Nous avons 1786 invités et 67 inscrits en ligne

Mas de Daumas Gassac

  • Messages : 2880
  • Remerciements reçus 0

Réponse de bouhi sur le sujet Re: DAUMAS GASSAC 94

Le millésime 2003 est l'un des meilleurs jamais produits par le domaine... d'après un célèbre site de vente en ligne (avec des chiffres) qui le vend. ;)

François
30 Mai 2006 21:14 #181

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 99
  • Remerciements reçus 0

Réponse de alain jarlan sur le sujet Re: DAUMAS GASSAC

D'après plusieurs commentaires, j'en retient donc qu'il faut carafer, d'accord.
Mais je vois aussi que des vins de 10 ans ont encore des tanins et qu'il faut attendre mais personne ne note un début d'arrondissement.J'ai l'impression comme parfois ça arrive que tant qu'il y a des tanins il y a du vin mais que dès qu'ils disparaissent on a plus rien. C'est quand même réputé pour être un des vins élites du languedoc. Pour ma part, j'attends de ce vin des tanins fondus, de la complexité, de la finesse au bout d'une dizaine d'années ou simplement un début, à ce prix là!!!!
30 Mai 2006 22:37 #182

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5867
  • Remerciements reçus 400

Réponse de Martinez sur le sujet Re: DAUMAS GASSAC

Mas de Daumas Gassac blanc 2005

Robe d'une couleur jaune pâle.
Un nez avec une façade citronnée derrière laquelle on trouve facilement des notes d'agrumes, de fruits blancs, d'herbes, de pierre.
Rien qu'au nez , on se balade un coup en Chablis, un coup en Loire, un coup en Bourgogne.
La bouche a tendance à nous ramener vers le sud avec ses notes de fruits mûrs.
On retrouve les arômes du nez sur un côté légèrement mielleux.
Un volume conséquent avec un vin qui tapisse et accroche remarquablement le palais. La longueur est superbe.
Un très beau vin qui m'a surpris par son volume et son toucher mielleux.

Je vois là un bon potentiel pour ce vin atypique.

Jmm

Jmm
31 Mai 2006 18:47 #183

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 39
  • Remerciements reçus 0

Réponse de roy-malag sur le sujet Re: DAUMAS GASSAC

C'est tout à faît ça!
A mon avis,on carafe bien et surtout, on boît à table !!
Grand vin de repas et petit vin de dégustation pure, ou ses tanins accrocheurs et son manque de fruit (surmuri+ sucre résiduel) le font paraître dur face aux super-syrah...
02 Jui 2006 09:12 #184

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5867
  • Remerciements reçus 400

Réponse de Martinez sur le sujet Re: DAUMAS GASSAC

Mas de Daumas Gassac blanc 2005

Sur trois jours : il s'agit d'un très bon vin très arômatique avec une bonne fraîcheur sudiste.
Je vais en mettre 2 ou 3 de côté.

Jmm

Jmm
05 Jui 2006 10:33 #185

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Huggy
  • Portrait de Huggy
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Huggy sur le sujet Re: DAUMAS GASSAC

suis d'accord avec Martinez. Très belle fraicheur. Le côté mielleux relevé par d'autres LPviens n'est pas du tout lourd et pénalisant. C'est un vin très équilibré et virvoltant au nez.

Une réussite, quoi ! :)
05 Jui 2006 22:55 #186

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 65
  • Remerciements reçus 0

Réponse de le buisson sur le sujet Re: DAUMAS GASSAC

Martinez a écrit:
> > Mas de Daumas Gassac blanc 2005
>
> Robe d'une couleur jaune pâle.
> Un nez avec une façade citronnée derrière laquelle
> on trouve facilement des notes d'agrumes, de
> fruits blancs, d'herbes, de pierre.
> Rien qu'au nez , on se balade un coup en Chablis,
> un coup en Loire, un coup en Bourgogne.
> La bouche a tendance à nous ramener vers le sud
> avec ses notes de fruits mûrs.
> On retrouve les arômes du nez sur un côté
> légèrement mielleux.
> Un volume conséquent avec un vin qui tapisse et
> accroche remarquablement le palais. La longueur
> est superbe.
> Un très beau vin qui m'a surpris par son volume et
> son toucher mielleux.
>
> Je vois là un bon potentiel pour ce vin atypique.
>
> Jmm
>
>
> Daumas gassac 2005 Blanc

je ne partage pas l'enthousiasme de ce commentaire. Dégusté au domaine en avril alors que je venais prendre possession de mes "primeurs", je ne retiendrai dans l'immédait qu'une grande fraicheur. Aromatiquement le viognier pourtant minoritaire me semble presque trop présent à mon gout. Amateur de vins de loire, de bourgogne et plus particulièrement de chablis, je n'ai retrouvé aucune caractéristiques de ces terroirs dans ce vin (en particulier la minéralité me semble faire défaut). J'ai retrouvé un vin du sud techniquement bien fait mais qui n'est à mon sens représentatif d'aucun terroir. S'agissant du millésime 2005, le temps fera probablement évoluer cette bouteille. Des internautes ont-ils l'experience de l'évolution de cette cuvée dans le temps (3-5-10 ans) ?
>

Dany
06 Jui 2006 17:43 #187

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 39
  • Remerciements reçus 0

Réponse de roy-malag sur le sujet Re: DAUMAS GASSAC

Oui, concernant l'évolution à la garde, j'ai bu recemment un blanc 2000, à l'aveugle (effet raté, tout le monde l'a bien sur reconnu...) :
Robe paille foncée (si cette nuance existe ?!), avec encore quelques reflets verts sur le disque. C'est au nez et à l'aération que sa beauté spécifique s'est révélée ( et destabilise certains dégustateurs !): on ne sait pas dans "quoi" le mettre car ses cépages se chevauchent en quelques minutes, le côté exotique du Viognier ou du Manseng ety le caractère plus terroir du Chardonnay...
Pour résumer, je me suis régalé, il esr "incomparable", plus surprenant qu'un bon Puligny, mais on ne peut pas dire meilleur ou moins bon, juste différent...Je ne suis pas vraiment pour les hiérarchies, vive le plaisir et la différence...Excusez-moi, je m'emporte !!...Vite un verre de Cuvée Sylla pour me calmer !!
06 Jui 2006 19:11 #188

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2269
  • Remerciements reçus 0

Réponse de 20sang sur le sujet Re: DAUMAS GASSAC

"et le caractère plus terroir du Chardonnay."

là tu m'épates !! le erroir c'est le cépage alors !!!! ;) ;) ;)

«Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
06 Jui 2006 19:17 #189

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18544
  • Remerciements reçus 2548

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Re: DAUMAS GASSAC

le blanc 2003, en revanche ne vaut pas son prix élevé et pour tout dire pas tripette non plus.

Jérôme Pérez
06 Jui 2006 20:10 #190

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 65
  • Remerciements reçus 0

Réponse de le buisson sur le sujet Re: DAUMAS GASSAC

Jérôme Pérez a écrit:
> le blanc 2003, en revanche ne vaut pas son prix
> élevé et pour tout dire pas tripette non plus.
>
> Jérôme Pérez

j'avais également était "déçu" par le millésime 2003 pour lequel j'ai 3 ans de recul et deux bouteilles en cave dont je ne manquerai pas de vous livrer mes commentaires. Concernant le rapport qualité prix je n'ai pas eu encore l'occasion de gouter un daumas gassac qui valent plus que le prix payé en primeur mais mon expérience est très modeste (2003 et 2005 en blanc, 1999, 2001, 2002, 2003, 2004 en rouge). Si l'on en croit un commentaire d'éric evreux, il semble que les blancs puissent bien vieillir sur certains millésimes. Qui vivra (et boira) verra....

le buisson

DAUMAS GASSAC 92/93
Auteur: eric.evreux (IP enregistrée)
Date: le 08/11/2004 à 08:27

Pour un repas de mon club de vin, j'avais sorti un certain nombre de vieilles bouteilles de la cave qui me semblaient prêtes à boire.

Daumas Gassac blanc 92:à l'ouverture, le nez était d'une minéralité incroyable. Ca sentait la pierre chauffée au soleil (alors que le vin était frais). En bouche idem: des cailloux vous roulaient dans la bouche. Après une petite heure d'aération, le vin avait évolué avec plus de subtilité. C'était toujours minéral, mais beaucoup moins violent. La robe était dorée, le nez était un mélange de fleurs blanches séchées, de raisins secs et de pierre à fusil.
La bouche était à la fois grasse et d'un beau tranchant surprenant pour un vin de 12 ans d'âge. La finale florale/minérale était longue. Un beau vin...

Dany
06 Jui 2006 20:23 #191

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9126
  • Remerciements reçus 558

Réponse de RaymondM sur le sujet Re: DAUMAS GASSAC

le buisson a écrit:

.
> Des internautes ont-ils l'experience de
> l'évolution de cette cuvée dans le temps (3-5-10
> ans) ?
> >

Je me souviendrai toujours du blanc 1992 bu à plus de 10 ans :alors que ce vin m'avait plutôt déçu les premières années, il était devenu presque somptueux !

Je ne suis pas sûr que tous les millésimes évoluent de cette façon, mais je conseille de garder une ou 2 bts à tout hasard !

Raymond
06 Jui 2006 20:25 #192

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 65
  • Remerciements reçus 0

Réponse de le buisson sur le sujet Re: DAUMAS GASSAC

20sang a écrit:
> "et le caractère plus terroir du Chardonnay."
>
> là tu m'épates !! le erroir c'est le cépage alors
> !!!!

je partage l'opinion de 20sang : il me semble difficile qu'un vin d'assemblage comportant autant de cépage puis "s'effacer" devant le terroir... La bourgogne, la loire, en sont de bons exemples...

le buisson

Dany
06 Jui 2006 20:27 #193

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1364
  • Remerciements reçus 2

Réponse de DidierD sur le sujet Re: DAUMAS GASSAC

J'ai bu il y a 3 ans un 1988 extraordinaire, mais les millésimes récents ne me semblent pas du tout issus du même moule.

Didier
06 Jui 2006 20:56 #194

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5867
  • Remerciements reçus 400

Réponse de Martinez sur le sujet Re: DAUMAS GASSAC

Il est évident qu'il s'agit d'un vin atypique, justement cela peut le rendre intéressant car il a quand même pour lui des caratcéristiques objectives :

Puissance arômatique sans lourdeur, longueur excellente : ce n'est pas rien.

Après, bien sûr, on aime ou pas.

Toujours est-il qu'autant pour les rouges , je reste sur mes gardes, autant pour les blancs, je suis assez séduit et ce depuis longtemps.

Jmm

Jmm
06 Jui 2006 22:23 #195

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 39
  • Remerciements reçus 0

Réponse de roy-malag sur le sujet Re: DAUMAS GASSAC

le buisson a écrit:
> 20sang a écrit:
>
>
> > "et le caractère plus terroir du
> Chardonnay."
> >
> > là tu m'épates !! le erroir c'est le cépage
> alors
> > !!!!
>
>
> je partage l'opinion de 20sang : il me semble
> difficile qu'un vin d'assemblage comportant autant
> de cépage puis "s'effacer" devant le terroir... La
> bourgogne, la loire, en sont de bons exemples...
>
> le buisson

Houlà ! Il va vraiment falloir que je relise ce que j'écris car la sanction est immédiate ! OK, ma phrase était mal foutue, en faît, j'aurais du écrire : Quand je chardonnay arrive, on le retrouve bien, minéral, un bon Chardonnay pas trop déséquilibré et, rafraichissant... Désormais, je tacherais de soigner mes interventions...
07 Jui 2006 08:52 #196

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 65
  • Remerciements reçus 0

Réponse de le buisson sur le sujet Re: DAUMAS GASSAC

>

Pour préciser ma pensée Roy-mag, n'ayant pas une grande expérience je ne perçois le terroir que sur des vins monocépage ou avec deux voir rarement trois cépages. J'ai cité les vins de loire et de bourgogne par rapport au chenin, au sauvignon et au chardonnay mais j'aurai pu citer l'alsace voir le languedoc avec les syrah de schistes par exemples et celles d'argilocalcaires ou de grès. Le problème avec le daumas gassac c'est qu'au-delà du discours officiel marketing vin de terroir, je n'ai jamais eu le sentiment en dégustant leur vin d'avoir déguster un vin de terroir. Ils ont des cépages majoritaires non languedociens autant en rouge qu'en blanc (30% de viognier, 30% de chardonnay, 30% de manseng et 10% de 16 cépages pour le blanc)...De façon provocatrice je dirai que je perçois plus le terroir de montpeyroux par exemple sur la cuvée "les sarments" du domaine de l'aiguelière (viognier et sauvignon sur calcaire) cuvée bien moins "ambitieuse" dans son marketing que le blanc de daumas gassac mais au demeurant d'un rapport qualité prix bien supérieure.....Une cuvée qui me semble à l'inverse dans la même philosophie que le blanc de daumas gassac est l'équinoxe de l'arjolle (cépage sauvignon, viognier, muscat petit grain) là encore d'un rapport qualité prix bien supérieur...Tout cela pour dire que je n'ai pas encore bue LA bouteille de DAUMAS GASSAC ...et qu'il n'est pas dans mes intentions d'en racheter en primeur...

Dany
07 Jui 2006 09:57 #197

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 946

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: DAUMAS GASSAC

"je ne perçois le terroir que sur des vins monocépage ou avec deux voir rarement trois cépages"

Il faudra aller expliquer cela à Jean-Michel Deiss, je suis certain qu'il sera ravi...;)

A mon avis, ce qu'on perçoit le mieux dans les vins monocépages, c'est... le cépage.

Luc
07 Jui 2006 12:51 #198

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2269
  • Remerciements reçus 0

Réponse de 20sang sur le sujet Re: DAUMAS GASSAC

"Je partage l'opinion de 20sang : il me semble difficile qu'un vin d'assemblage comportant autant de cépage puis "s'effacer" devant le terroir... La bourgogne, la loire, en sont de bons exemples..."

ce n'est pas ce que j'ai voulu dire.

Le terroir il est ou il n'est pas. LA viticulture et la vinif permettent de le rendre palpable ou pas. MAis on ne peut pas dire "le caractère plus terroir du Chardonnay... " ou du riesling ou de quelque autre cépage. Certains cépages révèlent plus le terroir que d'autres mais ils ne sont pas "le terroir". Je ne vois pas pourquoi un vin constitué de 25 cépages ne serait pas un vin de terroir. Plus difficile à percevoir peut-être (et ce qui est difficile est intéressant).

«Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
07 Jui 2006 15:20 #199

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 65
  • Remerciements reçus 0

Réponse de le buisson sur le sujet Re: DAUMAS GASSAC

Luc Javaux a écrit:
> "je ne perçois le terroir que sur des vins
> monocépage ou avec deux voir rarement trois
> cépages"
>
> Il faudra aller expliquer cela à Jean-Michel
> Deiss, je suis certain qu'il sera ravi...
>
> A mon avis, ce qu'on perçoit le mieux dans les
> vins monocépages, c'est... le cépage.
>
>
> Luc

Tu as sans aucun doute raison Luc : ce que l'on sent le mieux sur un vin monocépage c'est le cépage...ce qui permet à des palais bien moins précis de pouvoir sentir les nuances de terroirs (je pense par exemple aux différentes cuvées de Huet et Chidaine par exemple). Quand aux crus de JM Deiss, tous ne sont pas une complantation de l'ensemble des cépages alsaciens (BURLENBERG, complantation de Pinot Noir et Beurot ; ROTENBERG vignes complantées de Riesling et Pinot Gris ; GRASBERG complantation de Riesling – Pinot Gris – Gewurzrtraminer ; HUEBUHL complantation de toute la famille des Pinots ; GRUENSPIEL vignes complantées de Riesling, Pinot Noir et Gewurztraminer ; Mambourg complantation de toute la famille des Pinots). Tu m'accorderas que rares sont les vignerons en alsace qui pratiquent de la sorte pour leurs crus...

Dany
07 Jui 2006 18:15 #200

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 65
  • Remerciements reçus 0

Réponse de le buisson sur le sujet Re: DAUMAS GASSAC

20sang a écrit:

>
> Le terroir il est ou il n'est pas. LA viticulture
> et la vinif permettent de le rendre palpable ou
> pas.

Je partage ton opinion

> Je ne vois pas pourquoi un vin
> constitué de 25 cépages ne serait pas un vin de
> terroir. Plus difficile à percevoir peut-être (et
> ce qui est difficile est intéressant).

N'ayant pas ton expérience pourrais-tu me citer l'exemple de vins constitués de 25 cépages constituant un vin de terroir

Dany
07 Jui 2006 18:22 #201

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2269
  • Remerciements reçus 0

Réponse de 20sang sur le sujet Re: DAUMAS GASSAC

je n'ai pas d'exemples évidemment ;) c'est un postulat. Les grands vins d'Alsace étaient autrefois issus de vignes complantées avec 8/10 cépages ou plus. Et les vins étaient réputés dans toute l'Europe. Le grand Alsace du 19eme siècle que j'ai bu récemment était sans doute constitué de très nombreux cépages (disparus aujourd'hui).

Sur Le Montrachet on trouvait du Chardonnay, du beurot et de l'Aligoté. En Côte-Rôtie on trouve du Viognier avec la Syrah...

Je n'aime pas trop l'expression vin de terroir. CA relie à typicité, voire un côté folklore ou cliché.

«Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
07 Jui 2006 19:10 #202

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5867
  • Remerciements reçus 400

Réponse de Martinez sur le sujet Re: DAUMAS GASSAC

'N'ayant pas ton expérience pourrais-tu me citer l'exemple de vins constitués de 25 cépages constituant un vin de terroir '

Que je sache, les vignes ne poussent pas en apesanteur, le terroir est là . Après que ce soit plus dur à décrypter ....là n'est pas la question...enfin ça dépend du nouveau, de la connaissance et de l'historique.

Jmm

Jmm
07 Jui 2006 20:47 #203

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 65
  • Remerciements reçus 0

Réponse de le buisson sur le sujet Re: DAUMAS GASSAC

20sang a écrit:
>
>
> Je n'aime pas trop l'expression vin de terroir. CA
> relie à typicité, voire un côté folklore ou
> cliché.

Je partage ton opinion. Quel a été ton sentiment si tu as eu l'occasion de venir prendre livraison de vin au domaine de daumas gassac ? Terroir ou folklore ?

Dany
08 Jui 2006 06:17 #204

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 65
  • Remerciements reçus 0

Réponse de le buisson sur le sujet Re: DAUMAS GASSAC

Martinez a écrit:
> 'N'ayant pas ton expérience pourrais-tu me citer
> l'exemple de vins constitués de 25 cépages
> constituant un vin de terroir '
>
> Que je sache, les vignes ne poussent pas en
> apesanteur, le terroir est là . Après que ce soit
> plus dur à décrypter ....là n'est pas la
> question...enfin ça dépend du nouveau, de la
> connaissance et de l'historique.
>
> Jmm

Les vignes ne poussent pas en apesenteur mais tu m'accorderas que la technique de culture et d'élevage du vin peuvent parfois rendre difficile la perception du terroir.

Dany
08 Jui 2006 06:21 #205

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 51
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Zappa sur le sujet Re: DAUMAS GASSAC

Terroir ou folklore ?

Aucun des deux, seulement un super business qui permet de vendre 30€ en février, un vin récolté au mois d'aout précédent.

Alors que je faisais remerquer le prix particulièrement élevé de cette cuvée, on m'a répondu "oui mais chez nous la cave est propre et ça coûte cher".
08 Jui 2006 09:35 #206

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5867
  • Remerciements reçus 400

Réponse de Martinez sur le sujet Re: DAUMAS GASSAC

'Les vignes ne poussent pas en apesenteur mais tu m'accorderas que la technique de culture et d'élevage du vin peuvent parfois rendre difficile la perception du terroir.'

D'autant plus qu'on le déguste jeune, on a donc aussi une part de responsabilité.

Sur le prix, 30 euros c'est très cher, trop cher je suis d'accord. Il faut essayer d'avoir ce vin à moins de 20 euros pour celui qui veut el découvrir.

Jmm

Jmm
08 Jui 2006 18:28 #207

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2269
  • Remerciements reçus 0

Réponse de 20sang sur le sujet Re: DAUMAS GASSAC

je vais répondre à la question : "Quel a été ton sentiment si tu as eu l'occasion de venir prendre livraison de vin au domaine de daumas gassac ?"

pas de livraison mais visite de ce "domaine" en 1999 avec le groupe qui suivait avec moi la formation viti-oeno au CFPPA de Rouffach.

Zappa a bien dévancé ma réponse... c'est de la poudre aux yeux. Dommage parce que je pense qu'il y a un vrai fond et en effet un terroir intéressant. En plus que de plaisir avec des bouteilles de vignerons dont la cave n'est pas propre ;)

Pour la question des vignes en apesanteur entre Martinez et Le Buisson (Charles?) : pour moi le prob est principalement lié à la viticulture. D'une manière générale, sans parler de DG, un raisin ne peut pas exprimer son terroir s'il est issu d'une viticulture "conventionnelle" avec désherbage, engrais et produits de synthèse en pagaille. On se retrouve comme avec les tomates, fraises et autres fruits et légumes issus d'un culture hors-sol. Dans ce cas la terre n'est qu'un socle pour une vigne qui se nourrit des apports extérieurs et ne puise rien dans son terroir. Ensuite avec de tels raisins on ne fera jamais un vin de terroir.

«Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
08 Jui 2006 18:41 #208

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1364
  • Remerciements reçus 2

Réponse de DidierD sur le sujet DAUMAS GASSAC 2003

J'ai eu l'occasion de goûter récemment le blanc (il y a 15 jours) et le rouge 2003 (hier soir).

Le blanc que j'avais déjà goûté à de multiples reprises ne m'avait jamais plu. Je le trouvais facile, léger, insignifiant. Il y a 15 jours, donc, on me le sers à l'aveugle et je reconnais Daumas-Gassac, mais pas le millésime. Ce vin semblait beaucoup plus évolué que dans mes souvenirs pas si lointains pourtant. Et du coup, il gagnait en profondeur et en complexité. Vraiment une bouteille surprenante et je regrette de m'être dépêché de boire les miennes.

Le rouge que je n'avais goûté qu'une fois auparavant me semblait, à l'image du blanc, facile, peu profond et dissocié. J'étais pessimiste quant à son évolution. J'en ai rouvert une bouteille hier soir pour accompagner un magret au poivre de Sechouan, et là, à nouveau une agréable surprise. Le vin est bien en place, parfaitement équilibré, avec de la profondeur, de la puissance, des tanins marqués mais murs. Typiquement Daumas, on reconnaît le cabernet par la structure, mais sans poivron vert. C'est résolument un vin du sud, mais avec une belle fraîcheur. Magnifique bouteille et très bel accord, car le vin bu seul parait austère et les épices, au lieu de l'effacer, le rend jovial.

Didier
25 Jui 2006 10:55 #209

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 39
  • Remerciements reçus 0

Réponse de roy-malag sur le sujet Re: DAUMAS GASSAC 2003

Ca me fait plaisir de lire ça, car comme je l'ai déjà écrit, Gassac est à boire à table...:P
26 Jui 2006 09:41 #210

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck