Nous avons 886 invités et 8 inscrits en ligne

Vins du Réveillon de la Saint-Sylvestre (aux accents jurassiens)

  • Messages : 1009
  • Remerciements reçus 656

Fred1200 a créé le sujet : Vins du Réveillon de la Saint-Sylvestre (aux accents jurassiens)

Vins du réveillon de la Saint-Sylvestre (aux accents jurassiens)

Après un réveillon de Noël et un Jour de Noël passés en famille, sans réel autre ‘wine addict’ pour me tenir compagnie, cette soirée de la Saint-Sylvestre s’est avérée d’un tout autre … tonneau !

12 convives, dont 4 enfants … mais aussi 5 vrais amateurs et connaisseurs de la dive bouteille (et une 6ème davantage en dilettante).
Cela étant dit, les CR ci-dessous seront succincts, car le temps n’était pas à l’analyse mais au plaisir d’être ensemble et de deviser de choses et d’autres.

Pour ouvrir les festivités à l’apéro, sur différentes mises en bouche :
CR: Domaine Belluard, Les Perles du Mont-Blanc (millésime pas connu, pas indiqué sur la bouteille et l’acheteur de la bouteille n’en savait pas plus) : pas beaucoup de complexité ni de longueur, mais c’est en revanche très frais, léger, fruité, assez dynamique. Parfait pour lancer la soirée. 15/20.

Pour terminer l’apéro et les amuse-bouches, place à un champagne :
CR: Larmandier-Bernier, Terre de Vertus 2011, Champagne 1er Cru Non Dosé : on change évidemment de catégorie. Là, c’est du sérieux, c’est du vin profond et racé, qui en impose. Notes de noisette évidentes, notes beurrées très élégantes et bien … dosées ! Belle minéralité. Bulles assez fines (même si dans mon souvenir elles me semblaient encore plus fines dans le Longitude que j’ai dégusté il y a quelques mois). C’est très bon : 16/20. Mais je ne le trouve pas nécessairement supérieur au Longitude évoqué supra.

Nous avions décidé – pour ne pas surcharger les estomacs – de ne pas prévoir d’entrées et de passer directement des amuse-bouches au plat principal, un succulent poulet au vin jaune et aux morilles, préparé par l’un des convives (et ancien LPVien).
2 bouteilles sont ouvertes concomitamment :
CR: Domaine des Ronces, Chalasse 2015, Côtes du Jura
Belle robe or pâle. Le nez m’est apparu un peu mutique (quelques fleurs blanches et notes pierreuses). En bouche, j’ai bien aimé la combinaison de notes fruitées (fruits blancs) et florales, de minéralité et de pointe d’encaustique. C’est assez élégant. Longueur correcte. Bon vin mais – comme avec la cuvée Florale – le côté solaire du millésime est assez manifeste au réchauffement. Ici aussi, je serais intéressé de le regoûter sur 2016 par exemple. Bon vin cependant : 15/20.
CR: Domaine Macle, Château-Chalon 2008
Mes notes seront plus succinctes car mon intérêt pour les vins du Jura est relativement récent et je n’ai pas encore trouvé la clé pour apprécier ce genre de vin plus typé. La noix est évidemment très présente au nez et en bouche, c’est plutôt puissant avec beaucoup de volume, long, épicé, salin en finale. Un vin de caractère. Moins mon truc à la base, mais 2 de mes acolytes du soir – plus « jura-aware » que moi – ont bien apprécié.

Après un intermède dansant, la fin de repas fut un peu plus bousculée car il était de toute façon prévu que je lève le camp assez tôt avec ma femme et mes kids. Sur un petit bout de fromage (ah, le fameux Pecorino à la truffe … tiens, je me demande si Eric B s’en souvient !) et un dessert expédié en 4ème vitesse, j’ai quand même pu boire quelques gorgées d’un dernier vin :
CR: Georges Descombes, Brouilly 2015 :
Un vin conforme à ce qu’on peut attendre d’un Descombes : un joli fruit, frais, fluide, sur les fruits rouges (surtout fraise écrasée), légère amertume finale. Un bon canon : 14,5/20.

Voilà, vivement l’année prochaine pour remettre cela !

Et bonne année à tous les LPViens qui me lisent !

Fred
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: letournaisien, Jean-Loup Guerrin, tonioaja, DaGau

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck