Nous avons 1952 invités et 60 inscrits en ligne

CR: Combat de pinots chez leguitou

  • Marc C
  • Portrait de Marc C Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 6355
  • Remerciements reçus 2561

CR: Combat de pinots chez leguitou a été créé par Marc C

CR: Combat de pinots chez leguitou

Merci au guitou pour la "Wild Card" qu'il m'a offerte pour assister à ce thème autour du pinot hors bourgogne. Comme tous les mauvais élèves, je n'avais pas mon matériel (c'est pas ma faute M'sieur, mes parents ont oublié de commander les fournitures :whistle: ) mais j'ai quand même était accepté dans la salle pour composer.

Egly Ouriet, Blanc de Noirs grand cru VV (dégorgement 2008 si j'ai bien suivi) Les impressions sont celles en fin de repas, l'aération ne l'ayant que bonifié. Aromatique complexe et élégante avec notamment des fruits rouges, des notes pâtissières/briochées raffinées. J'y suis revenu avec enchantement à plusieurs reprises, c'est vraiment très beau. Bouche avec une bulle discrète, à la fois vineuse et tendre, dense et fraîche et toujours ce raffinement incroyable avec un dérouler de bouche superbe. Très longue finale sur des notes crayeuses.
Dieu sait que le champagne, ce n'est pas mon type de vin préféré mais là on frôle la révélation (et encore on était en plein air, sans doute pas en conditions optimales pour en profiter pleinement !) Magnifique !
Le pinot noir du jour et de loin pour ce qui me concerne ! Dommage comme le concours était sur les vins tranquille, il est au finale hors classement !

En avant pour les rouges, tous servis à l'aveugle dans un ordre aléatoire :

Domaine Ganevat, Côtes du Jura Julien en Billat, 2014 : mélange tang/fraise au nez, bouche avec un perlant maousse virant au âcre, finale sur la viande crue. Chapeau l'artiste, c'est de toute beauté !

Domaine Louis Boillot, Gevrey Chambertin 1er Cru Les Cherbaudes, 2003 : élevage encore très présent qui ne rend pas service au nez. La bouche est de belle facture, dense avec un jolie toucher. Finale correcte sans être emballante pour ce niveau. Pas mal pour le tactile mais l'aromatique est trop absente pour l'apprécier vraiment. Peu d'évolution à l'aération

Domaine Delaporte, Sancerre Cul de Beaujeu, 2014 : nez assez agréable sur le grenadine avec un trait de vert assez épais, bouche très très fine avec une amertume terrible et une sensation de sec. Peu de plaisir sur ce vin...

Domaine de la Pousse d'Or, Corton Clos du Roi, 2007 : nez plus agréable que le précédent sur un fruité boisé. Bouche complètement en dedans, serrée qui finit sur du végétal amer. Déception à la découverte du vin, tant le domaine et le millésime sont méconnaissables.

Weingut Martin Wassmer, Spätburgunder Schlatter SW, 2013 : très joli nez sur la groseille et le végétal fin (les deux finales précédentes ont peut-être laissé des traces...) Bouche très jolie. C'est soyeux, d'une densité moyenne avec de la tenue et de la profondeur. Finale de bonne longueur. J'ai beaucoup aimé le raffinement de ce vin !

Ca' del Bosco, Pinot nero Pinero, 2012 : nez marqué par le caramel et la banane flambée, pas vraiment mon truc. bouche correcte et finale serrée. Pas vraiment apprécié ce vin

Momo, Pinot noir Malborough, 2014 : nez sucré sur la pâte de fruit. Bouche souple sur un fruit exubérant. Finale sucrée. Un vin d'un abord facile, agréable mais "trop en fruit" pour moi

Domaine M Deiss, Alsace Burlenberg, 2004 : notes fromagères (pas loin du roquefort) qui n'arriveront pas se dissiper. Bouche stricte sur une finale amère. Pas de plaisir sur ce vin de mon côté

Badger Mountain Vineyard, Celilo Falls Pinot Noir Oregon, 2016 : très joli nez assez complexe. Bouche dense avec de la fraîcheur et de la profondeur. Jolie texture également. J'ai beaucoup aimé !

Albert Mann, Alsace Pinot Noir Clos de la Faille, 2014 : aromatique assez réduite au début qui finira par s'épurer pour devoiler un très joli fruité, élégant. La bouche est très jolie, un chouia mois aboutie que celle du Yankee à mon goût en terme d'équilibre. Finale d'une bonne longueur agréable. J'ai beaucoup aimé également !
_____________________________________________________________________________
Classement final : 1er toute catégorie Egly Ouriet de la tête et des épaules. Sur les vins tranquilles uniquement : 1 Wassmer, 2 Celilo Falls et 3 le Clos de la Faille. Les bourguignons n'ont pas spécialement brillé sans non plus démériter totalement !

Encore merci à Guillaume pour la cuisine au top ! J'ai de plus eu l'occasion de croiser Flo (frisette) IRL comme disent les vieux jeunes ou les jeunes vieux je ne sais plus :D

Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Loup Guerrin, Frisette, leteckel, Damien72, éricH
02 Juil 2018 21:00 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6267
  • Remerciements reçus 4057

Réponse de Frisette sur le sujet Combat de pinots chez leguitou

Merci également à Guillaume pour l'invitation : à charge de revanche!
Je suis globalement en phase avec toi, Marc, sauf pour le Deiss qui m'a beaucoup plu, et le Momo qui a vu le crachoir directement. J'ai également mis numéro un ce vin allemand, qui m'a évoqué par certains aspect Molitor. Le champagne était également de toute beauté.
Je retrouve mes notes et je complète.

Flo (Florian) LPV Forez
02 Juil 2018 22:07 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Placeronde sur le sujet Combat de pinots chez leguitou

Marc, merci du compte rendu, reflet fidèle de nos impressions collectives.

C’était assez incroyable qu’en étant dix dégustateur à l’aveugle nous finalisions le même classement pour les deux champions !

Le soir, le Ganevat En Billat avait perdu son combat contre les brettanomyces ! Ses gourmandises fruitées requièrent une dégustation rapide ...

Le lendemain Ca del Bosco : inchangé sur ses fondamentaux .

Vraiment enchanté d’avoir fait la connaissance de Frisette dont je goute avec plaisir les comptes rendus.

Merci Guillaume pour ce dejeuner, le thème et les rencontres.

Eric
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette
03 Juil 2018 09:36 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20130
  • Remerciements reçus 1150

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Combat de pinots chez leguitou

on sent une légère moquerie sur le ganevat....:DD
03 Juil 2018 10:35 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2631
  • Remerciements reçus 464

Réponse de leguitou sur le sujet Combat de pinots chez leguitou

Merci Marc pour ton CR et Flo et Eric pour vos retours.

Une précision concernant le thème : je souhaitais que soient goûtés à l'aveugle la série complète des "10 pinots tranquilles hors Bourgogne". Chaque bouteille était sous chaussette avec un numéro et chacun avait sous son assiette une fiche lui permettant de noter ses impressions.
J'ai demandé à chacun d'établir son classement en fin de série (surtout un Top 3) avant de lever les chaussettes et de découvrir les vainqueurs potentiels.
Je souhaitais introduire un pirate (GC Bourguignon prêt à boire) pour avoir un point de comparaison bourguignon.
Au final, 2 bourgognes se sont glissés dans la dégustation très éclectique.
Mais la surprise est surtout venue du fait que le Spatburgunder SW Schlatter 2013 de Martin Wassmer est arrivé 1er chez Les 10 dégustateurs présents.
Bravo au vigneron !
Venait ensuite de manière moins évidente Le Clos de la Faille, Le Gevrey Boillot et le pinot de l'Oregon Celilo Falls.

Merci aux présents d'avoir joué le jeu !

Bien cordialement,
Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette
03 Juil 2018 10:36 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2631
  • Remerciements reçus 464

Réponse de leguitou sur le sujet Combat de pinots chez leguitou

J'ai oublié d'indiquer également le plaisir pris avec l'Egly Ouriet, Grand champagne de gastronomie qui a toutes les qualités attendues à ce niveau, hors concours mais pas hors thème puisque 100% pinot noir.
Le fond de bouteille bu le soir était encore plus souverain, finement crémeux, complexité folle, longueur à tomber, immense plaisir !
Merci à Yves pour ce bel apport !

Bien cordialement,
Guillaume
03 Juil 2018 10:40 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19041
  • Remerciements reçus 4293

Réponse de Eric B sur le sujet Combat de pinots chez leguitou

Je serais curieux de savoir si vous aviez situé l'origine géographique du pinot américain ?

Eric
Mon blog
03 Juil 2018 13:45 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 980
  • Remerciements reçus 161

Réponse de mauss.th sur le sujet Combat de pinots chez leguitou

Le Wassmer, c'était le SW pour Selection Wassmer (sorte de premier cru) ou le GC?
03 Juil 2018 13:58 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Marc C
  • Portrait de Marc C Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 6355
  • Remerciements reçus 2561

Réponse de Marc C sur le sujet Combat de pinots chez leguitou

@Eric : le seul pour lequel j'aurais mis ma main à couper sur nouveau monde était le Momo. J'ai trouvé l'Oregon assez proche du Clos de la Faille donc pas forcément bourguignon au final mais pas style "nouveau monde" non plus. Par contre j'avais mis le Wassmer et le Gevrey dans la même région ;)

@Thomas : j'ai recopié bêtement le titre d'un CR d'Oliv afin d'être sûr de l'orthographe. Il y avait bien SW sur la bouteille mais je ne suis plus sûr pour GC. Guillaume pourra compléter!

Marc
03 Juil 2018 14:08 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 980
  • Remerciements reçus 161

Réponse de mauss.th sur le sujet Combat de pinots chez leguitou

S'il y a SW, c'est le SW et non le GC. Les deux ne sont pas cumulables!

Résultat d'autant plus convaincant! Mais il faut dire que cette cuvée SW est sacrément régulière dans le très bon, avec un élevage plus facile à digérer que les GC.

Je recommande d'ailleurs le 2015!
03 Juil 2018 14:12 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20130
  • Remerciements reçus 1150

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Combat de pinots chez leguitou

un ordre de prix domaine sur ce Wassmer?
03 Juil 2018 14:19 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6267
  • Remerciements reçus 4057

Réponse de Frisette sur le sujet Combat de pinots chez leguitou

Prix domaine je ne sais pas mais en prix d'achat (sur le net?) Guillaume parlait d'une trentaine d'euros il me semble. Il confirmera.

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo
03 Juil 2018 14:20 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Marc C
  • Portrait de Marc C Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 6355
  • Remerciements reçus 2561

Réponse de Marc C sur le sujet Combat de pinots chez leguitou

Titre corrigé, je pense qu'il s'agissait de ce vin sur 2013 : shop.weingut-wassmer...

Marc
03 Juil 2018 14:33 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2631
  • Remerciements reçus 464

Réponse de leguitou sur le sujet Combat de pinots chez leguitou

C'est bien Le SW 2013, payé 28€ sur le net !
C'est un de mes chouchous avec les Malterdinger de Huber.

Pour le Celilo Falls, je n'ai pas souvenir qu'un dégustateur ait situé ce vin en Oregon.
Et ayant sorti ce vin de ma cave, je ne jouais pas non plus mais j'aurais eu du mal à partir Aux US !

Bien cordialement,
Guillaume
03 Juil 2018 14:35 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Marc C
  • Portrait de Marc C Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 6355
  • Remerciements reçus 2561

Réponse de Marc C sur le sujet Combat de pinots chez leguitou

on sent une légère moquerie sur le ganevat....:DD


En tout cas le pinot était méconnaissable. Je me suis demandé si ce n'était pas un super-pirate en provenance de la galaxie Reynaud qui aurait pris un coup de chaud.

Et bien pas du tout, c'était rudement instructif !

Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette
03 Juil 2018 14:38 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2631
  • Remerciements reçus 464

Réponse de leguitou sur le sujet Combat de pinots chez leguitou

Pfiouu, t'y connais rien Marc, là c'est le terroir qui a parlé, Le terroir j'te dis ...

Bien cordialement,
Guillaume
03 Juil 2018 14:43 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4415
  • Remerciements reçus 1456

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet Combat de pinots chez leguitou

Marc
je me souviens avoir bu ce pinot de Ganevat chez un copain caviste parisien proche du Panthéon avec un lpvien et franchement j'avais été bluffé par ce vin au bon sens du terme. Dans un registre éthéré et floral avec des notes d'agrumes très réjouissantes. La bouteille avait été dézingué avec plaisir à trois en un temps record.
03 Juil 2018 14:45 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20130
  • Remerciements reçus 1150

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Combat de pinots chez leguitou

on sent une légère moquerie sur le ganevat....:DD


En tout cas le pinot était méconnaissable. Je me suis demandé si ce n'était pas un super-pirate en provenance de la galaxie Reynaud qui aurait pris un coup de chaud.

Et bien pas du tout, c'était rudement instructif !

Marc


quelle mauvaise langue ce Marc!::turn::

pour info, j'ai gouté de nombreuses fois cette cuvée, jamais eu de plaisir.
03 Juil 2018 15:05 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12072
  • Remerciements reçus 2297

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Combat de pinots chez leguitou

C'est intéressant ces dégustations de pinot noir hors France et il y a des domaines qui se comportent toujours bien, comme par hasard.
Ce Wassmer "SW" mais de 2010 était aussi un magnifique pinot noir dans les dégustations faites par notre ami Pierre (Peterka)

jlj
03 Juil 2018 15:51 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1215
  • Remerciements reçus 1393

Réponse de peterka sur le sujet Combat de pinots chez leguitou

Oui et comme Thomas, je miserais davantage sur le "SW" que sur le "GC" pour les mêmes raisons d'élevage parfois difficile à apprivoiser sauf si on aime le bois

Pierre
03 Juil 2018 19:18 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6267
  • Remerciements reçus 4057

Réponse de Frisette sur le sujet CR: Combat de Pinots chez Leguitou

CR: Combat de Pinots chez Leguitou... ou Divers Pinots Noirs nationaux et internationaux


Le pinot noir est un cépage précoce, peu tannique à peau rouge et jus blanc, d’origine probablement du Nord Est de la France, et a contribué à la renommée de la Bourgogne. Il a été diffusé à l’Est (Alsace, Jura…) et dans les pays d’origine germanique (Allemagne, Autriche, Suisse…) au cours du Moyen Âge. Sa présence dans les pays anglo-saxons (USA, Canada, Nouvelle-Zélande, Australie…) est par contre relativement récente [1] .
A l’origine de la famille des noiriens, le Pinot Noir est un cépage ancien dont les premières traces écrites dateraient de 1375. Il est le père de nombreux cépages tels que le gamay, le chardonnay ou l’aligoté [2].
Ces grappes sont petites et compactes, ressemblant à une pomme de pin, ce qui lui aurait donné ce nom, avec des feuilles se découpant en 3 ou 5 lobes. Cépage fragile et difficile à cultiver, il ne supporte ni la dilution ni la médiocrité. Il se plaît sur les sols calcaires, soumis à un climat continental septentrional [3].


Feuille et grappe de Pinot Noir


Essentiellement vinifié en rouge, dont les teintes obtenues dans le verre sont relativement claires et rubis, il peut également être vinifié en blanc afin d’obtenir des vins effervescents (crémants, champagne…) [4].
En France, nous le retrouverons bien évidemment en Bourgogne, en Champagne (seul ou en assemblage), en Alsace mais également en Jura, en Loire (vignoble du Centre essentiellement), voire en Languedoc.


Ce thème regroupant divers Pinots Noirs était initiée par Guillaume, les vins seront servis par paire. Cette dégustation regroupait les membres de son club, et sachant que mon emploi du temps pouvait coller à l’événement (et que le Forez à grand mal à se réunir en 2018!!! ;) ), il a eu la gentillesse de me convier, je l’en remercie chaleureusement ! Enfin, un autre LPVien (ayant quelques attaches foréziennes ! ;) ) était présent. Le menu (excellent) se compose comme suit :
- Pâté en Croute de Canard
- Filet Mignon de Porc en Croûte bardé au lard
- Plateaux de fromages
- Tarte aux fraises et brisures de pistache



Vin 1 : Domaine Ganevat, Côtes du Jura, Julien en Billat, 2014
La robe est trouble. On a un nez de fraise, d’épices et de menthe : un pirate qui viendrait de chez Reynaud ? La bouche est bizarre, gazeuse, avec un goût de fruits bizarre et des amers un peu dérangeants. Si je n’avais pas connu le thème, je serais parti sur un Château des Tours foiré. Du coup, je pars sur un Jura nature…et déviant. ED

Vin 2 : Domaine Louis Boillot, Gevrey Chambertin 1er Cru, Les Cherbaudes, 2003
La robe est grenat foncée. Le nez est élevé, sur le caramel, la vanille, avec un côté lacté et crémé, masquant complètement le fruit. La bouche est ronde, gourmande, très élevée. Arômatique un peu épicée, garrigue, avec un fruit est un peu en retrait, mais l’ensemble sait rester frais. Un autre pirate ? Il a de faux airs de Montcalmès (pour le toucher de bouche). Vu le thème, je pars soit Oregon (US), soit un bourgogne de négoce du style Jadot. Bien à Très Bien (15,5/20).

Vin 3 : Domaine Vincent Delaporte, Sancerre, Culs de Beaujeu, 2014
La robe est rubis. Le nez est un peu comprimé, l’aération révèle finement la cerise. La bouche est un peu verte et tannique, sur la ronce, ce qui lui donne une grosse fraîcheur en bouche (2011 ???). La fin de bouche est sèche. Pas de plaisir possible, c’est juste Correct (13/20), je partais dans le vignoble du Centre, en Sancerrois. Déception à la levée de la chaussette.

Vin 4 : Domaine de la Pousse d’Or, Corton Grand Cru, Le Clos du Roi, 2007
La robe est un peu plus évoluée que le vin précédent. Le nez est complètement fermé. La bouche est elle aussi aride, mais bien plus structurée et dense. On a de gros amers, avec des notes aromatiques que j’attribuerais à de la sous-maturité (orange sanguine, quinine). Le tout est bien trop rigide et assèchant, notamment en finale : après le désert de Gobi, voici le Sahara ! Peu de plaisir également, c’est Correct à Assez Bien (13,5/20), je pars également en Centre Loire. Seconde forte déception, car je n’ai absolument pas reconnu le touché de bouche d’habitude si subtil pour ce domaine.

Vin 5 : Domaine Martin Wassmer, Schlatter Spätburgunder, SW, 2013
La robe est rubis. Le nez est sur la fraise, un peu de caramel et de petit suisse, accompagné de baies noires. Ce nez est très joli et déjà empreint d’une complexité certaine malgré sa jeunesse. La bouche est gourmande, ronde, mais puissante, avec une belle structure pour cadrer le vin. La finale est finement tannique. On retrouve enfin, un trait léger végétal noble pour étirer ce vin. L’équilibre général est superbe avec un ensemble assez velouté. Au total, c’est Excellent à Exceptionnel (17,5/20), pour ce vin que je place hors de France, chez Molitor par exemple, mais en Allemagne en particulier.

Vin 6 : Domaine Ca Del Bosco, Lombardie, Pinero, 2012
On a un nez plutôt surprenant et complètement différent des précédents, marqué par des notes marines et iodées. La bouche est dense, puissante et droite. On a une belle mâche, avec un beau volume, une belle amplitude en bouche, mais cela manque clairement de gourmandise. Un style droit, sans concession ni fioritures, qui n’est pas sans me rappeler certains vins de Bruno Clair (Dominode jeune ?). C’est néanmoins Très Bien (16/20).

Vin 7 : Momo, Nouvelle Zélande, Marlborough, Organic, 2014
La robe est rouge cerise claire (primeur). Le nez est sur le bonbon kréma, avec un côté nature et sanguin. La bouche est clairement déviante, avec une acidité déstructurée et une forte composante réglissée. Crachoir direct pour cet ED

Vin 8 : Domaine Deiss, Alsace, Burlenberg, La Colline Brûlée, 2004
La robe est légèrement tuilée. On a un nez de café, torrefié, sur le cuir et le musc, complexe et témoin d’une certaine belle évolution. La bouche est puissante, avec une structure énorme encadrant une matière qui ne l’est pas moins. Pour moi, ce vin a très bien évolué. Effectivement, en dégustation purement analytique, il pourrait pâtir face à des vins plus jeunes, mais quel accord avec le filet mignon ! N’ayant peur de rien (et surtout pas du ridicule!), et sachant qu’il y aurait un Grand Cru Bourguignon à maturité, je place ce vin ni plus ni moins que dans le Clos de Vougeot !B) Excellent (17/20)

Vin 9 : Celilo Falls, Oregon, Pinot Noir, 2016
La robe est sombre. Le nez est fin et frais, sur la myrtille, très élégant, avec un côté légèrement sanguin, fumé et amylique (banane). La bouche est fruité, ronde, avec un trait de vert et une légère impression étonnante de plastique/hydrocarbures. La longueur est belle. C’est Très Bien (16/20), un peu déroutant néanmoins et en même temps exhubérant, raison pour laquelle je place ce vin aux USA, en Oregon.

Vin 10 : Domaine Albert Mann, Alsace, Clos de la Faille, 2014
Non à l’aveugle, débouché seulement 1h30
La robe est rubis. Le nez est finement charcutier. On retrouve un joli fruité, assez primaire, complété par des notes de banane et de caramel. La bouche est tannique, précise, avec une sensation pierreuse, de gravier humide. La finale est longue et droite. Un vin Excellent (17/20) et très bien construit, qui gagne avec l’aération.

Vin 11 : Domaine Egly Ouriet, Champagne Grand Cru, Blanc de Noirs Vieilles Vignes, NM
La robe est d’or, marquée par une bulle d’une grande finesse. Le nez est sur un mode oxydatif, un peu évolué, sur la pomme. La bouche est d’un équilibre remarquable, avec une texture presque huileuse, l’effervescence est quasi nulle. On retrouve de la pomme, du coing, du raisin noir. La longueur est assez impressionnante. Un Exceptionnel (18/20) pinot noir, assagi par le temps. La Force Tranquille, comme il se disait lors de mon millésime de naissance…


Le Line up!!!


Au total, mon tiercé dans l’ordre pour les vins tranquilles est dominé par le vin allemand de Wassmer, puis par les 2 beaux alsaces, aux styles différents, que sont le Clos de la Faille d’Albert Mann et le Burlenberg de Deiss.
Superbe moment passé à table, en plein été par un temps magnifique, au sein d’un cadre idéal. Je remercie et salue l’ensemble de la tablée pour leur accueil et leur bonne compagnie. Enfin, merci une nouvelle fois, Guillaume, pour ton invitation…et à très bientôt !


Bibliographie:
[1]: fr.wikipedia.org
[2]: www.vins-bourgogne.fr
[3]: www.terredevins.com
[4]: www.oenologie.fr

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PBAES, jean-luc javaux, Marc C, bulgalsa, Jean-Loup Guerrin, leguitou, lugdunum, YOC
04 Juil 2018 09:14 #21
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck