Nous avons 1452 invités et 39 inscrits en ligne

Lutèce revient chercher les petits des grands

  • Messages : 2117
  • Remerciements reçus 1091

jd-krasaki a créé le sujet : Lutèce revient chercher les petits des grands

Sous la houlette de Benoit en organisateur avisé (qui a du gérer une déferlante de bouteilles supplémentaires de dernière minute), au Congrès d'Auteuil, cette thématique a du succès.

La température était problématique pour le service, mais on s'est plutôt bien débrouillé dans l'ensemble je trouve.


Lutèce revient chercher les petits des grands




1. Tristant H, Champagne Brut mature 2004
Dégorgement 2012, dosage 3 g/L
Nez complexe et expressif de brioche, pomme grise, notes métalliques, fruits secs, notes citronnées, écorce d’agrume confite, notes de sous-bois.
En bouche la bulle est un peu sèche au premier abord mais elle s’affine considérablement avec un peu d’aération, elle se fait stimulante, le toucher de bouche est traçant, on retrouve la pomme, les fruits secs et une petite note métallique. Les quelques années du vin lui confèrent de la noblesse et de la vinosité mais il reste hyper dynamique
La longueur est très belle, avec une finale crayeuse.
Excellent.




2. Coessens, Champagne Largillier rosé
Jolies notes de groseille au nez, ainsi qu’un peu de fumée et d’herbe fraiche.
Bouche plaisante, ample, bulle harmonieuse.
Très bien fait


8-x


3. Domaine du Clos Naudin Foreau sec 2012
Bouchon tout petit mais tout mignon, il est clean.
Bouchon au nez. Bouche tendue mais un peu acqueuse, bouchonnée. Le lendemain, bouchon au nez. Bouche de même.
ED




4. François Cotat, Sancerre Caillottes 2016
Nez assez large, pêche, noisette grillée, pâte d’amande qui évoque l’élevage (mais en fait à tort, si je comprends bien cette cuvée ne voit pas le fût ?)
En bouche c’est frais à l’attaque, je ressens un petit côté âcre, pipi de chat qui doit surement signer un sauvignon comme l’indique mon voisin. Le milieu de bouche semble se présenter en creux, voir rapidement absent et débouche sur une finale tombante, qui s’exprime uniquement sur la texture.
Au vu de l’étiquette disons que ça doit être fermé et/ou trop jeune.




5. Vincent Dauvissat, Petit chablis 2011
Nez sur le pétard, la feuille froissée, la chèvrerie.
La bouche est serrée, sur une aromatique réduite, avec une acidité sévère et tendue du string.
Finale crayeuse d’une longueur honorable.




6. Didier Dagueneau, Pouilly-Fumé Buisson Renard 2011
Robe un peu évoluée.
Au nez il y a du monde, c’est délié, du miel, une touche végétale (ronce), des épices (curcuma), buis, fleurs blanches, fumée.
La bouche est riche et fruitée (ananas frais, pomme), florale, il y a rondeur, souplesse et équilibre frais.
Très chouette




7. Château des Tours, Côtes du Rhone blanc 2014
Robe assez marquée, tendance dorée pâle
Nez sur le jasmin, pêche, pamplemousse, miel d’acacia.
La bouche est grasse mais suffisamment fraiche, on sent que la température de service doit se jouer dans un mouchoir de poche (et on y est), une légère salinité, c’est ample, évident, précis, et puis ça dérive vite vers un milieu de bouche en retrait et une finale solitaire et tristounette.
Quel beau nez !







8. Leroy, Bourgogne 2015
Robe framboise.
Le nez est frais, lumineux, très simple, sur la fraise, avec une légère note de sous-bois.
La bouche est fruitée, gouleyante avec une structure aérienne, et un léger perlant.
Joli vin de soif.




9. Domaine Perrot-Minot, Bourgogne 2016
Un autre pinot noir, au vu de la robe, mais un peu plus sérieux probablement.
Nez expressif mais plus classique voire aristocratique. On a de la cerise, fumée, notes métalliques, écorces d’orange, c’est plaisant.
La bouche est fluide, légère, agréable tout en affichant une structure bien dimensionnée pour la matière, tanins intégrés, belle fraicheur acidulée, et pour tout dire ça pinote en bouche presque plus qu’au nez.
Finale pas interminable.
On passe au niveau au-dessus de vin de soif, tout en inspirant une certaine gourmandise. Très bien !




10. Meo-Camuzet Frères et Soeur, Marsannay 2012
Nez de sous-bois, léger réglisse, cranberries, cerise, terre, fumée.
La bouche est acidulée, froide au propre comme au figuré avec une tension un peu sévère au début, c’est un peu comprimé, il y a une certaine puissance retenue. En se réchauffant ça deviendra trop amer.




11. Domaine Jamet, Collines Rhodaniennes Syrah 2015
La robe est rubis sombre. On descend plus au sud.
Le nez, réglissé, sur les cerises à l’eau de vie, riche et solaire mais emprunt d’une certaine délicatesse, me fait penser à un côte du rhône syrah-grenache de bon niveau.
La bouche est déliée, évidente et gourmande, un peu sérieuse mais pas trop.
Glou facile.




12. Gonon, Ardèche Les Iles Feray 2016
Ca pue bon le nature, ça renarde. Le fruit est en retrait, il y a des notes de vernis, de tapenade, et un rien d’orange sanguine.
La bouche est fruitée, élégante, les tanins pointus et crayeux, l’acidité un peu mordante. L’aromatique ne se révèle pas facilement. Un peu plus cérébral que le Jamet.
La finale est acide, au tanin chaleureux et poudré.
Probablement à attendre, mais ce sera pour moi la meilleure des syrah ce soir-là.




13. Auguste Clape, Vin de France Le vin des amis 2016
Nez fromager (croûte de vieux salers) au moment du service, assez fermé et inexpressif.
La bouche offre un peu de cerise mûre, du cassis timide, c’est vertical, musclé, serré, voire totalement coincé. Illisible et sans plaisir.
Vraiment à attendre.




14. Stéphane Ogier, Collines Rhodaniennes Rosine 2016
Gros nez costaud et boisé, alcool, un peu de volatile, fruits noirs, réglisse, fraise écrasée.
La bouche est lactée à l’attaque, il y a une bonne acidité, des tanins potelés par un élevage pharaonique. L’élevage semble un peu sucrer le vin. On dirait que tous les potards sont à fond après les vins précédents.
La finale est séchante, avec une longueur certaine mais un peu trop musclée. Trop de bois pour moi.







15. Domaine Camp del Mas, Pays d'Hérault Cantaluz 2017
Robe jaune pâle
Nez de pierre à fusil, rhum blanc, noisette, pêche.
La bouche est plaisamment tournée, équilibrée, de la rondeur, du gras, de la fraicheur comme il faut.
C’est très bon. Pas du tout trouvé la région :)




16. Domaine du Clos Naudin Foreau Moelleux réserve 1989
Robe dorée, aux reflets orangés
Au nez que c’est joli, et plutôt jeune, confiture de coing, épices douces (cardamome), miel. Sésame grillé. Une petite déviation aromatique, peut être liègeuse ? C’est du vouvray de Foreau ? (ricanements) Vu le nez pêchu c’est un millésime surement jeune, disons 2005.
En bouche il y a une grosse sucrosité intégrée dans une flamboyante acidité, c’est impressionnant d’équilibre.
Grosse finale confortable et rassurante.
Pas tout à fait le coup de cœur mais presque, il manquait un peu de vibration peut être...
Ah c’est un Foreau 89 !!!??? :)

JD | Lutèce
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, dfried, Jean-Paul B., Gibus, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, TIMO, Vaudésir, E-mane, f.aubin, Agnès C, sebus, Frisette, starbuck, leteckel, jclqu, Gerard58, Kumquat, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1168
  • Remerciements reçus 50

E-mane a répondu au sujet : Lutèce revient chercher les petits des grands

Bonjour ! Merci pour le cr, où je sens que tu notes vraiment le plaisir global pris, sans te faire bouffer par le côté intellectuel de la dégustation ( grandeur de l'étiquette, recherche acharnée du moindre défaut et rejet d'une bouteille au moindre défaut) ; çà fait plaisir à lire !

Emmanuel
#2
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jd-krasaki

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1400
  • Remerciements reçus 245

jclqu a répondu au sujet : Lutèce revient chercher les petits des grands

Merci JD (tu)
Heureusement que tu nous fais les CR, j'avoue de plus avoir beaucoup de temps pour les faire depuis quelques mois. :pinch:

JC
LPV Lutèce
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1400
  • Remerciements reçus 245

jclqu a répondu au sujet : Lutèce revient chercher les petits des grands

Bon je profite de la trame de JD pour faire mon CR de mémoire.. (merci JD ;) )

Lutèce revient chercher les petits des grands


1. Tristant H, Champagne Brut mature 2004
Très joli nez, bien expressif (brioché), bulles douces, on a affaire à un joli jus dans le verre. Je pars sur un pinot meunier, perdu c'est un chardo/pinot nor.
Plus un vin pour accompagner le repas qu'en apéro.

2. Coessens, Champagne Largillier rosé
Bouteille découverte avec les copains de LPV94, et je voulais partager cela avec mon groupe de Lutèce. Le nez est très expressif sur le pinot, et c'est assez rare je trouve d'avoir cela sur un champagne. Joli jus aussi, qui donne du plaisir. Plus un vin pour accompagner le repas qu'en apéro.

3. Domaine du Clos Naudin Foreau sec 2012
TCA énorme
ED

4. François Cotat, Sancerre Caillottes 2016
Bien fait, un peu jeune, mais on sent un joli potentiel. Par chance j'en ai bu une il n'y a pas longtemps j'identifie cette quille qui donne du plaisir déjà.

5. Vincent Dauvissat, Petit chablis 2011
Déconcerté par cette quille que je mettais partout ailleurs qu'en Chablis. Bien fait.

6. Didier Dagueneau, Pouilly-Fumé Buisson Renard 2011
Nez expressif, bouche bien équilibrée, joli jus mais encore bieeeen trop jeune. Néanmoins du plaisir là aussi.

7. Château des Tours, Côtes du Rhone blanc 2014
On sent qu'on passe sur un vin plus riche, légèrement plus lourd aussi. L'ordre est bien fait, c'était une bonne idée de la mettre en fin des blancs. Bien aussi

8. Leroy, Bourgogne 2015
Autour de la table l'un de nous évoque Ganevat au nez, pas bête y a un coté animal. Mais ça pinote bien au nez et la robe est rubis soutenue, et plutot lumineuse. La bouche est parfaitement équilibrée, un beau vin de plaisir qu'on a là.

9. Domaine Perrot-Minot, Bourgogne 2016
Joli pinot au nez, et en bouche on a plus de structure. Là aussi c'est très bien fait et on a beaucoup de plaisir. Belle bouteille.

10. Meo-Camuzet Frères et Soeur, Marsannay 2012
nez expressif aussi sur le pinot.
La structure en bouche est plus rigide que les deux précédentes, la transition est un pue plus difficle, mais ça reste une jolie bouteille tout à fait glougloutable.

11. Domaine Jamet, Collines Rhodaniennes Syrah 2015
Nez sur la violette légèrement alcooleux, mais restant fin. Joli Syrah pour moi, mais pas du Chave ni du Gonon.
Belle gourmandise en bouche, on se régale ce soir !

12. Gonon, Ardèche Les Iles Feray 2016
On revient sur un nez de vin légèrement nature, pour moi ça n'empeste pas ça reste élégant. L'équilibre en bouche et le plaisir est immédiat. Je kiffe.

13. Auguste Clape, Vin de France Le vin des amis 2016
Le vin qui divise à chaque fois notre table. Certains trouvent ça dur, d'autres adorent, je fais partie de la seconde catégorie pourtant j'ai la réputation d'avoir un PDF. Nénamoins par rapport à la même quille bue quelques mois auparavant, celle là est moins glougloutable que d'habitude, c'est un peu plus ferme. A attendre un peu

14. Stéphane Ogier, Collines Rhodaniennes Rosine 2016
Bon là on a sorti l'artillerie lourde. C'est puissant au nez et en bouchen, un vin qu'il faut attendre longtemps pour mon PDF qui souffre.

15. Domaine Camp del Mas, Pays d'Hérault Cantaluz 2017
Hey c'est quoi ça, nez expressif et séduisant, qui nous fait partir autour de la cote de Beaune. Personne n'aura trouvé la région je crois bien. Très joli vin.

16. Domaine du Clos Naudin Foreau Moelleux réserve 1989
Nez très expressif, n'y a t'il pas une pointe de liège tout au fond ? JD partage mon avis.. Néanmoins ça ne parait pas du tout en bouche, pour l'instant très sucrée mais néanmoins déjà très bonne.

JC
LPV Lutèce
#4
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, dfried, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Frisette, leteckel, jd-krasaki, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 200
  • Remerciements reçus 282

mconstant a répondu au sujet : Lutèce revient chercher les petits des grands

Merci JD et JC pour ces premières notes. J'ai pris un peu plus de temps pour tout compiler mais here we go :

1. Tristant H, Champagne Brut mature 2004
La robe présente déjà quelques signes d'évolution. Le nez est tout simplement superbe et complexe avec un mélange de brioche un peu trop cuite, le miel, la cire d'abeille et un côté fleur blanche qui se révèle à l'aeration. La bouche est d'un niveau aussi élevé avec une très belle salivation, une bulle bien présente et une longueur qui s'étire sur la cire d'abeille et les agrumes en rétro.
Une superbe bouteille de champagne et même LA bouteille de la soirée à mon goût.

2. Coessens, Champagne Largillier rosé
La robe présente des teintes saumonnées. Le nez est très different de ce que l'on trouve en Champagne avec une note presque nature, exubérante sur le litchi, les agrumes et des fruits rouges. Très sympa dans tous les cas et je rejoins les commentaires de mes camarades qui le décrivaient comme un Ganevat à bulle. La bouche est de demi corps bien équilibrée en attaque et en milieu de bouche et l'amertume permet d'étirer le vin sur une finale gourmande pleine de fruits rouges. J'aime beaucoup aussi.

3. Domaine du Clos Naudin Foreau sec 2012
Satané bouchon ! Un soucis relativement récurrent sur ce domaine dans ces années. ND

4. François Cotat, Sancerre Caillottes 2016
Le nez est très jeune sur un mélange d'amandes et de fleurs blanches. Cela n'empêche pas de le trouver fermé à double tour. La bouche est intéressante avec encore une fois des arômes d'amande, une belle fraîcheur et une fine amertume. Trop jeune mais présente un potentiel certain.

5. Vincent Dauvissat, Petit chablis 2011
Superbe nez exubérant avec un méli-mélo de fleur blanches, quelques notes végétales et florales (violette?). La bouche présente une grosse matière mais l'ensemble est suffisamment tendu pour être équilibré. La longueur est moyenne et s'étire sur l'alumette. À la découverte de l'étiquette, je suis étonné par ce niveau de qualité et surtout par la capacité de garde de ces petits Chablis. Chapeau bas.

6. Didier Dagueneau, Pouilly-Fumé Buisson Renard 2011
Un nez relativement fermé à mon goût avec quelques caractéristiques fines mais reminescentes du sauvignon. Bouche présentant une certaine richesse et un bel équilibre plus axé sur l'amertume que la tension. Bref un vin que je n'ai pas compris.

7. Château des Tours, Côtes du Rhone blanc 2014
Nez intéressant sur la pêche au sirop, un peu de cire d'abeille. La bouche présente néanmoins une longueur faible bien que l'attaque soit vive mais s'écroule très rapidement.

On passe ensuite aux rouges :
8. Leroy, Bourgogne Rouge 2015
Nez un peu nature avec des notes animales, un peu fauves puis de la fraise et du noyau de cerise. Malgré le côté nature, le pinot est évident !
La bouche est elle aussi intéressante avec des arômes de fruits dominant l'ensemble sur la fraise. Un vin sympa même si la longueur pourrait être plus importante.

9. Domaine Perrot-Minot, Bourgogne 2016
Un nez assez complexe et intense avec un mélange de fraise, de menthol et d'épices. La bouche est certes simple mais très gourmande et gouleyante portée sur une acidité maîtrisée. La longueur est bonne même si la finale présente un fond alcooleux. Très sympa.

10. Meo-Camuzet Frères et Soeur, Marsannay 2012
Un nez superbe avec des arômes un peu secondaires : on a de la framboise, un peu de fleurs écrasées, un léger sous bois, des épices. J'adore. La bouche elle aussi présente un bel équilibre et une fraîcheur sur les fruits rouges associée à une bonne longueur. Très beau vin, mon préféré de ces trois beaux Bourgognes.

11. Domaine Jamet, Collines Rhodaniennes Syrah 2015
Un nez un peu sur la retenue mais avec des fruits noirs et du poivre. Un peu d'épices à l'aeration. La bouche est simple voire même glouglou mais l'effet séquence joue son plein. A revoir car pour avoir déjà bu ce vin seul, il est très agréable.

12. Gonon, Ardèche Les Iles Feray 2016
Superbe nez complexe gourmand et engageant avec un mélange de garrigue qui saute au nez, des fruits rouges avec la framboise au premier plan, du poivre et une touche animale ensuite (un petit côté nature ?). La bouche est d'un superbe niveau avec un équilibre fou, une belle longueur portée sur les petits fruits rouges. Un coup de coeur !

13. Auguste Clape, Vin de France Le vin des amis 2016
Nez beaucoup plus austère que le précédent avec un côté animal qui prend le dessus au premier nez. Vient ensuite les fruits noirs, les épices mais ça reste très fermé. La matière est la mais le fruit ne s'exprime pas beaucoup. Bien trop jeune et pas de plaisir en l'état.

14. Stéphane Ogier, Collines Rhodaniennes Rosine 2016
Le nez est très boisé sur les fruits noirs. La bouche est de demi corps et légèrement asséchante. À attendre sereinement que le bois se fonde mais difficile à lire.

15. Domaine Camp del Mas, Pays d'Hérault Cantaluz 2017
Un nez qui part sur l'abricot, la pêche, un peu de noisette.
La bouche est intéressante avec un mélange équilibré et frais. Un beau potentiel, j'aimerai recroiser ce vin dans 5 ans.

16. Domaine du Clos Naudin Foreau Moelleux réserve 1989
Le nez est beau avec un mélange de fruits exotiques, très jeune encore sur des arômes primaires. La bouche présente encore beaucoup de sucres et de beaux amers/acidité. En fin de repas, ça fait quand même un peu lourd. C'est cependant encore assez jeune et comme JD, j'étais plus sur 2005 que 1989. Surprise à la tombée de la chaussette et un vin qui semble éternel. A revoir.

Encore une superbe soirée, merci les copains :)

Matthias
#5
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dfried, Gibus, Frisette, jd-krasaki, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 356
  • Remerciements reçus 34

Julien MICHEL a répondu au sujet : Lutèce revient chercher les petits des grands

Leroy c'est le vin du domaine ou du négoce ?
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18077
  • Remerciements reçus 3007

Eric B a répondu au sujet : Lutèce revient chercher les petits des grands

Au vu de l'étiquette, négoce.

Eric
Mon blog
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck