Nous avons 1431 invités et 38 inscrits en ligne

Le CRD-LPV Belgique se balade en Loire

  • Messages : 5135
  • Remerciements reçus 1485

Olivier Mottard a créé le sujet : Le CRD-LPV Belgique se balade en Loire

Nous sommes réunis chez Luc ce soir pour le thème vins de Loire rouge avant 2011.
15 vins au programme, servis par paire ou par trio pour un des millésimes, dans un ordre aléatoire.
Les bouteilles ont été ouvertes à 17h, début de la dégustation à 20h30.
Nous savons que tous les vins sont issus d’une année antérieure à 2011 et sont dégustés du plus jeune au plus vieux.



En guise d'apéritif, Luc bouscule un peu les habitudes et nous propose un vin rouge.
La robe est rubis légèrement évoluée.
Le nez évolue sur des notes de fruits et d’épices.
La bouche ronde, riche mais, dès le milieu, laisse apparaître un tanin légèrement présent.
Final sur les fruits mûrs, un peu chaude.
Il s'agit de Domaine du Clos des Fées - IGP Côtes Catalanes 2015 Pinot Noir Jeunes Vignes « aimer, rêver, prier, se taire... ».
Place à présent à la dégustation.
Entre parenthèses, la note du groupe.
Je donne aussi le classement.



1. Domaine Olga Raffault - Chinon « Les Picasses » 2010 13/20 (13,6/20) 11/15
Robe rubis grenat évolué.
Nez plutôt discret sur des notes végétales et un peu épicées.
Bouche relativement légère avec une note végétale.
Final au tanin un brin accrocheur.



2. Domaine Philippe Alliet - Chinon « L’Huisserie » 2010 14/20 (14,3/20) 10/15
Robe grenat concentrée.
Nez un peu réduit, qui évolue sur une note métallique et une trace végétale.
Bouche plus riche que le précédent, marquée par une note de poivron.
Le tanin est arrondi et soutient un final intéressant rehaussé par une jolie acidité fruitée.



3. Domaine Yannick Amirault - Bourgueil La Petite Cave 2009 16/20 (15,2/20) 5/15
Robe assez concentrée.
Joli nez élégant avec un très léger boisé, une note fruitée et florale.
Bouche ample, avec de la richesse et un fruit mûr mais frais.
Final où le tanin est peut-être un peu saillant pour le moment mais avec une fraîcheur bienvenue qui équilibre le vin.
Très joli.



4. Domaine de la Chevalerie - Bourgueil Busardières 2009 10/20 (12/20) 14/15
Robe foncée au disque violacé
Nez vif qui évoque un mauvais vin nature.
Bouche aux arômes « brouillons », légèrement pétillante avec un tanin un saillant et une acidité haut perchée.
Un échantillon pas net.
Bof.



5. Domaine Bernard Baudry - Chinon La Croix Boissée 2009 15/20 (15/20) 6/15
Robe très concentrée.
Très beau nez souligné par un élevage discret avec de belles notes florales et fruitées.
Bouche ample avec un tanin abondant mais équilibrée par une jolie acidité.
Belle longueur.



6. Domaine Sébastien David - Saint Nicolas de Bourgueil cuvée « Endémique » 2008 13,5/20 (13,3/20) 12/15
Robe relativement concentrée et brillante.
Nez appétant de fruits rouges.
Bouche bâtie sur l’élégance avec un fruit rouge marqué.
L’équilibre est bâti sur une acidité haute.
Pour amateur du genre.



7. Clos Rougeard - Saumur-Champigny 2008 13/20 (14,9/20) 7/15
Robe grenat avec un disque éclairci.
Nez un peu vanillé et fruité.
Entrée de bouche marquée par le poivron, avec aussi un équilibre sur l’acidité et un tanin un poil plus présent.
Je ne l’ai pas mieux apprécié que le précédent.



8. Domaine Charles Joguet - Chinon Clos du Chêne Vert 2005 16,5/20 (16,2/20) 3/15
Robe encore concentrée.
Nez très élégant sur le tabac qui se développe sur le fruit rouge.
Bouche élégante aux belles notes de fruits avec un tanin présent mais mûr et intégré.
Final relevée avec un joli fruit.
Très beau.



9. Domaine Bernard Baudry - Chinon La Croix Boissée 2005 13/20 (13,2/20) 13/15
Robe assez dense.
Nez à la fois réglissé/mentholé avec une touche végétale.
Bouche dense où l’on retrouve ces mêmes arômes avec un tanin accrocheur.
Ce n’est pas très équilibré et une impression de vin austère ... attendre ?
Bof.



10. Clos Rougeard - Saumur-Champigny Les Poyeux 2003 18/20 (17,7/20) 1/15
Robe évoluée aux reflets orangés.
Nez d’épices douces, de tabac et une petite note de fruit.
Superbe bouche toute à la fois élégante et structurée avec un tanin mûr et idéalement intégré.
Une superbe acidité vient équilibrer cet ensemble quasi parfait.
Grand vin !



11. Domaine René Legrand - Saumur-Champigny Les Rogelins 2003 14/20 (14,4/20) 9/15
Robe aux reflets évolués.
Nez de fruits mûrs et d’épices.
Bouche ronde, plus riche que le précédent mais sans sa fraîcheur.
Le tanin est en outre très marqué.
Un ensemble beaucoup moins convaincant.



12. Domaine Philippe Alliet - Chinon Coteau de Noiré 2002 16/20 (15,8/20) 4/15
Robe évoluée.
Nez complexe, sanguin, note de tabac, de fruits rouges.
Vin gourmand même si l’acidité et le tanin sont présents.
Un vin de gastronomie qu’il faut déguster à table.
Accord gourmand en perspective.



13. Clos Rougeard - Saumur-Champigny 2002 17,5/20 (16,9/20) 2/15
Robe orange clair.
Nez de vieille rose, d’épices et de tabac.
Bouche très équilibrée avec de la fraîcheur et un joli fruit.
Tanin très fin et superbe acidité.
Un vin plein d’élégance et de finesse, superbe !



14. Château de Villeneuve - Saumur-Champigny Le Grand Clos 1996 14/20 (14,6/20) 8/15
Robe évoluée.
Nez subtil sur les épices, le tabac.
Bouche légère qui est marquée par un tanin et une acidité un peu présents.
Longueur moyenne.



15. Domaine Charles Joguet - Chinon Les Varennes du Grand Clos « Cabernet Franc de Pied » 1996 15/15
ED.
Malgré trois essais de notre brave Luc, rien n’y fera, les échantillons seront tous défectueux. :(



Les afters



Château Pontet-Canet Pauillac 2008 : robe très concentrée.
Nez un peu élevé mais surtout très épicé.
Bouche dense, tanin un poil présent mais intégré.
C’est très gourmand et surtout très bon.
Fichtre ! Personne n’a placé ce vin dans le Bordelais. ;)



Tenuta San Leonardo - IGP Vignetti Delle Dolomiti 2008 : robe concentrée.
Nez ici plus discret que le précédent.
Si la bouche est plus fine et élégante, on trouve un fruit gourmand que l’on avait pas dans le premier.
C’est aussi gourmand mais peut-être moins excitant.
C’est néanmoins un très beau vin.



Domaine G. Moulinier - Saint-Chinian Les Terrasses Grillées 2001 : robe concentrée mais évoluée.
Nez de café froid, de moka.
Bouche où l’on retrouve ces notes discrètes de torréfaction auxquelles s’ajoutent une note de fruit.
On sent un vin qui a bien évolué et qui a conservé beaucoup de fraîcheur.
Beau vin.



E. Guigal - Ermitage Ex Voto 2001 : robe assez concentrée.
Un grand nez exubérant et épicé où l’on devine un vin élevé.
La bouche est dense et structurée avec un tanin abondant qui va demander du temps pour se patiner.
On lui reconnaît cependant un gros potentiel.



Mas Jullien - IGP Pays d’Hérault blanc 2010 : un vin à la robe très claire.
Un nez précis et fruité qui va me balader tant et si bien que je n’arrive pas à situer sa région de provenance.
Superbe bouche élégante et fraîche.
C’est un très beau vin.
Ce doit être la deuxième bouteille que je déguste et je suis très séduit.



Domaine de La Grange des Pères - IGP Pays d’Hérault blanc 2010 : avec une robe clairement dorée, on change de registre.
Nez plus exubérant avec une trace d’élevage, des fruits mûrs et des accents miellés.
Bouche moins aérienne que le précédent même si je lui reconnais une jolie structure.
Un vin à déguster à table.
C’est néanmoins joli.



Domaine Jean-Louis Chave - Hermitage blanc 2000 : robe évoluée mais moins teintée que celle de la Grange des Pères.
Très beau nez de fruits mûrs et frais, très engageant.
Bouche superbement équilibrée, dense, structurée avec un final dément de fraîcheur.
C’est grand, voire très grand !



Château de Beaucastel - Châteauneuf-du-Pape blanc Vieilles Vignes 1998 : robe concentrée.
Grand nez d’une extrême finesse sur les fruits mûrs et une note de fruits secs.
C’est gourmand.
La bouche confirme les impressions du nez.
Grand équilibre, mélange idéal de finesse et de richesse dans une longueur exceptionnelle.
Un très grand vin qui atteint son apogée et qui donne le frisson.
Chapeau bas !

Voilà une dégustation très intéressante avec de jolis vins pour les plus réussis.
Sans doute un échantillon défectueux au domaine de la Chevalerie car, pour en avoir en cave, je ne l’ai jamais dégusté de la sorte.
La Croix Boissée 2005 est une cuvée qui est est apparue très austère.

Un grand merci à Luc pour les afters très intéressant.
Je pense notamment à la paire Pontet-Canet / San Leonardo et Les Terrassés Grillées / Ex Voto.
A l’aveugle, c’est très instructif.
Personne n’a évoqué le Bordelais pour Pontet-Canet et nous avons eu du mal à retrouver le San Leonardo.
En revanche, tous autour de la table avons préféré Les Terrasses Grillées à l’Ex Voto et nous ne connaissions pas le prix avant la révélation.
Série de blancs superbes.

A la prochaine session dont le thème sera le Riesling.

Olivier
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Luc Javaux, oliv, alfonso, jean-luc javaux, Marc C, bulgalsa, Jean-Loup Guerrin, bibi64, crossbow, TIMO, H. Seldon, f.aubin, Frisette, GAET, leteckel, Gerard58, éricH

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11756
  • Remerciements reçus 1762

jean-luc javaux a répondu au sujet : Le CRD-LPV Belgique se balade en Loire

Merci pour le CR Olivier.

Très belle sélection.
"Ordre aléatoire" uniquement dans les paires et le trio, donc.

Toujours des super afters! 4 rouges puis 4 blancs ...!!!
Beaucastel a remplacé Rayas chez Luc??? B)

jlj
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5135
  • Remerciements reçus 1485

Olivier Mottard a répondu au sujet : Le CRD-LPV Belgique se balade en Loire

Oui sans doute, mais franchement superbe blanc ce Beaucastel ! ;)

Olivier
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11756
  • Remerciements reçus 1762

jean-luc javaux a répondu au sujet : Le CRD-LPV Belgique se balade en Loire

Et, semble-t-il, sans traces d'oxydation!!! :)

jlj
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 913

Luc Javaux a répondu au sujet : Le CRD-LPV Belgique se balade en Loire

Merci Olivier pour ces notes.
Quelques mots rapides en ce qui me concerne sur les vins dégustés, je me suis exempté de CR détaillé en tant que GO... ;)
D'autant plus que je n'étais pas vraiment à l'aveugle, voire même pas du tout.

Dans la série Loire, si les quatre premiers vins classés sont à la droite du tableau, soit des vins qui ont largement dépassé les dix ans d'âge, ce n'est sans doute pas un hasard, ces vins demandent du temps pour exprimer tout leur potentiel.
Si on avait eu la chance de tomber sur une bonne bouteille de Joguet 1996, ça aurait sans doute été plus net encore.

Pour le reste, sans véritable surprise, le Clos Rougeard est au top, même si, là non plus, on ne peut pas faire de miracle dans tous les millésimes (cela dit, Olivier a été le plus sévère du groupe sur ce 2008, la moyenne du groupe est à 14,9/20, ce qui est plus qu'honorable).
Placer le vin le plus cher au sommet, ce n'est pas tous les mois qu'on le fait au CRD-LPV Belgique mais bon, une fois n'est pas coutume et quand c'est mérité, c'est mérité. Et ce Poyeux 2003 est assurément un grand vin, dans un style qui ferait un peu la synthèse entre la bourgogne pour le fruit, le Rhône sud (dans le style Reynaud) pour la gourmandise et le soyeux de texture, et la Loire tout de même pour la structure et la fraîcheur.
Au final, même s'il y a eu quelques déceptions, une dégustation d'un très beau niveau qui confirme qu'en Loire, on ne fait pas seulement des blancs qui sont à classer parmi les plus grands de France, mais qu'on sait aussi produire des rouges de haut niveau.

En ce qui concerne les afters, je souhaitais, comme souvent, organiser quelques confrontations entre vins ayant quelques points communs.

Un de ceux qui m'a le plus épaté est sans conteste Pontet Canet 2008 que je n'attendais pas aussi ouvert et gourmand, alors qu'à dix ans d'âge les Bordeaux sont souvent encore largement sur la réserve. Ce n'est pas le cas ici, c'est une bombe de fruit, ample, puissante, et bien élevée, dans un style presque baroque. Personne ne l'a placé à Bordeaux, il n'ont pas l'habitude de goûter des vins aussi mûrs sous ces contrées... B)
A ses côtés, le San Léonardo 2008, s'il m'est apparu un brin écœurant au nez à cause d'une note de caramel prononcée, s'est par contre montré d'une finesse irréprochable en bouche, ce qui augure de bonnes choses pour les années à venir.
A ce stade, ma préférence ira tout de même à Pontet-Canet pour sa gourmandise et son accessibilité.

Pour la seconde paire, j'avais un peu peu de placer les Terrasses Grillées 2001 de Moulinier en mauvaise posture en face d'un vin a priori d'un autre calibre, tant en terme de prix que de prestige. Et bien non, bien m'en a pris, Moulinier a terrassé Guigal, quasiment à l'unanimité, et devinez quoi, ça m'a plutôt fait plaisir... Bon, c'est sûr, il ne gagnera sans doute plus grand chose à vieillir, tant il me semble parfait actuellement, mais bon, qui aurait misé sur un Languedoc de 17 ans face à la cuvée de prestige en Hermitage de la maison Guigal ?
Cet Ex-Voto 2001 de Guigal, n'a certes pas démérité, mais il m'est apparu un peu lourd et pataud par rapport à l'élégance et la finesse des Terrasses Grillées.

La première paire de blancs mettait face à face deux vins aux style totalement opposés, un Mas Jullien dans la fraîcheur et la finesse, que beaucoup ont placé à l'aveugle bien plus au nord, et une Grange des Pères dans la puissance et l’exubérance. Rien de commun finalement dans ses deux vins, hormis la région et le millésime...

La dernière série était un peu risquée, j'avais peur de me retrouver avec des vins marqués par des notes oxydatives, heureusement il n'en a rien été.
Plus de fraicheur dans l'Hermitage 2000 de Chave, plus de richesse dans le Roussanne Vieilles Vignes 1998 de Beaucastel, mais les deux vins me sont apparus parfaitement équilibrés et longs, archétypes de grands blancs du sud. Je pense pouvoir dire que tout le monde a apprécié.


Vivement la prochaine, consacrée aux rieslings (un tout petit peu) âgés.


Luc
#5
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, H. Seldon

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18219
  • Remerciements reçus 1851

mgtusi a répondu au sujet : Le CRD-LPV Belgique se balade en Loire

Je serais curieux de regoûter Pontet Canet 08 qui ne m'avait pas plu du tout il y a six ans.

Michel
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5135
  • Remerciements reçus 1485

Olivier Mottard a répondu au sujet : Le CRD-LPV Belgique se balade en Loire

Et bien Michel, si la bouteille ressemble à celle dégustée chez Luc, tu ne seras pas déçu.

Olivier
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1558
  • Remerciements reçus 414

H. Seldon a répondu au sujet : Le CRD-LPV Belgique se balade en Loire

Merci Luc pour ce complément d'informations. La remarque sur l'ex-voto et les terrasses grillées constitue pour moi un condensé de ce que LPV peut apporter (en termes de remise en cause de hiérarchies, de mise en lumière d'appellations moins cotées, etc ...). Tout comme la confirmation que Poyeux 03 est en quelque sorte l'incarnation du vin complet.
Une question (parce que j'en ai en cave et que le Cr d'olivier m'incite à en ouvrir pour vérifier) : les busardières 09, c'est clairement un défaut de bouteille non ?

Bien cordialement,
Seb

Notation : Moyen : les vins sans intérêt ; Assez bien : vins à boire pour la curiosité ; Bien : bon vin, à faire découvrir ; Très bien : vin remarquable ; Excellent : vins de très haut niveau, une rare réussite; Splendide : grand vin qui justifie le temps passé ici !
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5135
  • Remerciements reçus 1485

Olivier Mottard a répondu au sujet : Le CRD-LPV Belgique se balade en Loire

Seb,

Selon moi, il s'agit d’un défaut de bouteille.
Le vin avait les défauts d’un vin non protégé qui avait mal évolué.
J’en avais déjà dégusté un exemplaire, aux antipodes de celui tasté ce jour-là.
A revoir sans aucun doute.

Olivier
#9
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: H. Seldon

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck