Nous avons 3466 invités et 75 inscrits en ligne

CR: Traditionnel périple auvergnat pour les rencontres royales annuelles !

  • tonioaja
  • Portrait de tonioaja Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2957
  • Remerciements reçus 1349
La venue du salon vinidome est presque toujours synonyme d’un petit périple sur Clermont, accompagné d’une soirée bonnenfant et conviviale.

Quelques petits vins issus du repas du midi.



CR: Domaine François Chidaine – Les Argiles 2017
Un nez assez léger, pas mutique mais discret, fruits blancs, léger beurre.
Belle acidité en bouche, fruits blancs, léger gras, typé chardonnay. Joli mais clairement trop jeune.
Bien +




CR: Les vignes Oubliées – Terrasses du Larzac Rouge 2016

Robe sombre. Nez ressemblant à une pizza au feu de bois. Poivron cuit, fumé, pâte à pain, fruits noirs, épices, olive noire, assez complexe.
En bouche, c’est fougueux et encore un poil sec au niveau des Tannins, texture tannique olive noire, finale longue et épicée.
C’est pas mauvais mais c’est clairement trop jeune et le style est trop marque pour moi et je cherche moins ce style de vin en prenant de l'âge, même si c'est bien fait.
Bien +






CR: Clos de la Barthassade K Libre 2015 - IGP d'Herault Rouge
Nez fin, gourmand, plus éfilé quels précédent, fruits rouges, finement épicé, léger boisé.
En bouche c’est du même acabit, c’est soyeux et sphérique, les Tannins sont fins, mais cette petite finale sur la menthe blanche typée boisée me chagrine car sans ça c’était super.
Bien +


On passe aux choses sérieuses ! Pour le dîner.
Tous les vins sont présentés à l’aveugle, sauf apporte personnels.




CR: Le Brun de Neuville – Blanc de Blancs Brut
Nez bien droit, frais, citronné, notes briochées légères.
En bouche, de la vivacité, un côté crayeux, une bulle bien présente et une finale saline font un vin plutôt agréable, même si l’on aurait pu apprécier un poil plus de finesse. Mais le rapport qualité prix de ce domaine est quand même honorable.
Bien +




CR: Clos Veličane Pinot Gris 2017
Aussitôt reçu, aussi tôt goûté, merci Raphaël !
J’ai été légèrement déstabilisé par ce vin car nous avons trouvé avec Henri qu’il avait perdu en intensité et en tension avec l'aération de presque 2h dont il a bénéficié.
Le vin est sympa, mais j’avais beaucoup aimé cette tension rafraîchissante tout de suite après l’ouverture et j’ai trouvé que le vin à pris plus de gras avec le temps.
Une robe très claire, presque blanche. Le nez est moyennement expressif, exotique, abricot sec, sous bois. La bouche est légère niveau matière, construite davantage sur un fil acide et un léger gras, avec une finale qui fait saliver. Bien +
Je n’ai pas pensé à relire le forum pour préparer le vin.





CR: Domaine Dureuil Janthial – Rully 1er Cru Le Meix Cadot Vieilles Vignes 2013
Bouteille ouverte au débotté si je ne me trompe pas. Je pense que le vin à beaucoup gagné à respirer.
Nez très beau, élégant et complexe, typé chardonnay, du floral, des notes beurrées, fumées, grillées élevage léger et mince trait végétal. La bouche est au diapason, il y a du gras, mais la tension est très bien dosée, je pense à Jacqueson mais c’est Dureuil. Au final, peut être un poil plus de finesse et d’élégance que Jacqueson sur 2013 mais c’est kiffe kiffe.
Très beau !




CR: Domaine Gérard Boulay – Sancerre Comtesse 2012
Nez très exubérant, atypique, medicinal, pétrole, opulent, fenouil, floral, fruits blancs, légèrement sur le plastique brûlé, presque trop complexe, difficilement lisible …
La bouche est tendue, avec un fond de gras bien présent, et aromatique reprend le côté fruit Blanc avec une certains tension en finale.
Un Sancerre à mille lieues des canons classiques et j’avoue que ça m’a un peu perturbé. Ce n’est certes pas mauvais, loin de là, mais ce n’est pas facile à jauger.
Bien





CR: Domaine du champ des sœur Fitou
Nez paraissant déjà évolué, cassis, fruits noirs, épicé, gourdin, torrefié, chocolat.
Il y a du vin en bouche, c’est riche, dense et presque un poil lourd pour mon PDF, les notes aromatiques sont évoluées, cuir, léger sous bois, et les Tannins sont enrobés même si au final, j’ai trouvé ce vin un peu trop concentré.
Bien +




CR: Domaine Arretxea - Irouleguy Rouge 2010
Oubli de notes … Grosse mâche, un vin qui commence à évoluer, notes de sous bois, rustique, pas trop mon truc surtout quand on sait que c'est un 100% tannat. Ca manque d'onctuosité pour moi.


CR: Château Eugénie - Cuvée Réservée de l'Aïeul 2009





CR: Domaine de Ferrand – Chateauneuf du pape Rouge 2014
Nez parfumé, floral, cuir, notes évoluées, pruneau. La bouche est marquée, c’est dense, pas trop de fraîcheur, le pruneau reviens, un poil chaleureux. Hyper évolué pour son âge . …
Un problème de bouteille, sûrement.
Moyen





CR: Puech Lazert - I.G.P Pays d'Hérault Rouge 2005
Nez sombre, épicé, cerise noire, olive noire, léger goudron, mais ensemble pas austère.
La bouche est par contre trop dense pour moi, c’est trop riche, et même si les Tannins sont plutôt doux, l’élevage est encore bien perceptible et l’ensemble manque de fraîcheur.Respect pour la tenue mais cela me conforte dans l’attente des miennes pendant un moment . .., un style qui me plaît de moins en moins.
Bien





CR: Domaine de L'Edre Côtés du Roussillon Village Rouge 2012
Nez très flatteur, du fond, violette, menthol, trait légèrement végétal, très parfumé.
La bouche est encore reçue, les Tannins manquent de douceur et l'élevage marque encore la bouche de son empreinte, et encore plus la finale, hyper réglissée, à attendre clairement.
Potentiel + Mais style baraqué quand même.





CR: Domaine du Collier – Saumur Blanc La Charpenterie 2010
Nez fruits blancs, métallique, ferreux, légèrement oxydatif, noix fraîche, pointe beurrée végétale.
La bouche débute grasse puis se rentre presque immédiatement, avec un corps frais et une finale un poil sur l’élevage.
Joli et encore potentiel.




CR: Château Doisy Daene Barsac 1996
Bouteille débouchée 24h à l’avance.
Robe jaune paille moyen.
Nez très beau, encaustique, botrytis, Orange confite, safran, complexe.
Bouche orangée à l’attaque, c’est gras et enrobant mais toujours bien équilibré, c’est salivant, et opulent, avec une fine amertume en finale.
C’est bien fait mais je trouve que le vin était encore meilleur vers 20h.
Il a été bu vers minuit et avec Henri, on était d’accord pour dire qu’il a perdu un peu de son équilibré.
Très joli quand même, surtout pour le prix payé à l'époque ... En même temps ca ne vaudrait pas grand chose aujoud'hui (35€ IDW)


Encore une très belle soirée avec les têtes amicales que l'on retrouve avec plaisir pour ce salon Vindôme !
Merci à Henri et Nathalie pour le boulot et la gestion et l'organisation maitrisées d'une main de maitre.
Les vins de Mr Henri sont d'un style généralement profond, avec de la matière, du fond. J'ai apprécié d'avantage ceux qui ont pris un peu de bouteille pour atténuer la fougue, ou bien ceux qui sont issue d'un terroir frais et d'un élevage souple.
Joli niveau dans l'ensemble !

Antoine. Passionné tout court
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, PBAES, podyak, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, Cédric42120, Vaudésir, DUROCHER, tomy63, Agnès C, Frisette, olivier30210, Pins, DaGau, Tétio, Kiravi
04 Fév 2019 22:10 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9161
  • Remerciements reçus 16333

Les vins de Mr Henri sont d'un style généralement profond, avec de la matière, du fond.


Oui mais ses goûts sont en train d'évoluer et sa cave va suivre... petit à petit. ;)

Jean-Loup
06 Fév 2019 15:28 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2883
  • Remerciements reçus 810
Comme ça ? Jean-Loup ... tu veux dire que notre ami Henri recherche désormais plus de finesse... ;)

Cédric - LPV FOREZ
06 Fév 2019 19:36 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2650
  • Remerciements reçus 1931
CR:
Bonjour à tous.

A mon tour de joindre quelques commentaires après ceux de petit jeune de Cahors.

C’est avec beaucoup de joie et d’enthousiasme que chaque année à pareille époque, j’organise deux repas lors du salon Vinidôme de Clermont-Ferrand.

Le premier, ne demande rien d’autre comme préparation, que de réserver, auprès de Patrick de Clos Viino à Aubière, une table assez grande pour recevoir 10 personnes. Je ne m’occupe même pas des vins puisque carte blanche est donnée au patron afin qu’il nous fasse découvrir ou déguster des vins qui s’accommoderont avec les plats choisis. Et très souvent, le choix est très judicieux.

C’est ainsi que nous avons pu boire 3 vins :

1° vin :
Il se présente sous une couleur jaune clair avec des reflets grisâtres. Le nez est plutôt discret et finira pas développer des arômes de fruits blancs et de fleurs. Légères touches beurrées également. En bouche, le vin est gras, avec une belle acidité, des fruits blancs et de légers agrumes. Je pars sur un chardonnay. Que nenni. Il s’agit de :
Vallée de la Loire - Domaine François Chidaine - «Les Argiles 2017» - 100% chenin.

2° vin :
Il se présente sous une belle couleur rouge sang très foncée. Le nez est très présent d’entrée sur des notes de fruits noirs, d’olives, d’épices, de garrigue avec une belle fraîcheur. C’est jeune mais ça pète les fruits noirs. En bouche, jolie matière, puissante, charnue, fruits noirs, olives, zan et épices. C’est très jeune mais j’adore. Il s’agit de :
Languedoc-Roussillon - Domaine Les Vignes Oubliées - «Les Vignes Oubliées 2016» - Grenache + Carignan + Syrah.

3° vin :
Jolie couleur rouge sang, soutenue sans être très foncée. Nez très présent sur des fruits rouges plutôt que noirs, des épices fines et un très léger beau boisé. La matière en bouche est soyeuse, finement fruitée et légèrement épicée. Les tanins sont fins. Il s’agit de :
Languedoc-Roussillon - Domaine de la Bathassade - «K libre 2015» - 100% Carignan.

Un très bon repas qui s’est déroulé comme toujours dans la bonne humeur des convives mais aussi grâce à la sympathie et la joie de vivre de Patrick et de sa petite équipe.

Le deuxième, demande en effet beaucoup plus d’organisation, de réflexion et de travail (sauf pour le plat principal, n’est ce pas Christian) mais le résultat est toujours à la hauteur avec des convives aussi sympathiques qu’agréables et surtout que j’apprécie fortement.

Le repas s'orientera ainsi : En entrée, se sera feuilleté au chèvre et épinard sur lit de mâche. Jean-Pierre ayant proposé de fournir du sanglier, j'ai mis Christian à contribution afin qu'il réalise un civet dont il a le secret. L'accompagnement sera constitué de tagliatelles. Puis se sera plateau de fromages d'Auvergne et un gâteau choco-poire pour terminer le repas.

C'est ainsi que j'avais donné rendez-vous à tout le monde à la maison à partir de 20 heures 30, Jean-Pierre et Isabelle Venture, clôturant leur journée au salon à 20 heures 30, ils arriveront à 20 heures 45, ce qui nous permettra de commencer le repas assez tôt. Antoine, Ludivine, Christian, Françoise, José, mes enfants, mon épouse et moi-même étant déjà prêts, nous commençons la soirée à 21 heures.

J'avais prévu un champagne, deux blancs, cinq rouges et un sucre mais comme à son habitude, Antoine ayant réussi à me convaincre de le laisser amener des bouteilles, nous en avons bien sûr bu plus. Toutes ont été goûtées à l'aveugle pour les invités et pour moi, uniquement celles d'Antoine. Et c'est parti …...

Les Bulles :

1° vin :
Il se présente sous une couleur jaune or très clair. Le cordon de bulles est assez fin mais fourni. Le nez est présent sur des notes de fruits blancs et de brioche. Belle fraîcheur. En bouche, la matière est jolie sans être énorme mais reste fraîche. Fruits blancs, brioche et citron forment un bel ensemble bien agréable pour débuter. Il s'agit de :
Champagne - Le Brun de Neuville - Blanc de blancs - Brut - 100% Chardonnay.

Les blancs :

1° vin :
Le vin se présente sous une couleur quasi transparente. Le nez est assez discret sur des fruits exotiques et fruits jaunes. En bouche la matière est assez légère, enrobée d'un léger gras et on retrouve les fruits jaunes et exotiques mais sans grande expression. Il était meilleur en effet 2 heures avant. Il s'agit de :
Slovénie - Clos Vélicane 2017 - 100% Pinot gris.

2° vin :
Belle couleur jaune or assez soutenue. Le nez est très présent et expressif d'entrée. Notes beurrées, briochées, de fruits blancs, de fruits jaunes, grillées avec néanmoins une belle fraîcheur. En bouche, c'est gras, enrobé et complexe avec les éléments du nez, le tout porté par une juste tension. Pour moi, le vin blanc sec de la soirée. A noter que, terminée deux jours plus tard, le vin était encore meilleur. Il s'agit de :
Bourgogne - Domaine Dureuil-Janthial - Rully 1er Cru «Le Meix Cadot vieilles vignes 2013» - 100% Chardonnay.

3° vin :
Couleur jaune très clair avec des reflets gris. Dans un premier temps, le nez est très discret puis s'ouvre sur des notes de fruits blancs, de fleurs et de notes médicamenteuses. Surprenant car je connais le vin et c'est pas vraiment typé sauvignon. Je pense même à un souci de bouteille. La bouche est légèrement mieux que le nez, plus fruitée et florale avec de la tension mais, pour moi, rien à voir avec un sauvignon. Je reste perplexe. Il s'agit de :
Vallée de la Loire - Domaine Gérard Boulay - «Comtesse 2012» - 100% Sauvignon.

Les rouges :

1° vin :
Il se présente sous une belle couleur rouge sang très sombre, tirant vers le noir. Le nez me surprend un peu avec un côté un peu vernis à ongle. Je pense là aussi à un souci de bouteille mais rapidement les fruits noirs, les épices et le café viennent offrir un nez puissant et complexe. Mais qui fait très évolué. En bouche, la matière est riche, ample, puissante et on retrouve les arômes du nez accompagné d'un côté cuir, torréfaction et sous-bois. Une bouteille qui je pense a vieilli prématurément. Un peu déçu sur le coup. Il s'agit de :
Languedoc-Roussillon - Château Champ des Sœurs - «La Tina 2009» - Carignan + Grenache + Mourvèdre.

2° vin :
Belle couleur rouge sang, vive et limpide. Nez très présent sur des notes de fruits rouges, de fruits noirs avec une belle fraîcheur. En bouche, très jolie matière charnue, soyeuse, presque suave où les fruits rouges dominent. Un vin au début de sa vie mais que j'ai apprécié. Découverte pour moi. Il s'agit de :
Sud-Ouest - Domaine Arretxea - «Irouleguy 2010 - 100% Tannat.

3° vin :
Il se présente sous une belle couleur rouge sang, vive et limpide. Le nez est bien présent sur des notes de fruits rouges à noyaux (cerise) avec de belles épices et quelques fleurs. En bouche, le vin est charnu, fruité avec une très jolie matière à la fois riche, dense. L'ensemble fait un peu évolué certes mais me plaît beaucoup. Sur ce coup là, pas du même avis qu'Antoine. Il s'agit de :
Rhône -Domaine De Ferrand - «Châteauneuf-du-Pape 2014» - Grenache + Syrah + autre.

4° vin :
Le vin se présente sous un belle couleur rouge très foncée tirant vers le noir. Le nez est présent et complexe. Fruits rouges, fruits noirs, épices, réglisse, garrigue, lard, fumé dans un bel ensemble. La bouche est pleine, charnue, large, ample, puissante avec les éléments du nez mais avec suffisamment de fraîcheur. Très belle finale longue, fraîche, sur les fruits noirs épicés. Le vin rouge de la soirée pour moi. Il s'agit de :
Vin de Pays de l'Hérault - Domaine Puech Lazert - «Puech Lazert 2005» - Syrah + Cabernet franc + Mourvèdre.

5° vin :
Belle couleur rouge très sombre allant vers l'encre noire. Nez très présent sur des fruits noirs variés (cassis-mûre-pruneau) mais aussi fleurs, réglisse et menthol. La bouche est très riche, ample, volumineuse portée par des fruits noirs légèrement épicés, mentholés et assez réglissés. J'ai bien aimé même si c'est effectivement jeune. Il s'agit de :
Languedoc-Roussillon – Domaine de l'Edre - «L'Edre 2012» - Carignan + Grenache + Syrah.

6° vin :
Belle couleur rouge sang très foncée, opaque. Nez très présent de fruits noirs, de réglisse et de pruneau. Ca manque un peu de fraîcheur. En bouche, on trouve une matière charnue, ample et riche avec ces fruits noirs, cette réglisse et les pruneaux. C'est à la fois puissant et large mais manquant de fraîcheur. Il s'agit de :
Sud-Ouest - Château Eugénie - "La cuvée réservée de l'aïeul 2009" - Malbec + Tannat.

Chose que je fais que très, voire trop rarement, j'avais prévu un blanc pour le fromage même si, la plupart des fromages Auvergnats que j'avais prévus (St Nectaire, Cantal entre deux et Fourme d'Ambert) peuvent se manger avec du rouge. Je laissais ainsi à chacun la possibilité d'associer le fromage avec le vin qu'il souhaitait.

1°vin :
Le vin se présente sous une belle couleur jaune assez soutenue. Nez présent sur des notes de fruits blancs, mais aussi des notes plus surprenantes (métal - fer - noix), et de crème. La bouche est grasse, avec de beaux fruits blancs et un côté beurré. Les notes métalliques et ferreuses ont disparu et laisse place à un joli vin. Je ne sais quoi penser de ce vin. Il s'agit de :
Vallée de la Loire - Domaine du Collier - «Charpentrie 2010» - 100% Chenin.

Et avec le dessert :

1° vin :
La couleur est jaune or relativement soutenue. Le nez est très présent et complexe. Orange, abricot, botrytis, safran bref, nez typique d'un Sauternes ou Barsac. En bouche la matière est jolie, équilibrée, justement fruitée avec des sucres bien digérés. C'est gras, enrobant avec un beau botrytis. Belle finale qui garde une jolie fraîcheur. Il s'agit de :
Bordeaux - Château Doisy Daëne - «Doisy Daëne 1996» - Sauvignon + Sémillon.

Et voilà, il est une heure du matin, la soirée est passée à la vitesse de l'éclair mais néanmoins avec énormément de bons échanges, de bonnes rigolades et de partage.

C'est toujours avec un grand plaisir que je reçois cette fine équipe de joyeux lurons et je tiens à remercier mon épouse qui tous les ans à pareille époque supporte cette fine équipe. Merci également à Françoise et Christian pour la confection de ce bon civet, merci à Ludivine et Antoine de faire la route depuis Cahors, merci à José d'apporter sa bonne humeur et merci à Jean-Pierre et Isabelle Venture pour leur participation annuelle à cette soirée et merci pour le sanglier.

Et peut être à l'année prochaine.

Nathenri.

Et pour répondre aux questionnements de Jean-Loup et Cédric, même si mes nombreux derniers achats concernant la Bourgogne rouge et ses vins relativement plus fins, je ne dénigrerai jamais mes premiers amours languedociens surtout quand je vois ce qu'est devenu le Puech Lazert 2005 zX
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, bibi64, Frisette, GAET
06 Fév 2019 19:38 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 866
  • Remerciements reçus 1244

Jean-Loup Guerrin écrit:

Les vins de Mr Henri sont d'un style généralement profond, avec de la matière, du fond.


Oui mais ses goûts sont en train d'évoluer et sa cave va suivre... petit à petit. ;)

Jean-Loup


Je confirme. Nathenri vire de bord...
06 Fév 2019 22:19 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • tonioaja
  • Portrait de tonioaja Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2957
  • Remerciements reçus 1349
Ce qui est pratique avec sa nouvelle vocation, c'est qu'il peut aisément conjuguer moins d'achats (et donc limiter l'espace occupé par sa cave) tout en gardant le même budget ! :DD

Antoine. Passionné tout court
06 Fév 2019 22:32 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3806
  • Remerciements reçus 1330
Les vins de Mr Henri sont d'un style généralement profond, avec de la matière, du fond.
Oui mais ses goûts sont en train d'évoluer et sa cave va suivre... petit à petit. ;)
Jean-Loup
Je confirme. Nathenri vire de bord...

Y serait pas en train de nous faire un petit coming out notre Henri.
En tous cas je suis fier de lui avoir offert une de ses premières sinon sa première bouteille de pinot il y a 5 ans .
Du pinot noir , moi jamais, jurait il !!!!!!! . Maintenant on est obligés de lui mettre une camisole dès qu'il voit écrit Cotes de Nuits sur une bouteille

Didier
06 Fév 2019 23:03 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20533
  • Remerciements reçus 7512
C'est ce qu'on appelle être MarcCé au fer rouge ;)

Eric
Mon blog
07 Fév 2019 06:28 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2650
  • Remerciements reçus 1931
Salut à tous.

En effet, le gros avantage, si s'en est un, c'est qu'avec le même budget annuel (et il n'est pas question qu'il augmente), ma cave va se remplir beaucoup moins vite qu'avec les Rhône et les Languedoc. Mais, au risque de me répéter, il y en aura toujours en cave, je ne renie pas ces deux belles régions. Autre avantage, je vais pouvoir enfin partager ces bouteilles avec madame, car elle a plutôt un palais bourguignon, surprenant pour une dame ;).

Didier, oui effectivement, tu es très certainement la première personne a m'avoir offert une bouteille de bourgogne rouge (Un nuits-st-Georges 1er cru "Les Pruliers 2012" si ma mémoire est bonne). C'est peut être cette bouteille qui m'a ouvert sur cette région en rouge car j'ai toujours été fan des blancs.

Ben voilà, comme dirait un certain Pins, je suis devenu un "Red Burgundy Addict" zX zX . Il reste maintenant à être plus que patient pour ouvrir ces bouteilles à leur bon âge.

Pour patienter, je continuerai à boire mes Rhône et Languedoc qui commencent à être à point (tu) (tu).

Bonne journée à tous.

Nathenri.
07 Fév 2019 09:26 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9161
  • Remerciements reçus 16333

Ma cave va se remplir beaucoup moins vite qu'avec les Rhône et les Languedoc. Mais, au risque de me répéter, il y en aura toujours en cave, je ne renie pas ces deux belles régions.


Tu as bien raison, Henri, il y a de très belles choses partout dans notre beau pays !
Ce n'est pas moi qui ai un palais très "open" ou éclectique si vous préférez, qui te contredirai.

Jean-Loup
07 Fév 2019 12:50 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck