Nous avons 602 invités et 4 inscrits en ligne

Henri Maire

  • Messages : 82023
  • Remerciements reçus 7482

oliv a répondu au sujet : Re: Henri Maire racheté par Boisset

#31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 898
  • Remerciements reçus 7

Clément Charignon a répondu au sujet : CR:Domaine Henri Maire, Château Chalon, Réserve Catherine de Rye, 1986

CR: Bouteille dégustée lors d'une soirée de voeux réalisés

Domaine Henri Maire, Château-Chalon, Réserve de Catherine de Rye 1986

Benoît

Est-ce le vin lui-même ou le comté que j’ai sorti avec ? En tout cas, je crois que personne n’a eu de doutes sur la provenance de ce vin à la couleur orangée intense avec quelques flotteurs.
Le nez est sur la noix, très monolithique.
La bouche est tout en douceur malgré sa concentration.
Il y a la noix bien sûr et pas mal de champignons dont la truffe.
Comme le nez, c’est très monolithique et ça manque de complexité.
Reste un vin fort agréable et très accessible.
Bien+

Clément

La robe est très orangée.
Le nez est agréable mais assez monolithique sur la noix.
En bouche, belle acidité avec une grosse longueur et toujours la noix.
L’accord est superbe avec le Comté 24 mois. Bien+

Raphael

Nez et bouche relativement simples sur la noix principalement (qui ressort en finale), bouche apaisée, légèrement diluée.
Un vin dont c'est le toucher de bouche qui m'a le plus plu!

Nolwenn

Pas vraiment de surprise sur le vin car il est vite trahi par sa couleur et ses notes oxydatives de noix fraîche et de poire avec un peu de curry. En bouche c'est long, c'est fin avec un côté mentholé en avant mais l'acidité n'est pas tranchante. Un peu simpliste mais pas mauvais du tout.
#32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2311
  • Remerciements reçus 924

GILT a répondu au sujet : CR:domaine Henri Maire Arbois rubis 1959 retour des isles 1962

CR: domaine Henri Maire arbois rubis 1959 retour des isles 1962

Ce vin du millésime 1959 a subi 2 voyages aller retour France-antilles-amerique du Sud et a été mis en vente en 1962.
La bouteille trainait dans ma cave et ,le bouchon montrant de grands signes de fatigue,j'ai préféré l'ouvrir.

Robe très tuilée
Nez sur la noix.
La bouche est relativement simple:la noix domine puis on trouve menthol,réglisse et quelques épices.Il y a une belle fraîcheur.
Le vin est clairement madérisé et présente des notes oxydatives:j'aurais pu le mettre à l'aveugle dans le Roussillon sur des rancios.
Le vin me plait et regrette de ne pas l'avoir bu avec des amis appréciant ce style particulier.

cordialement

Gilles
#33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 609
  • Remerciements reçus 20

masterpity88 a répondu au sujet : CR: Domaine Henri Maire, Château Chalon, Réserve Catherine de Rye, 1985

CR: Domaine Henri Maire, Château Chalon, Réserve Catherine de Rye 1985



Belle robe or, légèrement terne mais presque pas troublée.

Nez typique et puissant sur la noix, le curry et les épices.

En bouche, on à une attaque franche, avec une légère acidité bienvenue, ça glisse tout seul. Finale Interminable.

On lui donnerait pas son âge…

TRES BIEN-

Très content de cet "achat" (payé 20€ sur Leboncoin… Hélas y en avait que 2 !)

Thibault
#34
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 311
  • Remerciements reçus 34

alcas a répondu au sujet : CR: Domaine Henri Maire - Château Chalon Réserve Catherine de Rye 1986

CR: Domaine Henri Maire - Château Chalon Réserve Catherine de Rye 1986

Bouteille bue hier dans sa trentième année...
Niveau normal, bouchon sans imprégnation.

Robe brillante d'un beau doré.

Nez typique sur l'oxydation puis sur l'eau de vie de marc qui va dominer.

En bouche le vin confirme le nez, d'une belle longueur il allie finesse et élégance et un très bel équilibre.

A noter, parfois le côté oxydé de ces vins dérange certains dégustateurs. Ce ne fut pas le cas pour cette bouteille, le fondu et l'équilibre de ce vin ont évité ces réactions.
Une belle bouteille et un vin très agréable qui peut durer encore longtemps dans son état actuel.

Cordialement
#35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 181
  • Remerciements reçus 86

CAB 1861 a répondu au sujet : CR: Henri Maire - Château-Chalon "Réserve Catherine de Rye" 1982

CR: Domaine Henri Maire Château-Chalon "Réserve Catherine de Rye" 1982



Nez super fin, absolument hors du registre d'un vieux vin. Les arômes oscillent entre le safran et le curry, c'est subtil.
Au nez, on se dit que ce vin est à mettre sur un plat indien...

La bouche est encore totalement en place, avec juste ce qu'il faut de tension un poil oxydative mais sans ce côté pommé d'un vieux jura. La bouche est équilibrée, assez dense, et se finit sur une sensation minérale de poivre blanc, de curry qui lui donnent un tonus étonnant... On est loin d'un savagnin caricatural sur la noix, à l'oxydation huileuse et alcoolisé.
Non, un vin encore tonique, subtil dans ses arômes et saveurs. Je n'en attendais pas temps!

Ça pourrait encore défier une décennie si ma mère en avait encore une... mais elle m'a laissé entendre que se trouverait dans sa cave une jaune 86 de chez Macle...



Très bel accord avec un comte de la fruitière des Hôpitaux Vieux (best Comté in the world...)

Très bien

Fred
« C’est la composition même du sous sol qui caractérise la qualité des vins » - Dom Denise
Retrouvez les photos sur mon "blog FB" www.facebook.com/Coe...
#36
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Stalker

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 353
  • Remerciements reçus 289

Stalker a répondu au sujet : CR: Henri Maire - Château-Chalon "Réserve Catherine de Rye" 1982

CR: Henri Maire - Château-Chalon "Réserve Catherine de Rye" 1982

La robe est dorée profonde, légèrement ambrée.

Le nez est puissant. Contrastant fortement avec le savagnin de Vandelle, on a ici un jaune qui ne fait pas dans la dentelle. C'est du lourd! On y trouve des arômes puissants de noix, de tourbe et de fumée pouvant même évoquer, par certains aspects, un vieux Whisky.

La bouche n'est pas aussi puissante que ce que le nez laissait présager, mais le vin reste tout de même dans un registre "viril". C'est puissant et encore très jeune, le vin n'a pas encore basculé dans la complexité aromatique que je recherche sur ces vieux millésimes.

Commentaire général
: OK, c'est bon, mais pas au niveau où je l'attendais. J'avais grandement préféré le 1979 de la fruitière bu avant l'été, et on est loin du niveau qualitatif de ce que je connais et bois habituellement dans l'appellation (Macle, Bourdy, Perron). Là, ça manque un peu de finesse. Ceux qui en ont seraient sages d'attendre encore une paire de décennies.


Noté 15/20

Bouteille bue dans ce cadre:
artdeboire.blogspot....

Je viens de lire le commentaire précédent de CAB 1861.

Cela illustre clairement comment nos palais peuvent être "calibrés", "réglés" sur une gamme de puissance.
Ces notions apparaissent donc totalement subjectives.

Je m'en rends même compte quand je ressors mes premiers cahiers de dégustation, qui ont plus de 10 ans. Je vois comment je pouvais apprécier jeunes des vins qu'aujourd'hui je ne pourrais plus boire sans leur mettre 20 ans de cave.
Symétriquement, je me rends aussi compte comment j'appréciais peu les blancs et comment je n'éprouvais que peu de plaisir sur la dégustation de vins légers (des gamay de Loire par exemple).
Aujourd'hui, et en 15 ans, mes goûts ont considérablement évolués. Je n'apprécie plus trop les vins bodybuildés qui en jettent. Le premier critère de plaisir est pour moi la finesse d'un vin.

Bref, tout ça pour dire que mon palais est calibré sur un autre gamme que celle de CAB 1861, car je ne pourrai sûrement pas qualifier cette cuvée d'Henri Maire de vin "fin" et "subtil". C'est pour moi l'archétype du jaune "too much". Attention, mon ressenti ne vaut pas plus que le sien, mais cela illustre à quel point tout ceci est subjectif...
#37
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: FlavFirst

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1077
  • Remerciements reçus 321

DaGau a répondu au sujet : CR: Henri Maire, Domaine du Sorbief, Arbois Pupillin, 1982.

CR: Henri Maire, Domaine du Sorbief, Arbois Pupillin, 1982.

La robe est homogène, brun ocre, brique colorée. Nez chaud et très fruité, fruits rouges compotés, fraise et cerise cuites, mousse de sous bois, imperceptible pointe de musc. En bouche le vin rayonne sur un beau volume, en longueur, à la fois bien affirmé et léger. Fruits très patinés mais bien consistants, fruits rouges et eau de rose. Bien d'aplomb, le vin est gourmand (bouteille offerte à l'issue d'une dégustation non chroniquée et terminée à H+48 sans faiblesse aucune). Souplesse qualitative , acidité minimale en belle sagesse. Ça m'en apprend long sur le potentiel Poulsard Trousseau en bonne garde.
#38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82023
  • Remerciements reçus 7482

oliv a répondu au sujet : CR: Henri Maire, Vin Jaune d'Arbois, 1973

Les amis, c'est la vie !

CR: Henri Maire, Vin Jaune d'Arbois, 1973



Robe bronze un peu terne et trouble.
Nez classique et sans défaut, pas très puissant, sur la noix, le céleri, des notes chaudes de pierre au soleil et un côté un peu poussiéreux.
La bouche est plus avenante, sur une jolie attaque au moelleux de texture et à la presque sucrosité perçue.
Le vin déroule une vraie présence malgré une certaine lenteur (comme moi ce matin pendant la balade...), avec un côté facile sans grande complexité mais confortable et à la complexité aromatique agréable.
La finale n'est pas très longue ni puissante mais apporte un vrai plaisir.
Bien.

Émotion pour tous les Alamis autour de la table quand je leur raconte l'histoire de cette bouteille que je ne pouvais partager qu'avec eux !
#39
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Galinsky, breizhmanu

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3398
  • Remerciements reçus 525

PtitPhilou a répondu au sujet : CR: Henri Maire, Vin Jaune d'Arbois, 1995

CR: Henri Maire, Vin Jaune d'Arbois, 1995

Bouteille conservée certainement dans un cellier ou un sous-sol chez un ami qui m'a offert cette bouteille il y a près de deux ans. Faut toujours avoir un stock tampon de vin jaune chez soi, mais disons que j'avais des doutes sur la qualité de cet Arbois, connaissant la réputation peu flatteuse de cette maison vénérable, plus connue pour la quantité que pour la qualité de ses jaunes et sur les conditions de conservation. Allez, je me lance, ça ne peut être qu'une bonne surprise. Le cadeau de mon ami m'a plu, car il voulait vraiment me faire plaisir en m'offrant ce vin vénérable et original.

Bouchon de taille moyenne, plutôt sec, qui se casse facilement en deux. Extraction pas trop difficile.
Robe orangée, cuivrée.
Le nez est éthéré à l'ouverture, mais la noix et des épices viennent rapidement... et zou partis !
Encéphalogramme plat...
Bon, goûtons voir : peu de volume, bouche légèrement acidulée, pas désagréable en finale, mais très très courte en fait. Ah, petit retour de noix quand même mais ça va pas bien loin.
Bref, je le regoûterai demain midi pour voir, mais j'ai peu d'espoir. Est-il quasi mort du fait d'une mauvaise conservation ou la matière lui faisait-elle défaut dès l'origine ? Le vin n'étant pas horriblement oxydé, je crains la seconde solution, en ligne avec la réputation de la maison.
Bon, j'ouvrirai un CdJ de Macle 2010 ou peut-être mieux, un CC 1988 prochainement si je repasse dans ma cave, ça sera probablement bien meilleur...
#40
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Gerard58, Luca

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck