Nous avons 947 invités et 18 inscrits en ligne

LPV Oslo : Soirée de fin d'été

  • Messages : 2542
  • Remerciements reçus 852

bertou a créé le sujet : LPV Oslo : Soirée de fin d'été

L'été a été particulièrement sec et chaud et un petit groupe de 5 personnes se réunissent sous une pluie rafraîchissante. C'est d'ailleurs bien la première fois en Norvège que j'apprécie la pluie !
Comme d'habitude, on déguste tout à l'aveugle.

CR: Champagne Hébrart - Rive Gauche Rive Droite Grand Cru Extra Brut 2008
50% Pinot Noir 50% Chardonnay
Joli nez fin et élégant avec une bonne intensité sur la pomme, citron, fruits blancs, de belles notes de brioche, grillé, une pointe de champignon frais et un côté pierre humide complète le tableau. Il se dégage une certaine plénitude.
Bouche crémeuse, fraîche et élégante. la bulle est fine et renforce la vinosité du vin. C'est énergique sans tranchant avec une seconde bouche avec de beaux amers , côté craie. Aromatique plus citronnée avec du grillé et des notes d'épices. Très belle longueur.
Excellent.

CR: Champagne Guiborat - Millésime 1996 Extra Brut
100% Chardonnay, Chouilly Grand Cru, Dégorgement 12/2015
Belle intensité au nez avec de l'évolution sur le champignon, brioche, grillé et touche de noisette fraîche. Le fruit n'est pas en reste sur le citron frais et aussi confit, pomme jaune et un côté craie prononcé.
La bouche est assez sauvage, même un peu brutale avec une grosse structure acide qui reste néanmoins bien intégrée dans la matière. La bulle est importante et participe à la structure. Aromatique de bonne intensité sur le citron, pomme jaune, noisette et champignon frais. Finale avec côté séchant important mais le fruit reprend le dessus et s'impose sur une bonne persistance. A l'aération, le vin s'assagit et devient plus civilisé pour mon palais.
Excellent.
Le contraste avec la texture crémeuse du précédent était saisissant.

CR: Domaine Roulot - Meursault Tessons, Clos de Mon Plaisir 2010
Superbe nez fin et délicat sur le citron, beurre, noisette fraîche, tilleul, pointe de massepain, pierre à fusil, côté embrun. Un vin sur la finesse et tout en nuances. Il est changeant et se présente avec des facettes différentes. En outre l'aromatique est claire comme de l'eau de roche.
Bouche moyennement puissante avec une texture fine, crémeuse plus que grasse. Acidité importante qui donne de l'élégance, de la tonicité. Un vin très harmonieux qui possède un équilibre merveilleux. Fin de bouche avec de beaux amers salins et une persistance remarquable.
Grand vin.

CR: Bonneau du Martray - Corton-Charlemagne 2010
Nez intense avec du beurre, noisette, pointe de grillé, citron, touche de pêche blanche. Il y a aussi des notes d'épices et un côté pierre à fusil. Un vin précis. Plus puissant au nez que le vin précédent mais sans cette délicatesse.
Bouche assez puissante avec une structure sensible. L'équilibre est superbe une fois de plus avec un joli gras qui arrondit la structure. C'est énergique et l'aromatique intense accentue cette sensation. Finale qui se resserre légèrement sur une finale fraîche et précise. Longueur très bonne.
Excellent +.

CR: François Cotat - Sancerre Les Monts Damnés 1990
Superbe nez intense et évolué sur le champignon, buis, fumé, pâte d'amende, laine humide, notes d'écorces de sapin, citron et un côté pamplemousse. C'est net et c'est l'intensité qui frappe avant tout, plus que la complexité.
Bouche élégante, peu puissante avec une acidité assez importante. C'est même assez énergique pour un vin de cet âge. Et puis, en milieu de bouche, catastrophe, il y a une chaleur qui s'impose et qui détruit l'équilibre du vin. Le vin devient plat et il est sauvé par l'intensité aromatique toujours aussi impressionnante et qui reste longtemps en bouche. Une chaleur que je n'attribue pas à l'alcool et dont je ne connais pas l'origine. C'est une sensation assez similaire à ce que j'ai pu avoir sur certains rieslings mosellans dotés d'une grosse dose de soufre. Mais je ne trouve pas le vin trop soufré. En tout cas, un vin dissocié dont on se régale du nez plus que de la bouche.
Bien.

CR: Domaine Michel Lafarge - Volnay Clos des Chênes 2007
Nez sur un fruit mûr sur les fruits noirs, mûre, fraise et framboise, cerise burlat. Il y a aussi de l'humus et une pointe de fruit sec. Un profil certes mûr mais clairement bourguignon. Il y a beaucoup d'intensité et de pureté dans ce vin.
Bouche moyennement puissante, sphérique avec une acidité sous-jacente. C'est énergique et la structure tannique s'impose petit à petit et raffermit le vin. Il y a un beau touché dans le grain fin du tanin. La longueur est bonne et fraîche.
Excellent.

CR: M. Chapoutier - Ermitage Le Pavillon 1997
Nez noir et mûr sur la mûre, coulis de fruits des bois, cuir, humus, olive noire, réglisse, poivre, liqueur de griotte. J'aime la dualité entre le côté confituré et cette sensation acidulée. En tout cas, cela sent le soleil !
Bouche puissante, presque épaisse. Une fois de plus, l'équilibre entre le soleil et le côté acidulé me ravit. Un vin tannique mais tout est fondu dans la matière, les tanins restent du coup discret mais essentiel dans l'équilibre. La longueur est vraiment géniale et fraîche avec un mélange de cerise à l'eau de vie, fruits noirs gorgés de soleil et une pointe épicée.
Excellent +.

CR: Cascina Fontana - Barolo 2012
Nez fin sur les fruits rouges mûrs, cerise, framboise et une touche de végétal noble. On retrouve quelques notes de fruits noirs et d'épices. Style peu extrait et délicat. Un vin jeune.
Bouche plutôt puissante, peu extraite avec une acidité qui donne de la finesse. Structure tannique sensible un peu austère pour l'instant mais il y a du fruit derrière. Finale salivante avec la cerise, framboise et une bonne longueur.
Très bien et promis à un bel avenir.

CR: Jean François Ganevat - Côtes du Jura Schiste 2007
Nez intense et franc sur la noisette, noix fraîche, citron, pomme jaune. Il y a un côté légèrement oxydatif mais absolument pas oxydé. On retrouve de fines notes balsamiques et de beurre. C'est net et doté d'une jolie profondeur.
Bouche moyennement puissante, vive et énergique. Le vin trace et semble pressé de disparaître dans le gosier. C'est sapide avec une belle intensité aromatique avec le citron et la noix fraîche qui prennent le dessus. Excellente longueur fraîche qui appelle un autre verre.
Excellent -.

CR: Domaine Zind Humbrecht - Alsace Grand Cru Brand Riesling Vendange Tardive 2004
Nez intense et évolué sur la marmelade d'abricot, confiture d'orange, chutney de mangue. On retrouve des notes terpéniques qui trahissent le cépage, de la cannelle, un léger côté rôti et du massepain. C'est complexe et parfaitement à point.
Bouche peu puissante qui joue sur la finesse avec une acidité certes importante mais elle fait jeu égal avec le sucre (moyennement présent) et la maturité de la matière. Belle harmonie. Belle intensité aromatique et une longueur bonne où la fraîcheur domine donnant beaucoup de digestibilité à ce vin.
Très bien +.

CR: Fritz Haag - Brauneberger Juffer Sonnenuhr Riesling Auslese 2006
Nez discret, pur et précis sur la pêche blanche, citron, ananas frais et touche de mirabelle. On retrouve aussi du pétrole et et une pointe de fumé. C'est joli mais un peu monolithique je trouve.
Bouche peu puissante, élégante avec une acidité qui étire la matière. Le sucre est présent mais n'apporte pas de lourdeur, il donne de l'épaisseur. Vin aérien et cristallin avec une finale qui se resserre un peu avec une touche saline et une très bonne longueur.
C'est très bon mais cela ne touche pas ma corde sensible.

Il est déjà plus de deux heures du matin et la fatigue commence à se faire sentir. Merci à Ville, Anders, Thomas et Stian pour cette excellente soirée !!
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Gildas, Marc C, podyak, bulgalsa, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, tonioaja, Frisette, starbuck, leteckel, LoneWD

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5976
  • Remerciements reçus 1383

Marc C a répondu au sujet : LPV Oslo : Soirée de fin d'été

Quelle série Bertrand ! Je garde un très bon souvenir du Clos de mon plaisir 10, à l'inverse de Clos des Chênes 07 de Lafarge dont la bouche m'avait semblé dure et acide il y a 2-3 ans. Le temps a peut être fait son oeuvre !

Marc
#2
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bertou

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9533
  • Remerciements reçus 975

claudius a répondu au sujet : LPV Oslo : Soirée de fin d'été

excellent souvenir de 2 bt de Corton Charlemagne 2010 de Bonneau du Martray bues il y a quelques mois. Je retrouve ma perception dans ta description, un blanc que j'ai trouvé excellent !
#3
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bertou

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2542
  • Remerciements reçus 852

bertou a répondu au sujet : LPV Oslo : Petite rencontre d'un mercredi

Joakim et Jon n'ont pas pu se joindre à nous la dernière fois. C'est bien dommage ! Anders les rejoint pour un petit repas à la maison.
Comme d'habitude c'est à l'aveugle.

CR: Champagne Chartogne-Taillet - Orizeaux Extra Brut 2008
100% Pinot Noir
A besoin d'un peu d'air pour donner som meilleur. Bonne intensité, net sur la pomme jaune, citron confit, grillé, pointe de chocolat, craie, embrun, pointe de mirabelle fraîche et de brioche. Complexe et il sait offrir des facettes différentes à chaque fois que l'on met le nez dans le verre.
Bouche moyennement puissante avec une matière fine et concentrée. Le vin est dynamique, tendu avec une acidité importante. Belle maturité du fruit qui donne une texture crémeuse, du moins jusqu'au 3/4 de la bouche. Belle intensité aromatique assez similaire au nez. La finale est fraîche avec de beaux amers fins et un côté salivant. La, longueur est vraiment magnifique et après un resserrement, le vin s'ouvre à nouveau. Un pinot noir en finesse.
Excellent +.

CR: Pascal Cotat - Sancerre Rosé 2003
Nez un peu diffus sur un côté oxydatif/oxydé, fruits secs, rose séchée, et carton mouillé qui prend de plus en plus de place à l'aération. Intensité moyenne.
Bouche peu puissante, ronde et souple. Fraîcheur moyenne. Légère touche phénolique en finale et longueur moyenne.
Moyen. Aurait dû être bu depuis longtemps.

CR: Tenuta di Carleone - IGT Toscana Rosso Il Guercio 2016
Oh le beau nez jeune et fruité d'une grande finesse. C'est sur les fruits rouges, floral, framboise, côté acidulé avec de la griotte, végétal noble. Belle profondeur et plein de fines nuances.
Bouche pas très puissante, peu extraite et fine avec une grande fraîcheur, de la souplesse. Joli fruit et beau toucher de bouche presque soyeux. Tanins moyennement présents avec un grain fin. Finale salivante et fraîche avec du tonus. Longueur très bonne.
Excellent. Une totale découvert et j'adhère complètement au style qui me rappelle celui de Montevertine. Ils sont d'ailleurs dans le même village: Radda in Chianti

CR: Flavio Roddolo - Nebbiolo d'Alba 2010
Joli nez avec un équilibre entre le fruit sur la cerise, griotte, cynorhodon et les notes d'évolution sur les fruits secs, épices, tabac. Belle intensité et profondeur. De fines notes mentholées et de fleurs séchées apportent du volume et beaucoup de charme.
Bouche plutôt puissante avec de la souplesse et une acidité qui équilibre très bien l'alcool. Les tanins sont pas très prononcés pour un nebbiolo et le vin possède une certaine gourmandise. Finale de belle longueur et fraîche, nette.
Très bien +.

CR: Luca Roagna - Barbaresco Asili 2004
Joli nez intense et net sur les fruits secs, compote de fruits rouges, cynorhodon, goudron, herbes sèches, notes de fleurs séchées, tabac blond. C'est doté d'une superbe profondeur et c'est ouvert. Délicieux !
Bouche puissante, fraîche avec de l'énergie. Bel équilibre avec des tanins bien présents mais patinés et qui laissent une empreinte glissante sur le palais. La longueur est superbe et fraîche avec une belle persistance.
Excellent -.

CR: Giuseppe Rinaldi - Barolo Brunate-Le Coste 2008
Nous ne pouvions pas ne pas rendre hommage à Mr Rinaldi.
Superbe nez avec un fruit qui se partage entre la fraîcheur sur la mûre fraîche, prune fraîche et des notes mûres de cerise à l'eau de vie, cerise noire. Côté acidulé et à la fois doux. Des notes d'épices, de fruits secs, côté herbes sèches, floral complètent un superbe tableau. Un nez avec une profondeur vraiment superbe et des notes délicates. On reste sur la finesse et très belle définition.
Bouche puissante dotée d'un côté gourmand, souple en attaque. C'est juteux et à la fois sérieux grâce à une acidité importante et des tanins bien présents. Équilibre magnifique sur la finesse malgré la structure et l'alcool. Grain du tanin fin et très peu poussiéreuse. Longueur vraiment géniale, fraîche et salivante.
Grand vin. J'aime beaucoup les vins de G. Rinaldi sur les millésimes frais.

CR: Equipo Navazos - Pedro Ximénez Casa del Inca 2015
Nez sur le caramel, mélasse, toffee, figue sèche, pruneau et de notes plus fines de confiture d'abricot, végétal noble. C'est d'ailleurs fin pour un PX.
Bouche plutôt puissante, bien sucrée mais doté d'une bonne acidité qui donne de la finesse à ce vin. Evidemment c'est du sirop mais pas de sensation lourde. La longueur est magnifique.
Très bien +. Un PX sur la finesse.

Encore une belle soirée. Nous avons bien mangé, bien bu, bien rigolé, parlé sérieusement aussi. Bref, une soirée comme elle se doit d'être entre bons amis.
#4
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck