Nous avons 877 invités et 13 inscrits en ligne

CR: Entre 2 tours "à l'italienne" dans le Forez

  • Messages : 5259
  • Remerciements reçus 2043

Frisette a créé le sujet : CR: Entre 2 tours "à l'italienne" dans le Forez

CR: Entre 2 tours "à l'italienne" dans le Forez

En cette période électorale d'entre deux tours, le bureau politique LPV Forézien s'est réuni hier chez notre cher Dandy. Loin de nous l'idée de fermer les frontières (on ferait comment pour boire du vin de tous horizons???), encore moins de proposer une tactique défensive proche du catenaccio, notre Squaddra se retrouve en fait pour un repas en partie "à l'italienne", avec bien entendu la présence au total de 2 vins transalpins.

Le menu: un poil plus léger que d'habitude!
- Plateau de Fromages en apéritif (dont un comté 18 mois d'une floralité époustouflante, goûteux et d'un niveau que je n'avais jamais rencontré, je pense)
- Tartare de Veau "à l'Italienne" (Veau, parmesan, câpres, vinaigre de Modène, pignons de pins)
- Tranches de boeuf Fin Gras du Mézenc (belle tendreté et goûteux à souhait)
- "Pasta", aubergines grillées, huile de truffe et tartines de tapenade, ail et tomates séchées
- la fameuse Praluline , fraîchement arrivée dans la capitale mondiale des armes et du cycle.

Pronto?

Vin 1: Champagne R. Pouillon, Solera, Brut Premier Cru Dégorgement 07/16
Bu sur les fromages
La robe est jaune claire, avec une grosse effervescence et une mousse abondante au premier abord, la bulle est très vive au visuel. Le nez est au départ sur le raisin vert. La bouche est fraîche, tonique, acidulée (sur le bonbon Lutti arlequin) avec une effervescence plus fine. La matière semble assez massive en attaque mais s'évaporise et devient très vite aérienne, ce qui est assez surprenant. On retrouve une trame acide citronnée, qui se complexifie rapidement sur les fruits secs, avec un très léger penchant oxydatif, sur le curry. Il y a peu de dosage ressenti (5,5g/L malgré tout). Les amers sont délicats et fins, sur une finale malheureusement un peu courte à mon goût. C'est un vin avec du caractère et un côté presque terrien, que j'aurais placé soit en Jura (Crémant), soit en Côte des Bars. Le fond de verre est sur le tabac froid. Au total, il s'agit d'un vin complexe, qui a bien évolué au cours de son ouverture, mais dans un style sans concession, qui ne plaira pas forcément à tout le monde. Je pense qu'un peu de repos lui fera du bien, car il ne me semble pas encore en place, avec cette drôle de sensation ou la matière est un peu coupée en deux. C'est toutefois Bien à Très Bien (15,5/20).

Vin 2: Domaine Didier Dagueneau, Pouilly Fumé, Pur Sang, 2006
Bu sur les fromages
La robe est jaune pâle. Le nez est sur le citron vert et un peu de plastique, faisant initialement penser à du riesling. Rapidement, le second nez montre des notes franches et très intenses d'exotisme, de pamplemousse, de bourgeon de cassis, mais également de floralité (rose). Il fait très "sauvignonnesque", dixit JB, et l'on ne peut qu'acquiescer, vu son explosivité. La bouche est puissante avec de gros amers réglissés qui me dérangent un peu au départ, rendant la bouche tannique. Malgré tout, l'exotisme et une acidité haute rendent le vin très frais. Il est légèrement enrobé, dans un style un peu "grassouillet", qui n'est pas pour me déplaire. La longueur est assez importante, avec une finale marquée par la pierre à fusil, et des amers puissants et forts de zests de pamplemousse rose. C'est un vin très musculeux, "un blanc qui à des couilles et qui peut mettre la fessée au Langres"!!! Je partais sur sauvignon, comme tous mes camarades me semble t'il, sur Sancerre. Cédric évoquant lui rapidement Pur Sang de Dagueneau...(il est toujours aussi bon à l'aveugle mon copain modo!!!B) ) C'est Très Bien à Excellent (16,5/20), avec encore des "chevaux sous le capot" et dans un style différent (plus musculeux et moins tendu) que Silex 2008 et dont ma préférence irait très légèrement pour ce dernier

Vin 3: Joseph Drouhin, Beaune 1er Cru, Clos des Mouches, 2007 Non à l'aveugle
Bu en accompagnement du Tartare de Veau, dont l'accord est très beau
La robe est jaune claire. Le nez est légèrement élevé, sur un très léger et joli pain grillé. On retrouve du citron de façon fine et du thé Earl Grey. La bouche est ronde, avec une belle matière légèrement enrobée, plutôt en dentelles. L'aromatique est cohérente et reprend l'ensemble évoqué au nez. Les notes d'élevage sont là mais plutôt de façon harmonieuse (pain grillé, praline, vanille). La longueur est satisfaisante. Très Bien à Excellent (16,5/20)

Vin 4: Domaine Bruno Clair, Marsannay, Les Longeroies, 2014 Non à l'aveugle
Bu avec les tranches de Fin Gras du Mézenc
Bouteille faisant l'objet du Terroir Commun, encore un peu de patience!!!
Maintenant j'attend les notes du quartette de compèt' (y compris avec l'échelle de notation fournie dans ce lien!) B)

Vin 5: Giuseppe Rinaldi, Langhe Nebbiolo, 2013
Bu avec les pâtes, aubergines, huile de truffe, tartines de tapenade, ail et tomates séchées
La robe est grenat opaque, à reflets rubis. Le nez est sur le pneumatique au départ, puis la réglisse, les épices, l'olive, le menthol, les fruits noirs...Déjà très complexe!!! La bouche est fraîche, avec une matière assez dense. L'aromatique est peut être un peu moins bien définie en bouche, quoique des notes d'agrumes (orange sanguine) font leur apparition, soulignant cette belle acidité qui étire et allonge le vin. Très Bien à Excellent (16,5/20)

Vin 6: Château Talbot, Saint Julien, 4ème Grand Cru Classé, 2003
Bu avec le second tour de pâtes, aubergines, huile de truffe, tartines de tapenade, ail et tomates séchées
La robe est grenat foncée. Le nez est élevé, mûr, épicé, avec un côté bodybuildé limite brûlé, un peu crémeux. (Je conçois que cette description peut paraître assez peu engageante en la lisant mais l'impression est globalement meilleure en direct.) La bouche est suave, ronde, avec des tanins fins et cet ensemble paraît plus civilisé qu'au nez. Il sait rester frais (ce qui est plutôt un point très positif quand on lève la chaussette et que l'on découvre le millésime), avec de belles notes de menthol et un peu de rafle. L'élevage m'a moins marqué qu'au nez, la longueur est bonne. J'étais parti sur un beau Languedoc, dans un millésime mûr, il est vrai. Très Bien à Excellent (16,5/20)

Vin 7: Domaine Donnafugata, Passito di Pantelleria, Ben Ryé, 2014
Bu avec la superbe Praluline!
La robe est cuivrée, orangée. Le nez est une pure gourmandise: marmelade d'orange, confiture d'abricot Belle Maman. On retrouve également de la pêche, de la fraîcheur mentholée, de la mandarine, mais également de la violette...Quel nez mes amis!!! La bouche est à l'unisson: douce, sirupeuse, un peu caramélisée, avec une finale sur les agrumes, qui chauffe légèrement, celà sera le seul bémol. L'équilibre global est juste, avec une aromatique peut être un peu moins complexe qu'au nez (quoique?...). Le sucre est excellement bien contrebalancée par l'acidité, aucune lourdeur, je partais sur un vin nordique, peut être un riesling d'origine germanique. Excellent à Exceptionnel (17,5/20)



Le line-up



En conclusion, une nouvelle excellente soirée (je me répète de compte-rendu en compte-rendu, mais c'est pourtant bel et bien la vérité: zéro tracas, zéro blabla, LPV Forez est là...), marquée par une grande homogénéité des vins. En effet, nous les aurons tous bu, à mon sens, à leur niveau, le solide étant également du même tonneau.
C'est donc ainsi que s'est conclu notre bureau politique, et malgré parfois quelques légères tendances divergentes concernant les vins, je pense que si l'on avait fait un sondage, tous les vins et les plats se seraient tenus dans un mouchoir de poche!
C'est bon, la ligne du parti forézien à été préservée...vivement la prochaine!!!



Merci de m'avoir lu!!!

Flo (Florian) LPV Forez
#1
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Vougeot, LADIDE78, Cédric42120, tomy63, jclqu

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7763
  • Remerciements reçus 708

hyllos a répondu au sujet : Entre 2 tours "à l'italienne" dans le Forez

Ben Ryé, à ce point ? dommage que je n'ai pas le 2014 en cave, juste 2013 mais la dernière que j'ai goûtée était bonne, en restant à bonne distance de l'exceptionnel ;)

A noter que j'ai pas oublié le thème Longeroies, j'en ai une qui attend son heure :) Sans doute courant semaine prochaine.
#2
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5259
  • Remerciements reçus 2043

Frisette a répondu au sujet : Entre 2 tours "à l'italienne" dans le Forez

Franchement, moi qui ne suis pas très porté sur les liquoreux, j'ai adoré. Le nez...quel nez!!!

Flo (Florian) LPV Forez
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7763
  • Remerciements reçus 708

hyllos a répondu au sujet : Entre 2 tours "à l'italienne" dans le Forez

Pas par rapport à ton CR spécifiquement, mais en général, j'ai l'impression à lire les CR notamment de liquoreux français, qu'on surévalue les productions liquoreuses par chez nous, sans doute par manque d'expérience. La plupart en boivent peu et on se fait facilement tromper par la facilité aromatique d'un liquoreux, même simple. Je sais par expérience, que je notais beaucoup mieux les Sauternes (surtout eux), Jurançon et autre Vouvray avant de mieux connaître l'Autriche et l'Allemagne. Même en Autriche mon jugement s'est beaucoup affiné entre le moment où je ne connaissais que deux domaines (Feiler-Artinger par exemple) et mon premier passage à VieVinum.
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5259
  • Remerciements reçus 2043

Frisette a répondu au sujet : Entre 2 tours "à l'italienne" dans le Forez

Le point que tu soulèves est effectivement vrai. Mon expérience en liquoreux est très faible, et c'est une catégorie de vins pour laquelle je suis assez peu attiré. C'est également vrai qu'a partir du moment ou la liqueur et l'acidité me semble équilibrés, et que le vin est aromatiquement plaisant et frais, je peux peut être m'emballer un peu! ;) Quoi qu'il en soit concernant ce vin, selon moi, il est à minima Excellent (17/20).

Flo (Florian) LPV Forez
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1942
  • Remerciements reçus 452

tomy63 a répondu au sujet : Entre 2 tours "à l'italienne" dans le Forez

hyllos écrit: Pas par rapport à ton CR spécifiquement, mais en général, j'ai l'impression à lire les CR notamment de liquoreux français, qu'on surévalue les productions liquoreuses par chez nous, sans doute par manque d'expérience. La plupart en boivent peu et on se fait facilement tromper par la facilité aromatique d'un liquoreux, même simple. Je sais par expérience, que je notais beaucoup mieux les Sauternes (surtout eux), Jurançon et autre Vouvray avant de mieux connaître l'Autriche et l'Allemagne. Même en Autriche mon jugement s'est beaucoup affiné entre le moment où je ne connaissais que deux domaines (Feiler-Artinger par exemple) et mon premier passage à VieVinum.


Une réponse qui vaut aussi pour ce que tu avais écrit ici lapassionduvin.com/f...

On peut aussi avoir de l'expérience dans le liquoreux et trouver que ce qui se fait en Jurançon, Vouvray, ce Ben Ryé.... sont bien au-dessus des autrichiens et des allemands, ce qui est mon cas après pas mal de bouteilles bues. C'est une question de style et de goût : bien sûr que les autrichiens et allemands sont plus digestes et frais, mais pour moi niveau longueur et complexité aromatique ils sont battus. Il est trop simpliste de dire que c'est une question d'expérience, il y a un bon nombre d'initiés aux liquoreux qui trouvent ce Ben Ryé grandiose, et je parle pas des chenins...
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7763
  • Remerciements reçus 708

hyllos a répondu au sujet : Entre 2 tours "à l'italienne" dans le Forez

Oui, je t'avoue que je trouve pas ça fantastique au point de se pâmer devant. Pour le coup j'ai exemple de dizaines de vin que je trouve plus complexes et simplement meilleurs.

Mais on en reparlera quand mes souvenirs seront plus frais :)

De toute façon je pense que le plus important c'est que vous l'ayez apprécié :)
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5608
  • Remerciements reçus 342

Jean-Bernard a répondu au sujet : Entre 2 tours "à l'italienne" dans le Forez

C'est partit pour le CR: . Tous mes remerciements à Aurélien qui nous a reçu!


Vin 1: Champagne R. Pouillon, Solera 1997-2011, Brut Premier Cru Dégorgement 07/16
Nez fruité et fruits à coques. Bulles fines, nombreuses, joyeuses. Attaque carrée, qui se poursuit sans mollir mais qui ne développe pas une structure très longue non plus. Il lui faudra un peu de temps pour s'harmoniser en bouche. Le fruit est mûr et se termine par une sensation acidulée très agréable. Le fond de verre est sur un joli curry et une pointe végétale. Très bon sur le topissime comté fruité.

Vin 2: Domaine Didier Dagueneau, Pouilly Fumé, Pur Sang, 2006
Nez très intense, précis et complexe, sur le buis, les agrumes, la chique. Attaque grasse mais fraîche qui est relayée par une grosse puisssance de grande amplitude. Ce n'est pas lourd mais la personnalité de ce vin me semble un peu envahissante, ça "envoie du pâté". Finale persistante sur le pamplemousse. J'adhère moyennement, mais ça mérite sans doute un plat dédié.

Vin 3: Joseph Drouhin, Beaune 1er Cru, Clos des Mouches, 2007
Pour moi le nez m'apparait assez typique, avec des notes vanillées, fruitées et d'aubépine. La bouche a de la matière mais je lui trouve peu de relief et elle me parait bridée. Je n'ai pas trop apprécié ce vin.

Vin 4: Domaine Bruno Clair, Marsannay, Les Longeroies, 2014
Bu avec les tranches de Fin Gras du Mézenc marinées, épicées, au wok Bon plat très goûteux, vin pas très adapté du coup.

Vin 5: Giuseppe Rinaldi, Langhe Nebbiolo, 2013
Bu avec les pâtes, aubergines, huile de truffe, tomates séchées/ail, tapenade Mention spéciale pour ce plat très goûteux, bravo Aurélien!
Nez complexe et sudiste, sur l'olive, la mûre, la ronce et de belles notes florales. Attaque ronde, matière fondue (tout de même un poil d'accroche en finale). L'ensemble est confortable, chaleureux, gourmand et précis. J'adhère totalement.

Vin 6: Château Talbot, Saint Julien, 4ème Grand Cru Classé, 2003
Bu avec le second tour de pâtes, aubergines, huile de truffe, tartines de tapenade
Le premier nez m'évoque la syrah sur le fruits noirs, la cerise et le fumé. Bouche ronde, un peu puissante/chaleureuse, avec tout de même du jus. Tanins un peu secs en finale. Fond de verre assez végétal et, finalement, très bordeaux. Moyen

Vin 7: Domaine Donnafugata, Passito di Pantelleria, Ben Ryé, 2014
Bu avec la superbe Praluline!
Belle gourmandise au nez, très abricoté, et très sudiste dans l'esprit. Ca brûle un peu la gorge et du coup on en boirait pas de grands verres. Ce n'est pas vraiment un vin d'esthète (je ne dis pas non plus que c'est dénué de classe), mais c'est plus un vin de gourmand. Très bon donc, à voir sur la durée si ça s'harmonise un peu.


En bilan je dirai que j'ai peut-être été le plus chagrin dans mon appréciation des vins,mais ça n'a pas affecté ma sensation de passer une très bonne soirée! Beaucoup de rires et de bons plats, une quantité raisonnable de vins, des vins éclectiques, que demander de plus!

Merci de m'avoir lu.

JB
#8
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LADIDE78, Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2715
  • Remerciements reçus 356

Cédric42120 a répondu au sujet : CR: Entre 2 tours "à l'italienne" dans le Forez

Voilà mes impressions ...CR:

Champagne R. Pouillon, Solera 1997-2011, Brut Premier Cru Dégorgement 07/16

Nez séduisant, profond sur les fruits blancs avec des notes de mirabelle, de fruits à coques, de guimauve....
Bouche ronde, onctueuse, fruitée, minérale ...Longueur moyenne. C'est mordant, racé peut-être pas très consensuel mais cela ne laisse pas indifférent...Pointe acidulée en final.

Bien/Très Bien


Domaine Didier Dagueneau, Pouilly Fumé, Pur Sang, 2006

Premier nez très variétal puis se complexifie par un côté mûr, exotique....belle intensité !
Bouche enrobée, charnue, volumineuse,, minérale. C'est racé, fumé et soutenu en finale par de solides amers sur le pamplemousse rose.

Très Bien +


Joseph Drouhin, Beaune 1er Cru, Clos des Mouches, 2007

Nez séduisant sur le citron, les plantes médicinales...léger grillé
Bouche fruitée, longue, épurée...beaux amers végétales en final...

Trés Bien +


Domaine Bruno Clair, Marsannay, Les Longeroies, 2014
---> Terroir commun.


Giuseppe Rinaldi, Langhe Nebbiolo, 2013

Nez timide mais séduisant qui s'ouvre sur la cerise, les fruits noirs, l'olive... des notes marines...
Bouche longiligne, sanguine sur une déclinaison de cerise.. c'est assez classe avec une pointe de fermeté en final.

Très bien +


Château Talbot, Saint Julien, 4ème Grand Cru Classé, 2003

Nez séduisant, complexe sur les fruits à noyaux, les baies noires, le cuir, le cèdre..... un léger vanillé. ..
Bouche dense, fruitée, veloutée . Belle fraicheur. C'est long, persistant, plutôt bien fait, prévisible, bordelais quoi...?
Rien de chaleureux en ce qui me concerne...

Bien/ Très Bien


Domaine Donnafugata, Passito di Pantelleria, Ben Ryé, 2014

Nez gourmand, confit sur la marmelade d'orange, le coing, l'abricot..
Gros sucres fondus en bouche. C'est riche, dense et même si de beaux amers contrebalancent cette belle opulence, c'est à boire avec modération...

Très bien


Merci les amis pour cette nouvelle soirée..
Merci de m'avoir lu...

Cédric - LPV FOREZ
#9
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LADIDE78, Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck