Nous avons 2482 invités et 65 inscrits en ligne

Marché des vins d'Ampuis 2019

  • Messages : 251
  • Remerciements reçus 209

Marché des vins d'Ampuis 2019 a été créé par th7513

Bonjour,

Je suis au passé au salon aujourd'hui.
Beaucoup beaucoup de monde dès l'ouverture à 11h, ça devient compliqué de déguster dans de telles conditions.
Les premiers entrés se bousculent chez Gangloff mais les stands des autres ténors de la région se remplissent vite également...

Je n'ai goûté que des vins rouges.

Déjà un constat : 2016 et 2017 en Rhône Nord rouge sont très différents à ce stade.
Les Côte Rôtie 2016 sont souvent ouvertes, équilibrées, plutôt fraiches sans être dénuées de fonds. Belle surprise dans l'ensemble. Je ne l'aurais pas parié.
2017 se présente comme un millésime solaire, les vins sont aussi plus durs avec une qualité qui m'a semblé plus hétérogène. Il faut trier. Petite déception.

Jamet
- Côte Rôtie Fructus Voluptas 2017 (46 €). Très fin mais aromatique trop végétale voire aigrelette. Moyen (pour rester poli).
- On peut aussi goûter le Côtes du Rhône blanc, pas le rouge ni le Côte Rôtie.

Faurie
- Hermitage Greffieux Bessards 2017 (47 €) et Bessards Méal 2017 (57 €). Des vins beaucoup plus solaires que les 2016 l'année dernière. Les tannins sont encore rugueux. Du potentiel mais rien d'enthousiasmant non plus. Assez bien
- Hermitage 2000 (45 €). Encore du fruit, apparition d'arômes tertiaires plutôt nobles. Bien et intéressant quand on cherche des vins prêts à boire.

Gaillard
- Crozes Hermitage 2017 (16 €). Tanins un peu accrocheurs qui masquent un beau fruit. A attendre quelques années Bien
- Saint Joseph Clos de Cuminaille 2017 (20,50 €). Beaucoup de matière, assez charmeur, du fruit rouge et noir et une pointe café / cacao. Très bien
- Cornas 2016 (31 €). Déjà goûté l'an passé. Encore un coup de cœur. Un Cornas élégant, fruité et floral. Excellent
- Côte Rôtie 2017 (40 €). Classique, équilibré, pas trop marqué par le millésime. Bien
- Côte Rôtie Rose Pourpre 2016 (80 €). Mon coup de cœur du salon : élégance, longueur, superbe fruit et un côté floral. Excellent

Les Vins de Vienne
- Saint Joseph L'Arzelle 2016 (21 €) et Cornas Les Barcillants 2016 (31 €). Trop boisé pour moi.

Paul Jaboulet Ainé
- Crozes Hermitage Domaine de Thalabert 2016 (28 €). Rustique, tannique, pas en place.

Voge
- Cornas vieilles vignes 2016 (46 €). Grosse matière. C'est bien fait mais le bois à ce stade est trop présent.

JM Stéphan
- Côte Rôtie 2017 (50 €). Pas de bretts mais manifestement pas en place non plus, flou. J'avais bien goûté 2016 l'an passé mais là 2017 ne se présente pas sous un bon jour.

Villard
- Saint Joseph Poivre et Sol 2017 (17 €). Joli fruit, aérien, équilibré, plaisant. Très bien
- Côte Rôtie Le Gallet Blanc 2016 (41 €). Egal à lui-même : complet, une belle synthèse de Côte Rôtie, élégante et parfumée. Excellent
- Cornas Jouvet 2016 (31 €). Une petite pointe de rusticité typique de l'appellation, ça reste bon. Très bien

Chapoutier
- Côte Rôtie Les Bécasses 2016 (41 €). Belle matière mais aromatique un peu floue. A attendre. Assez bien
- Hermitage La Sizeranne 2013 (51 €). Matière plus imposante, un côté graphite / mine de crayon qui ne me convainc pas. Assez bien

Semaska
- Côte Rôtie Domaine de Montlys 2016 (40 €). Grosse matière, beaucoup de fruit. Ca envoie mais c'est bon. Très bien

Guigal
- Côte Rôtie Château d'Ampuis 2014 (70 €). On sent le millésime faible masqué par un boisé envahissant. Il y a du fruit mais ce n'est pas convainquant. Assez bien
- Côte Rôtie Château d'Ampuis 2015 (75 €). L'opposé du précédent. Fruit solaire. Il faudra du temps pour que la matière se fonde. Bien

Gerin
- Côte Rôtie Champin Le Seigneur 2016 (38 €). Beau fruit mais quelque peu masqué par des tanins un peu accrocheurs et un boisé. A attendre quelques années. Assez bien

Coursodon
- Saint Joseph L'Olivaie 2017 (27 €). Boisé envahissant, matière solaire too much pour moi.

Cuilleron
- Cornas Les Vires 2016 (46 €). Fruit compoté, matière imposante, c'est bon mais il faudra du temps. Assez bien

Barge
- Côte Rôtie 2016 (42 €), Côte Rôtie Côte Blonde (52 €), Côte Rôtie Côte Brune (52 €). Forte acidité, fruit un peu absent. Je suis complètement passé à côté.

Duclaux
- Côte Rôtie La Germine 2016 (40 €), Maison Rouge (60 €). Du fruit, une certaine minéralité. C'est digeste et consistent à la fois. Bien à très bien

Tunnel
- Cornas 2017 (29 €). Grosse matière. Fruit noir. Un peu too much pour moi. Assez bien

Cordialement,
Thomas.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, PBAES, Alex, Jean-Paul B., podyak, chrisdu74, Jean-Loup Guerrin, bibi64, TIMO, Frisette, starbuck, leteckel, fipile, Cristobal, Fre
18 Jan 2019 17:36 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 355
  • Remerciements reçus 725

Réponse de ptitcoco sur le sujet Marché des vins d'Ampuis 2019

Il est claire que les tarifs des Côte-rôtie "de base" se situent tous >40 euros chez la majorité des producteurs reconnus.....

A ce tarif là, j'arrête les frais.
D’où ma question: y a t-il encore des bonnes voir très bonnes bouteilles dans les 30-35euros????

OAC
18 Jan 2019 18:01 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 251
  • Remerciements reçus 209

Réponse de th7513 sur le sujet Marché des vins d'Ampuis 2019

Il est claire que les tarifs des Côte-rôtie "de base" se situent tous >40 euros chez la majorité des producteurs reconnus.....

A ce tarif là, j'arrête les frais.
D’où ma question: y a t-il encore des bonnes voir très bonnes bouteilles dans les 30-35euros????


Certes, ça commence à faire très cher.
Mais ailleurs c'est pareil : en Bourgogne c'est à peine le prix des villages chez les bons producteurs, en Bordeaux des crus bourgeois, etc.
Ceci dit il reste de bonnes choses autour de 30 € ; cf ici pour moi les Cornas et St Jo chez Villard ou Gaillard, etc.

Cordialement,
Thomas.
18 Jan 2019 18:37 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 666
  • Remerciements reçus 440

Réponse de rudy.B sur le sujet Marché des vins d'Ampuis 2019

Assez en phase avec th7513:

EDIT: pour pondérer mon CR, j'ai les sinus un peu pris, me donnant la sensation d'avoir un peu du mal à profiter pleinement des vins.

énormément de monde à l'ouverture. Arrivés vers 10h50, il y avait déjà une queue de plusieurs dizaines de mètres allant jusqu'à la Départementale (386) qui traverse le village.

Gangloff bondé. Le marché ouvrait à 11h, vers 13h il n'y avait plus que Barbarine et le Condrieu à la vente. Sold out pour le reste avec quelques relicats remis en vente demain matin pour les plus rapides. Ambiance quelque peu "étrange" autour du stand.

Pour 2016 et 2017, le premier semble plus abordable certainement en raison du profil du millésime et peut-être d'une mise plus ancienne que les 2017 présents qui avaient des tanins assez asséchants et pas mal de réduction à mon gout.

Gouté:

Lafoy:

jolis rouge, C-R Préludes à 30€ et Rozier à 55€ sur 2016. Puis Rozier 2015, 36 mois d'élevage sélection sur fûts à 100€ et quelques, le même principes que les cuvées Bourasseau de Cuilleron. De belles matières, Rozier plus floral à mon gout que Préludes.

Jasmin:

Gouté la Giroflarie 2016 (35€). Pas de coup de coeur pour le vin, mais j'ai adoré le personnage. On sent une personne vraie, entière qui donne envie de connaitre le reste de la production du domaine (en IGP, donc non présentée sur Ampuis qui ne tolère que les AOC).

Michelas St Jemms:

Comma chaque année, la gamme Terre d'Arce sur Crozes, St Jo, Cornas et Hermitage est très sympa avec un petit coup de coeur pour le Crozes qui est déjà très avenant (30€).

Gerin (J.M.):

St Jo 2017 (20€), pas de souvenir particulier. Joli Champin 2016 (38€) avec un élevage partagé entre un côté discret et un côté flatteur sur ce que j'ai gouté, jolie bouteille de mon point de vue. La Viallière 2016 (52€), très joli potentiel, on jugera sur pièce le moment venu.

Gangloff:

Barbarine 2016 (45€), gouté en étant écrasé contre le stand. Ça m'a semblé vraiment pas mal, mais compliqué d'analyser sereinement dans ces -mauvaises- conditions. J'ai vite fui le stand une fois la commande récupérée.

Bonserine:

Gouté les 3 C-R:

Sarasine: m'a pas transporté.
Viallière: pas mal, mais pas trop de souvenir
La Garde: oulà, pas mal ça par contre! mais à 65€ (je crois), je passe mon chemin.

Chaboud:

Large gamme de St Péray à prix doux à partir de 12€. Bien faits. En rouge, un Crozes sur le fruit avec un côté bonbon anglais. Un St Jo assez rustique avec une finale sur le pop corn. Par contre, un Cornas Tradition 2017 à prix doux (20€) avec une belle matière, du gros potentiel et une aromatique presque déjà en place à mon gout. Et pour finir une jolie cuvée de Cornas Vieilles Vignes 2016 à 25€ moins charnue peut-être mais très jolie aussi, et qui ira sans doute loin également. Un RQP supérieur à pas mal de vin dégustés avant qui ne déméritent pas en terme de qualité, mais qui ont pour défaut d'avoir des prix qui commencent à être délirants.

Rozier (anciennement Drevon):

Un CR 2015 trop viril à ce stade. Le 2016 (35€) est tout en finesse, assez joli. Coeur de Rozier 2016 (50€), sélection de l'entrée de gamme sur les meilleurs fûts comme les Bourasseau de Cuilleron. On gagne en élégance, touché de bouche,... C'est beau, mais pas donné. Et la dernière cuvée (Besset?) sur 2016 aussi à 70€ je crois, encore au-dessus. Joli domaine je trouve.

Jamet:

CdR blanc: assemblage Viognier, Roussanne, Marsanne et Grenache blanc. Pas mal, mais les Rhône Nord blancs ne sont plus trop ma came comme dit plus haut ;) .

C-R Fructus Voluptas 2017 (46€): bof... J'ai demandé gentiment si on pouvait gouter au C-R (le vrai), mais on m'a expliqué que bon, voilà, après tout le monde va en demander... Ce que je comprends, pas de soucis! :D

Parpette:

J'adore son C-R Montmains d'habitude, car je trouve que cette cuvée a une vraie identité. Mais cette année, le 2017 (30€) m'a moins emballé. Sympa, mais je fais l'impasse cette année. Son C-R Le Plomb 2016 (40€) ne m'a pas plus marqué non plus. Enfin si, il était sympa, mais pas "d'émotions" (entre guillemets, car sur salon, un peu malade, saturation,...). Par contre, son Condrieu Piaton 2017 (30€), pour mi qui n'achète plus vraiment de blanc de cette région, je trouve que c'est une superbe réussite sur ce deuxième millésime, tout comme sur 2016 lors de sa première édition. Un vin qui a une forte identité qui pour moi se traduit par le fait qu'il ne ressemble à aucun autre Condrieu que je connaisse. Un nez sur le Viognier, certes, mais qui a une certaine "austérité" (je ne sais pas si le terme est adéquat) qui lui confère une certaine classe, une dimension différente (pas forcément supérieure, quoi que) de ce qu'on retrouve habituellement sur cette AOC. En bouche, un gras d'une légèreté pleine de classe. Super travail je trouve.

Coursodon:

Jolie gamme sur 2017, pas transporté plus que ça (mais j'arrivais à saturation je pense), un joli potentiel sur l'Olivaie et le Paradis St Pierre qui est encore à la vente. La Sensonne, marqué par le bois, certes, mais en salon (où je goute globalement mieux que bien souvent à la maison ensuite), j'ai trouvé que c'était très bien intégré.

Je crois que c'est à peu près tout, mais c'est déjà pas mal!

Pour ma part, je préfère le salon de Chavanay: moins prestigieux, mais salle qui me parait plus grande et une fréquentation un peu moins forte (disons que même s'il est parfois bondé, il y a de gros créneaux où on peut naviguer tranquillement dans les allées avec des stands accessibles). Je voulais faire Ampuis au moins une fois, probablement la dernière, c'est trop sportif pour moi! Bon, ça ne m'empêchera pas d'y retourner demain, Dimanche et Lundi, histoire de ne pas faire les choses à moitié.;)

Peut-être tenterai-je le Salon de Cornas ou de Tain la prochaine fois!
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: podyak, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Frisette, fipile, Cristobal, Fre, tma
18 Jan 2019 21:49 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 112
  • Remerciements reçus 44

Réponse de Tonio sur le sujet Marché des vins d'Ampuis 2019

Bonsoir,

Pour répondre à la remarque de Ptitcoco:

Domaine Clusel-Roch Côte-Rôtie "Les Schistes" 2016, en ce qui concerne cette appellation. Succulent, à mon humble avis...

Dans d’autres appellations moins « prestigieuses »...:

- Monier Perreol (Saint Jo)
- Gonon (Saint Jo)

Pour un peu de garde...

- Domaines des Lises, cuvée Equis (Croze Hermitage)
- Combier Cuvée Domaine (Croze Hermitage)

Pour une plaisir immédiat...

En réalité, je trouve qu’il reste beaucoup de flacons excellents, voire parfois grands, à moins de 40€.

Bien à vous,

Après les goûts et les couleurs...
18 Jan 2019 22:09 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 355
  • Remerciements reçus 725

Réponse de ptitcoco sur le sujet Marché des vins d'Ampuis 2019

Bonsoir,

Pour répondre à la remarque de Ptitcoco:

Domaine Clusel-Roch Côte-Rôtie "Les Schistes" 2016, en ce qui concerne cette appellation. Succulent, à mon humble avis...

Dans d’autres appellations moins « prestigieuses »...:

- Monier Perreol (Saint Jo)
- Gonon (Saint Jo)

Pour un peu de garde...

- Domaines des Lises, cuvée Equis (Croze Hermitage)
- Combier Cuvée Domaine (Croze Hermitage)

Pour une plaisir immédiat...

En réalité, je trouve qu’il reste beaucoup de flacons excellents, voire parfois grands, à moins de 40€.

Bien à vous,

Après les goûts et les couleurs...


Salut Tonio et merci pour ta réponse,
Je me suis mal exprimé, car je parlais de Cote rotie à moins de 40euros...
Comme tu le disais, à ce tarif on est sur des villages de la côte de nuit, chez d'excellents vignerons.

OAC
19 Jan 2019 08:38 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 218
  • Remerciements reçus 101

Réponse de YOC sur le sujet Marché des vins d'Ampuis 2019

Il est claire que les tarifs des Côte-rôtie "de base" se situent tous >40 euros chez la majorité des producteurs reconnus.....

A ce tarif là, j'arrête les frais.
D’où ma question: y a t-il encore des bonnes voir très bonnes bouteilles dans les 30-35euros????


Bonjour,

Le domaine Guy Bernard avec sa première cuvée à 29€00 et 2 parcellaires à 35€00.
Domaine Bernard Burgaud qui a très bien réussi le millésime 2019 (36€00 de mémoire)
19 Jan 2019 09:45 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2068
  • Remerciements reçus 1436

Réponse de DUROCHER sur le sujet Marché des vins d'Ampuis 2019

Je suis étonné de ne pas voir citer le domaine Cédric Parpette avec les deux cuvées Montmains et le Plomb.Les commentaires des lpviens sont d'ailleurs positifs,enfin le peu de commentaires...Moins de 30 euros pour la première et deux euros de plus pour la seconde.
Bernard
19 Jan 2019 14:00 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2068
  • Remerciements reçus 1436

Réponse de DUROCHER sur le sujet Marché des vins d'Ampuis 2019

Autant pour moi,pas remonté assez haut dans le fil.
Bernard
19 Jan 2019 14:01 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 112
  • Remerciements reçus 44

Réponse de Tonio sur le sujet Marché des vins d'Ampuis 2019

Salut Tonio et merci pour ta réponse,
Je me suis mal exprimé, car je parlais de Cote rotie à moins de 40euros...
Comme tu le disais, à ce tarif on est sur des villages de la côte de nuit, chez d'excellents vignerons.[/quote]

Bonjour!

Le Clusel Roch que j’évoque se trouve à moins de 40€ :-)

Je déteste mélanger les choux et les carottes, mais je pense que cette bouteille est d’un pedigree autrement supérieur à celui d’un village de Trapet, Mugnier où autre Meo Camuzet (>50€). Et pourtant, Dieu sait si j’aime les vins de la Côte de Nuit... Comme tout le monde!

Bien à vous,

Tonio

Après les gôuts et les couleurs...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette
19 Jan 2019 14:19 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 146
  • Remerciements reçus 6

Réponse de reidge sur le sujet Marché des vins d'Ampuis 2019

Yoannc,

Le domaine Burgaud a tres bien recu le millésime 2019 ;-) ils ont de l'avance.. ils ont acheté de la syrah en Australie !!

Tu voulais dire 2016 ?


Amicalement
19 Jan 2019 14:23 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 666
  • Remerciements reçus 440

Réponse de rudy.B sur le sujet Marché des vins d'Ampuis 2019

Je suis étonné de ne pas voir citer le domaine Cédric Parpette avec les deux cuvées Montmains et le Plomb.Les commentaires des lpviens sont d'ailleurs positifs,enfin le peu de commentaires...Moins de 30 euros pour la première et deux euros de plus pour la seconde.
Bernard


J'en parle un peu plus haut. C'est mon petit coup de coeur régulièrement d'ailleurs. ;)

Et je reviens d'ailleurs sur son Condrieu Piaton 17 regouté hier. Plus de petite touche "austère", mais cette fois un élevage présent, mais tout en douceur, tout en raffinement, sur le beurre légèrement vanillé. M. Parpette nous confirme que son élevage se fait en barriques neuves (il en fait 10, dont 8 ou 9 neuves et le reste d'un vin) qui sont légèrement chauffées. Le résultat est vraiment agréable à mon gout, assez loin d'un Condrieu classique.

Regouté sa cuvée Le Plomb aussi, sur 2016, très belle, mieux goutée que vendredi. Superbe équilibre, superbe fraicheur, et joli potentiel de garde.

Pour le reste, je retiendrai de la journée d'hier:

-Gaillard, son Cornas (31€) très sympa, et Rose Pourpre (80€) très belle longueur, belle classe.
-Garon, leur Côte-Rôtie Les Rochins 2016 (70€), surement un des plus beaux vins goutés sur le salon. Quelle élégance, avec une très belle persistance là aussi. Vraiment superbe.
-Gerin, si La Viallière et Les Grandes Places 2016 ne livraient à mon gout pas encore grand chose, La Landonne 2016 est la plus grosse cartouche goutée sur le salon. On monte encore d'un niveau par rapport aux déjà magnifiques Rose Pourpre de Gaillard ou Les Rochins de Garon.
-Guigal, des 2015 aux tanins bien enrobés, déjà plein de gourmandise sur B&B. Sur les 2014 goutés (Château d'Ampuis et Mouline), pas vraiment à mon gout. Mais bon, il faudrait regouter ces vins dans -très- longtemps pour se faire une idée correcte.
-Jean Michel Stephan: en fait, j'y suis passé vendredi, mais j'avais oublié de l'intégrer à mon CR. Bon là on est "aromatiquement" à 1000 lieues de ce qu'on peut gouter aux autres stands. Vraiment pas mon truc, et pas donné de plus. Mais j'imagine qu'il doit y avoir des amateurs, mais pour l'instant ce n'est vraiment pas à mon gout.

Passé à pas mal d'autres stands, mais rien qui m'ait vraiment marqué. Gangloff et Montez inaccessibles.

Passé à la vinothèque de Serine pour gouter les vins en IGP. Coup de coeur sur Ripa Sinistra 2016 de Cuilleron, très élégant.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Frisette
20 Jan 2019 12:23 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6206
  • Remerciements reçus 3920

Réponse de Frisette sur le sujet Marché des vins d'Ampuis 2019

Mes notes complètes arriveront en début de semaine.
Je suis d'accord avec vous concernant le domaine Parpette, ou la cuvée Montmain (30€) fait figure de "bonne affaire" dans cette appellation.
Je suis également d'accord sur la Landonne 2016 de Gérin: énorme, et probablement là plus belle cuvée goûtée sur le salon. Et c'était déjà le cas l'an dernier sur le millésime 2015. Suivi juste après par Rose Pourpre 2016 de Gaillard, Les Grandes Places 2015 de Montez et la gamme de Gangloff.
Par ailleurs, autant j'aime le millésime 2016, qui a une tendance à la finesse et à la tension, comme si la syrah pinotait, autant les quelques 2017 rouges goûtés m'ont paru sévère, durs et rigides.

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Val59
20 Jan 2019 13:22 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 112
  • Remerciements reçus 44

Réponse de Tonio sur le sujet Marché des vins d'Ampuis 2019

Absolument!

2016 pinote.
Ce millésime est magnifique.

Bien à vous,

Tonio

Après les goûts et les couleurs...
20 Jan 2019 13:29 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 666
  • Remerciements reçus 440

Réponse de rudy.B sur le sujet Marché des vins d'Ampuis 2019

Concernant les 2016, j'ai encore entendu ce weekend qu'il ne fallait pas sous-estimer ce millésime en matière de potentiel de garde.

Plusieurs vignerons m'ont dit la même chose (dont Bonserine, mais j'ai oublié les autres), que ça faisait plus de 20 ans qu'ils n'avaient pas eu de millésime de ce profil là. Chez Bonserine, il m'a été dit que 97 était de ce style et que ça goutait actuellement merveilleusement bien sur la finesse et qu'il n'était absolument pas indispensable d'avoir la puissance des 2017 pour garantir un potentiel de garde conséquent.

Aux Vins de Vienne, on m'avait dit que l'équilibre et la fraicheur des 2016 permettraient de conserver le fruit longtemps alors que 2015 resterait surement dans un style plus confituré, moins fin.

Bien évidemment, j'ai surtout l'impression que même si ce millésime pourra aller loin selon certains vignerons, il pourra surtout se boire un peu à n'importe quel stade tant les vins semblent très bien se livrer en l'état.
20 Jan 2019 14:19 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 112
  • Remerciements reçus 44

Réponse de Tonio sur le sujet Marché des vins d'Ampuis 2019

Concernant les 2016, j'ai encore entendu ce weekend qu'il ne fallait pas sous-estimer ce millésime en matière de potentiel de garde.

Plusieurs vignerons m'ont dit la même chose (dont Bonserine, mais j'ai oublié les autres), que ça faisait plus de 20 ans qu'ils n'avaient pas eu de millésime de ce profil là. Chez Bonserine, il m'a été dit que 97 était de ce style et que ça goutait actuellement merveilleusement bien sur la finesse et qu'il n'était absolument pas indispensable d'avoir la puissance des 2017 pour garantir un potentiel de garde conséquent.


Oui!

Jamet 97 est actuellement une merveille, à mon humble avis.

Bien à vous,

Tonio

Après les goûts et les couleurs...
20 Jan 2019 14:42 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 452
  • Remerciements reçus 611

Réponse de oberlin sur le sujet Marché des vins d'Ampuis 2019

Passage express à Ampuis ce WE
[
PJ Villa
ST Jospeh Tildé 2017: cuvée fidèle à elle même, beau fruit élégant, ça se goûte déjà très bien.
Fongeant 2016 : matière dense, équilibre parfait (comme souvent 2016 je trouve) aromatique cadenassée, encore marqué par le bois mais qui se fondra sans soucis. Bel équilibre. Une future grosse quille.

F Villard.
Blanc : Pas trop emballé par le St Peray 2017 qui m'a semblé un peu lourd. Les condrieu terrasse du Palat et Grand vallon sont plus équilibrés et ont plus "d'energie".
Rouge : galet blanc se présente très bien, équilibré, beau fruit, fraîcheur, sympa. Déçu par Reflet que je n'ai pas réussi à "lire", pas en place à mon goût.


B Faurie
Millésime 2017 assez solaire, belle matière, riche. Greffieux Bessard est un peu plus accessible que Bessard méal qui a beaucoup de tanins... mais, pas d'inquiétude, ça va se fondre... de toute façon, ce ne sont pas des vins à boire rapidement
Le millésime 2013 en G/B en vente est assez agréable et semble prêt (ceci étant, méfiance car, passer après le B/M 2017, on est sûr de trouver moins de tanins!)

B Burgaud
2016 et 2017 à la vente. 2016 se présente pas trop mal, belle matière, il faut attendre mais ça semble prometteur., Il y un peu de dureté en bouche sur le 2017 qui, en plus ne se livre pas beaucoup. 2017 plus solaire.

Lafoy
Belle entrée de gamme avec "prélude" en Côte Rotie, belle buvabilité, équilibré, c'est bon. Côté du Rozier 2016 est pour le moment plus austère avec davantage de tanins. Un cote du rozier "special" 2015 avec 36 mois d'élevage est proposé à la dégustation, énorme matière avec pour le moment un boisé dominant.. Belle découverte que ce domaine

Coursodon
Silice : je l'ai trouvé un peu moins gourmande que sur 2015 ou 2016 au même stade, ça reste une très belle entrée en matière avec un vin accessible en jeunesse.
Olivaie se goûte avec un fruit un peu discret en bouche, peu causant en l'état.
Paradis saint Pierre au top : certes c'est riche, fruité expressif, très beau touché de bouche, élevage noble qui va se fondre rapidement. Très très belle bouteille, très au dessus de nombreuses côtes rôties bues ce jour.
Sensonne, dense, boisé à attendre

Duclaux
Chana expressive, beau fruit, peu profonde. Sympa.
Maison rouge se présente très bien sur la finesse, belle expression. Même si je la voit un peu en dessous des 2015 l'année dernière, les 2016 seront de futures très belles bouteilles.

Tunnel
Très Belle gamme avec mention spéciale pour le vin noir 2017 qui présente un grosse structure mais qui est portée par une belle acidité. Future grosse quille.

Gangloff : sereine noire domine la dégustation de la tête et des épaules. Très au dessus des autres cuvées par sa concentration sans perdre d'élégance.

Mes coups de coeur : Paradis Saint Pierre de Coursodon, Sereine Noire de Gangloff, Maison Rouge de Duclaux.

Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: podyak, Jean-Loup Guerrin, Frisette, fipile, Cristobal, 1000trad, Fre
20 Jan 2019 18:53 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 15
  • Remerciements reçus 3

Réponse de 1000trad sur le sujet Marché des vins d'Ampuis 2019

Ravi de le lire ce CR qui rejoint mes impressions et valide mes achats. Les vins que tu évoques sont les mêmes qui ont retenu mon attention.

Paradis St Pierre a été un vrai coup de coeur en St Joseph pour moi sur ce salon ! J’ai beaucoup aimé La sensonne aussi dans registre différent.

Bien accroché avec le Vin Noir de S Robert. Grosse matière et belle structure.

En bon mouton j’ai pris quelques flacons de serene noire, mais mon enthousiasme reste contenu du fait de l’ambiance au stand Gangloff, sans parler du vigneron à l’attitude discutable.

Pour ma part j’ai préféré les 2017 aux 2016 pour les raisons inverses citées plus haut ;)
Comme dirait Tonio, les goûts et les couleurs...
20 Jan 2019 21:06 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 46
  • Remerciements reçus 115

Réponse de otonosama07 sur le sujet Marché des vins d'Ampuis 2019

Arrivé 30min avant l'ouverture vendredi matin, Il y a déjà une queue impressionnante ! Et que dire de la cohue qui se rue sur le stand de Gangloff...jamais vu un truc pareil !!

Premier constat : globalement déçu par les blancs en 2017. A quelques exceptions près, ils sont patauds et pas assez élégants. On note un vrai manque global de fraîcheur et de tension.
Les rouges en 2016 sont en revanche fins et équilibrés, mais sans manquer de matière pour autant. Ils devraient bien évoluer.

Pêle-mêle mes coups de coeur du salon :

- Vignobles Levet : La Péroline : Encore un peu austère, mais il y a tout pour en faire un futur grand vin. TB+

- GAEC François et Fils : vrai coup de coeur pour la cuvée Rozier ! Equilibrée, racée, avec un fruit juteux, c'est une très belle côte-rotie ! LA belle découverte de ce salon. TB+

- Domaine Louis Chèze : Très beau Condrieu Brèze, étonnamment élancé et équilibré pour un 2017. Le plus beau Condrieu bu dans ce millésime. TB+.
Le St Jo Blanc la Ro-Rée s'en sort également très bien, comme tous les ans. B+

- Domaine Pichat : Très belle gamme de Côte-Rotie !
Löss a un joli fruit. B+.
Champon a un vrai supplément de matière. TB.
Les Grandes Places est très typé, complexe et long. Futur grand vin. Excellent

- Stéphane Montez - Domaine du Monteillet : Très joli Condrieu Chanson 2016, avec de l'allonge et un très bel équilibre. TB+.
Les Grandes Chaillées 2017 est plus simple mais se goute déjà très bien. B+
En rouge, la Cuvée du Papy a une belle matière. Joli potentiel. B+ à TB
Très belle Côte-Rotie Bons Arrêts, tout en équilibre et élégance ! TB

- Pierre Gaillard : Le Cornas est gourmand et très bien fait. B+
Superbe Rose Pourpre ! Quel longueur et persistance aromatique ! Un des meilleurs vins du salon ! Excellent +

- Gangloff (après avoir laissé passer l'orage...): Le Condrieu 2017 est très opulent. Un poil too much mais il peut gagner en élégance avec le temps. B+ à TB
L'aromatique de La Barbarine est encore timide, mais le fruité est soyeux et élégant. TB à TB+
Sereine Noire est l'autre très grande bouteille du salon. Un charme ravageur et quel équilibre ! Excellent+

- Domaine du Tunnel : Le Cornas 2017 est assez voluptueux. B+
Le Vin Noir 2017 est superbe. Equilibre parfait entre puissance et élégance. TB+

- Domaine Semaska : Toute la gamme se goute très bien.
Condrieu Lys d'Or. Un des rares condrieu 2017 avec une palette autant floral que fruité. Du charme. TB
Le Chateau de Montlys est une Côte Rotie classique et gourmande. TB
Lancement a une superbe matière ! Le boisé est présent mais bien intégré. Futur grand vin. Excellent

- Lionel Faury : Condrieu La Berne 2017, bon équilibre. Fraîcheur bienvenue en fin de bouche. B+
St Jo rouge Hedonism 2017. Joli rondeur. Un vin facile et enjoleur mais bien gourmand. B+

- Domaine Pierre-Jean Villa : Côte-Rotie Fongeant 2016, Une grosse matière, encore un peu serrée, mais un vin en devenir. TB à TB+

Julien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: didierv, podyak, Jean-Loup Guerrin, Frisette, fipile, Cristobal, 1000trad, Fre
20 Jan 2019 21:51 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 558
  • Remerciements reçus 18

Réponse de iam_nico sur le sujet Marché des vins d'Ampuis 2019

De retour à Ampuis après quelques années d'abstinence. J'ai été surpris par le monde ce vendredi à l'ouverture, je pensais qu'on serait "tranquille" mais c'était bondé. Heureusement ça s'est calmé de 13h à 15h ou on a pu gouter à peu près ce qu'on voulait.

Sinon on en parle de la folie Gangloff qui semble tellement absurde. J'aime les vins du domaine (j'y suis client d'ailleurs) mais je ne comprends pas ce qui peut se passer sur le salon. On assiste à des comportements consuméristes tellement caricaturaux. Du coup je n'ai pas gouté les vins car c'était vraiment n'importe quoi à moins de 5 mètres du stand ;). J'imagine que ça doit se calmer une fois que tout est en rupture ?

Gangloff mis à part, j'ai pu visiter la majorité des domaines que je voulais. Voici un rapide retour :

Clusel Roch Une belle gamme cohérente. Un domaine que j’apprécie de plus en plus avec le temps. Le Condrieu est floral, délicat et sans excès. Coté rouge, j’ai aimé la gamme des côtes rôties 2016 avec Schistes tout en élégance. Viallière a un peu plus de matière et de gras. Grandes Places a un gros potentiel avec notamment un toucher de bouche superbe & belle longueur même si l’aromatique est un peu plus fermé. A noter une côte rôtie classique 2009 qui se présentait plutôt bien sur un profil gourmand & épicé avec une acidité bienvenue.

Duclaux : J’ai trouvé le Condrieu lourd et fatiguant. Seul Maison rouge m’a réellement plu avec une belle dualité structure / finesse de texture très réussie. Chana & Germine m’ont semblé un peu en dedans.

Gérin Le domaine de cette édition me concernant avec 2 des 3 meilleurs bouteilles du salon. On commence avec les Condrieu. La Loye est assez classique de l’appellation sans tomber dans les travers du millésime. Les Eguets sont plus frais mais termine sur une amertume plus élevée qui demande plus la table que la Loye très apéritive.
Coté rouge, c’est le sans faute. Champin est gourmande et immédiate sur un beau fruit et une finale épicée. Viallière est plus large avec de beaux arômes réglisses mais se livre un peu moins en l’état. Enfin on s’envole avec les Grandes Places d’une grande finesse de texture, un fruit d’une belle pureté soutenu par le graphite et les épices. Un grand vin à attendre sereinement. Puis vient la Landonne encore au-dessus, tout en élégance et finesse avec un fruit juteux et présent, une longueur interminable et beaucoup de classe.

Guigal Belle dégustation avec Philippe Guigal. Hermitage rouge 2015 puissant & chaleureux qui demandera un peu d’attente. Brune et blonde 2015 est très séduisante dès maintenant. Moins accroché sur les châteaux d’Ampuis 2014 & 2015 même si c’est toujours intéressant de les comparer. 2015 est massif & assez peu expressif en l’état. 2014 se livre plutôt bien mais le boisé gène un peu l’expression du fruit. La Mouline 2014 est un peu dans cet esprit aussi … un peu dissocié avec une sensation d’acidité assez haute puis de matière un peu dure. En revanche La turque 2014 est absolument magnifique avec un équilibre d’école et d’une longueur folle.

François P&F Beaucoup aimé les vins avec une mention spéciale à Rozier 2016 vraiment très réussi et complet. Un peu moins aimé l’accueil très froid.

Pichat Le Condrieu est un peu mou & chaud. La gamme de côte rôtie est très progressive avec un Loss 2017 immédiat mais un rien maigre. Champon’s 2016 offre un beau fruit mais reste un rien trop simple. En revanche Grandes Places 2016 est superbe avec toujours ce grain tanin assez fin, ces jolis notes de fruits rouges et cette touche subtile de graphite.

Pichon Bien aimé le saint joseph simplement bon. La côte rôtie promesse est un peu maigre avec une acidité marquée. En revanche Rozier 2016 est une belle réussite avec un bel équilibre et un coté gourmand & élégant.

Bonnefond Le Condrieu est comme souvent charmeur et bien fait. Pour les côtes rôties, j’ai trouvé Couzou décevante avec une finale caramel brulé désagréable. Rozier était joliment accessible, gourmande et tout en longueur alors que Rochains était plus fermé mais avec un potentiel certain. Les deux parcellaires sont d’un beau niveau et le prix est anormalement stable pour la région :).

Gaillard De joli jus mais un style qui frôle avec le too much trop souvent. Rose pourpre est belle bouteille cependant avec une belle amplitude mais là encore je trouve qu’on frôle le too much.

Cuilleron Des vins sérieux et puissants, un peu marqué par un boisé qui me gêne sur le Crozes et les Serines. Sur la côte rôtie et le cornas, ça m’a semblé mieux intégré et cela portait bien les deux vins qui sont de belles bouteilles si on aime ce style puissant.

Villard Juste gouté les blancs qui m’ont semblé un peu inférieur à 16. Saint Peray un peu plus chaud mais tout de même réussi. Grand Vallon délicat et finement amer en finale plutôt dédié à la table que pour lui-même.

Niero Uniquement les blancs également. Les ravines un peu en dedans alors que Chery se livrait bien avec la richesse du lieu bien équilibré. Belle bouteille.

Delas Belle gamme très cohérente même pour les entrées de gamme (surtout en rouge). En blanc beaucoup aimé les Tourettes 2017, un bel Hermitage finement miellé et une belle structure. Les Condrieu qui ne m’avaient jamais renversé jusque-là m’ont bien plu. Galopine simple mais bien équilibré et facile à boire. Clos boucher plus riche mais sans devenir lourde.
En rouge, Le clos 2016 est un beau crozes bien équilibré avec une belle longueur. Beaucoup aimé Tourettes 2015, un superbe Hermitage racé mais déjà ouvert aromatiquement et une belle amplitude. Bien aimé aussi le Cornas 2015, plus austère mais sans excès.

Villa Je n’avais jamais dégusté les vins du domaine jusque-là. Les blancs m’ont semblé un peu lourds mais j’ai bien accroché sur les rouges particulièrement sur Fongeant 2016 tout en élégance et en délicatesse.

TunnelUne valeur sure et un millésime 2017 réussi. Le saint Peray est une belle expression de la roussanne avec un bel équilibre. Les cornas sont élégants avec ce qu’il faut de matière et des aromatiques d’une belle pureté. J’ai beaucoup aimé le simple cornas.

Voge Un peu une déception. Les blancs sont toujours lourdement boisés et les rouges proposent des matières énormes sur des aromatiques qui peuvent un peu désarçonner. Pour ceux qui ont pas peur de ce style, Vieilles Vignes 2016 me semblent recommandables.

Fayolle F&F Une belle surprise que ce domaine qui me semblent avoir fait de progrès significatifs ces dernières années. La moins belle surprise c’est la grille tarifaire qui elle aussi a fait de gros progrès. La gamme est progressive et complète. Mention spéciale au crozes le clos des Cornirets & à l’Hermitage rouge les Dionnières qui me semblent être deux belles bouteilles.

Nicolas
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Paul B., reidge, bibi64, tonioaja, f.aubin, Frisette, starbuck, jd-krasaki, Cristobal, 1000trad, Fre
21 Jan 2019 12:23 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6206
  • Remerciements reçus 3920

Réponse de Frisette sur le sujet CR: Marché Aux Vins d'Ampuis 2019

CR: Marché aux Vins d'Ampuis 2019



A mon tour de livrer mes impressions sur ce 91ème marché aux vins d'Ampuis. Arrivé pour 8h30, il y a déjà un peu de queue avant de rentrer. 9 heures: ouverture des portes et déjà la cohue chez Gangloff...Nous aurons goûté environ 95% de rouges (salon + vinothèque + bistrot de serines), car les blancs nord rhodaniens ne sont plus trop à notre goût. Les rares blancs goûtés sont de 2017, les vins rouges sont majoritairement des 2016, puis des 2017. Les notes sont dans l'ordre de dégustation.



Domaine Gangloff: Premier stand et déjà 15 minutes d'attentes...
Condrieu 2017: Nez avec une fine réduction, puis poire et vanille font leur apparition. On a une bouche grasse et pommadée, sur la poire, de belle densité mais bien marquée par l'élevage vanillé/coco. TB
Saint Joseph 2016: Nez poivré et agrumes. On a une belle bouche tendue, avec une jolie floralité. On retrouve ce poivre et cette tension sur les agrumes et les baies rouges, avec également un petit fond vanillé. C'est déjà extrêmement buvable.E
Côte Rôtie Barbarine 2016: Le nez est fermé. La bouche est plus tendue et effilée que le Saint Joseph. On a une belle longueur, soulignée par une acidité un peu haute et toujours ce côté poivré, mais avec moins de fruit. Les tanins sont plus fins et plus nombreux, les marqueurs d'élevage un peu moins présents. TB-E
Côte Rôtie Sereine Noire 2016: Le nez est fermé. La bouche est veloutée, remplie de très nombreux tanins. On a une matière sèche, fermé aromatiquement. C'est par contre d'une longueur et d'une persistance superlative. TB-E
Un sacré niveau pour commencer. C'est vraiment le Saint Joseph qui me plait le plus dans la gamme encore une fois, même si les Côte Rôtie sont de très haut niveau. Il s'agissait des premiers vins de la journée, peut être un peu fermé au départ.

Domaine Pierre Gaillard:
Saint Joseph Relève 2017: Le nez est très neutre. La bouche est fluide, frêle, sans matière. AB-B
Saint Joseph Clos de Cuminaille 2017: On a un joli nez marqué par l'élevage, vanillé. La bouche est assez dense, puissante, avec quelques amers. L'ensemble est tannique et pierreux, un peu austère. A attendre. B-TB
Cornas 2016: Le nez est également fermé. La bouche paraît austère, un peu verte, avec des tanins anguleux et secs. AB-B
Côte Rôtie 2017: 10% de viognier. On a un nez floral. La bouche est bien construite, ronde, assez velouté, sur une jolie matière de moyenne densité. TB
Côte Rôtie Rose Pourpre 2016: On a un nez d'une superbe floralité, sanguin, avec des notes précises de baies rouges. Quelle bouche! Fluidité et velouté sont les maîtres mots concernant ce vin, au superbe équilibre, avec un joli fruit le rendant d'une gourmandise extrême. E+ oo, oo, oo, Heureux d'avoir pu en encaver il y a quelques temps, et l'un des meilleurs de ce salon, à n'en pas douter!
Globalement j'ai assez mal goûté les vins sur ce domaine (alors? Jour fruit? jour racine? La constellation du Capricorne n'était pas rentrée dans la maison de la Balance???...) , hormis essentiellement cette Rose Pourpre...mais ça valait le coup!

Domaine du Tunnel:
Saint Joseph 2017: 14 mois d'élevage, pas de fût neuf, fûts de 3-4 vins. On a un nez de viande crue (rôti de boeuf froid). La bouche est très ronde, velouté, gourmande, pour cet ensemble flatteur, marqué par l'élevage. TB
Cornas 2017: Le nez est moins précis. La bouche est plus dure, avec des tanins rigides, un peu secs. AB-B
Cornas Vin Noir 2017: On a un nez mutique. La bouche est sèche, mais avec des tanins un peu plus souples. La finale s’abîme sur de gros amers. AB-B
Une déception sur ce stand cette année, ou traditionnellement je goûte très bien leurs vins (et généralement mieux que chez Voge) , ce qui n'est pas le cas cette année, avec des vins que je trouve très durs et secs. Tant pis!

Domaine Alain Voge:
Cornas Les Chailles 2016: On a un nez sanguin, avec une impression d'acidité volatile. On a une belle bouche de demi-corps, sur les agrumes. Assez simple. TB
Cornas Vieilles Vignes 2016: On a un nez franchement réduit, limite écurie. La bouche est pleine, dense, avec une grosse charge tannique. L'ensemble est ferme, porté par une juste acidité. Il augure de belles perspectives. TB-E
Cornas Les Vieilles Fontaines 2016: On a un nez sanguin, finement vanillé/grillé. Il y a une grosse masse tannique, enrobé par un gros élevage, pour l'instant un peu asséchant. Gageons que celà se fondra avec le temps et en fera une belle bouteille. TB
Plutôt un très bon niveau d'ensemble sur ce stand, avec des Cornas s'inscrivant pleinement dans l'image que l'appellation renvoie. Les Vieilles Vignes paraissent être un bon compromis et une jolie synthèse des vins du domaine, une fois cette forte réduction (qui marquait mon échantillon) passée.

Domaine Louis Chèze:
Saint Joseph Ro-Rée 2016: On a un joli nez fruité et charcutier. La bouche est fluide, ronde, sans matière. B, mais un ton au dessus du Saint Joseph relève de Gaillard, pour comparer un vin de la même gamme.
Saint Joseph Caroline 2016: Le nez est plus fin et élégant. La bouche par contre paraît dissociée: juteuse en attaque, avec un belle acidité, des agrumes et du poivre, mais malheureusement marquée par de gros amers peu nobles de bois vert en deuxième partie de bouche. C-AB
Côte Rôtie Bellissima 2016: Le nez est vanillé. La bouche est ronde, sans tonicité, empreint d'une certaine mollesse, grasse et un peu plate...La longueur est très faible, et simplement marquée par de l'élevage...Mais c'est marqué Côte Rôtie sur la bouteille...C-AB
Saint Joseph Cuvée des Anges 2016: On a un joli nez de pain grillé. La bouche présente un joli volume autour d'une matière satisfaisante et de fins tanins. TB
Je suis un peu circonspect sur l'ensemble de la gamme...Ro-Rée est une entrée en matière sympathique, dans un registre gouleyant et simple, alors que la Cuvée des Anges représente effectivement un saut qualitatif...Mais j'ai l'impression d'un profond ennui...

Domaine du Monteillet:
Saint Joseph Cuvée du Papy 2016: Un Saint Joseph que je retrouve tout comme il y a un mois pendant les fêtes de Noël, c'est à dire, fin, fruité, épicé et gourmand. Joli niveau de nouveau confirmé. TB-E
Côte Rôtie Fortis 2016: Nez fumé/sanguin. Jolie bouche, portée par un bel élevage, qui compense la belle matière tonique. La finale est assez longue, sur de fins amers et un trait de vert. TB-E
Côte Rôtie Les Bons Arrêts 2016: Un nez d'une grande floralité, superbe. La bouche est délicate, toujours soulignée par une juste acidité. Ce vin semble plus élevé que Fortis. Il fini très long et épicé, l'ensemble paraissant plutôt féminin et aristocratique. E
Côte Rôtie Les Grandes Places 2015: On a un nez magnifique, riche, sur la vanille et les fruits noirs, très solaire. La bouche est énorme de matière et de richesse, même s'il est vrai que l'on a changé de millésime par rapport aux vins précédents, avec une texture d'un beau velouté. On retrouve en bouche un élevage grillé, vanillé et pain grillé. Il y a malgré tout un joli fruit, très mûr derrière. La longueur est très satisfaisante. Grosses perspectives pour ce vin une fois qu'il aura digéré son élevage. E+oo,
Très beau moment de dégustation passé sur le stand, et hors du stand avec Stéphane Montez. J'ai goûté la gamme de façon similaire au domaine , qui me semble de très grande qualité et cohérence. Un grand Merci également à Julie!

Domaine Coursodon:
Saint Joseph Silice 2017: On a un nez fruité, amylique (banane). La bouche retrouve une matière souple, fluide, portée par un élevage assez fin. Il fini court. B
Saint Joseph Olivaie 2017: Le nez est plus puissant. Il y a un joli élevage. La bouche est grasse, ronde mais assez tonique. Les tanins sont fins et présents. TB-E
Saint Joseph Le Paradis Saint Pierre 2017: Le nez est neutre. La bouche est plus rigide, très tannique, ce qui la rend un peu asséchante. La finale est portée par des amers un peu grossiers de bois vert. AB
Saint Joseph La Sensonne 2017: On a un joli nez bien élevé de vanille et de noix de macadamia/caramel. La bouche se situe entre Olivaie et Paradis Saint Pierre, c'est à dire avec un côté un peu flatteur mais une grosse structure, entre gras, tanins et rondeur. B-TB
Un domaine dont j'apprécie toujours autant l'Olivaie. Je suis un peu déçu par les autres cuvées, même si la Sensonne permet d'entrevoir de réelles qualités et de capacités d'amélioration à la garde.

Domaine Faurie:
Hermitage Greffieux/Bessards 2017: Vinification en grappes entières, avec un élevage de 12 mois en 1/2 muids. Le nez est très floral et sanguin. La bouche est juteuse, florale, sanguine, avec un beau coeur de fruit, soutenue par une juste acidité. Les tanins sont nombreux et très fins, la finale est longue. TB-E
Hermitage Bessards/Méal 2017: Le nez est plus fermé. On a une bouche d'une grande floralité et expressivité sur la violette. Les tanins sont encore plus fins, la longueur est conséquente. On y retrouve de la prune, des fruits rouges et un léger trait de vert rafraichissant. TB
Hermitage Greffieux/Bessards 2013: Le nez est très fin, avec une fine floralité sous-jacente. La bouche est jolie, avec une grosse acidité sur les agrumes. Les tanins sont fins mais un peu carrés. TB
Des Hermitages assez classiques, de belle facture, qui supporteront la garde sans sourciller.

Domaine Duclaux:
Côte Rôtie La Chana 2016: 7% de Viognier sur Tupin et Semons. Le nez est fruité et friand. La bouche est fluide, sans réelle matière, avec des notes de bonbon kréma. La texture est velouté, finement vanillée, sur les fruits rouges. Un peu court néanmoins...B
Côte Rôtie La Germine 2016: 3% de Viognier. Le nez est sanguin. La bouche est plus construite. C'est élégant. La bouche est fluide, avec un joli grain de tanin, mais la aussi, c'est un peu court... B-TB
Côte Rôtie Maison Rouge 2016: Le nez est fumé. On a une bouche bien construite, plus tendue, puissante et pierreuse, sur les baies rouges. C'est long, porté par des tanins très fins, dans un style élancé. TB
Je suis un peu déçu par l'ensemble de la gamme, que je trouve un peu simple , en particulier pour les deux premières cuvées. Je reste dubitatif sur l'intérêt de la première cuvée pour l'amateur, même si je ne doute pas que la clientèle visée est la restauration, permettant ainsi de viser du vin au verre sur une appellation prestigieuse.

Domaine Cédric Parpette:
Côte Rôtie Montmain 2017: On a un nez d'encre de chine, avec un peu de fumé/violette. La bouche est droite, avec un joli jus. Les tanins sont un peu rustiques, ce qui lui confère une sacrée mâche. TB
Côte Rôtie Le Plomb 2016: Le nez est plus fermé. La bouche est très puissante, plus longiligne néanmoins, avec moins de gras. Les tanins sont très massifs, ce qui donne un vin un peu brutal pour cette cuvée toute en tension. B-TB
Celà faisait quelques années que je n'avais plus goûté les vins de ce domaine, et ce fût une bonne surprise, permettant de goûter des vins virils, très structurés mais à des tarifs encore abordables.

Domaine Yves Cuilleron:
Crozes Hermitage Lieu Dit Les Chassis 2016: Le nez est fumé, épicé et floral, avec de belles notes de violette et de myrtille. La bouche est malheureusement en deça, très souple, sans tanins, trop simple. AB-B
Saint Joseph Les Serines 2016: Le nez est épicé. La bouche est tendue, très structurée avec un fin grillé. Il y a une grosse acidité et une superbe longueur, mettant en avant les agrumes, la groseille, les baies rouges. E
Côte Rôtie Lieu Dit Bonnivières 2016: Le nez est fumé et sur le pain grillé. La bouche est assez similaire au Serines, elle possède un joli jus mais avec un surplus de tanins et d'épices. E
Cornas Lieu Dit Les Côtes 2016: Le nez paraît plus évolué. La bouche est plus souple, velouté et grasse. Il y a peu de tanins, c'est assez long, mais un peu simple et chaleureux en finale. B-TB
Un domaine régulier, dont les vins sont toujours marqués par de hautes acidités. Les Serines et Bonnivières sont de très beaux représentants de leurs appellations respectives.

Domaine Jean Michel Gérin:
Saint Joseph 2017: Le nez est fumé, avec de beaux fruits noirs. La bouche est riche, grasse et possède un joli volume. B-TB
Côte Rôtie Champin Le Seigneur 2016: On a un nez fumé et de violette. La bouche est ronde, riche, avec une jolie texture, encore marquée par des notes d'élevage: céréales et pain grillé. Les tanins sont fins et gras. Une gourmandise. TB-E
Côte Rôtie La Viallière 2016: Le nez est typiquement sur la myrtille. Il y a une belle bouche élancée, avec une jolie acidité. Ce vin est long et étiré, sur les baies rouges, avec une structure un peu rigide et austère. TB
Côte Rôtie La Landonne 2016: On a un nez très fumé, puis sur la myrtille et la violette. La bouche est énorme de densité et de velouté. La texture est crémeuse, avec des tanins magnifiques et fins, la longueur est énorme permettant à cet ensemble de grande finesse et de précision de durer longtemps, pour mon plus grand bonheur. E++ et probablement le meilleur vin goûté du salon. Un peu comme l'an passé... oo, oo, oo,
Un bon moment passé sur le stand avec une discussion sympathique avec Jean Michel Gérin en Off. Des cuvées de très haut niveau dans l'ensemble, avec un Saint Joseph qui fait partie des meilleurs dans cette gamme tarifaire, un Champin Le Seigneur qui est probablement une des meilleures entrées de gamme en Côte Rôtie, et une Landonne extraordinaire...Bref, carton plein pour le domaine.

Domaine Semaska:
Château de Montlys 2016: Le nez est sur l'encre et la prune. Jolie bouche juteuse, très mûre. Les tanins sont très doux et velouté avec une finale poivrée de bon aloi. E
Château La Fleur de Montlys 2016: On a un nez de violette et d'agrumes. La bouche est belle et juteuse, mais un peu marquée par l'élevage. Les tanins sont plus puissants et fermes, avec un voile vanillé en soutien. C'est plus gras mais paradoxalement plus sec également, provoqué par une finale tenue par un trait de vert. TB
Côte Rôtie Lancement 2016: 24 mois d'élevage. Il ya une grosse réduction au nez, puis à l'aération viennent la violette et le bonbon kréma. La bouche est fluide, ronde, avec des tanins d'une grande finesse. La matière paraît paradoxalement un peu légère. B-TB
Côte Rôtie Elixir d'Ariane 2015: 36 mois d'élevage. Le nez est mûr et poivré. Il y a une belle matière, riche, avec des tanins mûrs, dans un ensemble long. De là à parler de "Romanée Conti de la Côte Rôtie" comme j'ai pu l'entendre de la bouche du propriétaire, il y a sans doute un (ou plusieurs...) pas que je ne franchirai pas...TB
Saint Joseph 2017: Le nez est neutre. La bouche est rigide, très stricte, aux tanins anguleux, avec une matière moyenne. Il est probablement un peu desservi par l'ordre de dégustation. AB
Le Château de Montlys est vraiment une belle entrée en matière. Je suis par contre un peu circonspect concernant les cuvées suivantes en particulier sur l'influence de l'élevage sur les autres cuvées, même si les jus paraissent beaux et sains.

Domaine Guigal:
Côte Rôtie Brune et Blonde 2015: On a un nez riche et mûr, reflétant bien le millésime solaire. La bouche est veloutée, avec des fruits noirs (baies) et une certaine richesse. La longueur est moyenne. L'ensemble est encore bien marqué par l'élevage et encore un peu lourd à l'heure actuelle. B-TB et assez classique du style sans surprise de la maison sur cette cuvée.
Côte Rôtie Château d'Ampuis 2014: On a un nez fumé. La bouche est fraîche, un peu stricte et austère. Les tanins sont secs et chaleureux, même si l'élevage semble plus discret que sur d'autres millésimes. AB-B
Côte Rôtie Château d'Ampuis 2015: Le nez est fumé et riche. Il y a une grosse bouche, puissante et très tannique. L'ensemble est très droit, long et bien construit, même si les tanins sont un peu rigides. A attendre impérativement. TB
Côte Rôtie La Mouline 2014: On a un nez envoûtant de mûre et de myrtille, avec un fin nuage lacté. La bouche est fraîche, avec un joli jus, en particulier sur ce millésime. La matière est grasse, veloutée, très fuselée. La finale est malheureusement un peu verte et sèche. TB-E
***
Condrieu La Doriane 2017: Seule cuvée goûtée l'après midi, après avoir déjeuné au Bistrot de Serines. On a un nez bien élevé, de pain grillé, de vanille, de violette mais également de poire, de fleurs blanches et de frangipane. La bouche est dense, grasse, avec un beau volume mais avec néanmoins une belle tension et une grande persistance florale et un peu d'amande, complété par des fruits jaunes. La finale est sèche avec quelques marqueurs de boisé grillé. TB-E
Une gamme assez classique, sans réelle surprise ni émotion. Pour ce qui est des échantillons goûtés, les 2014 paraissent secs et je m'interroge sur leur devenir à la garde. Les 2015 sont fidèles au millésime. La Doriane est encore une fois de très bon niveau.

Domaine Pierre Jean Vila:
Saint Joseph Préface 2017: Le nez est fumé et sanguin, avec une pointe de réduction. Il y a un très joli jus en bouche, très fruité et d'une grande gourmandise, permettant de retrouver un peu de bonbon kréma et un fond amylique. C'est long et très plaisant. E
Côte Rôtie Carmina 2016: Le nez paraît évolué, sur le cuir et le musc. La bouche paraît un peu plus jeune mais complètement dominée par son élevage, très grasse, ou l'on retrouve de la vanille/noix de coco et des tanins caramélisés, avec peu de fruit. AB-B
Côte Rôtie Fongeant 2016: On a un nez fumé et une pointe de silex. La bouche est puissante, avec une grosse matière et de très nombreux tanins. L'ensemble est un peu rigide à l'heure actuelle, mais très long et dense. Je rejoins les avis positifs exprimés ci-avant sur le forum. E
Un très joli Saint Joseph, d'une gourmandise et buvabilité déjà redoutable. Fongeant est de belle race, structurée. Je n'exclue pas un petit problème de bouteille sur Carmina, qui détonne franchement par rapport aux 2 autres.

Domaine François Villard:
Saint Joseph Poivre et Sol 2016: Le nez est fumé, sur l'encre, la violette et très poivré. la bouche est ronde, à la texture souple et simple, légèrement anisée. Il s'agit d'un très bon rapport qualité/prix, à 17,35 euros. TB-E
Crozes Hermitage Certitudes 2016: Il y a un nez finement fumé. la bouche est souple, sans tanins. C'est trop simple et court. AB-B
Saint Joseph Reflet 2016: Le nez est flatteur et élégant, sanguin, avec un fuité pur. La bouche est dense avec une grosse matière, et de nombreux tanins. L'ensemble est long et très étiré. TB-E
Cornas Jouvet 2016: Le nez est réduit, musqué, et avec des odeurs de serpillère. La bouche est fluide et juteuse, la longueur est moyenne. B
Côte Rôtie Le Gallet Blanc 2016: Il y a un nez assez réduit. La bouche est juteuse, portée par une belle acidité. Il est assez long, sur les agrumes, avec un joli fruit. TB-E
Une gamme un peu hétérogène, c'est dommage, même si Reflet (on le vérifiera quelques minutes plus tard) et Gallet Blanc sont de belle constitution


C'est ainsi que se termine pour mes amis et moi ce salon. Toujours autant de monde, avec quelques stands bondés, les mêmes d'année en année. Néanmoins, il s'agit toujours pour moi d'un moment plaisant et agréable que j'attends avec impatience, pour la journée d'amitié et de franche camaraderie avec mes compères. Concernant les vins, le niveau moyen est relativement élevé, même si cette année il me paraît un peu moins homogène. En effet, je préfère largement le millésime 2016 à 2017 pour l'instant. 2016 me paraît plus pur, plus fruité, plus fin: on dirait qu'il pinote, avec régulièrement des acidités hautes et des structures relativement élancées. 2017, à contrario, me semble manquer de fruit pour l'instant. Les vins me paraissent structurellement plus rigides et austères. Probablement de garde et vraisemblablement de gastronomie, car le plaisir en dégustation purement analytique me paraît à l'heure actuelle assez limité. Je ne me prononcerai pas sur les blancs. Concernant les domaines: Gangloff, Gérin et Montez au top, j'ai bien apprécié Voge également. Les grosses cuvées me paraissant être la Landonne de Gérin, Les Grandes Places de Montez, Rose Pourpre de Gaillard, puis Sereines Noires de Gangloff et Fongeant de Vila.

Maintenant, direction la vinothèque, la cave jouxtant le Bistrot de Serines, pour goûter les IGP, qui n'ont pas l'autorisation de présence sur le salon...


Domaine des Vins de Vienne:
Taburnum 2016: Nez de poire, de fleurs blanches et de chèvrefeuille. On a une bouche énorme, très volumineuse. C'est long, gras et avec une belle fraîcheur. On retrouve de très fins agrumes, de la poire et des fleurs blanches. E+
Héluicum 2017: Le nez est neutre. On a une bouche de violette, souple, avec peu de matière. Simple et court. B
Sotanum 2016: Il y a une fine réduction au nez. La bouche est puissante, longue et dense. On retrouve des baies rouges, et une finale conséquente portée par de beaux amers réglissés. TB-E

Domaine Jean Michel Gérin:
La Champine 2017: On a un nez primeur, de fruits rouges et de poivre. La bouche est pure, gourmande, sur le bonbon acidulé. C'est simple et extra. E

Domaine Yves Cuilleron:
Ripa Sinistra 2016: Le nez est finement réduit. On a une bouche gourmande et florale, épicée et sur les agrumes, avec nettement plus de structure. TB-E

Domaine François Villard:
Seul en Scène 2016: On a un nez de baies rouges et de poivre. La bouche est plus souple et gourmande, quoiqu'un peu courte. B-TB

Domaine Pierre Jean Vila:
Esprit d'Antan 2016: Le nez est épicé, sur les fruits rouges. Il me semble percevoir un léger perlant en bouche. Il y a un beau fruit et de la violette sur un ensemble assez fluide et lisse. TB
Crozes hermitage Accroche Coeur 2017: Non disponible à la dégustation sur le salon.Le nez est réduit, avec de la fumé et de la violette. La bouche est fraîche, portée par un très bel équilibre. Le fruit est pur, complété par une belle touche de violette et un côté finement poivré. Il est assez long, avec de beaux amers en finale. E

Un bon moment de passé dans cette cave, permettant de goûter les IGP qui n'ont parfois rien à envie à leurs voisins. On retrouve des vins plutôt souples et peut être plus rapidement accessibles.

Il est désormais l'heure de passer à table, juste à côté, aux Bistrot de Serines...



Domaine de la Taille aux Loups, Montlouis sur Loire, Rémus, 2015: La robe est d'or. On a un nez de pomme au four et de fumé, accompagné par un généreux bouquet de fleurs blanches. La bouche est très tendue et salivante, élancée et remarquablement dense, soulignée par une grosse acidité. On retrouve une finale de moyenne importance sur le gravier humide, assez sèche. Très Bien à Excellent (16,5/20)

Domaine François Villard, Saint Joseph, Reflet, 2010: La robe est grenat rubis. On retrouve un très beau nez, net et pur. La bouche est pleine, droite, avec un fruité éclatant et une jolie matière ample. On retrouve un peu de fumé et de jolies notes de baies rouges poivrées, sur une texture assez ferme. La finale est bien construite, tout en longueur. Très Bien à Excellent (16,5/20)

Domaine Gangloff, Saint Joseph, 2016: Vu qu'il n'y en avait plus en fin de matinée sur le salon, et que tout le groupe n'avait pu la goûter, et bien, on en à commandé une! La robe est grenat foncée, à reflets rubis/violine. Le nez est pur, sanguin, sur les agrumes et le poivre. La bouche est toute en tension, pure, élancée, ou l'on retrouve fortement le poivre et les écorces d'orange, dans un ensemble très fuselé. Excellent (17/20) et déjà d'une dangereuse buvabilité.

Domaine Yves Cuilleron, Saint Péray, Les Pothiers, 2015: La robe est jaune claire. Le nez est floral, avec de fins fruits jaunes et un peu d'élevage. La bouche est ronde, de demi-corps, et manque un peu de tonicité. Il est assez simple, sur une aromatique primaire (poire, fruits jaunes) et fleurs blanches. Il présente l'avantage de bien s'accorder avec les fromages. Assez Bien à Bien (14,5/20)


Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, Jean-Paul B., didierv, jean-luc javaux, podyak, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, Nol, tomy63, starbuck, ptitcoco, Cristobal, rudy.B, Dag, Fre, Tonio, ClémentQ, otonosama07, #Poussin
21 Jan 2019 18:14 #21
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 112
  • Remerciements reçus 44

Réponse de Tonio sur le sujet Marché Aux Vins d'Ampuis 2019

Bonsoir,

Je ne vois aucun commentaire sur Jamet; le Domaine était-il présent sur le salon?

Par ailleurs, quelqu'un aurait-il goûté le domaine Xavier Gérard?

Bien à vous,

Antoine

Après les goûts et les couleurs…
21 Jan 2019 18:31 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4003
  • Remerciements reçus 4073

Réponse de starbuck sur le sujet Marché Aux Vins d'Ampuis 2019

Au pays des cuvées parcellaires , le domaine Burgaud continue à tout assembler
Malgré des CR positifs sur LPV et un prix attractif pour l'AOC, vous êtes peu nombreux à y passer.
Le trouvez vous moins qualitatif ?

Sylvain
21 Jan 2019 18:48 #23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 493
  • Remerciements reçus 221

Réponse de ClémentQ sur le sujet Marché des vins d'Ampuis 2019

Difficile de faire plus complet Florian, merci ! ::dance:: (à une exception près : tu n'as pas goûté le Condrieu de Louis Chèze qui m'intrigue)
J'ai hésité à y passer Samedi parce que j'étais dans le coin mais les commentaires sur le "trop de monde" m'ont un peu refroidi.
21 Jan 2019 19:01 #24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4399
  • Remerciements reçus 2129

Réponse de LADIDE78 sur le sujet Marché des vins d'Ampuis 2019

Un grand merci à tous , pour vos commentaires sur ce salon, un plaisir de. Vous lire les uns et les autres , d avoir pris le temps de le faire en détails , rendez vous l année prochaine
Didier

Mal- voyant depuis 29 ans et passionné de vins comme vous tous
21 Jan 2019 19:30 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 46
  • Remerciements reçus 115

Réponse de otonosama07 sur le sujet Marché Aux Vins d'Ampuis 2019

Bonsoir,

Je ne vois aucun commentaire sur Jamet; le Domaine était-il présent sur le salon?

Par ailleurs, quelqu'un aurait-il goûté le domaine Xavier Gérard?

Bien à vous,

Antoine

Après les goûts et les couleurs…


Jamet était bien présent mais avec quasiment rien en dégustation/vente. Je n'y suis pas passé mais il y avait je crois la cuvée Fructus Voluptas que je n'ai jamais trouvé d'un grand intérêt.

Concernant Xavier Gérard, ça avait été un de mes coups de coeur il y a 4 ans, avec des cuvées très prometteuses pour le premier millésime de Xavier. J'avais donc hâte de voir l'évolution...mais je suis resté un peu sur ma faim, ne constatant pas vraiment de progrès. Le Sain-Jo rouge Les Combards 2017 se présentait tout de même pas mal, mais la Côte-Rotie ne m'a pas laissé un souvenir impérissable. J'ai le souvenir d'un vin bien fait et digeste mais un peu simple, sans gros volume.

Julien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette
21 Jan 2019 20:20 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 46
  • Remerciements reçus 115

Réponse de otonosama07 sur le sujet Marché des vins d'Ampuis 2019

Difficile de faire plus complet Florian, merci ! ::dance:: (à une exception près : tu n'as pas goûté le Condrieu de Louis Chèze qui m'intrigue)
J'ai hésité à y passer Samedi parce que j'étais dans le coin mais les commentaires sur le "trop de monde" m'ont un peu refroidi.


La cuvée Brèze est pour moi le plus beau Condrieu 2017 gouté sur le Salon. Fraîcheur, aromatique bien présente mais sans excès, et une belle matière digeste, avec de l'allonge. Bref tout ce qu'on aime !
Pagus Luminis est correct, mais un eu plus pataud.

Julien
21 Jan 2019 20:24 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 493
  • Remerciements reçus 221

Réponse de ClémentQ sur le sujet Marché des vins d'Ampuis 2019

Oui j'ai bien lu ton commentaire, c'est ça qui m'a intrigué et rappelé mon coup de cœur en blanc de cette année :) (le même Condrieu millésime 2014).
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: otonosama07
21 Jan 2019 20:40 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • dufraisse@hotmail.fr
  • Portrait de dufraisse@hotmail.fr
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 804
  • Remerciements reçus 20

Réponse de dufraisse@hotmail.fr sur le sujet Marché des vins d'Ampuis 2019

Bonsoir,

De manière générale les Condrieu 2017 sont un peu moins dans le style que j'aime (hors quelques exceptions)... Comme dit précédemment. Mais à coup sûr ils plairont à des palais aimant la générosité ;)

Insta: mathieu_dufraisse
21 Jan 2019 21:46 #29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 666
  • Remerciements reçus 440

Réponse de rudy.B sur le sujet Marché des vins d'Ampuis 2019

Repassé ce matin en coup de vent pour dire au revoir aux copains.

Un peu fatigué de ce weekend bien chargé pour moi, mes avis sont à prendre avec des pincettes encore une fois.

Après le CR de Super Pingouin sur le domaine de Bernard Faurie, j'avais envie de passer au stand. Il y avait une cuvée sur 2017, mais oublié laquelle. Gorgée de fruits noirs, belle matière. Le 2013 gouté ensuite faisait figure de vin qui pinotait en comparaison. 2 bouteilles bien sympas en tout cas!

Chez Pichat, Loss 2017, fait partie avec Montmain de Parpette, des rares 2017 goutés ce weekend sur le fruit à l'heure actuelle. Champon's bien sympa aussi. Les Grandes Places, vendange entière, 23 mois de fûts neufs avec une finale qui s'imprime avec longueur mais encore logiquement marquée par le bois . Bouteille à cacher et à oublier longtemps...

Repassé chez Gaillard. Son Cornas 2016 que j'avais bien apprécié vendredi (ou samedi? J'en perds la mémoire!) m'a paru plus sauvage mais tout de même plaisant.
Regouté Rose Pourpre... Quelle merveille...oo,

Passé chez Mouton, un Maison Rouge 2016 de belle facture, mais plus dispo à la vente!

Petit regret du salon: j'ai zappé Montez! Mais faut dire qu'il est bien caché tout au fond de la salle et le stand est pris d'assaut en permanence. Gangloff m'ayant vacciné d'affronter la cohue...
21 Jan 2019 22:38 #30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck