Nous avons 805 invités et 28 inscrits en ligne

Naissance de ma fille, le plat de résistance

  • Messages : 45
  • Remerciements reçus 11

Arno92 a créé le sujet : Naissance de ma fille, le plat de résistance

Nous voilà donc tous réunis en famille pour accueillir dignement ma fille. Nous sommes 7 avec ma femme et ma belle soeur. Pas de prise de notes, souvenirs de la veille.

On commence par quelques bulles en accompagnement de Speck/Gresini, tartines de tapenade olives noires et pâté en croûte au porc et poivre noir (excellent).

Perrier Jouet La Belle Epoque 2007

La bulle est fine et le vin fermé à l'ouverture, servi un peu trop frais il met quelques minutes à dévoiler un nez finement crayeux. On y distingue des arômes classiques de fruits blancs et déjà quelques notes d'évolution que j'avais également retrouvé en mai sur la Grande Année 2007 de Bollinger. Première déception car ça manque au nez un petit peu de puissance et de précision. Confirmation en bouche. Si le champagne est délicat et fin, il manque clairement d'épaules et de longueur pour un champagne de cette gamme. Déçu, car j'ai une certaine estime pour les derniers tirages du BSA qui, dans son registre fin et gouleyant, ne s'en tire pas si mal. Payé 60 euros et fort heureusement. AB -

Agrapart Minéral 2005

Dégorgement en 2012. Effervescence très importante. Robe plus foncée qui tire vers le jaune or. Le nez est plus puissant, plus complexe aussi, on retrouve le crayeux avec force et précision mais aussi des notes d'évolution champignon notamment. La bouche est dense et la bulle bien présente au début. Belle longueur. Un champagne qui nous aura enthousiasmé et qui peut encore attendre. Bien +

On passe au diner. En entrée, tartare de saumon ciboulette oignons rouges et câpres.

Albert Boxler Sommerberg Grand Cru Riesling Doux 2000

La robe est jaune or. Le nez est superbe et puissance. On y distingue le coin, l'abricot. L'équilibre est bon avec une sucrosité maîtrisée et une belle tension en bouche. L'accord avec le tartare de saumon est superbe. La rondeur du vin et sa fraicheur se marient parfaitement avec le tartare qui joue dans un registre similaire en bouche mais affiche des arômes plus acides du fait des câpres et du citron que la sucrosité de ce sommerberg dompte et sublime. La table est conquise, il s'agira de l'accord de la soirée. La longueur en bouche très importante nous permet de profiter de ce moment une fois nos assiettes (trop) vite terminées. Un superbe Alsace qui a encore une belle carrière devant lui mais qui manque un poil de complexité pour en faire un must. TB-

Henri Boillot Puligny Montrachet 1 er Cru Clos de la Mouchère 2010

Bu sur du Thon rouge saisi à la plancha. Dernière bouteille d'une caisse de 6 achetée par mon père au caveau de Chassagne. Le gérant leur avait alors déclaré "pour moi il s'agit du Puligny parfait". Le nez se dévoile sur la pierre à fusil avec netteté et précision. C'est ciselé et puissant, légèrement fumé, j'adore. J'ai toujours eu un faible pour ces arômes, alors je suis sous le charme. La bouche ne trahit rien, c'est parfaitement équilibré et la longueur est très bonne. Un grand Bourgogne blanc. C'était la dernière, c'est triste...TB +

On passe au fromage.

Faiveley Echezeaux Grand Cru 2007

Autant le dire tout de suite, il s'agit du meilleur grand cru en 2007 que j'ai pu boire. Aucune note d'évolution (trop) marquée, le nez est sur le fruit (cassis, violette, mure), les tanins sont parfaitement fondus, la bouche suave, dynamique et il y'a de la matière là où 2007 en manque cruellement habituellement. Seule la longueur en bouche, un peu en retrait par rapport au pedigree, trahit peut être le millésime. Le plaisir est là. Une belle quille. B+/TB-

Hudelot Noëllat Clos Vougeot Grand Cru 1993

La robe est foncée, d'un beau grenat on ne dirait pas un bourgogne de 25 ans. Le nez lui ne trahit pas son âge. On distingue des arômes d'orange sanguine, de sous bois, champignons, c'est beau mais il manque à mon goût un soupçon de fruits rouges quelques part. La bouche est puissante et de belle tenue. Il manque toujours un peu de fruit rouge. Une certaine acidité prend le dessus. Le vin a encore des épaules. Très bonne longueur et l'accord avec le comté d'été sera bon. Soulagé que le vin soit encore en vie, un bon moment mais son apogée est derrière lui. B

Tarlant l'Aérienne 2004

Apport surprise de mon frère et dégustation à l'aveugle. Je pars sur un assemblage pinot noir chardonnay en grand cru avec dominante du premier et annonce un faible dosage. Pas loin mais raté 70% Chardonnay 30% Pinot noir, brut nature. Un des vins de la soirée, une leçon champenoise pour ce champagne de caractère à l'équilibre superbe. Complexe, vineux, longueur envoûtante. Grand style. Je classe définitivement Tarlant très haut dans la hiérarchie champenoise. TB+/Excellent

En conclusion, une soirée préparée et attendue depuis longtemps qui aura tenue ses promesses. Il faut savoir en profiter et apprécier à sa juste valeur car le vin est quelques chose de trop compliqué pour faire l'économie d'apprécier une telle série dans une telle forme.
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Loup Guerrin, tonioaja, Frisette, éricH

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11813
  • Remerciements reçus 1811

jean-luc javaux a répondu au sujet : Naissance de ma fille, le plat de résistance

Merci pour le CR de cette belle dégustation et bienvenue à ta fille!

Albert Boxler Sommerberg Grand Cru Riesling Doux 2000
Il y a une cuvée intitulée "doux" ?

jlj
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 45
  • Remerciements reçus 11

Arno92 a répondu au sujet : Naissance de ma fille, le plat de résistance

Si j'en crois le Bettane Desseauve oui. Il est noté en sec, doux et liquoreux. Aucune précision sur la bouteille, nous l'avons déduit au profil du vin, trop sucré pour être un sec et à mon sens pas assez pour être un liquoreux mais c'est peut être une erreur. Il faudrait interroger le domaine. En tout cas c'était superbe.
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck