Nous avons 2466 invités et 39 inscrits en ligne

Évènements LPV : La bouteille du caviste

Sondage : La bouteille du caviste

Alsace - Louis Sipp Osterberg GC 2013
8 11.3%
Sud Ouest - Camin Larredya - Jurançon sec La Part Davant
8 11.3%
Bordeaux - Clos du Jaugueyron - Haut Médoc 2016
3 4.2%
Bourgogne - Guerrin - Pouilly Fuissé Les Crays 2016
2 2.8%
Bourgogne - L'Enclos - Chablis PC Vau de Vey 2017
17 23.9%
Champagne - Caillez Lemaire - Reflets
9 12.7%
Jura - Montbourgeau - Etoile Chardonnay 2016
6 8.5%
Loire - Brégeon - Muscadet Clisson 2014
5 7%
Rhône - JC Marsanne - St Joseph rouge 2016
11 15.5%
Savoie - A&M Quénard - Chignin Bergeron Terrasses 2017
2 2.8%
Nombre de votants : 71
Vous ne pouvez pas participer à ce sondage réservé aux membres, veuillez vous connecter ou vous enregistrer.
  • Messages : 82342
  • Remerciements reçus 7886

oliv a créé le sujet : Évènements LPV : La bouteille du caviste

Bonjour à tous,
Nous avons pris la décision avec nos cavistes partenaires de vous proposer de participer à une dégustation LPVienne sur le modèle que vous connaissiez dans les concepts de Bouteille Commune ou de Domaine du Mois.
L'idée : une bouteille ou un domaine, des dégustateurs LPViens, un compte rendu unique compilant vos ressentis sur le vin choisi.

Dans le sondage ci-dessus, vous trouverez les bouteilles qui sont proposées à la dégustation par Les Passionnés du Vin .

Le vin que vous sélectionnerez cette semaine sera offert par le caviste, seuls les frais de port seront à votre charge.
Les 10 dégustateurs par campagne seront choisis au hasard par l'équipe d'administration dans les LPViens qui soutiennent le site d'un abonnement.
Nous vous invitons à nous confirmer par mail dans la boite Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. votre souhait de participer à cet évènement ainsi qu'à vérifier la validité de vos coordonnées dans votre profil.

En espérant que cette nouveauté rencontre un plein succès.
Bonne bouteille commune et bon LPV à tous,
Oliv
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, Jean-Paul B., jean-luc javaux, Marc C, LADIDE78, Raboso del Piave DOC, vivienladuche, leteckel, penmoalic, jclqu, olivier30210, Damien72, ysildur, Yoannc

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17859
  • Remerciements reçus 1693

Jérôme Pérez a répondu au sujet : La bouteille du caviste

C'est très intéressant de voir l'évolution du résultat du sondage.
à l'heure où je rédige ce message : 0 vote pour la part d'avant. Qui est pourtant une cuvée passionnante : je n'en tire aucune conclusion mais c'est très intéressant pour la réflexion.

Jérôme Pérez
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1131
  • Remerciements reçus 222

TIMO a répondu au sujet : La bouteille du caviste

C'est un sentiment peut-être partagé, mais je "connais" La Part d'Avant qui est un vin assez populaire sur le forum (10 CR sur la dernières année)
Je prends cette rubrique comme la possibilité de découvrir d'autres choses. :)

TIMO
#3
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bibi64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17859
  • Remerciements reçus 1693

Jérôme Pérez a répondu au sujet : La bouteille du caviste

C'est en effet une lecture.
Et tu as sans doute raison.

Jérôme Pérez
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 643
  • Remerciements reçus 370

rudy.B a répondu au sujet : La bouteille du caviste

En parlant de La Part d'Avant, il manque le millésime dans le sondage.;)
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5527
  • Remerciements reçus 2382

Frisette a répondu au sujet : La bouteille du caviste

En tout cas bravo pour l'initiative, et la (re)mise en place de la bouteille commune. La fonction "vote" permet d'éviter de se perdre en palabres pendant 3 pages, et s'il y a un caviste qui fourni les cercles c'est un gros gain dans l'approvisionnement. Ce qui n’empêchera pas non plus à d'autres personnes non sélectionnées de participer également!

Flo (Florian) LPV Forez
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6005
  • Remerciements reçus 1457

Marc C a répondu au sujet : La bouteille du caviste

Je dis ça je dis rien mais 2017 est un super millésime à Chablis. Ce serait l'occasion idéale pour goûter un nouveau domaine du secteur :whistle:

Marc
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1237
  • Remerciements reçus 1080

vivienladuche a répondu au sujet : La bouteille du caviste

C'est une magnifique initiative de la part des administrateurs et des cavistes partenaires. Grand coup de chapeau afin de mettre en lumière à la fois un caviste et un domaine.
Il me plairait grandement de participer un mois prochain à ce nouvel évènement LPV.
Encore bravo pour cette idée géniale. (tu) (tu) (tu)

Edit : on sait d'où vient l'unique vote pour le Muscadet de Brégéon, ça doit venir du côté de Petit Quevilly où l'on doit se poser la question d'arracher l'unique plant du Clos Rougeot afin de le remplacer par du melon de Bourgogne... :DD
#8
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1131
  • Remerciements reçus 222

TIMO a répondu au sujet : La bouteille du caviste

Frisette écrit: La fonction "vote" permet d'éviter de se perdre en palabres pendant 3 pages


Ce n'est pas ce qui va nous décourager cela dit :D ::out::

TIMO
#9
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82342
  • Remerciements reçus 7886

oliv a répondu au sujet : La bouteille du caviste

rudy.B écrit: En parlant de La Part d'Avant, il manque le millésime dans le sondage.;)


Ce sera 2018.
Et 2017 pour L'Etoile de Montbourgeau.
#10
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: rudy.B

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3866
  • Remerciements reçus 1789

Vougeot a répondu au sujet : La bouteille du caviste

vivienladuche écrit: C'est une magnifique initiative de la part des administrateurs et des cavistes partenaires. Grand coup de chapeau afin de mettre en lumière à la fois un caviste et un domaine.
Il me plairait grandement de participer un mois prochain à ce nouvel évènement LPV.
Encore bravo pour cette idée géniale. (tu) (tu) (tu)

Edit : on sait d'où vient l'unique vote pour le Muscadet de Brégéon, ça doit venir du côté de Petit Quevilly où l'on doit se poser la question d'arracher l'unique plant du Clos Rougeot afin de le remplacer par du melon de Bourgogne... :DD


Salut Vivien.
Je ne participe à rien et surtout pas à une dégustation de Brégeon pour lequel je n'ai que peu d'affect.
J'apprécie néanmoins la référence et, surtout, la plaisanterie. (tu)

Vincent, amateur de melon et de curé nantais
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4172
  • Remerciements reçus 1475

LADIDE78 a répondu au sujet : La bouteille du caviste

Superbe initiative , bravo à tous ceux qui ont travaillés sur ce projet
Didier

Mal- voyant depuis 29 ans et passionné de vins comme vous tous
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4375
  • Remerciements reçus 1499

Vaudésir a répondu au sujet : La bouteille du caviste

C'est un matche Chablis/Saint Joseph, tiens le thème d'une prochaine soirée.
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1320
  • Remerciements reçus 1764

bibi64 a répondu au sujet : La bouteille du caviste

TIMO écrit: C'est un sentiment peut-être partagé, mais je "connais" La Part d'Avant qui est un vin assez populaire sur le forum (10 CR sur la dernières année)
Je prends cette rubrique comme la possibilité de découvrir d'autres choses. :)


tout pareil!
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82342
  • Remerciements reçus 7886

oliv a répondu au sujet : La bouteille du caviste

Salut à tous,
Suite à quelques discussions par mp, je précise que la Bouteille du Caviste n'est pas réservée aux membres des cercles LPViens.
Une fois le vin validé par un sondage accessible à tout inscrit, nous choisirons les heureux élus parmi les abonnés qui nous aurons contacté pour participer à l'évènement.
Mais rien n'empêche une dégustation partagée ni aux LPViens qui n'ont pas souhaité nous soutenir d'un abonnement de participer à cette dégustation collective en commandant directement le vin et en nous envoyant leur compte rendu sur la boîte contact du forum.

Amicalement,
Oliv
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82342
  • Remerciements reçus 7886

oliv a répondu au sujet : La bouteille du caviste

Chablis semble tenir la corde pour le moment.
Il vous reste jusqu’à lundi pour participer au sondage.
N’oubliez pas de nous contacter par mail ou mp si l’événement vous intéresse.

Amicalement
Oliv
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82342
  • Remerciements reçus 7886

oliv a répondu au sujet : La bouteille du caviste

Dernière ligne droite pour choisir la bouteille commune.
Ça semble bien parti pour une dégustation collective de Chablis.

Verdict demain soir !

Amicalement
Oliv
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82342
  • Remerciements reçus 7886

oliv a répondu au sujet : La bouteille du caviste

Bonsoir à tous,
Le vin que vous avez choisi et qui sera donc soumis à dégustation collective est le Chablis 1er cru Vau de Vey 2017 du domaine de l'Enclos.

Les heureux élus sortis du chapeau recevront par mail les modalités à suivre afin de recevoir leur bouteille.
Merci de nous confirmer sa réception et de nous faire parvenir votre compte rendu sur la boîte contact d'LPV dans des délais raisonnables.

Nous nous excusons de n'avoir pu satisfaire tous les inscrits.
Les nombreux déçus et tous ceux qui souhaiteraient participer à cette Bouteille Commune peuvent bien entendu commander la bouteille directement chez Les passionnés du vin et nous envoyer leur compte rendu.

Bonne dégustation à tous,
L'équipe LPV
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82342
  • Remerciements reçus 7886

oliv a répondu au sujet : La bouteille du caviste

Dernière précision : nous n'avons pas retenu les LPViens dont le profil n'était pas renseigné complètement.
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 245
  • Remerciements reçus 205

ptitcoco a répondu au sujet : La bouteille du caviste

Bonsoir,

Je remercie les membres "du jury" de m'avoir sélectionné ::fz:: pour goûter le chablis des frères Bouchard (domaine de l'enclos).

Dès réception de la quille, je ne manquerai bien sur pas à mon devoir de poster mes ressentis!

Amicalement

OAC
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 234
  • Remerciements reçus 113

olivier30210 a répondu au sujet : La bouteille du caviste

Bien vérifié ses email indésirables.... Je fais parti également des heureux élus ::dance::
Merci (tu)
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3237
  • Remerciements reçus 2362

starbuck a répondu au sujet : La bouteille du caviste

Merci pour ce premier CR de qualité, toutefois je me permets d'expliquer le principe d'une bouteille commune.

Il ne faut pas publier le CR mais l'envoyer à l'adresse de contact de LPV
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Lorsque tous les CR seront arrivés, une publication les compilant tous sera faite.

Pour les éclectiques, il est préférable de simplement citer le titre de la bouteille mais de ne pas publier non plus le CR de la bouteille en question.
Le CR éclectique sera remis à jour ultérieurement.

Merci pour votre compréhension

Edit: Le CR de PTITCOCO est maintenant masqué mais il n'est pas perdu ;)

Sylvain
#22
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jean-luc javaux, bibi64, Cédric42120, ptitcoco

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 234
  • Remerciements reçus 113

olivier30210 a répondu au sujet : La bouteille du caviste

Bouteille reçue. Remboursée dans la journée. J'en ai profité pour acheter d'autres quilles vu le choix.
Je l'ouvre certainement ce WE ou le prochain.
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82342
  • Remerciements reçus 7886

oliv a répondu au sujet : La bouteille du caviste

Vous êtes déjà deux à m'avoir envoyé vos CR ! :/:

Tout le monde a reçu sa bouteille ?
Certains m'ont demandé la possibilité d'attendre une soirée LPV sur Octobre pour la déguster, ce qui est une excellente idée.

Bonne dégustation à tous,
Oliv
#24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1068
  • Remerciements reçus 647

Blog a répondu au sujet : La bouteille du caviste

Bouteille reçue avec deux trois autres issues de la foire aux vins.



Reste plus qu'à trouver une date pour degoupiller avec les copains.

Laurent
#25
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 314
  • Remerciements reçus 682

Garfield a répondu au sujet : La bouteille du caviste

Bien reçu également, dégustation dans les prochains jours!

Charles
#26
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1131
  • Remerciements reçus 222

TIMO a répondu au sujet : La bouteille du caviste

On déguste ce jeudi. ::dance::

TIMO
#27
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1068
  • Remerciements reçus 647

Blog a répondu au sujet : La bouteille du caviste

Bouteille ouverte ce dimanche lors d'un Barbecue chez l'ami Joël pour accompagner des rillettes de saumon et des crevettes Italo-Taïlandaises. CR à suivre.

Laurent
#28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82342
  • Remerciements reçus 7886

oliv a répondu au sujet : La bouteille du caviste

Salut à tous,
J'ai compilé tous vos comptes rendus donc la mise en ligne des ressentis LPViens sur ce Chablis 1er cru Vau de Vey est imminente.

Je crois bien que je suis le dernier à la bourre.

Si vous m'avez déjà envoyé votre CR ou posté sur LPV, il n'est pas nécessaire de me le retourner, il est dans mes archives.
En revanche, si vous savez que la dégustation est toujours à venir, contactez-moi par mp.

Désolé de vous demander ça mais je suis un peu débordé en ce moment, vous vous en doutez.
Amitiés,
Oliv
#29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82342
  • Remerciements reçus 7886

oliv a répondu au sujet : La bouteille du caviste : Domaine de l'Enclos, Chablis 1er cru Vau de Vey 2017

La bouteille du caviste




Domaine de l'Enclos, Chablis 1er cru Vau de Vey 2017




***



Données techniques fournies par Romain Bouchard

Vigne plantée en 1979 que j’ai récupéré en fermage en 2006 et converti en bio en 2007.

Je faisais cette cuvée sous mon nom jusqu’en 2014 avant que nous réunissions tout sous le nom du domaine de l’enclos avec mon frère en 2016.

La parcelle de Vau de Vey fait 2,77ha d’un seul tenant sur un coteau raide orientée à l’Est/Sud-Est. C’est une exposition plutôt « fraîche ». Le terrain est composé d’un mélange d’argiles et de calcaires sous forme de marnes avec des nuances au sein même de la parcelle. Le haut est plus calcaire, le bas est plus limoneux/argileux.



Vau de Vey est le coteau à l’ombre



Vigne :
Vigne taillée en guyot double poussard, le sol est entretenu par des griffages superficiels en saison et il s’enherbe naturellement à l’automne/hiver. Densité d’environ 6300 pieds / ha, le palissage est tenu assez haut, 1,35 m, pour une meilleure photosynthèse, une bonne aération des grappes et une protection contre les gros coups de chaud de l’été. Traitements bio localisés à base de cuivre à faible dose (environ 2 kg/ha/an) et de soufre. Aucun insecticide.
Nous vendangeons cette vigne plutôt à la fin car son exposition fraîche nécessite un temps de maturation plus long que les autres premiers crus.

Millésime 2017 :
Le printemps a été marqué par un épisode de gelées qui a fait beaucoup de dégâts. L’été a été plutôt sec et on a obtenu de jolis raisins sains, à pleine maturité (plus de 13 degrés naturels) avec de bonnes acidités en face. Rendement faible : environ 15 hl/ha.
Profil du vin : Vin avec de la matière et une belle énergie, salin, minéral.

Les vendanges
Vendangé le 15 septembre 2017.
La vendange est manuelle et passe sur une table de tri avant d’être pressée en pressoir pneumatique. Les jus s’écoulent par gravité dans la cuverie souterraine et sont refroidis immédiatement pour un débourbage naturel de 48 à 72 heures (afin d’avoir des lies très fines). Peu de prise d’oxygène à ce stade.
En 2017, un peu de sulfite a été ajouté en sortie de pressoir (depuis 2019, les vinifs sont sans sulfite). Fermentation alcoolique en levures indigènes, malo spontanée, élevage sur ses lies fines pendant 12 mois, aucun soutirage. Aucun produit œnologique utilisé hormis le SO2. Le Vau de Vey 2017 a été fait à 100% en cuve inox.
Mis en bouteille en octobre 2018. SO2 total : 54 mg /l.
Production : 3 000 bouteilles et 300 magnums.

***


CR: La dégustation par les LPViens


Vous n'avez pas la permission d'accéder à cette page !



Jérôme Pérez
Robe dorée aux reflets verts, soutenue : on pense déjà à une belle densité, intensité.
Nez immédiat : citron, cédrat confit, fleurs blanche : c'est beau comme un riesling de terroir calcaire.le nez qui est derrière : immanquablement je pense à la côte des Bar en Champagne : ça m'évoque ça et je ne peux m'en décoller : même si c'est un domaine du pinot noir je pense à certaines cuvées de blanc de blanc comme Champ Persin. C'est beau
Nez encore derrière, avec un peu de réchauffement et d'air : un poil de volatile : je commençais à être bien jaloux !
En bouche, c'est le festival ; on y trouve : un peu de réduction grillée tendance, du fruit gourmand, puis cette belle tension et cette sensation de craie sur le bout de la langue qui fait saliver, longtemps. 
Avec un long temps d'aération, il reste une belle matière, un élevage soigné et très discret, cette petite réduction, cette sensation sèche en finale qui fait penser que ce chardonnay prend des airs de chenin ou de riesling mais qu'il s'est habillé d'une légère étoffe.
Que penser ?
Très Chablis finalement par cette grande tension, cette droiture finale, mais est-ce le millésime qui parle ? J'ai le sentiment que cette gourmandise qui rend ce vin si accessible dès maintenant va laisser la place à un vrai vin de terroir où tout le monde va s'y retrouver même si aujourd'hui les cartes sont un peu brouillées.


PTITCOCO
Voilà, après avoir reçu "la bouteille du caviste" parfaitement bien emballée, et laissée au repos 48h au frigo, mes impressions sont les suivantes:
Tout d'abord, dès l'ouverture, à la sortie du frigo:
La robe est d'un bel or clair, parfaitement limpide.
Le nez est superbe, avec des notes de fleurs blanches, citron, une pointe de verveine et un très léger miellé sont également perceptibles.
En bouche cela est totalement différent, compte tenu du nez précédent, je m'attendais à quelque chose de plus "rond", et bien pas du tout!
Le vin est "tranchant", "vif", avec une belle salinité sans retrouvé (à mon sens) les notes chablisiennes de silex, coquille d'huître...
La longueur est moyenne, et après cette première prise de connaissance dès l'ouverture de la bouteille, la conclusion est un peu mitigé, compte tenu de la dissociation ressentie entre le nez et la bouche.
Le vin sera laissé tranquillement une bonne heure dans une verre Spiegelau puis de nouveau goûté avec une simple laitue accompagnée de comté et pain frais.
Est ce le réchauffement du vin et/ou l'aération?, en tout cas des changements sont apparus...
Le nez laisse clairement pointer des notes de silex, les agrumes et cette pointe de miel demeurent toujours présents.
La bouche perd sont côté tranchant, et laisse poindre davantage de rondeur, la trame minérale s'assagit et le vin gagne en opulence (sans être outrancière).
La finale est salivante et l'ensemble rend le vin très digeste.
Au total, je tenais à remercier l'équipe LPV de m'avoir permis de goûter cette bouteille pour un tarif modique.
Le prix caviste de cette quille est identique au prix domaine (25euros) ce qui fait honneur au site internet des passionnés du vin.
Les vins du domaine de l'enclos (pour ceux que j'ai goûté) sont très bien fait, donne du plaisir et sont de beaux représentant du Chablisien. Il reste à voir ce que ces vins gagneraient (ou pas) au vieillissement.
PS:Les tarifs domaine, sans être exorbitant (24-32 euros les PC) sont quasiment identiques au PC de très bon producteurs de la côte de beaune (type St aubin).


Joël
Robe claire. Nez pur, sur le citron et légèrement iodé. Bouche fraîche, équilibrée, avec une jolie tension, fine acidité, un très léger perlant. Un joli chablis classique. J’avais trouvé 2016 un peu plus intéressant, avec une maturité un peu plus poussée, dans le style des vins de Thomas Pico.


Marc C
Aromatique agréable sur la noisette fraîche avec un léger boisé. Attaque charnue avec un milieu de bouche plus effilé. La dynamique est plutôt "sage" que "nerveuse", il joue dans un registre confortable.
Très bonne persistance portée par des amers fins.
Joli vin mais il lui manque "un je ne sais quoi" qui donnerait envie d'en acheter.


Garfield: robe dorée, nez "macônnais" avec des agrumes, des fruits exotiques, floral. En bouche un vin très jeune, tonique, un peu de perlant, bien construit plus large que long, avec des arômes floraux, ananas, lactés, et une finale tendue, énergique un peu saline (pas iodée/coquille d'huitre).
Pour tout dire ça m'a beaucoup rappelé les vins de F Chagnoleau (notamment le Viré Clessé Raspillières)...a l'aveugle jamais je ne signe pour un chablis. Du coup, c'est un peu déstabilisant, atypique, bien mûr, mais à ce compte la c'est peut être moins cher à Mâcon ?!
Après j'ai vraiment trouvé le vin jeune, a voir avec l'évolution aussi. Bien +.
Un grand merci aux passionnés du vin et à l'équipe LPV pour cette super initiative !
Vésale: Robe or assez dense, surprenante pour un jeune ChablisLe nez m'évoque un chardonnay de la bourgogne sud, je le trouve assez riche, sur les fruits jaunes et exotiques, des notes de fleurs blanches
En bouche, le vin présente une grande énergie et tension, on retrouve du fruit (ananas, et agrumes principalement), la longueur est assez importante et se termine sur des notes plus salines. Un bouche qui nous ramène sur Chablis de manière plus classique, en tout cas c'est très bien fait, et possède encore un beau potentiel d'évolution.Et bien entendu un grand merci à LPV et aux passionnés du vin pour cette dégustation! (et merci Garfield pour me l'avoir fait partager!)





TIMO
Voici notre CR de la cuvée du caviste, goûtée à l'aveugle seule dans un premier temps puis en parallèle d'un Chablis 1er cru Vau de Vay du Domaine de la Grande Chaume 2013, activité de négoce de Romain Bouchard.
Nous sommes huit et mes camarades dégustent à l'aveugle sauf un au courant de la bouteille choisie par les LPViens.

Vin à la robe très claire.Le nez évoque : un léger boisé, un beurré/brioché discret et élégant, nettement iodé, du citron frais, du coing (plusieurs fois). Un dégustateur évoque le miel.
Fifty-fifty pour le cépage à ce stade entre le chardonnay et le chenin. Sur les impressions de bouche, le chenin est écarté. Le chardo paraît certain en raison de l'équilibre acidité/maturité remarqué par tous. Attaque bien vive relayée par un léger gras qui est associé par plusieurs personnes à un côté beaunois. Pour deux d'entre nous, le milieu de bouche à un peu tendance à ce relâcher après l'attaque très nette.
La finale est jugée assez longue, sur des amers fins d'agrumes, et très salivante. A ce stade, personne n'ose s'avancer plus loin que chardonnay de bourgogne.
La cuvée Vau de Vay de la Grande Chaume 2013 est alors servie. Les dégustateurs savent qu'il s'agit du même terroir, du même vinificateur, d'un millésime différent.
Le nez est très lactique, avec un beurré très prononcé sur des notes rances pour certains. Le champignon est très présent également.Le citron est confit, pour 2 dégustateurs des notes végétales amènent de la complexité. La bouche est bien plus évoluée, dans l'ensemble assez dissocié avec une acidité forte en attaque, une texture très grasse, prégnant ensuite et une finale citrique à la limite de l'agression. A part pour deux dégustateurs le vin est en dessous du premier.
Chablis est trouvé rapidement, éventuellement en premier cru. Le millésime 2017 semble logique pour la première cuvée.Le millésime 2013 surprend pour la deuxième.
Conclusion générale sur le Domaine de l'Enclos 2017 : La bouteille est jugée bonne à très bonne. Sur une échelle de 1 à 5, la note moyenne est de 3.5 sans écart notable entre les dégustateurs.
Sa qualité principale est sans doute le plaisir immédiat qu'offre cette maturité qui assagie la trame acide.Le caractère est assez classique sans être tout à fait typiquement chablisien mais est-ce indispensable?
A titre personnel je trouve cette bouteille intéressante mais elle manque d'un peu de charme à ce stade. Je pense être rejoints dans cette réflexion par ceux qui connaissent le domaine sur des cuvées inférieures, on se situe un peu en dessous de son pedigree de l'étiquette. Je suis de ceux qui auront préféré le 2013 sur la gamme aromatique, reconnaissant tout de même que la bouche manque d'harmonie.


Blog
Ouverte dimanche lors d'un Barbecue pour accompagner des rillettes de saumon et des crevettes sauce Italo - Thaïlandaises. 
Vincent : fruits murs, acidité prononcée (il dit toujours ça pour les vins blanc produits au dessus d'Avignon ;-)), agrumes, miel. Petite amertume sur la fin. Une Jacquère de Savoie bien faite. Vincent : tu sors ! 
Julien (pas à l'aveugle, lit trop LPV) : premier nez timide. L'attaque est vive et le vin se présente à l'ouverture plus sur la verticalité, il se développe sur la longueur, traçant, salin. Il gagnera en largeur à l'aération pour être significativement transformé une heure après l'ouverture, il devient bien plus expressif. Joël (à l'aveugle) : Belle matière, reconnais le chardonnay. Mais difficile de trouver Chablis, serait plus parti sur un joli côtes de Beaune. Laurent (pas à l'aveugle) : Nez fin sur les plantes, la gentiane, les agrumes. Belle tension, avec du volume. C'est très joli et ça se développe bien à l'ouverture, à attendre quelques années. Je lui trouve une parenté avec les vins de Thomas Pico. Très bien.
A noter que l'accord s'est bien fait avec les rillettes et les crevettes, sans être transcendant, mais on n'avait pas travaillé là-dessus. C'est un vin facile à accorder à table et qui s'apprécie aussi à l'apéritif.


Bibi64
A l'ouverture, le vin se présente avec une belle robe jaune dorée intense.
Le nez est bien ouvert, sur les fruits jaunes, l'aubépine et une note de pierre mouillée.
En bouche, c'est rond et frais à l'attaque. Cette rondeur est couplée à de l'amplitude, et confère presque à une certaine suavité, avec malgré tout un bel équilibre. Il y a aussi de l'élégance.
En retro, je retrouve les mêmes choses qu'au nez, avec en plus de l'amande séchée.La finale est minérale avec une fine amertume, et est associée à une très belle longueur.
Bilan: de la longueur et de l'élégance, mais je le trouve un peu sur la retenue et suis surpris de ne pas trouver d'agrumes.
Bon à très bon.
2 jours jours plus tard, le vin se présente plus énergique et plus tendu, avec une aromatique qui a évolué sur le citron, le pamplemousse et une pointe d'eucalyptus. Je le préfère comme ça, c'est très bon.
Conclusion: à aérer longuement avant consommation.
Merci encore pour cette belle initiative.


Par le cercle LPV BzH

La bouteille a été ouverte et immédiatement carafée une heure avant service et dégustée en "pirate" au milieu d'une session jurassienne en blanc.

Emmanuel (E-mane)
Aromatique expressive sur les fruits blancs, pêche blanche, abricot. Pas une grosse matière, équilibre manquant un chouïa d’acidité. C’est bon quand même. Impossible pour moi de m’orienter vers Chablis à l’aveugle
15/20  

Ludovic (Ludoaqc)
Couleur jaune pâle limpide.
Le nez est très intéressant, floral, zestes d'agrumes, une pureté parfaite et une belle promesse.
En bouche, attaque fluide puis équilibre sur une acidité modérée. L'aromatique reste sur la fraicheur mais j'ai eu l'impression que le vin ne décollait pas. Finale simple.
Ma conclusion : Déception en voyant l'étiquette surtout pour la finale manquant de relief.
Il a quand même pâti de passer après le Chardonnay 2010 Labet, puissant et gras.

Bernard (Durocher)
Un très jeune Chablis 1er Cru à la robe doré pâle et au nez très net,pas très puissant,aux notes de fruits blancs,de notes citronnées et également une composante florale.
En bouche c'est tout de suite l'élégance que je retiens avec une matière très (trop) fine. Comme beaucoup de vins de ce style on a tension, la vivacité, le côté salivant. Les fruits(citron) et fleurs sont également là très nettes, je trouve un côté crayeux, minéral.
Voilà un beau jeune vin net, frais. Juste un peu plus de puissance, de volume et c'était parfait. La longueur est bonne et c'est à revoir dans quelques années

Philippe (Phil72)
Robe jaune citron clair.
Nez acidulé, un peu d'élevage, de l’huître, puis de l'aubépine.
Bouche vive et suave à la fois, délicate, qui manque un peu de persistance.

Gilles (Gilt)
Ce vin présente une robe jaune claire.
Le nez est discret : il évoque la pierre mouillée et la fumée; le citron se présente discrètement derrière.
La bouche est ronde et élégante.Elle associe un gras délicat à une acidité modérée. Elle est sur le citron,les fleurs blanches.
Ce bon vin a été bu à l'aveugle et en pirate au milieu de blancs du Jura; il y a tenu dignement sa place.
Cependant, en tant que chablis, il ne correspond pas à mon style préféré à savoir sur la tension,la longueur et l'acidité.
On est clairement sur un style plus rond voire mou.

Sébastien (Sebus)
La robe est claire à soutenue
Le nez, d'abord discret, s'ouvre sur des notes citronnées et un très léger fumé, se faisant plutôt élégant et agréable.
L'attaque en bouche est douce, elle offre un joli gras, un volume délicat, de la tension mesurée est une finale salivante au goût de reviens-y avec une rétro fumée. S'il ne possède pas le tranchant que m'évoque les Chablis, ce vin délicat me séduit.
Regoûté le fond de bouteille le soir à tête reposée, les notes fumées ont disparu, le nez semble plus typique, ça citronne bien, c'est plus minéral mais aussi des notes de fruits blancs 
La bouche m'apparaît assez similaire mais elle a gagné en allonge et en présence finale.



L'équipe de vendange 2017 en bas de la vigne de Vau de Vey



Oliv
Bouchon parfait.
Robe d'une certaine intensité, sur un petit doré déjà bien présent pour un vin si jeune.
Premier nez causant et ouvert et qui m'orienterait irrésistiblement en Côte de Beaune par son boisé bien maitrisé, d'une jeunesse d'expression qui n'écrase pas un fruit riche, entre l'orange et le floral, livrant un ensemble agréable.
Le lendemain, gros changement avec l'apparition d'une note oxydative certaine confirmé par la patronne qui me parle de senteurs de cidre là où j'y vois un côté jurassien, entre la pomme et le pierreux.
Le déroulé de bouche va suivre une évolution assez semblable, sur une forme de plénitude riche à la limite du replet sans s'y vautrer pour autant mais que j'aurais sûrement placé sur un millésime solaire comme 2015 si j'avais goûté ce vin à l'aveugle.
Le vin se présentera de manière nettement plus effilée le lendemain mais son aromatique un peu oxydative va me déranger.
La finale est honorable mais manque un peu de puissance et de densité pour gagner en allonge.

Le vin possède donc une somme de qualités mais j'ai eu peine à lui trouver une vraie cohérence, en structure comme en évolution à l'aération. Un peu comme s'il dérogeait à trop d'attentes de ma part vis à vis de son appellation et de son millésime.
A regoûter en total aveugle pour se détacher des idées reçues qui vous poussent au cul, qu'on le veuille ou non et du petit doute sur une bouteille à souci par cette oxydation rapide peut-être signe d'une bouteille à souci.
C'est quand même sur son côté beaunois suite à l'ouverture que je l'ai préféré.
Bien.


Olivier30210
Bouteille proposée lors d'un diner entre amis, puis finie sur deux autres repas.
Aucune préparation particulière, servie tout d'abord lors de l'apéritif, et ensuite pour accompagner une entrée aux saint jacques.
La robe est dorée plutôt claire avec des éclats.
Le nez s'exprime principalement sur notes d'agrumes/citron. Ce n'est pas très expressif des arômes fleurs blanches et diode se laissent deviner.
En bouche est très plaisante notamment par la fraicheur et la matière. C'est large, minéral et tendu, toujours sur les mêmes arômes auxquels se rajoute une pointe de miel. C'est légèrement perlant, très belle longueur.
Chaque gorgée appelle la suivante.
N'ayant aucun recul sur les blancs de bourgogne, il m'est possible de replacer cette cuvée par rapport à son crus. Idem pour les marqueurs du Chardonnay... Néanmoins et au final c'est une cuvé très appréciable et de qualité.
Expérience réussie, car cette bouteille a suscité ma curiosité et l'envie de découvrir cette AOC.


Sideway 
Robe or pâle à reflets grisés.
Belles larmes sur les parois du verre.
Nez timide au départ, mais assez typique de chablis. On a du citron, de la coquille d'huître, c'est presque marin. Puis le citron vert arrive en force.
La bouche est plutôt convaincante et le vin est beaucoup plus expressif qu'au nez. C'est à la fois tendu, sur les agrumes, mais riche. Le vin explose en milieu de bouche tout en restant bien droit. Avec l'aération, il se montre plus gras, on a de la noisette. La longueur est belle, pleine de rebond en finale, qui elle est fruitée et salivante.
Une belle bouteille plaisir.
Seul petit reproche qu'on pourrait lui adresser : un léger déficit de puissance lui faisant passer un palier.
Merci à LPV et au caviste pour cette heureuse initiative.


Par le cercle LPV Forez

Nico : Un nez direct, expressif bien que relativement simple sur le citron mur. Une bouche grasse, huileuse, mure, "cylindrique, portée essentiellement par une vive acidité, parfaitement placée au milieu de la maturité, et qui assure longueur et sensation de "structure" au vin. Il manque pour moi une sensation de structure autre qu'acide mais il y a dans ce vin une forme d'évidence qui le rend"simplement"bon.

Aurélien : Un nez légèrement sur le silex et l'amande. Bouche salivante (je ne sais pas si j'emploie correctement ce mot mais c'était ma sensation), avec une bonne persistance du fait de l'acidité et un bon équilibre avec le gras. Minéralité, mais peu marquée, et salinité. Les caractéristiques du Chablis m'ont paru assez évidentes cette fois-là. Un vin très agréable, sans défaut et très facile à boire, mais qui n'a peut-être pas la complexité qu'on pourrait attendre (eu égard à l’appellation), une fois l'étiquette découverte. Rapport qualité/prix juste acceptable.

Frisette : La robe est d'or. Le nez est d'abord finement fumé, puis l'aération révèle des notes de citron/kumbawa. La bouche se présente très sèche et tendue, autour d'une aromatique presque terpénique, sur le citron, la pomme granny smith, la verveine, un peu de menthol mais également du pain grillé. Cette aromatique est assez complexe et plaisante, néanmoins un manque de volume à cœur apporte un bémol à ce vin. La finale est effilée et tendue par une acidité haute, la aussi très sèche, saline, un peu pierreuse, limite tannique. C'est Très Bien (16/20), j'étais sur un Chablis village (seulement...) 2017. En effet, étiquette découverte, je retrouve bien les marqueurs chablisiens dans ce vin, mais il me semble toutefois manquer un peu de volume et de longueur à ce niveau de cru, (chose détectée à l'aveugle), ce qui m'empêche d'être un peu plus enthousiaste.

Cédric : Nez discret, fruité avec des notes d'épices, de fumet. Belle matière en bouche, affirmée, dense en son cœur, tenue par une fine acidité mordante. L'aération révèlera des notes végétales sur l'herbe fraiche. Je retrouve ce "côté racé", entre minéralité et jus de cuisson. En conclusion, une belle bouteille en devenir, sans doute plus en phase en accord met plat.

Jean-Bernard : pas de note précises car j’étais aux fourneaux. Reste que j’ai bien apprécié ce vin, bien mûr, bien construit, de la structure, de la tension, un côté salivant. Un vin très gourmand et très évident, peut-être un poil cher. J’en profite pour remercier le site lespassionnésduvin qui nous a offert cette bouteille.

Un repas, mes amis ...

Gérard et Gaétan sont à l'aveugle
Gérard: Pour moi cette bouteille "mystère" est un Chablis 1. cru d'un bon niveau .
Le nez est bien typé chablis . La bouche est relativement ample avec une note de minéralité ,une belle densité et une finale agréable .
Au nez GAETAN et moi avons aussitôt dit Chablis

Gaétan: Au nez: même avec un vin qui est sans doute un peu froid, on est tout de suite orienté vers Chablis. Un nez très frais, légèrement citronné, avec un beau fruité assez délicat, et avec une certaine minéralité.
En bouche: une attaque franche, une trame acide et minérale très maîtrisée qui porte le vin sur une belle longueur. On retrouve des notes citronnées, et un coté assez floral. En final, quelques subtiles amers très plaisants. Le vin est vif, minéral et frais, c'est ce que j'aime dans cette appellation.
Le vin se goûte déjà vraiment bien. Je le verrais bien avec des fruits de mer. Curieux de re-goûter dans 2 ou 3 ans...

Sylvain (Starbuck) : Robe assez claire. Nez très fruité sur le citron et les agrumes.
Elevage imperceptible. Après avoir goûté cette bouteille, j'ai effectué une petite recherche et effectivement la cuvée ne voit pas le fût.
Des notes minérales mais la dominance des fruits est assez nette.
En bouche le vin est ciselé sans être stricte. Mes compères sont à l'aveugle mais ils le placent immédiatement à Chablis.
Une jolie structure, de la tension, un vin très pur avec une belle finale.
Ce sera le blanc de la journée. Nous pouvons toutefois admettre qu'il a été avantagé par les "faiblesses" des deux autres blancs dégustés.
L'effet de séquence a forcément une influence sur nos perceptions.
J'espère que d'autres le dégusteront à l'aveugle face à un Vaillons de chez Droin par exemple parce que c'est le genre de duel qui m'intéresserait.

Encore merci au caviste qui nous a permis de réaliser cette dégustation.
Je tiens à signaler la réactivité par rapport à un changement d'adresse dans l'envoie du colis.
#30
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, Jean-Paul B., Gibus, sideway, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, Cédric42120, Selassie, Vaudésir, Agnès C, sebus, Frisette, starbuck, leteckel, jd-krasaki, the_ej, olivier30210, Damien72, éricH, Garfield, Vesale

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120