernard a répondu au sujet : LPV Forez ou le bang des carafes

    Et surtout bravo à lui pour avoir bien voulu donner de son temps. (tu)

    JB
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2714
    • Remerciements reçus 356

    Cédric42120 a répondu au sujet : LPV Forez ou le bang des carafes

    Merci les gars... effectivement, il y a du boulot ! je tâcherai d' être à la hauteur..
    Mon Cr arrive...B)

    Cédric - LPV FOREZ
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 494
    • Remerciements reçus 398

    podyak a répondu au sujet : LPV Forez ou le bang des carafes

    Merci pour ces CR.

    La cuvée Hommage du domaine des Bernardins, est, il me semble une sélection de fûts sur 5 millésimes de 2005 à 2010, de mémoire.
    Elle est sur un autre profil que les cuvées de Muscat habituelles du domaine (effectivement, j'avais noté rancio, agrumes confites, figue séchée de mémoire)

    Tuukka
    #11
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2714
    • Remerciements reçus 356

    Cédric42120 a répondu au sujet : LPV Forez ou le bang des carafes

    Voili, voilà mes sensations .. Merci à tous pour cette belle soirée... Vivement la prochaine !
    CR:

    Champagne Bernard Pitois blanc de blanc 1er cru 2005

    Nez timide qui s'ouvre à l'aération. C'est fruité, vif à dominance de pomme, pêche et citron et gagne en gourmandise avec quelques notes pâtissières.
    Bouche plutôt ronde, vive, gouleyante, légèrement oxydative. Bulles fines, onctueuses. Longueur correcte. A l'aération, le vin gagne en puissance et révèle de long amers en finale. Assez (ou trop ?) consensuel au final !

    Bien/Trés Bien


    Chateau Bela riesling 2006 (Sturovo Muzla)

    Nez aux accents terpeniques, marqué également par des notes "champignonneuses". Belle complexité de fruit à dominance de citron mais rappelant aussi la mirabelle
    Beau toucher de bouche. C'est enrobé, joufflu dans un premier temps puis tendu, élancé. Gros volume avec une belle maturité de fruit. Sensation de S.R. Finale portée par de beaux amers.

    Très Bien +


    Montcalmès blanc 2013

    Nez grillé typé "élevage bourguignon" dominant le fruit.
    En bouche, on retrouve cet élevage noble, grillé, racé/fumé. C'est bien fait, et sans être sexy, c'est élégant.
    Bel accord avec les sashimis.

    Bien +


    Domaine de la Sansonnière, les fouchardes 2014

    Nez élégant, citronné alliant fruits et plantes médicinales.
    Bouche fruitée, juteuse, à dominance de fruits blancs mais avec une touche exotique et toujours cet apport de plantes douces. C'est gourmand, tendu, et soutenu en final par de jolis amers sur le zeste d'agrume.

    Très Bien


    Louis Jadot, Pommard Grands Epenots 2005 -pas d'aveugle -

    Nez élégant, complexe sur une déclinaison de cerise. Notes graphites, "réglissées", vanillées et florales.
    Bouche élégante, longiligne, tendue. C'est fin et masculin. Notes graphites et florales en finale. Un très joli pinot charnu, dense, accessible dans un registre aromatique encore primaire.

    Très Bien +


    Domaine des roches neuves, "La Marginale" saumur champigny 2010.

    Nez sur les fruits mûrs (mure, cassis, pruneau), le cèdre .... une touche de poivron, de végétal (herbe coupée)
    Bouche droite, fruitée, mûre. C'est fin et dense. Amers végétales en fin de bouche. Accessible même si un peu stricte.

    Bien +


    Pontet Canet Pauillac 2004

    Nez sur le cassis, le bourgeon de cassis, le vanillé... ensemble sur fond sanguin/viandeux...
    Bouche longiligne, fruitée, vanillée. Ensemble assez violent due à une acidité haute couplée et une amertume végétale un peu trop présente. Cela manque de gourmandise et semble un peu fluet.
    Déception à la vue de l'étiquette !

    Moyen/Bien


    Guiberteau, "les arboises" saumur 2004 - En dose homéopathique -

    Nez fruité, mûr mixant baies noires et fruits à noyaux, avec un côté sauvage.
    Bouche droite, tendue, minérale. C'est fruité, épicé et garde une belle fraicheur par des notes d'agrumes. Acidité un peu haute. Notes sauvages en finale.

    Très Bien


    Marquis Anselme Mathieu, chateauneuf du pape 2007 -pas d'aveugle -

    Nez cuit, mûr sur le pruneau, les baies noires...
    Bouche toute aussi cuite qui en devient exubérante avec une sensation d'alcool de fruit. C'est épicé, l'acidité est là mais cela manque cruellement d'élégance et de finesse.
    Peut être un effet de séquence ? Peut être suis-je blasé de ces aromatiques ?

    Moyen/Bien


    Domaine des Bernardins, muscat Beaume de Venise

    Nez fruité, confit sur le coing, l'orange et son zeste.. notes de rancio.
    Gros sucres en bouche. C'est confit, sirupeux, mielleux et heureusement contrebalancé par la fraicheur des agrumes.

    Bien +

    Cédric - LPV FOREZ
    #12
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3291
    • Remerciements reçus 202

    whogshrog43 a répondu au sujet : LPV Forez ou le bang des carafes

    Un petit coucou les amis :)

    Tjrs en rade d'internet (merci Orange).

    Merci pour les Cr's

    Amicalement.
    Nico
    ___________________________
    Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
    20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A...
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck