Nous avons 1804 invités et 40 inscrits en ligne

Le Mas Jullien

  • Messages : 152
  • Remerciements reçus 365
CR: Mas Jullien, Terasses du Larzac Autour de Jonquieres 2013
Robe légèrement évoluée
Nez subtil sur le fruit, la garigue, encore sur la jeunesse
En bouche, finesse et fruits noirs 
Quelques tanins sont présents mais bien intégrés
Belle buvabilité
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, sideway, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, flupke14, oberlin, LLDA, rafalecjb, LEON213, Monard
28 Juil 2022 11:14 #1621

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1132
  • Remerciements reçus 2684

Réponse de David Chapot sur le sujet Mas Jullien, Terasses du Larzac rouge 2008

Bu ce dimanche un CR: Mas Juliien rouge 2008 :
Robe : grenat claire, nuances chocolatées.
Nez : framboise, mais aussi poivron, poivre, chocolat noir, ainsi qu'une nuance mentholée
Bouche : attaque délicate, les notes poivrées s'imiscent peu à peu; tannins très fins qui tapissent la bouche. La bouche est encore très structurée, jeune, je serais davantage parti sur 2012 ou 2013 à l'aveugle.
Conclusion : Très bien++/Excellent. Vin qui possède à la fois une maturité des arômes liée à son terroir mais une fraîcheur liée au millésime/à l'altitude qui lui confère une grande buvabilité. D'autant plus remarquable qu'il peut encore tenir 5 ans sans problème!
David Chapot.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, matlebat, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, flupke14, LLDA, rafalecjb
04 Sep 2022 14:46 #1622

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 295
  • Remerciements reçus 252

Réponse de 4fingers sur le sujet CR : Mas Jullien blanc 2012

CR: Mas Jullien blanc 2012: tiré de cette série : www.lapassionduvin.c...
On monte d'un cran, le nez est encore plus riche et complexe, floral surtout mais avec une multitude de fruits et des notes pâtissières bien présentes qui laissent penser qu'il n'a pas tout à fait fini de digérer son élevage. 
La bouche est structurée et opulente, elle répond bien au plat. Grande longueur pour un excellent vin mais qui fait encore bien jeune.
Il me tenait à cœur de faire déguster cette cuvée avec ces amis et particulièrement un qui est à l'origine de mon grand intérêt pour ce domaine puisque nous avions dégusté ensemble ce vin au domaine il y a huit ans. Ce dernier pourtant habitué à boire des Mas Jullien dans leurs jeunesse ne l'a pas reconnu et le plaçait bien plus au nord.
On monte d'un cran, le nez est encore plus riche et complexe, floral surtout mais avec une multitude de fruits et des notes pâtissières bien présentes qui laissent penser qu'il n'a pas tout à fait fini de digérer son élevage. 
La bouche est structurée et opulente, elle répond bien au plat. Grande longueur pour un excellent vin mais qui fait encore bien jeune.
Il me tenait à cœur de faire déguster cette cuvée avec ces amis et particulièrement un qui est à l'origine de mon grand intérêt pour ce domaine puisque nous avions dégusté ensemble ce vin au domaine il y a huit ans. Ce dernier pourtant habitué à boire des Mas Jullien dans leurs jeunesse ne l'a pas reconnu et le plaçait bien plus au nord.

Humble amateur, vrai passionné
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, GILT, LucB, flupke14, LLDA, Monard, Tessouille
22 Sep 2022 21:07 #1623

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 491
  • Remerciements reçus 514

Réponse de Lomax sur le sujet CR: Mas Jullien, 2016, IGP Pays d’Hérault

CR: Mas Jullien, 2016, IGP Pays d’Hérault

Joli nez avec une légère réduction, c’est fin et délicat, ananas, poire, noix de coco, un coté légèrement toasté, l’élevage est maîtrisé, en bouche l’équilibre est somptueux, aucune lourdeur, aucune sensation alcooleuse, le vin est frais, vif et la matière est là, grande persistance en bouche, salinité salivante. Excellent vin 

Grenache Blanc, Carignan Blanc, Chenin, Viognier, Clairette, Marsanne.

Bue lors de cette dégustation :  Quand la Toulonnie s'attaque à l'Occitanie

Harry, ancien Turons, ancien Orléanais, désormais Toulonnais
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LucB, LLDA
08 Oct 2022 17:19 #1624

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 192
  • Remerciements reçus 142

Réponse de DemiLune sur le sujet Mas Jullien, Terasses du Larzac rouge 2006

CR: Mas Jullien, Terasses du Larzac rouge 2006

Vin d'abord gouté dans un verre Spiegelau Authentis. Dès l'ouverture c'est bien ouvert, pas très exubérant mais complexe avec du fruit légèrement cuit, une note fumée, des nuances d'épices et de plantes aromatiques, tout en délicatesse. L'attaque en bouche est douce mais il y a encore des tanins qui se font sentir un peu après. La bouche me déçoit un peu par un manque de volume, de longueur, mais se révèle très fraiche avec des notes de menthol.

Une petite 1/2h plus tard : à table. Là je sers le vin dans de superbes Sydonios "Le Subtil"; il s'en trouve transfiguré en occupant aromatiquement tout le volume du verre (très large) et offrant un touché de bouche magnifique où les tanins encore un peu accrocheurs de tout à l'heure se font velours. La structure se révèle du coup ample et soyeuse, avec beaucoup de volume, une bouche pleine et délicate. Un vrai plaisir.

Excellent vin, à mon avis à son apogée, qui sera le super compagnon d'une très belle côte de boeuf.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: matlebat, gege, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, TristanBP, Papé, Blog, flupke14, LLDA, Gerard58, Garfield, LEON213
30 Oct 2022 23:43 #1625

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 403
  • Remerciements reçus 506

Réponse de jeuj sur le sujet CR: Mas Jullien, Lous Rougeos 2014

CR: Mas Jullien, Lous Rougeos 2014



C'est un millésime qui n'a (à mes yeux) rien de particulier sinon, pour le Domaine, avoir été le 1er de cette cuvée (je compte bien sûr sur vous pour me corriger si je me trompe !) .
So let's have a look, it's time now ! :
Bouchon parfait, comme d'habitude ici, disque noir net et niveau plus que parfait. Robe noire sans trace d'évolution (c'est peu de le dire).
Aucune préparation. 
Premier nez sur fond mentholé léger, boîte à cigares ou graphite, encre de seiche, fruits noirs type cassis, mûres ; ensemble qui ne se livre pas facilement comme un peu timide et très bien élevé en même temps !
Bouche trame acide, tabac blond ; plus long qu'ample (bien bien long d'ailleurs !) fruits plus typés fraise, léger acidulé. Matière fondue, sans aucune aspérité, moins opulente que celle qu'offre Autour de Jonquières mais plus élégante à mon goût. L'ensemble, homogène est vraiment classe, abouti, comme évident
excellent.
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, matlebat, denaire, Jean-Loup Guerrin, bibi64, TristanBP, Papé, Blog, Agnès C, flupke14, LLDA, Gerard58, rafalecjb, LEON213
31 Oct 2022 16:18 #1626
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 562
  • Remerciements reçus 1851

Réponse de LEON213 sur le sujet Le Mas Jullien, Terrasses du Larzac 2014

CR: Le Mas Jullien, Terrasses du Larzac 2014
J'ai déjà dit ici que j'aime beaucoup les vins du domaine, et je me réjouissais d'ouvrir ce vin dont j'ai plusieurs exemplaires, et que je pense avoir apprécié il y a un an ou deux.
Nez profond sur des notes d'eucalyptus, d'herbes fraiches, de framboise, cerise.
Assez chaleureux, grande longueur mais dominé par une acidité perturbante. Le vin avait été carafé 3h. Pas de grand plaisir en l'état...On a changé de vin.
Mauvaise phase? C'était un jour racine?
La bouteille a été mise au frigo, pour une nouvelle tentative mercredi...
L

LEON213
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, denaire, Jean-Loup Guerrin, flupke14
07 Nov 2022 22:14 #1627

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26222
  • Remerciements reçus 1431

Réponse de Luc Javaux sur le sujet CR: Mas Jullien - Coteaux du Languedoc 2002

 

Les CR, j'en ai fait beaucoup (plusieurs milliers), ça ne m'amuse plus vraiment, et ça fait maintenant longtemps que j'ai arrêté d'en faire.Mais bon, quand l'idée saugrenue m'est venue d'ouvrir un Coteaux du Languedoc de 20 ans d'âge, dans un millésime qu'on peut qualifier de difficile (en fait, je suis un peu tombé dessus par hasard...), je me suis dit, en finissant le dernier verre, qu'il méritait que je fasse un petit effort.
Pour me donner un peu d'inspiration, j'ai été relire quelques commentaires : 

Jean-Loup Guerrin (02/11/2020) : La robe est plutôt sombre, avec des reflets tuilés sur la frange.
Le beau nez s’ouvre franchement sur une aromatique tertiaire de fruits compotés, cuir noble, tabac et bois précieux.
Le fruité en bouche est complètement épanoui et bien accompagné d’un toucher soyeux, les tanins étant bien fondus. La finesse est un autre de ses points forts mais le seul reproche porte sur un certain manque, voire un manque certain, de chair et d’envergure.
Très Bien +(+) pour ce vin fort apprécié, même si pas au niveau des grands Mas Jullien.

Jérôme Pérez (04/10/2012) : la robe es très jeune, sans aucune trace d'évolution. Mais hélas, le vin ne tient pas les promesses de la robe, matière sèche, vin sans réelle finale. Pauvre millésime !

Jean-Christophe (21/09/2009) : C'était ma dernière bouteille. Couleur toujours assez jeune, robe assez soutenue, légères traces d'évolution sur le disque. Nez relativement discret sur le pruneau, la garrigue, le poivre et l'humus. Bouche un peu stricte, manquant un peu d'ampleur et de longuer. Vin bien fait, mais n'ayant pas le charme et la profondeur d'autres millésimes (tel que le très beau 2004 bu récemment).

Luc Javaux (30/09/2006) : Encore une déception pour ce vin qui s'est présenté très réduit au nez, ce qui n'est pas une tare en soi, mais dont la bouche un peu maigre, de longueur moyenne et aux tannins légèrement secs ne présage pas grand chose de bon pour l'avenir.

DanielS (03/10/2005) : La robe est noire , saturée , avec un petit liseré de couleur violine sur le bord du disque , le nez est intense , profond et opulent : cerises noires , pruneaux , mûres , figues , épices douces , notes balsamiques et de goudron ; le vin en entrée de bouche apparaît concentré , les nombreux tannins ont une texture veloutée , quasi soyeuse , le milieu est ample , charnu ( un véritable corps d’athlète ), c’est volumineux , les fruits sont à parfaite maturité et l’acidité sous-jacente suffisante rehausse les saveurs, la longue finale ( avec des tanins un rien plus fermes ) complexe , avec de douces flaveurs de fruits variés, d’encre , de réglisse, et d’épices est parfaitement équilibrée ( sans aucune lourdeur ).
Un superbe vin , voire remarquable dans le millésime : **** (*).Il faudra l’attendre un peu


Intéressant...
En le dégustant, je me suis dit que ce vin avait tout d'un très bon Médoc.  L'aromatique sur les fruits noirs, le cuir, le tabac, le cèdre.  La finesse, la droiture, la longueur, l'équilibre qui pointe largement plus au nord que son origine.
A l'aveugle, c'est certain, je me serais fait avoir (comme d'habitude diront les mauvaises langues...).
C'est bien entendu, à ce stade, du CR de Jean-Loup que je me sens le plus proche.  Sauf que personnellement, je ne lui reproche aucun manque de chair.  Sauf si bien sûr, l'idée, en ouvrant un vin du sud, est de chercher puissance, rondeur et gourmandise.  Ce n'est pas le style de ce vin.
Je vous le dit, c'est un Médoc.
La preuve, c'était très bon jeune, c'est passé par une phase ingrate, voire très ingrate, piège de dégustation dans lequel les meilleurs sont tombés (interdit de rire dans le fond de la salle !), pour se révéler après 15-20 ans. 
Un Médoc, c'est évident...  Et un très bon.



Luc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, oliv, Olivier Mottard, jean-luc javaux, denaire, sideway, lucas_mir, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, TristanBP, Papé, flupke14, oberlin, Med, LLDA, Gerard58, éricH, Monard, Manas
08 Nov 2022 00:56 #1628
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 19722
  • Remerciements reçus 4995

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Mas Jullien - Coteaux du Languedoc 2002

Nous sommes bien peu de choses ... Mais mon ami, la prose ...
Il y a des jours qui commencent comme ça !

Edit : je ne m'étais pas rendu compte qu'il était un peu revenu avant et dans un autre sujet de prédilection (ou de prédiction, c'est selon). ça m'avait échapper, ce doit être moi qui suis parti un peu alors. En tout cas, quelle joie de te relire, Luc.

Jérôme Pérez
08 Nov 2022 07:09 #1629

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6031
  • Remerciements reçus 841

Réponse de Martinez sur le sujet Mas Jullien - Coteaux du Languedoc 2002

Un double retour qui me fait dire que je donne rdv au 2007 à partir de 2040 étant donné son équilibre extraordinaire, sa pureté et précision.
08 Nov 2022 11:59 #1630

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 532
  • Remerciements reçus 537

Réponse de lucas_mir sur le sujet Mas Jullien - Coteaux du Languedoc 2002

Je ne peux que rejoindre Jean-Luc sur la ressemblance avec un joli médoc. C'est d'ailleurs ce qui m'a parfois permis de le reconnaître à l'aveugle (quand il est trop jeune et fermé): une impression sudiste mais une austérité qui m'évoque un Pauillac fermé à double tour. Le dernier 2005 (bu sur un pigeonneau en 2020) avait souffert face à la gourmandise d'un Crozes de Combier, mais était plus séduisant les jours suivants. 
08 Nov 2022 12:25 #1631

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 19722
  • Remerciements reçus 4995

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Mas Jullien - Coteaux du Languedoc 2002

Si vous voulez, je vous refais le numéro du 2004 vs 2005 : un remake en quelque sorte. (Jean Lucas, son prénom, c'est Luc à celui-ci)

Jérôme Pérez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: lucas_mir
08 Nov 2022 12:51 #1632

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 532
  • Remerciements reçus 537

Réponse de lucas_mir sur le sujet Mas Jullien - Coteaux du Languedoc 2002

Au temps pour moi! Et j'avais bien remarqué le retour de Luc, pourtant ! 
08 Nov 2022 12:58 #1633

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9419
  • Remerciements reçus 17652

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Mas Jullien - Terrasses du Larzac - 2009

CR: Mas Jullien - Terrasses du Larzac - 2009

 

Pas de préparation particulière.

La robe très profonde fait apparaître quelques reflets légèrement tuilés.
Le nez va s'ouvrir peu à peu à l'aération sans véritablement s'épanouir en intensité, mais en revanche il dévoile ses charmes sudistes avec complexité et harmonie : des fruits noirs, bien sûr, avec notamment de la prune, des épices, une touche de cacao et des notes de garrigue.
La bouche est ample, consistante et mûre mais sait faire preuve de retenue pour ne pas tomber dans la lourdeur. Elle est aidée en cela par une remarquable vivacité et des tanins apaisés. C'est le toucher souple et dense qui retient l'attention plus que l'aromatique, très appréciable mais peut-être un peu moins complexe qu'au nez. La finale plus juteuse et de très bonne allonge conserve de la tenue.
Très Bien ++ pour cette bouteille qui possède le raffinement caractéristique des vins d'Olivier Jullien

Le vin est bien relevé par les épices d'un tajine d'agneau aux fruits secs mais certaines épices un peu pimentées font un peu trop ressortir l'alcool du vin (3,5 / 5).

Jean-Loup

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, matlebat, letournaisien, sideway, Nathenri, bibi64, TristanBP, Blog, Agnès C, flupke14, oberlin, GAET, LLDA, Gerard58
09 Jan 2023 08:41 #1634
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1506
  • Remerciements reçus 2411

Réponse de Agnès C sur le sujet Le Mas Jullien

Bonsoir
Je n'ai pas trouvé (ou mal cherché) de commentaire sur la cuvée Trescol du Pressoir Ambulant, produit par Olivier Jullien et Didier Michel en Aveyron.
Je crois avoir goûté un verre il y a quelques années dans un bar à vins bayonnais, mais c'était du temps où on buvait avant le match (car on savait qu'on n'aurait rien à fêter après...).
N'ayant aucun souvenir, surtout pas impérissable , je me demande si ce vin est connu de certains et quel est votre retour.
Merci à vous
Agnès, mémoire flash
25 Jan 2023 21:54 #1635

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12824
  • Remerciements reçus 3700

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Le Mas Jullien

Bonsoir Agnès.

Rien trouvé non plus comme CR; juste une mention dans la reprise des vins du domaine.
Sorry.

jlj
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Agnès C
25 Jan 2023 22:22 #1636

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3166
  • Remerciements reçus 5001

Réponse de tomy63 sur le sujet Le Mas Jullien

Goûté il y a un petit moment déjà, je ne sais plus trop quel millésime... De mémoire léger en alcool, pas beaucoup de tannins pour un assemblage cabernet sauvignon/gamay. Assez coloré, aromatique plutôt fruits noirs, épices du gamay, petite touche végétale du cabernet mais sinon on tire plutôt sur le gamay, avec de la fraîcheur, de l'acidité, un peu réglisse et poivre, pas très long, esprit "vin de copain" à boire avec charcuterie par exemple.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Alex, Agnès C
25 Jan 2023 22:34 #1637

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 515
  • Remerciements reçus 3805
CR: Domaine Mas Jullien - Terrasses du Larzac - Autour de Jonquières, 2019

 

Une première pour moi avec ce domaine. 

Dégusté sur 4 jours sans trace d'évolution, rebouché avec un vacu vin

Un nez moyennement expressif mais très intéressant pour ce qu’il exprime. Cassis, framboise, épices, notes légère de garrigue aussi j’ai trouvé.
Un nez aux accents sudistes également.  

En bouche par contre, pas de problème, le vin s’exprime et il s’exprime même très bien.
Très belle matière, à la fois puissante (l’alcool est la) mais qui fait montre d’une très belle finesse, ce qui fait que le vin se boit tout seul. On a un équilibre parfait entre les deux, avec une finale longue, irréprochable. 

Je ne vous dirai pas que j’en boirai comme du petit lait au risque de passer pour un alcoolique - ce vin étant à 14° - mais je n’en pense pas moins.
Un bien joli vin, déjà accessible (mais à attendre).
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, matlebat, sideway, Jerkke, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, TristanBP, LucB, Blog, LLDA, the_ej, rafalecjb, LEON213, Monard
01 Fév 2023 17:33 #1638
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12824
  • Remerciements reçus 3700

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet CR: Domaine Mas Jullien - Terrasses du Larzac 2009

CR: Domaine Mas Jullien - Terrasses du Larzac  2009

 Deuxième bouteille de la caisse seulement, conscient que les vins d'Olivier Jullien ont besoin de patienter.
Et cela réussit pas mal à cette bouteille en tout cas.
Bouchon nickel, juste impacté sur la tranche.
La robe est très foncée, pas de traces d'évolution.
Aromatique sur les fruits noirs, les épices, la garrigue, le cuir.
La bouche est ample, riche, fraîche et si les tanins sont bien présents, ils sont ici souples et bien intégrés.
Cela peut être des vins austères, qui peuvent se faire mériter, mais en patientant, et sur ce millésime, c'est une belle bouteille.

jlj
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, matlebat, letournaisien, sideway, Jean-Loup Guerrin, Papé, LLDA, LEON213
02 Fév 2023 15:53 #1639

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3167
  • Remerciements reçus 4558

Réponse de letournaisien sur le sujet Domaine Mas Jullien - Terrasses du Larzac 2009

Merci Jean-Luc
j'en ai encavé, c'est l'année de naissance de mon fils, j'en déduis que l'avenir est devant lui, non ?
03 Fév 2023 21:31 #1640

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3
  • Remerciements reçus 0

Réponse de David T sur le sujet Le Mas Jullien

Bonsoir, 

Je vais ouvrir ce millésime 2020 demain pour une dégustation entre amis à midi. Avez vous des recommandations pour la préparation de la bouteille ? Ouverture combien de temps avant, épaulé seulement ou carafage.

En vous remerciant 

David 
06 Avr 2023 18:22 #1641

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6453
  • Remerciements reçus 13138

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet CR: Mas Jullien, Terrasses du Larzac, Lous Rougeos, 2019



CR:

Mas Jullien - Terrasses du Larzac Lous Rougeos 2019
Bouteille dégustée sans préparation particulière.
Très long bouchon, de superbe qualité et juste marqué sur la base.
La robe est impressionnante de concentration avec des nuances grenat violacé.
Le nez est immédiatement accessible et dévoile des notes de fruits noirs type mûre et myrtille auxquelles se juxtaposent des accents épicés qui évoquent le laurier et la sauge.
En dégustation, le vin réussit le tour de force de proposer une structure dense, bâtie sur un tanin de grande maturité et une acidité millimétrée.
L’ensemble reste à la fois riche et élégant jusqu’à la très longue finale qui impressionne par sa fraîcheur et son velouté.
Grand vin, bu trop jeune mais quel plaisir !

Note : 17/20.
Garde : patienter au moins trois à cinq ans même si la tentation est grande dès aujourd’hui.

Olivier
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Alex, matlebat, letournaisien, gege, sideway, Jean-Loup Guerrin, GILT, toubib063, LucB, Papé, Blog, flupke14, oberlin, leteckel, jd-krasaki, LLDA, the_ej, Gerard58, Kiravi, rafalecjb, choubi38, Monard, Manas
10 Avr 2023 08:11 #1642
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3543
  • Remerciements reçus 7438

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Le Mas Jullien Carlan et Lous Rougeos 2021

Bonjour à tous,

Fichier attaché :


CR: Coteaux du Languedoc, Mas Jullien Carlan 2021 (vidéo 0:30) : A 24H, un nez pas très complexe, mure, myrtille, note épice légère, agrume, garrigue et fond noyau cacao. La bouche est charpentée, large, tanins ronds à grosse maille, de la fraicheur, un peu fuyant presque, sur la mure, la myrtille, puis la cerise, note épice puis agrume, orange sanguine, pointe garrigue, fond noyau et cacao. La finale est fraiche sur la cerise, la myrtille, note orange, fond noyau cacao. Un peu brut, pas très complexe, mais bon. Bien-TB 87 (15)

 
Fichier attaché :


CR: Coteaux du Languedoc, Mas Jullien Lous Rougeos 2021 (vidéo 2:15) : A 24H, un nez plus fin et complexe, mais plus renfrogné aussi, sur la myrtille, la mûre, note florale violette, pivoine, puis épice réglisse, agrume, pointe herbe séchée, garrigue, fond cacao. La bouche est charpentée, joli structure marquée, tanins fins, soyeux, puis de la fraicheur, c'est droit, (manque de la plénitude des 18, 19, 20), sur la mûre, la myrtille, note épice, poivre, puis orange sanguine, pointe garrigue, fond cacao. La finale est fraiche, certes, mais l'empreinte manque un peu d'aboutissement, on sent le millésime juste, et jolie persistance; TB-Excellent 91 (16,5) car cela reste une super cuvée (que j'adore), sur un millésime pas abouti.

Pour ces 2 vins, sur ce millésime frais, on pourrait croire que cela irait mieux a ces vins du sud, mais je trouve qu'il manque quelque chose à la matière, a ces bouches pas totalement épanouie, j'ai préféré 19 et 20 par exemple, plus puissant, certes mais plus abouti, avec une plénitude que je ne retrouve pas ici.

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, TristanBP, toubib063, LLDA, Gerard58, rafalecjb
10 Avr 2023 18:19 #1643

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 278
  • Remerciements reçus 1671

Réponse de LLDA sur le sujet Le Mas Jullien - Lous Rougeos 2019

CR: Le Mas Jullien - Lous Rougeos 2019

 

A l’ouverture, le vin est bien fermé, la robe est d’une grande densité. L’équilibre magistral des vins du domaine est là mais l’aromatique est vraiment en retrait.

Après 2 semaines d’aération à température de cave, le nez commence à s’ouvrir sur des notes fraîches d’eucalyptus, je retrouve aussi le laurier décrit par Olivier.
La bouche a toujours cet équilibre que j’affectionne chez ce domaine où la charge tannique pourtant imposante passe comme une lettre à la poste grâce à la finesse des tanins mais surtout à la fraîcheur du jus. C’est à la fois puissant et maîtrisé. Alors bien sûr, l’aromatique est encore cadenacee mais ce vin offre déjà un plaisir tout cistercien.

Je rejoins complètement la conclusion d’Olivier:

Grand vin, bu trop jeune mais quel plaisir !

garde: à regoûter dans 10 ans

Loïc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, matlebat, gege, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, LucB, Papé, Blog, flupke14, the_ej, Manas
29 Avr 2023 20:33 #1644
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4140
  • Remerciements reçus 3924

Réponse de PtitPhilou sur le sujet CR: Le Mas Jullien 2007

Les ateliers dégustation de PtitPhilou - dernière séance

CR: Mas Jullien 2007 d'Olivier Jullien
Robe rubis, profonde, aux bords à peine marqués. Nez en retrait, il faut aller le chercher, mais j'aime cette finesse et cette réserve toute cistercienne.
La bouche est parfaitement fraîche, tonique, tannins souples, mais ça cause pas beaucoup. Et c'est bien dommage pour terminer cet atelier et toute la saison. C'est bon par contre et encore jeune. Mais ce vin ne sera jamais très causant, à mon humble avis, aussi je ne regrette pas trop d'avoir arrêté d'en mettre en cave. Peut-être qu'une cuvée de Marlène Soria aurait été plus marquante, mais en fait, je pense que j'aurais dû chercher un peu plus dans ma cave, car j'ai 2/3 choses sympas dans la région avec un peu d'âge.
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: letournaisien, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Blog, flupke14, LLDA
01 Mai 2023 11:27 #1645

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 531
  • Remerciements reçus 790
Bu lors de cette soirée LPV Coteaux de Paris



CR: Vin 4 : Domaine Mas Jullien, IGP Pays d'Hérault blanc 2010

MathiasB
Nez bien plus évolué que les vins précédents, on passe du fruit blanc à la noix et aux champignons.
La bouche confirme une évolution notable, on retrouve un registre aromatique oxydatif (noix et compagnie) et des notes très marquées de champignon et de cave. L'équilibre est bon, mais pour moi le vin est clairement sur la pente descendante, le bouquet manque de classe et le vin retombe rapidement. Plaisir limité même si le vin n'est pas complètement mort.
Bien - (14/20)

mconstant
Le nez fait beaucoup plus évolué avec des arômes oxydatifs, un peu de champignons et des arômes délicatement miellé ainsi qu'un joli citron confit. C'est complexe, évolué comme j'aime.
La bouche présente une attaque riche sur le citron confit mais surtout tombe très rapidement avec une longueur très faible et une finale un peu pataude sur le champignon.
Un problème de bouteille ? Ce n'est pas à exclure car d'habitude les blancs du Mas Jullien vieillissent admirablement bien.

Mathias
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, flupke14, LLDA, Gerard58
21 Mai 2023 22:16 #1646

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 531
  • Remerciements reçus 790
Bu lors de cette soirée LPV Coteaux de Paris



CR: Vin 12 : Domaine Mas Jullien, Coteaux du Languedoc rouge Les Cailloutis 1990

MathiasB
Nez évolué, sur le champignon.
En bouche on est clairement sur la pente descendante, le vin n'est pas complètement mort mais n'a plus grand chose à dire.
Vin trop évolué pour mon palais.
Bien - (14/20)

mconstant
Le nez est juste immense pour moi avec un mélange de pruneaux, de champignons et encore du fruits noirs. Une complexité importante et imposante même si l'on est clairement sur du tertiaire.
La bouche est superbe d'équilibre avec une attaque juteuse, la matière est importante sur les fruits noirs et le champignon/tabac/chocolat. La longueur est importante et je trouve la finale gourmande.
Clairement j'ai adoré ce vin. Certains pourront penser que ça pourrait être meilleur avant mais pour apprécier les vins âgés, je trouve cela juste génial.

Mathias
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tht, Marc C, Jean-Loup Guerrin, flupke14, LLDA, Gerard58, rafalecjb
21 Mai 2023 22:19 #1647

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1651
  • Remerciements reçus 3686

Réponse de Gerard58 sur le sujet Visite au domaine du Mas Jullien à Jonquières

Visite annuelle au Mas Jullien, et toujours cet accueil souriant et une généreuse dégustation, en l'absence d'Olivier Jullien, en congés quelques jours.

Sans véritable CR, car sans note, voici quelques informations et impressions à chaud.

Les blancs :

- Les États d'âme blanc 2022, assemblage carignan blanc + chenin : nez flatteur sur les fruits jaunes et l'abricot. Bouche fruitée et épicée. Du gras et de la gourmandise et une grande buvabilité.

- Le Mas Jullien blanc 2021, mêmes cépages + grenache blanc. Nez plus expressif et complexe avec une pointe de lavande. Plus de gras, gourmandise et grande persistance aromatique, longueur et fraicheur préservée. Très joli vin et certainement beau potentiel de garde.

Le rosé :

- Mas Jullien rosé 2022, assemblage d'au moins cinq cépages après avoir fait le tour des vignes jeunes au début des vendanges. Rosé remarquable, compromis idéal entre apéro et gastronomie. Fruits rouges et jaunes, bonbon anglais, pas de dérive trop chaleureuse (13°). Beaucoup de fraicheur avec du fond ! Superbe !

Les rouges :

- Les États d’Âme 2021, mourvèdre 80%, carignan, grenache, syrah : nez brouillon au fruité gênée par une empyreumatique prégnante (caramel brûlé). Pruneau en bouche, mais le boisé ressort et la finale est un peu stricte. Habituellement d'une gourmandise précoce, cette cuvée doit être attendue pour être bien en place.

- Terrasses du Larzac La Brune 2020, grenache et cinsault majoritaire + un peu de mourvèdre : Nez plus ouvert, plus appétant même si une pointe de caramel persiste. En bouche gourmandise fruitée sur texture de velours, tanins soyeux, belle longueur et finale un peu sèche encore. Parti pour durer.

- Lous Rougeos 2021, syrah, carignan, grenache à parts égales : un vin jeune mais déjà gourmand, équilibré entre fruits et côté fumé, lardé. Puissance tannique mais texture soyeuse. Longue garde probable. 14°.

- Autour de Jonquières 2020, 40% carignan, 40% mourvèdre, 20% syrah : Nez très fruité et terreux. Bouche volumineuse sans être massive, bien équilibrée et qui garde beaucoup de finesse. Texture soyeuse. Grande longueur, vers une finale savoureuse et harmonieuse. Excellent vin avec potentiel de garde certain pour les patients.

Attention pour les non allocataires, la plupart des cuvées de rouge sont épuisées.

Encore un beau moment d'échange avec ce vigneron emblématique des Terrasses.

Gérard
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, tht, letournaisien, Nathenri, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, TristanBP, LucB, Papé, Blog, flupke14, LLDA, the_ej, jeuj, Fred1200, rafalecjb, Garfield, JeanRX, LEON213, Kana
08 Jui 2023 20:52 #1648

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 562
  • Remerciements reçus 1851

Réponse de LEON213 sur le sujet CR: Le Mas Jullien, Autour de Jonquières 2019

CR: Le Mas Jullien, Autour de Jonquières 2019
Ouvert au débotté, après un Côte du Py 2021 de Mee Godard...
Nez fruits noirs murs, humus, sous bois, garrigue...engageant.
La bouche est pleine, ronde, assez onctueuse, corrigée par une acidité qui portera sans doute ce vin assez loin. Tabac, fruits noirs, léger caramel, mure, figue. Complexe et plaisant déjà. Un peu d'alcool ressenti, en passant, sur la fin de bouche, mais très belle longueur.
C'est déjà très très bon. Je n'ai aucun doute, ce vin plaisant et intéressant aujourd'hui ( déjà d'un très haut niveau ) gagnera en harmonie et en complexité. Déjà beaucoup de plaisir.

LEON213
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tht, sideway, Jean-Loup Guerrin, bibi64, TristanBP, LucB, LLDA, the_ej, jeuj, Gerard58, Fredimen, rafalecjb
18 Jui 2023 16:25 #1649

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5194
  • Remerciements reçus 6614

Réponse de icna sur le sujet CR: Mas Jullien - Terrasses du Larzac 2006

Bu lors de cet évènement

CR: Mas Jullien Terrasses du Larzac 2006
Magnum

Icna
Le nez est sur les fruits rouges et noirs avec un peu de vernis, assez agréable.
La bouche est assez massive, sudiste tout en restant assez fraîche mais un peu tannique et du coup un peu austère. Ça fait encore assez jeune comme pas encore prêt...

Enzo d'Aviolo

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht, Jean-Loup Guerrin, LLDA
20 Jui 2023 10:38 #1650

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck