Nous avons 804 invités et 24 inscrits en ligne

Lutèce prend de la hauteur

  • Messages : 1928
  • Remerciements reçus 744

jd-krasaki a créé le sujet : Lutèce prend de la hauteur

Séance LPV Lutèce sur le thème :
Vignes d'altitude


1. Dominique Belluard, vin de Savoie brut les perles du Mont Blanc NM
nez printanier, fleuri, citronné avec de légères notes beurrées.
En bouche la bulle est vive. Le toucher offre une agréable amertume, l'acidité est en équilibre périlleux vers le mordant.

2. Charles Heidsieck, Champagne Blanc des millénaires 1995
Joyeux anniversaire et merci JC !
Superbe nez sur la brioche chaude qui se complexifie à l'aération. On retrouve du champignon frais, poire, mie de pain, pomme au four, iode, fumée, quel festival !
La bouche est vineuse, ample, avec une acidité mûre, des notes de fruit rouges, de sous bois et de champignon à nouveau.
Longueur superlative, légèrement tourbée.
Très beau.

3.Philippe Grisard, vin de Savoie Originelle Mondeuse blanche 2016
douces notes de bonbon arlequin, et diverses choses par tout à fait définies : un peu exotique, un peu floral...
Bouche grasse, arrondie, sans amertume, ça ne manque pas vraiment d'énergie mais je ne me sens pas convaincu non plus.

4. Les Crêtes, Valle d'Aosta Petite Arvine 2018
Notes de bonbon arlequin très prononcées.
En bouche, une petite amertume domine, pas beaucoup plus de choses ne se passent.
Correct.

5. Jean-François Ganevat, Côtes du Jura La Barraque 2016
Nez très marqué sur la pierre à briquet et la pomme. Ca fait plutôt Jura ça.
Bouche équilibrée, fruits du verger. Matière déliée, agréable.
Longueur moyenne.
Vin sympa.

6. Domaine Labet, Côtes du Jura Lias 2015
Le vin est servi peut être un peu trop froid.
Nez très vif sur la coquille d'huitre, les allumettes, le citron, la fumée.
Bouche svelte et gainée, énergique, avec une vivacité rocailleuse
Belle finale citronnée.
Très beau vin avec de la personnalité.

Aïe il reste des blancs et les plats principaux sont en train de refroidir. Le comité d'organisation décide de passer à la série de rouges pour revenir aux blancs restants plus tard, sur le fromage.

7. I Custodi delle Vigne dell'Etna, Etna Pistus 2016
Nerello Mascalese 80%, Nerello Cappuccio 20%
Nez joliment fruité sur la framboise, mûre, cerise, fumée. Ca pourrait presque faire penser à du cabernet franc de Loire ?
Le vin est gouleyant à l'attaque, avec une aimable structure tannique qui se déroule derrière, plutôt intégrée. Dommage qu'il y ait un côté rustique qui l'empêche de vraiment marquer des points.
Sympa.

8. Bodega Chacra, Patagonia Barda 2015
Pinot noir
Nez de fruits (fraise) rouges assez rond et net
Bouche soyeuse, un peu monolithique
En finale l'alcool chauffe et devient un peu perceptible.

9. Jean-François Ganevat, Côtes du Jura en Billat 2016
Pinot noir également, tiens !
Robe grenat très légère, presque grise.
Nez de grenadine et un peu animal.
La bouche se révèle assez acide et creuse, avec un manque de profondeur. L'ensemble est tout de même gouleyant et frais, avec une aromatique très originale malgré la légèreté.

10. Guillaume Gilles, Cornas Nouvelle R 2015
Robe sombre
Nez très solaire, fumé, olive noire, bonbon à la violette
La bouche est XXL avec une amertume nette à l'attaque, des tanins fins, une acidité marquée. Syrah du Languedoc ? L'aromatique est cohérente avec le nez.
La finale est légèrement desséchante.
Du potentiel.

11. Bodega Matarromera, Ribera del Duero Reserva 2011
Nez immédiat et propre, sur le cuir, l'alcool, la cerise confite, la terre chaude et la garrigue.
La bouche est puissante et veloutée, avec une bonne acidité, des tanins très soyeux. L'alcool rend ce vin très large en bouche.
La finale est ample et longue, musclée, sudiste et au fruité mûr.
Très bien dès maintenant. Probablement encore beaucoup de potentiel d'amélioration à la garde.

12. Dominique Belluard, vin de Savoie Le Feu 2015
Nez de fruits du verger qui évoque un chenin, c'est net et agréable.
La bouche est droite, fruitée, fraiche avec un toucher crayeux et fin.
Très joli.

13. Gilles Berlioz, Chignin-Bergeron Les Filles 2017
Notes exotiques, légèrement beurrées, pêche, miel d'acacia.
La bouche est ronde, grasse, l'alcool ressort un peu. L'acidité est moyenne mais le style est plaisant.
Bien.

14. Stéphane Tissot, Arbois Savagnin 2011
Nez semi intense mais fort expressif de brou de noix, crème au citron, curcuma, amande fraiche.
La bouche est confortable, pas d'acidité traçante ici, aromatique de grillé, noisette et fromage. Longueur modérée.
Bref un quasi vin d'apéro.
J'aurais presque envie de lui reprocher son côté "facile" (si on aime le style sous voile), mais c'est bien bon tout de même.




Très interessante et éclectique dégustation. Le thème permettait de se perdre un peu à l'aveugle. Presque toutes les cuvées ont été correctement placées par les participants avant levage de chaussette, même s'il a fallu le temps, beaucoup d'erreurs et une litanie d'indices subtilement disséminés par le GO Yannick. Evidemment, certains d'entre nous sont plus rapides ou plus doués, mais bon pour ma part c'était généralement correct à plus ou moins 1000km.

Le trio de tête pour moi ce soir-là:
- Blanc des millénaires (attention, je ne voudrais pas non plus trop commencer à apprécier ces champagnes d'âge mûr, vineux, complexes et cher...)
- Labet Lias
- Matarromera

Les cuvées savoyardes étaient de bon voire excellent niveau, mais je crois que je suis en dehors de mes régions de prédilection et je n'ai pas été converti soudainement non plus. Ganevat et Tissot ne sont pas super bien ressortis sur ces cuvées.

JD | Lutèce
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, PBAES, Jean-Bernard, Gibus, chrisdu74, Jean-Loup Guerrin, TIMO, o_g, YS, sebus, Frisette, leteckel, jclqu, DaGau, Kiravi, otonosama07

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6500
  • Remerciements reçus 3356

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Lutèce prend de la hauteur

"Les cuvées savoyardes étaient de bon voire excellent niveau."
LPV Versailles va confirmer ceci très vite !
Jean-Loup
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 166
  • Remerciements reçus 158

mconstant a répondu au sujet : Lutèce prend de la hauteur

Merci JD pour cette publication. N'ayant pas rédigé l'ensemble des CR, je vais me permettre de faire un tour d'horizon. Je retiens tout d'abord l'éclectisme de cette dégustation avec des régions et pays très différents : cela permet de goûter des vins avec lesquels nous n'avons que peu de repères.
Sinon globalement le niveau était moins élevé que certaines de nos précédentes sessions mais je retiendrais :
- tout d'abord le magnifique Blanc des Millénaires 1995 de Charles Heidsieck qui montre une complexité importante et une matière vineuse à l'égal des grands blancs. Merci JC et encore bon anniversaire.
- ensuite le Lias 2015 de Labet était vraiment une belle bouteille qui évoluera tout au long de la dégustation
- enfin le En Billar 2016 de Ganevat qui fut le rouge de la soirée selon moi sans être transcendant avec un nez très nature mais intriguant et un beau fruit bien que simple. Je le retiens car c'est clairement un vin atypique qui continue de m'intriguer et me donne envie d'y revenir. Étonnant de voir à quel point les goûts changent car je suis certain qu'il y a encore un an, je n'arrivais pas à boire ce type de vin.

À noter aussi que je n'ai personnellement pas du tout apprécié le Cornas Nouvelle R 2015 de Guillaume Gilles qui présentait un profil alcooleux, austère et avec des tannins fortement présents. De même pour le vin espagnol Matarromera qui était trop puissant pour mon palais.

Matthias
#3
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: YS

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck