Nous avons 1191 invités et 14 inscrits en ligne

Domaine François Cotat, Sancerre

  • Messages : 83034
  • Remerciements reçus 8598

oliv a répondu au sujet : CR: Domaine François Cotat, Sancerre, Les Monts Damnés, 2006

Bu lors des 10 ans d'LPV PACA

CR: Domaine François Cotat, Sancerre, Les Monts Damnés, 2006
Magnum



Olivyeah
Le nez fait un peu gaz de ville. Il y a des agrumes. Il fait un peu rustique.
La bouche présente un beau volume, Il y a des fruits blancs murs. Ce vin est ample et long. Il y a du caramel en final. Il est très long mais un peu fatiguant.

E.L.
pas à l'aveugle pour moi
une sucrosité que je n'aime pas manque de clarté dans ce vin un peu brouillon
déçu
pas en place j'espère

Icna
C'est mûr avec du miel, un petit coté sr, du caramel, voir un coté résineux. C'est puissant et ample avec un peu d'épices mais clairement pas mon style préféré.

Enzo
Nez quelque peu diffus avec une réduction vaseuse qui revient par moment avec quelques notes de miel également.
Je préfère la bouche qui est large, puissante, riche (accentuée par l’effet de séquence) avec de la gourmandise et de la densité en bouche. Certes cela manque de gniaque de par sa rondeur, on perçoit l’alcool, mais c’est persistant et très agréable sur la finale sans sensation pesante. Bien ++/Très bien.

Oliv
Robe plus évoluée, sur un doré présent.
Beau nez franc, typique de Chavignol par ses atour chablisiens sur l’iode, le mousseron puis un léger floral miellé mêlé d’un peu de végétal.
Bouche assez riche à l’attaque ample et tapissante, avec une sensation d’extraits secs très présents sur le palais.
L’ensemble est assez solaire, avec une petite sucrosité glycérinée qui m’évoquera Grande Côte
Mais le vin s’étire en faisant saliver autour d’une amertume de bon aloi qui évite le point de lourdeur.
Plutôt très bien.
#1111

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6964
  • Remerciements reçus 4823

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Domaine François Cotat – Sancerre – Culs de Beaujeu – 2010

CR: Domaine François Cotat – Sancerre – Culs de Beaujeu – 2010

Bue lors d'une dégustation de LPV Versailles sur Sancerre et Saint-Joseph relatée ICI

Bouteille ouverte 12 h à l’avance et carafée pendant une bonne heure.

Benjamin
Un nez plus croûte de fromage qui laisse néanmoins paraître les arômes de végétal et buis du sauvignon.
La bouche attaque tendre d’autant plus que le vin est servi un poil chaud. L’ensemble est un peu mou et a tendance à s’effondrer.
Assez Bien

Denis
Le Cotat est quant à lui plus riche mais également plus austère. Le nez développe des notes de croutes de fromage qui orienteront d’abord sur Chablis. L’aération lui fait du bien et les arômes deviennent plus nets avec du miel, des zestes d’agrumes, de la fumée.
Bouche large, généreuse, possédant probablement quelques grammes de SR. Le tout est parfaitement combiné grâce à une acidité tonique qui tend le jus. Belle longueur. Gros plaisir en perspective mais il faudra être patient…
Excellent

François
Un nez très exotique, une bouche gourmande de même profil aromatique, c’est charmeur et assez facile, je m’y laisse prendre.
Contraste avec la relative austérité des deux confrères.
Très Bien

Jean-Loup
Robe d’un or dense.
Le nez assez démonstratif, comme souvent chez François Cotat, possède une aromatique de fruits exotiques complétés par des épices et l’émergence précieuse d’une touche mentholée.
La bouche est riche et confortable, certainement par ses quelques sucres résiduels, d’un grand volume et d’une belle sapidité. La superbe persistance se clôt sur une finale qui rebondit en s’affinant grâce à sa vivacité.
Très Bien ++ / Excellent, si on n’est pas rebuté par les SR.

Ralf
Le Cotat fait chablisien avec ses notes de croutes de fromages – il est à la fois marqué par les herbes et le miel.
Bien / Très Bien – tel quel je le trouve baroque mais pas très harmonieux.

Jean-Loup
#1112

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6964
  • Remerciements reçus 4823

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Domaine François Cotat – Sancerre – La Grande Côte – 2007

CR: Domaine François Cotat – Sancerre – La Grande Côte – 2007

Bue lors de cette même dégustation relatée ICI

Benjamin
Robe encore claire.
C’est assez variétal à ce stade. La bouche attaque aimable puis se tend.
Bien sous tous rapports

Denis
Le Cotat est quant à lui très austère. J’aime bien ce style même si ça manque un peu de gourmandise et de maturité.
Très bien

François
La robe est claire.
Nez un peu en dedans ou manquant d’expression.
Bouche exprimant le pamplemousse, encore pas mal d’amertume et une longueur un peu limitée aussi.
Bien

Jean-Loup
Lors d'une dégustation horizontale d’avril 2015 ce vin ne s’était pas montré à son avantage, noté Bien +(+) puis Très Bien après cinq jours d’ouverture…

Robe d’un or moyen.
Le nez est intense sans plus, sur une aromatique inhabituelle pour cette cuvée, très fraîche car on y retrouve des agrumes, de la menthe, de la craie et même des notes végétales.
La bouche est sur la finesse, pas du tout sur l’opulence, bâtie sur une trame droite et minérale, d’une longueur honnête.
Bien ++

Ralf
Ce vin semble moins mûr que le 2010, avec son aromatique sur les herbes. Il est droit, pur et assez long mais pas très gourmand.
Bien / Très Bien
J’avais beaucoup plus apprécié le Mont Damné 2007 en 8/17.

Jean-Loup
#1113

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18594
  • Remerciements reçus 2165

mgtusi a répondu au sujet : CR: Domaine François Cotat Sancerre Les Monts Damnés 2015

CR: Domaine François Cotat Sancerre Les Monts Damnés 2015

Oui je sais, beaucoup vont dire complètement toqué ce mec là, complètement gaga.
A ceux là je rétorquerai que 1) on peut mourir demain 2) le vin est déjà fort avenant a minima.

Le nez n'est pas très causant mais on verra plus clair demain ; en revanche, la bouche , hors aromatique, est une merveille de soyeux ; elle offre un équilibre magnifique, c'est sec sans être amer, tendu sans être acide.

Je suis certain que l'aromatique va se développer demain !

Michel
#1114

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11822
  • Remerciements reçus 1821

jean-luc javaux a répondu au sujet : Domaine François Cotat Sancerre Les Monts Damnés 2015

Je suis certain que l'aromatique va se développer demain !

Cela risque d'être après-demain... :)

jlj
#1115

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8003
  • Remerciements reçus 883

hyllos a répondu au sujet : Domaine François Cotat Sancerre Les Monts Damnés 2015

mgtusi écrit: Oui je sais, beaucoup vont dire complètement toqué ce mec là, complètement gaga.


Le temps ne joue hélas pas en notre faveur sur ce point ;) plus il passe plus il y a de chance que ça se confirme :D

Pour aller dans ton sens, 2015 a toujours été très avenant, un des plus’ avenant que j’ai goûté au domaine.
#1116

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3259
  • Remerciements reçus 187

francois999 a répondu au sujet : Domaine François Cotat Sancerre Les Monts Damnés 2015

mgtusi écrit: CR: Domaine François Cotat Sancerre Les Monts Damnés 2015

Oui je sais, beaucoup vont dire complètement toqué ce mec là, complètement gaga.
A ceux là je rétorquerai que 1) on peut mourir demain 2) le vin est déjà fort avenant a minima !


Il y a 2 mois au restaurant, j'ai opté aussi pour ce vin (seul truc qui me faisait envie).
J'avais peur de tomber sur un vin mou
Et comme toi, michel, je l'ai trouvé tres avenant. Belle surprise.

Francois
#1117

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2771
  • Remerciements reçus 343

Benji a répondu au sujet : CR: Domaine François Cotat Sancerre Les Monts Damnés 2015

CR: Domaine François Cotat Sancerre Les Monts Damnés 2015

Idem ci-dessus, bouteille ouverte dimanche par Michel.

Aromatique discrète mais avenante avec du fruit exotique et de la craie humide.
La bouche est énorme, sphérique sans lourdeur, excellente.
Déjà beaucoup de plaisir à ce stade !

Benji
#1118

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11822
  • Remerciements reçus 1821

jean-luc javaux a répondu au sujet : Domaine François Cotat Sancerre Les Monts Damnés 2015

Pour aller dans ton sens, 2015 a toujours été très avenant, un des plus’ avenant que j’ai goûté au domaine.

Et il va faire comme ses grands frères, à savoir se refermer pour une vingtaine d'années avant de repointer le bout du nez, ou bien on a changé quelque chose dans la vinification qui laisserait pointer un espoir de dégustation plus précoce?

jlj
#1119

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1280
  • Remerciements reçus 246

tht a répondu au sujet : Domaine Paul & François Cotat Sancerre Les Monts Damnés 1994

CR: Domaine Paul & François Cotat Sancerre Les Monts Damnés 1994

Robe or intense. Ouvert à l'arraché avec Simone blanc 98, quel beau vin ! Impossible de retrouver le sauvignon. Pamplemousse, agrumes, puis des notes plus évoluées, etonnant mélange entre un Chablis et un Savenières ! La bouche est ample, riche malgré le millésime, avec une belle colonne vertébrale. Superbe !
#1120

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1583
  • Remerciements reçus 503

H. Seldon a répondu au sujet : CR: Domaine François Cotat, Sancerre, Monts Damnés 2007

CR: Domaine François Cotat, Sancerre, Les monts Damnés 2007

Surprise sur ce vin qui, à l’ouverture, présente un nez qui … nous emmène en mer, ça sent les bigornots pour être précis. Ça ne se dissipera pas dans la soirée et il faut attendre le lendemain pour goûter autre chose : une trace de TCA qui nous fera donc oublier cette bouteille.

ED

Notation : Moyen : les vins sans intérêt ; Assez bien : vins à boire pour la curiosité ; Bien : bon vin, à faire découvrir ; Très bien : vin remarquable ; Excellent : vins de très haut niveau, une rare réussite; Splendide : grand vin qui justifie le temps passé ici !
#1121

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8003
  • Remerciements reçus 883

hyllos a répondu au sujet : CR: Visite au Domaine François Cotat, les 2017

Je poste ici en primeur mes impressions sur cette dernière visite.

Voici l’été venu et le temps de visiter François Cotat pour goûter ses 2017 et plus, si affinité. Il se trouve que cette année nous ne serons pas seul, un autre LPVien est présent. Pas inintéressant de comparer nos perceptions !

On attaque par les « jeunes vignes » qui commencent à n’être plus si jeunes.

CR: Caillottes 2017
Le vin est assez étonnamment facile et souple. L’aromatique présente des notes exotiques de bel effet. La bouche est droite, pure et un peu dure encore. Une note anisé et une acidité assez basse trahissent un millésime de profil assez chaud, en fait. Le vin est plaisant mais n’atteint pas le niveau de précédentes années en terme de buvabilité immédiate. 75+

CR: Monts Damnés 2017
Même type de fruit pour un vin qui, je trouve, se rapproche assez nettement des Caillottes. Il propose toutefois des notes plus épicées et beaucoup plus de matière. En bouche, on retrouve cette droiture et des notes de fruit mûr comme l’abricot. Je retrouve un trait un peu dur et quelque chose que je qualifierais de aqueux. A vrai dire, je ne suis pas un grand fan de la cuvée et j’ai du mal à me projeter sur son avenir. 80-

CR: Grande Côte 2017
Le profil change et évolue sur des sensations plus épicées que les Monts Damnés. Avec une toute petite touche variétale. Le vin est très pur en bouche, on retrouve la minéralité attendue du terroir. Ces Grande Côtes commencent vraiment à reprendre du poil de la bête depuis leur replantation partielle. J’aime nettement plus et pense que ce vin a un avenir radieux devant lui. 85

CR: Culs de Beaujeu 2017
Ca fait déjà de nombreuses années que je trouve que cette cuvée a pris la tête en terme de complexité et d’équilibre. Ca se démontre encore cette année. Le nez est un mixte des deux premier, avec les fruits exotiques et les épices. C’est vraiment très complet. En bouche, on a la minéralité mais surtout une puissance impressionnante et toute en maîtrise. J’adore ce vin. 90-

CR: Rosé 2017
Fumé fruit rouge frais. Droit en bouche, un peu austère mais souple. Je trouve ça sans grand intérêt. 70-

Comme d'habitude, maintenant, on ouvre quelques canons plus âgés, histoire de voir ce que ça donne. Vraiment, c'est l'idéal pour revoir les vins qu'on a déjà ou qu'on aura jamais en cave :) Merci encore !


CR: Culs de Beaujeu 2012
On revient quelques année en arrière. Il est fort plaisant de pouvoir regoûter ces vins avec quelques années, sans avoir à sacrifier une bouteille ! Eucalyptus, je trouve, en premier nez, avec rapidement un fruit presque déjà truffé. La bouche est superbe, traçante autour de la rose et du fruit. La longueur est minérale et saline avec une finale légèrement abricot. C’est beau, c’est long, c’est complexe mais c’est clairement à attendre. Ca va vraiment être superbe dans quelques années. 85+

On part sur une cuvée à l’aveugle, je suis un peu perdu, d’ailleurs car je dois aller distraire les enfants qui s’emm… joyeusement en voiture, heureusement le chat leur tient compagnie. Ils sont de bonne composition :)

CR: Je reviens plonger mon nez dans le verre. Pas vraiment capable de choisir le vin concerné mais pour le millésime, j’avance 2003 sur la base de la finale réglissée typique de ce millésime. On a donc un vin à la robe dorée, avec un peu d’abricot, un début de truffe et des touches de réglisse. Le vin est doux et souple, fumé en bouche, d’une grande profondeur, avec la fameuse finale réglissée évoquée plus haut. C’est vraiment très joli et sans manque d’acidité. Il est vraiment étonnant de voir comment ce vin s’est « retendu » en bouteille. 90. Et on est bien sur 2003 :
Culs de Beaujeu 2003

On passe alors aux gâteries… des rouges.

CR: Rouge 2016
Encore très différent des années précédentes. Un fruit rouge intense, dominé par la cerise, la fraise, la framboise. La bouche est vraiment dense, beaucoup plus que d’habitude. Et mûre. C’est très sud dans l’esprit avec un bel équilibre. Très, très beau. Plusieurs notent un rapprochement avec un Cabernet Franc (sans le poivron) plus qu'un Pinot Noir. 90

CR: On goûte alors un vieux Pinot, dont cette fois je ne trouverai pas le millésime. La robe est tuilée, le fruit mûr, presque confiture. Cassis, mûre… miam ! C’est très droit en bouche, pas trop évolué. La longeur est bonne et très persistante. Clairement, c’est vraiment un beau vin. 90+
C’est un Pinot Noir 2003



En conclusion, 2017 est un millésime à l’équilibre assez chaud, des alcools quand même élevés. Il est relativement plaisant à consommer dès maintenant, ce qui devient, semble-t-il, une caractéristique du domaine. Pour moi, l’équilibre n’est pas au niveau de 2016, que je lui préfère. Mais on devrait les voir vieillir sans trop de peine. A mon sens, il faut privilégier Culs de Beaujeu et Grande Côte. J’ai fait l’impasse sur Monts Damnés, personnellement. Le rouge 2015 mérite également le détour. Superbe.

La seule cuvée qui m’a vraiment laissé de marbre est le rosé, que j’ai trouvé franchement sans intérêt. Il y a plein de choses plus intéressantes sur le marché, même si je comprends que les aficionados du domaine apprécient l’exercice de style :)
#1122
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, tht, Super-Pingouin, didierv, mgtusi, jean-luc javaux, HERBEY 99, asoulier99, H. Seldon, Frisette, Med, GAET, Gerard58, KosTa74, Yoannc, LudoR

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 256
  • Remerciements reçus 176

KosTa74 a répondu au sujet : Visite au Domaine François Cotat, les 2017

Merci pour ce beau reportage et comme ma crevette est née en 2017, je comptais justement prendre les vins de Cotat, cela permet de se donner un bel aperçu .
Pour le rouge, étant donné que tu l'as goûté , tu penses que c'est bon maintenant ou que ça peut encore gagné a être meilleur d'ici qq temps ? Je n'ai qu'une bouteille de 2015 ...
#1123

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8003
  • Remerciements reçus 883

hyllos a répondu au sujet : Visite au Domaine François Cotat, les 2017

Je serais étonné que ça ne tienne pas. Mais c'était déjà fort bon.
#1124

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8003
  • Remerciements reçus 883

hyllos a répondu au sujet : Visite au Domaine François Cotat, les 2017

Erratum, le rouge était le 2016. Le 15, c'était l'an dernier :)
Et il était supérieur en terme de structure, donc encore plus de potentiel, il me semble.
#1125

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6964
  • Remerciements reçus 4823

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Domaine François Cotat – Sancerre – Culs de Beaujeu – 2010

CR: Domaine François Cotat – Sancerre – Culs de Beaujeu – 2010



Carafage d'environ une heure et demie avant service.

La robe est de couleur paille.
Très intense et élégant, le nez ravit également par sa complexité : on y trouve, tour à tour et de façon plus ou moins mêlée, des arômes floraux, de caillou, de poire, de pamplemousse, et même une touche exotique.
En bouche son ampleur n’a d’égale que son raffinement. Un léger gras enrobe une matière bien mûre à l’aromatique reprenant celle du nez, la persistance est superbe et la finale superlative, empreinte d’une subtile salinité. Je n'ai absolument pas noté les SR ressentis lors de la dégustation de LPV Versailles du mois d'avril dernier...:?
Après avoir longuement apprécié chaque gorgée, on ne pense qu’à une chose : la suivante !
Excellent pour ce vin au début de son apogée.

Merci à l’ami Claude qui sait recevoir pour un déjeuner de semaine sans chichis. (tu)

Jean-Loup
#1126
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, jean-luc javaux

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2685
  • Remerciements reçus 1116

bertou a répondu au sujet : CR: François Cotat - Sancerre Les Monts Damnés 1990

Bu lors de cette soirée

CR: François Cotat - Sancerre Les Monts Damnés 1990
Superbe nez intense et évolué sur le champignon, buis, fumé, pâte d'amende, laine humide, notes d'écorces de sapin, citron et un côté pamplemousse. C'est net et c'est l'intensité qui frappe avant tout, plus que la complexité.
Bouche élégante, peu puissante avec une acidité assez importante. C'est même assez énergique pour un vin de cet âge. Et puis, en milieu de bouche, catastrophe, il y a une chaleur qui s'impose et qui détruit l'équilibre du vin. Le vin devient plat et il est sauvé par l'intensité aromatique toujours aussi impressionnante et qui reste longtemps en bouche. Une chaleur que je n'attribue pas à l'alcool et dont je ne connais pas l'origine. C'est une sensation assez similaire à ce que j'ai pu avoir sur certains rieslings mosellans dotés d'une grosse dose de soufre. Mais je ne trouve pas le vin trop soufré. En tout cas, un vin dissocié dont on se régale du nez plus que de la bouche.
Bien.
#1127

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8003
  • Remerciements reçus 883

hyllos a répondu au sujet : François Cotat - Sancerre Les Monts Damnés 1990

1990, c'était encore le père donc je ne sais pas niveau soufre, à mon avis, ça n'était pas analysé mais en demandant à François, il pourra sûrement répondre. J'ai un doute sur le fait que ce soit le soufre car dans ce cas, ça concernerait énormément de vins (presque tous), des décennies précédentes. Par contre, les modes de vinification sont similaires et spécifiques : maturité très poussée (donc possibilité d'avoir présence de laccase par exemple), chaptalisation si nécessaire, presse sans débourbage...
#1128

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6964
  • Remerciements reçus 4823

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Domaine François Cotat – Vin de Table – Chavignol rouge – 2012

CR: Domaine François Cotat – Vin de Table – Chavignol rouge – 2012



Bue lors d'une dégustation éclectique relatée ICI

Bouteille carafée deux heures et demi avant service.
Il s’agit d’un rouge n’ayant pas fait sa malo ! Une vraie rareté ! C’est ce qui explique qu’il n’ait pas eu l’agrément pour l’appellation Sancerre.
La robe claire fait plutôt jeune, avec encore quelques reflets violacés.
Le superbe nez réjouit par sa gourmandise et une certaine complexité : très cerise, des notes de ronce, de fleurs et de fumé lui apportent une belle fraîcheur.
D’une grande pureté, la bouche associe un fruité éclatant et une très belle vivacité. Elle fait preuve de droiture sans aucune austérité comme on aurait pu le craindre. Elle donne même une impression de densité, et ceci avec une très bonne persistance.
Très Bien (+)

Jean-Loup
#1129
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gerard58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6964
  • Remerciements reçus 4823

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Domaine François Cotat – Sancerre – La Grande Côte – 2008

CR: Domaine François Cotat – Sancerre – La Grande Côte – 2008



Bue lors d'un beau déjeuner d'anniversaire relaté ICI

La robe est très claire, de couleur paille.
Le nez est très intense et complexe, mêlant de beaux arômes de fruits blancs à d’autres minéraux et même de la coquille d’huître. A ce stade je me fais la réflexion que sur les seuls nez (mais pas les robes ni les bouches), j’aurais inversé à l’aveugle le Bougros et le Cotat !
Il y a tout dans cette très belle bouche : un gras inattendu, surtout sur ce millésime frais, une sapidité magnifique, une superbe tension soutenue par une belle acidité, une très grande allonge… Ce tout se fond dans un ensemble harmonieux.
Un grand vin au tout début de son apogée.
Très Bien ++ / Excellent

Jean-Loup
#1130
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1583
  • Remerciements reçus 503

H. Seldon a répondu au sujet : CR: Domaine François Cotat, Sancerre Les Monts Damnés 2007

CR: Domaine François Cotat, Sancerre « Les Monts Damnés » 2007

Nez expressif sur le variétal, les fruits exotiques (mangue, litchi), la goyave . Bouche légèrement grasse, très ouverte sur les mêmes arômes, très grosse longueur, un aspect crayeux apparaît en finale. C’est ouvert, on doit commencer à rentrer sur le plateau de maturité. Et c’est bon !

Excellent.

Notation : Moyen : les vins sans intérêt ; Assez bien : vins à boire pour la curiosité ; Bien : bon vin, à faire découvrir ; Très bien : vin remarquable ; Excellent : vins de très haut niveau, une rare réussite; Splendide : grand vin qui justifie le temps passé ici !
#1131
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: matlebat

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 277
  • Remerciements reçus 13

toubib063 a répondu au sujet : Domaine François Cotat – Sancerre – La Grande Côte – 2000

bue hier soir CR: Domaine François Cotat – Sancerre – La Grande Côte – 2000

Bouteille ouverte et épaulée 24 heures avant dégustation.

Boudiou que c est bon : impossible de lui donner 18 ans. Elle est d une insolente jeunesse cette bouteille...

Rien qu'à la couleur du vin : Jaune pâle, avec quelques reflets tirant sur le vert. Le nez est splendide : très citronné, pomelos, litchis, bourgeon de cassis, avec beaucoup de minéralité. Et la bouche.... whouaaa : c est précis, droit, d un équilibre parfait. Autant l attaque est traçante, autant le milieu de bouche s ouvre tout en largeur, tapissant délicatement la bouche mais avec légèreté, équilibre et quelle fraicheur... On retrouve en bouche ce que ce vin nous promettait au nez, avec une classe remarquable. Longueur de bonne facture, salivante, fraiche... mais que c est bon.

Sur ce millésime, la Grande Côte est très "sauvignon", on peut difficilement se tromper, chose qui n est pas si simple sur d autres millésimes goutés récemment.

Respectueusement
Pascal
La vie est trop courte pour boire de mauvais vins...
#1132
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, tomy63, H. Seldon, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 205
  • Remerciements reçus 6

jef33 a répondu au sujet : Domaine François Cotat – Sancerre – La Grande Côte – 2000

A quelle température vous l'avez dégusté?

jean françois
#1133

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 277
  • Remerciements reçus 13

toubib063 a répondu au sujet : Domaine François Cotat – Sancerre – La Grande Côte – 2000

Bonjour,
Température de sortie de réfrigérateur... il s est doucement réchauffé dans le verre.

Respectueusement
Pascal
La vie est trop courte pour boire de mauvais vins...
#1134

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2444
  • Remerciements reçus 687

Nathenri a répondu au sujet : Domaine François Cotat –Les montdamnés 2011

CR:

Bonjour à tous.

Bouteille bue lors de divers repas chez l'ami Pins :


2° vin : Valle de la Loire - Domaine François Cotat - «Les monts Damnés 2011» : (Henri)
Nez d’abord sur les fruits blancs (pomme) avec une belle tension, puis les fruits confits citronnés. L’ensemble est frais. La bouche est de la même composition avec une tension superbe qui la rend très salivante. Gros volume en bouche. La finale s’étire et s’allonge longtemps. Mon premier François Cotat «ancien» et moment de plaisir.

Nathenri
#1135
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, toubib063, sebus

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6964
  • Remerciements reçus 4823

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Domaine François Cotat –Les montdamnés 2011

Mon premier François Cotat «ancien»


Tu as bien fait de mettre les guillemets, Henri, car même à dix ans d'âge un Cotat est encore bien jeune !

Jean-Loup
#1136

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2444
  • Remerciements reçus 687

Nathenri a répondu au sujet : Domaine François Cotat –Les monts damnés 2011

Salut Jean-Loup.

D'où mes guillemets !!!

Mais, j'ai dit une bêtise. Je me suis fait rappeler à l'ordre, hier soir, par un petit jeune, que nous connaissons bien, et qui était assis à ma gauche dimanche midi chez toi. 8-x

En effet, j'ai déjà bu un François Cotat bien plus vieux, et grâce à toi, la première fois que tu es venu à la maison avec un excellent vin : La Grande Côte 2001de ce domaine. oo,

Au moment du compte rendu, Alzheimer m'a frappé, mais c'est vrai que cette bouteille était excellente. Méa culpa. :dash:

Nathenri.
#1137

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6964
  • Remerciements reçus 4823

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Visite chez François Cotat pour déguster les 2018, les 2017 et quelques extras…

CR: Visite chez François Cotat pour déguster les 2018, les 2017 et quelques extras…

Ce jeudi froid et ensoleillé de janvier, François nous reçoit, avec l’ami Claude et sa femme Solange, dans son chai le plus récent que je ne connaissais pas encore. Celui-ci étant orienté au nord il y fait encore plus frais (4°C ce jour-là :woohoo: ) et il nous faudra réchauffer un peu les vins dans les verres, mais pas tant que cela, les vins se montrant avenants pratiquement quelles que soient les conditions ! :jump:

« Vous voulez goûter les 2018 ? Ce sera la première fois pour des dégustateurs car j’avais prévu de le faire cet après-midi avec le sommelier de Régis Marcon. »
Ah que oui ! On ne laisse pas passer une telle occasion !
Les vins reposent dans des tonneaux qui sont loin d’être neufs et François, armé de sa pipette, va nous faire déguster toute la gamme.
On commence donc par les 2018. « Un millésime grand, à la fois en quantité et en quantité, celle-là n’ayant pas du tout nuit à celle-ci. Les vins ont été soutirés il y a un mois. Je vais bientôt faire faire les analyses mais l’alcool, au-dessus de la moyenne, n’est pas si élevé que cela, sauf pour les pinots, et l’acidité est bien suffisante. »


Caillottes – 2018
Un vin à la belle matière fruitée, d’une richesse sans doute unique pour cette cuvée, résultat de l’âge des vignes, maintenant supérieur à 15 ans, et des caractéristiques du millésime.

Les Monts Damnés – 2018
Aromatique exotique, bouche équilibrée sans SR et belle tension.
L’alcool est estimé à 13° par François, avec un peu plus pour les deux cuvées suivantes.


La Grande Côte – 2018
Vin extraverti, dominé par la poire, au nez comme en bouche, bonne acidité et longue finale déjà saline.
« Ce vin est l’assemblage de vieilles vignes et de jeunes vignes. Avec la sécheresse, les raisins de celle-ci étaient tout rabougris et je me demandais bien ce que j’allais pouvoir en tirer… Et quelques jours avant la vendange, sans qu’il n’y ait de pluie, ils ont gonflé et donné un beau jus ! »


Les Culs de Beaujeu – 2018
Servi en dernier, on sent que c’est le chouchou de François (s'il en a un). Il faut dire que depuis la replantation d’une partie des ceps de La Grande Côte, c’est devenu la vigne la plus âgée (45 ans) du Domaine. Malheureusement c’est la plus petite surface (0,7 ha), François ayant perdu 0,1 ha qu’il avait en fermage. Il n’y en aura donc encore moins pour les heureux allocataires.
Comme nous goûtons des vins non finis mais surtout issus d’un seul tonneau (of course my dear!) François nous précise qu’il s’agit d’un de ceux pour lesquels la fermentation a été la plus longue. « Il y a toujours des différences assez importantes d’un tonneau à l’autre, aussi bien en termes de fermentation que d’élevage. Mon père n’assemblait pas les tonneaux et il pouvait donc y avoir des bouteilles très variées, ce qui risquait de surprendre les dégustateurs. J’ai donc préféré procéder autrement en assemblant pour homogénéiser chaque cuvée. »

Un peu de turbidité, moins d’intensité aromatique que la Grande Côte, riche matière en bouche avec beaucoup de puissance et un peu de SR sensibles : gros potentiel !

Chavignol Rosé – 2018
La mesure lors de la vendange donnait 14,8 ° d’alcool !
Aromatique mêlant fruits rouges, fumé et note de praline. Bouche certes de grand caractère appelant la gastronomie mais l’alcool n’est pas ressenti, équilibré par une belle vivacité.

Chavignol Rouge – 2018
La fermentation est réalisée en vendange entière, avec des remontages mais pas de pigeage. « Depuis 2014 je réalise un délestage et j’ai constaté que cela apportait encore plus de fruit ». Pas de fermentation malolactique pour conserver un maximum de fraîcheur.
Bouche très charnue, d’un grand fruité et aux tanins soyeux.

Vous aurez compris que les 2018 sont très prometteurs, quelle que soit la cuvée !


« Vous avez déjà goûté aux 2017 ? Ah non, seulement vous deux ? Eh bien, vous avez bien fait de ne pas trop tarder, mes allocataires viennent récupérer leurs vins de plus en plus tôt… Peut-être ont-ils peur de ne pas en avoir ?
2017 est un millésime assez chaud, mais moins que 2018 et 2015, se situant finalement entre 2016 et 2018 (NDR : ce qui est logique !).
Les bouteilles de 2017 sont ouvertes depuis longtemps (on apprendra que c’est depuis une dizaine de jours …) mais ce n’est pas gênant. »

Caillottes – 2017
Nez très expressif, sur la poire mais aussi floral et avec un zeste d’agrumes.
Bouche de grande ampleur, bien plus que le 2016 bu un an auparavant, à la tension crayeuse.
Bien ++ / Très Bien

Les Monts Damnés – 2017
Nez intense sans plus mais assez complexe, mêlant fruits blancs, notes exotiques et d’autres florales.
Beau volume en bouche mais surtout profil droit et longiligne, sensation pierreuse, finale saline.
Très Bien +

La Grande Côte – 2017
Vin axé sur la finesse, au nez comme en bouche, sans manquer de matière fruitée.
Persistance exceptionnelle, finale magnifique signant le grand terroir.
Très Bien +(+)

Les Culs de Beaujeu – 2017
Nez puissant et complexe, associant fruits jaunes et fruits exotique et même une note truffée (déjà ?).
Bouche d’une puissance et d’une tension extraordinaires, la finale étant plus épurée, presque cristalline.
Très Bien ++ / Excellent

Chavignol Rosé – 2017
Beau nez où l’on trouve de la frangipane en plus des beaux fruits rouges.
Bouche ronde, goûteuse et sachant rester fraîche.
Bien +


« Je vous ai prévu quelques extras.. et une gourmandise. »
Nous ne pouvions pas répondre que nous étions désolés, mais que nous étions attendus au restaurant…;)

Les Monts Damnés – 2010
Nez puissant et très marqué par des arômes fumés.
En bouche, superbe tension, belle matière pleine et exotique, finale super longue, légers amers salins en finale.
Pas tout à fait au niveau des Culs de Beaujeu 2010 mais mieux que les Monts Damnés 2007, tous les deux bus il y a un an.
Très Bien ++

La Grande Côte – 1989
« Je suis passé devant, alors je l’ai prise ! Il s’agit d’une bouteille issue d’un tonneau qui a donné un vin vraiment sec ; du coup l’alcool doit être élevé, 14,5 ou 15 ° ? »
La robe est d’un or clair et brillant qui fait vraiment très jeune.
Le nez très intense exhale des arômes exotiques et de truffe.
La bouche donne une rare sensation d’aboutissement et d’accomplissement : sphérique, toucher tapissant, belle acidité, superbe allonge toute en sapidité, finale à la fine salinité.
Excellent +

Cuvée Clément – 2002
Comme pour les cuvées Paul, il s’agit d’un assemblage des trois terroirs phares, à partir de tonneaux ayant donné des vins avec un peu de SR.
Le nez puissant ravit par son aromatique luxuriante.
La superbe bouche est sur un équilibre que je définirai comme « quart de sec » (5 à 10 g de SR ?), combinant une finesse superlative à une douceur magnifique.
Excellent (+)


Quelle série !
Un immense merci à François Cotat qui nous a accordé beaucoup de temps, répondu à nos questions, en a même anticipé, et nous a ouvert des trésors d’aujourd’hui et de demain. (tu)


Jean-Loup
#1138
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., dt, Super-Pingouin, Eric B, didierv, bertou, podyak, breizhmanu, GILT, Vaudésir, vivienladuche, condorcet, f.aubin, sebus, Frisette, GAET, leteckel, jclqu, Gerard58, Damien72, Pouet, LudoR, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 382
  • Remerciements reçus 47

Julien MICHEL a répondu au sujet : Visite chez François Cotat pour déguster les 2018, les 2017 et quelques extras…

Ah François Cotat, j'adore l'homme au delà du vigneron ! Discret, sympathique et pas comptable de son temps pour faire déguster toute la gamme...et toujours quelques pépites plus âgées...j'ai des souvenirs magnifiques de Monts Damnés 2002 d'une grande pureté et d'une Grande Côte Cuvée Spéciale 1996 d'un équilibre absolument parfait avec des arômes de fruits exotiques, d'ananas...sublime ! oo, oo,
#1139

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1401
  • Remerciements reçus 250

jclqu a répondu au sujet : Domaine François Cotat, Sancerre, culs de beaujeu 2012

CR: F Cotat Sancerre, culs de Beaujeu 2012


Jeunesse insolente sur la robe et en bouche.
Ouverte au débotté, le nez est expressif et intense sur les agrumes, légère touche de fruits blanc (poire), une heure plus tard des touches miellées apparaissent.
Acidité et agrumes équilibrées en bouche, milieu de bouche légèrement creux. Belle finale portée par l’acidité dans un premier temps puis un bel amer sur le zeste de Pamplemousse.
Je l’ai déjà mieux goûtée, soit en phase de fermeture, soit ouverte pas assez tôt.
On verra dans qq heures (s’il en reste parce que c’est quand même très bon)

JC
LPV Lutèce
#1140
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck