Nous avons 3419 invités et 44 inscrits en ligne

LPV Beaune #22 : Découverte d'un grand blanc Ibérique en bonne compagnie

  • Messages : 479
  • Remerciements reçus 700

vvigne a créé le sujet : LPV Beaune #22 : Découverte d'un grand blanc Ibérique en bonne compagnie

LPV Beaune #22 : Découverte d'un grand blanc Ibérique en bonne compagnie

Comme depuis 3 ans maintenant, nous recevons avec grand plaisir Olivier et Guillaume de passage dans notre chère région au climat idyllique....  sauf quand comme hier et aujourd’hui le brouillard ne se lève pas de la journée et que le thermomètre reste sous le zéro :unsure:

Un grand merci à Simon qui  nous reçoit une nouvelle fois dans des conditions parfaites.
6 buveurs et 5 bouteilles au programme : 2 blancs / 2 rouges / 1 blanc.

Dominio del Aguila Albillo Viñas Viejas 2016



Ribera del Duero Cépage Albillo
Issus d’un ancien vignoble centenaire, contenant quelques souches pré-phylloxéra.
Robe : Doré léger
Nez : Belle puissance. Très belle notes grillées , boisée noble. On devine la jeunesse du vin mais c'est très beau. On partirait volontiers sur un bourgogne type Coche en pleine forme. 
Bouche : Ample, puissante, grasse. On retrouve ces notes d'élevage très réussi. Puis arrive une très belle acidité qui prolonge le vin.
Finale : Très belle longueur sur une fine acidité salivante.
Conclusion :  ça commence fort ! Unanimité autour de la table. Je pars sur un grand cru de chardonnay en début de vie. . .Et bien non, on est en Espagne ! Une des découvertes de l'année. Merci Nico ! (tu) oo,
Garde : A garder
Niveau 7 : 17,5 / 20 - 94,5 / 100 
Excellent (futur grand) vin : du caractère, de l'équilibre, avec du volume en plus.    


Château Simone Palette Blanc 2004 



Robe : Dorée marquée
Nez de belle intensité. C'est complexe. Notes de cire d'abeille, très léger vernis.  
Bouche : C'est ample, rond et gras, un peu glycériné. Mais des amers puis de l'acidité sont là pour équilibrer. 
Finale : Plus sèche, avec une belle acidité, quelques notes tertiaires. 
Conclusion :  un très beau blanc sudiste de gastronomie, assez complet, qui s'est harmonisé petite à petit.
Garde : A boire
Niveau 7 : 17  / 20 - 93 / 100 
Excellent vin : du caractère, de la complexité, de l'équilibre, avec du volume en plus.   


Château Cos d'Estournel 2004



Servi un peu frais.
Robe : Intense. Légère évolution.
Nez : Expressif, avec des accents médocains de bon aloi.
Bouche : Justeuse, ample. Tannins présents mais agréables.
Finale : Belle longueur. Belle notes fruitée et séveuses.
Conclusion : Un très beau Médoc au niveau de son pédigré, mais sans surprise. Le millésime est bien géré. En début de maturité.
Garde : A boire / A garder
Niveau 7 : 17  / 20 - 93 / 100 
Excellent vin : du caractère, de la complexité, de l'équilibre, avec du volume en plus.    


Chateau Musar 2002



Robe : Intensité modérée. Belle évolution
Nez : Intense. Sur des notes de vernis assez marquées et un peu d'animale.
Bouche : Très puissante et juteuse. On retrouve les marqueurs "défectueux" du nez mais dans des proportions buvables.
Finale : Plus franche, sur des fruits macérés.
Conclusion :  Un vin fougeux et boarder line, qui à fait causer...Par moment on le trouve défectueux, mais jamais vraiment désagréable. Et la puissance est remarquable. Finalement ses qualités gomme ses défauts.
Garde : A boire / A garder
Difficile à noter... mais bon pour mémoire
Niveau 6 : 16  / 20 -  92 / 100
ps : bu bien différemment il y a 2 ans !
lapassionduvin.com/f...   


Domaine Macle - Château Chalon 2004



Robe : Or
Nez : Puissant. Arômes de jaune marqués. Un brin "rustique".
Bouche : Puissante. On retrouve les marqueurs du nez. Puis une acidité  marquée qui durcit un peu le vin
Conclusion :  Un Château chalon assez fermé, manquant en l'état de finesse et au touché un peu sévère pour son pédigré.
Garde : A garder
Conseil service : peu frais
Niveau 5 : 15  / 20 -  90 / 100
ps : l'idée était de le comparer avec l'Arbois 2004 de Tissot très bien goûté il y un an.
www.lapassionduvin.c...   

#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, dfried, Jean-Paul B., Gibus, peterka, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, GILT, leteckel, jd-krasaki, DaGau, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17859
  • Remerciements reçus 1693

Jérôme Pérez a répondu au sujet : LPV Beaune #22 : Découverte d'un grand blanc Ibérique en bonne compagnie

J'ai fait quelques recherches sur cette pépite espagnole, j'ai trouvé autour de 70 €. C'est bien le prix ?

Jérôme Pérez
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1265
  • Remerciements reçus 373

Krabb a répondu au sujet : LPV Beaune #22 : Découverte d'un grand blanc Ibérique en bonne compagnie

Oui c’est dans ces environs selon son apporteur.
C’est un vin qui boxe vraiment dans la catégorie poids lourds, un équilibre et une pureté de malade. Un grand vin.
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1265
  • Remerciements reçus 373

Krabb a répondu au sujet : LPV Beaune #22 : Découverte d'un grand blanc Ibérique en bonne compagnie

Une belle soirée qui est devenue une bonne habitude ces dernières années et qui annonce en général une semaine chargée.

Dominio del Aguila -Albillo VV 2016

Robe jaune clair
Nez assez bluffant sur la belle réduction, les notes grillées, légèrement vanillées.
Cela m'emmène directement en Bourgogne, le nez me fait penser à un chardo bien né.
La bouche est pure, tendue, avec un équilibre acide amer redoutable et une puissance maîtrisée rare. La puissance est au rendez vous, c'est dense, équilibré, bref c'est grand.
Je vois un très beau premier cru Bourguignon voire même un GC.
Impossible de mettre ça en dessous de Chagny géographiquement avec cet équilibre.
Bon je n'étais qu'à quelques milliers de kilomètres.
Un grand vin. La définition même de la pureté et de l'équilibre pour un blanc selon moi.

Chateau Simone 2004

Robe or cuivre,
Nez assez difficile à définir, assez plat.
La bouche est dans un registre plus gras, avec une amertume marquée.
La longueur est correcte mais c'est difficile pour lui de passer après son petit copain.
Moyen en l'état mais victime de l'effet séquence selon moi.

Cos d'Estournel 2004

Robe grenat foncé.
Nez assez typique de la région et d'un bordeaux blend, c'est bien mais sans plus.
La bouche est gourmande en attaque malgré la fraîcheur du vin. Les tanins sont présents mais pas trop lourd.
La longueur est bonne, c'est bon mais c'est lisible et presque un peu chiant tellement rien ne dépasse.
Un bon vin mais un peu de folie ne nuirait pas.

Chateau Musar 2004 Rouge

Je vais etre assez dur avec ce vin mais je n'ai pas aimé grand chose.
La robe est violette.
Le nez est irrémédiablement marqué par le vernis, l'écurie, c'est pour moi déviant.
La bouche est marquée par une acidité qui ne laisse pour moi aucun plaisir possible.
Alors il y a du volume certes, mais c'est trop peu par rapport au reste.
Je n'ai pas aimé.

Domaine Macle - Château Chalon 2004

Robe or cuivre,
Nez qui ne laisse pas de doute sur la région de production.
L'acidité marque un peu le vin en bouche ce qui casse l'équilibre.
La longueur est correcte.
Un vin correct mais sans plus.

Et voilà pour cette dégustation "échauffement" avant le débarquement des Foreziens deux jours plus tard.

Merci de m'avoir lu
#4
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Loup Guerrin, leteckel, vvigne, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82364
  • Remerciements reçus 7902

oliv a répondu au sujet : LPV Beaune #22 : Découverte d'un grand blanc Ibérique en bonne compagnie

Pas grand chose à ajouter avec des sensations proches de celles exprimées par Maxime dans son CR.

Grosse claque et découverte que ce Dominio del Aguila Albillo Viñas Viejas 2016, impossible à ne pas positionner dans le tout haut de gamme des grands bourgognes travaillés en réduction, avec un nez fantastique de classe, sur une réduction grasse superbe de précision et un équilibre à la fois riche en attaque mais hyper tendu et efficace.
Sacrée découverte ! Merci Niko !

Simone 2004 s'est présentée de manière très classique de ce que je connais de ce vin, avec un nez toujours étonnant, sur des notes de caoutchouc, de pierre chaude mais aussi de fruits jaunes.
Bouche bien construite, à la fois assez ample et bien portée par un ensemble acide amers agréable.
Finale longue, vineuse et sapide.
Pas forcément le vin que je boirais très souvent mais rien à dire, il y a du vin.

Cos d'Estournel 2004 présentait un nez agréable, avec des fruits noirs et un végétal sans verdeur.
Bouche bien construite, avec de la richesse en attaque, sur une forme de rondeur rafraîchie par une belle acidité.
Le déroulé est un peu linéaire mais agréable.
Les tanins encore présents sur la finale ne sont pas secs mais le vin manque un peu de complexité.
Bien+

Musar 2002 pas bu à l'aveugle dans mon cas est fidèle à l'image que j'ai de ce vin.
Une somme de défauts qui s'allient pour former des qualités.
Le nez présente une volatile à la limite du supportable pour moi, sur le vernis et un vinaigré à en ratiboiser les poils du nez.
La bouche en revanche, dans ses excès, propose une forme de cohérence baroque agréable, la volatile compensant une sucrosité dans un équilibre aux goûts complexes et évolués agréables.
Finale riche mais également étirée par l'acidité et offrant beaucoup de saveurs épicés.
Bien+

Moins fan du Macle, Château Chalon 2004, un peu rustique en perception, tant aromatique, avec un cuir un peu insistant et une bouche manquant de finesse, avec des amers fermes sur la finale.
J'ai pourtant déjà mieux goûté ce vin.


Un grand merci à notre trio beaunois pour leur accueil toujours aussi sympa malgré la période chargée ! %tchin
#5
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dfried, Jean-Loup Guerrin, Krabb, leteckel, vvigne

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck