Nous avons 2003 invités et 54 inscrits en ligne

Ermitage du Pic-St-Loup

  • Messages : 9354
  • Remerciements reçus 17304

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Ermitage du Pic Saint-Loup – Guilhem Gaucelm – 2013

CR: Ermitage du Pic Saint-Loup – Guilhem Gaucelm – 2013
 
Fichier attaché :


Bue  ICI

Également un assemblage à parité entre grenache et syrah, élevage d’un minimum de 24 mois en foudres.
La bouteille a été épaulée pendant trois heures puis carafée pendant deux heures supplémentaires.

Jean-Loup
La robe se situe entre deux âges, celui de l’adolescence et celui de la maturité.
Le nez, expressif et irrésistible, prend des accents reynaudiens avec son fruité plutôt rouge, contrairement aux autres vins de la série, ses tonalités d’orange sanguine et sa grande pureté.
La bouche affiche une structure pleine, conjugue une acidité mûre et structurante avec une aromatique toute aussi voluptueuse et des tanins patinés et classieux. La finale n’est pas en reste et invite à la gorgée suivante.
Excellent (+)

Julien
On a, là, la synthèse des deux vins précédents à mon sens.
Nez superbe, fruits rouges, noyaux, ronce, cèdre, de la fraicheur, de la finesse et de l’élégance. Il y a un côté évident dans ce vin, ça fait presque pinot, du floral.
Attaque fruitée, douce, sur un panier de fruits rouges, les tanins sont fins, la matière est gourmande et juteuse, et pour autant toujours très fraiche et jamais lourde.
Très longue finale, intense et salivante.
Grand vin ! 

Pascal
Nez élégant, fruits rouges, orange sanguine, cèdre, pointe d’alcool quand même.
En bouche le vin se présente frais, des tanins juteux et patinés, une matière enrobante et presque crémeuse.
Longue finale propre et fraiche.
Magnifique
J’adore.

Eric
La robe est grenat sombre translucide.
Le nez est intense, mêlant les fruits confits à des notes florales. Vraiment très beau.
Bouche ample, harmonieuse, avec des tannins très doux  et un fruit superbe, éclatant de fraîcheur. Cette dernière est encore plus intense en finale, avec un fruit vibrant et des épices. 
Du très haut niveau. J'aime booocoup !

Cédric
Ici, un vin qui a autant charmé bu pour lui-même qu’avec le plat.
Un joli nez élégant, pinotant sur les fruits rouges, les fruits à noyaux, mais aussi complexe par un apport de petites notes tertiaires comme la ronce, le pot pourri.
Une Bouche juteuse, fondue, intense, fine précise ou rien ne dépasse et tout devient évident, d’autant que le volume est là.
Un vin à la classe certaine et la finesse rappelant les belles syrah rhodaniennes.
Excellent  

Vivien
La robe est sombre, rubis, brillante.
Un nez reynaldien (ou devrais-je dire, à la Dieu...), sur l'orange sanguine, avec à la fois un côté pinotant et un petit côté syrah Rhône Nord de grande pureté. Rien qu'avec ce nez, il est impossible de se tromper... J'annonce GG !!! 
La bouche est suave, de grande précision, de grande race, de grande finesse. C'est à la fois juteux, classe et soyeux, avec un fruit immense et pur. C'est intensément sapide et long. Un vin d'immense vibration, une merveille, de la bombe atomique. 
Grand vin. 

Florian
La robe est grenat foncée.
Le nez est vanillé, gourmand, sur la framboise, le thym et la garrigue.
La bouche est crémeuse, là aussi gourmande, c'est frais et tonique. J'y trouve une grande pureté, Vivien parle de race et miserait sa paie, sa cave et son logement sur Guilhem Gaucelm: je suis.
Exceptionnel (18/20). Grosse claque.

Jean-Loup




 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht, Selassie, Droop
11 Déc 2023 18:14 #1141

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 551
  • Remerciements reçus 1753

Réponse de LEON213 sur le sujet Ermitage du Pic-St-Loup, Sainte Agnès, 2018

CR: Ermitage du Pic-Saint-Loup, Sainte Agnès 2018
Nez rouge/vert, du fruit rouge, de la mousse forestière, mais aussi de la classe.
En bouche, des tanins frais s'invitent, portant les fruits rouges, de l'acidité, les notes sanguines typiques de cette cuvée, un côté terreux. La fin de bouche est plus sur les fruits noirs et les épices douces. C'est plutôt juteux et direct, mais l'acidité ne plaira pas à tout le monde. Certainement pas consensuel mais j'aime bien/beaucoup. Ce vin a une vraie personnalité et vieillira sans doute très bien. Je n'en avais qu'une, dommage.

LEON213
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, tht, rkrk, Jean-Loup Guerrin, Papé, Kiravi, Droop
11 Jan 2024 00:27 #1142

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1776
  • Remerciements reçus 1218

Réponse de GAET sur le sujet Ermitage du Pic-St-Loup, Sainte Agnès, 2017

CR: Ermitage du Pic St-Loup cuvée Ste Agnes 2017  (rouge)

Robe : Pas évoluée.
Nez : Sur les épices, le laurier thym, les épices... il nous fait penser au Faugères Tradition de chez Barral...
En bouche  : On a une belle matière, déliée. Les tanins sont presents, mais harmonieux. 
Très bien +
Gaetan
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, DUROCHER, leteckel, Kiravi, LEON213, Ilroulegalet
05 Fév 2024 13:41 #1143

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 35
  • Remerciements reçus 46

Réponse de Antosac sur le sujet Ermitage du Pic-St-Loup

Bonsoir à tous, 

Pour la cuvée Guilhem Gaulcem, vaut-il mieux un 2009 ou 2014 en ce moment ?

Merci,
Antoine.
12 Fév 2024 20:27 #1144

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95317
  • Remerciements reçus 25481
CR: Ermitage du Pic Saint Loup, Pic Saint Loup rouge, Sainte Agnès, 2018



Bouchon parfait.
Robe profonde et sans trace d'évolution, sur un bordeaux presque bleuté.
Nez assez fermé à l'ouverture, plus causant le lendemain, sur des notes de fruits noirs confits, la cerise noire, des notes mentholées et épicées.
Bouche agréable, à la fois riche par une matière charnue et solaire mais bien tramée par une acidité pointue qui donne de la vivacité.
Finale mâchue et gourmande à la fois, sur un registre avec de la richesse mais sans lourdeur.
Très bien.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tht, Jean-Loup Guerrin, LucB, Papé, Agnès C, GAET, leteckel, LLDA, the_ej, Fred1200, Kiravi, Ilroulegalet, Droop
26 Fév 2024 18:20 #1145
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5180
  • Remerciements reçus 6504
CR: Ermitage du Pic Saint-Loup – Guilhem Gaucelm – 2018

Le nez est charmeur sur les fruits rouges, la cerise, les épices douces et un côté floral. C'est assez typé syrah avec une patte assez reconnaissable sur le côté floral.
La bouche est jeune mais déjà accessible avec un très joli toucher. C'est suave et joyeux avec le côté floral bien typé. La longueur est correcte et appelle très vite une autre gorgée. C'est trop jeune mais déjà très bon.

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, tht, denaire, bertou, chrisdu74, Jean-Loup Guerrin, TIMO, DUROCHER, Papé, oberlin, leteckel, LLDA, the_ej, Pinardo, Kiravi, Droop
01 Mar 2024 20:23 #1146

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 891
  • Remerciements reçus 3187
Ce 2018 est vraiment incroyable, il a toujours été très accessible, je l'ai bu il y a environ 1an et demi c'était déjà vraiment excellent.
Marc
01 Mar 2024 21:05 #1147

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9354
  • Remerciements reçus 17304

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Ermitage du Pic Saint-Loup – Guilhem Gaucelm – 2018

J'en ai deux magnums pour un petit-fils. 
Vous pensez que cela pourra attendre ses 20 ans ?

Jean-Loup 
 
02 Mar 2024 07:59 #1148

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3861
  • Remerciements reçus 7644

Réponse de bertou sur le sujet CR: Ermitage du Pic-St-Loup - Guilhem Gaucelm 1999

CR: Ermitage du Pic-St-Loup - Guilhem Gaucelm 1999
Nez évolué, mais pas fatigué, gagnant en précision à l'aération. C'est de bonne intensité et avec une bonne profondeur. On retrouve un fruit noir et mûr, kirsch, sous-bois, âtre, cuir. Il y a du boisé sur le toast, mais il reste discret. Il y a de belles nuances de poivre, tapenade et une pointe balsamique qui apporte de la fraîcheur.
La bouche est plutôt puissante et parfaitement équilibrée. Elle semble canalisée, car il y a une belle acidité qui fait contre-poids. Très beau toucher de bouche avec une texture soyeuse. Il y a plus de fruit en bouche qu'au nez. Le vin apparaît un peu moins évolué et il se dégage une certaine énergie. Belle finale épicée, fraîche et de bonne persistance.
Excellent.

Un vin bien évolué, mais il peut se garder encore quelques années sans souci. 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, enzo daviolo, denaire, chrisdu74, Jean-Loup Guerrin, bibi64, romu, Papé, LLDA, Kiravi, Ilroulegalet
02 Mar 2024 15:42 #1149

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5180
  • Remerciements reçus 6504

J'en ai deux magnums pour un petit-fils. 
Vous pensez que cela pourra attendre ses 20 ans ?

Jean-Loup 


 


Je pense que oui même si personnellement je n'arrive pas à garder cette cuvée aussi longtemps (c'est top autour des 10 ans) donc je ne sais pas trop ce que ça donne (et surtout je ne vois pas ce qu'il peut gagner en plus).

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin
03 Mar 2024 11:20 #1150

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20426
  • Remerciements reçus 1935

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Ermitage du Pic Saint-Loup – Guilhem Gaucelm – 2018

il sera surtout très différent à 20 ans d'âge, pas comparable. mais les GG tiennent 20 ans sans soucis.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin
04 Mar 2024 10:01 #1151

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2987
  • Remerciements reçus 10001
CR: Héritage du Pic Saint-Loup – Pic-Saint-Loup - Tour de Pierres 2022

Du fruit immédiat, entre rouge et noir - plutôt noir - de la puissance mais aussi de la fluidité et de la fraîcheur, des tanins mûrs encore accrocheurs qui resserrent l'entre-joues, un fond caillouteux, une finale mentholée.
C'est très bien né et ça offre déjà du plaisir, surtout à table, mais il semble urgent d'attendre un peu.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, tht, sideway, Jean-Loup Guerrin, Papé, Med, LLDA, Fredimen, Monard, Ilroulegalet
21 Mar 2024 20:26 #1152

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2987
  • Remerciements reçus 10001
CR: Héritage du Pic Saint-Loup – Pic-Saint-Loup - Sainte Agnès 2021

Un peu de volatile à l'ouverture, du fruit entre rouge et noir, quelques épices, une matière moyenne acidulée, le plein de fraîcheur, des tanins fins qui donnent du relief, c'est bon, gourmand et on ne se pose pas trop de questions avant de se resservir. C'est déjà prêt, plus que Tour de Pierres 22 bu il y a peu.
Très bien.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, tht, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, GAET, LLDA, Fredimen, Droop
08 Avr 2024 14:15 #1153

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9354
  • Remerciements reçus 17304
CR: Ermitage du Pic-Saint-Loup - Pic-Saint-Loup - Guilhem Gaucelm - 2015

 

La robe moyennement sombre est encore jeune, mais les reflets légèrement violacés commencent à se faire manger par des reflets finement tuilés.
Le nez ouvert propose des fruits noirs modérément compotés, avec de la prune plus que du pruneau, des arômes de garrigue et un soupçon épicé.
La bouche en demi-corps (ou en 3/4 de corps ? ) est dotée d'une grande vivacité qui lui donne un profil plus long que large. Les tanins sont parfaitement fondus et la finale plutôt persistante se déroule en délié et en finesse.
Très Bien (+) mais manque un peu de confort pour monter dans les tours, comme sur le 2010 par exemple.

Comme compagnon de repas, c'est une bavette grillée qui lui a été proposé, et le vin a gagné un peu de gourmandise, notamment en finale (3,5 / 5).

Jean-Loup

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tht, sideway, bertou, Papé, 4fingers, jd-krasaki, LLDA, the_ej, Fredimen, Ilroulegalet, Droop
25 Avr 2024 16:49 #1154
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9354
  • Remerciements reçus 17304
CR: Héritage du Pic Saint-Loup – Languedoc - Sainte Agnès - 2022

C'est le vin n°3 de la  BlindBox 2024

La robe d’un or dense tire vers le vieil or.
Peu ouvert mais aimable, le nez associe miel, notes végétales (tilleul), fruits blancs (poire) et touche d’agrumes.
La bouche s’exprime plus, avec de la structure, de la densité, une certaine richesse, du volume et une bonne vivacité. Un léger boisé est ressenti, jusqu’à une finale longue, saline et salivante.
Très Bien + 

Le cépage me parait plus simple à déterminer mais…
J’opte pour La Taille aux loups en raison du léger boisé ressenti.
Ma proposition : Chenin – Loire – Montlouis – La Taille aux Loups – Remus – 2015


Jean-Loup
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht, DUROCHER, GAET, Ilroulegalet
30 Avr 2024 09:52 #1155

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19702
  • Remerciements reçus 4898
vin bu et dégusté à l'aveugle dans le cadre de la Blindbox

échantillon 3 : Robe assez dense, dorée.. Là encore de la concentration. Nez discret marqué surtout par la poire.En bouche le vin est soyeux, sans aspérité ni beaucoup de relief, l’acidité semble assez basse et l’alcool élevée. Finale assez chaleureuse avec quelques amers. à ce stade, je pars vers le sud sans être tout à fait certain du méridien. Rhône, Provence, Languedoc ou Roussillon : j’ai quand même pensé au grenache gris mais sans certitude. à l’aération, le vin n’est pas beaucoup plus expressif rendant l’exercice difficile. Je perçois encore un peu d’amertume en finale qui m’oriente vers le Rhône, plutôt nord, mais vraiment sans certitude. Ce n’est pas très vif, sans être pour autant déséquilibré ou mou. En fait ce vin ne laisse pas voir grand chose. Est-ce que j’aime ? Je n’aime ni ne déteste vraiment. Ce vin ne m’exprime rien, ni même plaisir et déplaisir. Je continue de penser qu’il peut s’agir d’un blanc sudiste avec du grenache et du macabeu. Jeune et très fermé, difficile à lire. Padié Fleur de caillou 21 ? sans conviction ou Llum de Roc des Anges 2021.

Jérôme Pérez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Ilroulegalet
01 Mai 2024 07:54 #1156

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 530
  • Remerciements reçus 778
Bu à l'aveugle lors du Concours de dégustation à l'aveugle BlindBox 2024



CR: Vin 3 : Héritage du Pic Saint Loup, Languedoc blanc Sainte Agnès 2022

Aliocha
Alors là je me sens bien perdu. Robe or assez pâle. Nez fruit jaunes mûrs, épices et floral. Là bouche est souple, épices incertaines, curry ? Safran? Amertume présente , peu de fraîcheur. On sent l'alcool. Légèrement oxydé ? Finale sur la fleur blanche et assez chaleureuse. Je mise au hasard sur Croze Hermitage. Je pense peut être à un blanc corse mais j'ai peu de connaissance sur le sujet. Pas ma tasse de thé en tout cas. 12/20
Avec le recul, j'avais vraiment un arôme d'épice important qui était presque écœurant. Je pense que c'est ce déséquilibre et le manque de fraicheur qui m'a fait passé à côté de ce vin. Peut être mieux si l'on mange avec.

bibi64_et_Tuukka
Robe jaune d’intensité moyenne.
Nez ouvert, un peu bonbon, banane, fleurs blanches. C’est très floral et on trouve aussi du raisin blanc
Attaque souple et ronde, avec une fine amertume. Bouche assez ample, saline, avec un équilibre correct et une amertume présente mais contrôlée.
Retro sur le chèvrefeuille, l’endive, la pêche et le raisin. C’est long en bouche.
C’est bon mais nous prenons moins de plaisir avec ce vin que nous notons 13,5/20.
Je pense à un Chignin Bergeron ou une roussanne du Rhône nord.
Quand on confronte nos avis ca donne :
Bibi : 1- roussanne 2- marsanne
Tuuk : 1- roussanne 2- marsanne
La discussion est longue, Tuuk a envie de mettre marsanne en premier car c’est plus fréquent dans les St Jo blancs. Mais on finit par trouver quelques St Jo à dominante roussanne, ce qui finit de convaincre mon partenaire. Nous annonçons donc :
Roussanne, Rhône, St Joseph blanc 2022 domaine du Monteillet Stéphane Montez.

Champoul
Robe légèrement dorée. Au nez agrume, acacia, fruits blancs/pêches, léger poivre blanc, un peu alcooleux.
En bouche c'est un peu patau, ça manque d'un peu d'acidité et ça a le goût... de Roussane (ouai, ça fait parti des rares cépages sur lesquels j'ai un marqueur en bouche assez caractéristique).
J'ai pas d'idée sur le vin, et rétrospectivement, ça aurait du me mettre la puce à l'oreille que ça pouvait difficilement venir du rhône avec si peu d'acidité. Je trouve quand même une sorte de similarité avec Etincelle de Coursodon que je joue sur une année solaire.
Ma réponse: Roussane - Etincelle du domaine Coursodon 2018

docadn
Retour à Guantanamo pour mon pif et mon palais, avec ce 3ème vin qui annonce « nez naturel de chenin »… puis des notes exotiques, de rose, litchi intenses, très alsaciennes, oh bordel, c’est encore le chaos dans mes cloisons nasales !
Une entame « naturelle- peu protégée », sèche, très parfumée, éthérée, à l’alcool conséquent jusqu’en finale.
Les gorgées suivantes me redirigent vers un « vin de loire, peu protégé », peu complexe, pas trop mal fait, à la finale alcooleuse, épicée.
De loin en loin, les 1ères notes m’ont rappelé le 1er vin belge goûté (Château Bon Baron, cuvée White Lion, composée de pinot gris, chardonnay, pinot blanc)… ces notes de rose-litchi surtout !
Je couche sur mon cahier que je suis face à un duo pinot blanc - auxerrois d’Albert Mann… mais c’était sans compter sur la « resucée » du lendemain !
Le reste du flacon affiche un profil totalement sudiste, pommadé, voire méditérranéen. Le jus est gras, rehaussé d’une finale presque tannique mais toujours très alcooleuse.
Il y a du « rolle dans l’air ». Changement radical de mon diagnostic, il faut choisir et renoncer… et faire tout le contraire du 1er vin… ne garder que la dernière impression :
Rolle (majoritaire) - Viognier - IGP Var - Champ du Sesterce 2022 - Domaine du Deffends

MathiasB
Nez sur le bois et le pomélos
Bouche avec une certaine fraîcheur, aromatique assez typique du sauvignon pour moi (buis et pomélos comme au nez)
Le vin offre une certaine rondeur donc on descend dans le bordelais
Ma proposition : Sauvignon, Graves Clos Floridène 2021
Note : 14

PtitPhilou
6-4-24
robe jaune or
N : levures, agrumes, légère réduction, plutôt discret, note légèrement végétale => roussanne/marsanne/rolle ?
Discret, un peu fermé, mais s’ouvre joliment.
B : plus grasse, Vin Languedoc ? Chaleur en finale.
Roussanne ?
Longueur moyenne. Demi-corps, amertume : 2020/21/22 ?
-
12-4-24
R : jaune plus doré
N : fruité,
B : équilibre chaleureux, vin « sudiste » mais avec beaucoup de fraîcheur, m’évoque un grenache blanc, peut-être gris en fait, type la Bégou ? Ou un Cdr ?
Plus acidulé qu’une roussanne il me semble.
Fait jeune, 2022 ?
Longue finale miellée et florale. Je tente !

Proposition
Cépage Majoritaire : grenache gris
Région : Languedoc
Appellation : Corbières
Vigneron/Domaine : Maxime Magnon
Cuvée/Climat : La Bégou
Millésime : 2022
Note /20 : 15

ysildur
Sur ce vin 3...on a voyagé un peu partout. Pas évident du tout. Au premier nez, j'ai eu un arôme de pêche assez mûr. De fait, j'envisageais un sauvignon mûr du bordelais ou même du Sud-ouest.
Cette hypothèse a pris du plomb dans l'aile en bouche. Le vin étant ample, gras, presque huileux en attaque.. il faudrait que ce soit un sauvignon de 2075 pour arriver à ça.
On a évoqué la plupart des cépages sudistes pouvant donner ce gras, cet arôme et aussi la couleur bien prononcée. In fine la roussanne est ressortie. Trop chaude pour aller en Savoie et comme on lui trouvait un élevage bien exécuté nous sommes partis en Rhône nord.

Mathias
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, bibibi0, Jean-Loup Guerrin, Ilroulegalet
08 Mai 2024 20:10 #1157

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20426
  • Remerciements reçus 1935

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Ermitage du Pic-St-Loup Guilhem Gaucelm 2015

CR:Pic Saint-Loup Domaine l’Ermitage du Pic Saint-Loup « Guilhem Gaucelm » 2015
Commentaire le lendemain de l’ouverture
Joli nez complexe d’agrumes sur l’orange sanguine, une touche balsamique, la fraise, beaucoup de délicatesse et de classe perceptible.
La bouche est glissante, aucun tannin n’est perceptible, pas d’une grosse densité mais d’une forte élégance salivante en raison d’une acidité assez haute pour un vin sudiste et un volume correct. Grosse buvabilité pour un millésime que j’attendais plus solaire sur cette cuvée et qui me semble déjà prête à boire. Très Bien (+).
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, chrisdu74, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Papé, jd-krasaki, the_ej, Fredimen, Ilroulegalet, Droop
14 Mai 2024 08:21 #1158

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 784
  • Remerciements reçus 2453

CR: L'Ermitage du Pic-St-Loup - cuvée Sainte-Agnès 2015 (rouge)

J'étais impatient de goûter le rouge de cette cuvée, ayant apprécié les blancs en 2013 et 2015. Bue sur deux jours, cette bouteille s'est hélas montrée fort décevante.

Robe sombre, nez discret qui exhale quelques arômes de fruits noirs. En bouche, le vin se montre tout aussi réservé, avec des arômes timides. On sent qu'il y a de la matière, quelques tannins pas désagréables mais au fond le vin n'a rien à exprimer, il sombre dans l'anonymat. Période de fermeture ? Je l'espère car en l'état ce Sainte-Agnès ne présente qu'un intérêt limité.


CR: Ermitage du Pic Saint-Loup - cuvée Sainte-Agnès 2015 (rouge)

Il y a six ans, je n'avais pas grand chose de positif à dire sur ce vin fermé à double tour. Aujourd'hui c'est une toute autre histoire avec un vin suave et gourmand.

La robe est rubis foncée et le nez doux avec des fruits noirs discrets et un peu de pruneau. La bouche est agréable, ronde, avec des tannins fins. Le vin n'est pas très complexe mais fort plaisant dans un registre timide et peu démonstratif mais engageant. Cette cuvée a indéniablement profité des six années écoulées et semble encore jeune mais parfaite à boire maintenant.

“N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi.” - Cioran // Serge
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Blog, leteckel, jd-krasaki, Kiravi, Monard, Ilroulegalet
25 Mai 2024 22:38 #1159

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck