Nous avons 1610 invités et 50 inscrits en ligne

LPV LEMAN autour du PINOT(s)

  • Messages : 593
  • Remerciements reçus 77

pogman a créé le sujet : LPV LEMAN autour du PINOT(s)

chers tous,

le vendredi 19.10.18, le cercle LPV LEMAN s'est à nouveau réuni dans son QG du Barto à Annemasse (74) afin d'y fêter le pinot !
Je suis sûr que certains pensent que nous nous retrouvions pour une séance de ciné autour du célèbre film éponyme:


mais non non.
Pour cette avant dernière session avant le traditionnel festival de Noël, nous avions choisir de partir sur l’exploration des pinotS (qu’ils soient gris, noirs vinifiés en rouge ou en blanc) de France ou d’ailleurs.

Au menu de cette soirée où nous étions 8 autour de la table, nous retrouverons 12 bouteilles (2 blancs, 8 rouges, 1 champagne rosé, 1 poiré) car ici pas de demi-mesure et des palais en béton armé façon Tonyglandyl !

En voituuuure !

CR: Pour l’apéro : nous partons sur un champagne rosé bien vineux et évolué : Laurent Perrier cuvée rosé brut non millésimé.
Cordon de bulles fines et aromatique sur l’oxydation. S’améliorera à l’aération sur l’entrée.

Entrée :
Terrine de foie gras mi-cuit maison du chef.



Le champagne de l’apéro s’est révélé meilleur en accompagnement du foie gras et je pense retenter cet accord à Noël pour changer un peu (avec un champagne peut être un poil plus dosé).
Les autres vins proposés sur l’entrée étaient 2 pinot gris alsaciens à savoir :
CR: Louis SIPP – Pinot Gris Nature’s – 2010
Fleurs blanches, des fruits jaunes et blancs, de la peau de clémentine. Ça pétrole légèrement et l’acidité de l’agrume contrebalance parfaitement l’impression de richesse dégagée. L’ensemble reste néanmoins un peu court pour parler d’un grand vin.
Très bien néanmoins (15/20)

CR: Beck-Hartweg – Pinot Gris Prestige – 2013
Plus sec et austère que le précédent, nez mutique, structure plutôt corpulente avec un léger citrus fin de bouche. Après 1h30, avec les fromages, il a bien évolué et s’est arrondi en présentant une légère sucrosité. J’aurais dû l’ouvrir au moins 2 h avant le repas et le servir avant le SIPP.
Avec 2h d’aération : 15/20 mais accord moins réussi que le sipp sur le foie gras.

1ère série de rouge.
Salade de ris de veau panés et snackés.

Ici je cherchais à sortir des accords traditionnels et proposer des pinots légers/ou évolués et pas trop boisés (voire pas du tout).


1er vin :
CR: Caillet - Pommard 1er cru - 1993 (pas plus d’infos sur la bouteille, mes compagnons complèteront si besoin)
Bouteille bonus apportée par Denis pour la science. Au final c’est encore buvable, il y a encore du vin mais on est clairement sur la pente descendante.
Non noté.

2ème vin :
CR: Gerbet - Vosne romanée « aux Réas » - 2011
J’ai noté : peu très clairement être pris pour un joli Beaujolais, très juteux, beaucoup de cerises fraîches, de la finesse dans un ensemble fondu. Je pense néanmoins que ce vin doit être bu maintenant.
14/20

3ème vin :
CR: Hudelot Noellat – Chambolle Musigny 1er cru « les Charmes » - 2009
On monte d’un cran.
Là encore beaucoup de cerises, matière plus présente, plus dense, un vin qui paraît serré encore aujourd’hui. La matière est très mûre mais l’acidité est assez haute ce qui équilibre le tout. Aurait peut être gagné à être aéré un peu plus je pense. Confiant pour les années à venir.
15/20 en l’état.

4ème vin :
CR: Vincent Pinard – Charlouise – 2009
Tout autre registre. Je pense que tout le monde a imaginé que nous avions quitté la Bourgogne.
J’ai noté : fait clairement penser à une Syrah du Rhône Nord, léger boisé encore à fondre, de la grenadine, un peu de viande (canard) et belle acidité qui donne du peps et de l’allonge à ce vin.
N’étant pas fan de ce domaine au niveau des blancs que je trouve surfaits et finalement plutôt chers (impressions personnelles hein), je suis agréablement surpris par ce rouge. Peut-être que ce domaine me convient mieux au niveau rouge que blanc ? J’essaierai de tenter d’autres millésimes afin de pouvoir affiner mes goûts qui d’ordinaire ne portent pas sur les pinot noir sancerrois.
15/20

5ème vin :
CR: Guillaume Sorbe – Reuilly – 2014
On termine cette 1ère série par un vin résolument différent des autres dans un style très moderne.
Je salue l’originalité et je trouve qu’il accompagnerait bien mieux des plats plus « exotiques » ou sucrés salés type porc au caramel ou canard à l’orange.
Belle matière mais avec aromatique qui surprend quand on ne s’y attend pas (ce qui était mon cas car je n’avais jamais bu ce vin). L’aromatique est clairement sur l’extrait d’orange amère façon Chinotto San Pellegrino ou l’Apérol.
11/20 pour l’accord mais dans un autre contexte avec un plat qui s’y prêt mieux 14/20.



2ème série de rouge.
Onglet de veau grillé (réduction sauce au vin rouge)


1er vin :
CR: Rossignol-Trapet – Gevrey Chambertin 1er cru « petite chapelle » - 2007
Ca pinote bien. Arômatique sur le cassis frais, matière fondue, beaucoup d’élégance. Belle acidité qui tient bien le vin.
16/20

2ème vin :
CR: Delagrange – Pommard 1er cru « les Bertins » - 2006
Un peu de réduction au nez, matière bien mûre, élevage non ressenti. Léger manque d’acidité qui fait que l’équilibre général s’en ressent. Sensation un peu alcooleuse au réchauffement.
Au final l’accord est tout de même réussi.
14/20

3ème vin :
CR: Pierre Morey – Pommard « grands épenots » - 2002
Selon moi il est dans le top 3 de la soirée.
Bien qu’encore un peu serré, il a tout pour continuer à s’épanouir tranquillement dans le temps. Robe insolemment jeune pour un vin de 16 ans. Vin encore sur la puissance et une certaine masse tannique qui demande encore à se polir ce qui n’empêche pas d’avoir un ensemble plutôt velouté. Il pinote bien, léger menthol en milieu de bouche qui donne un peu de fraicheur à une matière bien mûre.
Très bon.
17/20

4ème vin :
CR: Bergström – Cumberland reserve – 2009
(Oregon - USA)

Pêle mêle : rose fanée, cassis, léger tabac, encore des tannins qui doivent s’affiner. C’est un vin assez moderne qu’il faut certainement encore attendre une paire d’année.

Dessert :
Poire pochée au thé

CR: Eric Bordelet – poiré Authentique

Forte acidité, nez fermentaire. C’est une bouteille qui a du caractère et plus d’austérité que ce que je pensais. Je m’attendais à une sensation un peu plus doucereuse. C’est néanmoins très rafraîchissant et parfait pour se rincer les chicots après une bonne grosse session.

Je laisserai mes camarades compléter avec leurs notes :evil:

Rdv le 09.11 pour une session sur les vins des millésimes en x9

Olivier
#1
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, chrisdu74, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Vaudésir, vivienladuche, H. Seldon, DaGau

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2176
  • Remerciements reçus 928

chrisdu74 a répondu au sujet : LPV LEMAN autour du PINOT(s)

:O!
J'y crois pas ! un Céhère ? :jump: :jump: ::whooo:: ::fz::
Merci Olivier !

Chris d'U
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1237
  • Remerciements reçus 1080

vivienladuche a répondu au sujet : LPV LEMAN autour du PINOT(s)

pogman écrit: CR: Eric Bordelet – poiré Authentique
Forte acidité, nez fermentaire. C’est un vin qui a du caractère et plus d’austérité que ce que je pensais. Je m’attendais à une sensation un peu plus doucereuse. C’est néanmoins très rafraîchissant et parfait pour se rincer les chicots après une bonne grosse session.

Cher Olivier,
Ce n'est pas du vin, c'est du poiré... ;)
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 593
  • Remerciements reçus 77

pogman a répondu au sujet : LPV LEMAN autour du PINOT(s)

vivienladuche écrit:

pogman écrit: CR: Eric Bordelet – poiré Authentique
Forte acidité, nez fermentaire. C’est un vin qui a du caractère et plus d’austérité que ce que je pensais. Je m’attendais à une sensation un peu plus doucereuse. C’est néanmoins très rafraîchissant et parfait pour se rincer les chicots après une bonne grosse session.

Cher Olivier,
Ce n'est pas du vin, c'est du poiré... ;)


effectivement, quelle idiotie :-)
je corrige
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2652
  • Remerciements reçus 114

milleret a répondu au sujet : LPV LEMAN autour du PINOT(s)

" J’essaierai de tenter d’autres millésimes afin de pouvoir affiner mes goûts qui d’ordinaire ne portent pas sur les pinot noir sancerrois.""
15/20

Peut être tester sur le millésime 2014 mais tu peux également en profiter pour découvrir également un autre domaine , Vacheron par exemple . La cuvée domaine et encore plus Belle Dame devrait t'apporter un grand plaisir, ce qu'il fut le cas lors de notre soirée Sancerre .
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6762
  • Remerciements reçus 4145

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : LPV LEMAN autour du PINOT(s)

Merci Olivier.

Je note qu'une fois encore le millésime 2002 s'avère excellent pour les Bourgogne rouges, même si l'appellation et le producteur ont fortement contribué au résultat.

Jean-Loup
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11777
  • Remerciements reçus 1775

jean-luc javaux a répondu au sujet : LPV LEMAN autour du PINOT(s)

Merci pour le CR.
Le Pommard de Bernard Caillet est un 1er Cru. ;)

jlj
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3349
  • Remerciements reçus 782

didierv a répondu au sujet : LPV LEMAN autour du PINOT(s)

N’étant pas fan de ce domaine au niveau des blancs que je trouve surfaits et finalement plutôt chers (impressions personnelles hein), je suis agréablement surpris par ce rouge. Peut-être que ce domaine me convient mieux au niveau rouge que blanc ?
Il y en a pour tous les gouts en blanc chez Pinard.
Pas ou peu amateur des cuvées Florès et Clémence. Je trouve qu'il y a largement aussi bien ailleurs pour moins cher.
Je ne suis pas plus amateur de la cuvée Harmonie ou je trouve l'élevage trop présent.
Je me retrouve dans la cuvée Nuances qui pour moi est un vrai bon Sancerre à prix encore raisonnable bien que pas donné 17.50 € le 2017
Là ou le Domaine mérite vraiment sa réputation et ses ** RVF c'est avec les 4 parcellaires.Pour moi c'est du high level.
En rouge pour avoir gouté récemment les 3 cuvées sur 2015/2016 en bouteilles et 2017 en élevage, c'est du niveau village à 1er cru Nuiton.

Didier
#8
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, pogman

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6762
  • Remerciements reçus 4145

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : LPV LEMAN autour du PINOT(s)

4 parcellaires chez Pinard : je connais Petit Chemarin, Grand Chemarin, Chêne Marchand et … ?
Nuiton ? J'aurais dit Beaunois…

Merci Didier pour tes éclaircissements.

Jean-Loup
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3349
  • Remerciements reçus 782

didierv a répondu au sujet : LPV LEMAN autour du PINOT(s)

Ben voyons Jean Loup

LE CHATEAU

J'ai mis Nuiton parce que je connais très mal les vins de la Côte de Beaune et que je les imagine plus puissants

Didier
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6762
  • Remerciements reçus 4145

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : LPV LEMAN autour du PINOT(s)

Ah oui je n'avais pas vu que tu avais écrit "En rouge" lorsque tu parlais de nuiton…
Décidément j'ai tout faux !
J'arrête là pour ne pas polluer ce fil. ;)

Jean-Loup
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck