Nous avons 1616 invités et 89 inscrits en ligne

Petite Dégustation Idealwine

  • Messages : 423
  • Remerciements reçus 390

Moriendi a créé le sujet : Petite Dégustation Idealwine

Idealwine m'a invité à une dégustation mercredi dernier dans un bar à vin du 9ème à Paris. Cela signifie sans doute que (rayez la mention inutile) : 1) Je leur suis super sympathique et ils voulaient boire en coup en ma compagnie ; 2) J'ai claqué suffisamment de thunes chez eux pour être repéré par le service marketing.

Néanmoins je ne vais pas me plaindre, c'était une belle occasion de découvrir des bouteilles séduisantes sur le thème côte chalonnaise, Mâconnais et Beaujolais. Notre hôte, le gérant du bar à vin, s'est montré intéressant et passionné, l'accueil fut cordial, l'organisation attentionnée avec fromage et charcuterie pour accompagner les vins : merci ! :)

Toutes les bouteilles ont été goûtées étiquette découverte sauf la toute dernière. Mes notes sont succinctes, j'ai papoté avec mes voisins et voisines ! Trois blancs et cinq rouges étaient au programme.

Les blancs
Domaine Dureuil- Janthial - Bourgogne 2016
Au nez, je crois bien que même en aveugle je serais allé en Bourgogne direct : douceur, touches beurrées et florales. La bouche est vive, pleine d'entrain, fruitée, avec là aussi un petit côté beurré mais qui n'est pas envahissant. Ca se boit très facilement, avec le sourire. L'archétype du vin qu'on a plaisir à ouvrir sans cérémonie.

Domaine Guffens-Heynen - Mâcon-Pierreclos En Crazy 2017
Ayant bu un excellent 2011 de cette cuvée voici peu, j'étais fort curieux de découvrir un millésime récent. Ca ne commence pas très bien avec un nez strictement muet. La bouche en revanche est plus avenante : souple, fruitée et bien équilibrée, elle est clairement en-dessous du 2011. La finale est assez longue, finement ciselée sur des arômes légèrement citronnés.

Moralité : à laisser vieillir impérativement ! J'ai trouvé très intéressant de constater à quel point cette bouteille a "sous-performé", comme on dit dans la finance, par rapport au 2011. Bien entendu le millésime joue aussi un rôle mais est-il déterminant ?

Domaine de la Soufrandière - Pouilly-Vinzelles Les Quarts 2016
Voilà un beau nez séducteur qui promet un vin ample avec ses arômes d'agrume et de citron. Effectivement, la bouche est plus ronde que le Mâcon et le Bourgogne, avec néanmoins ce qu'il faut de tension, les arômes d'agrume dominent et la finale tend même vers une pointe de fruits exotiques. Un vin fort agréable mais je ne sais trop si au vieillissement il retrouvera plus de tension ou bien si son ampleur prendra le dessus.

Les rouges
Château de Chamirey - Mercurey Clos de la Maladière 2016
D'entrée, le nez séduit : il est ouvert, charmeur, sur les fruits rouges. La bouche en revanche est puissante, avec de la mâche et un trait de fraîcheur qui fait penser à de la vendange entière, ce que confirme notre mentor de la soirée. Le cassis et la cerise se disputent le palais, les tannins sont bien là mais nullement agressifs. Belle découverte d'un flacon gourmand.

Domaine Marcel Lapierre - Morgon 2018
Je crois que l'expression consacrée pour ce type de nez est "sapristi, ça pète le fruit", commentaire généralement accompagné d'un sourire béat - car les nez fruités suscitent des sourires béats, c'est comme ça, il serait d'ailleurs temps que la science se penche sur ce phénomène. Sans surprise, la bouche pète le fruit elle aussi ! Le vin est soyeux, gourmand. La finale tombe un peu vite hélas mais laisse une agréable sensation acidulée de cerise griotte. Bon vin de plaisir.

Domaine Joblot - Givry 1er cru Clos Marole 2017
Et hop, mon premier Joblot rouge ! Voilà une maison dont j'apprécie les blancs, je ne suis donc pas surpris de découvrir un nez ouvert, charmeur, sur les fruits. En bouche l'attaque est d'abord sur le grillé mais celui-ci se dissipe rapidement au bénéfice des fruits rouges. Les tannins sont présents mais pas trop, l'équilibre me semble bon, un peu de mâche en finale ainsi que le grillé du début indiquent que le vin a besoin d'un peu de temps pour se bonifier.

Domaine Jaeger-Defaix - Rully 1er cru Clos du Chapitre 2017
Belle robe rubis, la plus claire de tous les rouges dégustés ce soir. Le nez propose un peu de fruit et surtout une sympathique odeur de lardons grillés. J'aime beaucoup mais je suis surpris, je ne me souviens pas avoir commandé une carbonara ! En bouche c'est puissant, clairement plus que le Joblot, mais les arômes de lardons et de fumé prennent rapidement le dessus, rendant le vin monolithique et faisant ressortir sa carrure de rugbyman - bon peut-être pas un première ligne mais un 3/4 centre. Une légère sucrosité fait irruption en finale. En l'état et selon mes goûts, le vin est bien trop dominé par son élevage mais certains dégustateurs n'ont pas été dérangés par tout ce bois.

Domaine du Vissoux - Fleurie Les Garants 2016
C'est la bouteille surprise, proposée à l'aveugle. Nez qui pète le fruit et oriente aussitôt la plupart des dégustateurs vers le Beaujolais - la parenté avec le Morgon de Lapierre est nette, avec toutefois plus de fraîcheur. Fraîcheur que l'on retrouve en bouche avec une belle gourmandise fruitée et une pointe lactée en finale. Un bon vin, un ton en-dessous du Lapierre néanmoins.

Globalement, les vins se sont montrés à un fort bon niveau. Aucune révélation, mais la confirmation, au cas où elle serait nécessaire, que la côte chalonnaise, le Mâconnais et le Beaujolais ont de très beaux flacons à proposer.

Je crois bien que ceci est mon premier compte-rendu de dégustation éclectique, merci de m'avoir lu ! ;)

“Ce matin, après avoir entendu un astronome parler de milliards de soleils, j'ai renoncé à faire ma toilette : à quoi bon se laver encore ?” - Cioran // Serge
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dfried, Alex, Jean-Paul B., podyak, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, Nicoco, Frisette, IH1456, leteckel, Gerard58, DaGau, Kumquat, Kiravi, supagweg

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3462
  • Remerciements reçus 2816

starbuck a répondu au sujet : Petite Dégustation Idealwine

Je crois bien que ceci est mon premier compte-rendu de dégustation, merci de m'avoir lu !

N'hésite pas à en faire d'autres quand tu en auras l'occasion %tchin

Sylvain
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3301
  • Remerciements reçus 243

francois999 a répondu au sujet : Petite Dégustation Idealwine

Ouais je me demande aussi comment le service com choisi ses invités.
Ils m’ont invité à une dégustation qui ne m’emballait pas tellement et où franchement j’ai trouvé 1 vin achetable sur 8, que je n’ai pas acheté car il a été au bout d’une heure en rupture de stock.

Sur le papier, je suis plus emballé par cette dégustation.

Francois // chaque avis est subjectif et la somme des subjectivités fait une objectivité (F Mauss)
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 428
  • Remerciements reçus 289

IH1456 a répondu au sujet : Petite Dégustation Idealwine

J'étais ton voisin de gauche !!!
en effet c'était une ambiance fort sympathique :)
amicalement,
Antoine

"en guise de sang, ô noblesse sans pareil, il coule en mon coeur la chaude liqueur d'la treille" - le grand Georges
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 428
  • Remerciements reçus 289

IH1456 a répondu au sujet : Petite Dégustation Idealwine

Voici mes notes de dégustation... forcément influencées par nos discussions sur nos ressentis respectifs !

Vincent Dureuil Janthial - Bourgogne 2016

Joli nez de fleurs blanches, belle tension en bouche qui porte le vin, elle est grasse et beurrée, de belle ampleur lactée. Le boisé subtil est déjà bien intégré. Seule la longueur est limitée et rappelle la modestie de l'appellation. B++


Domaine Guffens Heynen – Mâcon Pierreclos En Crazy 2017

Nez muet, avec simplement quelques notes fumées, puis des notes grillées et pétrolées à l'aération.
La bouche est élégante tout en étant puissante et très fortement minérale.
Vin profond, encore sur la retenue, mais prometteur. Simplement TB en l'état, mais à suivre !


domaine de la Soufrandière - Pouilly-Vinzelles climat Les Quarts 2016

Nez d'agrumes et bouquet de fleurs blanches, beaucoup d'herbe fraîche également.
Bouche tendue, vive, expressive, décoction de plantes qui me fait penser à un Vouvray sec de chez Huet ! Aucun ressenti d'élevage. TB+


Domaine Joblot – Givry 1er cru Marole 2017

Nez irrésistible, beaucoup de fruit, avec une douceur absolue, et puissant en même temps. Je repère des notes de violette.

Bouche pleine, juteuse, soyeuse, véritablement magnifique, beaucoup de tension qui allonge le vin, de la mâche en même temps. Toucher de bouche très élégant mais pas trop chaleureux non plus. Ensemble tannique bien maîtrisé grâce à une part de vendange entière qui apporte fraîcheur et équilibre. TB++


Marcel Lapierre – Morgon 2018

Le nez pète le fuit rouge comme la groseille. La bouche est soyeuse et acidulée en même temps, avec cette finale caractéristique du domaine sur le noyau de cerise, je retrouve le 2009 ! La macération carbonique semble jouer à fond avec un fruité superbe.
C'est une dentelle, le vin joue sur un fil. Toujours étonnant, toujours agréable. TB


Mercurey – Château de Chamirey – Clos de la maladière 2016

Nez superbe, complexe, notes pâtissières de type forêt noire aux cerises griottes et cassis.

La bouche est vive, tendue, tout en étant pleine, avec de belle notes poivrées qui relèvent l'ensemble, TB+
Petite proportion de vendange entière, qui semble donc bien équilibrer ce vin sur ce millésime chaud.


Domaine Jaeger Defaix – Rully 1er cru Clos du chapitre 2017

Nez ouvert et très expressif, avec beaucoup de fruits rouges et aussi des notes lardées, je me demandais si c'était de la réduction. Il semblerait que ces notes soient issues d'un élevage luxueux... qui demande à être intégré par le vin.
En bouche, beaucoup de fruits et de lard, notes lactées, c'est délicieux, l'ensemble est acidulé avec de la tension qui porte bien le vin. Petite sucrosité en finale, l'élevage est donc marqué en bouche, il semblerait qu'il faille l'attendre. Très bon vin mais assez difficile à déchiffrer pour moi. TB+


Domaine du Vissoux – Fleurie 2016 Les Garants

Nez frais et fruité, bouche à l'avenant avec de la structure tout de même, typée gamay sans macération carbonique. Finale marquée par de belles notes de violette mais assez courte. B+

Antoine

"en guise de sang, ô noblesse sans pareil, il coule en mon coeur la chaude liqueur d'la treille" - le grand Georges
#5
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 428
  • Remerciements reçus 289

IH1456 a répondu au sujet : Petite Dégustation Idealwine

à francois999 : quel était le thème de la dégustation pour laquelle tu as été déçu ?

"en guise de sang, ô noblesse sans pareil, il coule en mon coeur la chaude liqueur d'la treille" - le grand Georges
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3462
  • Remerciements reçus 2816

starbuck a répondu au sujet : Petite Dégustation Idealwine

Petit rappel de saison:
Un seul tag CR2points suffit dans un message.
Idéalement un dans le titre et un autre avant le nom du vin

Lors de dégustations éclectiques comme c'est le cas ici, l'idéal est de ne pas mettre le tag et de le mettre en remontant chaque vin dans sa rubrique individuelle.
Je sais que cela prend un peu de temps mais lorsque plusieurs participants à une dégustation postent leur CR éclectique, il est possible qu'un seul se charge de remonter les CR dans les rubriques de domaine.
Bien entendu, rien n'est obligatoire mais cela facilite les recherches ultérieures.

Cela étant je remercie une nouvelle fois ceux qui prennent le temps de nous faire des CR de bouteilles individuelles ou de dégustations éclectiques %tchin

Sylvain
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck