Nous avons 1657 invités et 24 inscrits en ligne

CR: LPV Franche-Comté : Remy (LoneWD) fête son entrée dans le monde des adultes (30 ans quoi, chez les garçons !)

  • leteckel
  • Portrait de leteckel Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2080
  • Remerciements reçus 2795
CR: LPV Franche-Comté : Remy fête son entrée dans le monde des adultes (30 ans quoi, chez les garçons !)

Que le temps passe vite quand on se sent bien dans un groupe. Ca fait déjà presque 2 ans que nous avions fêté l'entrée de Christophe dans le monde des séniors, retraités, ainés, anciens, hommes d'âge mûr (60 ans) :whistle: www.lapassionduvin.c...

Rémy est le plus jeune et a donc la moitié de l'âge du "président", mais certainement pas la moitié d'une passion. C'est d'ailleurs la remarque que l'on s'est tous faite hier, être passionné de vins comme ça à 30 ans, c'est une chance pour se constituer une belle cave sur la durée...à la limite près des moyens qu'il faut aujourd'hui y consacrer.
Trêve de blablas, passons aux vins :

Vin n°1 : Domaine de la Tournelle - Arbois - Les Corvées sous Curon 2008
Nez grillé, pain grillé, mais pas ostentatoire (pour moi en tout cas, pour d'autres si car trop dominant).
Léger gras en bouche porté par une acidité importante et des amers sensibles. C'est d'une très jolie persistance , c'est frais et équilibré. Pour moi on pourrait assez facilement placé le vin en Bourgogne mais les dégustateurs avertis et expert en Jura ne s'y font pas prendre (à cause de l'acidité ressentie notamment). Très bien. J'ai beaucoup aimé (comme le 2005 bu a plusieurs reprises au restaurant Iida ya à Dole).



Vin n°2 : François COTAT - Sancerre - Les Monts Damnés 2011
Nez sur un léger pétrole (mon ressenti pas forcément partagé), floral également.
Bouche marquée par une amertume prononcée et un peu chaleureuse, sans vraiment y percevoir de fruits, et qui emmène tout le monde en Rhône sud.
Seul Tophe, décidément très fort :dash: , annonce que ça pourrait être un Sauvignon très mûr...mais par contre impossible d'imaginer ce vin à Sancerre du fait d'un niveau d'acidité particulièrement modéré. Moyen et, surprise et déception à la tombée de la chaussette. Probablement pas représentatif de la production du vigneron…



Vin n°3 : Albert BOXLER - Alsace Grand Cru Brand - "K" 2010
Nez immédiatement expressif, qui cette fois ne fait aucun doute sur le cépage, pétrole fin et agrumes confits. C'est pur et complexe, splendide !
Bouche grasse (qui ferait penser qu'il traine quelques SR), mais d'un équilibre sans faille et d'une énorme gourmandise. Le blanc de la journée. Incrachable ! (tu)



Vin n°4 : Domaine Henri BOILLOT - Puligny-Montrachet 1er Cru Monopole "Clos de la Mouchère" 2008
Nez légèrement beurré qui emmène irrémédiablement vers la Côte de Beaune, mais je trouve que l'élevage est intégré et pas dérangeant à l'inverse de certains rabat joie qui font la moue. zX
Bouche large mais bien équilibrée par l'acidité (millésime aidant). Grande tension et énorme longueur. Très bien, mais effectivement dans un style "convenu".



Vin n°5 : Domaine Bouchard Père & Fils - Corton Charlemagne GC 2001
Nez sur le caramel et la pomme. Pour moi, c'est typique du Bourgogne blanc oxydé :cartj: . Autour de la table, tout le monde n'est pas aussi dur que moi et certains veulent trouver quelques qualités en bouche. Perso, je trouve ça écœurant, pour le coup encore enrobé d'un lourd élevage qui a viré du côté obscure de la force avant même de se fondre.
Vraiment bof pour moi, pas complètement mort mais ne bouge plus beaucoup quand même. Un vin assez clivant car presque imbuvable pour certains et encore en vie et correct pour d'autres (pas de photo du coup).

Vin n°6 : Jacques SELOSSE - Champagne GC Blanc de blancs Brut - Initial (dégorgement 10/2015)
Nez et bouche sur la pomme granny smith, dans un registre légèrement oxydatif. L'aromatique est très agréable mais au départ la bulle est un vraiment grossière et gâche un peu le plaisir. Il faudra bien tourner le verre pour qu'elle disparaisse finalement assez rapidement et laisse place à un vrai bon vin. Très bon, mais quelque part un peu déçu à la vue de l'étiquette de ce domaine que je goûte pour la première fois. Sur cette seule bouteille, je ne mettrai pas le prix demandé, mais heureux de découvrir ce vin à l'aveugle.
Par contre, excellente initiative que d'avoir placé ce vin entre les blancs et les rouges ! Sans compter qu'il était important de se rincer la bouche après le CC 8-x




On passe aux rouges…

Vin n°7 : Lucien AVIET - Arbois - Cuvée des Géologues (Trousseau Rosière) 2009.
Nez animal, ça renarde...mais du coup en y revenant plus tard, ça sera bien atténué.
La bouche est très différente, surprenante de fruits (framboise, cassis), c'est très sympa, par contre la finale est un peu courte. Bon vin.



Vin n°8 : Emmanuel ROUGET - Nuits-St-Georges 2011
Ca pinote gentiment au nez, sympathique mais pas explosif ni très complexe.
La bouche est particulièrement souple, tannins quasi absents, c'est un peu plat, je dirais sans émotion..
Correct mais déception à la tombée de la chaussette pour ce domaine que je goûte pour la première fois. Certes, nous sommes sur une appellation village sur un millésime moyen mais alors pourquoi ça se vend si cher ? :?



Vin n°9 : Domaine MARQUIS D'ANGERVILLE - Volnay 1er Cru Champans 2010
Nez qui pinote également et qui oriente la tablée vers la bourgogne.
Bouche qui à l'attaque présente un caractère liégeux qui ne disparaitra pas mais qui s'efface en milieu de bouche pour laisser place à une jolie matière épicée. Le vin présente une bien belle longueur qui tranche avec les 2 précédents vins. Très beau vin, malgré cette entrée de bouche liégeuse.



Vin n°10 : Domaine ROSTAING - Côte Rôtie - Côte blonde 2010
Aucun doute au nez, on change de registre et de région. Nez agréable, fin et floral.
Bouche à l'attaque souple et suave mais qui se durcit sur la finale avec des tannins qui se resserrent.
C'est un beau vin mais à l'aube de sa vie et qui mérite d'être attendu pour se détendre.



Vin n°11 : Domaine André et Mireille TISSOT - Arbois PMG 1997 (Passerillage de Poulsard et Savagnin)
Rémy nous sert ce dernier vin avec le dessert.
Nez sur l'orange confite et le café (tout le monde y sens le coing...moi pas trop).
Le sucre est énorme et la bouche sur une liqueur qui tapisse littéralement le palais (et le reste d'ailleurs). Pour les amateurs du genre, moi j'aime bien, mais sans excès sinon gare aux analyses de sang.




Voilà un repas de midi qui s'achève à plus de 17h00 et personne ne semble avoir vu le temps passer. Il faut dire que nous avions de quoi nous occuper le palais, tant en solide qu'en liquide.
Merci Rémy pour ta générosité et la préparation sans faille de cette journée ! (tu) :kiss:
Et de savoir qu'en 2020, un membre du groupe fêtera ses 60 ans, un autre ses 40 ans...et en 2021 je fêterai mes 50 ans, tout cela nous incite à rester en vie le plus longtemps possible.


ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, Gildas, Jean-Paul B., dt, Eric B, Vougeot, mgtusi, sideway, chrisdu74, bulgalsa, bonaye, erig, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, Nol, TIMO, Vaudésir, Krabb, vivienladuche, condorcet, f.aubin, sebus, Frisette, Med, starbuck, LoneWD, Pins, Damien72, ysildur, vvigne, Pinardo, DaGau, éricH, Kiravi, Garfield, Vesale
17 Nov 2019 15:13 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3817
  • Remerciements reçus 3658
Bon anniv' Rémy, manquait juste un p'tit Bordeaux 89 :whistle:
Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LoneWD
17 Nov 2019 16:29 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 643
  • Remerciements reçus 179
D'autres ne se sont pas gêner d'en boire Sylvain !
LPVment,
Franck
17 Nov 2019 19:29 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6098
  • Remerciements reçus 3737
Superbe choix et éclectisme!...et HB Rémy: bienvenu chez les trentenaires!!!
Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LoneWD
18 Nov 2019 10:15 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4910
  • Remerciements reçus 276
Bonjour,

Merci de partager avec nous ces chouettes moments.
Heureux de lire comme de simples échanges virtuels aboutissent à de belles rencontres, qui continuent d'évoluer et de se renouveler pour devenir de grandes habitudes de partage.
18 Nov 2019 10:46 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 854
  • Remerciements reçus 1109
Merci beaucoup Arnould d'avoir ouvert le bal ;)

Quel plaisir de pouvoir se retrouver tous les mois autour d'une table, de bonnes bouteilles et toujours avec le même état d'esprit ! Je voulais humblement rendre au groupe ce qu'il m'a et m'apporte toujours en organisant toute la dégustation autour de vins que je voulais goûter (pour la première fois certains). A noter, je n'ai pas une grande profondeur de cave donc bien sûr les millésimes sont récents, on peut parler d'infanticides pour certaines bouteilles même si je déteste ce mot.
Toutes les bouteilles ont été ouvertes entre 9h et 10h pour un début de dégustation vers 12h30.

Je ne ferai pas à proprement parler de CR puisque la prise de note fut succincte... Mais je vous livre mes impressions ;

J'ai beaucoup apprécié les Corvées sous Curon 2008 de la Tournelle, un nez grillé des plus sympathique, pas exubérant et montrant une certaine classe. Un poil monolithique peut-être ? La bouche est vive et possède une bonne relance grâce à son acidité persistante, quelques amers en finale. Ensuite, j'ai beaucoup hésité entre culs de Beaujeu et Les Monts Damnés (sur le même millésime) ; hésitation renforcée lorsque je l'ai goûté à l'ouverture... Nez sur des notes florales, un côté métallique peu avenant. La bouche est marqué par des amers importants mais pas rebutants non plus, c'est assez bien intégré mais la matière pèche à apporter un surplus de complexité, et la finale sur l'alcool n'arrange rien ; clairement déçu pour le coup...
Heureusement que le troisième vin est à la hauteur de mes attentes... Ce Brand K 2010 de chez Albert Boxler est d'une grande précision au nez, cela pétrole gentiment, quelques notes de fruits jaunes murs, des agrumes, la classe. La bouche est fidèle au nez, superbe équilibre, le gras tapisse le palais et le vin déroule son acidité millimétré. Je n'ai pas ressenti de SR. Superbe et indice de torchabilité très élevé !
Le Puligny-Montrachet de chez Henri Boillot a eu la lourde tâche de passer après (j'aurais certainement dû revoir l'ordonnancement...) dans un style tout autre, très bourguignon au nez, un beurré important mais que j'ai trouvé bien intégré et pas forcément très exubérant mais ce seuil reste très personnel... Cela a rebuté certains (coucou Matt ;) ) Belle intensité en bouche, des fruits jaunes, un élevage toujours présent mais ne fatiguant pas le palais. Très bien pour moi.
La grosse tuile du jour restera ce Corton-Charlemagne 2001 de chez Bouchard mais je m'y attendais presque :pinch: peu de choses à rajouter sur ce qu'a dit Arnould, nez caramel, bouche fluette... Ca sent la fatigue à plein nez, à pleine bouche.

Vient ensuite le Selosse Initial (dégorgement 2015), bouteille ouverte 30min avant dégustation, d'ailleurs j'aurais peut-être du carafer ce champagne directement tant la bulle s'est affiné au fur et à mesure... Nez sur une oxydation fine, quelques notes patissières mais surtout de la pomme au départ, la complexité est venue ensuite. j'ai adoré le nez, la bouche m'a paru un peu plus "convenue". Un style que j'ai beaucoup apprécié mais franchement assez dubitatif sur le RPQ (payé entre 140 et 150euros il me semble).


La cuvée des Géologues "Rosière" 2009 de chez Aviet m'a fait peur, le nez animal n'annonçait rien de bon ou en tout cas, rien d'avenant mais après quelques tours de verre, ressortent fruits rouges et épices. La bouche est celle d'un vin "glouglou" avec une belle profondeur mais une finale absente. J'ai tout de même apprécié.
Pour ce qui est du Nuits Saint George 11 d'Emmanuel Rouget, que dire ? Un nez qui pinote gentiment, c'est agréable. Et une bouche tout aussi agréable, des tanins que je qualifierais de polis/déjà bien intégrés, une finale correcte. Un bon vin payé 70euros. Je lis souvent sur LPV qu'on reconnait un "bon faiseur" sur ses entrées de gamme, en tout cas sur cette bouteille cela ne me donne pas envie d’approfondir le sujet.
Le Volnay Champans 2010 en revanche possède un très joli nez, complexe, poivré, là ça ne pinote pas à moitié ;) la bouche est au départ assez "dure" mais avec le temps le vin se détend, la matière est dense, toujours avec ce côté épicé, grande longue et beaucoup de fraîcheur, c'est une superbe bouteille avec un sacré potentiel :)
On termine par la Côte-Rôtie La Blonde 2010 de Rostaing, très beau nez, fruits noirs, violette, belle profondeur. La bouche est encore serrée et compacte mais tout comme le Volnay, on est sur une syrah profonde et avec un très fort potentiel. Très beau.

Pour terminer cette dégustation je voulais (faire) découvrir cette cuvée un peu spéciale de chez Tissot, le Pour Ma Gueule 97 avec poulsard et savagnin. Nez d'un vieux vin de paille, pâte de coing, très confit. La bouche est surpenante, très peu "grasse" comme on pourrait s'y attendre, cela se boit tout seul, facilement mais je n'ai pas retrouvé cette fraîcheur mentionnée à quelques reprises sur les CR de LPV que j'ai pu trouvé. Evidemment énormément de sucres (environ 400/450 grammes). J'ai apprécié.




Je le redirai jamais assez mais... Vivement la prochaine :)
Et merci au groupe pour les divers cadeaux oo,
Rémy
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, bonaye, erig, bibi64, Vaudésir, f.aubin, Frisette, leteckel, ysildur, éricH, Kiravi
22 Nov 2019 11:31 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84121
  • Remerciements reçus 10075
PMG, pour supporter, faut avoir un bec renforcé !
Car on commence à jouer dans les sucreries extrêmes, là.

Souvenir de ce vin en jeunesse qui m'avait littéralement collé le palais ::oups::

Oliv, fillette aussi en sucres
22 Nov 2019 12:07 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck