Nous avons 1351 invités et 76 inscrits en ligne

LPV Vaucluse : Stéphane nous offre un feu d'artifice avant le baisser de rideau

  • Messages : 842
  • Remerciements reçus 599

david84 a créé le sujet : LPV Vaucluse : Stéphane nous offre un feu d'artifice avant le baisser de rideau

Stéphane a décidé de quitter le Vaucluse pour aller emménager en Bretagne.
Et pour marquer le coup, il a tenu à organiser une soirée d'au revoir en choisissant parmi les vins de sa cave -et ce pour chacun d'entre nous- une ou deux bouteilles qui nous étaient plus particulièrement dédiées.

Pour ce faire, Patrick lui a gentiment mis son théâtre à disposition (dont je vous laisse apprécier la scène).


Avant cette soirée, Stéphane -qui ne fait rien comme les autres- nous avait communiqué une série d'indices plus ou moins codés (en utilisant notamment des jeux de mots dont il a le secret :whistle:) afin que nous permettre d'identifier les vins, ainsi qu'à celui à qui ils étaient destinés.

Lors de cette soirée, ces vins ont donc été dégustés en semi aveugle puisque nous ne connaissions pas l'ordre du service.
Ils ont ensuite été bus étiquette découverte sur le repas suivant :

- Mousse de foie gras, pickles d'oignons rouges confits au Banyuls et mûres
- Poëllée de ceps et de girolles, crème à la moutarde, ravioles de Roman au Comté
- Poulet basquaise, chorizo et riz Thaï
- Plateau de fromages (Fourme de Montbrison, Brie truffé, Comté de 24 mois, Mimolette de 22 mois, Époisses, Morbier, Séchon de chèvre, tomme de brebis)
- Tarte à la vanille, amandes et brugnons jaunes


Je vous joins mes commentaires de dégustation, charge aux collègues de partager leurs impressions.

Apéritif
Vin 1 (étiquette découverte)
Robe grenadine claire aux nombreuses bulles fines et actives.
Nez de petits fruits rouges frais, principalement la fraise des bois.
En bouche, c'est un bonbon ! Le sucre est bien équilibré par l'effervescence des bulles.
La matière est pleine sur un gustatif de pêche de vigne, de grenadine et de liqueur de mûre.
Cela manque légèrement de longueur mais le jus reste précis de bout en bout.
Certains peuvent relever un poil de sucre en trop mais ce n'est pas mon cas.

Domaine Raphaël Bartucci Pétillant Méthode ancestrale 2017 - Bugey Cerdon
90% Gamay, 10% Poulsard




Vins blancs
Vin 2
Robe or blanc.
Le nez s'ouvre sur un menthol légèrement fumé accompagné de cédrat confit, notes florale et caillouteuse.
Bouche l'attaque ronde, fruitée et franche, enrobée par un joli gras qui n'alourdit pas une matière déjà pleine.
La finale est acidulée sur un citron salivant.

Domaine Pattes Loup Vent d'Ange 2011 Côte de Jouan - Chablis 1er cru



Vin 3
Robe or au liseré grisâtre.
Nez sur la mangue et le fruit de la passion, léger menthol.
Bouche massive qui manque d'assise sur un gustatif imposant qui bombarde à tout va.
La finale chauffe légèrement et se termine sur l'amertume et une sensation légèrement végétale.

Domaine Partagé Les Christine 2016 - Chignin-Bergeron



Vin 4
Robe or pâle au liseré translucide.
Très beau nez mêlant des senteurs de poire et de citron, d'épices et d'herbes (gentiane et angélique).
Bouche riche et concentrée à l'attaque droite et large.
La matière est portée par une acidité millimétrée couplée à des notes d'herbes amères qui amènent au jus une sacrée originalité.
Le tout donne un vin magnifique combinant une matière superlative maîtrisée de bout en bout et d'une longueur impressionnante.

Domaine Jean-François Ganevat Savagnin 2011 Les Chalasses Marnes Bleues - Côtes du Jura



Vin 5
Robe vert pâle.
Le nez évolue sur des notes mentholées, de poire et de mirabelle, d'estragon, de violette et de poivre vert.
La bouche présente une attaque riche et franche qui déroule une matière aux accents de Chartreuse avec un gustatif où s'expriment les herbes aromatiques.
Le fruit n'est pas en reste, accompagné sans excès par un gras structurant qui enrobe un jus classieux à la finale poivrée et mentholée.
La longueur impressionne par par son intensité et sa fraîcheur...grand vin !

The Sadie Familie Wines PTY LTD 'T Voetpad 2014 - Swartland, Afrique du Sud



Vins rouges
Vin 6
Robe carmin.
Nez classe à la légère volatile combinant des senteurs réglissées et des fruits rouges bien mûrs (cerise, groseille).
La bouche veloutée déroule sur les fruits rouges macérés combinés à un végétal mûr qui apporte au jus structure et fraîcheur.
La finale s'exprime sur une légère amertume et des notes balsamiques qui donnent du relief et de la profondeur à cette matière délicate.

Domaine de l'Anglore Comeyre 2011 - Vin de France



Vin 7
Robe grenat au liseré rouge clair.
Nez réduit sur des notes animales qui évolue à l'aération sur la réglisse et le cassis.
Bouche fraîche à la structure végétale, surtout marquée par son astringence et son manque de fruit (même si l'aération lui fait du bien en lui permettant d'exprimer des notes de fruits noirs et de chocolat).
Finale amère qui sait rester fraîche.

Podere le Boncie Giovanna Morganti Le Trame 2010 - Chianti Classico



Vin 8
Robe bordeaux au liseré orangé.
Nez viandé sur les fruits macérés et la girofle, notes de volatile.
Bouche végétale qui développe un gustatif de poivre et de cendre.
L'alcool reste en fond, même si le fruit surnage.
Le tout manque de précision et de lisibilité.
Le vin se termine sur une astringence prégnante.

Domaine Robert Michel La Geynale 2004 - Cornas

NB : cette bouteille n'avait rien à voir avec celle dégustée une semaine plus tôt et que j'avais trouvée bien meilleure.


Vin 9
Robe fraise.
Nez réduit à mort qui me fait plus penser à une écurie qu'à un panier de fruits !
La bouche est fraîche et évolue sur un fruité astringent qui donne la sensation d'une matière stricte qui a du mal à se déployer.
Peu de plaisir en l'état.

Domaine Geantet Pansiot 2003 - Gevrey-Chambertin



Vin 10
Robe bordeaux sans évolution perceptible.
Bouche fraîche à la matière surmûrie, voir cuite.
La trame acide lui confère un gustatif strict.
Le fruit cuit ressenti au nez est également présent et accentue le manque de précision d'un corps qui manque de séduction.

Domaine Jean-Luc Colombo Le Prieuré 2003 - Saint-Joseph



Vin 11
Robe bordeaux tirant sur le grenat, sans grande évolution.
Nez distingué, principalement sur le poivron avec des notes de poivre, de cassis et une pointe de menthol.
La bouche est fraîche mais présente un corps monolithique avec un gustatif qui manque d'impact.
Le tout donne un vin sans grand relief et manquant de complexité mais emprunt d'une certaine élégance.

Château Mouton-Rothschild 1993 - Pauillac



Vin 12
Robe bordeaux sombre, d'un seul bloc.
Nez classe sur le poivron, le cassis, le bois de Santal, le menthol et le poivre noir.
Bouche à l'attaque veloutée qui affiche une matière déliée qui prend de l'amplitude au fur et à mesure de son déroulé.
Le gustatif s'exprime sur les fruits noirs mûrs et le jus de cuisson de viande.
La matière est affinée par la sensation d'un élevage parfaitement maîtrisé et intégré qui lui apporte une superbe élégance de texture. Le tout donne un vin racé qui paraît encore très jeune.

Château Mouton-Rothschild 2000 - Pauillac



Vins dégustés pendant le repas (dont certains amenés par les copains)

Vin 13 (dégustée étiquette découverte grâce à Patrick qui a fait tomber le Mas de Libian sur le Liban !:cartj: :jump:)
Robe or abricot.
Nez sur l'orange amère, l'ananas, le safran et l'anis.
Bouche massive marquée par les herbes médicinales et qui fait penser à un vin de liqueur.
On sent le soleil dans le verre ! La trame manque toutefois d'un point d'équilibre qui permettrait de canaliser cette richesse de constitution, peut-être par manque d'acidité.
La finale manque de fraîcheur mais ce vin fait montre d'une sacrée originalité !

Château Kefraya Lacrima d'Oro 1993 - Coteaux de Kefraya, Liban



Vin 14
Robe qui me rappelle le jus de goyave.
Nez mêlant la banane, le rhum.
La bouche affiche du corps avec un gustatif sur la noix mais l'ensemble manque de netteté, avec notamment et une perception très sucrée qui manque de finesse et une finale chaleureuse sur la rhubarbe.

Anne et Jean-François Ganevat vin liquoreux "Sul Q..." - Vin de France



Vin 15
Robe broux de noix.
Très joli nez oriental sur le thé à la menthe, l'eau de rose, la poire et la noix.
Bouche sur un gustatif de poire glacée marqué par un bel équilibre sucre-acidité qui allège une liqueur impactante qui manque cependant d'un peu de subtilité pour pouvoir véritablement décoller.
Jolie finale que j'attendais plus longue mais qui reste fraîche et douce, laissant l'impression en bouche d'un joli vin de plaisir jouant sur un registre un poil monocorde.

Vignoble de l'Orpailleur 2016 - Vin de Glace du Québec



Vin 16
Robe cuivrée et brillante.
Nez sur le safran, l'ananas, l'orange amère et le Génépi.
La bouche affiche une matière dotée d'une jolie concentration canalisée par une belle acidité, mais dont le fruit manque de netteté.
Cette sensation de légère déviance empêche le tout de décoller et est accentuée sur la finale par une amertume un peu grossière.

Château Loubens 1990 - Sainte-Croix-du-Mont


Encore une belle soirée partagée entre nous dans un lieu magique autour de superbes bouteilles !
Mais ce qui la différencie des autres c'est bien sûr qu'elle marque le départ de Stéphane.
Alors Stéphane mon ami nous te souhaitons bon vent vers ta nouvelle terre d'accueil mais n'oublie pas de nous revenir de temps en temps (même si nous restons virtuellement en contact via nos groupes de discussion...et surtout de déconnade !:DD) afin que nous puissions trinquer autour d'un verre d'Anglore !

David
LPV Vaucluse
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Olivier Mottard, dfried, PBAES, Eric B, jean-luc javaux, peterka, breizhmanu, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, TIMO, GILT, Vaudésir, DUROCHER, vivienladuche, Lucas57, supervedro, f.aubin, BIBI N, Agnès C, sebus, Frisette, starbuck, leteckel, Damien72, Pouet, DaGau, éricH, tma, LudoR, DuduD

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2311
  • Remerciements reçus 922

GILT a répondu au sujet : LPV Vaucluse : Stéphane nous offre un feu d'artifice avant le baisser de rideau

Après une telle démonstration, LPV Bzh lui tend les bras !

Gilles
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 122
  • Remerciements reçus 99

LudoR a répondu au sujet : LPV Vaucluse : Stéphane nous offre un feu d'artifice avant le baisser de rideau

Vin 9
Robe fraise.
Nez réduit à mort qui me fait plus penser à une écurie qu'à un panier de fruits !
La bouche est fraîche et évolue sur un fruité astringent qui donne la sensation d'une matière stricte qui a du mal à se déployer.
Peu de plaisir en l'état.

Domaine Geantet Pansiot 2003 - Gevrey-Chambertin



A la vision de l'étiquette, il doit s'agir d'un vin d'Emilie Geantet et non de Vincent Geantet…

Ludovic
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1903
  • Remerciements reçus 736

DUROCHER a répondu au sujet : LPV Vaucluse : Stéphane nous offre un feu d'artifice avant le baisser de rideau

Oui Gilles a raison la Bretagne c'est imper et une mer et LPV-BZH une bande de mordus de la chose vinique ,de la franche rigolade et de la bonne humeur, alors Stéphane si ça te tente.
Bernard
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 842
  • Remerciements reçus 599

david84 a répondu au sujet : LPV Vaucluse : Stéphane nous offre un feu d'artifice avant le baisser de rideau

LudoR écrit: Vin 9
Robe fraise.
Nez réduit à mort qui me fait plus penser à une écurie qu'à un panier de fruits !
La bouche est fraîche et évolue sur un fruité astringent qui donne la sensation d'une matière stricte qui a du mal à se déployer.
Peu de plaisir en l'état.

Domaine Geantet Pansiot 2003 - Gevrey-Chambertin



A la vision de l'étiquette, il doit s'agir d'un vin d'Emilie Geantet et non de Vincent Geantet…

Ludovic

Bonjour Ludovic,
ci-joint une photo peut-être plus explicite :

Après, je ne peux t'en dire plus...

David
LPV Vaucluse
#5
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 372
  • Remerciements reçus 70

wincesurf a répondu au sujet : LPV Vaucluse : Stéphane nous offre un feu d'artifice avant le baisser de rideau

Vin de négoce de sa fille ?

Vincent LPVVaucluse un jour, LPVVaucluse Toujours !
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11
  • Remerciements reçus 17

DuduD a répondu au sujet : LPV Vaucluse : Stéphane nous offre un feu d'artifice avant le baisser de rideau

Merci David pour ce beau CR (comme toujours). Un énorme merci à LPVV pour ces merveilleuses années passées ensemble, votre amitié indéfectible, ces découvertes viniques et ces tranches de rigolade.

Pour les vins, très content que le Cerdon du Bugey ait plu à tous. Je suis vraiment fan de ce type de vin et de ce domaine en particulier. C’est frais, complexe et dangereusement sapide. C’est vrai que ça manque un peu de longueur.
Bien qu’assez éloigné des standards de Chablis, j’ai beaucoup aimé le Côte de Jouan de T. Pico. C’est gras et frais en même temps (joli citron). Ce qui donne une belle complexité.
Des regrets pour les Christine du domaine Partagé (G. Berlioz). Je pense qu’il est ouvert trop jeune et qu’il est dans une phase un peu ingrate. Ce type de vin vieillit magnifiquement. J’ouvrirai celle qu’il me reste dans plusieurs années. J’ai des souvenirs magnifiques de la cuvée les filles 2011 bues en 2017 et 2019.
J’ai trouvé les 2 vins suivants (les Chalasses marne bleue 2011 de Ganevazt et T Voetpad The Sadie Family Swartland South Africa) sublimes avec une complexité, une énergie et une longueur impressionnantes. Ce sont 2 grands vins qui laissent une empreinte bien longtemps après la dernière gorgée. Pour moi, ce sont des vins dont on sent la puissance (au loin) et qui se livrent dans la délicatesse et la complexité. Du grand art !

Rouges:
Même sensation pour les Comeyres 2011 du domaine de l’Anglore. Quelle délicatesse et quelle énergie ! Moi qui ne suis pas fan des rouges « sudiste » très costaud…
J’ai plus été conquis que david par le Trame 2010 de Podere le Boncie. Après aération, vin très frais avec une belle acidité et une aromatique riche sur les fruits noirs (myrtille et cassis), la réglisse, le cuir et une belle amertume finale, matière très juteuse.
J’ai moins été séduit par les 2 vins du Rhône et par le Gevrey Chambertin.
Peu de sensations positives avec le Mouton 1993, malgré une classe apparente indéniable. Ce vin a 26 ans et il paraît encore trop jeune, alors que les arômes de poivron arrivent déjà. Mon goût n’est donc définitivement pas porté sur Bordeaux, hormis des viticulteurs particuliers ou des vins + millésimes particuliers.
Plus de plaisir avec le Mouton 2000 qui a une structure velouté addictive, surtout à table avec le poulet basquaise légèrement pimenté. Le contraste créait un accord particulièrement délicieux.

Vins de dessert:
Très belle découverte que les lacrima d’oro de Kefraya 93. Très original sur les herbes de la garrigue et de la montagne. Pour moi, le vin manque un peu d’acidité pour donner du relief à l’aromatique très riche.
J’ai beaucoup aimé le Sul Q de Ganevat. Malgré un petit manque de netteté de l’aromatique du vin, j’ai été emporté par son énergie et sa vivacité qui sortent le vin de la sensation de sucre avec une aromatique très riche sur les fruits frais (abricot, poire, coing) et secs (figue), le caramel et les épices douces, tout cela dans une texture très crémeuse.
Coup de cœur pour le vin de glace québécois, malgré sa simplicité. Très belle sensation de vivacité avec un bel équilibre acidité/sucre.
Moins enthousiasmé par le Château Loubens 1990. L’amertume était un peu trop prégnante pour vraiment profiter de ce vin, malgré une belle acidité.

Encore merci à tous. Vous allez me manquer. Bonne continuation à vous !
Amitié éternelle
#7
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Loup Guerrin, david84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11
  • Remerciements reçus 17

DuduD a répondu au sujet : LPV Vaucluse : Stéphane nous offre un feu d'artifice avant le baisser de rideau

Bernard et Gilles,

merci pour l'invitation à rejoindre le groupe LPV BZH. Avec grand plaisir.
Quelle est votre prochaine rencontre? Comment faire concrètement pour vous rejoindre?

Viniquement votre

Stéphane
#8
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: DUROCHER

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11
  • Remerciements reçus 9

PATJOU a répondu au sujet : LPV Vaucluse : Stéphane nous offre un feu d'artifice avant le baisser de rideau

Comme toujours, David tu as fait un compte rendu complet et détaillé, bravo !
Pour ma part une dégustation mitigée, bien sûr les mouton Rothschild ne m'ont pas convaincu, mais je ne suis peut-être pas objectif.
La bulle de Bartucci était pour moi superbe, légère et atypique.
L'Anglore toujours une merveille.
Pour le reste j'ai l'impression soit que nous n'avions pas la bonne température ou pas le bon millésime ou trop jeune, mais aucun des vins ne m'a conquis sans me décevoir complètement.
Je souhaite à Stephane de retrouver un groupe aussi soudé que le notre, car nous ne sommes plus un groupe de dégustateurs mais un groupe d'amis.
Bonne route Stéphane !!!
#9
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: david84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck