Nous avons 1632 invités et 76 inscrits en ligne

Domaine Stéphane Tissot, Arbois

  • Messages : 8427
  • Remerciements reçus 24

Réponse de Anthony sur le sujet Re: en Barberon 2001

Jérôme,

j'ai rencontré Stéphane ce soir et lui ai fait part des désagréments que j'ai eu avec En Barberon (Pinot) 2001 (à 2 reprises).

Mea Culpa de sa part, il avoue ne pas avoir soufré de manière adéquate par rapport à ce vin. Problème corrigé depuis. Je pense que cela touche également le Chardonnay.

Anthony
29 Oct 2008 21:42 #361

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8427
  • Remerciements reçus 24

Réponse de Anthony sur le sujet CR: Quelques vins de Stéphane Tissot

CR: Tissot
Poulsard 2005: Nez sur les herbes médicinales, le fruit mûr et pur, la cannelle. Cela me rappelle les arômes de vin chaud, le soir au bord des pistes de ski, après une descente au flambeau :D. Bouche aux tannins marqués, mais fins, sur le fruit. C'est frais, pur, tout en longueur. Un sacré vin et un coup de coeur. ****
Trousseau Le Singulier 2005: Nez qui pinote, avec un beau fruit mûr. Bouche fraîche, fine, équilibrée et longue. Beau, mais j'accroche un tantinet moins que sur le Poulsard. ***(*)
Les Graviers 2006: Nez minéral, avec une touche d'amande et de calcaire. Bouche large, fruitée, à forte amplitude, sur ces notes de Chardonnay à l'oxydatif ménagé. Belle finale saline. ***(*)
Spirale 2004: Nez oxydatif, sur les fruits secs. Bouche gourmande, pleine de rondeur et de charme, se laissant siroter sans y réfléchir. Manque toutefois quelque peu de complexité aromatique. ***

Superbe (petite) revue d'effectifs. Le Poulsard à 19.- (13 Euros) prix caviste (sûrement moins au domaine) est un achat prioritaire.

Anthony
29 Oct 2008 22:18 #362

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84573
  • Remerciements reçus 10715

Réponse de oliv sur le sujet Re: Quelques vins de Stéphane

Stéphane Tissot produit plusieurs cuvées de Poulsard, de mémoire 3, les prix allant de 8€50 à 11€ environ.
J'adore ce vin, Anthnoy le décrit parfaitement, son côté fruité épicé avec cette pointe de rusticité qui passe si bien à table sur les plats d'hiver... (:D
29 Oct 2008 22:29 #363

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18545
  • Remerciements reçus 2548

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet CR: Tissot La Mailloche 2001

CR: Tissot La Mailloche 2001
Pas le désagrément sur cette cuvée que celui que j'ai connu avec En Barberon du même millésime.
La robe est dorée, soutenue.
Le nez est légèrement réduit puis évoque un beau chardonnay, poire, mais aussi une légère pointe de curry.
Cette note très jurassienne traditionnelle qui me surprend sur cette cuvée se retrouve en bouche. Je me suis demandé si les barriques dans lesquelles ce vin avait été élevé n'avait connu un vin jaune auparavant, tellement cet arôme et cette saveur sont présents.
Ce vin est bon, bien équilibré, il manque cependant de l'ampleur de son aîné qui m'avait tant impressionné.
Légère déception.

Jérôme Pérez
30 Oct 2008 20:29 #364

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18545
  • Remerciements reçus 2548

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Re: Stéphane Tissot (Domaine André et Mireille Tissot)

intrigué par ces notes de curry dans la mailloche 2001, je viens de me replonger dans les profondeurs du forum et de ce sujet : non, je n'ai pas rêvé : la plupart des dégustateurs ayant bu ce vin on noté ce petit côté jurassien non ouillé sur ce vin qui l'est cependant : hormis le fait que ça rassure, ça permet également de se dire en revenant en arrière et remontant le temps que cette base de données, maintenant très riche, l'est aussi d'enseignement. L'explication donnée par Olif (page 7 ou 8) est à considérer.
Je me suis rendu compte également de mon erreur sur En Barberon 2001 : sur 6, une ne présentait pas de défaut et c'était un vin de tout premier ordre. Pas ou peu soufré, j'ai perdu plus souvent que je n'ai gagné, une fois encore.

Jérôme Pérez
31 Oct 2008 15:25 #365

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8201
  • Remerciements reçus 801

Réponse de FGsuperfred sur le sujet CR:arbois poulsard 2004 steph tissot

CR:domaine André et Mireille TISSOT...arbois poulsard 2004
les initiés auront reconnu la "patte" de stéphane Tissot et cet arbois poulsard 2004 qui provient des lieux-dits "les bruyères" et "la vasée" (dixit l'étiquette j'ai rien inventé)

un bouchon tout ce qu'il y a de plus parfait
donc la couleur est très claire d'un rouge pâle/orangé voire tuilé, les larmes sont denses mais rapides à couler le long de la paroi du verre
le nez est surprenant pour le non-initié aux vins du jura que je suis (bu en tout et pour tout que une petite dizaine) sur la groseille, ça gamaye me dis-je avec de la framboise écrasée, un minéral à tout casser (cailloux non-identifiés granit ???), une belle fraicheur, des notes rappelant la terre de bruyère, l'humus et le sous-bois, avec une petite note fugace de poivre*
l'attaque en bouche offre un léger perlant qui s'estompe rapidement (c'est pour ça que c'est écrit sur la bouteille "carafer de préférence") et qui part direct sur le fruit ! le milieu de bouche reste toujours sur le fruit et confirme de fortes notes minérales qui se confirment en fin de bouche, le vin est agréable malgré le perlant de départ, un peu léger pour moi qui ai l'habitude des vins plus "denses", mais avec malgré tout une bien belle finesse, un équilibre superbe, un vin oscillant entre le côté terreux du milieu de bouche et une légèreté aérienne, chaleureux (alcool en second plan) avec un côté légèrement tourbé qui me rappelle la dégustation de whiskies à laquelle je suis allé récemment, l'alcool, à l'aération, se fait plus présent sans jamais prendre le dessus et en donnant au vin un côté plus corsé, en le relevant quoi.
la finale est belle sur le côté terreux et une petite pointe alcoolique pas désagréable
même si ce genre de vins n'est pas particulièrement ce que je préfère, j'ai bien aimé bien+

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
31 Oct 2008 23:28 #366

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2371
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Fabien sur le sujet Re: arbois poulsard 2004

Vous me faites peur avec en Barberon 2001, j'en avais acheté lors de mon passage à Arbois (tu étais la Jérôme avec Olif entres autres), je n'en ai pas ouvert pour l'instant, je vais le faire en croisant les doigts...


Fabien
02 Nov 2008 17:12 #367

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18545
  • Remerciements reçus 2548

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Re: arbois poulsard 2004

c'est vrai que tu y étais !! Ben écoute, ton avis m'intéresse.

Jérôme Pérez
02 Nov 2008 20:22 #368

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 946

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: arbois poulsard 2004

Jérôme,

En Barberon 2001 bu sur deux jours ce week-end, en pleine forme, peut-être bien un rien de CO2 perceptible mais c'est vraiment minime, et pas de trace de déviance olfactive dans cette bouteille.
On a eu plus de chance que toi...

Amitiés,

Luc
02 Nov 2008 22:34 #369

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2371
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Fabien sur le sujet Re: arbois poulsard 2004

Luc,

merci pour ce rayon de soleil ;)...


Fabien
02 Nov 2008 23:08 #370

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 794
  • Remerciements reçus 2
Je viens de remarquer qu'il y a des pages effacées dans cette rubrique, page 10, on passe de janvier 2005 à Mai 2007.
Je recherchais d'anciens CR apparemment disparus.

Damien
05 Nov 2008 11:20 #371

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2900
  • Remerciements reçus 2

Réponse de Jean-Marie Cade sur le sujet Re: Stéphane Tissot (Domaine André et Mireille Tissot)

Je crois que la chronologie est simplement boulversé. L'administrateur peut y remédier. Si c'est urgent Damien, il y a des messages 2006 à partir de la page 2 ou 3, il me semble.
05 Nov 2008 12:00 #372

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 794
  • Remerciements reçus 2
CR: Dégustés hier midi quelques vins de la gamme en compagnie de Mme Tissot mère, des 2006 en demie teinte avec une belle Mailloche, typée grillée, un peu fumée et épicée mais pas aussi harmonieuse que ça. La cuvée Les Graviers m'a un peu déçu, par son manque de concentration et si on lui trouve d'habitude de la droiture et une belle tension, ça l'amaigrit dans ce millésime je trouve.
Font suite les cuvées contenant du savagnin, avec un Savagnin 2005 parfait, concentré, puissant, vif à la fois, d'une belle complexité aromatique. Il lui faudra l'Arbois Vin Jaune 2001 pour monter nettement d'un cran. Je ne connais pas trop la caractéristique du millésime, mais ce jaune est extraordinairement accessible aujourd'hui, très ouvert, de la rondeur, du gras, de la concentration, et une grande longueur en queue de paon. (tu)
Une bouteille délicieuse aujourd'hui, je ne sais pas si elle est taillée pour la garde, mais contrairement au millésime 2000 qui m'avait assez déçu, celui là est vraiment à gouter. A noter que l'on m'a servi un fond de bouteille, peut être s'était-il déjà bien oxygéné.

Je modifie mon post pour ajouter Spirale 2005, j'adore habituellement cette cuvée, mais je dois dire que c'est la première fois que je la bois ainsi, dans le bon sens du terme! Graphite de mine de crayon, toujours entêtant, figue, raisin et abricot confits sont très expressifs, et l'équilibre est encore amélioré grâce à une fraîcheur ou je ne sais quelle minéralité sous-jacente. La complexité est bien supérieure aux autres millésimes je trouve, difficile de résister et de rester insensible à une telle oeuvre. (tu)

Damien
05 Nov 2008 13:57 #373

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 794
  • Remerciements reçus 2
Merci Jean-Marie,

J'ai ainsi retrouvé mon CR de 2006, j'étais curieux de comparer mes impressions d'aujourd'hui avec mes précédentes.

Damien
05 Nov 2008 14:00 #374

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 461
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Armi sur le sujet Stéphane Tissot - vin jaune 1999

Bonjour,

Quelqu'un a-t-il gouté le vin jaune 1999 de chez Tissot?

je n'ai pas pu trouver de critique sur le site.

d'après les quelques informations que j'ai pu trouver dans le bettane et desseauve (2009) c'est qu'il serait plus ouvert que le 2000, mais c'est un peu maigre comme info...

Armand
05 Nov 2008 15:12 #375

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 794
  • Remerciements reçus 2

Réponse de Damien G sur le sujet Re: Stéphane Tissot - vin jaune 1999

Armand, tu trouveras page 3 pas mal de CR du jaune 99, en me relisant, j'ai du mal le gouter ou alors une bouteille bien différente, donc passe sur mon commentaire et regardes ceux des autres.......:)

Damien
05 Nov 2008 15:35 #376

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 461
  • Remerciements reçus 0
Merci Damien,

sur cette page il y a d'ailleurs de bien belles dégustations! plus généralement, ça donne envie d'aller rencontrer ces vignerons et d'aller faire une visite de cette région!

Armand
05 Nov 2008 17:18 #377

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18914
  • Remerciements reçus 4071
Je l'ai dégusté en février 2007, mais à l'époque, j'étais agent commercial du domaine. Je me suis donc déontologiquement abstenu... Maintenant, il y a prescription ;)

Vin jaune 1999: nez élégant sur les fruits secs et le curry. Bouche très ample, sèche, minérale avec une acidité tranchante. Finale impressionnante. Bluffant!

Eric
Mon blog
05 Nov 2008 19:44 #378

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84573
  • Remerciements reçus 10715
CR: Domaine André & Mireille Tissot - Arbois - Savagnin - 1999

Bouteille cirée ouverte sans souci par la méthode jla !
Le bouchon est souple et sans défaut apparent.
La robe est plus claire que la photo ne le laisse apparaître, sur le jaune paille tirant vers le doré et avec une turbidité assez forte.
Le nez est et restera fermé malgré 3 heures de mise à épaule. Ne transparaissent que quelques notes de vieux cuir...
Malheureusement, confirmation en bouche : du brou de noix, ce vieux cuir peu élégant, une acidité correcte mais rien de bien subtil.
Le commentaire de Madame Oliv finit de mettre le point final sur ma déception : "on croirait boire de l'eau rouillée ! "

Un manque de puissance mais surtout d'élégance et de complexité !

Je n'ai jamais été convaincu par les savagnins de Stéphane Tissot, ce n'est pas cette bouteille qui me fera changer d'avis.
30 Nov 2008 14:19 #379

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1298
  • Remerciements reçus 1

Réponse de monlogin99 sur le sujet Re: Stéphane Tissot (Domaine André et Mireille Tissot)

oliv écrivait:

> Je n'ai jamais été convaincu par les savagnins de
> Stéphane Tissot, ce n'est pas cette bouteille qui
> me fera changer d'avis.

Il m'en a vendu cet après-midi au salon des vignerons indépendants. Un 2005 élevé 30 mois sous voile et un 2007, ouillé celui-là. J'ai beaucoup trop peu de recul pour évaluer la qualité d'un savagnin. Je prends note de cet avis, on verra lorsque j'en déboucherai.

Sinon les poulsards et les trousseaux ( je suis tenté de mettre un x ... ) se différencient ils de ceux que font les autres vignerons ? J'ai éliminé un poulsard qui me paraissait bien singulier, une fausse impression de tanins durs, un comble pour un tel vin ! Il faut dire que je l'ai gouté après un jaune, c'est sans doute ça l'erreur.
30 Nov 2008 20:42 #380

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84573
  • Remerciements reçus 10715
As tu gouté les deux, peux tu nous donner quelques précisions, en particulier sur le Savagnin oxydatif?
Le savagnin ouillé que Stéphane Tissot nomme Traminer ne peut en aucun cas être comparé au savagnin élevé sous voile car il ne présente aucune note oxydative.

Concernant le Poulsard, le cépage est complexe à apprécier mais c'est le Trousseau qui est Singulier ;).
Blague mise de côté, si Stéphane a présenté son Poulsard sans soufre, j'ai souvent remarqué que les conditions de service difficiles du SVI ne rendaient pas service à ce type de vin fragile.
30 Nov 2008 20:56 #381

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1298
  • Remerciements reçus 1

Réponse de monlogin99 sur le sujet Re: Stéphane Tissot (Domaine André et Mireille Tissot)

oliv écrivait:
> As tu gouté les deux, peux tu nous donner quelques
> précisions, en particulier sur le Savagnin
> oxydatif?

Complètement impossible pour moi de préciser ce qui est spécifique à S.Tissot. Pour l'instant, quand je sens un savagnin de type oxydatif, je me dis "ça sent le jaune" et pas grand chose d'autre. il faut vraiment que j'ai cote à cote le vrai jaune et le savagnin juste "rouillé" :D pour que je distingue les deux.

> Le savagnin ouillé que Stéphane Tissot nomme
> Traminer ne peut en aucun cas être comparé au
> savagnin élevé sous voile car il ne présente
> aucune note oxydative.

Non bien sur. Et c'est tellement évident que même le profane que je suis n'a pu être trompé par son nez.

> Concernant le Poulsard, le cépage est complexe à
> apprécier mais c'est le Trousseau qui est
> Singulier ;).
> Blague mise de côté,

Arfff !! Je me suis dit que personne ne relèverait la potentielle vanne. Encore une erreur : )
30 Nov 2008 21:50 #382

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84573
  • Remerciements reçus 10715


Complexité et puissance pour le Jaune sans aucun doute.
Plus je goûte les vins du Jura, plus je me détache des savagnins simples qui trop souvent singent le grand vin par ce goût de jaune facilement identifiable mais qui n'en ont en bouche ni la longueur et l'équilibre, ni la noblesse.


C'était trop tentant, je ne pouvais laisser passer ce clin d'oeil ! B)

Oliv,[size=x-small] qui ne résiste pas à un calembour[/size]
30 Nov 2008 22:17 #383

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2291
  • Remerciements reçus 431
oliv écrivait:

> Complexité et puissance pour le Jaune sans aucun
> doute.
> Plus je goûte les vins du Jura, plus je me détache
> des savagnins simples qui trop souvent singent le
> grand vin par ce goût de jaune facilement
> identifiable mais qui n'en ont en bouche ni la
> longueur et l'équilibre, ni la noblesse.

Tout à fait d'accord avec ça, pour un grand nombre de producteurs en tout cas. Et c'est effectivement particulièrement flagrant sur les oxydatifs de S. Tissot (également goûtés au SVI ce week-end) : la cuvée "Savagnin" 2005 possède beaucoup moins de finesse, et une certaine agressivité qui contraste avec la délicatesse et la suavité du vin jaune. Les arômes de "noix" sont là dans ce 2005, mais avec un côté alcooleux, un peu agressif, quelques notes rappelant le vernis à ongles, et une bouche violente, là où le Vin Jaune 2001 développe des arômes plus complexes sur une bouche beaucoup plus délicate et équilibrée.
01 Déc 2008 01:51 #384

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2291
  • Remerciements reçus 431
CR: Tissot En ce qui concerne les autres vins dégustés au salon des vignerons indépendants, pas vraiment convaincu par le Traminer 2007, dégusté sur le stand puis en bouteille le soir même. Le nez est très fruité, "alsacien", mais la bouche me semble un peu plate, avec une finale quelconque qui ne prend pas le relai des notes épicées et fruitées ressenties en attaque. Pas de défaut flagrant, mais pas vraiment de point fort, si ce n'est l'intérêt didactique de comparer des vins issus du même cépage et presque des mêmes parcelles (à 80%, si j'ai bien compris).

Pour ma part, ce sont les chardonnays ouillés qui m'ont vraiment convaincu, en particulier la Mailloche 2006, très puissante sur des notes de noisette, d'amande, de beurré, et de fines notes végétales que je ne saurais décrire, mais que j'aime beaucoup. La bouche est également grasse, puissante mais équilibrée, l'ensemble possède beaucoup de personnalité et j'imagine que ça peut déplaire, mais j'adore cette cuvée, que j'ai tendance à préférer aux autres chardonnays ouillés.
Intéressant également, la cuvée les Bruyères "Troisième feuille" 2006, issue exceptionnellement de raisins botrytisés vinifiés en sec (et cela se sent, avec un nez sur le champignon, le sous-bois).

Première fois que je dégustais la Tour de Curon (2006), et ce vin est effectivement exceptionnel : un nez plus fin, moins démonstratif que sur les autres cuvées, et plus complexe, une ampleur et une longueur en bouche formidables, avec un grand équilibre. C'est beau. Seul le prix m'a retenu de repartir avec quelques flacons, mais c'était limite.

Fini la dégustation sur les liquoreux. Très étonné par Spirale 2005, je ne pensais pas qu'il était possible d'aller chercher l'acidité nécessaire pour équilibrer 300g de SR, mais c'est bien le cas. On verse dans le "too much" à mon goût sur Audace 2006 et PMG 2005 : la palette aromatique reste exceptionnellement large et bien définie, mais c'est un peu trop pour mon palais fatigué...

Impressionnant de voir à quel point le stand a été pris d'assaut pendant ce salon, difficile d'y accéder, et à chaque fois que je suis passé à proximité c'était la cohue devant, Stéphane Tissot faisant même passer les bouteilles aux visiteurs trop éloigné pour qu'ils se servent eux-mêmes...

Mathieu
01 Déc 2008 02:04 #385

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84573
  • Remerciements reçus 10715
Merci Mathieu pour ce CR très précis dont je partage beaucoup des points évoqués, en particulier la qualité des cuvées ouillées, le saut qualitatif très net entre le savagnin et le jaune ainsi que le potentiel exceptionnel de la cuvée Tour de Curon.
01 Déc 2008 17:33 #386

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18914
  • Remerciements reçus 4071
le potentiel exceptionnel de la cuvée Tour de Curon

Surtout que ce sont des jeunes vignes, certes plantées à 12.000 pieds/ha.



Et v'là la tour qui donne le nom à la cuvée :


Eric
Mon blog
01 Déc 2008 19:51 #387

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité
Je partage l'avis au dessus sur les chardonnays ouillés dégustés au salon des vignerons indépendants :

Mention spéciale en terme de rapport Q/P à Mailloche 2006, très ample et gras, sur des notes grillées et de noisette et un je ne sais quoi de complètement atypique.

La cuvée Tour de Curon est tout simplement exceptionnelle. d'une pureté, d'une longueur en bouche phénoménale. A surpassé tous les Corton-Charlemagne dégustés sur le Salon, mais le prix est comparable (58 e)
02 Déc 2008 14:02 #388

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1564
  • Remerciements reçus 9
j'ai ouvert une mailloche 2006 hier.
CR: CR : Stéphane Tissot (Domaine André et Mireille Tissot) Mailloche 2006
Malgré un nez sur les épices et une touches fumées, je trouvais que le fruit était pas mal en retrait, ça mailloche comme dirait l'autre! mais pas autant que ça devrait...
En bouche, c'est pas au niveau du nez selon moi, d'accord c'est gras, rond ou tout ce qu'on veut mais à mon avis ce vin demande un peu de temps encore pour s'affiner! à ce stade, il me laisse un peu perplexe.
Brefs, il reste les 3/4 de la bouteille pour ce soir, on verra...

J'ai pris plus de plaisir sur le chardonnay de base 2006 lui aussi

Par ailleurs, je ne me bats pas pour avoir raison, puisque j'ai raison...;) L.J.
03 Déc 2008 09:25 #389

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2291
  • Remerciements reçus 431
CR: Stéphane Tissot (Domaine André et Mireille Tissot) - Arbois La Mailloche 2006

Bue ce week end, une nouvelle Mailloche 2006. Pas grand chose à ajouter aux impressions laissées quelques messages plus haut, un nez formidablement expressif (et toujours aussi difficile à définir en ce qui me concerne), la bouche n'a effectivement pas la même puissance, mais reste à mon avis équilibrée.
Je ne sais pas si je vais arriver à laisser vieillir une seule bouteille de ce vin, c'est tragique...
(du coup, et en passant, quelqu'un saurait-il par hasard où (et si) on peut trouver des millésimes un peu plus anciens de ce vin ou des autres cuvées de chardonnay ouillé du domaine sur Paris?)

Mathieu
09 Déc 2008 04:15 #390

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck