Nous avons 1644 invités et 36 inscrits en ligne

CR: LPV Franche-Comté : Pour bien démarrer 2020 !

  • leteckel
  • Portrait de leteckel Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2080
  • Remerciements reçus 2795
CR: LPV Franche-Comté : Pour bien démarrer 2020 !

Traditionnelle session de début d'année où chacun est sommé de proposer l'artillerie lourde de sa cave, la grosse étiquette ou le gros coup de cœur.
Bon, tranquille hein, ça reste LPV Franche-Comté...%tchin

On attaque les blancs par une triplette pour accompagner le saumon fumé.

Vin n°1 : Domaine de l'Ecu - Muscadet Sèvre et Maine - Orthogneiss 2018.
Nez mutique, fermé. Bouche nette, saline mais où les amers prennent un peu trop de place.
Finale courte. Bien pour débuter.
En fait, ce vin devait être servi avec des huitres qui ont été remplacé au pied levé par du saumon pour cause de gastro des mollusques. Du coup, le vin se fait "bouffer" par le saumon fumé et il est clair qu'il se serait bien mieux accordé avec les huitres.



Vin n°2 : Domaine Delaporte - Sancerre - Silex 2017.
Nez bien net, qui sauvignonne mais sans que ce soit caricatural.
Bouche légèrement mentholée, saline, et d'une fraicheur très agréable même si là aussi les amers se font un peu sensibles, d'autant que le vin est servi un peu chaud.
Très bon et d'un excellent rapport Q/P



Vin n°3 : Domaine Albert Mann - GC Schlossberg Riesling 2014.
Très joli nez dont l'origine ne fait que peu de doutes, même si ça reste fin et pas du tout caricatural sur les hydrocarbures.
Bouche droite, tendue comme un arc (le string n'étant plus à la mode...) mais présentant en même temps un gros volume. Certains (pas moi), y trouveraient quelques SR.
Longue finale d'une grande pureté. A boire dès le p'tit déj'
Grosse impression ! (tu) J'en oublie même de prendre la photo de la bouteille.

Les 2 vins suivants sont servis ensemble.

Vin n°4 : Domaine Jean-Pierre Diconne - Meursault "Clos des Luchets" 2002.
Nez sur le pain grillé, la crème pâtissière. Je pense au pain d'épices quand Tophe, un fois de plus, met le bon mot sur mon ressenti, il y a un côté "bouillon".
Bouche à l'attaque franche. C'est droit et persistant avec la touche de gras qui équilibre le vin. Très bon...et loin de faire pâle figure face à son concurrent même si dans un style bien différent



Vin n°5 : Domaine Coche-Dury - Meursault "Les Chevalières" 2011
Nez souffré, allumette bien plus que sésame. J'aime, mais je comprends que ça puisse lasser tant sur cette bouteille c'est entêtant.
Bouche sur les mêmes arômes, assez monolithique il faut bien le reconnaitre. Finale quelque peu "asséchante" mais la longueur est grande.
Je misais sur Boisson-Vadot et pas du tout sur Coche (même si connaissant l'apporteur, le second était bien plus évident que le premier).
Première fois que je trouve un Coche aussi "souffré" et monolithique comme si la piètre qualité du millésime avait eu du mal à supporter la vinification habituelle du domaine.
Très bon quand même pour un afficionados comme moi de ces arômes, mais sans doute pas le meilleur millésime du domaine.



En tout cas, 2 villages qui boxent dans la catégorie supérieure.

Vin n°6 : Château Simone - Palette Blanc 2007
Nez évolué, c'est miellé avec pour moi une pointe d'oxydation.
Bouche sèche alors qu'on s'attend à beaucoup de richesse. Les amers sont bien présents et l'oxydation pointe son nez.
Il est grand temps de le boire. Moyen.




Vin n°7 : Domaine E. Guigal - Condrieu "La doriane" 2014.
Nez fin mais expressif. Floral ++. C'est très agréable. Ca m'évoque assez rapidement le viognier.
Bouche sur des arômes de bonbon, mais ce n'est pas écœurant pour autant. Il faut juste faire attention au réchauffement à cause des amers très présents.
Très bon pour moi, d'autres sont moins emballés.



Le placement d'une bulle entre les blancs et les rouges ayant parfaitement fonctionné lors de la dernière session, l'ordonnanceur (Erig) retient ce choix, sauf que là la bouteille ne sera pas vraiment à la hauteur.

Vin n°8 : Domaine Bourgeois-Diaz - Champagne BD '3C
3C comme 3 cépages...
Robe rosée / orangée.
Nez levuré, pâtissier.
En bouche, la bulle est envahissante, mon Dieu que ça mousse...derrière, ça fait vert et pas très mûr. L'apporteur précise qu'il a acheté un peu au hasard...qui sur ce coup n'a pas bien fait les choses. Moyen.

On passe aux rouges, et comme d'hab, mes notes se font bien plus light...:oops:

Les 2 premiers sont servis en paire et les 3 autres en triplette.

Vin n°9 : Clos du Marquis - Saint-Julien 2007
Nez très "bordelais".
Bouche fraiche, avec des tannins fins. Le toucher de bouche est velouté, c'est très agréable en l'état et ça peut encore vieillir tranquillement.
Très bien.



Vin n°10 : Cos d'Estournel - Saint-Estèphe 1990.
Nez fin, sur des arômes tertiaires, champignons mais pas que...c'est très joli.
Bouche délicate mais pleine, d'une grande suavité et d'une grande longueur.
Un bordeaux bu parfaitement à point, nécessaire pour remettre l'église au milieu du village.
Excellent. Le rouge de la journée pour moi.oo,



Vin n°11 : Bartolo Mascarello - Barolo 2011.
Nez fermé, sans grande expression.
Bouche assez astringente mais avec une jolie aromatique sur la fraise et la framboise.
C'est bon, mais clairement à attendre pour la structure s'affine.



Vin n°12 : Chateau Musar 1998
Nez sur le tertiaire, avec une volatile perceptible.
Bouche chaleureuse. Tannins fondus. Ca manque de rebond. Tophe (encore lui le bougre) met le mot qu'il faut sur ce ressenti : c'est "douçâtre".
Moyen.
Un vin loin du niveau du 1989 bu il y a quelques semaines et qui m'a fait acquérir quelques bouteilles du domaine. Espérons que ce n'est qu'une bouteille en dessous liée à l'irrégularité souvent évoquée pour ce domaine..
Etonnement, le fond de la bouteille rebouchée après "vide d'air" et conservée une semaine en frigo-cave m'a semblé bien meilleure et la volatile bien plus discrète.



Vin n°13 : Dominique Laurent - Vosne-Romanée 1er Cru "Les Suchots" 2002.
Nez que je sens évolué...alors que mon voisin y décèle de jolies notes typiques du PN.
Bouche un peu acide, sur une aromatique entre fermée et tertiaire. C'est loin de me transcender alors que certains s'extasient presque devant le finesse de ce pinot noir.
Moyen pour moi.



De tout l'intérêt d'avoir d'autres ressentis (venez poster les amis svp !!!:dash: ::sos:: ) que les miens car je suis complètement passé à côté de cette série.

Vin n°14 : Domaine Joliette - Rivesaltes hors d'âge - Ambré.
Pas de notes, peu de souvenirs. Des notes de café, un sucre bien intégré, très buvable...je me rappelle même m'être resservi.

Jolie session éclectique dont l'ordonnancement, pas facile sur le papier, fût réalisée de main de maître par Eric (Erig).
Merci les copains et à (tout) bientôt pour une nouvelle éclectique et des surprises en perspective, Christophe voulant s'occuper de tout pour fêter...quelque chose ou rien d'ailleurs.

ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, dfried, podyak, chrisdu74, bulgalsa, bonaye, TIMO, Vaudésir, Krabb, Frisette, starbuck, LoneWD, ysildur, Kiravi
26 Jan 2020 17:29 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck