Nous avons 1216 invités et 75 inscrits en ligne

CR: LPV Vaucluse s'arrête en Anjou Saumur

  • Messages : 842
  • Remerciements reçus 599

david84 a créé le sujet : CR: LPV Vaucluse s'arrête en Anjou Saumur

CR: LPV Vaucluse s'est réuni ce 3 mai chez Alain pour partager quelques bouteilles autour des Savennières pour les blancs, des Anjou, Anjou Villages, Saumur et Saumur Champigny pour les rouges.

Comme à l'accoutumée, les vins ont d'abord été dégustés à l'aveugle, puis étiquettes découvertes sur les plats suivants :
Assiette de saumon fumé
Tourte à la viande et à la Feta
Rognons de veau au vin blanc et Armagnac, purée de pomme de terre, croûtons à l'ail
Plateau de fromages
Cheese Cake, coulis mangue et fruits de la passion


Je vous joins mes commentaires de dégustation, charge aux collègues de partager leurs impressions.

Apéritif
Robe or aux toutes petites bulles.
Nez de cidre de pomme
La bouche est fraîche et a incontestablement du peps.
La poire s'affirme en bouche avec une sucrosité sans lourdeur qui laisse une finale propre.
Domaine Éric Bordelet Poiré Authentique


Vins blancs
Vin 1
Robe abricot aux reflets saumonés.
Nez sur des notes de mandarine confite.
La bouche manque de fruits et est principalement marquée par l'alcool à brûler.
Pour moi le vin est passé.
Domaine du Closel les Caillardières 1998 - Savennières


Vin 2
Robe or pâle tirant sur un vert d'eau.
Nez timide sur les herbes médicinales, le citron et la menthe.
Bouche à l'attaque franche et au déroulé tendu structuré par une matière traçante.
La finale est salivante, toujours sur cette acidité tranchée.
Domaine Patrick Baudoin 2010 - Savennières


Vin 3
Robe sur un or paille brillant.
Nez citronné accompagné d'un léger miellé, notes d'acacia et de cédrat.
Bouche aux tanins enrobés (élevage ?) qui arrondissent une structure acide et graissent une matière tendue.
La finale -un peu lourde- est contrebalancée par l'acidité ressentie et la perception d'une légère amertume.
Domaine Damien Laureau Le Bel Ouvrage 2011 - Savennières


Vin 4
Robe brou de noix.
Nez sur la crème de champignon et le café.
Bouche sur le pamplemousse à l'alcool et des notes oxydatives qui déroule sur une matière tranchante où le fruit ne perce pas, laissant une sensation monolithique.
Château de Varennes 2000 - Savennières


Vins rouges
Vin 5
Robe grenat foncé.
Nez gourmand sur des notes de poivre, cassis et de chocolat amer.
Bouche à l'attaque fraîche sur des notes végétales (rafle ?) et de terre mouillée.
La finale est nette. Le vin est bien fait mais pour l'instant ne décolle pas...un peu de patience ?
Château de Villeneuve 2016 - Saumur Champigny


Vin 6
Robe encre.
Joli nez fumé sur le poivron et le cassis.
La bouche est fraîche mais trop raide à mon goût, avec une astringence assez marquée et un manque de fruit.
La finale est boisée et laisse l'impression d'une matière dissociée qui manque de souplesse.
Soit ce vin a besoin de temps pour se fondre, soit un élevage trop marqué a empêché son fruit de s'exprimer.
Domaine de la Guillaumerie 2012 - Anjou Villages


Vin 7
Robe goudron.
Nez tout d'abord animal (fourrure) qui s'ouvre ensuite sur les fruits macérés (groseille et la myrtille).
Bouche fraîche arrondie par des tanins souples qui déroule une matière mûre sans marque d'élevage trop prégnante.
Le zan s'exprime en finale et accentue la fraîcheur perçue.
Clos Cristal (donation Antoine Cristal 1928) Les Murs 2010 - Saumur Champigny


Vins sucrés
Vin 8
Robe d'un doré soutenu.
Nez de poire et de citron.
Bouche évoquant la corbeille de fruits frais sur la poire, la pêche blanche et l'ananas.
La persistance fruitée est relativement courte mais la sensation de fraîcheur reste perceptible de manière plus prégnante.
Château Barouillet monbazar 2017 - Vin de France
NB : 50% Chenin, 30% Sémillon et 20% Muscadelle


Vin 9
Robe dorée tirant vers l'ambré.
Nez rôti sur le coing et l'orange amer.
Bouche à la liqueur explosive propulsée par une acidité rafraichissante qui allège une matière mûre complexifiées par des notes d'évolution sur la cire et les agrumes confits.
Château Pierre Bise Les Rayelles 1995 - Coteaux du Layon


Merci à Alain pour son accueil et rendez-vous très bientôt chez Hubert qui nous prépare une rencontre avec ses potes du Jura Tour qui s'annonce épique !

David
LPV Vaucluse
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, PBAES, chrisdu74, Hubert, dufraisse@hotmail.fr, LADIDE78, TIMO, Vaudésir, tonioaja, f.aubin, Frisette, jd-krasaki, DaGau, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2097
  • Remerciements reçus 1055

jd-krasaki a répondu au sujet : LPV Vaucluse s'arrête en Anjou Saumur

Merci. Interpellé par l'étiquette, je découvre l'existence de ce "clos cristal/les murs", à ma grande honte car son fil est plutôt bien alimenté ( www.lapassionduvin.c... )

(...Mais pourquoi ne pas mettre tout le pied de vigne au sud du mur, racines y compris ?)

JD | Lutèce
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4307
  • Remerciements reçus 1419

Vaudésir a répondu au sujet : LPV Vaucluse s'arrête en Anjou Saumur

Apéritif
Robe or aux toutes petites bulles.
Nez de cidre de pomme
La bouche est fraîche et a incontestablement du peps.
La poire s'affirme en bouche avec une sucrosité sans lourdeur qui laisse une finale propre.
Domaine Éric Bordelet Poiré Authentique


Il y a quand même une sacré différence avec le Granite, la patronne du resto ou nous étions nous l'a servi en //, elle aussi elle a vu l'écart.

Rendez-vous très bientôt chez Hubert qui nous prépare une rencontre avec ses potes du Jura Tour qui s'annonce épique !

Je connais déjà l'apport de Joseph mais je ne dirais rien B)

Stéphane
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2311
  • Remerciements reçus 924

GILT a répondu au sujet : LPV Vaucluse s'arrête en Anjou Saumur

Concernant le clos Cristal le principe est d'avoir les pieds au frais et la tête au soleil !

Dans les palmeraies marocaines on dit le pied au paradis et la tête en enfer.

Gilles
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2097
  • Remerciements reçus 1055

jd-krasaki a répondu au sujet : LPV Vaucluse s'arrête en Anjou Saumur

Vu l'aridité à Saumur ... :)

Ca parait un peu gadget tout de même, mais ça donne envie de visiter !

JD | Lutèce
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3322
  • Remerciements reçus 757

didierv a répondu au sujet : LPV Vaucluse s'arrête en Anjou Saumur

C'est courageux pour des sudistes de faire une session nordiste chenin / cab franc.
Pour les blancs vous n'avez pas choisi la facilité avec des millésimes anciens 95/98/2000 et même 2011 qui ne comptent pas parmi les meilleurs

Didier
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 389
  • Remerciements reçus 293

oberlin a répondu au sujet : LPV Vaucluse s'arrête en Anjou Saumur

Assez d'accord avec Didier, l'aromatique du chenin évolué c'est assez particulier, et c'est souvent assez peu gourmand!
Marc
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 594
  • Remerciements reçus 145

f.aubin a répondu au sujet : LPV Vaucluse s'arrête en Anjou Saumur

Pierre-Bise, toujours au top les Layons !!!

LPVment,
Franck
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2164
  • Remerciements reçus 882

chrisdu74 a répondu au sujet : LPV Vaucluse s'arrête en Anjou Saumur

tsss... tsss.... Les Vandales du Juratour s'annoncent et on s'entraîne à l'acide et au septentrional pas mûr ?
Il serait temps, ça va être saignant ! :DD

A tout bientôt alors %tchin

Chris d'U
#9
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Hubert

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 842
  • Remerciements reçus 599

david84 a répondu au sujet : LPV Vaucluse s'arrête en Anjou Saumur

chrisdu74 écrit: tsss... tsss.... Les Vandales du Juratour s'annoncent et on s'entraîne à l'acide et au septentrional pas mûr ?
Il serait temps, ça va être saignant ! :DD

A tout bientôt alors %tchin

Disons qu'on se prépare à affronter le pire...j'ai bu un brutal de votre contrée une fois, une mixture apparemment oubliée dans une barrique (6 ou 7 ans d'après ce qu'on m'a raconté).
Le gars m'avait juste prévenu de ne pas le consommer près d'une source de chaleur !
J'ai essayé, juste pour la science...disons que je n'ai plus jamais eu d’aphte :roll: !
Au moins on ne peut pas dire que ça ne désinfecte pas :dash:
À très bientôt...

David
LPV Vaucluse
#10
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Hubert

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 804
  • Remerciements reçus 20

dufraisse@hotmail.fr a répondu au sujet : LPV Vaucluse s'arrête en Anjou Saumur

Malheureusement absent pour cette session avec mes amis de LPV Vaucluse (au moins c'est sûr je serai en forme pour la rencontre au sommet avec les Jurassiens ::turn:: ::fz::)

Merci à David pour son CR qui permet d'avoir un joli retour de cette soirée, thème très intéressant. Au vu des commentaires et de ma petite expérience sur cette appellation, est ce que les vins se sont révélés/mieux comportés à table ?

A très vite

Insta: mathieu_dufraisse
#11
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: david84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11
  • Remerciements reçus 17

DuduD a répondu au sujet : LPV Vaucluse s'arrête en Anjou Saumur

Très belle soirée en Loire avec de très beaux vins. Très bon CR de David, comme dab. Ma perception:

J'ai adoré le poiré. Ce fut une belle surprise que nous avons tous pris pour un cidre (que c'est dur de sortir de nos références). Vin très net, pur et frais. Il manque juste un peu de longueur pour moi.

Le domaine de Closel 1997 m'a fait penser au même domaine bu à la soirée hommage à mon père d'il y a un an (millésime 1994). Le vin est passé et il ne reste qu'une amertume prégnante. Même à table, l'accord est difficile.

J'ai beaucoup aimé le Baudoin 2010. Vin avec une acidité traçante qui apporte fraîcheur et vivacité. fin de bouche très sapide. Manque un peu de complexité aromatique.

J'ai moins aimé en dégustation le Bel Ouvrage (belle attaque sur l'acidité et milieu de bouche un peu trop mou pour moi) et très apprécié à table.

J'ai trouvé le dernier blanc caricatural sur l'amertume du pamplemousse.

Je n'ai pas apprécié les rouges, hormis le Clos les murs. J'ai trouvé le premier très lourd avec une impression terreuse beaucoup trop présente. Le deuxième présentait une énorme matière avec une astringence trop importante. A attendre... longtemps.
Enfin le Clos les murs présentait enfin un peu de fruits (myrtilles) et une matière veloutée. Personnellement, je l'attendrais encore.

Le pirate de Monbazillac, Monbazar domaine Barouillet (hors appellation car refusé à l'agrément car seulement 10°C au lieu des 12 exigés - Quitte à être hors appellation, le vigneron a monté les quantités de chenin à 50% au lieu des 10 autorisés) a été une belle surprise. Vin très frais sur les fruits (pêche blanche, ananas, la poire, le citron...). Très belle acidité qui allège la sensation sucrée. C'est relativement simple et qu'est ce que c'est bon!
Vive la liberté des vignerons!

Le côteaux du Layon Pierre Bise Les Rayelles 1995 était incroyable. Quelle fraîcheur, quel peps pour un vin de 24 ans. Une très belle énergie qui secoue les arômes traditionnels des vins liquoreux (le côté rôti, les fruits exotiques...).

Encore une bien belle soirée!
Vivement la prochaine chez Hubert, à la rencontre de ses potes du Jura...
#12
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: david84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17986
  • Remerciements reçus 2833

Eric B a répondu au sujet : LPV Vaucluse s'arrête en Anjou Saumur

Assez d'accord avec Didier, l'aromatique du chenin évolué c'est assez particulier, et c'est souvent assez peu gourmand!
Marc


J'ai l'impression qu'on risque d'avoir une discussion proche de celle qui s'est à faite à propos des Chablis sur un autre fil. Un chenin ne demande pas forcément autant de temps qu'un vin de Raveneau pour se révéler, mais je trouve que l'intérêt d'un chenin jeune est relativement limité par rapport au plaisir que tu peux avoir lorsqu'il a 10-15 ans, voire un plus plus (la plupart des 2002 sont encore magnifiques).

Il faut évidemment ne pas généraliser à tous les millésimes et producteurs qui demandent à être bien choisis. Certains chenins passent un peu trop rapidement au stade encaustique. Mais un grand chenin "à point" fait partie des meilleur blancs qui puissent exister en France.

Eric
Mon blog
#13
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: f.aubin, david84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 389
  • Remerciements reçus 293

oberlin a répondu au sujet : LPV Vaucluse s'arrête en Anjou Saumur

Eric,
Je partage bien ton avis, d'après ce que j'ai pu boire à présent, Je trouve que les vins de chenins commencent à bien se livrer vers 7/8 ans, parfois un peu plus tôt et bien souvent suite a une phase de fermeture qui peut être assez marquée. Actuellement 2011 et 2012 commence à tres bien se boire, à mon goût.
Au delà de 15ans, ça commence à être vraiment long (sauf millésime exceptionnel évidement) d'ailleurs, dans le dégustation, 1998 et 2000 ont l'air fatigués.
Quand je parlais de manque de gourmandise, c'est justement en pensant à cette évolution sur l'encaustique. Hélas, c'est m'est arrivé a plusieurs reprises sur certains domaines, même chez des "bons" (Clos Naudin, Rochers des Violettes, Laroche) et sans attendre 20ans.
#14
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: david84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 372
  • Remerciements reçus 70

wincesurf a répondu au sujet : LPV Vaucluse s'arrête en Anjou Saumur

Merci David pour ce compte-rendu.

Ayant participé à cette dégustation, je confirme l'analyse descriptive de David sur les différents flacons dégustés.
Après, au delà de l'aspect descriptif, des divergences d'appréciations peuvent apparaître, plus en lien avec les préférences des uns et des autres.
Je crois que nous étions tous d'accord pour dire que les grands gagnants de cette dégustation ont été le Poiré de Bordelet, le Clos Cristal et le Pierre-Bise qui, je pense, ont enchanté tout le monde.

Toutefois, sur les autres vins, et en particulier sur les blancs, il y a eu un peu plus de débats...

Personnellement, concernant les deux "vieux" Savennières, je ne les mettrai pas dans le même panier. Si effectivement, le Domaine du Closel 1998 était clairement passé, ce n'est à mon sens pas le cas du Château de Varennes 2000. J'ai pu affiner mon analyse, ayant ramené à la maison la bouteille avec un gros tiers restant. Le caractère "encaustique" (plutôt que "oxydé", même si l'oxydation en est la cause) du vin n'est pas à nier, j'ai personnellement utilisé en dégustation le terme de "cire d'abeille" (non repris par David dans son CR), et le lendemain, plutôt de "miel". Néanmoins, s'il s'agit là d'un arôme tertiaire, d'évolution, il n'en reste pas moins que je l'ai trouvé plutôt agréable. Il n'a malheureusement pas pu bénéficier d'un bon accord "mets et vins" lors de la dégustation. Ses notes de miel, empyreumatiques et truffés, typique de certains vins blancs évolués, sont pour moi à ranger dans la colonne "qualité" plutôt que dans celle des "défauts".

Les "Cabernet francs" ont aussi fait beaucoup parlé d'eux ! Si l'astringence, la rafle et le coté terreux ont été des lignes directrices sur la plupart de ces vins rouges, là aussi les débats ont été alimentés surtout par des "histoires de goût". Il est sûr que ceux qui cherchaient du fruit ont été déçus (sauf avec le Clos Cristal). Pour le coup, ce n'était pas mon cas, étant plutôt friand de ces "sensations" qui caractérisent ce cépage. Tout au plus ils auraient mérité quelques années de plus, mais guère...

Concernant les "sussucres", je mettrai personnellement le "bazar" de Barouillet bien en dessous du "Rayelles" de Pierre-Bise. Je l'avais mis en Alsace ce "pirate" (!), avec son aromatique trop "putassier" de fruits exotiques, qui pour moi, n'était pas suffisamment contrebalancé par l'acidité.

Ceci dit... C'est nos différentes perceptions organoleptiques qui font la richesse de notre groupe. Alors, vivement qu'on remette ça !
... Il faudra juste faire attention de ne pas faire basculer le caractère "oxydatif" dans la colonne "défauts du vin" :DD

Vincent LPVVaucluse un jour, LPVVaucluse Toujours !
#15
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: david84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17986
  • Remerciements reçus 2833

Eric B a répondu au sujet : LPV Vaucluse s'arrête en Anjou Saumur

Concernant les "sussucres", je mettrai personnellement le "bazar" de Barouillet bien en dessous du "Rayelles" de Pierre-Bise. Je l'avais mis en Alsace ce "pirate" (!), avec son aromatique trop "putassier" de fruits exotiques, qui pour moi, n'était pas suffisamment contrebalancé par l'acidité.

La perception du vin de Barouillet est forcément très différente selon son contexte de dégustation. Bu à côté d'autres Monbazillac, son acidité ressort nettement plus.

Eric
Mon blog
#16
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: david84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1213
  • Remerciements reçus 190

tht a répondu au sujet : LPV Vaucluse s'arrête en Anjou Saumur

J’aime beaucoup le Savenieres de Patrick Baudouin mais je pense qu’il a besoin de plus de temps.

Thien
#17
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: david84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 15
  • Remerciements reçus 9

BIBI N a répondu au sujet : LPV Vaucluse s'arrête en Anjou Saumur

Bravo et merci cher David pour ce compte rendu précis, comme à l'accoutumée !
Les plaisirs gustatifs ont en effet été assez homogènes, je rejoins Vincent sur ce constat : même tiercé pour moi avec le Poiré de Bordelet, le Clos Crystal et le Pierre Bize. Ce qui fait tout de même 2 pirates sur 3 … est-ce à dire que la thématique nous a déçue ? Non ! Car ces temps partagés entre amis ne sont jamais décevants.
Mais sans doute n'avons nous pas cerner ces appellations à leur meilleur : Savennières sans doute un peu trop évolués, à l'exception du Patrick Baudoin dont j'ai apprécié la fine aromatique et le caractère tranchant. Les cabernet étaient au contraire sans doute trop jeunes sur le Ch de Villeneuve en tout cas.
Une soirée qui ouvre la curiosité plutôt qu'elle ne ferme un avis définitif sur ces appellations : réussie donc !
#18
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: david84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17
  • Remerciements reçus 8

olivier.moulin a répondu au sujet : LPV Vaucluse s'arrête en Anjou Saumur

Beau compte rendu David comme d'habitude.
J'ai été très surpris par le Poiré que j'ai trouvé sublime plein de fraîcheur et d'un bel équilibre..
Les blancs de Savennieres m'ont un peu déçu a part le bel ouvrage que je n'est pas trouvé si lourd et rond et gourmand.
Les rouges sont décidément durs à boire dans leur jeunesse dans cette région. Le nez de l'Anjou était complexe et très agréable mais pas encore en place en bouche. Il sera superbe, je pense, dans 10 ans.
Le clos cristal était au top. Un nez superbe et j'adore ce côté myrtille en bouche même si effectivement il est encore un peu jeune!
Les 2 vins sucrés étaient délicieux, et personnellement, j'ai était bluffés par le Montbazillac pour son fruit frais et aucune lourdeur. Quelle fraîcheur !
Une fois de plus une dégustation intéressante.
A bientôt les amis.
Olivier
#19
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: david84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck