Nous avons 1372 invités et 17 inscrits en ligne

LPV Beaune - Dégustation #5 - Thème Sans Theme

  • Messages : 207
  • Remerciements reçus 138
Bonjour a tous,
La visite de Parisiens nous a permis de nous retrouver encore autour de jolis flacons !

CR: Puligny Montrachet 2011, Etienne Sauzet



Belle couleur étincelante et cristalline aux éclats dorés.
Le nez est bien enveloppé, assis sur un élevage élégant qui affiche un profil assez coutumier bourguignon suivi d’une belle dimension en finale.
En bouche une franche attaque dotée d’une belle puissance toute minérale.
Le vin se montre tonique et d’une belle vivacité, long et sapide.
Un beau jus d’apéritif.


CR: Saint Aubin 1er Cru Clos de la Chatenière 2012, Hubert Lamy



Robe claire brillante.
Nez très frais accompagné d’un style gourmand sur le tilleul, souligné d’un élevage classieux qui stimule l'ensemble.
En bouche on monte en volume et en puissance avec une allonge toute en longueur de bouche. Ce vin s’exprime d’abord par sa finesse. La puissance arrive ensuite avec une matière ciselée.


CR: Corton Charlemagne Grand Cru 2001, Bonneau du Martray



Couleur dorée claire et lumineuse.
Nez de pomme blette et de beurre rance.
La bouche révèle une jolie matière mais se retranche derrière des marqueurs d’oxydation ! La noix verte et le beurre rance et l’amande amère.
Dommage ! Assez perturbant au vu de la couleur.


CR: Vosne Romanée, Le Clos Goillote 2001, Prieuré Roch



La couleur est sombre et trouble, peu engageante !
Le nez et d’abord Floral, sur les roses fraîches, étale des senteurs de noyau d’abricot, qui évoluent sur la mûre et la fraise des bois presque talée.
La bouche joue le ton réglissé et frais a l’attaque puis déploie une chair un rien sévère à la trame tannique ciselé mais intègre un tourbillon d'arômes et de saveurs d'une fraîcheur pleine de soyeux délicatement épicée aux notes de noyaux de cerise noire aux accents mentholés jusqu'à la finale mais dont le fond reste un peu ferme.

CR: Langhe, Nebbiolo Vigneti San Francesco Fontanazza 2011, Roberto Voerzio



Couleur rouge profonde, rubis aux reflets violine.
Beau nez de prune et de fruits noirs typique du cépage, des nuances mentholées et de végétal noble, relevées d’une pointe balsamique.
Bouche allongée, séduisante, sans lourdeur architecturée de superbes tanins infusés qui apportent une puissance virile fondue dans d’une impression pulpeuse.


CR: VDF IN Extremis 2011, Jean Paul Brun



Couleur ambrée a la brillance cuivrée.
Le nez se livre sur les raisins de Corinthe, le caramel et la mangue mure juteuse.
La bouche est très tendue et les acides notes de citron confit se mêlent au miel et se développe vers de doux amers.
Un vin à l'équilibre majestueux, ou le botrytis révèle une douceur douillette portée par une acidité désaltérante et des beaux amers juteux.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, LADIDE78, Frisette, leteckel
10 Déc 2017 20:38 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84865
  • Remerciements reçus 11423

Réponse de oliv sur le sujet LPV Beaune - Dégustation #5 - Thème Sans Theme

Coup de cœur pour ma part pour le Clos de la Chatenière 2012 d'Olivier Lamy, absolument délicieux par son équilibre frais et gourmand et par sa précision aromatique à l'intégration de l'élevage parfaite.
Déception et une certaine incompréhension face au Bonneau du Martray 2001 dont le nez moche comme tout et typique du vin boisé fatigué (beurre rance) laisse craindre une bouche totalement oxydée.
Ce n'était pas le cas mais le vin semblait plus en limite de maturité, présentant une acidité asséchante et une amertume désagréable en finale.
Le Puligny 2011 de Sauzet était net et droit, sans les marqueurs végétaux si courants sur ce millésime, avec un volume agréable et une trame acide bien intégrée. Un joli vin.

Toujours intéressant de croiser un vin de Prieuré-Roch !
A la couleur de la robe, marron trouble avec à boire et à manger dans le verre, il faut comme un certain courage pour oser y tremper les lèvres !
Heureusement, y'a le nez ! Hors-norme, baroque, ébouriffant, avec un parfum compromis de notes florales, mentholées et de petits rouges, avec une volatile haute, il possède un cachet certain.
La bouche est un peu moins emballante, manquant un peu de chair pour enrober une acidité saillante et porter le vin vers plus de confort et d'allonge.

Simon est un taquin et alors que je sors d'un dîner à Villa d'Este qui a confirmé à mes yeux que les vins de Roberto Voerzio sont marqués d'un modernisme qui ne me convainc qu'à moitié, voilà qu'il nous colle à l'aveugle une cuvée qui m'était inconnue et qui m'a semblé d'un classicisme certain.
Robe piémontaise à souhait, sur un orangé presque diaphane, le vin déroule une jolie structure douce resserrée autour d'une acidité bien mûre et de tannins présents sans être agressifs.
Ne manquait vraiment à ce vin très fermé aromatiquement qu'un peu plus de goût pour apporter plus de plaisir.

Joli découverte que cet In Extremis de Jean-Paul Brun, un vin qui joue sur une grande précision aromatique, sur la poire tapée, les épices, la figue et une jolie fraîcheur.
Je lui trouve en revanche un déficit de corps et de tenue à compter du milieu de bouche, où le vin subit un creux important, pour partager totalement l'enthousiasme de Nicolas.

Un grand merci à nos amis Beaunois pour cette excellente soirée entre LPViens.
Si jamais vous passez sur Paris, n'hésitez pas à klaxonner, le videur du Gunthard Club est en manque d'exercice ces derniers temps ! :whistle:
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: KONI
10 Déc 2017 21:10 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 207
  • Remerciements reçus 138

Réponse de KONI sur le sujet LPV Beaune - Dégustation #5 - Thème Sans Theme

Oui, pour sur cet In extremis n'est pas le plus grand liquoreux, mais son équilibre et son originalité me font toujours leur petit effet !::dance::
10 Déc 2017 21:16 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1354
  • Remerciements reçus 775

Réponse de Krabb sur le sujet LPV Beaune - Dégustation #5 - Thème Sans Theme

Un petit coup de klaxon d'Oliv et de Guillaume et la team LPV Beaune se mobilise pour une belle petite soirée.
Comme l'année dernière le klaxon avait sonné à la même période, sachez qu'on se prépare déjà pour l'année prochaine !

Pour commencer le Puligny 2011 de Sauzet est un vin bien fait, agréable compagnon d'apéritif, qui ne brille ni par sa complexité ni par sa profondeur mais qui est agréable et digeste, tout ce que l'on demande à un village. Le débat sur le rapport Q/P des cuvées récentes se pose néanmoins...
Le Lamy - St Aubin 1er cru "Clos de la Chatenière" 2012 est un vin brillant, pur, droit presque avec un toucher de bouche métallique qui me fait penser à un Chablis. Le volume en bouche est très agréable. Franchement un superbe vin.
Plus d'incompréhension sur le Charlemagne 2001 de Bonneau du Martray, beurre rance, bouche sans équilibre, presque aqueuse... Pourtant la robe est belle... Sans intérêt... ( Bah alors les Gunthard on amène les bouteilles fatiguées chez nous :cartj: ??? )

Pour le Vosne 2001 "Clos Goillotte" de Prieuré-Roch, c'est une autre histoire. Quand le vin est servi et au premier nez on se dit "qu'est ce que c'est que ce truc?"... Il y a à manger dans le verre et le nez est "baroque". MAis il s'ouvre et ce vin est très agréable au nez comme en bouche. Après il n'y a que peu de doutes sur le producteur qui est découvert en deux minutes. Concernant le Voerzio - Langhe Nebbiolo 2011, j'ai été joueur... Au domaine je me suis toujours dit que cette cuvée était différente des autres dans le style et la finalité. C'est un Nebbiolo bien fait, digeste et classique qui fait se demander pourquoi le domaine fait subir tant de souffrances à ses autres vins.

Concernant le sucre de JP Brun "In extremis", c'est bien fait, sans prétention et c'est ça qui est bon !

Cette semaine bien chargée a commencé par cette soirée et elle a bien donné le ton! J'ai, pour ma part, passé un excellent moment.

Simon.
11 Déc 2017 19:59 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 653
  • Remerciements reçus 1387

Réponse de vvigne sur le sujet LPV Beaune - Dégustation #5 - Thème Sans Theme

Voici ma version de ce beau moment partagé avec mes compères Beaunois et deux invités de marque dont je fus honoré de faire la connaissance.

Puligny Montrachet 2011, Etienne Sauzet
Un chardo assez consensuel, classique. Certes bien fait et agréable mais manquant de personnalité et présentant un boisé manquant de finesse, notamment face au « collègue » suivant.
J’en attendais plus au vu de son pédigrée, domaine ou appellation.
Bien / 88

Saint Aubin 1er Cru Clos de la Chatenière 2012, Hubert Lamy
Correspond assez bien à mes attentes, avec notamment un élevage et un touché de grande finesse, signature de la maison selon moi. Manque tout de même d’intensité aromatique pour aller plus haut. Fait honneur à son appellation, comme d’hab.
Très bien / 91

Corton Charlemagne Grand Cru 2001, Bonneau du Martray
Grosse frustration comme vous avez pu le lire plus haut. La matière semblait bien là, mais la déviation à tout gâché.
Non noté

Vosne Romanée, Le Clos Goillote 2001, Prieuré Roch
Bien chanceux de goûter cette rareté.
Un vin qui à fait causer, c’est bon signe.
Très expressif à tout point de vue. Une expression du pinot nature mais maîtrisée.
On aime ou aime pas (moi j’aime) mais franchement pour un VR village, ça cause !
Très bien à excellent / 92

Langhe, Nebbiolo Vigneti San Francesco Fontanazza 2011, Roberto Voerzio
Vin puissant et expressif, faisant honneur à son appellation.
Certes le cépage est connu pour cela, mais je trouve les tannins un peu rudes tout de même, signant une extraction un peu forte à mon goût (GD Vajra est plus souple me semble t-il). A attendre.
Bien à Très bien / 90

VDF IN Extremis 2011, Jean Paul Brun
Une belle réussite.
Joli tour de force de faire oublier l’origine à ce point, que ce soit le cépage et la région.
Bien à très bien / 89

Le vin qui marquera ma mémoire sera le Prieuré Roch
13 Déc 2017 20:00 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck