Nous avons 939 invités et 7 inscrits en ligne

Le Guide des Meilleurs Vins de France (RVF)

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Le Guide des Meilleurs Vins de France (RVF)

Michel, tu as raison de rappeler cette invasion du boisé vanillé.

Mais je suis ton aîné de quelques années et je tiens à souligner que j'ai acheté, cet été, quelques bouteilles de Grenache Blanc du Domaine du Clos des Fées Vieilles Vignes 2010 et que je les trouve excellentes.

Les modifications du goût du consommateur vont, peut-être, toucher la génération de mes enfants (32-34 ans), qui partagent jusqu'à présent le mien, mais pas moi et j'espère avoir l'occasion de boire pendant longtemps de si bons vins, selon mon goût "dépassé", si on se reporte à ce que relate madame Bizeul.
Avec un peu de chance, je vais pouvoir contaminer ma petite fille qui a 3 ans.

Amitiés,
Thierry
28 Aoû 2012 21:10 #151

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Le Guide des Meilleurs Vins de France (RVF)

Quand les journalistes se prennent pour des vignerons

De grands sommeliers - journalistes sont devenus de grands vignerons ;)

Amitiés,
Thierry
28 Aoû 2012 21:13 #152

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20120
  • Remerciements reçus 1133

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Le Guide des Meilleurs Vins de France (RVF)

oui Thierry, mais ils sont vite tombés de leur piédestal s'ils pensaient tout connaitre en commençant les travaux à la vigne et en cave. Seule l'humilité permet une reconversion réussie, du moins au départ en tout cas.
28 Aoû 2012 21:15 #153

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19741
  • Remerciements reçus 3327

Réponse de mgtusi sur le sujet Re: Le Guide des Meilleurs Vins de France (RVF)

Ce que je voulais dire c'est que prévoir les goûts à venir du consommateur fait également partie du travail (ou plutôt de la compétence) du journaliste spécialisé, et que, certains l'avaient prédit avec l'arrivée massive du bois neuf dans les années 80 ; donc, dire à un vigneron que demain les goûts seront ceci ou cela ne me choquent pas outre mesure (EDIT : ce qui me choque plus ce sont les fautes d'orthographe que je viens de corriger ::o)

Michel
28 Aoû 2012 21:23 #154

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20120
  • Remerciements reçus 1133

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Le Guide des Meilleurs Vins de France (RVF)

on ne leur demande pas de jouer au sociologue ou au prévisionniste, juste dans un guide de relater les vins avec honnêteté et égalité de traitement.
28 Aoû 2012 21:28 #155

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5859
  • Remerciements reçus 456

Réponse de sly14 sur le sujet Re: Le Guide des Meilleurs Vins de France (RVF)

Et, tout le monde ne peut pas être gourou du vin
:)

Cordialement

Sylvain
28 Aoû 2012 21:30 #156

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19741
  • Remerciements reçus 3327

Réponse de mgtusi sur le sujet Re: Le Guide des Meilleurs Vins de France (RVF)

je ne juge pas, j'esplique !

Michel
28 Aoû 2012 21:31 #157

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4276
  • Remerciements reçus 60
Peut-être à rebours de la majorité, je trouve tout de même qu'il y a un aspect intéressant dans ce que rapporte Claudine Bizeul. C'est qu'on cherche à y parler de styles de vin plutôt que d'opposition de personnes. Je ne vois rien de mal à ce que la RVF cherche à comprendre, voire anticiper ce qui peut plaire aux consommateurs. Rien de mal non plus qu'elle sélectionne des domaines en fonction de ces critères. J'ai du mal à croire au "bon vin" dans l'absolu, les goûts changent, les occasions d'ouvrir des bouteilles aussi.

Bien sûr, cela ne pardonne pas l'arrogance des journalistes de la RVF, si elle est avérée, mais je ne veux pas trop m'en tenir à cet aspect du témoignage qui est peut-être le plus subjectif. (on a tout de même l'impression que certains on un pris un gros melon !) Cela ne justifie certainement pas non plus le fait de ne pas goûter à l'aveugle, car si on veut défendre un style, la moindre des choses serait de pouvoir identifier ce style étiquette cachée. En tous cas, je trouve l'argument "pas un style qu'on veut défendre" plus intéressant que "pas un vigneron qu'on veut défendre, à cause de son histoire personnelle, de ses ambitions etc...".

Olivier
28 Aoû 2012 21:32 #158

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Le Guide des Meilleurs Vins de France (RVF)

Michel,

Je pense que Laurent et moi sommes d'accord même si la forme de la réponse est un peu différente.
Nous avons compris le sens de ton intervention et nous sommes d'accord avec toi.
Mais le rôle d'un guide d'achats de vins est limité au conseil en achats et non en prévision ;)

Amitiés,
Thierry
28 Aoû 2012 21:35 #159

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5867
  • Remerciements reçus 400

Réponse de Martinez sur le sujet Re: Le Guide des Meilleurs Vins de France (RVF)

Pire, ils se prennent même pour des inspecteurs.
Juste une chose :
Après la disparition du domaine dans le guide, H Bizeul était forcément dans l'obligation de donner son explication sur son blog et ici même ( vu sa présence depuis des années parmi nous ); je me mets à sa place, j'aurais fait exactement la même chose ou alors c'était pouvoir laisser croire que ses vins n'étaient plus dignes d'être qualifié d'au moins bons.

Bref, le choix fait par la RVF ( provoqué par H Bizeul et par eux aussi quelque part ) a poussé un vigneron à donner des explications. Qu'ils assument dignement. Et au risque de me répéter, s''il y a bataille, mon camp est vite choisi, tant par l'élégance que pour des raisons de fonds. Cela me paraît d'une telle évidence .......et par petites touches, sur l'on considère l'avis que l'on peut avoir sur certains journalistes déjà au fond du trou pour certains amateurs, ils creusent encore.

Jmm

Jmm
28 Aoû 2012 21:35 #160

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5867
  • Remerciements reçus 400

Réponse de Martinez sur le sujet Re: Le Guide des Meilleurs Vins de France (RVF)

'Je ne vois rien de mal à ce que la RVF cherche à comprendre, voire anticiper ce qui peut plaire aux consommateurs.'

Sur Gauby, ils sont sacrément en avance, là où sur La coulée de serrant, ils furent sacrément en retard. Pff.............

Un peu de pudeur et de décence !

Jmm

Jmm
28 Aoû 2012 21:38 #161

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19741
  • Remerciements reçus 3327

Réponse de mgtusi sur le sujet Re: Le Guide des Meilleurs Vins de France (RVF)

Bien sûr que mon coeur, mes goûts, mes tripes vont vers le Clos des Fées mais je souhaiterais tout de même ne pas trop compromettre mes chances d'être tirer au sort au jeu de la bouteille secrète, ce qui explique la modération de mes propos :)

Michel
28 Aoû 2012 21:43 #162

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20120
  • Remerciements reçus 1133

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Le Guide des Meilleurs Vins de France (RVF)

ça risque pas, t'es anonyme ici
28 Aoû 2012 21:45 #163

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5859
  • Remerciements reçus 456

Réponse de sly14 sur le sujet Re: Le Guide des Meilleurs Vins de France (RVF)

Martinez,

Sur Gauby, les dernières bouteilles qui n'étaient pas trop perlantes sur les millésimes récents (mais une qui était gazeuse pour une 2011 ouverte récemment (pas de CR pour la dernière)) m'ont procuré pas mal de plaisir.
La VV 2010 que j'ai bu récemment malgré un nez muet était ample et dense en bouche!
Certes, les 2000 que j'ai bu en VV, il y en a pas une qui m'a trahie! Mais les 2008 était aussi pas mal avec un je ne sais quoi ressemblant á 2000.

Cordialement

Sylvain
28 Aoû 2012 21:56 #164

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19741
  • Remerciements reçus 3327

Réponse de mgtusi sur le sujet Re: Le Guide des Meilleurs Vins de France (RVF)

ça risque pas, t'es anonyme ici

Le problème est que j'ai le même anonymat partout...

Michel
28 Aoû 2012 22:02 #165

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5867
  • Remerciements reçus 400

Réponse de Martinez sur le sujet Re: Le Guide des Meilleurs Vins de France (RVF)

Sylvain, il y avait une dose d'humour dans me propos et une petite allusion à des débats animés ici même il y a quelques temps.

Loin de moi l'idée de descendre un domaine dont je n'ai goûté aucun millésime depuis 2007. Par contre, j'ai eu des commentaires, encore dernièrement, qui sont positifs sur les derniers millésimes des vins de Gauby.
Mais c'est assez amusant, 10 ans après beaucoup préfère le muntada 2001 à tous ceux qui ont suivi. Mais bon, 2001, c'est du passé.

Jmm

Jmm
28 Aoû 2012 22:18 #166

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5859
  • Remerciements reçus 456

Réponse de sly14 sur le sujet Re: Le Guide des Meilleurs Vins de France (RVF)

Ok!

Malheureusement, pas encore bu la muntada 2001!

2001 semble être une belle année, un peu partout!

Cordialement

Sylvain
28 Aoû 2012 22:21 #167

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 200
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Zekatt sur le sujet Re: Le Guide des Meilleurs Vins de France (RVF)

aquablue écrivait:
> Je me permets de copier ici le commentaire de
> Claudine Bizeul à l'article de la RVF écrit par
> Antoine Gerbelle. Cette réaction très rare me
> parait intéressante et à verser au dossier...
>
> (...) 1-L'année dernière Antoine Gerbelle et Denis
> Savereau sont venus diner à la maison en vue d'une
> longue interview publiée dans la RVF. ils en ont
> profité pour nous expliquer avec passion que, pour
> eux, nos vins n'étaient plus ceux qu'il fallait
> faire désormais; que le "marché" allait bientôt se
> détourner de nos vins, les rejeter, que les
> clients n'aimaient plus ce style "lourd,
> traditionnel des vins du Sud" et que nous
> n'allions plus vendre. Il nous fallait changer de
> façon de travailler pour avoir des vins
> correspondant à la demande. Je leur ai poliment
> répondu que pour l'instant, même si leur vision
> était intéressante, la réaction de satisfaction de
> mes clients m'importaient plus et que, vu les
> retours enthousiastes en dégustation, les
> commentaires sur les forum (pour eux , dixit,
> "sans aucune valeur et juste dignes du café du
> commerce"...) et les ventes (en hausse, merci!),
> je pensais qu'Hervé, faisant des vins qui lui
> plaisent et qui correspondent à l'expression de
> son terroir, était dans le vrai. Ils ont ajouté
> que, "comme les critiques de la seconde moitié du
> 19éme siècle pour les impressionnistes, ils
> étaient les découvreurs de demain et que dans
> quelques années, nos vins seraient finis... Ceux,
> si différents des nôtres, qu'ils mettaient
> désormais en avant dans le guide seraient les
> seuls qui se vendraient".
Bon, chacun sa
> stratégie, bien sûr, mais nous n'avons pas adhéré
> à ce discours. Sachant donc parfaitement quels
> seraient les prochains commentaires sur le guide
> vert, il a été décidé de ne plus faire goûter les
> vins sauf à avoir toutes les conditions
> d'impartialité, c'est à dire : à l'aveugle. (...). Claudine
> Bizeul "[/i]
>
> Arnaud

Pour marquer l'histoire, il faut le faire, pas le dire.

Et les gens qui l'ont marquée ne se rendaient pas compte qu'ils le faisaient, et surtout, ne le souhaitaient pas nécessairement.

Bref, si des gens de la RVF ont dit ça, qui qu'ils soient, ils risquent de vivre longtemps dans l'attente...

ps : y'en a un du côté de Rochegrès qui doit bien se bidonner...

"Et moi, moi qui restait le plus fier
Moi j'étais presque aussi saoul que moi..."
28 Aoû 2012 22:41 #168

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 92
  • Remerciements reçus 0

Réponse de yann berlin sur le sujet Re: Le Guide des Meilleurs Vins de France (RVF)

Ils sont fous à la RVF, ils conseillent fortement l'achat de la chique et des sorcières lors des prochaines FAV. Au moment d'imprimer ils avaient certainement oublié leurs propos en privé au terme desquels on devait conclure qu'ils avaient décidé de casser du Bizeul qui ne correspond pas au style qu'ils ont décidé d'imposer au monde entier.
28 Aoû 2012 23:39 #169

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4662
  • Remerciements reçus 255

Réponse de aquablue sur le sujet Re: Le Guide des Meilleurs Vins de France (RVF)

Si c'est le cas, c'est encore mieux Yann, ils conseillent des vins qu'ils n'ont pas gouté ?? :S
29 Aoû 2012 08:15 #170

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18555
  • Remerciements reçus 2558

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Re: Le Guide des Meilleurs Vins de France (RVF)

ma répons e à un billet de François Mauss :
gje.mabulle.com/inde...

François,

la polémique est née sur "la passion du vin", dans la rubrique consacrée à la parution de ce guide. Le débat a été relayé ensuite via Twitter. Je trouve assez incroyable d'ailleurs que les sources ne soient citées nulle part dès lors que LPV est au coeur. Qui a peur et de quoi ?

Antoine Gerbelle prend bien la précaution de citer "un forum d'amateur de vins" tout en fustigeant avec dédain et hauteur la nullité des avis qui y circulent.
Comme quoi le monsieur et bon commerçant qui insulte sa clientèle ...

Le Gambero a explosé en Italie pour faute de crédibilité et d'indépendance. Le guide de la RVF n'est plus la référence incontournable qu'il était : les amateurs s'en détournent à juste titre. Il prend le même chemin.

Le pire, cependant, est sans doute le coup de couteau de Gerbelle à Hervé Bizeul qui se permet dans un papier publié sur le site de la RVF de rappeler les tarifs de la petite Sibérie, comme si cela avait un quelconque rapport avec le débat en cours. C'est écoeurant et honteux.

Non content de cela, il édicte très clairement les principes de dégustation qui prévalent à la RVF et justifie comme il le peut que les dégustations ne soient pas à l'aveugle, en s'enfonçant encore plus et en ôtant le dernier doute s'il en restait un.

Jérôme Pérez
29 Aoû 2012 08:15 #171

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 86
  • Remerciements reçus 0

Réponse de pierre hollefin sur le sujet Re: Le Guide des Meilleurs Vins de France (RVF)

J'aimerais rebondir sur les propos de Claudine Bizeul. Dans cette affaire c'est parole contre parole sans compter les zones d'ombres propres à la relation entre les deux hommes, zone qui ne nous permettent pas de prendre position de façon définitive.

Toujours est-il que si la RVF désire comme il semblerait l'être celle qui apporte et met en exergue le goût du plus grand nombre alors que son rôle n'est pas là. Bien entendu le journalisme devient un métier en perdition et le monde du vin n'y échappe pas. Le publi reportage déguisé, la compromission et le marketing gagnant-gagnant gagnent des parts de marché face à la déontologie journalistique....

J'aime les vins digestes, fins, élégants mais j'aime aussi les vins lourds, épais, tanniques, horizontaux. L'idée de fraîcheur ne doit pas étouffer l'idée de la diversité.

A chaque saison une envie, à chaque terroir une emprunte, à chaque plat un vin. S'il est vrai que le Clos des fées ne propose plus selon Gerbelle&co les vins du futur, alors il faudrait aussi que la rvf révise ses notes et étoiles comprises entre 17 et 20 sur quasi tous les grands vins de Bordeaux, qui eux me semblent en tout point des vins boisés, tanniques et peu digestes dans leur jeunesse.
29 Aoû 2012 11:16 #172

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1936
  • Remerciements reçus 60

Réponse de Hervé Bizeul sur le sujet Re: Le Guide des Meilleurs Vins de France (RVF)

Le débat ayant commencé ici et stupéfait par le lien vers la RVF qui incluent les mots clés "petite Sibérie" ou "Jean-Pierre Coffe" histoire de monter dans les moteurs de recherche (que ne fait on pas pour exister...), je publie ici la réponse faite à Antoine Gerbelle sur le site de la RVF :

Cher Antoine,

Je suis vraiment désolé de t'avoir donné de "si gros chocs" par mon comportement inadmissible.

Tu le sais, je suis, un peu comme toi, un rebelle. Sache que notre différent "technique" ne change rien à l'affection que je te porte ni à l'admiration que j'ai pour ton parcours. Je ne mélange, pour ma part, en aucune façon l'homme que tu es et ton job. Aurais tu la gentillesse d'en faire autant ?

Tu es maintenant un homme de pouvoir et je suis navré de te mécontenter en ne rentrant pas dans tes cases, dans tes schémas, bref, à ne pas avoir peur de la RVF et de garder ma libre parole.

On pourra bien sûr (anonymement, c'est si facile, sans souvent même avoir à se justifier d'une note de dégustation explicative, ce que je trouve déplorable sur le forum d'une Revue qui se veut LA référence...), critiquer mes vins. Mais on reconnaitra, au moins, je l'espère, mon courage à ne pas me soumettre à un "pouvoir" dont mon seul tort est de ne pas valider les méthodes.

Je retiendrai de ta réponse plusieurs points intéressants :

- Ainsi donc, vous ne dégustez aucune propriété à l'aveugle. Merci de me le préciser. C'est exactement ce que je pense être la première raison des "dysfonctionnements" qui me sont insupportables et que j'ai pris la peine de t'expliquer. Vois tu, j'ai la nostalgie de la RVF de mes débuts, celle par exemple d'un article fondateur sur le domaine qui s'appelait "les limites de la dégustations à l'aveugle" et où la revue avait le courage de décrire le fait que sur six dégustateurs, trois adoraient un vin, trois le détestaient et qu'au final, quand on levait la chaussette, ne voilà pas que c'était un vin "de journaliste", qui, jugé étiquette découverte, n'aurait eu aucune chance. C'est ça qui m'a lancé. C'est à ce genre de compétition que je veux bien participer. Pas à un simulacre ou les premiers sont toujours premiers et les autres sont priés d'accepter leur destin. Suis je prétentieux de rêver de ça ? Peut-être. Je crains de ne pas changer, désormais... Je dois tout à la dégustation aveugle. Je veux continuer à subir ses résultats, qu'ils me plaisent ou pas.

- Ainsi donc, tout se fait dans un bureau, loin de la vigne et de ses réalités (mon quotidien et celui de mes confrères), ce qui me vaut d'observer presque tous les jours le contraire de ce que vous décrivez dans la revue, tant on vous raconte de fadaises (le vigneron doit vendre, que veux tu...), personne n'allant jamais rien vérifier. Combien couperas tu de raisin, cette année ? Aucun, comme, d'habitude. Tu compileras de l'info, c'est bien suffisant. Désolé, mais ça me dérange aussi, pour mes vignes, pour celles de mes amis vignerons qui n'ont pas vu un journaliste depuis qu'elles sont plantées...

- Ainsi donc, vous n'achetez jamais une bouteille de vin, ou si peut. Voici donc une des troisièmes raisons qui me semblent être un autre dysfonctionnement, surtout quand on se permet de critiquer aussi le prix des vins. Imaginer simplement que vous n'achetiez pas dans le commerce au moins les vins notés trois étoiles sur plusieurs millésimes, pour voir simplement si le résultat est conforme aux échantillons que l'on vous envoie, ou des vins "polémiques" cela me semble, tout simplement, stupéfiant. Moi, je le fais et, parfois, mon cœur chavire, tant la différence entre ce que je bois et ce que je lis me saute aux yeux.

Avec tout ces dysfonctionnements, vous semblez si certain de défendre "l'intérêt des consommateurs" ? N'est t'il pas salutaire, de temps en temps, de se remettre un peu en question, comme vous le demandez si souvent aux vignerons que vous jugez ?

Voici qui me suffit, sans vouloir polémiquer davantage, à expliquer d'où vient mon mal être. Bien sûr, voir mes vins, mes enfants, ne pas plaire aux grands dégustateurs que vous êtes, cela ne me réjouit pas. Heureusement que mes clients me rassurent et m'entourent de félicitations et d'émotion positives. Mais soit certains que, dans des conditions justes, honnêtes, impartiales, je suis toujours prêt à y participer. C'était le sens de ma demande de retrait, à laquelle, merci de le reconnaitre, tu n'as même pas pris la peine de répondre.

Que te disais-je, au fait, dans cette lettre, dont tu cites les extraits qui t'arrangent, et qui me semble être le cœur du problème, puisque tu sembles toujours vouloir manipuler ton lectorat en laissant croire que c'est un caprice d'un "golden vigneron parano" : "Car il y a désormais (dans le guide vert) une notion de "style". Les "modernes", adorés, contre les "anciens", honnis... Et cela désormais dans les dégustations soit disant aveugles, ce qui, lorsqu'on les reproduit entre vignerons avec des bouteilles du commerce, nous fait apparaître des défauts techniques qui n'ont rien d'artistiques, loin de là. Passons. L'essentiel est que les deux styles (une vrai dégustation à l'aveugle créerait bien des surprises...) ont à mon avis le droit (voir le devoir...) d'exister et que le goût du client me semble dans l'histoire un peu oublié..."

Voilà bien le problème, expliqué au journaliste en charge du Roussillon, lors de Vinisud, par un panel de vigneron qui se sentait jugé "à priori". Tu penses que le rôle d'un guide est d'influencer le consommateur (vins plus tendus surnotés, vins plus "vivants" - je ne sais ce que c'est, toujours -, vins plus "natures", vins en vendanges entières dans certaines régions, vins légers plutôt que vins tanniques", fruit plutôt qu'élevage, non-couleur plutôt que couleur), moi je pense que le rôle d'un guide est de guider. De dire : "ce vin est excellent, même si ce n'est pas mon style". Je pense qu'un guide est au service, sans servilité ni compromission, du vignoble et surtout au service de ses lecteurs.

Voilà tout simplement ce contre quoi je m'élève et pourquoi j'ai demandé à être retiré du guide vert, non sans regrets.

Bon, bien sûr, je trouve aussi que ce n'est pas le rôle d'un guide de trainer dans la boue un vigneron du trou du cul du monde qui vend cher, alors qu'il encense, dans la revue de ce mois ci, une bonne centaine de vins deux à dix fois plus chers que la petite Sibérie. Et si, simplement, on laissait le consommateur décider, même si ça t'énerve, comme ce vigneron du grand tasting dont ma cloche fait pousser des boutons tant il manque d'humour ?

Sur le reste et tes attaques personnelles qui ne te grandissent pas et qui, je pense, n'apporte rien au débat, je ne dirai que deux choses :

- je rentre d'une journée de récolte d'olives et je suis très fier d'avoir sauvé quinze mille oliviers, plantés en 1960, d'une fin annoncée, en pot et en jardinerie, ainsi que de contribuer à la survie de l'oléiculture locale. Je suis fier de produire, malgré les petits rendements du Roussillon, un vin à moins de cinq euros qui, sans être un grand cru, ne démérite pas il me semble et me permet de rester proche de l'univers des vins "normaux", si passionnants, si difficiles. Pourtant, la propriété ne m'appartient pas et ne m'appartiendra jamais et je n'en suis que fermier. Si quelqu'un veut prendre ma place et la liste infinie d'emmerdements qui vont avec, je lui laisse bien volontiers....

- je suis encore plus fier d'être le premier vigneron a avoir ouvert son capital à ses clients, plutôt que de dépendre toute ma vie du bon vouloir des banques (tu ne peux pas comprendre, tu devrais en parler avec les vignerons qui ne sont pas grand cru classé...), dans un projet d'investissement responsable, en France, qui nous permet désormais de continuer notre recherche de l'excellence. J'espère que notre initiative donnera des idées à d'autres vignerons et leur permettra à leur tour de tenter l'excellence dans la culture, la vinification, la commercialisation, chose pratiquement impossible dans le monde d'aujourd'hui. Si tu faisais un petit mois de boulot dans un domaine, une sorte de "vis ma vie", tu comprendrais tant de choses à nos espoirs et à nos angoisses.... Je te rassure, enfin, la situation du domaine n'a jamais été exceptionnelle bien que raisonnablement bénéficiaire, et une chose est sure, nous avons réalisé cela par envie et non par besoin. Au passage, je n'en ai rien retiré à titre patrimonial, tout étant consacré à la culture de la vigne.

Je ne pense pas que mon attitude, sorte de pierre qui, après avoir fait un cercle dans l'eau, s'enfoncera sans bruit au cœur de la mare, vous fera vous remettre en question le moins du monde. Ce débat aura au moins le mérite de mettre en lumière les données du problème, chacun se faisant alors une idée, autour de la prochaine bouteille.
29 Aoû 2012 11:43 #173

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Raboso del Piave DOC
  • Portrait de Raboso del Piave DOC
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2708
  • Remerciements reçus 438

Réponse de Raboso del Piave DOC sur le sujet Re: Le Guide des Meilleurs Vins de France (RVF)

Comme beaucoup, je ne comprends pas l'attitude de la RVF. Je n'ai acheté qu'une fois le magazine et l'ai regretté dès l'édito qui était d'une ineptie abosolue.

Par contre, intellectuellement, il y a une chose que je ne partage pas dans le billet d'Hervé Bizeul: la RVF ferait l'apologie des vignerons "décroissants"... et soutiendrait en quelque sorte et logiquement la décroissance.

Quand on s'est un tout petit peu documenté sur celle-ci et qu'on connaît la RVF, on s'aperçoit vite des 1000 points de contradiction qui les opposent... Cette affirmation n'a pas de sens à mes yeux.

Edit : orthographe

Mon ami avait une vigne, sur un coteau fertile. Il la bêcha, il l'épierra, il y planta du muscat. Au milieu il bâtit une tour, il y creusa même un pressoir. Il attendait de beaux raisins : elle donna du verjus.
29 Aoû 2012 11:48 #174

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1476
  • Remerciements reçus 1
Même si j'ai un avis subjectif, je ne sais que croire du fond de ces informations qui sortent entre Hervé Bizeul et Antoine Gerbelle... Je pense que nous ne savons pas tout...

Dans le meilleur des Mondes, un guide d'achat pour le consommateur se doit d'être objectif. On sait que ce n'est pas possible, pour de nombreuses raisons d'ailleurs, humaines comme techniques. Et c'est presque tant mieux car une fois son propre goût 'calibré' avec celui d'un critique pro, cela permet de se faire une idée plus objective, de savoir si le vin commenté par ce critique va vous plaire ou non (à condition que ce critique soit fiable et constant dans sa subjectivité !). C'est pourquoi j'ai tendance à préférer les critiques 'personnels' que les ouvrages 'collectifs' avec des membres qu'on connait peu et qui changent toujours. En revanche un groupe critique collectif mais avec toujours les mêmes personnes est une bonne source aussi. Si un guide ne peut pas être objectif dans l'absolu, il doit faire des efforts pour le rester le plus possible néanmoins.

A mon avis, on ne peut pas en vouloir à un critique s'il défend ou favorise un style de vins, à condition qu'il l'explique... que le lecteur sache et comprenne son inclination. Mais attention à ne pas dénigrer d'autres vins réusssis dans un autre style. Un critique pro doit être capable de faire la part des choses.

En revanche, ce qui est condamnable (et je ne sais pas si c'est ou non le cas dans cette affaire), c'est qu'un critique veuille influer sur le style des vins d'un vigneron (sauf si c'est son ami et que cela entre dans le cadre de discussions personnelles, amicales... c'est possible aussi). Encore moins sur le style des vins d'une région ! Un critique doit louer la diversité des styles. Comment penser que le goût des consommateurs se doit d'être uniforme ou qu'il le sera !!? Pourquoi vouloir le dicter ou chercher à le faire changer ? Si Le Clos des Fées n'est pas dans le style des vins du Roussillon que le plus grand nombre de consommateurs recherchent (c'est une supposition, pas un fait avéré je pense) , mais qu'il est bon -dans sons style- comment penser qu'une certain fraction de ces consommateurs ne vont pas préférer ce style 'spécial' ? Bon nombre de vins mythiques sont d'ailleurs d'un style très différent des voisins de leur appelation, et c'est probablement ce qui plait à certains amateurs (et donc clients).

Je savais pourtant que des pratiques de ce type avait lieu. Il y 10 ans, j'ai fait la connaissance d'un vigneron du Jura, très respecté par ses pairs et... ignoré des guides. Je lui ai demandé pourquoi. Il m'a dit qu'il ne tenait pas à entrer dans un guide, qu'il avait sa clientèle, que cela lui suffisait... Le poussant un peu, il m'a expliqué qu'il avait eu la visite d'un des critiques les plus réputés, attiré par la réputation de ce vigneron chez ses collègues, mais qu'ils s'étaient quittés en froid car ce dernier lui avait expliqué que ses vins n'étaient pas dans le goût du jour, qu'il fallait changer la méthode de production, qu'il serait alors soutenu par sa critique etc... Le vigneron lui a répondu qu'il faisait son métier de vigneron, du vin comme il le voulait, le sentait et l'aimait, qu'il avait sa clientèle de fidèles qui le faisait vivre et qu'un critique était un critique et pas un producteur ! à chacun son métier !

Concernant les remarques sur les contributeurs des forums, A. Gerbelle sait bien que ce n'est pas ici qu'il trouve les clients qui achètent la RVF, que le public de ce forum est un peu 'plus averti' pour avoir d'autres sources... Et il se doit de s'ériger en pro, donc au dessus d'amateurs, et donc c'est de bonne guerre de présenter ces 'amateurs' comme des grenouilles qui se font plus grosses qu'un boeuf. Il faut comprendre. Le jeu est facile et in fine pas très grave s'il fait bien son métier.

Un certains nombre d'entre nous font la part des choses, savent qu'ils apprennent à ce stade de leur vie d'amateurs souvent plus ailleurs que dans la RVF, ce qui ne veut surtout pas dire qu'ils ne sont pas humbles devant l'étendue du monde du vin... Il n'y a qu'à avoir les remarques d'humilité d'un Thierry Debaissieux sur un autre fil. Si seulement les pros dans le vin avait cette attitude, si ce n'est en public mais au moins en leur fort intérieur... Mais j'en connais certains qui travaillent bien avec des doutes en permanence, pour nourrir leur passion et pourtant prendre des décisions parfois difficiles. J'aime bien ceux-là et les respecte profondemment pour cela.
29 Aoû 2012 12:08 #175

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1597
  • Remerciements reçus 3

Réponse de bernardo sur le sujet Re: Le Guide des Meilleurs Vins de France (RVF)

Le parallèle avec certains guides gastronomiques me sautent aux yeux après lecture des pages de ce fil.

Tout d'abord, pour moi les guides de vins me servent à 90% d'annuaire plus que de guide à découverte !

Ensuite, la dégustation en aveugle se rapproche de la dégustation d'un repas "anonyme", et pour ça, il va de soit que le guide (rouge celui la !) de référence fait autorité auprès des professionnels de la restauration étoilé, ce qui est loin, très loin des guides comme le G&M, Champerard ou Bottin Gourmand...

Enfin, une chose dont je suis sensible c'est bien celle de suivre le discours de ses clients plus que des pseudos conseillers...

Bernardaud
29 Aoû 2012 12:45 #176

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 264
  • Remerciements reçus 1

Réponse de mouvin sur le sujet Comparaison éditions 2012 et 2013

Voici les modifications majeures entre les deux éditions du guide vert... Peu de grands bouleversements en vérité (ce n'est pas le guide Hachette, hein ?) mais, néanmoins, on observe quelques glissements autour des domaines estampillés "une étoile"...

Domaines qui passent de deux à trois étoiles :
- Domaine de Courcel
- Champagne Agrapart

Domaine qui passe de trois à deux étoiles :
- Château de Beaucastel

Domaines qui passent à deux étoiles :
- Domaine Etienne Loew
- Château Nairac
- Domaine La Soufrandière
- Domaine Gardiés
- Domaine JM Alquier
- Domaine Olivier Pithon
- Domaine Comte Abbatucci
- Domaine des Ardoisières
- Clos Triguedina
- Domaine Philippe Alliet (il était totalement absent de l'édition 2012...)
- Domaine Alain Graillot
- Domaine de Villeneuve
- Domaine Duclaux

Domaines qui passent de deux à une étoile :
- Maison Louis Jadot
- Maison Tardieu-Laurent
- Domaine de Souch

Domaines qui perdent leur unique étoile... ou qui disparaissent du guide! :
- Château de La Dauphine
- Château de Reignac
- Domaine Christophe Cordier
- Domaine Contat-Grangé
- Domaine des Perdrix
- Domaine Drouhin-Laroze
- Domaine Faiveley
- Domaine JM Burgaud
- Domaine Louis Remy
- Domaine Frédéric Magnien
- Maison Mommesin
- Champagne Francis Boulard
- Champagne Pierre Moncuit
- Domaine Rolet Père et Fils
- Domaine de Cazeneuve
- Domaine du Clos des Fées (Quoi? Vous êtes déjà au courant ?)
- Domaine du Grand Arc
- Mas Laval
- Villa Serra
- Château Sainte-Roseline
- Domaine Bernard Renucci
- Domaine Berthoumieu
- Domaine Pascal Cotat
- Domaine Pierre Gaillard

Voilà! Je vous laisse commenter ces quelques petits changements par rapport au "millésime" précédent...
Cordialement, Mouvin.

Beaune journée à vous!
30 Aoû 2012 11:07 #177

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2291
  • Remerciements reçus 431

Réponse de denaire sur le sujet Re: Comparaison éditions 2012 et 2013

Merci Vincent.

Le Grand Arc disparaît, ou perd son étoile?

Mathieu
30 Aoû 2012 11:14 #178

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 264
  • Remerciements reçus 1

Réponse de mouvin sur le sujet Comparaison éditions 2012 et 2013

Oups! J'ai oublié les domaines qui gagent une première étoile!

- Château de Fieuzal
- Château Talbot
- Domaine Chantal Remy
- Domaine Comte Senard
- Domaine François Carillon
- Domaine Guillot-Broux
- Domaine Moreau Naudet
- Domaine Robert Groffier
- Champagne Drappier
- Champagne Franck Pascal
- Champagne Laherte Frères
- Perrier-Jouët
- Veuve Fourny
- Domaine de Montbourgeau
- Domaine de l'Horizon
- Domaine Milan
- Domaine Ray-Jane
- Domaine Vaccelli
- Villa Minna Vineyard
- Domaine Gilles Berlioz
- Domaine Labranche-Laffont
- Maison M. Chapoutier

Beaune journée à vous!
30 Aoû 2012 11:18 #179

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 264
  • Remerciements reçus 1

Réponse de mouvin sur le sujet Re: Le Guide des Meilleurs Vins de France (RVF)

Le Grand Arc perd simplement son étoile...

Beaune journée à vous!
30 Aoû 2012 11:22 #180

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck