Nous avons 821 invités et 10 inscrits en ligne

La Savoie au menu du CRD-LPV Belgique

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 914

Luc Javaux a créé le sujet : La Savoie au menu du CRD-LPV Belgique

CR:

C'est avec beaucoup de retard que trouve enfin un peu de temps pour déposer les notes de la dernière réunion du CRD-LPV Belgique qui s'est déroulée ce 28 février.

Nous sommes réunis chez Bart pour un thème d’actualité avec cette météo glaciale puisque nous gravissons les sommets de la Savoie.


Before


Domaine Jo Landron - Le Fief du Breil - Muscadet Sèvre et Maine 2010



Luc Javaux : Robe jaune or. Au nez, fruits jaunes, ananas, touche végétale, minérale silex avec une pointe terpénique. En bouche, belle fraîcheur en attaque, puis la rondeur et la puissance prennent le dessus dès le milieu de bouche, sans excès, c’est bien équilibré mais m’oriente vers le sud. Finale de longueur correcte, marquée par une fine amertume. C’est bon, déroutant, mais c’est bon. Bien +
Olivier Mottard : En guise de mise en bouche, Bart nous propose un vin à la belle robe or jaune. Nez expressif de fruits blancs, un peu miellé. Bouche riche, équilibrée mais où on ressent une pointe d’alcool sur le final. Surpris à la découverte de l’étiquette.


Savoie rouges

Passons à la dégustation, en commençant par les rouges.
Servis à l’aveugle, dans un ordre aléatoire.
Les vins sont ouverts depuis 18h.




1. Château de Mérande - La Noire - Vin de Savoie Arbin Mondeuse 2012 - 14,6/20



Luc Javaux : Robe intense, voire très intense, aux reflets violets. Au nez, beau fruit bien mûr, plutôt noir, épicé, graphite, touche de banane. En bouche, attaque bien fraîche, tendue, le milieu de bouche montre un beau volume, c’est bien équilibré, et même très bien, avec des tannins encore (très) présents mais qui présentent un grain intéressant, sans sécheresse, qui ne demandent que quelques années supplémentaires en cave pour s’arrondir. Belle longueur. J’aime bien, même si c’est clairement trop jeune. 15/20
Olivier Mottard : Robe assez concentrée. Nez épicé, accompagné de fruits noirs, touche d’encre. Bouche bien équilibrée construite sur un tanin fin, encore présent, mais mûr. Beaux arômes de fruits mûrs jusqu’au final frais et élancé. Un joli vin. 14/20




2. Prieuré Saint-Christophe - Mondeuse Tradition - Vin de Pays d’Allobrogie 2009 - 13,5/20



Luc Javaux : Robe intense aux reflets rubis. Nez sur les fruits rouges, touche fumée, floral, cuir, légèrement animal (sans doute un peu réduit), orange sanguine. En bouche, c’est l’acidité qui domine, avec un ensemble très frais, à la limite de la maigreur, qui souffre de la comparaison avec le précédent du point de vue du volume et la maturité. Les tannins ne sont pas très nombreux mais d’un grain plus sec. Longueur moyenne. J’accroche moins… 13/20
Olivier Mottard : Robe riche, un rien moins concentrée que le vin n°1. Nez délicat sur une note florale qui évolue sur la réglisse, l’encens, les épices. C’est complexe. Un vin moins corpulent que le précédent, avec une note végétale. Il apparaît moins mûr avec un tanin plus marqué. 13/20




3. Château de Mérande - Le Comte Rouge - Vin de Savoie Arbin Mondeuse 2013 - 11,9/20



Luc Javaux : Robe très intense aux reflets violets. Au nez, fruits noirs et épices, pas très causant à ce stade, mais pas désagréable. En bouche, l’acidité et les tannins représentent une épreuve difficile à surmonter pour le dégustateur hédoniste, tout comme pour l’émail des dents et la vitalité des gencives. Bon, vous aurez compris que j’ai assez moyennement apprécié… 11/20
Olivier Mottard : Robe concentrée. Nez peu expressif. Le vin est marqué à la fois par un tanin saillant et une acidité clairement citrique qui rendent la dégustation très difficile. A ce stade, bof. Le vin manque de fruit et peut-être de maturité. Je ne suis pas certain qu’un vieillissement en cave lui permette de s’harmoniser. 11/20




4. Les Fils de Charles Trosset - Vin de Savoie Arbin Mondeuse cuvée Harmonie 2015 - 14,9/20



Luc Javaux : Robe intense aux reflets violets. Au nez, c’est très fumé, empyreumatique, voire goudronné (réduit ?), fruits noirs, épices, pointe mentholée. En bouche, belle fraîcheur équilibrée par le volume et la puissance, indéniables, finale marquée par des tannins bien présents qui demandent encore à se fondre et une pointe d’alcool. Belle longueur. On sent qu’on a nettement gagné en maturité. 14/20
Olivier Mottard : Robe concentrée avec des reflets violacés. Nez expressif de cassis, de sauge et de café froid. C’est un joli vin, avec une belle maturité du fruit, très équilibré. Le tanin est fin et l’acidité parfaitement intégrée. Un vin gourmand et assez savoureux qui appelle la table. J’aime beaucoup. 15/20




5. Domaine du Cellier des Cray - Cuvée Rosa - Vin de Savoie Mondeuse 2015 - 11,9/20



Luc Javaux : Robe intense aux reflets violets vers rubis. Nez assez peu expressif, fruits noirs et rouges, touche de cuir. En bouche, pas de doute, de la fraîcheur il y en a. Beaucoup. Trop. C’est acide et astringent, sec en fin de bouche, et n’apporte strictement aucun plaisir. Que dire d’autre ? 10,5/20
Olivier Mottard : Robe rubis concentrée. Nez de fruits mûrs, d’encre. Un vin strict, au tanin dominateur et à l’acidité marquée. Un manque d’épaule et une aromatique sur des fruits très vifs à la limite de la maturité. Bof. Comme le vin n°3, le vieillissement me semble aléatoire. 11,5/20


6. Prieuré Saint Christophe - Vin de Savoie Mondeuse Tradition 2005 - 13,2/20



Luc Javaux : Robe d’intensité moyenne aux reflets rubis vers grenat. Au nez, note végétale nette, fruité plus évolué, vers le pruneau, épices, sous-bois, touche de viandox. En bouche, c’est encore une fois très frais (et je ne parle pas de la température extérieure), trop à mon goût, maigre et astringent, même si d’autres autour de la table sont moins sévères que moi. En ce qui me concerne, je ne vois pas comment je pourrais finir ce type de bouteille, ni même en boire plus d’un verre. 11,5/20
Olivier Mottard : Robe rubis éclaircie. Nez complexe et élégant sur des notes florales, d’herbes, de suie et une note ferrugineuse. Un vin de demi corps, au fruité mâtiné avec une acidité encore présente. Le final est plutôt moyen. 13/20




7. Château de Mérande - La Belle Romaine - Vin de Savoie Arbin Mondeuse 2015 - 13,9/20



Luc Javaux : Robe noire aux reflets violets. Nez mûr, épicé, fruits noirs, pas encore très complexe à ce stade. En bouche, si la fraîcheur est bien évidemment au rendez-vous, le volume et la puissance ne sont pas en reste, donnant un ensemble équilibré, aux tannins mûrs, et d’une belle longueur. A attendre, mais le potentiel est là. 14,5/20
Olivier Mottard : Robe très concentrée, presque noire. Nez assez dense sur un fruit noir et des épices. Le vin est concentré, volumineux mais avec un tanin marqué et une acidité saillante. 13/20




Savoie blancs



1. Domaine Dupasquier - Marestel - Roussette de Savoie 2010 - 15,5/20



Luc Javaux : Très belle robe jaune or, intense. Au nez, pas de doute, on est en Alsace, sur un beau riesling. Euh, non, rappelez-moi le thème de la soirée ? Agrumes bien mûrs, citron confit, fruits jaunes, notes terpéniques, floral, c’est très beau. En bouche, on a un poil de sucre, une très belle fraîcheur, mais surtout un volume et un gras imposants en milieu de bouche, qui s’effacent devant le remarquable retour de l’acidité en finale, qui lui évite toute lourdeur. Très belle longueur. J’aime ! 16,5/20
Olivier Mottard : Robe or. Nez d’agrumes sur l’orange, un terpénique faisant penser à un vin alsacien. Un vin riche et structuré avec les mêmes arômes que ceux perçus au nez. Malgré la richesse, le vin demeure équilibré grâce à une jolie acidité qui relance le final. Joli vin. 15/20




2. Vignoble de la Pierre (Yves Girard Madoux) - Verdesse - Vin de France 2015 - 14,4/20



Luc Javaux : La robe est similaire au précédent, jaune or, de belle intensité. Le nez est plus simple, moins expressif, sur les fruits blancs avec une touche florale. En bouche, une fois encore un bel équilibre entre fraîcheur, puissance et gras, avec une petite touche de sucre, dans le style du précédent, avec un peu plus de chaleur en finale et un poil de longueur en moins. C’est tout de même bien beau. 15/20
Olivier Mottard : Robe or. Nez de fruits blancs et d’épices. Un vin bien équilibré, moins complexe que le vin précédent. Un joli vin, un cran en-dessous. 14,5/20




3. Domaine Dupasquier - Marestel - Roussette de Savoie 2005 - 13,9/20



Luc Javaux : Robe or ambrée, intense, évoluée. Au nez, les notes oxydatives sont présentes, pomme, pain d’épices, touche encaustique, et masquent un peu (beaucoup) le reste. En bouche, le côté oxydé est confirmé, mais il y a de beaux, voire de très restes, tant l’équilibre et la longueur me semblent remarquables. Si on n’est pas rebuté par le nez (et je ne le suis pas), ça reste un très beau vin, qu’il est tout de même temps de boire. 15/20
Olivier Mottard : La robe est assez évoluée. Le nez apparaît très mûr. Le vin est aromatiquement évolué évoquant le raisin de corinthe, le miel et le champignon. La structure est aboutie avec un bel équilibre alcool/acidité. Un style qu’il faut aimer et qui ne plaira pas à tous. 14/20




4. Vignoble de la Pierre (Yves Girard Madoux) - Vin de Savoie Chignin-Bergeron 2016 - 14,8/20



Luc Javaux : Robe jaune paille, de belle intensité. Au nez, ça reste peu disert, mais agréable, sur les fruits jaunes et les notes florales. En bouche, on est sur un style plus frais et plus sec en attaque, avec un alcool qui se fait davantage sentir en finale, sans excès cependant. C’est un autre style, loin d’être désagréable. Mon voisin évoque un Chilien. Drôle d’idée dans une dégustation de Savoie… Un Chilien Bergeron qu'il me dit ! Je ne comprends pas… 15/20
Olivier Mottard : Robe or soutenue. Nez de fruits jaunes. Bouche riche, avec du volume et un fruité présent. Final un poil alcooleux. 14/20




5. Domaine du Cellier des Cray (Adrien Berlioz) - Zulime - Roussette de Savoie Altesse 2014 - 13,9/20



Luc Javaux : Robe or intense. Au nez, fruits blancs avec une touche d’oxydation, légère mais indéniable. Pas très complexe. En bouche, l’équilibre est bon, mais le vin semble bien court par rapport à ses comparses d’un soir. Un vin sans vice ni vertu, qui ne retiendra pas mon attention. 13/20
Olivier Mottard : Robe or soutenu. Nez de beurre frais. Attaque fraîche, beaux arômes fruités. Un vin moins riche, un peu plus maigre qui manque de longueur. 13,5/20




6. Domaine Dupasquier - Roussette de Savoie Marestel 2007 - 16,8/20



Luc Javaux : Robe or intense, superbe. Nez très flatteur, complexe, rappelant celui du premier blanc de la soirée, agrumes, mandarine, minéral, pointe truffée, raisin sec. Miam ! En bouche, c’est sec, frais, gras et puissant, parfaitement équilibré et long, très long, salivant, salin. Il a tout d’un grand, je ne vois d’ailleurs pas comment je pourrais le qualifier autrement. 17,5/20
Olivier Mottard : Robe très soutenue. A l’instar du premier vin de la série, on retrouve des notes d’agrumes qui pourraient évoquer un vin d’Alsace et complété par des notes de champignons. Superbe bouche complexe et dense. Un vin élégant et dynamique avec une acidité parfaitement intégrée qui relance un final très long. Superbe ! 17/20




7. Domaine des Ardoisières - IGP Vin des Allobroges Argile Blanc 2014 - 14,4/20



Luc Javaux :Robe jaune paille. Au nez, on ne peut pas dire qu’il soit très causant. Fruits blancs, touche minérale de type silex, peut-être un poil de réduction. En bouche, c’est frais, et ça souffre indiscutablement de la comparaison avec le précédent, même si l’équilibre me semble bon. Il a tout de même un peu (voire beaucoup) moins de tout, et en particulier de longueur. Cela dit, ça reste parfaitement buvable, et buvable avec plaisir. 14/20
Olivier Mottard : Robe or. Nez un peu cadenassé, évoquant à l’aération les fruits blancs. Un vin élégant, fin, avec une acidité salivante et une très jolie longueur. Un vin que j’accompagnais volontiers de crustacés. 15/20


Vous trouverez ci-dessous le tableau des notes attribuées par les dégustateurs présents et les classements :




Bon, c'est pas tout ça, mais maintenant on a faim. Et soif...




After



Domaine Paul Ginglinger - Alsace Riesling Grand Cru Pfersigberg Lieu-dit Ortel Vieilles Vignes 2012



Luc Javaux : Robe jaune paille. Le nez évoque un riesling jouant sur le registre de la finesse plutôt que celui de la puissance, agrumes, floral, très légèrement pétrolé. En bouche, c’est sec, frais, très bien équilibré, d’une belle longueur. Le style est classique, rien ne dépasse, mais c’est bon, et même très bon. Très bien
Olivier Mottard : nez typé de Riesling. Bouche dense, structurée au final traçant. Joli vin




Domaine Réméjeanne - Les Églantiers - Côtes du Rhône 2013



Luc Javaux : Nez minéral, agrumes, floral, relativement discret. En bouche, si l’attaque est fraîche, l’alcool est bien présent et en particulier en finale, sans excès cependant, permettant l’obtention d’un très bel équilibre. Ce qui ne gâche rien, la longueur est très belle. J’aime. Très bien
Olivier Mottard : nez qui semble élevé, un peu grillé. Bouche dense, avec du volume et de la richesse mais qui garde de la fraîcheur. Très joli




Domaine Dureuil-Janthial - « Le Meix Cadot » Vieilles Vignes - Rully 1er Cru 2010



Luc Javaux : Robe jaune paille. Au nez, c’est bien élevé. Boisé noble, écorce d’agrumes, fruité bien mûr, épices, c’est particulièrement flatteur. En bouche, équilibre parfait, très haut perché sur sa forte acidité, avec une concentration, une matière, une puissance qui la font (presque) oublier. Longueur remarquable, salivante, saline. Grand vin
Olivier Mottard : robe or, nez d’agrumes et de fruits, souligné par un élevage élégant. Bouche structurée, élégante et très longue. Final dynamique et relevé. Excellent




Domaine de Montcalmès - Côteaux du Languedoc Terrases du Larzac 2012



Luc Javaux : Robe intense aux reflets violets. Au nez, beau fruit bien mûr, épices, léger boisé, chocolat, c’est flatteur. En bouche, très belle fraîcheur, puissance parfaitement maîtrisée, équilibre sans reproche, belle longueur, grain de tannin tout en finesse. Une très belle bouteille. Très bien +
Olivier Mottard : robe concentrée, nez épicé. Bouche très fruitée, avec un tanin mûr et une acidité salivante. Belle longueur. Très bien




Domaine Pierre et Jérôme Coursodon - Saint-Joseph La Sensonne 2010



Luc Javaux : Robe d’encre. Encre noire, je précise… Nez mûr, fruits noirs, épices, chocolat, boisé, sauvage, dans un style moderne bien compris, très flatteur. En bouche, l’attaque est marquée par la fraîcheur, la finale par la puissance, entre les deux, c’est parfaitement équilibré. Finale salivante, de très belle longueur. A attendre quelques années, mais c’est diablement bon. Excellent -
Olivier Mottard : robe concentrée. Nez chatoyant sur les épices et les fruits noirs. Bouche dense, épurée, bâtie sur un tanin très fin mais encore présent. Splendide final rehaussée par une belle acidité. Excellent !


Domaine Charvin G. Et Fils - Châteauneuf-du-Pape 2005



Luc Javaux : Robe d’intensité moyenne +, évoluée. Au nez, notes oxydatives sur le pruneau et le viandox, chocolat, qui font tout de même très évoluées. En bouche, par contre, c’est beau et même très beau si on ne le laisse pas trop se réchauffer. Tannins encore bien présents mais pas secs. Belle longueur. Un peu décevant tout de même par rapport à d’autres bouteilles déjà dégustées sur ce millésime. Bien +
Olivier Mottard : robe rubis évoluée. Nez avec une belle évolution sur les épices et les fruits très mûrs. Bouche dense et structurée avec un tanin encore présent. Un vin puissant mais qui doit encore s’apaiser.


Et voilà, ce sera tout pour cette fois, encore un grand merci à Bart pour l'accueil, les fromages et l'after, comme toujours de grande qualité.
Le mois prochain, petit match Meursault contre Chassagne !
Comment ça dans 3 jours, vous êtes sûr ? Comme le temps passe vite...


Luc Javaux et Olivier Mottard
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bart, Vougeot, jean-luc javaux, lutembi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, DUROCHER, Agnès C, Frisette, Med, Raisin breton, leteckel, jclqu, LoneWD, Damien72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1400
  • Remerciements reçus 245

jclqu a répondu au sujet : La Savoie au menu du CRD-LPV Belgique

Merci pour le CR. Les notes sont globalement bonnes (tous les rouges sauf 2 sont > 13, et tous les rouges sont >= 13.9).
Avec François (Lutembi) pendant la dégustation LPV VDM, le Marestel 2007 de Dupasquier avait aussi fait belle impression !

J'aime toujours lire vos séries d'after (tu)

JC
LPV Lutèce
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck