Nous avons 1993 invités et 15 inscrits en ligne

Domaine Le Cellier de la Baraterie

  • ysildur
  • Portrait de ysildur Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 1097
  • Remerciements reçus 2258

Domaine Le Cellier de la Baraterie a été créé par ysildur

Domaine Le Cellier de la baraterie,

Téléphone : 06 88 21 08 50
 
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
Adresse:
Julien Viana

Cellier de la Baraterie

La Baraterie, 300 rue de la Chapelle

73800 Cruet

Laurent
12 Aoû 2019 18:21 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • ysildur
  • Portrait de ysildur Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 1097
  • Remerciements reçus 2258

Réponse de ysildur sur le sujet CR: Domaine Le Cellier de la baraterie, Cruet 2018

CR: Domaine Le Cellier de la baraterie, Cruet 2018

N'ayant pas trouvé de sujet sur ce domaine, j'en ouvre un!

Vin en appellation vin de Savoie. 100% Jacquère. Pas dégusté à l'aveugle.

La robe est très pâle, sur l'argenté.

Le nez est sur les fleurs blanches, les fruits blancs et une note fumée.

La bouche est ronde et souple en attaque, sur les fruits blancs, les fleurs blanches. Une petite touche miellée accentue cette rondeur en milieu de bouche. La finale très fraîche prolonge le vin sur des arômes plus de citron et une note saline.

Assez étonné par cette jacquère, qui généralement est plus sur un profil proposant un corps assez mince et une acidité assez forte. Si la dégustation était à l'aveugle, je pense que je serai plus facilement parti sur une Altesse que sur une jacquère. Une belle surprise.

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin
12 Aoû 2019 18:31 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9256
  • Remerciements reçus 16835

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Visite au Cellier de la Baraterie, chez Julien Viana

CR: Visite au Cellier de la Baraterie, chez Julien Viana



Merci à Laurent d’avoir ouvert ce fil qui, j’espère, va vite s’enrichir.
Pour ma part je continue de rendre visite, à l’occasion de mes escapades en Savoie, aux jeunes vignerons savoyards qui montent. Après Brice Omont (janvier 2014) et Adrien Berlioz (août 2016), j’ai profité plus récemment de l’excellent article de Philippe Barret dans Le Rouge et le Blanc (n° 128 du printemps 2018) sur les jeunes vignerons prometteurs de Savoie (avec Jean-Luc Milleret dans le rôle d’éclaireur), pour aller à la rencontre de Matthieu Goury (août 2019) et Nicolas Ferrand (juillet 2020).

Aujourd’hui c’est Julien Viana qui m’accueille au Cellier de la Baraterie à Cruet. C’est le plus jeune de la bande (27 ans) mais pas le moins doué ! On dit souvent que les vins ressemblent au vigneron qui les a conçus : ne vous fiez alors pas à sa charpente d’ancien 2ème ligne de haut niveau mais plutôt à ses yeux rieurs …

Nous commençons par recueillir quelques informations générales. Le domaine a démarré en 2014 avec un ha puis s‘est agrandi à cinq ha en 2015 et il en comporte maintenant dix. La moitié des raisins est revendue à d’autres vignerons bio et il confectionne huit cuvées en propre, quatre de blancs et quatre de rouges. Tout le domaine est donc en agriculture biologique, avec une conversion en biodynamie (il a même fait un mémoire sur le sujet dans le cadre de sa licence pro), entamée mais ralentie en raison du contexte sanitaire.
En effet les ventes ont fortement régressé, comme un peu partout en France, mais particulièrement en Savoie : 40 à 50 % de la production est écoulée auprès des restaurants et cavistes du département, au profit des touristes et skieurs… Julien Viana vend aussi 30 % de sa production à l’export, secteur également en difficulté. Seuls les cavistes parisiens s’en sortent bien (pour info, vinossimo, que les LPViens connaissent bien, propose toute la gamme sauf le crémant).

Concernant les millésimes, après 50 % de gel en 2017, les trois années suivantes ont été très bonnes en qualité et en quantité. Le millésime 2020 est riche et précoce, ressemblant pas mal au 2018 (vendanges démarrées juste avant le 20 août).

Concernant les vinifications, Julien pratique la malolactique systématiquement sur ses blancs (« parce que j’aime la rondeur dans les blancs et que cela les stabilise complètement »). Cela explique l’étonnement de Laurent ci-dessus à propos de la rondeur et de la souplesse de la jacquère qu’il a dégustée. Laurent, il va falloir t’y faire, y compris pour les concours de dégustation, car quasiment tous les bons vignerons savoyards la pratiquent (je peux nommer Jean Masson en plus des jeunes cités précédemment).
Pour les rouges, il réalise des vinifications en grappes entières, avec fermentation intra-cellulaire en gros pour moitié, pratique issue de son séjour en Beaujolais pour son BTS. Comme de plus les fermentations sont réalisées à 20 – 25 °C, cela donne une souplesse de tanins que j’ai rarement rencontrée pour des mondeuses.
Enfin il limite l’apport de soufre à un total inférieur à 50 mg/l.


Nous allons déguster les différents vins sur cuves, disséminées entre plusieurs petites caves. Il y fait encore très froid, malgré le réchauffement depuis deux jours, ce qui aurait pu nuire aux rouges mais finalement pas tant que cela.

Roussette de Savoie – 2020
Une aromatique très présente, sur de beaux fruits jaunes, des notes miellées et une pointe fumée. La verticalité en bouche est remarquable, sans manque d’étoffe, et la longue finale ravit.

Vin de Savoie – Malvoisie – 2020
Un terroir de marnes noires un peu différent des calcaires et argilo-calcaires qui dominent pour les autres vins.
Un vin à l’aromatique étonnante, très fumée, une belle densité qui s’accentue sur le déroulé en bouche jusqu’à une finale d’une grande salinité.

Mondeuse de Fréterive – 2020
Cette cuve rentrera en fait dans l’assemblage de la cuvée « Paroxysme » qui comprend 45 % de gamay, 45 % de pinot noir et 10 % de mondeuse.
Certes ce n’est pas une mondeuse de cru comme celles qui vont suivre, mais le fruité éclatant, teinté d’une touche épicée, la rondeur et le toucher moelleux en bouche sont remarquables.

Vin de Savoie – Mondeuse de Saint Jean de la Porte – 2019
Nez explosif de fruits rouges et noirs, complexifié par des notes florales et épicées. La bouche combine étoffe, sapidité, souplesse et finesse.

Vin de Savoie – Mondeuse d’Arbin – 2019
Le fruité éclatant du nez parait exacerbé par une pointe de volatile qui disparait vite. La bouche est encore plus souple et confortable, une fine amertume lui apportant une bonne relance en finale.

Vin de Savoie – Mondeuse de Saint Jean de la Porte – 2020
Les épices et le poivre sont plus présents, tout en s’appuyant sur une grande maturité de fruits. C’est le seul vin qui m’a donné une impression d’un manteau de tanins, sans doute car le vin est bien jeune et issu d’une cave à la température encore plus froide.

Vin de Savoie – Montassoulaz – Gamay – 2020
Nez de petits fruits rouges sur lesquels viennent se greffer des notes fumées intéressantes.
Trame relativement corsée et charpentée, sur un fuité franc. Toujours à la recherche d’un gamay de Savoie de caractère, je crois que je l’ai trouvé !

Gamay – 2020
Cette cuve rentrera dans l’assemblage de la cuvée « Paroxysme ».
Nez plus fin et moins profond, sur les petits fruits rouges et la groseille. La bouche est juteuse, friande, avec de très légers tanins qui ressortent seulement en finale.

Pinot noir – 2020
Cette cuve rentrera dans l’assemblage de la cuvée « Paroxysme ».
Nez très fin sur la cerise. La bouche est gouleyante et charmeuse, dotée d’un charnu bien fruité.


Je n’ai pas dégusté la jacquère ni le crémant, qui complètent cette belle gamme très cohérente.
Nous prenons congé de Julien Viana, non sans avoir pris un peu de tout car chaque cuvée a ses points forts et sa personnalité, et le rapport plaisir / prix est indéniablement à l’avantage de ce domaine.

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, BARRET Philippe, Super-Pingouin, Gibus, asoulier99, Papé, Frisette, Fred1200, pierrat, ysildur, Kiravi, Lionel73, Garfield
30 Jan 2021 12:12 #3
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • ysildur
  • Portrait de ysildur Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 1097
  • Remerciements reçus 2258

Réponse de ysildur sur le sujet Visite au Cellier de la Baraterie, chez Julien Viana

Merci Jean-Loup de nous faire partager cette dégustation.

C'était la première jacquère bien réalisée que j'ai rencontré...depuis lors une amie m'a aussi fait tomber de ma chaise avec celle d'Adrien Berlioz...Comme quoi, la jacquère bien travaillée... et surtout la Savoie, nouvelle terre de pépites pour nous tous ;)

Je vois que le reste de la gamme semble très intéressante... je vais essayer d'en retrouver.. hélas la caviste belge qui vendait le domaine semble ne plus le référencer...

Laurent
30 Jan 2021 12:27 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1773
  • Remerciements reçus 4239
CR: Le Cellier de la Baraterie, Mondeuse Saint-Jean de la Porte 2018, Vin de Savoie
100% Mondeuse / Terroir de roche calcaire / Élevage en cuve inox / alc. : 12%

Il se fait que j’avais acheté cette bouteille il y a déjà quelques jours chez l’excellent caviste évoqué par Jean-Loup ci-dessus (allez zou, petit coup de pub supplémentaire au passage).
Le reportage de Jean-Loup n’a fait qu’attiser encore plus mon envie de goûter ce breuvage…



Robe : d’un rubis très sombre et assez dense.

Nez : joli nez aguicheur sur des notes de fruits (plutôt noirs que rouges) frais, sur des notes florales, d’épices et même de pain d’épices, une pointe de cuir.

Bouche : fraîche, peu tannique, plutôt fine sans que cela soit fluet, gourmande … au niveau de l’aromatique, on retrouve les petits fruits noirs (mûre, myrtille), les notes florales, les épices (douces).



Un vin offrant finesse, fraîcheur, gourmandise, digestibilité … avec un minimum de fond quand même malgré sa « facilité ». Je pense que c’est le vin idéal pour faire changer d’avis ceux et celles qui n’apprécient pas la Mondeuse … ou pour faire découvrir le cépage à ceux/celles qui ne le connaissent pas.
En revanche, je me demande si les amateurs de grandes Mondeuses rustiques et sauvages n’en seront pas pour leurs frais.

Pour ma part en tout cas, très bien et très bon rapport Q/P : 15,5/20.

Fred
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin
01 Fév 2021 23:24 #5
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9256
  • Remerciements reçus 16835
CR: Le Cellier de la Baraterie - Vin de Savoie - Montassoulaz - Gamay - 2018



La robe bien sombre est très nettement violacée, même au cœur du disque.
Le nez bien ouvert se montre enjôleur, par ses arômes de myrtille et de cassis, entrelacés de notes de pivoine.
La belle chair en bouche est bien fruitée, tenue par une bonne vivacité, et fait preuve d'une certaine profondeur. La finale élancée fait saliver et invite à une nouvelle gorgée.
Enfin un gamay de Savoie qui a un certain caractère tout en restant très gouleyant !
Bien +(+)

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Fred1200
22 Fév 2021 18:57 #6
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1773
  • Remerciements reçus 4239
CR: Cellier de la Baraterie, Montassoulaz Gamay 2018, Vin de Savoie
100% Gamay / Sols argilo-calcaires / élevage en cuve inox / alc. : 12%

Assez en phase dans l’ensemble avec le CR de Jean-Loup.


Robe : rubis sombre aux contours violacés, assez dense.

Nez : notes de fruits frais (cerise, cassis, myrtilles), des notes florales, minérales et légèrement fumées.

Bouche : très souple, à la fois fruitée (cerise, cassis) et florale (avec même une touche de lavande), avec un bon équilibre entre maturité et fraîcheur, et sous-tendue par une très jolie minéralité pas agressive. La longueur est moyenne.

Conclusion : je trouve ce vin légèrement inférieur en termes de complexité et de caractère par rapport à la Mondeuse St-Jean de la Porte (voir CR supra) … il n’en demeure pas moins un très bon vin de soif doté d’un excellent rapport Q/P (12,50 €).
Très bien : 15/20.

Fred
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin
27 Fév 2021 15:14 #7
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9256
  • Remerciements reçus 16835
CR: Le Cellier de la Baraterie - Vin de Savoie - Cruet - Jacquère - 2020

 

La robe est de couleur paille.
Le nez ouvert et très avenant est axé sur la poire William, avec quelques accents floraux.
La bouche est à l'unisson, associant rondeur et confort fruité. Seule l'acidité n'est pas au niveau attendu, ce qui fait que le vin manque un peu de tenue.
Mais il est très agréable et va bien au-delà d'une jacquère pour le ski ou la fondue.
Bien +

 
Gratin de ravioles au saumon fumé et aux poireaux : miam !

Le plat relance le vin en lui donnant un peu de peps et l'accord est donc pas mal vu (3,5 / 5).

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, ysildur
08 Mai 2021 19:04 #8
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 619
  • Remerciements reçus 1839
CR: Cellier de la Baraterie, Vin de Savoie, mondeuse Saint Jean de la Porte 2018

Pas de véritable CR sur ce vin car je pourrais presque faire un copier/coller de celui de Fred supra.

Je confirme simplement l'excellence de cette mondeuse au nez de fruits noirs et de poivre allié à une bouche pleine de fraîcheur et à la buvabilité réjouissante. Plutôt une mondeuse friande que sérieuse.

Jean
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
23 Juil 2021 08:41 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9256
  • Remerciements reçus 16835

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Cellier de la Baraterie - Vin de Savoie - Malvoisie - 2018

CR: Cellier de la Baraterie - Vin de Savoie - Malvoisie - 2018

 

La robe est claire, de couleur paille.
Très intense et expressif, le nez nous gratifie de beaux fruits mûrs, allant de la poire et du coing à la mirabelle et à la reine-claude. Une touche briochée vient apporter de la complexité mais je n'ai pas retrouvé les notes fumées prégnantes perçues lors de ma visite au domaine en janvier dernier.
La bouche est pleine, bâtie sur une matière riche et très aromatique. L'acidité est moyenne mais elle est aidée par une fine amertume pour canaliser le vin et l'amener sur une finale persistante de grande sapidité.
Très Bien pour ce vin enchanteur !

Avec un flan de courgettes et de fromage de chèvre, l'accord aromatique est tout à fait correct mais le plat prend le dessus en limitant la fougue du vin (2,5 / 5).

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Papé, LLDA, Kiravi, Lionel73
08 Aoû 2021 21:40 #10
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9256
  • Remerciements reçus 16835
CR: Cellier de la Baraterie - Vin de Savoie - Paroxysme rouge - 2018

 

La robe est assez sombre, avec quelques reflets violacés de jeunesse.
Le nez se révèle intense mais marqué par une réduction tenace, développant des arômes animaux tirant sur l'écurie. C'est dommage car de beaux fruits sont sous-jacents et peinent à prendre le dessus.
La bouche est malheureusement dans la continuité aromatique, avec même un léger perlant incongru. La chair dense et la bonne tenue du vin sur la longueur dévoilent une structure tout à fait intéressante mais gâchée par la rétro.
Assez Bien + mais à revoir avec confiance d'après mes autres expériences.

Edit : c'est la seule bouteille décevante de mon séjour en Savoie. Dommage de terminer par celle-ci...

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Papé
18 Aoû 2021 21:46 #11
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 354
  • Remerciements reçus 1401
CR:  Le Cellier de la Baraterie - Vin de Savoie - Mondeuse Saint-Jean de la Porte - 2018 

Bouteille ouverte au débotté. 

Le nez s'ouvre sur des notes de fruits noirs frais, florales, un côté sauvage, une touche de balsamique.
La bouche est d'abord amère en attaque, puis devient plus aimable toujours sur les fruits noirs. Les tanins sont bien présents, sans être génants à mon goût. La finale est de longueur moyenne.

Une jolie mondeuse, dans un style plutôt moderne, sur la buvabilité.

Alexandre
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Papé, Jeanveux
27 Sep 2021 14:07 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9256
  • Remerciements reçus 16835

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Cellier de la Baraterie - Vin de Savoie - Malvoisie - 2018

CR: Cellier de la Baraterie - Vin de Savoie - Malvoisie - 2018

 

La robe se présente sous une couleur vieil or peu dense.
Moyennement intense, le nez propose quand même de beaux fruits blancs, pomme et poire, ainsi que des touches pâtissières qui virevoltent entre l'anis, la brioche et le miel.
La bouche gourmande et harmonieuse est dotée d'une belle matière, sans grande densité (j'ai encore le souvenir tout récent de la Grande Ourse de Pascal Chalon, qui donne de ce point de vue une référence de haut niveau). L'allonge tout à fait correcte fait bien saliver, en étant relevée par des amers sensibles mais pas dérangeants.
Bien ++

L'accord est réussi (3,5 + / 5) avec une vieille mimolette : le vin prend de l'ampleur et se montre plus extraverti.

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Papé, Jeanveux
29 Nov 2021 14:22 #13
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 676
  • Remerciements reçus 1452

Réponse de KosTa74 sur le sujet Cellier de la Baraterie - Visite chez Julien Viana

Du coup j y suis passé hier ...  super sympa, et malgré la température qui ne s'y pretait pas forcément sur sa terrasse et mon rhume, et bien je trouvais que tout se goûtait bien . Je n ai pas dégusté les blancs mais les rouges étaient très fringant avec de belles couleurs et de beaux fruits éclatants !

10 hectares mais il met en bouteilles "seulement" 5 hectares grosso modo. De belles parcelles disséminées le long des bauges d'Arbin a Freterives avec des vignes allant pour certaines jusqu'à 30  ans.

Une année 2021 pas top comme tout le monde du coup on discute des anciens millésimes et précise que la 18 en est un beau (ça tombe bien il reste des mondeuses )  ! De beaux rendements, du volume et une qualité au top ! Pour les 2020 on arrivait de mémoire a 45/50 hecto et une qualité tout aussi intéressante.
Belles collections de cépage avec bientôt du persan et de la monteuse blanche ! 

Un coup de effectivement pour la mondeuse saint jean de la porte en 18. Cuvée avec un rendement d'un peu moins de 60hl/h mais diable, quel corp ! Quels arômes ! Et le côté épicé qui rehausse le tout fait que ça lui donne bcp de complexité pour son jeune âge ....

Beau gamay de copains également remplis de fruits et qui peut se déboucher facilement ! L archétype du beau et bon vin gouleyant et gourmand passé partout (ce n est pas péjoratif...)

Sa cuvée paroxysme était également intéressante. Je lui trouvait un côté un peu plus raffiné que les autres cuvées.

Et concernant ces prix... bien foncez !!!! Il a besoin de personnes lui faisant de la pub car c'est une personne  très attachante et passionnée ! En + il a été à bonne école au domaine saint germain ou je suis passé peu de temps après !

Petit édit : on parle d'augmentation un peu partout. On a ici des vins avec beaucoup de charme et de typicité que ce soit chez lui ou au domaine saint germain pour 15€...mon choix est vite fait maintenant ... 

 

Romain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Oyaji-sama, rudy.B
04 Fév 2022 15:51 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9256
  • Remerciements reçus 16835
CR: Le Cellier de la Baraterie - Vin de Savoie - Montassoulaz - Gamay - 2018

 

La robe peu sombre a perdu ses atours de jeunesse qu'elle avait encore il y a un an.
Le nez est ouvert sans plus, friand, sur de petits fruits rouges acidulés mâtinés de touches florales et de garrigue.
La bouche est dans la continuité, juteuse et vive, d'une aromatique plus sauvage qu'au nez. Sa chair est bien tenue par des tanins fins mais la finale est courte.
Bien + et donc un peu moins appréciée qu'il y a un an.

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Papé, KosTa74
03 Mar 2022 23:14 #15
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1773
  • Remerciements reçus 4239
CR: Le Cellier de la Baraterie, Roussette de Savoie 2018
100% Altesse / Terroir argilo-calcaire / alc. : 12,5%

Après avoir goûté et apprécié des rouges du domaine, je tente cette fois ma chance avec un blanc…
 

Robe : or pâle, limpide.

Nez : assez mutique, sur l’herbe coupée et quelques notes fruitées très discrètes (plutôt fruits blancs). Un peu de carton mouillé aussi.

Bouche : je découvre un jus assez frais, minéral et plutôt droit … ce qui n’est pas fait pour me déplaire. En revanche, l’aromatique n’est pas très développée … je décèle quelques fruits blancs, quelques notes florales et herbacées, de l’amande aussi. Au réchauffement, la finale se pare de quelques amers qui ne sont pas tout à fait à mon goût.

Bref, un vin qui n’est pas dénué de qualités mais qui peine tout de même un peu à me convaincre. Nettement inférieur en tout cas aux 2 précédentes Roussettes de Savoie dégustées (Château de Lucey et Côtes Rousses). Bien mais sans plus : 14/20.

Fred
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Papé, KosTa74
13 Avr 2022 01:20 #16
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 676
  • Remerciements reçus 1452
Totalement en phase avec toi sur cette cuvée. Autant les rouges m'ont semblés profond et bien juteux, autant la roussette me laisse sur ma faim ...

Il y a mieux ailleurs en ce qui concerne les blancs ! 

Romain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fred1200
15 Avr 2022 20:50 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9256
  • Remerciements reçus 16835
CR: Le Cellier de la Baraterie - Vin de Savoie - Cruet - Jacquère - 2020

 

Nouvelle bouteille bue un an après la précédente.

La robe paille présente quelques reflets vert-gris.
D'une bonne intensité, le nez propose des senteurs de plantes aromatiques comme la verveine et du thym, mais également des fruits blancs.
La bouche est franche, plus marquée par la rondeur que par l'acidité. La finale minérale pierreuse et d'allonge honnête sans plus sait rester goûteuse.
Bien +(+)

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Papé
19 Mai 2022 22:34 #18
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9256
  • Remerciements reçus 16835
CR: Le Cellier de la Baraterie - Vin de Savoie - Saint-Jean de la Porte - Mondeuse - 2018

 

La robe assez sombre est parée de reflets très nettement violets sur le bord du disque.
Le nez généreux et affriolant exprime un message facile à lire : "C'est de la mondeuse, m'sieurs dames !" Beaucoup de framboise, des nuances de fruits plus noirs, une note bien poivrée et une once de violette, cela me plait !
La bouche est charnue et plutôt joufflue, sur une trame serrée. La présence poivrée encore plus exacerbée qu'au nez vient renforcer l’éclat du fruit d'une part et la fraîcheur d'ensemble d'autre part. L'allonge correcte sans plus permet quand même d'apprécier la finale plus sauvage, qui sait rester appétante.
Très Bien
Le vin gagne en souplesse sur des pâtes à la sauce ricotta (3,5 / 5) et le lendemain, tout en ayant gardé ses qualités, son fruité est mis en avant par des pormoniers (3,5 + / 5).

Jean-Loup

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, leteckel, Kiravi, Jeanveux
09 Aoû 2022 15:47 #19
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9256
  • Remerciements reçus 16835
CR: Le Cellier de la Baraterie - Vin de Savoie - Montassoulaz - Gamay - 2018

 

La robe moyennement sombre montre encore des reflets de jeunesse sur le bord du disque. A moins que ces teintes violacées ne proviennent du cépage gamay...
Le nez est plutôt timide, dévoilant un fruité acidulé de framboise et de groseille, ainsi qu'une touche poivrée.
Gouleyante plus que fluide, la bouche offre un léger fruité, avec encore du poivre. Le profil rectiligne n'est entravé par aucun tanin mais bien soutenu par une belle vivacité qui lui procure une longueur honnête.
Bien +(+)

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Papé, KosTa74
22 Jan 2023 14:26 #20
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9256
  • Remerciements reçus 16835

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Cellier de la Baraterie - Vin de Savoie - Malvoisie - 2018

CR: Cellier de la Baraterie - Vin de Savoie - Malvoisie - 2018

Fichier attaché :


Dégusté juste après ouverture, le vin s'est métamorphosé à l'aération dans le verre et dans la bouteille.
Le nez était d'abord mutique et la bouche lambda, sans aucun défaut mais sans aucune expression.
Commentaire sur le troisième verre :

L'or clair de la robe tire sur le vieil or (elle, elle n'a pas bougé !).
Le nez s'ouvre harmonieusement sans être intense pour proposer des fruits blancs et des notes miellées.
La bouche se révèle sympathique, gourmande, d'une trame légère mais qui va aller crescendo sur le déroulé, jusqu'à une deuxième partie et surtout une finale avec beaucoup plus de densité. La vivacité est franche et de beaux amers se font jour dans la finale bien salivante.
Bien ++ après une bonne aération.

Un gratin de courgettes s'est montré un bon compagnon, concourant lui aussi à lui donner plus d'ampleur et de consistance (3,5 / 5).

Jean-Loup
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Boubzou
26 Jan 2023 07:41 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9256
  • Remerciements reçus 16835

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Cellier de la Baraterie - Roussette de Savoie - 2018

CR: Cellier de la Baraterie - Roussette de Savoie - 2018
.

 

Robe paille soutenue.
Beau nez expressif, finement miellé, sur une base de fruits jaunes de laquelle émerge nettement de la pâte de coing. Du coing ? Cela fait deux altesse en deux jours où je note clairement le coing. Je me rappelle alors que l'excellent Tomy63 avait annoncé cet arôme comme marqueur de l'altesse. C'est qu'il a raison le bougre !
L'attaque tendue et ciselée est doublée d'un infime perlant, puis la bouche s'élargit, gagne en chair et en confort, tout en restant très sèche, contrairement à la Roussette de Marestel d'Eugène Carrel 2019.
La longue finale fait saliver en restant bien savoureuse.
Bien ++ / Très Bien

L'acidité du vin répond bien au gras d'une tartiflette mais le fruité de la bouche s'amplifie jusqu'à donner une sensation sucrée qui ne s'accorde pas avec le plat (3 / 5).

Jean-Loup
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Papé, KosTa74
29 Jan 2023 22:46 #22
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9256
  • Remerciements reçus 16835
CR: Cellier de la Baraterie - Vin de Savoie - Paroxysme rouge - 2018
 
Fichier attaché :


La robe assez claire est marquée par un début d'évolution sur la frange.
Le nez plutôt intense mélange arômes floraux et fruités (groseille et framboise), qu'une pointe de réduction animale ne parvient pas à gâcher, surtout qu'elle s'amenuise à l'aération et disparait complètement le lendemain.
La bouche fluide est animée d'une grande vivacité qui la traverse de l'attaque à la finale. Celle-ci est relativement goûteuse et s'allonge raisonnablement. Ce style droit et acide est très étonnant pour le millésime !
Bien + et bien mieux que celle bue précédemment qui avait une réduction beaucoup plus prononcée et tenace.

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, khrapka, letournaisien, Papé
03 Mar 2023 22:25 #23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3137
  • Remerciements reçus 4382
CR: Cellier de la Baraterie - Savoie - Visite au domaine - 28 février 2023

Troisième et dernière visite de ma journée off des vacances à la montagne (et encore désolé pour le délai de publication).

Je rencontre Julien Viana au hameau de la Baraterie à la fin d'une belle journée ensoleillée - on fera même la dégustation dehors, sous une pergola.
Julien Viana est un passionné, il me raconte les aléas des dernières années, ses projets (une nouvelle cuverie tant l'actuelle - louée - est pour le moins peu pratique - le pressoir est presque rentré par miracle), la polyculture (il cultive aussi des céréales ou des lentilles) qu'il pratique aussi dans les vignes (févéroles).
Ses terroirs s'étirent d'Arbin à Fréterive, 'au bout' de la zone vinicole de la combe de Savoie, pour un total d'un peu plus de 10 ha. La dégustation est menée tambour battant.

 

Savoie Jacquère 2021
Frais, joli fruité blanc, équilibre entre tension et jolie matière

Savoie Malvoisie 2020
Variante de pinot gris (veltliner) sur marnes noires
Nez fumé, sur les fruits jaunes très mûrs, bouche ronde, un vin particulier.

Savoie Paroxysme 2020
(gamay 45%, pinot noir 45%, mondeuse 10%)
Nez sur les fruits rouges; bouche fraîche avec un beau fruité, finale poivrée, simple

Savoie Montassoulaz 2022
Gamay parcellaire en carbonique
Joli fruit rouge (bonbon anglais), tannins fins, juteux, un vin parfait pour le casse-croûte

Savoie Arbin Mondeuse 2019
Gros volume, beaux tannins, fruité intense (fruits noirs), notes poivrées, fort joli vin concentré

Savoie Saint-Jean-de-la-Porte Mondeuse 2020
Nez frais, fruité (fruits rouges - framboise), bouche filante, juteuse, tannins souples et veloutés. TB

Les rouges m'ont emballé, je prends congé de Julien Viana après une dernière vue du très beau panorama, il me confiera que travailler les coteaux avec une telle vue, ça motivait, même à tailler les jours d'hiver.

Julien

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, rkrk, Jean-Loup Guerrin, Papé, Blog, KosTa74, Kiravi
10 Avr 2023 17:58 #24
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9256
  • Remerciements reçus 16835

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Cellier de la Baraterie - Roussette de Savoie - 2018

CR: Cellier de la Baraterie - Roussette de Savoie - 2018
 
Fichier attaché :


La robe se présente sous un or très brillant, aux reflets fluo.
Bien ouvert, le nez développe des arômes entremêlés d'herbes aromatiques (génépi !) et de fruits jaunes (coing).
La bouche est pleine, titillée par un infime perlant et tenue debout, et même bien relancée, par une bonne acidité. L'aromatique est plus posée et la finale d'une persistance très correcte est empreinte d'une fine salinité ainsi que, pour ma chère et tendre, d'une certaine amertume.
Bien ++ / Très Bien

Jean-Loup
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, letournaisien, Papé
29 Juil 2023 18:36 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3137
  • Remerciements reçus 4382

Réponse de letournaisien sur le sujet CR: Cellier de la Baraterie - Savoie Arbin Mondeuse 2019

CR: Cellier de la Baraterie - Savoie Arbin Mondeuse 2019

Bu sur deux jours, l'ouverture lui fait du bien.
Robe bordeaux foncé. Nez moyennement expressif, fruits noirs (cassis), réglisse et notes épicées. 
La bouche est fruitée, les tannins bien présents prennent encore un peu le pas sur l'acidité et l'alcool dans l'équilibre général. Vu comment le vin s'équilibre doucement avec l'aération, je serai tenté d'oublier  encore au moins une année les bouteilles qui me restent. 
Julien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Fred1200, KosTa74, choubi38
30 Oct 2023 20:42 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9256
  • Remerciements reçus 16835
CR: Le Cellier de la Baraterie - Vin de Savoie - Saint-Jean de la Porte - Mondeuse - 2018

 

La robe est sombre et encore bien jeune.
Le nez dégage avec intensité des arômes bien poivrés mais aussi d'épices variées, de fruits noirs (myrtille) et de fruits rouges (framboise).
La bouche est douce et civilisée par son toucher soyeux, mais sauvage par ses saveurs. La fraîcheur et la longueur sont deux belles qualités de cette mondeuse typée, y compris dans sa finale poivrée.

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, letournaisien, DUROCHER
26 Fév 2024 13:20 #27
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck