Nous avons 1685 invités et 44 inscrits en ligne

Irouléguy, le vin qui colle aux basques

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 3

Olif a créé le sujet : Irouléguy, le vin qui colle aux basques

Irouléguy, le vin qui colle aux basques

Petite chronique d'un séjour dans le pays de Saint-Jean de Luz, entre mer, montagne, vin et gastronomie locale.
C'est les vacances ! Prendre son temps, prendre LE temps !

Prendre le temps de surfer sur la vraie vague, pas seulement sur un PC ni même sur la vague du succès comme LPV !(bbb)
Prendre le temps de randonner sur les sommets des Pyrénées, les premiers du côté Ouest, ceux dont les pieds baignent dans l'Atlantique et qui s'apparentent plus à de la montagne à vaches, comme le Jura cher à mon coeur !
Prendre le temps de découvrir un vignoble méconnu et ses vins ancrés dans une longue tradition séculaire ! Gloire soit rendue une fois de plus à des moines, ceux de l'abbaye d'Orréaga (Roncevaux) qui ont trouvé comment, au XIIème siècle, tirer parti des ressources du sol pour rendre leurs repas et leurs messes plus agréables.
Prendre le temps d'apprécier une gastronomie riche et goûteuse, orientée vers la mer mais pas seulement ! Ah ! l'axoa, la piperade et le gâteau basque !
Enfin, prendre le temps d'aller à la rencontre d'un peuple fier de ses racines, à la forte identité, communicatif, chaleureux et sympathique, surtout lorsqu'il laisse ses bombes aux vestiaires ! La tendance actuelle est de tagger jusqu'à les rendre illisibles les noms français des villes basques sur les panneaux de signalisation. Charmant !

Concernant les activités physiques, outre celles déjà citées, les plus courageux pourront s'adonner au sport favori de nos amis alsaciens, à qui je demande, ainsi qu'aux autres de bien vouloir me pardonner : Pelote, re-Pelote et Tix te Ter !

Sinon, s'il reste encore du temps, et même s'il n'en reste pas, se consacrer à sa progéniture, se mettre à sa hauteur et participer à ses jeux, comme cette bataille de boules de sable qui nous a fait passer pour des simplets sur la plage d'Anglet ou encore cette bataille de petites crottes de moutons séchées qui nous a fait passer pour des demeurés au sommet de la Rhune. Le bonheur de redevenir enfant !

Sanpere : Saint-Pée sur Nivelle, terminus ! Au bord du lac éponyme et quasiment au pied de la Rhune.
La Rhune ! Parmi les sommets importants dans une vie de randonneur, la Rhune compte pas pour des prunes ! 4204 m, ce n'est pas rien ! Même si cela ne représente que la distance parcourue par le petit train à crémaillère depuis le col Saint-Ignace jusqu'au sommet. Les plus courageux, eux, montent à pied. Le panorama *** sur la côte Atlantique, ça se mérite ! Et pour redescendre, ce n'est pas difficile, il n'y a qu'à se laisser rouler, comme faisait mon copain Guy !
Justement, en parlant d'Irouléguy, petit flash back sur la deuxième étape du voyage, Saint-Jean Pied de Port.

Donibane Garazi : petite ville du vignoble, encaissée dans la vallée de la Nive, au nom basque qui sonne plutôt bien. Les coteaux sont ici extrêmement pentus et la vigne y est plantée en terrasse. Le paysage est de toute beauté, incitant à la marche et à la randonnée. Les rues escarpées de la vieille ville regorgent de boutiques et l'on peut y dénicher, entre autres, l'enseigne des Vignerons du Pays Basque ainsi que l'échoppe du domaine Brana, qui a pignon sur petite rue et qui commercialise, outre les vins et liqueurs de la propriété, une jolie sélection de vins du Sud-Ouest, Jurançon, Cahors et Madiran en tête.
Les autres domaines remarquables (Arretxea, Ilarria, Etxegarraya) sont beaucoup plus difficiles à trouver du fait d'une production beaucoup plus confidentielle.Il faudrait pour cela se rendre au domaine, ce que je n'ai malheureusement guère le temps de faire. La meilleure solution, gagner la ville la plus fameuse de la Côte.

Biarritz : la célèbre cité balnéaire de la Côte Basque est fidèle à son image chic et branchée mais est plutôt extraordinairement calme en ce début juillet. Un bonheur que de flâner dans les rues sans se sentir agressé par la foule ! Au détour d'une petite rue, en face des Halles, je tombe sur la caverne d'Ali Baba : le Cellier des Halles, grand comme un mouchoir de poche et qui recèle d'innombrables trésors. Toutes les références en Irouléguy y sont, le but de ma visite, mais j'ai également failli repartir avec du Rhône (Réméjeanne, Richaud,etc.), du Bergerac (Tour des Gendres, Verdots), du Languedoc (Roc des Anges, Aurel,etc.), du Cims de Porrera et même du Côtes du Jura de Berthet-Bondet! Accueil de tout premier ordre par des passionnés qui animent également un site Internet à la gloire du vin local.

Une visite s'impose, tant sur le site qu'à la cave.

Irulegi, le grand nom d'un petit vignoble : 200 ha de vignes dont 148 pour la coopérative des Vignerons du Pays Basque à Saint-Etienne de Baïgorry, le reste se partageant entre 6 autres domaines. Ma mission a consisté à rassembler, non pas l'intégrale des vins produits dans la région mais un échantillonnage que j'ai souhaité le plus représentatif possible, afin de me faire une petite idée de l'expression de ce vignoble. Les comptes-rendus sont livrés dans l'ordre de la dégustation qui s'est effectuée sur une semaine, au gré de mes humeurs et du menu du jour.

- Herri Mina 98, Jean-Claude Berrouet : il s'agit d'un vin blanc vinifié au domaine Brana par Jean-Claude Berrouet, oenologue de Pétrus, s'il vous plaît, et originaire de la région où il possède un petit carré de vignes. Pour l'instant, ce vin n'existe qu'en blanc mais une cuvée de rouge ne devrait pas tarder à voir le jour.
Gros manseng, petit manseng et courbu, un air de ressemblance avec le Jurançon tout proche. Sur la pomme reinette au nez, ce vin possède une grande droiture minérale sur une grosse structure acide, avec une pointe de gras en milieu de bouche et une finale qui revient sur l'acidité. Très proche d'un beau Jurançon sec.

- Domaine Brana 2001 : le blanc du domaine, qui représente en fait le premier vin, la cuvée Ilori étant l'entrée de gamme. La robe est or pâle, le nez légèrement acidulé, aux senteurs discrètes de pomme. En bouche, là encore, on est sur une grande base acide, qui confine un peu à la dureté et à l'austérité, apte à entraîner une striction des mâchoires chez les personnes sensibles. On sent ce vin très jeune, comparé au précédent et, de fait, il nécessite à mon avis un vieillissement de quelques années pour s'exprimer de façon plus harmonieuse. Ce côté très minéral m'évoque bien sûr le Jurançon mais aussi certaines cuvées de chenin de Loire par l'acidité marquée, très mordante.

- Domaine Brana, cuvée Ilori 2001 : ces Jonquilles offrent une robe très pâle. Ici encore, l'acidité est marquée mais son côté très fruité en fait un vin déjà très expressif, moins minéral que le précédent, que l'on peut boire allègrement.

- Xuri d'Ansa 2002, les Vignerons du Pays Basque : 40% petit manseng et 60% gros manseng. Nez sur les agrumes, fin et distingué. Un boisé délicat vient nourrir le vin et étoffer sa matière, sans être envahissant, lui donnant un côté séducteur immédiat, assagissant son acidité et le rendant plus accessible à mon palais. Très beau!

- Omenaldi 99, les Vignerons du Pays Basque : 60% tannat, 30% cabernet franc et 10 % cabernet sauvignon. Cuvée haut de gamme élevée en fût de chêne. Une robe sombre, de légères notes boisées au nez, le vin se la joue ensuite fruit et épices. Les tanins sont un peu sévères et amers (le tannat ?) mais on note là une grande originalité.

- Les terrasses de l'Arradoy 2000, les Vignerons du Pays Basque : sélection d'une parcelle plantée sur les coteaux de l'Arradoy. 20% CF, 30% CS, 50% T. Le nez est sur le poivron, l'attaque est plutôt souple et la finale un peu courte et acide. Un vin assez simple.

- Domaine Ilarria, cuvée Bixintzo 2000 : la robe est noire, opaque. S'ouvrant sur un nez de fruits mûrs et d'épices, il développe déjà une certaine rondeur et les tanins sont bien polissés. Belle longueur et très joli vin.

- Harri Gorri 2001, domaine Brana : cela signifie Pierre Rouge en Basque. Une entrée de gamme d'un rouge soutenu, sur le poivron pas trop vert (majorité tannat assemblé avec du cabernet franc). De bonne constitution, c'est un vin simple et franc, idéal pour accompagner quelques grillades l'été.

- Domaine Arretxea, cuvée Haitza 2000 : une robe noire comme de l'encre ! Nez joliment fruité et épicé avec une note torréfiée légèrement brûlée. Les tanins sont très légèrement amers mais enrobent bien le palais, de façon homogène, dense et charnue. Très belle bouteille qui mériterait encore un ou deux ans de cave pour s'affiner.

- Château de Mignaberry 2000, les Vignerons du Pays Basque : robe rouge grenat intense et nez superbe alliant fruits rouges, épices et boisé torréfié encore un peu marqué mais de toute beauté. En bouche, les tanins sont un peu sévères et poussiéreux. La finale, que l'on aurait souhaitée plus longue, présente de la mâche et une légère astringence. Tannat majoritaire (65%), complété par du cabernet franc (20%) et sauvignon (15%), il faut l'attendre encore un peu pour qu'il intègre mieux son bois mais cela devrait donner une belle bouteille d'ici 2 à 3 ans.

- Domaine Ametzia 2001 : ça bouge en Irouléguy ! Ce nouveau domaine signe avec ce 2001 son premier millésime. Et transforme l'essai d'emblée ! Robe noire et dense, nez tout en délicatesse, sur les fruits noirs et un léger poivron bien mûr. Bouche ronde, charnue et suave, avec de jolis tanins bien enrobés, déjà fondus, avec une pointe d'amertume très agréable. Longue finale rémanente. Splendide ! Jean-Louis Costera, un nom auquel il va falloir s'habituer.

- Harri Gorri rosé 2001, domaine Brana : la pierre rouge rosée ! Robe rosée soutenue tirant un peu sur la brique. Nez discret, légèrement fruité, bouche gouleyante quand il est servi bien frais, la finale est néanmoins légèrement asséchante. Le tannat ne me semble pas le cépage idéal pour l'élaboration de rosés friands et élégants. Pour grosses chaleurs !

- Txapa, domaine Brana : ce n'est pas du vin mais presque ! Apéritif élaboré par Jean Brana à la demande de la restauration, pour satisfaire la demande couleur locale d'une clientèle touristique avide de folklore, cette Txapa est constituée par l'assemblage de vins sélectionnés et de liqueurs de fruits. La robe est plutôt claire, rosé tuilé soutenu, le nez sur la griotte et la cerise à l'eau de vie (16,5°). Plutôt sympa, le cadeau idéal à rapporter à Belle-Maman !

L'impression globale qui se dégage de cette dégustation, c'est que l'on produit de très belles choses en Irouléguy, pour qui aime la rusticité tannique du tannat. Les cuvées haut de gamme ne manque pas d'élégance lorsqu'elles sont arrondies par juste ce qu'il faut de cabernet. Les cuvées plus simples voient leur proportion de cabernet franc augmenter, leur apportant de la rondeur et un côté accessible immédiat au prix d'une exacerbation des notes variétales de poivron. Les blancs sont très intéressants, les rosés à mon avis beaucoup moins. Coup de cÅ“ur en blanc pour Xuri d'Ansa 2002 et en rouge pour le tout nouveau domaine Ametzia. Merci aux cavistes du Cellier des halles pour leurs conseils avisés.

Ahetze : petit village perdu entre Saint-Jean de Luz et Guétary. Vous y trouverez, en pleine campagne, un endroit magique, la ferme d'Ostalapia, au charme fou, où vous pourrez manger des choses simples et bonnes en terrasse avec vue sur le massif de la Rhune. Un petit carré de vignes a même été planté dans le jardin, ajoutant à l'originalité de l'endroit. Il est prudent de réserver. 5 chambres vous attendent si vous souhaitez y faire étape.

Enfin, pour clore ce petit panorama sur le Pays Basque, en marge du vin mais pas forcément inutile, tour d'horizon de quelques plages :

- Bidart, plage d'entrée de ville, en bordure de la RN 110 : couche épaisse de sable sec en attaque suivie de sable fin parsemé d'innombrables cailloux plus ou moins bien polis, agressant le pied. Ménage fait à la va-vite avec entassement d'une partie des déchets sur le parking. Quelques boulettes du Prestige traînent encore par-ci, par-là ! (:()

- Anglet, plage dite des Cavaliers : sable un peu grossier en attaque qui devient plus fin au fur et à mesure qu'on approche de l'océan. Propre et bien entretenue, parking ombragé gratuit. (:))

- Hendaye, plage de ville : sable très fin, pur et homogène dès l'attaque. Cadre magnifique, un peu gâché par d'hideuses constructions modernes mais il subsiste ça et là de jolies maisons basques. Parking payant sur le front de mer. Attention, à marée haute, la plage est réduite à la portion congrue.

Ah! le Pays Basque!

Olif

P.S.1: manquent à cette dégustation les notes sur le domaine Abotia, Etxegarraya et sur la toute nouvelle cuvée 100% cabernet franc du domaine Brana, Axeria. Ben oui! j'ai pas eu le temps de tout goûter! Quelques comptes-rendus complémentaires à suivre, donc!

P.S.2: veuillez excuser les quelques jeux de mots, calembours ou à -peu-près qui émaillent ce texte, je n'ai pas pu m'en empêcher! Je n'ai pas mis de smileys, donc vous n'êtes pas obligés de rigoler!:):)
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26068
  • Remerciements reçus 916

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Irouléguy, le vin qui colle aux basques

Merci Olif pour ce superbe compte-rendu qui ne me donne qu'une envie, celle de faire un petit tour en Pays Basque...

Luc
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21540
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Irouléguy, le vin qui colle aux basques

Remarquble, comme d'habitude!
Je vais demander aux Autres si on peut en faire un édito...

Amitiés,
Thierry
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 3

Olif a répondu au sujet : Re: Irouléguy, le vin qui colle aux basques

Merci, Thierry. Cet article, je l'aime bien aussi mais il faut dire que j'ai eu le temps de le préparer et le construire pendant une semaine!(bbb)(bbb)

Pour revenir un peu au titre, ce n'est pas qu'un simple jeu de mots, il traduit vraiment bien ce que j'ai ressenti dans la découverte de ce vignoble et de ces vins: une forte personnalité, très attachante, qui correspond bien à  l'identité basque. Comme il est souligné sur le site du Cellier des Halles, ce ne sont pas des vins toujours faciles d'approche, surtout en dégustation pure, mais ils se marient parfaitement à  la cuisine locale. On verra ce que donnent les cuvées qui me restent lorsque je les dégusterai hors de ce contexte.

Amicalement,

Olif
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 3

Olif a répondu au sujet : Irouléguy 2001, domaine Brana, cuvée Axeria

Bon alors, finalement, je n'ai pas résisté trop longtemps! Il faut dire que rentrer au cours d'un grand WE, ça n'aide pas à  remplir le frigo! Donc on a attaqué ce soir les bonnes conserves basques de Pierre Oteiza ramenées de Saint-Jean Pied de Port. Et avec quoi marier un excellent axoa du pays basque sinon avec un Irouléguy, hein?

Donc, j'ai ouvert cette fameuse cuvée Axeria, nouvellement produite, et élaborée à  partir de cabernet franc exclusivement. De beaux cabernets ramassés à  maturité optimale. Et ça se sent! Ou plutôt ça ne se sent pas, car de notes de poivron, point! Une cuvée assez boisée, mais du beau bois, pas outrancier ni pommadé. La matière est belle, donc ça va se fondre. Ample, riche et long, c'est une bouteille d'exception d'un très bon niveau qu'il faudrait pouvoir regoûter d'ici quelques années. Il va falloir que je reprogramme un séjour au Pays Basque!

Olif
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Irouléguy, le vin qui colle aux basques

Bonjour à  tous

C'est la 1ère fois que je viens sur ce site (recommandé par un intervenant sur fr.rec.cuisine que je fréquente assidûment).

Etant Basque et fana d'Irouléguy, j'ai immédiatement lu ton article. RE-MAR-QUA-BLE. Je suis d'accord sur tous les points concernant les rouges (les blancs et rosés je ne connais pas car je n'aime pas trop) Tu as vraiment su saisir l'essentiel en un si court séjour. Oui il faut revenir pour approfondir (t'inquiète pas il n'y a plus de boulettes sur la côte !!! Hum !). Et OK pour Peio Oteiza, mais il y aussi Petricorena à  Saint-Etienne-de-Baà¯gorry : les 2 meilleurs du Pays Basque ... donc de France (Plaisanterie je ne suis pas du tout chauvin !)

As-tu goûté les eaux-de-vie de Brana ? Poire, framboise, prunes vieillies en fût de chêne ? Une pure merveille.

Amicalement
Michel
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 3

Olif a répondu au sujet : Irouléguy 2001, domaine Etxegarraya

Merci Michel,

Venant d'un Basque authentique, j'apprécie d'autant plus le compliment.
Le Pays Basque, c'est sûr que j'y reviendrai, tellement j'en suis tombé amoureux mais je ne peux pas non plus faire une trop longue infidélité à  la Bretagne! En matière d'océan, j'ai deeeuuux amooouuurs...!

D'ailleurs, j'y suis retourné (un peu) ce soir par l'intermédiaire d'une pipérade maison, certes, mais avec de vrais morceaux de piment d'Espelette dedans. Et pour l'accompagner, un Irouléguy, bien sûr, domaine Etxegarraya 2001, cuvée de base.

Un style légèrement différent des précédents,avec des arômes fruités, une touche végétale (pas du poivron) et des nuances iodées qui m'ont rappelé les halles de Saint-Jean-de-Luz, côté poissonnerie. Ah! autosuggestion ,quand tu nous tiens! En bouche, la trame est serrée, les tanins bien fondus mais il me semble y déceler une pointe de liège alors que le vin ne m'avait pas semblé bouchonné! A revoir demain pour éliminer un problème de bouteille, qui, somme toute, n'est pas pour autant désagréable.

Concernant les eaux de vie de Brana, elles sont effectivement assez réputées (je suis même en mesure d'en trouver dans le Jura!) et très proches du fruit. Je n'en ai pas goûté sur place, m'étant centré exclusivement sur l'Irouléguy, mais je ne sais pas si j'en aurais eu le courage vu la chaleur de ce début juillet.

Olif

P.S.: goûte les blancs, je pense sincèrement que ça vaut le coup! Il y a trois ans, lors de mon premier séjour à  Saint-Jean-De-Luz, je n'avais pas trop accroché, mais là , j'ai vraiment trouvé qu'ils étaient d'un bon niveau.
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 3

Olif a répondu au sujet : Re: Irouléguy 2001, domaine Etxegarraya

Ce midi, disparition des notes liégeuses et iodées, confirmant qu'il n'y a pas de problème de bouteille. Le vin est doté d'une belle acidité qui procure de l'allonge et de la fraîcheur. Très joli!

Olif
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Irouléguy 2001, domaine Etxegarraya

Salut Olif,

La Bretagne ?
Mais qu'est-ce que c'est que ce peuple qui n'a pas su inventer de vin ?????

Bravo pour la pipérade.
Je vois que tu n'es pas seulement Å“nologue mais aussi gastronome. Si tu souhaites quelques recettes basques n'hésite pas à  me demander par mail (axoa, merlu koskera ...).Je ne te donnerai pas des recettes recopiées d'un livre, ou d'un site Internet, mais des recettes perso ou familiales. J'espère que tu as ramené 10 kg de piments d'Espelette en poudre : ça devrait te permettre de durer jusqu'à  Noà«l.

Pour l'Irouléguy, sais-tu qu'il y a seulement 20 ans c'était une piquette infâme, pire que la bibine du Languedoc-Roussillon. Notre plaisanterie régionale c'était de dire "Irouléguy ? 1 hectare de vignes, 1 million de bouteilles vendues" Et puis, je ne sais sous quelle impulsion, ils se sont mis à  améliorer la qualité dans tous les domaines jusqu'à  arriver au vin d'aujourd'hui, très honorable. Je suis plus "mono-production" que toi et je ne jure que par Brana. Je suis content que l'Etxegarraya n'ait pas confirmé son goût de liège. C'est aussi un des tout meilleurs ... mais après Brana. MDR

Pour les blancs je me suis mal exprimé. Je ne m'adressais pas aux Irouléguy mais au vin blanc en général. à‡a ne fait pas partie de ma culture et je n'arrive pas à  aimer le blanc. Sauf l'Alsace et surtout le Gewurtz ! Question de goût, pas d'explication !

Quant aux eaux-de-vie de Brana je suis sidéré d'apprendre que tu en trouves dans le Jura. A midi je me suis régalé de la framboise.

Je vais aller sur le post du Madiran car celui qui a lancé le thème me paraît aussi connaisseur en Madiran que toi en Irouléguy. Je me régale à  vous lire (presqu'autant qu'à  les boire !!!)

Amicalement
Michel

mercredi 21 h, lancement des fêtes de Bayonne : je demande un instant de recueillement !
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 3

Olif a répondu au sujet : Irouléguy, Domaine Abotia

Presque un an, jour pour jour, que ce sujet est enterré dans les profondeurs du forum. Et je n'ai toujours pas fini la dégustation des vins d'Irouléguy rapportés du Pays Basque. L'occasion de faire un petit remontage, plutôt que d'ouvrir une rubrique sur le domaine Abotia, que je connais fort peu, et que je serais bien incapable d'alimenter ultérieurement.

La découverte récente de la miraculeuse touche Fin, permettant d'accéder illico presto au dernier message, devrait faciliter les choses à  l'amateur pressé.

Ce soir, à  la maison, c'était pipérade, avec de la vraie poudre de piment d'Espelette séchée comme là -bas, dis! L'occasion de repartir en vacances et de se replonger avec nostalgie dans l'évocation du Pays Basque.

Irouléguy 2001, Domaine Abotia[/i]
Au nez, ce sont les notes vanillées du bois qui prennent le dessus. Le vin est élevé en fûts de chêne, c'est écrit sur l'étiquette, et ça se sent. Du coup, les arômes sont un peu standardisés! Heureusement qu'en bouche, ça s'arrange, même grandement, car le boisé sait se faire discret. Charnu, charmeur, charnel, ce vin sait séduire en se révélant sans fards. Le fruit s'exprime encore magnifiquement, avec une touche de poivron, suffisamment mûre. Une jolie réussite, dès que l'on fait abstraction du nez.

Olif

Message edité (29-07-2004 09:01)
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Irouléguy, Domaine Abotia

Goûté le 2002 du même domaine (Abotia), c'est très boisé au nez comme en bouche. Il faut aimer...
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Irouléguy, le vin qui colle aux basques

Bonjour, je suis nouvelle sur le forum donc un peu en retard.
Je voulais juste écrire un petit mot à  propos du Xuri d'Ansa que j'ai également découvert cet été.
Une merveille!!! Un vin blanc sec avec le fruité incroyable du petit Manseng. Je le conseille un apéro sur une terasse ombragée l'été. (aaa)
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26068
  • Remerciements reçus 916

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Irouléguy, le vin qui colle aux basques

Hello Elo !
Bienvenue à  toi sur LPV, et merci pour cet avis. Je ne manquerai pas de goûter cette bouteille si je tombe dessus chez un de mes cavistes.

Cordialement,

Luc
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Irouléguy, le vin qui colle aux basques

Salut Elo! Est-ce que tu joues aux échecs? Seuls les initiés comprendront!(bbb)
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Irouléguy, le vin qui colle aux basques

Salut,
Je ne dois pas être une initiée (eee).

En tous cas, je ne joue pas aux échecs. Je ne suis pas assez patiente pour ça.

Elo
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2586
  • Remerciements reçus 122

Gildas a répondu au sujet : CR: Domaine Abotia, Irouléguy 2004

CR: Domaine Abotia, Irouléguy 2004 : nez végétal très serré sur la guimauve et la cerise noire. La bouche est tannique et évoque la cerise noire. Finale gourmande et épicée : miam !

Gildas
LPV Normandie
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • marielo35
  • Portrait de marielo35
  • Visiteur

marielo35 a répondu au sujet : Re: Irouléguy, le vin qui colle aux basques

Bonjour, je sors d'un week-end au pays basque, j'en ai profité pour me rendre au Domaine Ilarria ou j'ai été reçu de façon extrêment chaleureuse et modeste par Mme Espil.
La gamme est trés homogène dans les trois couleurs, tous les vins sont placés sous le signe du fruit bien mûr et empreints d'une belle minéralité qui leur donne de l'allonge.
Les rouges Ilarria 2005 et cuvée Bitxintxo 2003 doivent encore patiner leur tannins mais vont preuve d'un joli potentiel. Le premier fera certainement merveille sur une axoa de veau!!!
Un trés agréable moment de dégustation, d'échange et de convivialité. Je recommande ce domaine pour tout oenophile en visite au Pays Basque.

Hors Arratxea et Brana connaissez vous d'autres domaines dignes d'intérêt dans la région?
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2586
  • Remerciements reçus 122

Gildas a répondu au sujet : Re: Irouléguy, le vin qui colle aux basques

Hors Arratxea et Brana connaissez vous d'autres domaines dignes d'intérêt dans la région? : Arretxea, Brana et Abotia, le tour est fait.

Gildas
LPV Normandie
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17
  • Remerciements reçus 0

antoine pauly a répondu au sujet : Re: Irouléguy, le vin qui colle aux basques

> domaines dignes d'intérêt dans la région? :
> Arretxea, Brana et Abotia, le tour est fait.


Moi je dirais Arretxea et Etxegaraya....Etxegaraya ( Joseph Hillau) pour son excellent rapport qualité / prix , notamment..... Mais il y a également de nouveaux domaines depuis quelques années : quelqu ' un peut il nous en dire plus ? Il faut aussi savoir sortir des crus battus....
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 366
  • Remerciements reçus 1

geoboy a répondu au sujet : Re: Irouléguy, le vin qui colle aux basques

region inconnue jusqu'a hier en ce qui me concerne. Mon caviste rentrant de la region, il organisait une petite degust Jurancon/Irouleguy.

Quelle decouverte. Des vins superbes, rien a laisser de coté.

Deux domaines presentés etaient le domaine Illaria et Bordathio Extaldea. Le premier produisant un Irouleguy Blanc et un rouge a base de Tannat et des 2 cabernet. Le second, un 100% Tannat tout a fait bluffant.

Encore une fois, je suis un inculte de cette region mais cette premiere rencontre fut riche en enseignement et quel plaisir que de decouvrir de si bonne choses quand on ne s'y attend pas.

Hugues

Hugues
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1130
  • Remerciements reçus 0

davidfrt a répondu au sujet : Re: Irouléguy, le vin qui colle aux basques

Bonjour

De retour du Pays basque où j'ai passé mes vacances en partie, j'ai goûté plusieurs vins:

Cave des vignerons à St Etienne de Baigorry:

J"ai beaucoup aimé deux vins: le Mignaberry goûté sur deux millésimes 2002 et 2005, 2002 étant plus évolué a eu ma préférence.

L'Omenaldi sur 2004 et 2001, j'ai trouvé le 2001 superbe, un vin avec beaucoup de caractère.

Par contre, je n'ai pas du tout aimé les vins bas moyen de gamme de la cave (type Gorri d'Ansa)

J'ai également testé quelques producteurs (rouge uniquement):

Etxegaraya 2005: Très joli vin à un prix raisonable
Arretxea 2006: Superbe malgré sa jeunesse, le meilleur rapport QP à mes yeux.
Mourguy 2005: Très agréable également, beaucoup plus sur le fruit.

J'ai visité le domaine Brana également:

Globalement, je n'ai pas beaucoup aimé les vins (à la rigueur, l'Harri Gori 2005 était assez sympa et le prix correct). ce n'est après qu'une question de goût. Par contre les eaux de vie sont superbes! (celle au cacao...)

Tout celà dégusté avec la gastronomie locale dont de superbes fromages et jambons locaux.Ahhh

Et je ne vous parle même pas du chocolat.... D'ailleurs si quelqu'un de Bayonne me lit, j'aimerais bien avoir un contact là bas pour m'envoyer le chocolat aux épices de chez DARANATZ,vraiment exceptionel!!!

Une adresse pour ceux qui se rendent au Pays Basque: La cave des producteurs de Navarre à St Jean Pieds de port: tous les vins d'Irouléguy (presque peuvent y être dégustés aux prix de 2,80 EUR le verre!) Super endroit avec en prime un joli choix de "tapas" locales pour accompagner le vin.

En tous cas, un superbe pays avec des gens particulièrement accueillant et une très jolie découverte que ces vins d'Irouléguy!

David
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret jean luc
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Messages : 3980
  • Remerciements reçus 2

milleret jean luc a répondu au sujet : Re: Irouléguy, le vin qui colle aux basques

""rouge uniquement)""

J'ai souvenir d'un très joli blanc du domaine Arretxea : "" Hegoxuri"
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 416
  • Remerciements reçus 0

boubou64 a répondu au sujet : Re: Irouléguy, le vin qui colle aux basques

Davidfrt, vu que tu as parlé de chocolat aux épices, j'ai le souvenir d'un pain d'épices aux figues "extraordinaire" acheté chez un artisan à Espelette (pays basque) en octobre 2005.

Ce pain d'épices n'est fait que pendant la période des figues et il est superbe!!!!!!!X(

Avis aux amateurs.....
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1130
  • Remerciements reçus 0

davidfrt a répondu au sujet : Re: Irouléguy, le vin qui colle aux basques

Merci à ceux qui se sont proposés pour le chocolat, DARANATZ accepte d'expédier
Je conseilles donc aux amateurs de tester ce fameux chocolat aux épices...

Le pain d'épices, je n'ai pas goûté, à Espelette, j'ai également testé le chocolatier...

Par contre tous les produits dérivés du piment... la purée de piment sur des grillades de porc locale le tout arrosé d'un Irouléguy...

Bon j'arrête de parler de la gastronomie basque, ce n'est pas le sujet du forum mais quand même, on mange bien au Pays Basque...

Dans le Bearn aussi Boubou64...;)
#24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 806
  • Remerciements reçus 0

Scoll a répondu au sujet : Re: Irouléguy, le vin qui colle aux basques

Boubou,

Le pain d'épice ce n'est pas à Ainhoa (10mn d'Espelette) ? j'y étais la semaine dernière et c'est là bas que nous avons acheté des pains d'épice extras: Nature, Figues et Pruneaux/Armagnac/Noix (les 2 derniers qu'on a congelé pour ressortir au moment des fetes avec un petit foie gras..)

pas vu ça à Espelette.

David, on a également acheté du chocolat chez Daranatz, un plus classique mais absolument excellent...je confirme l'adresse !!!

Cordialement

Stanislas
#25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1130
  • Remerciements reçus 0

davidfrt a répondu au sujet : Re: Irouléguy, le vin qui colle aux basques

en effet, je me souviens avoir vu du pain d'épices à Ainhoa...
Tenté mais nous avons résisté

Stanislas, tu utilises le Guide du routard?

David
#26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 806
  • Remerciements reçus 0

Scoll a répondu au sujet : Re: Irouléguy, le vin qui colle aux basques

En général, plutôt guide vert, ou les 2 en plus du Gault et Millau pour les restaus

Stanislas
#27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • damien authier
  • Portrait de damien authier
  • Visiteur

damien authier a répondu au sujet : Re: Irouléguy, le vin qui colle aux basques

(suite post de geoboy septembre 2007) Ilaria en blanc c'est rare ! Mr Espil en vend assez rarement au caviste...

Pour info, Bixintxo Aphaule, le vigneron du Domaine Bordattio Etxaldea produit également un cidre superbe (cuvée Txalaparta) issu de deux vieilles variétés de pommes.
#28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 416
  • Remerciements reçus 0

boubou64 a répondu au sujet : Re: Irouléguy, le vin qui colle aux basques

Non, non, le pain d'épices, c'était bien un artisan (une femme) qui vendait dans un tout petit magasin à espelette.....mais c'était en octobre 2005...
#29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2225
  • Remerciements reçus 80

oenoJB a répondu au sujet : Re: Irouléguy, Gorri d'Ansa 2006

Irouléguy, Gorri d'Ansa 2006 :
Bu hier au restaurant la cuvée de base de la coopérative qui m'avait il y a quelques (grosses) années laissé un souvenir plutôt agréable sur de la cuisine basque.
La robe est sombre, le nez très discret (le vin fut servi un peu frais).
En bouche, c'est ultra simple et franchement quelconque. Un peu de fruits, pas de longueur, une acidité prononcée en finale.
Comme quoi les souvenirs de jeunesse, c'est parfois trompeur !
#30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck