Nous avons 1315 invités et 72 inscrits en ligne

CR: Des vins espagnols frais et fins : Viva Espana !

  • Messages : 6880
  • Remerciements reçus 4509

Jean-Loup Guerrin a créé le sujet : CR: Des vins espagnols frais et fins : Viva Espana !

CR: Des vins espagnols frais et fins : Viva Espana !

C’est Jean-Michel qui a organisé cette dégustation de vins espagnols pour mon club Amphores de Bourges. Et il s’était fixé un double objectif :
- Nous faire découvrir une grande variété de régions et d’appellations tout en évitant les deux grosses régions bien connues que sont la Rioja et la Ribera Del Duero.
- Nous proposer des vins frais et fins, à l’opposé de l’image classique de vins alcooleux et charpentés, il est vrai très souvent rencontrés.

Dans ce but il a tiré profit de ses différents voyages sur place et de différentes occasions pour goûter plusieurs dizaines de vins et ainsi faire sa sélection. Je dois dire qu’une telle préparation de dégustation pour un club d’amateurs est assez exceptionnelle ! :jump:
A-t-il réussi son pari ? Nous le verrons en fin de compte-rendu…

Mais je ne peux passer sous silence le magnifique jambon Serrano qui a fort bien accompagné les différents vins après avoir été coupé dans les règles de l’art !



On y va !


Vina Zorzal – Navarra – Corral de los Altos – 2015



Un vin 100 % grenache.

La robe est sombre, aux beaux reflets violets.
Ouvert et engageant, le nez affiche un fruité franc sur les petits fruits rouges et noirs, agrémenté d’une touche de cacao.
La bouche est sur le même registre, friande et gourmande, dotée d’une grande fraîcheur, de tanins soyeux et d’une belle allonge. Certes elle ne développe pas beaucoup de complexité mais elle est d’une buvabilité redoutable et c’est très bon, sans oublier le très bon rapport qualité / prix.
Bien ++ / Très Bien
Un vin parfaitement dans le thème.

Bodegas Borsao – Aragon – Campo de Borja – Tres Picos – 2014



Un vin également de monocépage grenache.

La robe est très sombre et assez jeune.
Le nez très intense développe des senteurs chocolatées, de vanillées, fumées et avec même une note de noix (!), sur une base de fruits noirs.
La bouche est ronde, chaleureuse voire capiteuse, sur la même aromatique que le nez. Une acidité bienvenue tente de rééquilibrer l’ensemble mais des saveurs de cacao ressortent en finale.
Bien (+)
Un vin pas désagréable mais qui n’est pas dans le thème retenu. Je ne suis d’ailleurs pas surpris d’apprendre sur le net que cette cuvée a été désignée « meilleur rapport qualité/prix des vins 2014 » par Robert Parker.


El Escocès Volante – Aragon – Calatayud – Manga del Brujo – 2014



Un vin d’assemblage 65 % grenache (vignes de 100 ans), 15 % syrah, 15 % tempranillo et 5 % carignan.

La robe est sombre et déjà un peu évoluée.
Le nez paraît puissant et capiteux, délivrant des arômes de fruits noirs, notamment la mûre, mais aussi de torréfaction (fumé et chocolat).
La bouche est plus équilibrée : on ressent moins d’alcool qu’au nez, une belle acidité donne du ressort au vin et l’allonge est toute en finesse et tension. Je lui reproche cependant une aromatique trop axée sur le fumé, contrairement au nez.
Bien ++
Un vin dont la bouche concorde bien avec le thème.


Bodegas Alvarez de Toledo – Bierzo – Mencia Noble – 2009



Un vin 100 % mencia, cépage local.

La robe presque noire possède des reflets très nettement violets : la robe quasiment la plus jeune pour le vin le plus âgé de la soirée !
Intense et précis, le nez dévoile un fruité pur sur le cassis, juste agrémenté d’une touche de ronce rafraichissante.
La bouche a choisi le même camp, celui de l’équilibre d’école entre une chair très fruitée, une belle rondeur, une fine acidité, un grain soyeux, une bonne allonge et une finale salivante.
Très Bien
Ce vin paraît à la fois jeune et abouti ; il n’est pas racé mais se situe parfaitement dans le thème et d’un rapport qualité / prix inouï (prix inférieur à 6 €… :? ::turn:: ).


Rafael Cambra – Valencia – Soplo – 2013



A nouveau un vin monocépage de grenache.

La robe est plutôt sombre et encore jeune.
Le nez intense est dominé par des arômes de guignolet, cet alcool à base de cerises noires et aigres et plus généralement de fruits noirs.
On retrouve ce fruité acidulé en bouche qui lui procure une bonne tension mais elle manque de volume, une légère astringence se faisant ressentir en finale.
Bien +(+)
C'est toutefois parfaitement adapté au thème choisi.


Bodegas Alceno – Jumilla – 50 Barricas – Premium – Syrah – 2012



Il s’agit en fait d’un assemblage de 85 % de syrah et de 15 % de mourvèdre.

La robe est noire avec des reflets très violacés.
Le nez très intense offre des fruits très noirs, mais aussi une touche de suie de ci, une autre moins engageante de vernis de là, et enfin quelques notes de violette.
La bouche est dotée d’une chair ample, dense et percutante, sur un beau fruité teinté d’épices. Une certaine fraîcheur est bien présente mais un peu insuffisante pour tempérer sa fougue.
Bien ++ pour sa générosité
Ce vin technologique (cryo-macération, micro-oxygénation) se situe en dehors du thème visé mais il est proposé à un prix très doux.


Bodegas La Magdalena Sueno – La Mancha – Ribera del Jucar – 2013



Un vin monocépage de tempranillo.

La robe très sombre montre quelques signes d’évolution.
D’une belle intensité, le nez fait la part belle à un fruité secondaire de fruits très compotés, sans oublier des notes de cuir noble et de réglisse.
L’attaque est assez fluide puis la bouche prend de l’ampleur et de la consistance, soutenue par des tanins qui la titillent. La belle acidité et l’aromatique plus austère qu’au nez participent à un équilibre plutôt frais.
Très Bien
On retrouve un vin bien en accord avec le thème.


Venus La Universal – Catalunya – Montsant – 2014



Cet assemblage de Carignan, grenache et syrah, produit à partir de raisins non égrappés est l’œuvre de Sara Pérez (Mas Martinet) et de René Barbier (Clos Mogador). Avec de tels parents on pouvait s’attendre à un grand vin !

La robe est sombre, ni encore jeune ni déjà évoluée.
Le nez très intense donne une impression d’aboutissement et de plénitude : des fruits compotés, des épices nobles et une touche de cacao non alcooleuse se mêlent pour offrir cette synthèse charmeuse et complexe.
La bouche est celle d’un vin très droit et racé, d’une grande vivacité qui lui assure une belle colonne vertébrale. Sa chair dense et son grain de velours, sa finale délicieuse d’une superbe allonge sont autant de caractéristiques d’un grand vin.
Très Bien ++ / Excellent
On est monté d’une grosse marche, en qualité et en prix, tout en restant parfaitement dans le thème.


Terroir Al Limit – Catalunya – Priorat – Dits del Terra – 2015



Un vin 100 % carignan bichonné (sélection grain par grain, non filtré, non clarifié, élevé en foudres).

La robe est sombre et jeune.
Le nez affiche une belle intensité et un côté très classieux : des fruits noirs se combinent à des épices douces et l’émergence de précieuses notes florales vient complexifier le tout.
En bouche la matière imposante est très bien mobilisée par une acidité bien présente. Les tanins denses impressionnent, comme la grande persistance, mais on sent que le vin peut aller encore plus loin en termes d’accomplissement.
Très Bien ++
Un vin encore bien adapté au thème, même si sa personnalité va au-delà de la fraîcheur et de la finesse.


Eh bien mon décompte donne sept vins sur neuf qui sont jugés conformes au thème des vins frais et fins. Pour un pays tel que l’Espagne et avec une telle variété de régions, d’appellations et de millésimes, c’est une performance ! (tu)

Un grand merci à Jean-Michel pour son organisation sans faille. Viva Espana !
Chic : il recommencera dans quelque temps en se tournant vers la Nouvelle Zélande !


Jean-Loup
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, jean-luc javaux, Gibus, peterka, daniel popp, DUROCHER, tomy63, sebus, Frisette, GAET, leteckel, jd-krasaki, Cristobal, Fred1200

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck