Nous avons 1686 invités et 17 inscrits en ligne

LPV Franche Comté : Chablis et Côte de Beaune

  • LoneWD
  • Portrait de LoneWD Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 854
  • Remerciements reçus 1109
Nous nous retrouvions samedi dernier presque au complet pour déguster des vins de Chablis mais surtout de la Côte de Beaune. A la suite d'une incompréhension entre l'ordonnanceur et moi même, le listing des Chablis (4 vins) vs Côte de Beaune est un peu déséquilibré (7 vins). Mais cela ne nous a pas empêché de passer un excellent moment. Voyez plutôt ;)



Vin n°1 : Alice et Olivier De Moor - Chablis "Bel Air et Clardys" 2014



Nez fin, légèrement beurré et citronné. Ferait presque pirate de Côte de Beaune.
La bouche est dans le même style mais dégage une certaine classe, belle complexité ou l'on retrouve un beau jus, pas d'une acidité énorme mais un vin frais, bien fait ! Seule la longueur est absente mais nous partons rapidement sur un village dans un style atypique pour un Chablis. Bien + et parfait pour commencer.




Vin n°2 : Guilhem et Jean-Hugues Goisot - Bourgogne Côtes d'Auxerre "Gueules de Loup" 2012 (100% chardonnay)



Nez sur le pétard mouillé avec une grosse réduction, liquide vaisselle. Après une dizaine de minutes, le nez s'assagit et propose des notes citronnées, fruits jaunes.
Bouche souple, facilement lisible possédant une matière citronnée bien concentrée. La finale amène un surcroît de complexité et de puissance avec des amers bien intégrés et qui n'enlèvent rien à la fraîcheur de ce vin. Comme le précédent, il ne fait pas très Chablis. Bien ++, Très bien au vu du prix de sortie (entre 12 et 14 euros apparemment)




Vin n°3 : Domaine Droin - Chablis 1er Cru "Montée de Tonnerre" 2013



Exotique au nez qui évoque plutôt un Bourgogne Sud qu'un Chablis. Notes d'ananas.
La bouche est complexe, sur les fruits jaunes bien murs mais surtout un belle acidité qui porte bien cette matière imposante. Grande finale, de l'amertume et toujours ces notes exotiques. Bien ++




Vin n°4 : Domaine Droin - Chablis Grand Cru "Les Clos" 2010



Un nez que j'ai trouvé lacté de prime abord, avec l'aération il gagne en complexité et en netteté avec des notes crayeuses, citronnées et miellées (timides).
Bouche d'un belle complexité, d'une grande longueur. Superbe finesse et acidité impressionnante tout cela accompagné d'une matière mure et intense (coquille d'huitre, citron). Très bien +



On passe à la longue série de rouges ;)



Vin n°5 : Domaine Douhairet-Porcheret - Monthélie "Cuvée Miss Armande" 2016



Nez sur le bonbon anglais, fruits rouges bien murs, simple et agréable.
En bouche, c'est la même chose : les tanins sont très bien intégrés, le vin est concentré, les arômes de fruits rouges sont bien présents. C'est frais. Bref, on parle souvent de vin blanc parfait pour commencer un dégustation, voici un vin rouge parfait pour commencer cette série :) Bien +




Vin n°6 : Domaine Coche-Dury - Bourgogne Pinot Noir 2009



Le nez parait un peu en retrait par rapport au précédent. Sur la cerise, avec un jolie profondeur.
La bouche est d'une belle structure avec une acidité qui porte bien le vin mais les tanins accrochent encore un peu et on sent une matière qui est encore resserrée. Bien +




Vin n°7 : Domaine Bouard-Bonnefoy - Chassagne-Montrachet 1er Cru "La Maltroie" 2011



Nez sauvage, sur les fruits noirs.
Début de bouche très beau sur la cerise et son noyau, de l'intensité. Cela se gâte ensuite car les tanins sont trop durs, longue finale épicée mais pas tout à fait en place. J'ai bien aimé mais je ne saurais dire s'il aurait fallu le boire plus tôt ou s'il faut attendre que tout s'harmonise. Bien ++




Vin n°8 : Domaine Michel Gay et Fils - Savigny Les Beaune 1er Cru "Serpentières" 2012



Nez d'une belle élégance, fruits rouges, c'est fin, long.
La bouche est pure, les tanins sont parfaitement intégrés, polis. J'ai beaucoup aimé la texture presque velouté mais c'est surtout la concentration de ce vin qui est appréciable. Un vin féminin, très beau !




Vin n°9 : Domaine Henri Germain - Beaune 1er Cru "Bressandes" 2012



Nez le plus complexe de la série pour l'instant ; cerise, mure avec un côté animal et une pointe d'agrume... Surprenant !
La bouche est ouverte, fruitée, texture veloutée, longue finale épicée, fraîche... Les tanins sont bien intégrés et le vin possède un bel équilibre. Très bien ++




Vin n°10 : Domaine Chanson - Beaune 1er Cru "Clos des Fèves Monopole" 2006



Beaucoup aimé ce nez sur des arômes tertiaires, fleurs fanées, roses. Evolué et superbe.
En bouche on retrouve les mêmes arômes qu'au nez, belle intensité mais malheureusement la fin de bouche est difficile, beaucoup de puissance et d’âpreté. Un peu trop costaud pour moi, dommage ! Très Bien néanmoins.
Étonné par contre de l'évolution du vin seulement après 13 années de bouteille. On partait plutôt sur un vin d'une quinzaine/vingtaine d'années.




Vin n°11 : Domaine Buisson-Charles - Volnay 1er Cru "Santenots" 2009



Beau nez confituré sur la cassis, la mûre et même du poivron. Surprenant, certains partaient (au nez) sur un pirate.
On est dans un style similaire en bouche, touché de bouche soyeux, arômes confiturés. Belle finesse, la finale est fraîche et possède une belle relance ! Très bien +



Ainsi se termine notre dernière rencontre. Je retiendrai de celle-ci des blancs au styles atypiques pour des Chablis, sauf pour Les Clos 2010. En rouge, quelle superbe série ! Et bravo à Christophe pour l'ordonnancement car ce n'était pas facile du tout ! Pour moi le Beaune Bressandes était au-dessus (le vigneron est plus connu pour ses blancs mais je vais m’intéresser un peu plus à ses rouges du coup) , le Savigny ensuite et le Volnay ferme la marche.

On se retrouve fin mai pour une dégustation éclectique ;)



Rémy
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, PBAES, mgtusi, Gibus, chrisdu74, Moriendi, bibi64, Vaudésir, Psylo, Frisette, starbuck, leteckel, Pins, éricH, Kiravi
01 Mai 2019 19:27 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4780
  • Remerciements reçus 2153

Réponse de Vaudésir sur le sujet LPV Franche Comté : Chablis et Côte de Beaune

Remy,
Goisot c'est très différent comme style par rapport au Chablis (que je trouve souvent très réduit), j'aime beaucoup les 13 de Droin , nous avions bu le Volnay Santenots de Buisson-Charles, le mien semblait plus évolué mais tout aussi bon.
Beaucoup aimé Germain a une soirée sur un simple Bourgogne rouge.
Merci
Stéphane
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Bernard
01 Mai 2019 19:54 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • LoneWD
  • Portrait de LoneWD Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 854
  • Remerciements reçus 1109

Réponse de LoneWD sur le sujet LPV Franche Comté : Chablis et Côte de Beaune

Stéphane, concernant ta remarque sur Goisot, effectivement c'était très réduit et on est loin de Chablis c'est sûr, à l'aveugle nous sommes partis sur un pirate.

Sur les 2013 de chez Droin, j'ai bu il y a deux ans maintenant la même cuvée (MdT 2013 donc) avec un profil complètement différent de celle bu samedi dernier : de la coquille d’huître, du citron, une grosse fraîcheur et avec une sacrée puissance. Là, franchement je n'ai pas reconnu le vin et j'ai été déçu.
Rémy
01 Mai 2019 20:18 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2080
  • Remerciements reçus 2795

Réponse de leteckel sur le sujet LPV Franche Comté : Chablis et Côte de Beaune

Merci Rémy pour ces notes.
Je ne ferai pas de CR détaillé cette fois, d'autant que j'ai plutôt mal goûté la (longue) série de rouge.
Et en effet dommage qu'il n'y avait que 4 Chablis car cela n'a pas vraiment permis de faire un tour d'horizon de l'appellation. A fortiori, comme l'a indiqué Rémy, que les vins ne se sont pas vraiment présentés sur leur côté "typique".

Le premier vin (Alice et Olivier De Moor - Chablis "Bel Air et Clardys" 2014) présente des arômes beurrés. Le vin est rond et gras. Ca manque de peps. Pas très chablis tout ça...mais ce n'est pas mauvais. Par contre, à une trentaine d'euros (il me semble), c'est trop cher.

J'avais insisté auprès de l'ordonnanceur pour apporter le Goisot - Bourgogne Côtes d'Auxerre "Gueules de Loup" 2012 car je voulais absolument faire découvrir ce domaine à ceux qui ne le connaissait pas. A l'ouverture le matin, le nez est surprenant, réduit et grillé à la Coche Dury. Cette réduction sera moins agréable un peu plus tard, et il faudra beaucoup aérer le vin pour qu'elle disparaisse totalement. Au final, c'est un très joli vin, présentant du volume et une longue finale, certes marquée par quelques amers mais pas dérangeants. Je le noterais mieux que Rémy : Très bien pour moi et assurément un rapport Q/P extra sur cette bouteille.

Le Chablis 1er Cru "Montée de Tonnerre" 2013 de Droin s'est présenté une nouvelle fois bizarrement (je l'avais déjà bu il y a 2 ans et il ne faisait pas très chablis), avec un nez très exotique sur l'ananas. Beau volume, joli fruité et fraicheur pour la bouche. C'est pas mal mais ça goute de façon surprenante.

Même si l'ordre de la dégustation nous laisse penser que nous pourrions boire maintenant un GC, il faut reconnaitre qu'on monte d'un cran avec le Chablis Grand Cru "Les Clos" 2010, toujours de chez Droin, et surtout c'est celui qui fait le plus Chablis, peut-être même le seul qu'on aurait pu placer dans la région si nous ne connaissions pas le thème. C'est "minéral", complexe, très long en bouche et porté par une acidité encore importante et qui laisse penser que le vin est à l'aube de sa vie. C'est très bon !
(tu)

Après une session où j'avais particulièrement apprécié les rouges de la Côte de Nuits, j'avoue que la série rouge de la Côte de Beaune m'a plutôt laissé sur ma soif. Sans doute est-ce moi qui ai mal goûté car dans l'ensemble le groupe semblait satisfait. De ce fait, je ne ferai pas de longs commentaires sur la série.
Juste un mot sur le Bourgogne 2009 de Coche qui s'est avéré plutôt décevant à la levée de la chaussette, on aurait pu en attendre (bien) plus qu'un nez qui pinote gentiment et d'une bouche assez veloutée. C'est pas mal et finalement très classique, sans vice ni vertu je dirais.

Pour moi, le seul vin (apporté par Rémy d'ailleurs), qui valait vraiment le détour était celui du Domaine Henri Germain (Beaune 1er Cru "Bressandes" 2012) : nez un peu animal, bouche épicée, pointe d'alcool, très jolie matière veloutée et tannins très fins. Vraiment une belle surprise.

Au final, une journée un peu en dedans me concernant avec des Chablis qui font pas chablis et des Côtes de Beaune rouge que je n'ai pas trouvé très excitants. C'est pas Noël tous les jours !
ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PBAES, mgtusi, chrisdu74, bulgalsa, LoneWD, Kiravi
05 Mai 2019 15:52 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck