Nous avons 2070 invités et 63 inscrits en ligne

Soirée Pauillac 1989

  • Messages : 558
  • Remerciements reçus 598

Damien72 a créé le sujet : Soirée Pauillac 1989

Un ami nous reçoit avec deux couples de passionnés pour une dégustation sur le millésime 89.
Nous sommes donc en semi aveugle. Nous avons la région et le millésime ce qui est déjà pas mal. L’ami qui m’accompagne a de bons repères sur les Bordeaux de cette région.
Nous dégusterons les vins principalement sur un velouté de champignon et navarin d’agneau.
Tous les vins ont été ouverts 24 h avant dégustation et très légèrement épaulés. Notre hôte a l’habitude de faire des dégustations sur des bordeaux des années 70 / 80. Son retour d’expériences l’a convaincu d’utiliser cette méthode.

Le premier vin a une robe déjà tuilée. Le nez agréable est très classique sur des notes simples de fruits rouges. La bouche est à l’identique du nez : les tanins sont fondus , c’est souple et agréable. La longueur n’est pas la force de ce vin. Une excellente entrée en matière. Mon ami annonce haut médoc et moi Saint Julien :oops:
TRÈS BON
Château Belgrade 1989


Le vin suivant est déroutant car l’écart de qualité est frappant. La robe semble plus jeune. Le nez est d’une belle complexité sur des notes mentholées , fraise , cassis , fumées. Mon ami annonce immédiatement Pauillac , je hoche la tête. Je tente un Pessac pour les notes fumées.
La bouche est superbe d’équilibre et perdra sa légère amertume en mangeant. Je lui trouve beaucoup de fraîcheur et de la puissance.
Je commence bien :unsure: : Château d’Armailhac 1989 .. un très beau Pauillac.

Le troisième vin éclate immédiatement par la finesse de son nez sur des fruits rouges mentholés, cuir fin .
La bouche est un modèle de buvabilité. C’est parfaitement à point. Je commence à soupçonner une soirée Pauillac ( bel esprit de déduction :D ) La persistance est réelle mais douce.
Mon ami évoque une autre région mais devant tant de finesse je me risque à annoncer Pichon Comtesse. Lors de nos dégustations précédentes , ce vin m’a toujours marqué par sa grande finesse.
EXCELLENT +
J’ai moins honte , c’est en effet : un Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande 1989


Le quatrième vin me perd complètement car le nez n’a strictement rien à voir. Les arômes de fruits sont confits, murs. Le café et le caramel ressortent à plein.
La bouche révèle de la puissance et la persistance de ce vin sur la fraise et le cassis est notable. Même si il y a un côté légèrement confituré , le vin reste très jeune. Nous sommes perdus et ne trouvons pas le vin.
Même notre hôte semble surpris. C’est un Château PIchon Baron 1989
EXCELLENT.

Le nez du dernier rouge restera dans ma mémoire tant sa classe et son élégance m’ont ébloui. Robe très jeune. C’est extrêmement complexe sur le menthol, les épices , café , mine de crayon de bois et des fruits rouges encore discrets. Sans connaître le millésime ; je serais parti sur 2005.
La bouche est soyeuse d’une puissance explosive sur le zan , le menthol. La longueur est comme ce vin absolument exceptionnelle. Mon plus grand Bordeaux dégusté à ce jour.
On comprend que l’on a affaire à un Pauillac B) . Mon ami nous aide un peu, évoque l’un des meilleurs en 1989...
Je me risque à évoquer Lynch Bages et c’est Château Lynch Bages 1989
EXCEPTIONNEL ( pour moi ...)


Merci à Fred et Christine


Avec vous ,
Damien
#1
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, dt, matlebat, Marc C, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, TIMO, Vaudésir, Nicolas Arlicot, vivienladuche, condorcet, supervedro, Frisette, leteckel, LLDA, Lomax, mconstant, vvigne, DaGau, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck