Nous avons 1548 invités et 45 inscrits en ligne

Terroir de Cunac : l'Oublié

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 17990
  • Remerciements reçus 1819

Jérôme Pérez a créé le sujet : Terroir de Cunac : l'Oublié

L’abondante littérature sur le vignoble fait état de trois terroirs bien distincts à Gaillac : le terroir des premières côtes, celui du plateau cordais et enfin le terroir de graves de la rive gauche du Tarn. Il suffit cependant de prendre une carte de l’appellation pour remarquer cette enclave à l’Est de l’appellation, qui pourtant la comprend : Cunac.

La réalité semble d’ailleurs ne pas être si simple en terme de géologie et permet de comprendre d’ailleurs qu’il est un peu simple d’opposer comme on l’a fait trop souvent rive gauche et rive droite, la première étant favorable aux vins rouges et l’autre aux vins blancs. Il est tout à fait possible de revisiter cette division en isolant la plaine du Tarn, composée d’alluvions récentes, peu propice à la culture de la vigne et pourtant largement plantée. Les coteaux du nord étant constitués de terreforts calcaires peu à moyennement profonds, sensibles au stress hydrique et pauvres. Au sud, on trouve plus d’argiles à graviers. Le plateau Cordais est bien individualisé : il est composé de sols calcaires peu profonds, pauvres, qui emmagasinent rapidement la chaleur. Ils sont sensibles à l’érosion. Mais que l’on tourne la question dans tous les sens, l’enclave excentrée de Cunac ne rentre dans aucune de ces catégories et force est de reconnaître que les sources sont bien rares, comme si il y avait une volonté de l’éliminer, de l’éradiquer, à l’image d’ailleurs de l’évolution de la surface plantée qui diminue comme peau de chagrin. Du reste, le nom même de Cunac qu’arboraient fièrement les étiquettes des bouteilles qui en contenait l’essence est aujourd’hui renié et seul « Gaillac » est autorisée sans mention de l’origine précise, comme si l’administration locale avait voulu gommer ce particularisme. On peut d’ailleurs s’étonner de ce mouvement unificateur, voire uniformisateur, quand partout dans les zones de production de vins de qualité, la politique est à l’individualisation des crus. Et pourtant, ce terroir de Cunac existe bel et bien, clairement différencié du reste de l’appellation, avec ses sols caillouteux, acides, reposant sur des argiles à graviers. C’est d’ailleurs peut-être aussi cette différence qui crée l’oubli et le traitement qui a été réservé à cette zone. Une différence telle que la caractéristique du vin n’a pas été comprise (et ce terme est à prendre dans ces deux sens), ne correspondant en rien à ce qui se faisait dans le reste de l’appellation. Dernière infamie faite à ce terroir, l’inclinaison donnée à éliminer la richesse ampélographique de la zone, où l’on trouvait par exemple du Carignan, pour y planter presque exclusivement du gamay. Est-ce la présence de schistes qui a laissé penser que ce terroir s’y prêtait mieux qu’un autre ? Toujours est-il que c’est cette réalité aujourd’hui qui prévaut et qu’effectivement, « on » a fait de cette enclave une zone bien terne, pratiquement dévolue à la production de vins primeurs à base de gamay, la totalité du raisin étant livré à l’antenne locale de la cave coopérative de Labastide de Levis.
Quelle injustice, pourtant ! Le vin rouge de Cunac est le plus ancien vin rouge de Gaillac reconnu officiellement : Pendant près de 50 ans, au cours du XXème siècle, il a été le seul VDQS (Vin Délimité de Qualité Supérieure) du département (le Gaillacois était alors spécialisé dans les vins blancs et mousseux). Si l’AOC avait été obtenue en 1938 pour les vins blancs, ce n’est qu’en 1970 que Gaillac a été reconnue appellation d’origine contrôlée pour ses vins rouges et le mérite en revient d’abord à la qualité des vins de Cunac.
Il est certes un peu romantique de s’inscrire dans cette vision de la belle oubliée, du fabuleux terroir qui sommeille. Ce qui est certain cependant, c’est que ce terroir si particulier vaut bien mieux que le sort qui lui a été réservé. A l’heure où l’on cherche des terroirs de qualité pour le vin, là où la vigne n’avait jamais été plantée, il conviendrait peut-être de chercher dans ceux que l’on a laissé s’éteindre avant qu’ils ne soient totalement oubliés.

Quelques repères historiques :

- Implantation romaine la culture de la vigne dans le Gaillacois
- X ième siècle, développement du vignoble sou s’influence des bénédictins de Gaillac. Le vignoble de Cunac est rattaché à l’entité gaillacoise.
- XI ième Siècle : extension du vignoble de Cunac à l’époque des templiers
- Renommée des vins de Cunac diffusés par voie fluviale jusqu’en Angleterre
- François Ier consacre le vin de Cunac
- Richelieu en fait, dit-on, son vin de messe
- Le phylloxéra décime le vignoble au XIX ième siècle
- Reconstitution entreprise dès le début du XXème siècle de manière précipitée et désordonnée. L’arrivée des plants hybrides, très productifs et peu exigeants, perturba le marché viticole (avec notamment la grande crise de 1907).

Evolution récente :

Autrefois présente sur la plupart des communes du canton de Villefranche d’Albigeois ainsi que quelques communes limitrophes, ce n’est que vers la fin des années 1970 que la vigne a commencé son recul, d’abord sur la partie haute du canton puis, au fil des cessations d’activité, sur toutes les communes.

Ainsi, en 2004, seulement 101 hectares de vigne subsistent (il y en avait encore 333 en 1987 !) répartis sur les communes suivantes :

CUNAC 59ha
BELLEGARDE 20ha
CAMBON 9ha
FREJAIROLLES 9ha
MOUZIEYS-TEULET 4ha

Ces 101 ha sont cultivés par 20 viticulteurs (dont 8 sur la commune de CUNAC) adhérents à la cave coopérative de Labastide-de-Lévis et livrant la totalité de leur récolte à la cave de CUNAC.
Petit à petit, l’abandon des vieux cépages bordelais, mérille, jurançon et carignan a laissé la place à 2 cépages dominants : le gamay et le duras.

Depuis la fin des années 1990, la législation stipule de ne plus mentionner le nom de CUNAC sur les étiquettes ; en effet, seule l’appellation Gaillac est autorisée.

Jérôme Pérez
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26069
  • Remerciements reçus 916

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Terroir de Cunac : l'Oublié

Merci Jérôme pour ce très bel article !

Luc
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82953
  • Remerciements reçus 8514

oliv a répondu au sujet : Re: Terroir de Cunac : l'Oublié

Très bel article de fond que j'espère, les LPViens découvriront ! (tu)

Oliv
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1814
  • Remerciements reçus 0

DamienH a répondu au sujet : Re: Terroir de Cunac : l'Oublié

Merci! Très intéressant... et touchant.

"Damien pour ce soir, va nous chercher une bouteille de précision à la cave."
Ma grand mère, 89 ans.
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18287
  • Remerciements reçus 3197

Eric B a répondu au sujet : Re: Terroir de Cunac : l'Oublié

C"est assez impressionnant de voir comment un vignoble peut tomber dans l'oubli. En Dordogne, il s'est passé un peu la même chose avec Domme (près de Sarlat) qui avait très bonne réputation depuis le Moyen-Age, et qui ne s'est jamais remis du phylloxera. Depuis 1992, des agriculteurs l'ont relancé modestement : voir ICI

Eric
Mon blog
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1027
  • Remerciements reçus 43

apoitou a répondu au sujet : Re: Terroir de Cunac : l'Oublié

Merci Jérôme pour cet instructif et touchant article. Cependant quelle est aujourd'hui la qualité des vins produit à Cunac par la seul coopé malgré l'appauvrissement ampélographique ?
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 17990
  • Remerciements reçus 1819

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Terroir de Cunac : l'Oublié

Difficile de parler de qualité et surtout de l'évaluer. Tous les raisins sont vendus à la cave coopérative et servent à inonder le marché au moment des vins primeurs, 3ième jeudi de novembre.(rien à voir avec la campagne primeur Bordelaise, Cunac n'intéresse pas encore 1855 !)
Il faudrait sans doute fouiller un peu et chercher s'il ne se cache pas un fou qui fait son vin avaec autre chose que du gamay dans le secteur.
J'avoue que je partirai bien à la recherche d'une vigne de carignan, puisqu’il y en avait, dans ce secteur. Pour le coup, on serait bien sur cette fameuse limite nord de plantation, soit disant méliorative. On peut toujours rêver...

Jérôme Pérez
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 42
  • Remerciements reçus 0

LUCAS Stéphane a répondu au sujet : Re: Terroir de Cunac : l'Oublié

Bien vu! C'est à mon avis aussi un grand terroir. Pour moi qui sillonne le vignoble à longueur d'année, il n'est pas bien difficille de s'en appercevoir, mais pour un amateur, aussi éclairé soit-il, il faut le faire. Chapeau monsieur Perez!

Le nom Cunac va réapparaitre sur les étiquettes pour la prochaine récolte 2011, mais.......sur les IGP! Donc production de masse. Production qualitative, on fait confiance aux collègues de la coop., mais dans le profil vin technologique, et non vin de terroir. C'est peut être dommage.

Ceci dit, j'ai bien peur que le carignan n'arrive pas à maturitée sur ce terroir.

Pour les terroirs oubliés, voir celui de Cabanès, après Graulhet. Notamment guy FONTAINE des vignes des Garbasses. Des graves encore, mais pas celles du Tarn.

De toute façon, il y a de grands terroirs partout en France. La difficulté étant de les découvrir. Ce qui n'est pas si simple puisque un grand terroir peut devenir mediocre en 50 mètres. C'est aussi valable dans les grandes appellations.
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 38
  • Remerciements reçus 0

divinflacon a répondu au sujet : Re: Terroir de Cunac : l'Oublié

Du carignan à Gaillac ? j'en connais une qui s'y intéresse de près, elle pourrait même en planter prochainement !
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 42
  • Remerciements reçus 0

LUCAS Stéphane a répondu au sujet : Re: Terroir de Cunac : l'Oublié

Il y avait 10 ha de carignan dans le Tarn en 2008; il y en a 6 ha aujourd'hui!

Ce n'est certainement pas le bon fil pour parler de cela, mais certains cépages ne sont pas adaptés au climat qui semble s'installer dans nos régions depuis le début des années 2000.
Le meilleur endroit pour cultiver un cépage étant sa limite septentrionale, nous allons peut être devoir nous poser des questions sur notre encépagement.
C'est d'ailleurs un sujet largement abordé dans le milieu viticole. Pour cette même raison l'irrigation est aussi un sujet d'étude.

SL
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 136
  • Remerciements reçus 0

Zoi a répondu au sujet : Re: Terroir de Cunac : l'Oublié

TRES intéressant. Merci pour toutes ces infos.

En y repensant, quand on passe en voiture dans le coin, on se rend effectivement compte que le paysage diffère de celui de la vallée du Tarn & même du plateau Cordais.
Si un viticulteur sort du chapeau et y fait des vins de qualité, il serait diablement intéressant de faire une dégustation comparative de vins représentatifs des différents terrois du gallacois (l'élevage et l'encépagement étant proches par ailleurs).

François
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 17990
  • Remerciements reçus 1819

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Terroir de Cunac : l'Oublié

le problème, c'est que j'ai bien l'impression qu'il ne reste que du gamay sur cette zone de Cunac.

Jérôme Pérez
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 136
  • Remerciements reçus 0

Zoi a répondu au sujet : Re: Terroir de Cunac : l'Oublié

Dommage ! Mais qui sait. Peut-être que les choses changeront. Du moins, il faut l'espérer...

En tout cas, merci encore pour toutes ces infos. (tu)

François
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19990
  • Remerciements reçus 776

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Terroir de Cunac : l'Oublié

"le problème, c'est que j'ai bien l'impression qu'il ne reste que du gamay sur cette zone de Cunac."

quel problème cela pose? mauvais clone? inadaptation au terroir?
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 17990
  • Remerciements reçus 1819

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Terroir de Cunac : l'Oublié

parce que je ne pense pas que ce soit le plus indiqué des cépages à Gaillac. Ce terroir appartient à l'AOC. Braucol Duras, sans doute s'y plairaient. La syrah à mon avis aussi. Et sur les traces de schistes, le carignan, pourquoi pas : il y en a toujours eu dans le sud ouest, comme du grenache. Certes en proportions anecdotiques, mais quand même.

Jérôme Pérez
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 42
  • Remerciements reçus 0

LUCAS Stéphane a répondu au sujet : Re: Terroir de Cunac : l'Oublié

Il y a sur cette aire l'ensemble des autres cépages Gaillacois, braucol, duras, etc...

L'ensemble de ces surfaces partent à la coop de labastide. A ma connaissance il n'y a pas à ce jour de vins produits exclusivement sur cette zone. Ces raisins sont très certainement mélangés à ceux des autres terroirs de la coop.

Il faut ajouter que sur Cunac on a tendance à se spécialiser dans une autre culture....celle des pavillons et autres villas!

A noter que sur les coteaux de lavazière et de Puygouzon, il existe des sols de graves remarquables. Ces terroirs sont à ajouter aux terroirs oubliés de notre beau territoire. Il y en a partout en France pour qui sait ouvrir les yeux. Pour les autres, il y a les guides et les étiquettes qui expliquent et qui affirment ce qui est valable.
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19990
  • Remerciements reçus 776

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Terroir de Cunac : l'Oublié

merci pour cet avis.
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 17990
  • Remerciements reçus 1819

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Terroir de Cunac : l'Oublié

Stéphane, il reste quelques vignes sur Puygouzon.
On m'a parlé aussi de très belles graves sur Lautrec. Des zones de galets roulés qui ressemblent à Chateauneuf.

Jérôme Pérez
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 42
  • Remerciements reçus 0

LUCAS Stéphane a répondu au sujet : Re: Terroir de Cunac : l'Oublié

Il y a de quoi se distraire....

A vos pioches, à vos sécateurs! Ces terroirs ne demandent qu'à renaitre!
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21544
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Terroir de Cunac : l'Oublié

Je viens de découvrir, ce soir, ce bel article, Jérôme.

Désolé, je n'ai plus le temps de tout lire.

Un grand Merci pour ces informations très intéressantes.

Amitiés,
Thierry
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1
  • Remerciements reçus 0

Sébastien F a répondu au sujet : Re: Terroir de Cunac : l'Oublié

Bonsoir à tous,
en faisant quelques recherches, j'avoue être très surpris par cet article. Je suis viticulteur sur ce fameux "terroir oublié" et très touché de ton article Jérôme. J'en profite pour te passer le bonjour Stéphane, comme quoi internet est vaste mais on se retrouve facilement sur la toile. Pour donner quelques informations, je confirme que ce terroir est bien composé à dominante Gamay (50%) le reste étant du Duras (30%) Braucol (10%) et un ensemble d'autres cépages Cabernet Sauvignon, Syrah, Jurançon pour les 10% restant. Les Carignans, Mérille, Jurançon ont disparu avec la réorganisation de l'appellation. L'INAO a accepté pendant quelques année la réconversion des droits de ces cépages VDT en droits AOC. Le cahiers des charges de l'appellation imposant un certain pourcentage de Duras, Braucol et Syrah afin d'avoir le droit de produire de l'AOC. Ce vignoble de Cunac est "totalitaire" à la cave de Labastide de Lévis, on ne trouve plus de vignerons indépendant sur ce secteur. Le sol très caractéristique (Argiles à graviers et silex) ne permet pas de développer le potentiel aromatique et qualitatif des cépages blancs. La cave compte aujourd'hui une superficie environ de 1200 hectares répartie sur un très vaste secteur, "plus de 70 km d'envergure", avec une topologie très différente, qui fait la force de notre entreprise. Nous avons la chance d'avoir une production extrèmement différiencée : Blanc sec perlè, Blans sec, Blanc doux et vendanges tardives, Mousseux brut, 1/2 sec et rosé brut, Rosé, Rouge et bien sur le rouge primeur produit exclusivement pour la cave de Labastide sur le terroir de Cunac. Comme l'a cité Stéphane, nous pouvons dès ce début de mois de Mai présenter enfin notre bouteille IGP Côte de Tarn Cunac que nous avions perdu depuis fort longtemps pour des raisons administratives. Ce produit reste sur une dominante Gamay, c'est à dire un vin très fruité mais avec une meilleure tenue que les vins Primeur. Il passe par un assemblage avec le Duras et le Braucol produit également sur le "Noyau de Cunac".
Pour ce qui de la spécialisation villa ... je confirme que la ville a tendance a pousser. Je ne sais pas si le fait d'être désormais patrimoine Mondial de l'Unesco va faire tout exploser mais pour le moment, nous somme comment dire une poignée d'irréductibles Gaulois à se battre afin de préserver notre patrimoine local : LA VIGNE.

A plus
Sébastien F
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck