Nous avons 2237 invités et 68 inscrits en ligne

Domaine Olivier Pithon

  • Messages : 20064
  • Remerciements reçus 927

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Olivier Pithon - Cuvée Laïs 2007

Jean-Benoit,

"La longueur est longue." la finale j'imagine.;)
#61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 85
  • Remerciements reçus 0

maertensjb a répondu au sujet : Re: Olivier Pithon

Au temps pour moi ! C'est vrai que les termes techniques n'autorisent pas la moindre approximation.
Je corrige.
Jean-Benoit
#62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 35
  • Remerciements reçus 0

vincent maignaut a répondu au sujet : Re: Olivier Pithon

critique écrivait:
> Je crois que tu n'as pas bien compris le sens de
> ma remarque,Tom Lubbe est incapable du moindre
> sens commercial,penses tu être crédible lorsque tu
> indiques qu'il faut faire la retape ou la pute
> pour déguster ses vins?
> Ma remarque concernant l'Afrique du Sud d'avant
> 1990 est parfaitement réfléchie,je suis allé en
> Australie en 1981,et j'ai refusé d'aller en
> Afrique du Sud en raison de l'Apartheid,TomLubbe
> est africain du sud,je te laisse conclure

C'est vraiment pathétique d'etre aussi vulgaire et de tenir des propos aussi afligeants.
Pour ma part, j'ai gouté une fois avec grand plaisir les vins de Matassa et j'ai donc décidé recemment d'envoyer un email à Tom Lubbe qui a eu la politesse de me répondre deux jours plus tard pour me proposer une dégustation au domaine sur rendez-vous fixé à l'avance. On peut peut-etre aisément comprendre que certains vignerons soit plus dans les vignes ou dans leurs chais qu'accoudé à un comptoir de degustation. Didier Barral ne reçoit que peu à son domaine et c'est une personne charmante...
Revenons en au vin plutot : quelqu'un aurait il gouté recemment la D18 2005? et quelle evolution peut on attendre pour cette bouteille?
#63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3129
  • Remerciements reçus 0

critique a répondu au sujet : Re: Olivier Pithon

"
C'est vraiment pathétique d'être aussi vulgaire et de tenir des propos aussi affligeants. "
L'histoire de la poutre et de la paille vous la connaissez!
Pardon d'avoir corrigé vos fautes d'orthographe!
Je souhaite vous lire sur autre chose que sur mes commentaires de rencontres datant d'avant 2004 et déjà évoqués en 2006!
A part cela je suis heureux de constater ce changement profitable .
#64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3129
  • Remerciements reçus 0

critique a répondu au sujet : CR: Domaine Olivier Pithon cuvée Saturne 2002

CR: Domaine Olivier Pithon cuvée Saturne 2002

Ouvert ce midi,le flacon n'est pas carafé,le bouchon est marqué sur 1 à 2 mm.
La couleur est d'un beau rubis grenat foncé.
Le premier nez est épicé,marqué par le clou de girofle ,il est vineux sur les fruits cuits dominants.
La bouche est ronde;fondue.
Un vin sudiste en bouche ,puissant,fondu,un peu alcooleux cependant,tandis que le nez vire sur la noix muscade.
Un vin mûr à peine trop ,à boire sans tarder,en ce qui me concerne c'est fait car c'était mon dernier flacon.
Cordialement Denis.
#65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1187
  • Remerciements reçus 1

HERMES1167 a répondu au sujet : CR: Olivier Pithon - Le Pilou 2008

CR: Le Pilou 2008 , côtes du Roussillon, Olivier Pithon

Cuvée confidentielle produite sur 50 ares et des vignes centenaires , rendements 20 hl/ha, tout cela explique sans doute le prix de cette cuvée , du frère de Jo Pithon et qui au fil des années s'est fait un prénom. Nez qui demande de l'aération pour se révéler sur la sauge, le cassis, la fraise cuite, puis sur des notes plus végétales et épicées telles que le thym , la menthe. Discrètes notes d'élevage (café, cacao) . Une bouche avec une attaque suave, un milieu de bouche très pur, tapissant , des tannins serrés mais un ensemble velouté, frais, sur la mure sauvage, finale poivrée avec une jolie acidité qui lui donne du peps. Note 15.5-16/20 , prix 30 €

legoutduvin.hostblog.fr
"Le vin rend perceptible à l'homme la vraie saveur de la terre" Colette
#66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3129
  • Remerciements reçus 0

critique a répondu au sujet : CR: Olivier Pithon - Cuvée Laïs 2003

CR: Domaine Olivier Pithon, cuvée Laïs, 2003
Belle couleur jaune dorée.
Le premier nez est à la fois laiteux et citronné avec de la bergamote.
Une bouche avec une amertume agréable sur le seigle.
Une belle bouche pour un vin à totale maturité avec une belle puissance.
Cordialement.
#67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20064
  • Remerciements reçus 927

enzo daviolo a répondu au sujet : CR: Olivier Pithon

goûtés au salon Millésime Bio récemment CR::

Vin de Pays des Côtes Catalanes Domaine Olivier Pithon « Lais » 2009
[size=x-small]Maccabeu, Grenache Gris, Grenache Blanc.[/size]
Nez leger sur les fruits blancs.
Bouche riche qui manque un peu de ressort, bonne longueur finale. Assez Bien +.

Vin de Pays des Côtes Catalanes Domaine Olivier Pithon « La D18 » 2009
[size=x-small]Grenache Gris, greanche Blanc.[/size]
Nez fin d’agrumes et plus exotiques, une touche d’elevage et des ruits jaunes mûrs à l’aération.
La bouche est riche mais possède uen belle acidité. C’est très mûr sur les fruits jaunes et d’un ensemble encore assez monolithique. Pas mal. Bien +.
#68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19
  • Remerciements reçus 0

olive69 a répondu au sujet : Re: Olivier Pithon

Le domaine de jade est pas mal aussi...grenache blanc et chardonnay....miel, fleur ,avec une belle fin de bouche sur l amande, a suivre.
#69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 514
  • Remerciements reçus 555

podyak a répondu au sujet : CR: Olivier Pithon Cuvée Laïs 2008 et 2009

CR: A quelques mois d'écart, j'ai également eu l'occasion de goûter cette cuvée sur 2 millésimes :

Olivier Pithon Cuvée Laïs 2008 (GS - 14.5 €) : Robe or vive, nez assez discret sur les agrumes. En bouche quelques notes grillées, encore des fruits acidulés (citron confit, pamplemousse ?) et beaucoup de fraicheur. J'ai beaucoup aimé cet équilibre fruits / frais / grillé. Aucune "chaleur" en finale. TB

Olivier Pithon Cuvée Laïs 2009 (caviste en ligne - 15.5 €) : Nez étonnant sur les abricots, la pêche (un peu comme certains Barral ou Clos Milan). La bouche, par contre, est moins exubérante, plus droite avec certes un côté frais, assez agréable, mais le tout semble un peu endormi, pour rejoindre Enzo, petit manque de peps à ce stade. Petite amertume en finale. J'avais préféré personnellement 2008. B

Tuukka
#70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20064
  • Remerciements reçus 927

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Olivier Pithon Cuvée Laïs 2008 et 2009

merci pour ton rebond Tuuka. pas d'avis définitif, il faudra que je regoûte mais c'est vrai que ce vin est à l'image du millésime 09.
#71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19
  • Remerciements reçus 0

olive69 a répondu au sujet : Re: Olivier Pithon Cuvée Laïs 2008 et 2009

deux cr très sympa,olivier python est un super vinificateur,il devrait donner un coup de main à un certain cndp pour leur blanc...
#72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4653
  • Remerciements reçus 251

aquablue a répondu au sujet : Re: Olivier Pithon Cuvée Laïs 2008 et 2009

C'est ce qui s'appelle serpenter entre les threads X(...
#73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 278
  • Remerciements reçus 0

toscane a répondu au sujet : Re: Olivier Pithon

Il parait que les blancs sont mieux. Qui confirme ?
#74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20064
  • Remerciements reçus 927

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Olivier Pithon

mais on parlait de quoi là si ce n'est des blancs?
#75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3129
  • Remerciements reçus 0

critique a répondu au sujet : Olivier Pithon

Les blancs du domaine sont la D18 et la cuvée Laïs.
Cordialement
#76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 278
  • Remerciements reçus 0

toscane a répondu au sujet : Re: Olivier Pithon

enzo d'aviolo écrivait:
> mais on parlait de quoi là si ce n'est des blancs?

Tu as raison Enzo ; Mal exprimé parce qu'écrit trop rapidement. Je reformule :

Ils font aussi des rouges, mais il parait que les blancs sont mieux. Qui confirme ?
#77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18558
  • Remerciements reçus 3557

Eric B a répondu au sujet : Re: Olivier Pithon

Ils font aussi des rouges, mais il parait que les blancs sont mieux. Qui confirme ?

Ca, c'est selon les goûts de chacun, mais perso, je préfère effectivement ses blancs.

Eric
Mon blog
#78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1547
  • Remerciements reçus 0

arelate a répondu au sujet : CR:Olivier Pithon - Saturne 2004

CR: Olivier Pithon Saturne 2004

J'avais déjà gouté ce vin en septembre 2008 et j'avais conclu qu'il fallait attendre pour en ouvrir une autre bouteille.
Un an et demi après, la robe n'a pas changé, toujours vive avec reflets violacés.
Le nez est moins discret et on distingue maintenant une légère odeur de fruits rouges.
En bouche par contre, grosse déception, l'acidité trop envahissante masque toute autre sensation.
La finale est courte et laisse une légère amertume.
Je n'ai pas pris beaucoup de plaisir à cette dégustation faite sur deux jours.

Cordialement
Roger

Et de là nous sortîmes pour revoir les étoiles - William Styron
#79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12
  • Remerciements reçus 0

Romain Bournaud a répondu au sujet : CR: Olivier Pithon

Bonjour,

Les derniers millésimes dégustés il y a peu de temps:

CR: Cuvée Laïs Blanc 2009
VDP des Côtes Catalanes
Maccabeu, Grenache Blanc et Gris


La robe est limpide, très brillante d’un jaune paille aux reflets verts.
Le premier nez dégage un peu de gaz carbonique, le vin est jeune et la mise en bouteille n’est pas si lointaine. Un nez beurré envahit le verre.
Après aération, le gaz disparait pour laisser place à des notes florales jaunes du type jeunet. Les fleurs persistent longtemps, c’est très agréable et le côté coing du Grenache Blanc apparaît dans le verre après quelques secondes. Des pointes de fenouil viennent clore le tout.

L’attaque en bouche est très grasse. L’acidité est présente tout au long de la dégustation et vient relever des arômes d’agrumes (citron) et de fleurs blanches cette fois-ci (aubépine). Ils s’entremêlent au côté boisé de l’élevage très bien maîtrisé et harmonieux. La finale est très minérale résultant sans doute d’un enracinement profond sur des coteaux de schistes. Ce vin a tout pour séduire, il est d’une longueur digne des plus grands.Il est à boire dans sa jeunesse pour apprécier son côté floral ou bien dans quelques années pour juger de l’évolution qui sera à coup sur très minérale.

CR: Cuvée Laïs 2008
Appellation Cotes du Roussillon
Grenache Noir, Carignan, Syrah et Mouvèdre


Construit dans le même esprit que la cuvée blanc, il est une mosaïque de terroirs composée par des parcelles de différentes expositions.
L’extraction se veut douce. Olivier ne veut pas d’un vin bodybuildé extrait à l’extrême. Les pigeages sont doux et rapides, 30 secondes à une minute. La vinification et l’élevage se font en cuve tronçonnique.
La robe est limpide, rouge grenat.
Le premier nez est très fin sur le fruit rouge (framboise) avec un fond boisé.
A l’aération, le clou de girofle s’extrait du verre. Mais la dégustation n’est pas facile, le vin est trop froid. Après quelques minutes au creux de la main, on se familiarise avec ce vin. Des senteurs épicées parcourent le verre (poivre blanc en majorité). En bouche, la fraîcheur de l’acidité surprend, c’est en effet un vin atypique, construit sur la légèreté. Le bois pourrait paraître plus fondu, et les tanins mieux intégrés.

CR: Le Pilou 2008
100% Carignan


Cette parcelle plantée en 1902 sur des sols calcaires produit des raisins à hauteur de 25 hl/ha. Achetée en 2002, elle n’était pas destinée à une cuvée de ce type. Mais au vu des premiers résultats, la cuvée Le Pilou a été créée avec une production de seulement 600 bouteilles jusqu’en 2006. Aujourd’hui, Olivier a fait l’acquisition d’une nouvelle parcelle de Carignan vieux de 60 ans sur des schistes lui permettant de produire 2 500 bouteilles.
Pour le côté cave, une fermentation alcoolique entre 18 et 25°C accompagnée d’une légère extraction et d’un élevage de 12 mois en cuve bois et 6 mois en demi-muid.

La robe est limpide, claire pour un 100% Carignan.
Le premier nez est fermé, un léger boisé s’évade en toute discrétion. Après aération, le côté lardé du Carignan est présent, entremêlé de notes boisées. Quelques résidus de gaz carbonique qui disparaissent rapidement parcourent le verre.
L’attaque est boisée (un peu trop peut-être) et je suis surpris par la structure générale qui est très légère pour un Carignan. Encore un vin atypique qui confirme le style d’Oliver Pithon sur ses vins rouges : des extractions légères. La bouche est encore jeune, ce vin a été mis en bouteille en avril 2010, les tanins ne sont pas agressifs et je relève des notes de fruits noirs (cassis et mûre).

Cordialement

Romain Bournaud
#80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18321
  • Remerciements reçus 2201

Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Olivier Pithon - Cuvée Laïs 2009 blanc

CR: Olivier Pithon - Cuvée Laïs 2009 blanc

un vin un peu alangui sans doute par un manque de fraîcheur ou que j'attendais plus vif. Jolie matière et belle précision aromatique, mais manque de peps.

Jérôme Pérez
#81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20064
  • Remerciements reçus 927

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Olivier Pithon - Cuvée Laïs 2009 blanc

entièrement d'accord avec ton commentaire. le 08 avait plus d'allant, un meilleur équilibre.
#82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 15
  • Remerciements reçus 0

Dies Irae a répondu au sujet : Re: Olivier Pithon

Je me permet juste d intervenir sur un point. J ai constaté à plusieurs reprises des remarques sur l'oxydation des vins blanc de ce domaine.
La derniere fois que j'ai parlé au vigneron sur cet aspect de ces vins. tel a été sa reponse (dialogue en 2005, les choses ont peut être encore changées) :
C'est un choix volontaire, surtout issu de l'utilisation de pressoirs de type "champenois ou beaujolais" (pressoir à lates). Celui ci expose les jus directement à l'oxygene. Mais je repete que c'est volontaire. Sachez qu'il n'est pas le seul à utiliser ce processe sur Calce.
On se retrouve un petit peu avec l'esprit des maladies infantiles. Le vin va ainsi développer un bataillon de "defense imunitaire" stabilisant l'ensemble et developpant bien sur une variete arômatique plus complexe.
Dire qu'un vin à un défaut ramene au subjectif et au contexte. Comme par exemple, un Meursault de 30 tres oxydé tirant sur de francs arômes de miel que l'on pourra magnifiquement accorder avec un dessert. C'est l'art d'utiliser le "defaut" comme une qualité. Il en va de même avec de nombreux vins et de nombreux défauts. Ici, je pense que la palette arômatique de type Oxydatif permettra de nombreux accords de grande finesse sur de la cuisine gastronomique. Il faudra la jouer fine, mais le resultat plaisir emotionnel n'en sera que plus fort. experimental dans une certaine mesure.
Et puis finalement... n'aime t on pas les gens et les vins autant pour leurs qualités que leurs défauts ?... n'y a t il pas plus d'émotion... de passion...?

Merci d'avoir pris le temps de lire ces quelques pensées qui se veulent elles aussi tres subjectives...;)
#83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1187
  • Remerciements reçus 1

HERMES1167 a répondu au sujet : Re: Olivier Pithon

Trouver un vin oxydé comme une qualité ....moi je trouve ca moyen personnellement . Ou est l'expression du terroir et du cépage ?

legoutduvin.hostblog.fr
"Le vin rend perceptible à l'homme la vraie saveur de la terre" Colette
#84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 15
  • Remerciements reçus 0

Dies Irae a répondu au sujet : Re: Olivier Pithon

je stipule bien transformer le defaut en qualite...
et puis ici. il aura les quqlite de ses defauts et inversement. tout comme nous pauvres humains imparfait...;)
#85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18321
  • Remerciements reçus 2201

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Olivier Pithon

C'est vrai ça, c'est plus facile : on a qu'à acheter de la grosse daube tous les jours et transformer les défauts en qualité...
Je pense que le "trois étoiles" verra sa verdure répondre à merveille à l'amertume de l'asperge.

Jérôme Pérez
#86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1757
  • Remerciements reçus 0

mathieu.gp a répondu au sujet : Re: Olivier Pithon

On va pas refaire le debat mais la pourriture noble c'etait juste de la pourriture tout court avant qu'on decouvre que ca pouvait etre utile. Les xeres qui sont les vins qui me passionne le plus en ce moment ou les madeire c'est aussi des vins oxydes mais on utilise ces caracteristiques pour en faire des produits unique. Qualite ou defaut je dirai, c'est un defaut quand ce n'est pas bon, une qualite dans l'autre cas. De plus les vins blanc de O'pithon sont atypique mais plutot bon. Donc...

Le vin c'est bon pour la santé mangeons en !!!!
#87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Olivier Pithon

mathieu.gp écrivait:
la pourriture noble c'etait juste de la pourriture tout court avant qu'on decouvre que ca pouvait etre utile.
===
Si le vecteur (Botrytis cinerea) est le même, les conditions de développement de la pourriture noble et de la pourriture "tout court" (autrement dit grise) sont radicalement différente.
Prétendre que l'on a découvert que la pourriture "tout court" pouvait être utile est donc un contre sens complet.
On en parle quand tu veux dans "de la terre au vin".
#88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1757
  • Remerciements reçus 0

mathieu.gp a répondu au sujet : Re: Olivier Pithon

Ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dit. Mais je crois que les liquoreux n'ont ete decouvert qu'au environ du 17eme siecle. Je suppose donc qu'avant les raisins pourris on considerait ca comme un defaut et que ca n'etait pas utilise... jusqu'a ce que quelqu'un fasse quand meme du vin et trouve ca bon... D'ou mon commentaire.

Le vin c'est bon pour la santé mangeons en !!!!
#89

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26067
  • Remerciements reçus 918

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Olivier Pithon

Euh, si on raisonne comme ça, je vous dirai alors que le vin n'est jamais qu'un jus de raisin défectueux...

Luc
#90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck