Nous avons 1068 invités et 56 inscrits en ligne

La fête de la véraison

  • Messages : 283
  • Remerciements reçus 312

Jeiss a créé le sujet : La fête de la véraison

Bonjour à tous !

J'ai eu la chance de participer hier à la fête de la véraison à Châteauneuf-du-Pape. Pour ceux qui ne connaissent pas, une grande fête médiévale a lieu chaque premier weekend d'août dans tout le village en période de... véraison. C'est une excellent occasion pour découvrir le village, participer à des activités (quizz sur le vin, essai à l'arbalète, lancer de hache...) et bien sûr déguster des vins grâce au village des vignerons et aux différents stands et boutiques disséminés à travers le village (et il y en a beaucoup !).
L'ambiance y est très bon enfant et généralement la soirée se finit sur un spectacle en plein air, hier soir étant réservé à la compagnie des Frères lumière, spectacle pyrotechnique de toute beauté.
Pour en revenir à nos moutons, étant dans la région j'en ai profité pour passer au domaine des Tours le matin (par chance ouvert et qui a très gentiment bien voulu me vendre du vin !) ainsi qu'au domaine des Bernardins à Beaumes-de-Venise histoire de faire le plein de joyeusetés, avant d'aller à Châteauneuf. Je ne vais pas faire l'inventaire de l'ensemble des vins dégustés, mais seulement ceux qui m'ont marqué. Attention cependant si vous allez à cette fête à faire les stands de vignerons à l'extérieur tôt dans la journée avant d'aller dans les pièces climatisées, beaucoup de vins étaient bien trop chauds.


Pour commencer le domaine des Bernardins :

CR: Domaine des Bernardins, VDN Beaumes-de-Venise, 2018

Robe d'un voile rosé naturel incroyable. Nez magnifique d'une grande fraîcheur, associant le côté classique du muscat avec la pêche, le raisin frais, le chèvrefeuille. Bouche avec du gras, pas mal de sucre mais d'un super équilibre. Rétro énorme, prix indécent au regard de la qualité (13,90€). Excellent

CR: Domaine des Bernardins, VDN Beaumes-de-Venise, Hommage, NM

Cuvée issue de l'assemblage de plusieurs millésimes de la cuvée précédente. Nez sur le rancio, la noix, la fève de cacao, et un fond muscaté. C'est clairement plus évolué. Bouche bien équilibré, moins de sucre perceptible, sur les mêmes notes évoluées qu'au nez. Apprécierons les personnes qui aiment les vins évolués, je préfère la version plus fringuante.


Maintenant les vins à Châteauneuf du Pape :

CR: Famille Aubert, Grignan-les-Adhémar, 2018, "Le Devoy"

Nez frais et élégant, plutôt fruité sur la poire, un peu de citron. Bouche bien équilibré, il m'a un peu fait penser à un Marsanne-Roussane. Simple mais efficace, bon vin pour des repas sans prétention tout comme le prix auquel il est vendu (4,50€). Bien -

CR: Famille Aubert, Châteauneuf-du-Pape, 2015

Nez très séducteur, très "agrumé" sur l'écorce d'orange, le citron, avec une trame de fruits blancs. Bouche large, puissante mais sans excès d'alcool, qui finit malheureusement sur un élevage trop appuyé à mon goût. Bien +


Passage au stand du Clos des terres blanches, le propriétaire est adorable, il fait tout de A à Z sur une parcelle de 0,58h, ce qui fait de lui le plus petit producteur de Châteauneuf-du-Pape. En tout et pour tout, 800 bouteilles de rouge et 400 de blanc, pas le genre de vin qu'on trouve en supermarché ni chez le caviste... Du vrai vin artisanal comme on l'aime.

CR: Clos des terres Blanches, Châteauneuf-du-Pape, 2017

Nez très floral d'une belle finesse. Bouche traçante, très longue, sans perception alcoolique, qui développe tranquillement son aromatique florale autour d'une matière assez conséquente qui se dévoile petit à petit, avant de délivrer une rétro légèrement plus citronnée et un très beau côté salin-iodé qui couronne le tout. Du grand art ! Le meilleur blanc de Châteauneuf-du-Pape jamais goûté à ce jour avec celui du Bosquet des Papes (qui joue sur la puissance). Si vous en trouvez, prenez-en c'est du tout bon ! Prix très correct (23€), avec un peu de recul j'aurais dû en prendre plus.
Excellent +

CR: Clos des terres Blanches, Châteauneuf-du-Pape, 2016

Nez distingué sur la cerise, la fraise. Bouche d'un grand équilibre, avec de la matière mais sans excès, alcool perceptible mais le vin était trop chaud. J'en ai pris pour le regoûter à tête reposée.
Bien + / Très bien - en l'état, peut-être plus vu l'équilibre même à chaud (et un taux d'alcool de 15,5°).

CR: Domaine de la Consonnière, Châteauneuf-du-Pape, 2017

Nez splendide sur la fraise écrasée et la groseille. Bouche encore très serrée, tannique mais sans accroche, pas d'alcool perceptible, très bonne longueur,. Nécessite un peu de garde mais devrait faire une très belle bouteille.
Très bien +

CR: Domaine de la Consonnière, Châteauneuf-du-Pape, 2016

Nez plus discret, toujours du fruit rouge. Bouche d'un équilibre magistral, grande fraîcheur, longueur exceptionnelle et parfumée à souhait. A laisser encore un peu en cave pour que le nez se délie un peu et que la bouche gagne en complexité, mais en l'état actuel c'est déjà excellent.
Excellent

CR: Domaine Olivier Hillaire, Châteauneuf-du-Pape, 2017, Tradition

Nez très mûr, sur les fruits noirs (mures, cassis), le cacao. Bouche alcooleuse (le vin est trop chaud), assez amère, en surmaturité. Vraiment pas au niveau de ce que j'avais goûté en 2016 au même domaine et très loin des cuvées particulières qui étaient si bonnes.
Moyen

CR: Famille Perrin, Côtes-du-Rhône, 2018

Nez très fruité dans le style poire - pêche blanche. Bouche simple, légère et fruitée, bien pour des plats simples. Bien -

CR: Famille Perrin, Châteauneuf-du-Pape, 2017, Les Sinards

Nez d'une grande finesse sur les agrumes, léger bois perceptible avec un petit côté vanillé. Bouche large, grasse, aromatique, franchement bon dans un style très traditionnel, pas trop de bois.
Très bien

CR: Famille Perrin, Châteauneuf-du-Pape, 2016, Les Sinards

Nez un peu écoeurant avec un léger côté caramel qui domine une cerise kirschée. Bouche très acide à la limite du déséquillibre, bien aidée par une grosse matière. Le tout doit se fondre, difficile de dire si ce sera bon ou pas.

Dégustation chez le Père Caboche

CR: Domaine du Père Caboche, Côtes-du-Rhône, 2018

Nez sur les épices et un peu de fruits rouges avec un léger côté sucré. Bouche simple, courte mais agréable. Bien pour un barbecue. Bien -

CR: Domaine du Père Caboche, Châteauneuf-du-Pape, 2016

Nez plutôt mutique, bouche très courte et légèrement fruitée. Bof bof pour un Châteauneuf, manque clairement de tout au regard du millésime. Moyen -

CR: Domaine du Père Caboche, Châteauneuf-du-Pape, 2017, Elisabeth Chambellan,

Nez assez attirant, sur la réglisse, l'olive noire, le kirsch. Bouche encore serrée, longue, nécessitera un peu de garde. Très bien

CR: Domaine du Père Caboche, Châteauneuf-du-Pape, 2016, Elisabeth Chambellan

Superbe nez très net, toujours une belle trace d'olive noire mais le bouquet paraît beaucoup plus élégant et frais à grands coups de fraise, cerise, cassis. Bouche superbe : équilibre parfait, longueur magnifique, pas une seule trace d'alcool, déjà bien ouvert. Excellent La différence est gigantesque entre les cuvées tradition et celles particulières.

CR: Famille Gonnet, Châteauneuf-du-Pape, 2016, Tradition

Nez assez simple, sur la cerise mûre. Je suis passé un peu à côté de la bouche que j'ai trouvé assez plate, courte, sans grand intérêt, comparé aux autres dégustateurs. Assez bien -

CR: Famille Gonnet, Châteauneuf-du-Pape, 2016, Cuvée Elégance de Jeanne

Alors là, on a affaire à un OVNI dans l'univers de l'appellation. Nez explosif sur de superbes notes de rose, de rhubarbe, de framboise et une trace d'écorce d'orange. La bouche est une vraie infusion sur des notes équivalentes, l'alcool est absent, la longueur superbe, l'acidité rafraichissante. Incroyablement bon, quasi-bourguignon, et une véritable découverte. Le prix (48€) était trop élevé pour que je puisse me le permettre, mais j'encourage tout buveur nordiste de s'intéresser à cette cuvée tant elle est approchable et atypique pour ces latitudes. Grand vin !

CR: Famille Gonnet, Châteauneuf-du-Pape, 2016, Cuvée Etienne Gonnet

Nez plus classique, avec des notes de laurier, des fruits noirs. Bouche d'un grand équilibre, assez serrée avec des tannins doux, grande longueur et finale très aromatique. A garder encore un peu sereinement, ce sera une superbe bouteille. Excellent -


Bilan : toujours aussi conquis par les vins de la région, la fête de la Véraison permet de découvrir de nombreux domaines dont on parle peu et qui tiennent pourtant têtes aux grosses cylindrées de l'appellation. Gros coup de coeur pour certaines cuvées, qui gagneraient à être plus goûtées sur le forum.
Au niveau des millésimes, 2016 règne effectivement par son équilibre, sa fraîcheur et sa finesse. Les vins sont encore ouverts et iront certainement très loin. 2017 me semble être un millésime plus classique, avec des structures plus importantes, les vins goûtés étant pour la plupart encore serrés, la cave ne leur fera pas peur et ce sera assurément un très bon millésime, d'un meilleur équilibre à mon sens que 2015.
Enfin et surtout, le Rhône Sud est certainement pour les rouges une des meilleures zone à RQP pour les vins de longue garde tout comme les vins d'entrée de gamme (les vins à moins de 5 euros y sont légion et souvent bons), et il faut savoir en profiter !
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, PBAES, chrisdu74, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Frisette, the_ej, Damien72, faka

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck