Nous avons 825 invités et 48 inscrits en ligne

CR: LPV Vaucluse débute la soirée au Clos des Grillons et la termine chez Alain

  • Messages : 842
  • Remerciements reçus 599

david84 a créé le sujet : CR: LPV Vaucluse débute la soirée au Clos des Grillons et la termine chez Alain

Tous les ans nous avons le plaisir de passer au Clos des Grillons afin de déguster les cuvées du dernier millésime produit par Nicolas Renaud.
C'est toujours un plaisir de discuter avec ce vigneron qui en est à sa dixième vendange et qui -selon lui- commence maintenant à maîtriser un peu mieux son sujet.

Le millésime 2018 est caractérisé au domaine par deux mots : mildiou et grêle.
Si le Mildiou n'a pas réellement impacté la vendange car les réponses appropriées ont été apportées au moment opportun (il a fallu intervenir les week-ends sous peine de perdre une grande partie de la récolte),
le domaine a par contre été touché par 4 épisodes de grêle qui ont gravement endommagé certaines parcelles, avec pour conséquence la non production de certaines cuvées.
La récolte effectuée a toutefois été très qualitative et les fermentations se sont faites très facilement.
Nicolas estime que 2018 est à ce jour le plus beau millésime produit par le domaine.

Cette année, Alain a proposé de nous accueillir suite à la visite au domaine afin de continuer à goûter les vins dégustés au domaine sur les plats suivants :
- soupe thaï aux cervettes
- pâté aux trois viandes (veau, boeuf, porc)
- tajine d'agneau aux pruneaux, abricots et amandes
- plateau de fromage
- tarte au chocolat, pruneaux et cerise


Je vous joins mes commentaires de dégustation, charge aux collègues de partager leurs impressions.

Vins blancs

Clos des Grillons 2018 cuvée Primo Senso blanc - Vin de France
Robe dorée et brillante.
Nez fermentaire principalement sur la pomme verte.
Bouche rafraîchissante où s'exprime un jus à l'attaque large qui déroule agréablement sur des notes de fruits blancs.
Finale nette et non saturante qui appelle à se re servir.



Clos des Grillons 2018 cuvée Comète - Vin de France
Robe or clair au disque translucide.
Nez anisé sur la pomme verte.
Bouche à l'attaque quelque peu violente avec l'impression d'un vin qui donne tout tout de suite et ce de manière désordonnée.
Le tout manque à ce stade de lisibilité et de définition...mais soyons patient !



Clos des Grillons 2016 cuvée 1901 - Vin de France
Robe d'un or soutenu aux reflets cuivrés.
Nez légèrement grillé, notes de friture.
Bouche puissante à l'attaque saline qui présente une matière corpulente qui ne semble pas en place.
La finale est ponctuée par une franche amertume qui canalise le tout.



Domaine de l'Anglore Sels d'argent 2014 - Vin de France
Robe or clair.
Nez très fin mêlant le sésame grillé et le citron confit.
Bouche classieuse alliant une finesse superlative à une matière délicate rehaussée par un élevage qui semble parfaitement maîtrisé.
La touche anisée apporte à cette matière une fraîcheur supplémentaire qui, alliée à une finale mentholée, étire considérablement le vin.



Valentin Vallès Queue de paon 2015 - Vin de France
Robe couleur abricot.
Nez sur l'orange confite, le poivre et les herbes médicinales.
La bouche présente une certaine astringence et est surtout marquée du début à la fin par une amertume qui prend le pas sur tout le reste.
Même si ce vin a plu à certains, je ne suis pas emballé...



Vins rosé et rouges

Domaine de l'Anglore 2016 - Tavel
Robe cerise brillante au liseré lâche rose pâle.
Nez mentholé sur des notes de groseille et de pivoine.
L'attaque en bouche est vive sur les épices et conjuguée à une texture soyeuse.
Le jus déroule sur des notes de fruits rouges couplée à l'amertume de l'agrume (pamplemousse).
La finale, pleine de fraîcheur, s'exprime sur des notes épicées et de café.



Clos des Grillons 2018 cuvée Primo Senso rouge - Vin de France
Robe grenadine.
Nez mêlant des notes épicées, de fruits rouges et d'agrume.
Bouche à l'attaque souple qui déroule ensuite confortablement sur les fruits rouges et les notes d'agrume.
L'amertume revient sur la finale, excitant ainsi les papilles.



Clos des Grillons 2016 les terres blanches vieilles vignes - Vin de France
Robe sur un grenat foncé aux reflets violine.
Nez superbe sur des notes de chocolat, de cerise et de zan.
Bouche alliant une texture veloutée à un grain qui, bien qu'encore serré, conjugue finesse et vivacité.
Le déroulé est rythmé, donnant ainsi la sensation d'une matière punchie marquée par un équilibre remarquable conjuguant puissance et fraîcheur.
Belle finale prolongée par des notes épicées et réglissées.



Clos des Grillons 2008 les terres blanches vieilles vignes - Vin de France
Robe d'une étonnante jeunesse à la couleur chocolat sans aucune trace d'évolution et au liseré serré.
Nez d'une belle complexité sur des senteurs de cerise à l'eau de vie, de chocolat amer et de zan.
Bouche à l'attaque souple qui évolue rapidement vers un jus alliant une matière froide, une légère astringence encore perceptible et un fruit structuré par une fine amertume.
La finale est nette et fraîche, laissant ainsi une bouche propre.
Ceux qui pensent qu'un vin nature produit en macération carbonique aurait une capacité de vieillissement moindre devraient goûter ce vin produit dans un millésime pourtant difficile...



Domaine de Nugues Quintessence du Gamay 2011 "Un concentré de Plaisirs" - Beaujolais-Villages
Robe grenat foncé au liseré rouille.
Nez mêlant des notes animales, de pruneau et de chocolat.
Bouche déséquilibrée marquée par une acidité qui prend le pas sur tout le reste.
On ne sent aucun fruit et la finale est brûlante.



Domaine JM Durand et fils Pommard 2003
Robe grenat au liseré marron.
Nez marqué par le végétal, notes de chocolat amer.
Bouche alcooleuse et végétale marquée par une matière fuyante sans finesse ni colonne vertébrale qui se termine sur une finale chaude.
Aucun plaisir en l'état.



Vin de dessert

Dominique Ledogar Patience et longueur de temps... 2001 - Produit de France
Robe café aux reflets flamme.
Nez sur le café, le toffee, le whisky tourbé, notes de cire et de pruneau.
Bouche à l'attaque douce suivie par une acidité de fond qui accompagne des notes de fruits à noyau.
Le tout donne une matière fondue un peu fuyante mais qui reste fraîche.


Merci à Nicolas pour sa disponibilité et sa gentillesse...et merci à Alain pour son accueil !

David
LPV Vaucluse
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, PBAES, HERBEY 99, Hubert, Jean-Loup Guerrin, bibi64, DUROCHER, BIBI N, Frisette, DaGau

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 15
  • Remerciements reçus 9

BIBI N a répondu au sujet : LPV Vaucluse débute la soirée au Clos des Grillons et la termine chez Alain

Comme d'habitude, compte rendu précis et fidèle, merci David !
Tu as raison de plaider la patience pour Comète : bu le lendemain et plus frais, c'est un autre vin, assagi, plus fin, moins desordonné et plus construit.
Mes coups de coeurs : Sel d'argent était vraiment magnifique, dun grillé qui rappelle des très grands bourgogne. Le Tavel de L'Anglore est fidèle à lui même : délicieux. Bien aimé la nouvelle Comète de Nicolas Renaud donc. Encore plus son Terres Blanches 2016, gourmand, structuré sans aucune lourdeur, une bouteille magnifique et qui a fait l'unanimité. Elle est très caractéristique du travail que Nicolas essaye et réussi à réaliser dans ce domaine qui monte. A noter avec la générosité de Nicolas Renaud déjà évoquée, des tarifs qui rendent ces bouteilles accessibles à tous. C'est l'intention exprimée par ce vigneron atypique et décidément attachant.
#2
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: david84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10
  • Remerciements reçus 9

PATJOU a répondu au sujet : LPV Vaucluse débute la soirée au Clos des Grillons et la termine chez Alain

Merci David comme toujours un compte rendu clair et précis.

Je remercie également Nicolas Renaud pour sa gentillesse et sa générosité, voilà un viticulteur qu'on aimerait rencontrer plus souvent.

J'ai beaucoup aimé les terres blanches, une cuvée magnifique et, comme tu as fais remarqué, un vin nature de 10 ans qui est dans sa prime jeunesse et qui peut encore nous surprendre dans quelques années.
Encore une belle soirée réussie, l'Anglore, Nicolas Renaud et le vin de dessert de Stephane ont pour moi marqué cette belle rencontre.
Amitiés à tous.

Patrick
#3
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: BIBI N, david84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17
  • Remerciements reçus 8

olivier.moulin a répondu au sujet : LPV Vaucluse débute la soirée au Clos des Grillons et la termine chez Alain

Merci David,
Personnellement j'ai beaucoup aimé la cuvée 1901 et sels d'argent qui sont des cuvées vraiment nettes , précises ou le fruit est gourmand ainsi que primo senso rouge. Et quel Tavel!!!!
En tous cas pour ceux qui pensent que les vins natures ont forcément des défauts, ces 2 vignerons nous montrent le contraire! Bravo
Olivier
#4
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: david84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 372
  • Remerciements reçus 70

wincesurf a répondu au sujet : LPV Vaucluse débute la soirée au Clos des Grillons et la termine chez Alain

N'ayant pas participé à la dégustation au Domaine, mes remarques ne sont faites que sur les quelques cuvées dégustées par la suite dans la soirée.
Personnellement, je suis très partagé sur les vins du Clos des grillons. Si j'apprécie leur fraîcheur et leur finesse, j'ai un peu de mal avec le côté perlant que je retrouve presque systématiquement, aussi bien sur les rouges que sur les blancs. Ceci dit, le fruité acidulé du Primo senso était bien sympathique, même si j'aurai beaucoup de mal à l'accorder sur un plat.
J'ai été déçu par le 1901 (une cuvée que j'apprécie d'habitude) que j'ai trouvé trop marqué sur les amers.
Je n'ai pas du tout aimé le Terres blanches 2008 (je n'ai pas goûté le 2016) que j'ai trouvé trop proche des productions classiques des vins sudistes à base de grenache (et que j'affectionne peu), voir légèrement "déviant". Je n' ai personnellement pas retrouvé "la patte" du vigneron, cette finesse qui le caractérise tant.
Mes coups de cœur : l'Anglore ! Une première pour moi (j'avais juste bu son Lirac que j'avais adoré). Un rosé alliant fraîcheur et matière, et un blanc aux effluves de sésame grillé qui le hisse dans mon top ten des grands vins blancs.
Déçu par mes apports, le Gamay des Nugues avait clairement un défaut, donc difficilement jugeable sur cette dégustation. J'avais souhaité proposer quelque chose de totalement opposé avec ce Beaujolais village "taillé pour la garde", avec une forte extraction. Raté pour le coup ! Pour le Pommard, même si ce n'était effectivement pas un grand vin, je trouve David un peu dur sur son jugement. Certes un peu court en bouche, mais j'ai retrouvé certaines caractéristiques de l'appellation, exacerbé par ce millésime "chaud", ce qui a sûrement brouillé les pistes.
Enfin, j'ai adoré Le nouvel "OBNI sucré" de Stéphane, ce Mourvedre
sudiste déroutant et addictif.

Vincent LPVVaucluse un jour, LPVVaucluse Toujours !
#5
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: BIBI N, david84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11
  • Remerciements reçus 17

DuduD a répondu au sujet : LPV Vaucluse débute la soirée au Clos des Grillons et la termine chez Alain

Mes coups de coeur de la soirée: les 2 vins de l'Anglore, le terres blanches de 2008 et le patience et longueur de temps de Lédogar.
Les vins du Clos des Grilons n'étaient pas en place pour moi. La matière y est et est trop confuse pour l'instant. A revoir.

D'une manière générale, je trouve qu'on boit les vins trop tôt. J'ai adoré le Clos des Grillons terres blanches 2008. Ce vin a un velouté incroyable et malgré ses 10 ans, encore beaucoup de fruits. Pour les gens comme moi qui sont gênés par la surpuissance de certains rouges, encore faut il que le vin soit fait avec comme lignes directrices, la finesse et la complexité, comme ceux de l'Anglore et des grillons.

Les 2 vins de l'Anglore sont nets, précis, très riches et équilibrés. Et ils auraient encore gagné à être ouverts la veille. Cet équilibre est vraiment impressionnant, à chaque gorgée, on peut ressentir ses nuances en se disant, sur chacune d'elle, si c'était plus, ce serait trop. Pour moi l'Anglore, c'est la transformation de la puissance en une fine et délicate complexité.

Dernier coup de coeur, le vin dudde domaine de Ledogar. Tout d'abord pour le bonheur qu'il procure. Je suis très sensible à l'acidité et très souvent, les vdn du roussillon sont bons et manquent d'acidité pour alléger le vin. Ils présentent souvent, à mon goût, un côté lourd qui atténue le bonheur. Ici, le vin reste toujours du bon côté, avec cette superbe acidité qui soustrait le vin du sucre et le rend frais et aérien, sur des arômes «lourds» (pruneau, toffee, café...). J'ai un seul regret, je n'avais qu'une seule bouteille!
Ensuite, j'admire le vigneron, car il a choisi une voie personnelle et risquée (vendanges de mourvèdre en décembre, 9 ans d'élevage dehors).

Chapeau bas à ces 3 domaines!

Et merci à nôtre groupe pour sa richesse, sa diversité et son amitié...
#6
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: david84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 372
  • Remerciements reçus 70

wincesurf a répondu au sujet : LPV Vaucluse débute la soirée au Clos des Grillons et la termine chez Alain

Si je te suis sur la plupart de tes coups de cœur et de tes analyses, Stéphane, j'ai un peu de mal avec ta vision des vins du Clos des grillons.
Tu sais très bien que je partage avec toi cet intérêt pour les vins "qui ont de la bouteille", mais j'estime que les vins du Clos des Grillons et d'autres domaines sudistes qui recherchent le fruit et la finesse, sont des vins à boire sur leur jeunesse.
Terres blanches 2008, pour moi ça a 6 ans de trop.
Autre exemple, j'ai pu déguster le Château des Tours 2010 sur plusieurs années. Mon appréciation de ce vin (qui fait parti de mon "Top ten" de mes vins rouges préférés) n'a fait que décroître au fur et à mesure des années.
Bref, j'ai vraiment un doute, concernant ce type de vins, sur l'intérêt de "les attendre".

Vincent LPVVaucluse un jour, LPVVaucluse Toujours !
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17984
  • Remerciements reçus 2830

Eric B a répondu au sujet : LPV Vaucluse débute la soirée au Clos des Grillons et la termine chez Alain

Dernier coup de coeur, le vin du domaine de Ledogar. Tout d'abord pour le bonheur qu'il procure. Je suis très sensible à l'acidité et très souvent, les vdn du roussillon sont bons et manquent d'acidité pour alléger le vin. Ils présentent souvent, à mon goût, un côté lourd qui atténue le bonheur. Ici, le vin reste toujours du bon côté, avec cette superbe acidité qui soustrait le vin du sucre et le rend frais et aérien, sur des arômes «lourds» (pruneau, toffee, café...). J'ai un seul regret, je n'avais qu'une seule bouteille!

1) ce n'est pas un Roussillon, mais un "Corbières"

2) il n'est pas muté, d'où cette "non-lourdeur"(sans parler que le mourvèdre est plus naturellement plus frais et digeste que le grenache). Et puis il est resté ensuite pas loin de 15 ans en barrique ce qui a laissé le temps à une partie de l'alcool de s'évaporer.

Eric
Mon blog
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 372
  • Remerciements reçus 70

wincesurf a répondu au sujet : LPV Vaucluse débute la soirée au Clos des Grillons et la termine chez Alain

En fait, c'est ni l'un ni l'autre, non ?
À vérifier mais je ne pense pas que ce vin soit classé dans l'appellation Corbières.

Après, d'un point de vue géographique, je ne rentrerai pas dans les débats au sein de l'occitane pour définir si le massif des Corbières est en Roussillon ou en Languedoc...

Vincent LPVVaucluse un jour, LPVVaucluse Toujours !
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17984
  • Remerciements reçus 2830

Eric B a répondu au sujet : LPV Vaucluse débute la soirée au Clos des Grillons et la termine chez Alain

Les guillemets autour de Corbières ne sont pas là par hasard ;) Une vendange tardive de mourvèdre est évidemment hors cahier des charges de l'AOC.

Le domaine est sur la zone d'appellation Corbières (cf cuvée Lédogar) même si une grande partie de sa production est en vin de France. Et non, cette partie des Corbières ne fait partie du Roussillon mais du Languedoc.

Eric
Mon blog
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11
  • Remerciements reçus 17

DuduD a répondu au sujet : LPV Vaucluse débute la soirée au Clos des Grillons et la termine chez Alain

Je parlais type de vin à l'aveugle. Au vu des arômes, on part sur un vdn du Roussillon et du grenache. Le domaine est évidemment situé en Corbières.

Ensuite, si on veut être précis, il a passé 9 ans en fut et 10 en bouteille, selon ce qui est écrit sur l'étiquette.

Je ne sais pas si c'est le cépage et le fait de l'évaporation qui expliquent seuls ce résultat. J'aime à croire que c'est le résultat de la démarche globale du vigneron.
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck