Nous avons 2310 invités et 59 inscrits en ligne

Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

  • Messages : 5171
  • Remerciements reçus 6466

Réponse de icna sur le sujet CR:Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

CR:Camille Loye Arbois rouge cuvée Saint Paul 1987
Le caviste m'a parlé de 100% pinot noir alors que je pensais que c'était du Trousseau.
Il faut dire que ça fait drôlement penser à un pinot noir évolué.

Le nez est un peu typé pinot noir (ou vieux grenache pour faire plaisir à Manu ;) ), c'est un peu viandé.
La bouche est fine et tendue, c'est un peu animal mais on a encore un peu de fruits, la cerise. Il y a aussi un coté épicé. La finale est sur un registre un peu animal avec des tanins un peu assèchants et d'une longueur moyenne.
J'aime bien ce vin qui fait quand même bien évolué voir sur la pente descendante.

Camille Loye Arbois blanc cuvée Luron 1985
100% chardonnay.

Le nez est fin avec un petit coté oxydatif, un peu de noix fraiche.
La bouche est aussi d'une belle fraicheur et surtout étonnement jeune. En milieu de bouche le vin prend de l'ampleur, il y a de la noix, pas mal d'épices et des agrumes. Ce n'est pas trop marqué. C'est long, frais et très jeune.
C'est très bon (surtout d'une jeunesse... Je me répète mais bon) mais ce n'est pas exceptionnel non plus, ça manque un peu de gras à mon gout et surtout ne vaut pas les 70 euros demandé par le caviste.

Quentin
18 Fév 2012 12:44 #61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2361
  • Remerciements reçus 4214

Réponse de dt sur le sujet Re: Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

70 euros ::o!...
Ça valait à peine 25 euros au domaine. Mais bon ill n'y en a plus, Camille Loye n'a plus de blanc à vendre. Seuls les cuvées rouges restent en vente. La fin d'une époque.
Denis

Denis
18 Fév 2012 13:35 #62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5171
  • Remerciements reçus 6466

Réponse de icna sur le sujet Re: Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

A 25 euros je n'hésite pas une seconde.
Dommage de ne pas avoir pu profiter de ce domaine exemplaire.

Quentin
18 Fév 2012 14:01 #63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6590
  • Remerciements reçus 4421

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet Re: Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

J'ai trouvé cette cuvée Luron, millésime 83, à moins de 30€ dernièrement. En revanche la cuvée Saint-Paul en chardonnay m'a paru beaucoup plus spéculative (autour de 80€).

JB
18 Fév 2012 14:11 #64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2361
  • Remerciements reçus 4214

Réponse de dt sur le sujet Re: Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

Tous les blancs sont issus de chardonnay. En rouge, c'est du trousseau!

Denis

Denis
18 Fév 2012 16:26 #65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6590
  • Remerciements reçus 4421

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet Re: Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

En effet j'avais loupé cette histoire de pinot dans le CR de Quentin!

JB
18 Fév 2012 16:34 #66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12791
  • Remerciements reçus 3642

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Re: Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

dt écrivait:
> Tous les blancs sont issus de chardonnay. En
> rouge, c'est du trousseau!
>
> Denis

Cela voudrait-il dire que ce caviste,outre les prix demandés,raconterait de surcroît n'importe quoi??? B)

jlj
18 Fév 2012 17:05 #67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4138
  • Remerciements reçus 3911

Réponse de PtitPhilou sur le sujet Re: Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

Je confirme, comme mentionné plus avant :
sur Luron rouge : ploussard et trousseau à égale proportion.
Saint Paul rouge : trousseau

Luron & Saint Paul blanc : chardonnay.

Ce caviste va devoir réviser ses gammes.;)

Cordialement,
Phil
18 Fév 2012 18:04 #68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5171
  • Remerciements reçus 6466

Réponse de icna sur le sujet Re: Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

Au fait quelle est la différence entre les deux cuvées de chardonnay?

Quentin
18 Fév 2012 18:06 #69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4138
  • Remerciements reçus 3911

Réponse de PtitPhilou sur le sujet Re: Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

Bonsoir Quentin,

si j'ai bien tout compris, ce sont deux parcelles différentes.

Cordialement,
Phil
21 Fév 2012 21:52 #70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4138
  • Remerciements reçus 3911

Réponse de PtitPhilou sur le sujet CR: Arbois Luron 1985 de Camille Loye

CR: Arbois chardonnay cuvée du Luron 1985 de Camille Loye

[size=small]Après le rouge dégusté la semaine passée, une drôle d'expérience menée auprès d'amis néophytes, j'avais envie de retrouver un blanc de cette excellente provenance.[/size]

Robe dorée, évoluée bien sûr, brillante.
Ma crainte d'un nez univoque et oxydé ne s'est heureusement pas concrétisée : joli nez épicé, avec du miel et des fruits secs mais également des fleurs et fruits jaunes. Le spectre est plutôt complexe et riche.
La bouche montre aussi encore des signes de jeunesse, dotée d'une acidité équilibrée par une matière de belle densité. Le vin reste frais et possède une belle longueur en bouche.
Excellent compagnon de table. Une très belle bouteille qui possèdait encore du temps devant elle.

Phil
04 Mar 2012 22:43 #71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 273
  • Remerciements reçus 4

Réponse de entrovin sur le sujet Re: Arbois Luron 1985 de Camille Loye

J'ai dégusté ce vin à deux reprises. La première fois ce fut grandiose avec une complexité aromatique impressionnante et un équilibre souverain en bouche. La seconde fois malheureusement c'était beaucoup plus oxydatif et en l'occurrence plutôt monolithique et très puissant en bouche.
Concernant les rouges le Saint Paul 85 bu récemment offrait les avantages du vin vieux: complexité, équilibre, délicatesse, et ceux du vin jeune: fruit bien vivant. Incroyable! A servir à l'aveugle...
05 Mar 2012 11:20 #72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1915
  • Remerciements reçus 270

Réponse de philippe loiseau sur le sujet Re: Arbois Luron 1985 de Camille Loye

P'titPhilou écrivait:
.
> Excellent compagnon de table.
>
> Phil

Avec quoi philou ?
05 Mar 2012 18:56 #73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4138
  • Remerciements reçus 3911

Réponse de PtitPhilou sur le sujet Re: Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

Bonjour Philippe,

j'en ai encore une moitié en cours, mais pour le moment, ce fut plutôt avec un Comté de 18 mois, un velouté de butternut (réalisé avec une lichette de ce vin), et un midi, une escalope de dinde à la crème & aux morilles accompagnées de pâtes fraîches.
Du classique efficace. Mais je vais avoir encore un peu de temps pour la terminer sur des plats peut-être un peu plus recherchés. C'est l'avantage des vins typés "oxydatifs", c'est qu'on n'est pas pressé de les boire, on a tout notre temps.

Amicalement,
Phil
06 Mar 2012 18:23 #74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1915
  • Remerciements reçus 270

Réponse de philippe loiseau sur le sujet Re: Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

Merci Philou, j'en ai en cave, et pas encore goutté.
Je pense en effet, qu'avec crème, morilles et pâtes fraiches, l'accord devait parfaitement convenir.
06 Mar 2012 19:20 #75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95069
  • Remerciements reçus 25113
[size=x-small] Une bouteille bue grâce à l'excellent Ptitphilou ! [/size]

img801.imageshack.us...
CR: Domaine Camille Loye, Arbois, Cuvée Saint Paul, 1989

La robe est sur un joli doré brillant.
Le nez est absolument somptueux, sur des notes d'amande, d'aubépine, d'écorce d'orange avec une très fine pointe oxydative qui s'exprime sur la noisette.
Ces aromes sont d'une finesse et d'une élégance remarquables.
La bouche attaque sur une acidité assez élevée et là encore, laisse une impression toute en dentelle, un peu trop d'ailleurs pour s'exprimer sur le fromage.
L'accord est très bon sur un vieux gouda et un comté de 24 mois, catastrophique sur le St Marcellin, révélant un âcreté terrible et inexistant sur la puissance du Cusié qui dévore l'ensemble.
La finale est d'une grande longueur et laisse la bouche fraiche avec des goûts délicieux sur le palais.
Superbe vin, d'une impressionnante jeunesse ! (tu)
08 Mai 2012 16:24 #76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 98
  • Remerciements reçus 131
CR: Domaine Camille Loye, Arbois rouge, Cuvée Saint Paul, 1988

Un nez de vieux vin, sans rien de bien dominant.
Un toucher de bouche formidable: fin, soyeux, élégant, léger. Bel équilibre entre la matière et l'acidité. Une finale pas trop longue, toujours avec cette très jolie impression en bouche.
Ce vin descend tout seul, verre après verre. Il évolue un peu à l'aération, gagnant en complexité et en longueur.

C'est un très joli vin
08 Juil 2012 17:53 #77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2006
  • Remerciements reçus 2211

Réponse de herve2 sur le sujet CR: Camille Loye, Arbois

A l'occasion d'un resto offert à mes parents, à la bonne table de notre (nouveau) village, découverte à la carte de Camille Loye rouge et blanc. Saint Paul Rouge 88 et Luron blanc 85.
CR: Camille Loye
On s'arrange au niveau des plats et on prend les deux ;)

Saint Paul rouge 88 : nez qui rappelle tout de même au nez un vin "vieux" mais sans être désagréable. Belle complexité, vin sapide et long. C'est très bon.

Luron blanc 85 : Robe vieil or. Nez très complexe entre miel, fougère, fleurs blanches..., tout juste marqué par des notes oxydatives (l'aurais-je mis en Jura à l'aveugle ?). longueur superlative et souveraine, sereine aurais-je tendance à dire.

Prix plutôt raisonnable sur table (comptez 100 € au total pour les deux bts) et le plaisir de faire découvrir ça à mon père.

Indiscrétion de la patronne : un chef étoilé sachant qu'elle possédait de tels flacons souhaitait lui racheter son stock au prix de la carte.

Pou info, le restaurant est le "Saint-Loup" (71240 St Loup de Varennes) au sud de Chalon Sur Saône. Cuisine traditionnelle qui, sans être géniale, est très bien faite et très agréable... De la cuisine de terroir.

A +

Hervé
21 Oct 2012 17:28 #78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6590
  • Remerciements reçus 4421

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet CR: Camille Loye - Arbois, Cuvée du Luron - 1983

CR: Camille Loye - Cuvée du Luron - Arbois 1983

Depuis le temps que j'attendais de goûter cette cuvée après la découverte la "légende" de ce domaine sur LPV il y a quelques années.
L'occasion de mes 40 ans et de quelques lpviens réunis fut le bon alibi, vin servi sur le fromage de chèvre.

Contrairement aux dernières impressions lues ici le registe n'est pas oxydatif, ni vraiment oxydé.
Le nez est sur le beurre frais, les fruits à coques.
La bouche est pleine, gourmande et la finale de belle longueur.
Une bouteille délicieuse ma foi, sans être ébourrifante. M'enfin vu l'âge je dis chapeau quand même.

JB
23 Nov 2012 11:31 #79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95069
  • Remerciements reçus 25113
[size=x-small] Un vin bu lors d'une superbe soirée ! [/size]

CR: Camille Loye, Arbois, Cuvée du Luron, 1983

images.glop.fr/OlivL...
Oliv
La robe est sur le vieil or.
Le nez est hésitant, sur des notes de crème au beurre avec une pointe oxydative assez nette.
Le vin est assez massif en bouche, sur un gras un peu imposant et une acidité pas forcément bien intégrée au corps du vin.
Les goûts beurrés évolués sont marqués et laissent une impression de manque de fraicheur en bouche.
J'entends parler de Bourgogne 2003 en début d'oxydation, ce que je trouve très juste, moi qui ne goûte pas en aveugle.
Gui résume finalement très bien cette bouteille : "un vin qui laisse l'impression de ne pas avoir choisi son camp !".

Marc C
J'ai noté nez plus oxydé qu'oxydatif.
La bouche est imposante mais me semble manquer d'allant pour un oxydatif.
Par contre la finale est jolie, assez fraîche.
Au final je ne sais pas quoi penser de ce vin.

Denaire
Nez de vin oxydé, pas très agréable.
En bouche, c’est un autre discours, sur des notes oxydatives plus agréables, fruits secs, noisette, amande, mais aussi un peu de fruit. Finale assez longue et agréable.
Bien -, pour la bouche
25 Nov 2012 10:57 #80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3794
  • Remerciements reçus 931
Dégusté au cours d’une soirée Racines et Découvertes

CR: [size=large]Domaine Camille Loye, Arbois Saint Paul Trousseau, 1985 [/size]
Toutes les bouteilles sont ré-embouteillées sous vide avec bouchon neuf.

imageshack.us/a/img7... Bouchon propre mais qui m’a fait une petite peur quand j’ai enlevé la capsule : il dépassait de la bouteille de 1mm.
imageshack.us/a/img1...
Quelques 3 heures après l’ouverture, le vin était encore beaucoup sur l’acidité. Il lui a bien fallut 12h au frais pour s’exprimer.

Moi
Le vin qui semblait déjà très transparent à travers la bouteille apparaît extrêmement clair dans le verre.
La couleur est tuilée mais il reste des jolis reflets plus rouges. Quelqu’un évoque déjà le Trousseau…
Au nez, il y a du sous-bois, de la groseille et du cassis.
En bouche c’est assez semblable. Légèrement madérisé. Le lendemain je le trouverai plus viandé mais avec toujours un joli fruit rouge.
Si les tannins sont effectivement absents et que du coup la texture est tout en finesse, le vin exprime quand même pas mal de puissance aromatique soutenue tout au long de la bouche par une belle acidité.
Grande persistance.
Très bien

Groupe
Cuir, pruneau, champignon et boisé sont les sensations qui reviennent le plus. Certains aiment mieux le nez que la bouche. Il est reconnu comme vieux, voir trop vieux.
Ce sera tout de même le vin préféré de la soirée, ça tombe bien, c’était le but ! Yes !

Benoît ex Avinturier de LPVLyon2
11 Fév 2013 20:32 #81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4138
  • Remerciements reçus 3911
CR: Arbois cuvée Saint Paul (100% trousseau) 1988 de Camille Loye

[size=small]Après quelques semaines d'abstinence, j'avais envie d'un vin original et évolué.[/size]
Le bouchon est impeccable, sans être long mais au grain de qualité. Il est peu marqué.
La robe est brillante, aussi claire qu'attendue et d'un beau rubis aux reflets cuivrés.
A l'ouverture,des notes métalliques, ferreuses, signent un vin qui a besoin d'aération. Cela lui fait effectivement du bien, supprimant ces scories pour mettre en avant de jolies notes de fruits rouges, de fleurs et de sous-bois. Jolie complexité qui tient bien les quatre jours d'ouverture.
Le vin est bien équilibré et reste frais en bouche, jolie longueur. Là aussi, une aération lui fait du bien. Le vin fut au meilleur de lui-même à mon goût, le troisième jour (simplement rebouché avec le bouchon et placé au réfrigérateur). Je suis très favorablement impressionné par la qualité du jus et de la bouteille.
Un vrai bonheur.

Phil
17 Fév 2013 17:28 #82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5
  • Remerciements reçus 0
Camille Loye, après en avoir marre de voir pendant vingt ans ses vignes loués mal cultivées, a décidé de les vendre à Stephane Tissot. Ce dernier lui a acheté aussi un considérable stock de ses bouteilles. Ceci remonte à il y a deux mois.
A 93 ans, M. Loye il est encore en forme et accueillera avec plaisir ceux qui veulent lui rendre visite. En principe, il ne vend actuellement que du Saint-Paul rouge.
10 Avr 2013 18:19 #83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1078
  • Remerciements reçus 122

Réponse de Tinome sur le sujet CR: Domaine Camille Loye, Arbois 1988

Bonjour,

Bu le weekend passé une bouteille du CR: Domaine Camille Loye, Arbois 1988.

La robe du vin est d'un rouge léger et ruilée. Pour le nez, on est sur les petits fruits rouges et les feuilles mortes. En bouche, il y a une acidité marquée, mais pas dérangeante pour moi. La longeur est tout à fait correcte.

Une jolie découverte.

Serge
11 Avr 2013 19:32 #84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5171
  • Remerciements reçus 6466

Réponse de icna sur le sujet CR:Arbois Rouge Camille Loye Cuvée St Paul 1989

CR:Arbois Camille Loye Cuvée St Paul 1989

Le vin que je sers ressemble plus à un rosé qu'à un rouge.
Le vin n'est pas tout jeune et je vais balader les copains au 4 coins de la France.
Le nez est assez pur avec du fruit rouge, de la rose séchée et de la noix de muscade. Il y a aussi un petit coté sous bois.
La bouche montre une belle acidité sans jamais montré de dureté. On retrouve les arômes du nez avec la muscade encore plus marquée. Il y a aussi un aspect sanguin que j'aime beaucoup dans les vins. Malgré l'aspect léger du vin, il a une belle présence en bouche et les arômes sont enivrants. A l'aération je lui trouve un petit coté noix. Bonne longueur.
Je suis agréablement surpris par ce vin dont c'est ma première sur ce millésime.

Quentin
18 Avr 2013 22:52 #85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 638
  • Remerciements reçus 3
De passage à Arbois tôt un matin, trop pressés hélas, nous sommes très chaleureusement reçus chez Me Loye.

Nous goûtons trois rouges (trousseau) :
CR: Arbois Rouge Camille Loye
1987: Robe très évoluée, le nez est peu avenant, terre, feuilles mortes, la bouche est un peu poussiéreuse, des amers fatigants envahissent la finale. Je partage mes impressions et Me Loye me dit que la bouteille est ouverte depuis trop longtemps peut-être.

1988: Nez délicats, feuilles, sous bois, champignons, fruits rouges, cerise, fleurs séchées et une impression de fraîcheur. La bouche est agréable malgré la fraîcheur du verre. C'est très élégant, floral, un peu de prune et de généreux petits fruits rouges acides. Un joli panel d'épices vient compléter la finale assez longue. C'est très bon.

1990: Plus dense, mais aussi plus de fruit, plus de tout je pense. Moins délicat, solaire, paraît plus jeune d'une décennie. Un peu de fraise écrasée, assez longue finale rappelant le 88 mais moins en place. C'est trop jeune selon le géniteur du vin et c'est ce que je pense avoir ressenti.

Je repars avec quelques bouteilles. J'ouvre un Trousseau 1989:

Le nez est sur le renard mort. La bouche est atroce = passage en carafe et on l'oublie! Personne alors ne mise sur ce vin dont mon petit doigt me dit qu'il va tous les surprendre. Et ça n'a pas raté. Après un long passage en carafe, le nez est complexe, sous bois, champignons, fruits rouges, rose fanée, algues et épices. La bouche a un beau volume, sans aspérité. L'acidité porte le vin loin, loin, sur une finale complexe et salée.

J'ai trouvé ce 1989 plus profond que ce que j'ai pu goûter du domaine jusqu'à lors (mieux préparé aussi). Il m'a impressionné par sa profondeur, sa puissance, alors même qu'il garde la fraîcheur et la délicatesse de 1988 par exemple. Et il s'est marié à merveille non pas sur les viandes mais sur les crustacés et surtout sur le rouget! Accord sublime.

Merci à Monsieur Loye pour son accueil chaleureux.

Jad.
22 Mar 2014 14:31 #86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 638
  • Remerciements reçus 3

Réponse de Le Jad sur le sujet CR: Domaine Camille Loye - Arbois 1988 (rouge)

CR: Domaine Camille Loye Arbois rouge1988

Le vin ne ressemble pas à ce que j'ai goûté au domaine.
Le nez s'ouvre très vite sur le pruneau, les fleurs, la cerise, des épices (surtout le cumin), la rhubarbe. Pas de sous bois ni de champignons. C'est très frais, moins évolué.
La bouche a un beau volume, c'est fondu et équilibré. On y trouve plus de fruit qu'au nez, avec un de la fraise. C'est complexe sur les épices et le balsamique. La finale est longue, salée avec un peu de réglisse. Ça persiste longtemps sur les épices.
Superbe. La bouteille est descendue très très vite à 3.

Jad.
29 Mar 2014 10:14 #87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3794
  • Remerciements reçus 931

Réponse de lbb.contact sur le sujet CR: Camille Loye, Arbois, Saint Paul (Trousseau), 1989

[size=x-small] Bouteille dégustée par LPVLyon2 lors d’une Avinture d’un soir, le 19 Novembre [/size]

CR: [size=large]Camille Loye, Arbois, Saint Paul (Trousseau), 1989 [/size]

img15.hostingpics.ne...
Benoit-lbb
[size=x-small]A l’ouverture le midi pour le soir : Bouchon nickel mais bouteille reconditionnée, dans le verre c’est conforme à ce que j’attendais par rapport au 85 bu l’année dernière. [/size]
Ce vin a une couleur très translucide, grenat éclatant avec tout de même une évolution visible. Le nez est fin sur le noyau de cerise, la groseille acidulée. Bouche légère, peut-être un peu trop après la concentration du Joliette qui l’écrase un peu. On a cependant un très joli vin tout en finesse et en équilibre avec une jolie acidité. Le toucher de bouche est sympa et il y a quand même de la mâche. Cerises à l’eau de vie, humus, champignons c’est évolué mais souriant. J’aime beaucoup et il me semble le préférer au 85. Très Bien

Cédric
Nez légèrement poussiéreux, des fruits à noyaux, de la fraise écrasée. Bouche légère, souple, fruitée, tendue et légèrement acidulée en final. C'est pas un monstre aromatique mais c'est délicat, élégant, facile à boire. Des notes champignonneuses en persistance. J'avais misé sur beaujolais évolué, perdu. Voilà mon premier trousseau ... Bien +

Raphaël
Très légère réduction, note végétale, légère grenadine + cerise, grosse acidité en bouche pour ce trousseau sur la délicatesse.

Nicolas
La robe est très (très très) clair avec des reflets tuilés. Nez relativement discret et fin mais agréable et sur le fruit. Le touché de bouche est remarquablement soyeux, aérien. Des épices et une belle finale acidulés amènent du peps à ce vin très agréable ! Certainement mon rouge de la soirée.

Nolwenn
Nez sur la cerise kirshée, la griotte. Le vin est fin avec un de fraise qui apporte beaucoup de gourmandise. La longueur est bonne et la finale est ronde pour finir tout en douceur. Un des plus beau trousseau que j'ai bu.

Benoît ex Avinturier de LPVLyon2
04 Déc 2014 20:12 #88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • StephG
  • Portrait de StephG
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de StephG sur le sujet Re: Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

Lors de ma dernière visite en Arbois, la boutique de Stephane Tissot vendait des Trousseau 89 et 90 de Camille Loye à 25 ou 30€ la bouteille. Je crois qu'il lui a racheté une partie de ses stocks.

Steph
08 Déc 2014 22:11 #89

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3794
  • Remerciements reçus 931

Réponse de lbb.contact sur le sujet CR: Camille Loye, Arbois, Saint Paul (Trousseau), 1989

CR: Camille Loye, Arbois, Saint Paul (Trousseau), 1989

Nous avons bu à nouveau un 89 il y a peu.
Celui-ci était beaucoup plus monolithique sur la cerise et le noyau.
Il provenait de la cave d'un particulier et présentait pas mal de dépôt en "feuilles", peut-être un problème de conservation donc.

Benoît ex Avinturier de LPVLyon2
23 Aoû 2015 21:32 #90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck