Nous avons 1397 invités et 44 inscrits en ligne

Domaine Stéphane Tissot, Arbois

  • Messages : 731
  • Remerciements reçus 0

SOCRATO a répondu au sujet : Re: La Mailloche 2000

#241

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3433
  • Remerciements reçus 678

PtitPhilou a répondu au sujet : Re: La Mailloche

J'utilise la même technique d'ouverture des vins cirés, Olivier. Le plus simple et le plus efficace.
Bravo pour la qualité du cr et des photos. Tu es un maestro :)

Phil
#242

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17858
  • Remerciements reçus 1693

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: La Mailloche 2000

ça c'est du compte rendu!

Jérôme Pérez
#243

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6667
  • Remerciements reçus 816

Yves Zermatten a répondu au sujet : CR: Stéphane Tissot (Domaine André et Mireille Tissot)

Beaucoup de plaisir récemment avec deux vins de chez Stéphane Tissot :
CR:
le Mailloche 2004, concentré, minéral, droit, dense et pur. Une très belle expression de chardonnay.

le Traminer 04 présente moins de tension, mais débordant de charme, de goût, de fruit, de gras, de rondeur, en restant équilibré et frais, avec une jolie finale acidulée.

élevage parfaitement intégré sur les deux bouteilles.

Yves Zermatten

Yves Zermatten
#244

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 974
  • Remerciements reçus 24

satristim a répondu au sujet : CR: Stéphane Tissot (Domaine André et Mireille Tissot) Traminer 2006

Ce soir, nous buvons notre dernière bouteille de CR: Tissot Traminer 06 (sur 3), et c'est vraiment délicieux, avec du fruit, de la tension, de la matière, des arômes complexes sur les agrumes, le thé, les noisettes.
Très bel équilibre. La prochaine fois, j'en prendrai 6, ou 12...
Stéphane Tissot propose des rapports q/p assez spectaculaire.
Cordialement
Frédéric
#245

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8440
  • Remerciements reçus 23

Anthony a répondu au sujet : CR: Stéphane Tissot (Domaine André et Mireille Tissot) Les Bruyères 2001

CR: Tissot Les Bruyères 2001

Robe bouton d'or assez intense.
Nez a tendance oxydative avec un petit cote de pomme. Belle minéralité et fraicheur.
Bouche sèche, incisive, d'un raffinement certain et dotée d'un bel équilibre. Long et gouteux. Belle bouteille.

Anthony
#246

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 792
  • Remerciements reçus 1

Damien G a répondu au sujet : CR: Stéphane Tissot (Domaine André et Mireille Tissot) Graviers 2004

CR: Tissot Arbois Les Graviers 2004:
Le nez est vif et expressif sur des notes de pain grille. En bouche, j'ai ete seduit par la mineralite superlative de ce vin, on croque du caillou! le vin monte crescendo et fini longuement, c'est vraiment un vin a boire a table, il se demarque et accompagne originalement un emiette de thon mi cuit a la graine de coriandre et une chantilly d'avocat. Et le lendemain, il est plus fondu et encore plus harmonieux.

Damien
#247

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4262
  • Remerciements reçus 1

Bertrand Le Guern a répondu au sujet : CR: IVV: Stéphane Tissot (Domaine André et Mireille Tissot)

Club toulousain In Vino Veritas
CR: Le domaine André et Mireille Tissot en Jura

[/b]Dégustation préparée par Didier Sanchez et commentée par Pierre Citerne.
Quelques commentaires de contexte :
La dégustation s’est déroulée en deux phases : l’après-midi avec 5 dégustateurs puis le soir avec 9 dégustateurs sur la même bouteille. Didier Sanchez a participé aux deux séances.
Le commentaire porte sur les vins du soir. Comme d'habitude certains vins ne se révèlent que le soir en raison de l’effet bénéfique d’une aération de 5H (dans la bouteille avec bouchon, position verticale). Les notes de Didier Sanchez (DS AM et DS SOIR) sont le reflet de ces variations.
Les vins sont dégustés à l'aveugle.
DS : Didier Sanchez - PC : Pierre Citerne – MS : Miguel Sennoun - CD : Christian Declume
Merci à Stéphane Tissot pour les 4 vins offerts.


Ordre de dégustation :
1. Arbois Poulsard 2005 :
DS AM12,5 - DS SOIR13,5 - PC13,5/14 - MS14 - CD12,5.
Note moyenne AM : 12,5 et SOIR : 13,8 - Prix : 9,50 €
- Robe dense pour un poulsard.
- Nez typé mais discret, très fruité, cerise soulignée d'une pointe d'animalité, puis guignolet…
- Tannique, extrait, très mûr : dimensions inhabituelles pour le cépage ; encore très jeune, manque pour l'instant de finesse et de gourmandise.

2. Arbois Poulsard "Les Bruyères" 2005 :
DS AM13,5 - DS SOIR14 - PC14 - MS14,5 - CD13.
Note moyenne AM : 13,3 et SOIR : 14,1 - Prix : 10,50 €
- Robe intense !
- Même type de nez que le précédent, profondément fruité, avec davantage de confit, d'épices, et peut-être de profondeur.
- Plus en chair, mais une matière qui présente le même profil tactile que l'autre cuvée de poulsard, tannique, vif, plein, vraiment très extrait…

3. Arbois Trousseau "Singulier" 2005 :
DS AM13,5/14 - DS SOIR14,5 - PC14,5/15 - MS15 - CD14.
Note moyenne AM : 13,9 et SOIR : 14,8 - Prix : 12,50 €
- Rubis vif et sombre, très sombre…
- Forte décharge fruitée dès le premier coup de nez, fruits rouges soulignés de notes poivrées et minérales.
- Tannique et mûr, corpulent, tendu, plein, structure extraite mais fine.

4. Côtes du Jura Pinot Noir "En Barberon" 2005 :
DS AM14 - DS SOIR(13,5?) – PC( ?)- MS(14,) - CD14.
Note moyenne AM : 14 et SOIR : (14) - Prix : 18,50 € (Cadeau de Stéphane)
- Robe de pinot "à la Dugat-Py", opaque et violacée.
- Nez fermé, concentré, encore sur son élevage ; filtrent des notes de petits fruits noirs (cassis, myrtille…), épicées et balsamiques.
- Extraction impressionnante, tannins à la limite de l'amertume et de la sécheresse, acidité pointue : imbuvable en l'état, un pari sur l'avenir… J'avais personnellement préféré la subtilité et l'équilibre du 2004.

5. Arbois Traminer (Savagnin Ouillé) 2004 :
DS AM15 - DS SOIR15 - PC15 - MS15,5 - CD15.
Note moyenne AM : 15 et SOIR : 15,2 - Prix : 10 €
- Or pale, reflets verts, du gras.
- Beau nez expressif, fruité (agrumes), épicé, brioché, miellé… finalement assez proche de celui d'un gewürztraminer, en plus discret.
- Savoureuse alliance du gras et de la vivacité en bouche, très propre tant aromatiquement que structurellement ; un plaisir immédiat, un fruit offert à apprécier avant qu'il ne perde sa spontanéité.

6. Arbois : Chardonnay "Classique" 2005 :
DS AM13,5 - DS SOIR13 - PC13,5 - MS14 - CD13,5.
Note moyenne AM : 13,5 et SOIR : 13,5 - Prix : 9,50 €
- Nez propre, immédiat, citron et notes de réduction, quelques épices.
- Sapide, net, léger ; ressemblerait assez à un (bon) mâcon de soif.

7. Arbois : Chardonnay "La Mailloche" 2005 :
DS AM15,5/16 - DS SOIR15 - PC15 - MS16 - CD14,5.
Note moyenne AM : 15 et SOIR : 15,3 - Prix : 13,50 €
- Robe pâle mais de belle présence.
- Nez dominé par le grillé de la réduction, très net, libérant à l'agitation des notes végétales et confites à la fois, assez "piquantes" : orangettes, angélique et giroflée…
- Tranchant et plantureux à la fois, vif tout en étant capiteux, bon développement de la structure, expression aromatique presque agressive.

8. Arbois : Chardonnay "La Mailloche" 2004 :
DS AM15,5+ - DS SOIR16,5 - PC16,5 - MS16,5 - CD16.
Note moyenne AM : 15,8 et SOIR : 16,5 - Prix : 13,50 €
- La réduction initiale du nez se résorbe en une très jolie présence florale, finement lactique aussi (beurre, crème).
- Expression racée et précise en bouche, grasse, sapide et vive, saveur organique prenante de jaune d'œuf et de crème fraîche qui évoque les meilleurs meursaults. Très pur, très droit, sans le profil tarabiscoté du 2005.

9. Arbois : Chardonnay "Les Graviers" 2005 :
DS AM15/15,5 - DS SOIR15,5/16 - PC15,5/16 - MS16 - CD15.
Note moyenne AM : 15,1 et SOIR : 15,8 - Prix : 14,50 €
- Doré assez soutenu.
- Senteurs de surmaturité : mirabelle, ananas, miel, également des notes grillées et camphrées (thym).
- Ampleur, gras, générosité d'un fruité "exotique" (ananas, mangue)… tout cela contraste fortement avec la très ferme acidité qui domine le vin, et qui équilibre finalement au mieux sa richesse, l'ensemble demandant simplement à se fondre.

10. Arbois : Chardonnay "Les Graviers" 2004 :
DS AM14,5/15 - DS SOIR16/16,5 - PC15,5 - MS16,5/17 - CD15,5.
Note moyenne AM : 15,1 et SOIR : 15,8 - Prix : 14,50 €
- Nez racé, réduit mais très pur, belle et enveloppante noisette fraîche "à la Coche-Dury"…
- Grande vivacité conférée par le terroir calcaire, acidité très haut perchée… on attendrait davantage de gras après ce nez magnifique, presque opulent, même si la matière, tendue, articulée, un peu amère, possède indéniablement du répondant.

11. Arbois : Chardonnay "Les Bruyères" 2005 :
DS AM15,5/16 - DS SOIR16 - PC16 - MS16,5 - CD15,5.
Note moyenne AM : 15,6 et SOIR : 16,2 - Prix : 14,50 €
- Aspect gras
- Nez ample, un peu musqué, fruit largement offert, agrumes et pêches…
- Large, le vin l'est aussi en bouche, présent, corsé, plein, possédant une assise aussi solide que son ossature acide.

12. Arbois : Chardonnay "Les Bruyères 2004 :
DS AM16,5 - DS SOIR15,5 - PC15/15,5 - MS15,5 - CD16.
Note moyenne AM : 16,3 et SOIR : 15,5 - Prix : 14,50 €
- Séduisant programme fruité et lactique (crème fraîche), soulignée d'un boisé grillé pour une fois un peu insistant.
- Belle matière, grasse et pleine, cohérente avec l'olfaction (riche, organique, élevage présent) ; heureusement l'ensemble est vivifié par une acidité "gaillarde".

13. Côtes du Jura Chardonnay "En Barberon" 2005 :
DS AM15,5+ - DS SOIR16,5/17 - PC16,5/17 - MS16 - CD15.
Note moyenne AM : 15,3 et SOIR : 16,5 - Prix : 15 €
- De beaux reflets verts, plus marqués que dans les robes des autres cuvées.
- Nez profond et immédiat, possédant davantage de "liberté" et de nuances que les autres, déjà pleinement racé, exhalant de magnifiques senteurs d'agrumes soulignées de légères notes de surmaturité (fruits confits)… on se croirait à Puligny, le nez sur les Pucelles du domaine Leflaive…
- La plénitude du vin se confirme en bouche, grand fruit, acidité gourmande, cohérence et longueur.

14. Côtes du Jura Chardonnay "En Barberon" 2003 :
DS AM16,5 - DS SOIR16,5 - PC16 - MS16,5 - CD16,5.
Note moyenne AM : 16,5 et SOIR : 16,3 - Prix : 15 €
- Encore des reflets verts.
- Nez opulent, aussi séducteur (coquetterie safranée…) et spontané que celui du 2005, à peine plus évolué, miellé, confit, mais frais (agrumes toujours dominants).
- Plein (mais sans doute moins ample que le 2005), riche, gourmand en bouche ; une légère sensation de douceur mais aucune mollesse, au contraire, une réelle élégance apportée par une acidité vibrante et sans dureté. Réussite étonnante pour le millésime.

15. Arbois Vin Jaune 2000 :
DS AM16,5 - DS SOIR16 - PC15 - MS16 - CD16.
Note moyenne AM : 16,3 et SOIR : 15,7 - Prix : 30 € (Cadeau de Stéphane)
- Bien typé au nez, complexité et ampleur satisfaisantes : noix verte, gras de jambon, alcool à brûler…
- Très sapide en attaque, une explosion aromatique suivi d'une finale un peu plus timide, légèrement abrupte, qui laisse ressortir l'alcool (14,5° annoncés).

16. Arbois Vin Jaune "111" 1997 : (élevage de 111 mois)
DS AM17,5 - DS SOIR17,5 - PC17 - MS17,5 - CD17.
Note moyenne AM : 17,3 et SOIR : 17,3 - Prix : 30 € (Cadeau de Stéphane)
- Magnifique robe jaune fluo !
- Bouquet très fin, capiteux, rancio noble et évocateur : toujours le gras de jambon, le tabac à pipe, l'orange confite…
- Bouche surprenante de race et de finesse malgré sa puissance aromatique impressionnante ; belle acidité qui équilibre une matière veloutée, tendre ; pas de lourdeur, pas de pesanteur alcoolique (alors que le vin est annoncé à 16°!), une rémanence aromatique rare… Un grand vin jaune d'Arbois, rivalisant avec les "vieillissements prolongés" de Jacques Puffeney.

17. Audace : (Mout de raisins partiellement fermentés issus de raisins passerillés) 2005 :
DS AM14,5 - DS SOIR15 - PC15 - MS15 - CD14.
Note moyenne AM : 14,3 et SOIR : 15 - Prix : 25 € (Cadeau de Stéphane)
- Robe rubis intense.
- Nez plaisant, fruité, volatil et confit (pruneau) évoquant un Recioto italien.
- De l'acidité, beaucoup de sucre, peu d'alcool (8°), remarquablement proche du fruit, une jolie gourmandise.



Conclusion :

La patte de Stéphane Tissot est manifeste dans toutes les cuvées ; ses vins sont toujours expressifs, intenses et très précis, très propres, des vins de perfectionniste. Peut-être même se prend-on parfois à souhaiter que certains s'expriment avec un peu plus de nonchalance, un rien moins d'application… comme de trop bons élèves à qui un poil de dilettantisme permettrait d'atteindre la grâce, ou du moins de proposer un commerce plus spirituel…
En goûtant les vins rouges, on est particulièrement frappé par ce désir de bien faire, d'aller jusqu'au bout, d'être premier de la classe. On sent que 2005 a donné de très beaux raisins, il y a peut-être eu trop d'ambition, de gourmandise dans l'extraction de la matière… Le poulsard ressemble à un trousseau, le trousseau à un pinot et le pinot… Ils semblent avoir perdu en buvabilité, en naturel et en élégance ce qu'ils ont gagné en force de constitution, en application, en démonstrativité. Le temps leur donnera peut-être raison…
Les blancs sont admirables. Les cuvées de chardonnay, magnifiquement élevées et nourries, rivalisent en vigueur, en saveur et en distinction avec les meilleurs vins de la côte de Beaune. Une acidité un peu plus abrupte et un moelleux (dans le sens de confort tactile…) tout de même moindre étant probablement les seuls caractères susceptibles de les trahir. Nous commençons à mieux cerner l'individualité des cuvées parcellaires : La Mailloche vive et spontanée ; Les Graviers distinguée, ferme, tranchante ; Les Bruyères ample et riche ; En Barberon profonde, nuancée, sensuelle. Légèrement surmûrs, opulents mais dotés d'une solide colonne vertébrale acide, les 2005 ne paraissent pas fondamentalement supérieurs aux complets et distingués 2004, pourtant issus d'une vendange plus difficile. Enfin le vin jaune 1997, vraiment remarquable, montre que la maison peut aussi exceller dans des exercices plus "traditionnels".


blg
#248

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18080
  • Remerciements reçus 3007

Eric B a répondu au sujet : Re: IVV: Stéphane Tissot (Domaine André et Mireille Tissot)

La "sensation de douceur dans "en Barberon" 2003 peut s'expliquer entre autres par un peu de sucre résiduel: 6g.

Les 2005 sont depuis très peu de temps en bouteilles (d'où la "structure tarabiscotée"). Il faut un peu de temps pour qu'ils s'en remettent. Ils montreront alors toute leur beauté: de ce que j'ai pu goûter en barrique, ils me paraissent vraiment supérieurs aux 2004.

Eric

Eric
Mon blog
#249

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4347
  • Remerciements reçus 1

teddyteddy a répondu au sujet : Re: IVV: Stéphane Tissot (Domaine André et Mireille Tissot)

Je n'ai personnellement pas un aussi bon souvenir de la Mailloche 2004, dont le nez m'avait fait entrevoir monts et merveilles que la bouche ne m'a pas donnés...

Laurent
#250

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82315
  • Remerciements reçus 7859

oliv a répondu au sujet : CR: Domaine André & Mireille Tissot Trousseau 2002

[size=medium]CR: Domaine André & Mireille Tissot Trousseau 2002[/size]

Ouvert cette bouteille sur des côtes d'agneau.
A la relecture du cr posté par Yves en page 5, je ne peux m'empêcher de penser que j'aimerais bien écrire comme lui. Admirable de précision et de justesse de ton ! (tu)

Cette bouteille est très intéressante à boire ET à analyser.

Premiez nez réduit, un peu grillé fumé et sur le cuir léger. Après 1 heure d'ouverture à épaule, s'ouvre et passe sur des notes d'une grande complexité. Les fruits tout d'abord puis des touches d'épices et de poivre pour finir le repas sur des notes mentholées.
La robe est assez évoluée (cette bouteille par rapport à celle bue en mars provient de ma cave cauchemar à l'amplitude saharienne), avec des notes roussâtres tirant sur l'orange.
L'attaque en dégustation pure parait un peu maigre mais va bien se rééquilibrer à table. Premier goût sur les fruits rouges (framboise puis compote de fraise) qui s'ouvre sur des notes plus puissantes de cuir et de jus de viande.
Une petite amertume et des tanins un peu fermes apparaissent sur la finale.
Très beau vin de table dans tous les cas et d'une grande originalité.

Les vins du Jura et leurs cépages particuliers ont vraiment leur magie propre et permettent souvent d'ouvrir de nouveaux horizons. (:P)

Terminée le lendemain, le fond de bouteille est plus ouvert et équilibré. Bonne nouvelle pour sa garde éventuelle.
#251

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2
  • Remerciements reçus 0

misiu a répondu au sujet : Re: Stéphane Tissot (Domaine André et Mireille Tissot)

Stephane a sorti un nouveau vin Jaune Le 111 avec 111 mois de fut, serieusement a decouvrir (tu)

misiu,
#252

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 914

Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Stéphane Tissot - La Tour de Curon - Le Clos 2004

CR: Stéphane Tissot - La Tour de Curon - Le Clos 2004
Déjà commenté ici , ce vin issu de très jeunes vignes (c'est le premier millésime commercialisé) a une nouvelle fois fait l'unanimité.
Il a été dégusté en face d'un Puligny 1er Cru Clavoillon 2004 de Leflaive, pour voir ce qu'il avait dans le ventre...
La robe est d'un jaune d'une belle intensité. Le nez semble très mûr, avec ce "je ne sais quoi" qui fait imanquablement penser aux blancs ouillés jurassiens, ceux de Tissot en particulier, je ne sais si c'est du à l'élevage ou au terroir, ou aux deux, le boisé est présent mais bien intégré, il ne domine pas la pallette aromatique. La bouche est riche, ample, grasse, mais en même temps reste remarquablement tendue grâce à une superbe acidité qui tient tout au long de la très longue finale. J'adore !
A mon sens et à ce stade, nettement supérieur au Puligny de Leflaive, plus incisif, plus boisé aussi, et moins mûr (mais très beau tout de même)...

Luc
#253

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6667
  • Remerciements reçus 816

Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Stéphane Tissot - La Tour de Curon - Le Clos 2004

rien à ajouter, je suis d'accord sur tout ;) magnifique vin !

Yves Zermatten

Yves Zermatten
#254

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • lowtek
  • Portrait de lowtek
  • Visiteur

lowtek a répondu au sujet : Re: Stéphane Tissot (Domaine André et Mireille Tissot)

Bonjour,
Je suis presque totalement novice en matière de vin, et donc a fortiori de vins du jura, mais j'ai quand même pû gouter et apprécier les vins de Stéphane Tissot, en particulier son Traminer 2004. Je voudrais juste poser une question technique qui renvoie à l'approche culturelle de ces terroirs: il me semble qu'on ne trouve pas dans la production de Tissot, de cuvée en savagnin non ouillé, équivalent par exemple à la cuvée tradition de chez Rolet par exemple, vin très caractéristique. Je crois qu'on ne trouve pas non plus ce type d'èlevage chez Michel Gahier par exemple, pour citer des vins que j'ai pû goûter. Pourquoi ce type d'èlevage ne remporte pas l'adhésion des jeunes producteurs? (Je conçois bien qu'elle produit peut-être des vins moins faciles à boire).
Par ailleurs, j'ai pû gouter le Trousseau 2004 de Tissot. Je n'avais jamais goûté ce cépage, mais le vin m'a paru très fermé. Je me demande si ce sentiment est dû à ma faible expèrience de ces vins, où s'il provient d'un manque de maturité.
#255

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18080
  • Remerciements reçus 3007

Eric B a répondu au sujet : Re: Stéphane Tissot (Domaine André et Mireille Tissot)

il me semble qu'on ne trouve pas dans la production de Tissot, de cuvée en savagnin non ouillé, équivalent par exemple à la cuvée tradition de chez Rolet par exemple, vin très caractéristique

Il te semble mal: il existe une cuvée savagnin non ouillé chez Tissot. Savagnin, tout simplement. C'est pour les distinguer qu'il a appelé la cuvée ouillée Traminer.

Le trousseau gagne à être bien aéré.

Eric
Mon blog
#256

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • lowtek
  • Portrait de lowtek
  • Visiteur

lowtek a répondu au sujet : Re: Stéphane Tissot (Domaine André et Mireille Tissot)

Merci.
Je n'ai jamais vu cette cuvée: c'est sans doute pour ça.
#257

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82315
  • Remerciements reçus 7859

oliv a répondu au sujet : Re: Stéphane Tissot (Domaine André et Mireille Tissot)

Plus d'infos sur ce vin, ICI .
#258

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • lowtek
  • Portrait de lowtek
  • Visiteur

lowtek a répondu au sujet : Re: Stéphane Tissot (Domaine André et Mireille Tissot)

Merci. Je n'ai trouvé ce vin ni chez les cavistes parisiens distribuant les vins de Stéphane Tissot, ni chez certains "cavistes alternatifs" online.
#259

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21
  • Remerciements reçus 0

Benny a répondu au sujet : Re: Stéphane Tissot (Domaine André et Mireille Tissot)

Lowtek,

il me semble que Lavinia en vend. En tout cas il y a quelque temps, il en restait. Mais c'est vrai que depuis leur réaménagement, il y a moins de références de chez Tissot.

Sinon, le meilleur moyen d'en trouver sera simplement de faire un tout au salon du Vigneron Indépendant qui a lieu fin novembre Porte de Versailles. Stéphane y est, et il fait goûter quasiment toute sa gamme.
#260

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : CR: Stéphane Tissot Arbois Sélection 2004

CR: Arbois Stéphane Tissot Sélection 2004 : 15/20 – 7/9/07
70% chardonnay – 30% savagnin vieilli de manière oxydative sans ouillage. Bel ensemble (assemblage, élevage), fleuri et fruité, dans lequel les notes suivantes s’invitent joyeusement : beurre, noisette fraîche, ajonc, pomme, citron, curry (beaucoup d’épices multiples). Bouche fraîche très agréable, grasse et fraîche à la fois, pleine de vitalité. Belle sève qui sait où elle va, signée Stéphane Tissot, avec un franc caractère.
#261

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8440
  • Remerciements reçus 23

Anthony a répondu au sujet : CR: Les Graviers - Stéphane Tissot 2002

CR: Tissot Les Graviers 2002, carafé 30 min du fait de son manque d'expression à l'ouverture.

Nez sur la pierre (minéral dans mon lingo) avec un petit côté floral. Très peu typé sur son cépage, ce nez est peu expressif.

La bouche reste marquée par le bois. Son manque de calibre et de saveur font que le côté boisé est amplifié. La finale est quelque peu déséquilibrée.

Peut-être un problème de bouteille ou une phase ingrate, mais ce vin n'est pas au niveau pour lequel il est reconnu.

Anthony
#262

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : CR: Stéphane Tissot La Mailloche 2002

CR: Arbois Chardonnay Stéphane Tissot La Mailloche 2002 : 15,5/20 - 21/9/07
Nez délicat, fruité (citron, noisette, fleurs blanches). Bouche propre, généreuse en goûts. Elle souffre forcément de la comparaison avec le formidable "les clos 1996 de Dauvissat" qui possède forcément un supplément de fond et de tenue en bouche.
#263

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : CR: André et Mireille Tissot Côtes du Jura blanc 1996

CR: André et Mireille Tissot Côtes du Jura blanc 1996 : 13/20 - 21/9/07
Nez très légèrement oxydatif, intrigant : huître, pêche épicée, fruits exotiques (ananas, mangue), truffe blanche (on peut penser à Jurançon, à ce moment). Bouche simple, citronnée, souffrant d'une relative chaleur et de platitude. L'ensemble est atteint d'une certaine mollesse.
#264

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : CR: André et Mireille Tissot Arbois vin jaune 1988

André et Mireille Tissot Arbois vin jaune 1988 : 15,5/16 - 21/9/07
Belle expression de vin jaune (citron confit, fumée, curry). Bouche bien en place, (encore) pas trop expressive.
#265

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2446
  • Remerciements reçus 41

BARRET Philippe a répondu au sujet : CR: Stéphane Tissot Arbois Chardonnay Les Graviers 2000

CR: Stéphane Tissot Arbois Chardonnay Les Graviers 2000

Beau nez retenu, marqué par la minéralité (j'en profite tant que Bertrand le Guern n'est pas là ! ;) ), avec des touches terreuses et d'humus, le tout très délicat.La bouche est à la fois délicate et bien dotée en matière, s'ouvrant sur des arômes terriens, puis fruités et finissant encore sur un goût de terre marqué, très agréable, plein de personnalité. Un chardonnay qui renvoie la plupart de ses cousins bourguignons à leurs chères études, surtout à 12,5 euros, prix d'achat à l'époque au Salon de Paris des Vignerons Indépendants. Un très beau vin, pas énorme de complexité, mais d'une digestibilité et d'un naturel époustouflant. On en boirait presque sans soif ! ;)

Philippe

Philippe
#266

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 194
  • Remerciements reçus 0

Zyp a répondu au sujet : CR: Tissot Mailloche 2001

CR: Tissot Mailloche 2001
bue au resto hier midi à un prix tout à fait corrrecte (30 euros)

Un nez brioché superbe digne d'un grand bourgogne. La bouche était bien présente avec une belle minéralité et une longueure très correste.
Un bon moment

Pierre
#267

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : CR: Stéphane Tissot La Mailloche 2002

CR: Arbois Chardonnay Stéphane Tissot La Mailloche 2002 : 14,5/15 – 9/10/07
Au nez, les notes de réduction donnent une sensation boisée. Nez de chardonnay, fruité, fleuri, avec ce petit quelque chose de dépaysé (notes de marc, légèrement oxydatives) qui oriente certains dégustateurs vers le Jura. Bouche nerveuse, citronnée, qui reste relativement simple mais fait preuve d’un caractère désaltérant agréable. Moins de fraîcheur, apparemment, que dans le vin bu chez Miguel le 21/9/07.
#268

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 182
  • Remerciements reçus 0

lucien-leo a répondu au sujet : CR: Tissot Chardonnay "classique" 2005

CR: Tissot Chardonnay "classique" 2005
J'étais curieux de découvrir un bon chardonnay ouillé du Jura.
Une belle découverte, j'ai vraiment aimé ce vin cisellé, ouvert sur ses notes de citron , de fleurs, un peu fumé. Belle matière vive comme je les aimes.
Par contre je me demande comment on fait pour trouver à l'aveugle un chardonnay du Jura. Je serai parti sur la Bourgogne car le nez est vraiment chardonnay.
C'est un bon rapport Q/P je trouve.

Léo
#269

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18080
  • Remerciements reçus 3007

Eric B a répondu au sujet : Re: Chardonnay "classique" 2005

je me demande comment on fait pour trouver à l'aveugle un chardonnay du Jura. Je serai parti sur la Bourgogne car le nez est vraiment chardonnay.

C'est vrai que sur 2005, c'est à mon avis plus difficile à différencier. J'ai bu une Mailloche sur ce millésime ce matin: la matière est ronde, soyeuse, fine (avec une p... de puissance, tout de même). Sur les 2004, il y a une rudesse plus jurassienne, je trouve.

Eric
Mon blog
#270

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck