Nous avons 1806 invités et 41 inscrits en ligne

Michel Bettane et LPV

  • Messages : 5770
  • Remerciements reçus 339

sly14 a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Balle au centre!
#121

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2774
  • Remerciements reçus 6

Patrick Bottcher a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Je cite mon épouse, jérôme....
Bien qu'il soit admissible qu'un adorateur ne soit pas très égotique....

Patrick Böttcher
VinsLibres.net
#122

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2525
  • Remerciements reçus 158

hannibal a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Mon cher Bottcher, loin de moi l'idée de vainement polémiquer sur des sujets sans importance :D, mais les gens qui tiennent des blogs et n'ont pas d'ego, j'avoue que je n'y crois qu'à moitié (plutôt moins, d'ailleurs). Ceci n'engage que moi, bien entendu.
#123

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 394
  • Remerciements reçus 1

Griffon a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

François Audouze écrivait:
> MB a le défaut d'être parfois péremptoire et de
> penser qu'il détient la vérité.

C'est une chance pour toi qu'il ne s'intéresse pas en plus aux vieilles étiquettes vins anciens, ce serait une forme de concurrence à laquelle tu goûterais moins qu'à un de ces excellents Clos de La Roche 1929 de chez Ponsot... :D

"Le rôle du terrain dans l'élaboration d'un grand cru ne va guère au-delà de celui de la matière dans l'élaboration d'une œuvre d'art" Roger Dion
#124

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9664
  • Remerciements reçus 1362

claudius a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Si tu arrives sur un fil qui comporte 32 messages et que tu les lis d'une traite, tu ne vas générer que deux pages lues. écrit:


mon cas par ex.
#125

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4842
  • Remerciements reçus 707

Benoit Hardy a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Bah, je me souviens que Bettane m'avait limite insulté sur le blog du GJE avec la bénédiction de Mr Mauss (qui n'est pas le dernier à lui passer la pommade je trouve, enfin bref) pour des propos que j'avais tenu ici même suggérant un mélange des genres parfois border line sans pour autant affirmer quoi que ce soit (le GT, son guide, ses différentes bricoles...). Une broutille, mais je m'étais étonné à l'époque d'une réaction aussi vive.

Ce monsieur devrait prendre un peu de la hauteur et arrêter de monter dans les tours aussi vite, c'est mauvais pour le cœur, et nous ne sommes que des grouillots du net sans intérêt.

Je lui reconnais des talents indéniables de dégustateur hors pair et une connaissance parfaite de la Bourgogne. Le problème c'est que ses relations avec les vignerons bourguignons sont parfois houleuses. Cela fait 4 ans que j'ai fait l'économie de son guide comme des autres d'ailleurs, et je ne m'en trouve pas plus con. Justement, je me suis libéré de toutes ces prescriptions qui bien souvent, ne correspondait pas/plus à mon goût. Mais ça, je crois que c'est le cheminement de tout padawan qui s'émancipe tôt ou tard de ses maîtres à penser! ;)

Et LPV n'est pas étranger à cet état de fait!;)
#126

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3563
  • Remerciements reçus 1131

PtitPhilou a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Je pensais qu'en montant vite dans les tours, c'était justement pour prendre de la hauteur... ;)
#127

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 595
  • Remerciements reçus 944

bassaler a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Pour rebondir sur la (?) "discussion" qui a eu lieu sur le blog de F. Mauss, il aurait choisi comme voiture "sponsor" Maserati parce que ni Citroen, ni Peugeot, ni Renault n'ont daigné répondre à sa demande.

Dommage, la Twingo, cette voiture de prolo par excellence (hop hop hop, j'en ai une !!!!), siérait à merveille à Michel Bettane, lui le pourfendeur des "gauchos". Parfois, les plaisirs de la vie sont simples (:D
#128

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 49
  • Remerciements reçus 0

chaunyps a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Dans cet article, publié aujourd'hui, Bettane ne s'en prend plus à LPV, mais seulement à Jérôme Pérez et à son "crédo" :
http://www.mybettanedesseauve.fr/critique-du-journalisme-de-promenade .

A vrai dire, j'ai plus l'impression qu'il se sert de son échange avec le co-fondateur de LPV, et de la description orientée (mais il n'y a pas de description neutre) qu'il en fait, comme un tremplin (ou prétexte) pour défendre sa propre vision de ce que doit être un critique (de ce qu'il doit être, et est certainement) - d'où sans doute une forme de caricature inévitable de sa part de la pensée ("idéologie" dixit Bettane) de Jérôme Pérez - que comme une attaque en règle contre LPV et son co-fondateur. Mais il semble tout de même qu'il règle ses comptes, et sans doute y a-t-il un petit contentieux entre ces deux monsieurs - qui semblent avoir l'un et l'autre la gachette facile, et peut-être aussi un peu de rancune l'un envers l'autre... Bref, il y a peut-être une opposition d'idées (ou d'idéologies ?), mais j'ai comme l'impression qu'il y a aussi une querelle de personnes ici...
#129

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1351
  • Remerciements reçus 160

oulababa a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

tiens quand je lis cela :

Je voudrais ici rappeler respectueusement et humblement qu’une bouteille n’est que le résultat de la fermentation sous surveillance humaine d’un gros kilo de raisin d’une provenance particulière. C’est donc un produit agricole né de l’artisanat et du savoir-faire qu’il faut juger avec des critères relevant de ce même artisanat et de la connaissance de cette provenance, du moins si l’on veut informer honnêtement le public.

Et que je repense à l'autre James Bond avec ses cloches et ses hymnes nationaux, ça me fait sourire.

Xavier L.
#130

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3563
  • Remerciements reçus 1131

PtitPhilou a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

J'ai surtout l'impression que Michel Bettane défend une certaine vision du journalisme spécialisé dans le vin, "victime" dans une certaine mesure de la montée en puissance des réseaux sociaux - dont Jérôme Pérez est l'un des avatars à travers la création et la pérennité de LPV -, par la remise en cause de leur omniscience et omnipotence (il évoque la notion de "pouvoir") et du modèle économique qui les font vivre...
Cette attaque ad hominem est peut-être le symptôme d'une crise au sein de cette profession qui se pose des questions de fond sur son utilité, me trompé-je ?

Phil
#131

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4275
  • Remerciements reçus 60

o_g a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Assez d'accord avec ce qui vient d'être écrit, et content que ce type de discussion puisse se faire sur un ton mesuré. Il y a à mon avis deux parties dans l'argumentation de Bettane. La première est un argument d'autorité, entre agrégation, humanisme et qualification du journaliste. La deuxième tient au débat plus intéressant sur la manière de comprendre le vin. Selon Bettane, suivre le processus de fabrication du vin depuis la vigne est nécessaire à porter un jugement responsable. J'avoue ne pas comprendre entièrement pourquoi dans son argumentaire, même si j'apprécie que toute personne cherchant à faire connaître le monde du vin ait ce type de démarche qui est forcément enrichissante et permet de mieux mettre en perspective le ressenti apporté par le liquide fermenté.

Olivier
#132

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3563
  • Remerciements reçus 1131

PtitPhilou a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

En tout cas, la modération est longue à se faire sur leur site. Je suis toujours en attente de validation.
#133

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3655
  • Remerciements reçus 987

agitateur a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

o_g écrivait:

> Selon Bettane, suivre le processus de fabrication du vin depuis la vigne est nécessaire à porter un jugement responsable.[/i]

Si ça devait être un critère essentiel, alors il serait dépassé par des milliers de personnes plus qualifiées que lui sur le sujet ( j'en ferai parti ). Coté pile, Bettane perd.

Si ça devait être insignifiant, alors il serait juste un critique comme un autre, noyé dans la masse. Coté face, Bettane ne gagne pas.

Lui reste l'argument d'autorité, qui peut être acceptable auprès de certains. On peut dire qu'il joue la tranche......

Cependant, j'ai de la mémoire, et je suis conscient d'être en quelque sorte un "enfant de Bettane", comme beaucoup ici, sans doute. Pour éviter de tuer le père, il suffirait juste que celui ci fasse son job au mieux sur le fond ( et pas la forme ). Mais la question est: peut il le faire mieux que les fora ??? Quand on pense que la réponse est "non", alors le père a simplement changé....
#134

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4275
  • Remerciements reçus 60

o_g a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Agi, si tout n'était que noir ou blanc alors j'adhèrerais à ton raisonnement. Le suivi (et pas seulement la connaissance technique) du développement du cep et du fruit dans leur milieu et sous contrôle du vigneron peut être important sans être le seul critère sur lequel il est possible de définir un bon critique.

Rien à dire sur ton jugement - plus important dans le fond - sur la qualité du travail de MB face aux fora. Si on voulait être complètement honnêtes, il nous faudrait une mesure de la profondeur et largeur critiques de chacun des modes. Exemples : en nombre de commentaires de dégustation et nombre de millésimes dégustés de la Grange des Pères : LPV grand vainqueur face à non seulement MB mais tout autre media que je connaisse. En nombre de domaines de Loire commentés de manière consistante (il faut au moins un même dégustateur sur deux domaines pour comparer) alors je pense que B & D et d'autres font mieux que LPV (ce qui ne m'empêche pas de demander et suivre conseils sur LPV, c'est a minima plus convivial).

Olivier
#135

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 18292
  • Remerciements reçus 2177

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Je me suis (pas longtemps) demandé si je devais (m'abaisser à) répondre en même temps que je me suis interdit de le faire à chaud.

Avec le temps de la réflexion, j'ai finalement trouvé que cette longue réaction de Michel Bettane à ce funeste débat sur le blog du GJE (sur lequel j'ai décidé de ne plus intervenir) était finalement très flatteuse.
Je continue d'apprécier François Mauss, mais je pense que mes positions sont incompatibles avec les amitiés et les intérêts du Président du GJE. Le terrain est miné de toute façon pour moi en ce lieu et quelques refoulés de LPV qui y avancent masqués s'y défoulent allègrement.

Ce jour-là, Michel Bettane avait quitté le débat en disant que je ne méritais que le silence. Je vois bien donc, que je mérite à ses yeux un peu plus que cela... ou bien ce monsieur a du silence une conception un peu bruyante. Mais il n'est pas à une contradiction prêt.

Michel Bettane a beau être la sommité que d'ailleurs je reconnais, il sait parfaitement que LPV qu'il fustige tant a une audience bien supérieure à son site Internet qu'il cherche à développer comme l'annonce pas plus tôt qu'hier de la gratuité de quelques pages (ce dont LPV a fait écho) l'atteste.

Qu'il ait trouvé aujourd'hui de quoi drainer un peu de cette audience ne me gêne pas, je la lui concède bien volontiers, même si je trouve que c'est un peu du gagne-petit.
Voilà, ça c'était ma petite provoc pour tomber dans le piège et abonder dans la polémique aussi connement que l'attaque : une sorte de mise au niveau de ma part. C'est promis, je ne céderai plus à la tentation.

Pour démagogique que je trouve cette attaque, je vais quand même repositionner le débat un peu plus précisément qu'il ne le fait, avançant ce qu'il ne peut prouver sur mes intentions, mes opinions et mon idéologie. Dans un brouillard plus qu'épais, ses arguments se perdent à l'aune de sa colère qui l'aveugle et qui ne le grandit pas, loin de là.

J'ai avancé l'idée que la connaissance pointue es techniques viti-oeno n'était pas fondamentale à la qualité d'un critique, comme il ne me semble pas nécessaire d'être musicien pour critiquer une interprétation musicale ou comme il ne faut pas nécessairement être maître-queue pour être critique gastronomique.
Lui trouve cela essentiel. La belle affaire ! Cela mérite-t-il pareil vacarme ?

Dans sa logique donc, Bettane à ses débuts ne pouvait donc pas être pris au sérieux car ses connaissances n'étaient pas celles que l'expérience lui a permis d'acquérir. Et pourtant, ce sont bien ses qualités pures de critique qui l'on fait devenir cette sommité aujourd'hui incontestable.

Il est évident qu'à force de se promener (je reprends le terme qui l'a fait hurler) dans le vignoble, on apprend si on est un peu curieux. J'en sais personnellement aujourd'hui un peu plus que le consommateur moyen et beaucoup plus qu'au début de cette passion que je nourris pour le vin ; mais cela ne fait pas de moi un meilleur critique si tant est que je brigue cette qualité.

Je maintiens et c'est ma position (j'entends qu'on puisse ne pas être d'accord, bien entendu sans que cela ne prête à s'énerver de la sorte) qu'un bon critique se doit de décrypter la qualité intrinsèque, voire l'émotion qui peut se dégager du vin et surtout avoir l'art de la partager, quitte à la mettre en perspective dans le contexte d'une certaine typicité ou d'un millésime.

Je maintiens également que le journaliste – critique possède une forme de pouvoir ; d'ailleurs M Bettane dans sa charge ne manque pas de le rappeler. C'est du reste la question centrale de cette envolée. Je suis d'avis que s'il se pique trop de technique, la tentation est grande pour un critique et cette limite a déjà été dépassée, de donner des conseils de viticulture et de vinification à des producteurs à l'aune de ses goûts personnels ou de sa conception qu'il a du modèle à atteindre. Chacun son métier, à mon avis et chacun à sa place.

Parker, Galloni sont ils si férus d'oenologie ? Cela les empêche-t-il ou les a-t-il empêché d'être de bons critiques ?

Maintenant, que Michel Bettane se permette d'avancer que j'ai tendance à croire que la presse est incompétente et corrompue (sic) relève du mensonge, voire de la diffamation.
Mais ce qui est à mon avis plus retord, c'est cette façon de détourner les arguments, de les sortir du contexte pour tenter d'étayer et de discréditer. La ficelle est tellement grosse que je ne vais pas faire le commentaire du texte qui n'est pas digne de cette pourtant brillante plume.

Enfin, la seconde partie du texte est un aveu : une justification de sa façon de pratiquer son métier. Vraisemblablement, Michel Bettane le sent nécessaire. Comme s'il sentait une position vaciller dont je serais l'incarnation de la menace. Alors sans doute estime-t-il nécessaire de tirer avec cette artillerie et cette maladresse : grossière erreur à mon avis.

Je tiens simplement à exprimer, une fois toutes ces choses posées, que je garde un profond respect pour l’œuvre de cet homme, la qualité de ses jugements quand il s'agit des vins et non des hommes. Il devrait s'en tenir là. Être une pointure, faire autorité, ne permet pas tout, sauf à aimer prendre le risque de faire des erreurs.
Une prochaine étape serait pathétique et j'ai tellement d'estime pour l’œuvre de cet homme et ce qu'il représente que je ne souhaite pas qu'elle s'amorce.

Jérôme Pérez
#136

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18542
  • Remerciements reçus 3541

Eric B a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Parker, Galloni sont ils si férus d'oenologie ? Cela les empêche-t-il ou les a-t-il empêché d'être de bons critiques ?

Ce qui a fait le succès de Parker, il me semble, c'est justement qu'il incarnait le "monsieur tout le monde américain". Ses lecteurs se reconnaissaient en lui.

Eric
Mon blog
#137

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3655
  • Remerciements reçus 987

agitateur a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

o_g écrivait:

> Agi, si tout n'était que noir ou blanc alors j'adhèrerais à ton raisonnement.[/i]

Certes, j'ai pas versé dans la nuance.....

Je vais développer:
Honnêtement, je pense pouvoir affirmer que des chais, des réceptions de bennes à vendanges, etc...j'en ai vu assez pour avoir un minimum de sens critique après l'observation.
Pour autant, si je visite une exploit' en journée "porte ouverte", qu'est ce que je vois ? Pas grand chose. Un peu plus que le béotien, mais pas assez pour juger vraiment. Je dois me contenter du "discours officiel", même si j'ai droit à goûter quelques cuves de derrière les fagots parce que le viti est peu occupé et que le courant est bien passé. Qu'est ce que voit Bettane dans ses périples vendanges ? Au mieux, la même chose. Je pense que Hervé Bizeul me rejoindra sur ce point.
Si je devais vendre à cette même exploit' du conseil, de la prestation, ou du consommable, je verrais d'autres chose. Pas forcément "moins bien", pas forcément "mieux", mais probablement "différentes". Et çà, nul critique ne le voit et ne le verra.
L'intention de relier le jugement du produit fini au process est louable, mais in fine il relie le produit fini à de la comm'.
Pile, face, ou tranche, il a toujours du mal à gagner X(
#138

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Que fait Stéphane Derenoncourt ? Il conseille une bonne centaine de propriétés, dont certaines en Inde, en Grèce, et dans d'autres pays inhabituels.
Après des études des propriétés sur des sujets dont il a la compétence, il propose des modifications à la vigne, à la vinification, pour que le vin conserve l'authenticité de son terroir mais l'exprime mieux.

Pourquoi Michel Bettane, ayant arpenté les vignes sans doute autant que Stéphane, ne pourrait-il pas faire bénéficier certains domaines des fruits de sa vision de leur appellation ?

J'ai peut-être lu très vite, mais Jérôme semble vouloir que MB s'en tienne à une vision plus étroite de sa mission.
Pourquoi ? Compte tenu de son aura, pourquoi ne ferait-il pas ce qu'il a envie de faire ? Surtout si c'est bien reçu des intéressés.

Ensuite, faire croire que MB serait jaloux de l'audience de LPV, et gère sa stratégie en fonction de LPV, on comprend bien que c'est de l'humour.


Cordialement,
François Audouze
#139

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 804
  • Remerciements reçus 20

dufraisse@hotmail.fr a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

En lisant tout ça quelques questions me viennent à l'esprit pour essayer de mieux comprendre et me faire mon avis:

1/ Ce qu'il se passe d'un point de vue viti-oeno se retrouve parfois dans le verre, donc la critique/analyse d'un vin sera d'autant plus précise et apportera certaines explications lorsqu'on aura une connaissance des fondamentaux viti-oeno ?

Quand Jérôme écrit ça:

Jérôme Perez écrit: qu'un bon critique se doit de décrypter la qualité intrinsèque, voire l'émotion qui peut se dégager du vin et surtout avoir l'art de la partager, quitte à la mettre en perspective dans le contexte d'une certaine typicité ou d'un millésime.


2/ Une analyse intrinsèque oui, objective oui mais l'émotion n'est elle pas subjective et non intrinsèque au vin ? Propre à chaque personne, à l'environnement qui sont des critères non quantifiable comme doivent l'être tous les critères d'une analyse carrée ?

3/ Ce qui entoure une analyse/critique et qui est subjectif n'est il pas seulement personnel ou dans un but ? Comme celui de partager, transmettre une émotion ou même faire de la comm, vendre le produit ?

Comme le dit justement et je me permet de reprendre

Agitateur écrit: L'intention de relier le jugement du produit fini au process est louable, mais in fine il relie le produit fini à de la comm'.


De mon point de vue, le process donne le produit fini. Dans une analyse/critique des critères du produit fini, leur degré d'importance s'explique parfois dans le process et donc les fondamentaux viti/oeno peuvent apporter un commentaire plus constructif. Et que in fine pour certaines personnes tout ceci n'a de matière qu'à la comm, car si on s'en tient à une analyse purement qualitative et objective (évaluation simple du vin) le produit paraît tout de suite moins follichon.

Un raccourci qui me fait rire: selon les personnes, l'émotion autour de l'analyse d'un vin c'est de la comm en cubis et du partage en 37,5 cl.

Insta: mathieu_dufraisse
#140

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18542
  • Remerciements reçus 3541

Eric B a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Pourquoi Michel Bettane, ayant arpenté les vignes sans doute autant que Stéphane, ne pourrait-il pas faire bénéficier certains domaines des fruits de sa vision de leur appellation ?

Avant de se lancer dans le conseil à la fin des années 90, Stéphane a travaillé au quotidien pendant plus de 15 ans dans les vignes et au chai. D'abord à la Fleur Cailleau à Fronsac, puis à Pavie Macquin et Canon la Gaffelière (et même un an à Valandraud). Il a participé à la conversion en biodynamie de ces domaines. Il a depuis 1999 son propre domaine où il expérimente des méthodes culturales et de vinif'.

Histoire d'être crédible auprès d'un maître de chai oui d'un chef de culture, ça me parait important d'avoir exercé le même métier durant de nombreuses années. Je ne pense pas que ce soit le cas de Bettane (où j'ai raté un épisode dans sa biographie).

Eric
Mon blog
#141

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 18292
  • Remerciements reçus 2177

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

François,
oui, un peu de provoc et je l'ai écrit. Mais LPV, autour de la 4000 ième place en France. BD autour de la 40 000 ième. (source alexa.com)

Mathieu,
Ce que veut dire Agitateur c'est que Michel Bettane qui se promène arpente le vignoble ne voit que ce qu'on lui donne à voir. Je vois mal un vigneron réacidifier une cuve en présence d'un critique ou lui vanter les mérites de l'osmoseur inverse.




La grande fracture réside donc dans le pouvoir.
Parfois, j'ai le sentiment que le critique à un pouvoir exorbitant. J'ai bien dit le critique en tant qu'individu et non pas la critique en général.
Pouvoir sur le consommateur, client du critique et qui le fait vivre en achetant ses publications, qui va suivre les prescriptions : là, rien à dire, c'est une posture délibérément choisie par l'un et par l'autre.
Pouvoir du critique sur le producteur qui peut être tenté pour plaire au prescripteur de renom de modifier son vin pour lui plaire, et cela a été évident dans la modification du style des Bordeaux sous l'ère Parker. L'enjeu est de taille, il est économique, il est lié à la pérennité d'une entreprise, on ne rigole pas avec ça. Dans d'autres domaines, on voit bien l'importance qu'a pu avoir le nombre d'étoiles Michelin sur la santé psychique de certains restaurateurs, jusqu'à impacter sur leur vie.
Qui plus est quand l'un devient conseiller technique. De ce oint de vue, je ne pense pas que M Bettane, aussi brillant soit-il puisse satisfaire aux exigences du référentiel d'obtention du diplôme d'ingénieur agronome option viti oeno. Une fois encore, c'est un métier : chacun à sa place.

A-t-on déjà vu un critique d'art dire à un peintre qu'il doit mettre plus de rouge en haut à gauche et moins de vert là, juste sous le trait noir un peu trop épais ?

La question est donc le pouvoir qu'une personne peut détenir et surtout ce qu'elle en fait. Chacun a ses limites, celles qu'il s'impose (ou pas).

La question est également de savoir si les nouveaux modes de communication ne changent pas la donne au regard de ce pouvoir : un peu comme l'a rêvé Ivan Illich : la connaissance décentralisée et partout, accessible à tous.

Jérôme Pérez
#142

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20061
  • Remerciements reçus 924

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Non mais faut arrêter un peu quand même, la ficelle est un peu grosse.
Je n'ai pas été le dernier à critiquer Bettane et certaines de ses interventions/commentaires quand il outrepassait son rôle de critique en jouant au vinificateur, mais croire qu'il n'arpente le vignoble que lorsqu'il est invité lors d'opérations commerciales, c'est vraiment le prendre pour un bénet et pas conforme à la réalité.
Sa connaissance approfondie du vignoble (de certains vignobles devrais-je dire) est evidemment le fait d'investigations in situ dans les vignes, sans nécessairement et immuablement des invitations codifiées, mais aussi par des recoupements d'informations, par des constats, des passages impromptus.
#143

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Jérôme,
Beaucoup de peintres, ayant horreur de faire eux-mêmes la promotion de leurs tableaux ont utilisé des agents, qui sont devenus des confidents et ont souvent influencé ou orienté l’œuvre des peintres.

Pour l'audience, on ne peut pas comparer un forum de discussion, qui plus est souvent polémique, ce qui fait du chiffre, avec un site professionnel.
Et je me demande d'ailleurs pourquoi on ferait une compétition entre les deux ?
Parce que Jérôme voudrait être reconnu plus que Michel Bettane ? N'y a-t-il pas un peu de ça ?
Je ne vois pas pourquoi LPV se positionnerait par rapport au site de B & D. Qu'il se compare aux grands forums de discussion, s'il a envie de se situer, ce qui ne devrait pas être une obsession.


Cordialement,
François Audouze
#144

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5847
  • Remerciements reçus 348

Martinez a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Le problème vient de l'écart de perception sur un vin entre un critique professionnel et un consommateur. Cet écart à quelques exceptions près existe pour tout amateur. Il existe d'autant plus si le critique en sait davantage sur tout et place ce savoir en interaction avec son expérience. Si cet écart est important, j'ai envie alors de dire que le consommateur du guide fait par le critique ne s'y retrouvera pas puisqu'il n'aura pas la même perception du vin. En ce sens, Parker se l'ai joué facile ou malin en collant au goût des amateurs.
Du coup, le rôle intéressant d'un critique serait de pousser l'amateur vers une réflexion sur ce fameux écart afin de la faire avancer et mettre davantage en adéquation son goût avec la réalité de la source du produit et cela passe par une grande connaissance sur tout ce qui fait le vin chez le critique afin qu'il explique, détaille, transmette et fasse des associations entre le ressentie et le savoir.
Je pense que c'est ce qu'à toujours visé Bettane et en cela je lui reconnais un objectif intéressant, il y a du fond dans cette démarche de toujours. La notation relative en témoignait d'ailleurs.
Après avoir dit cela, il y a la forme et là-dessus, il y a beaucoup à dire, cette démarche demande psychologie, pédagogie et clarté.
La clarté et la pédagogie est forcément brouillé par le fait que cette démarche 'noble' est associé à un aspect marchand avec une viabilité financière sûrement difficile. Il s'agit à mon sens de la principale raison du ton employer par Bettane par rapport à LPV.
Quant à l'aspect psychologique, je n'en parle même pas. Et c'est dommage car il s'adresse sur le net quand même à des amateurs d'un certain niveau....

Jmm

Jmm
#145

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 18292
  • Remerciements reçus 2177

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

On peut aussi parler en terme de visiteur unique, c'est la norme, François.

Il n'y a pas de compétition entre Bettane et Pérez, c'est grotesque ! Je n'en ai ni la prétention, ni les compétences.
Mais ce qui se joue sans doute, c'est la somme de compétences que représente LPV et qui semble inquiéter et que sans doute je représente, parce que j'ai participer à la création de ce site, parce que je crois au projet LPV,parce que j'ai une plus grande gueule que la moyenne.




Laurent,
tu penses vraiment ce que tu as écrit ?: tu parles de ficelle trop grosse et t u nous ponds que soudain Bettane frappe à la porte et fait un passage impromptu (sic) ? Je n'aime pas les petits bonhommes jaunes qui rigolent, mais là, ça en mérite bien un. :)

Jérôme Pérez
#146

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20061
  • Remerciements reçus 924

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

tu devrais savoir depuis le temps que je n'écris que ce que je pense, tu me l'a assez reproché d'ailleurs.
en l'occurence, c'est que ce que je lis (toi et agitateur) qui me surprends si vous croyez que bettane n'est qu'un visiteur de salons organisés par les viticulteurs.
Non il ne donne pas que ce qu'on lui donne à voir, à commencer par les vignes qui en disent souvent bien plus long que l'acidification d'une cuve. Au delà de ça, crois tu que sincèrement (en mettant votre conflit personnel de côté) que ses connaissances poussées de certains terroirs et viticulteurs ne sont le fait que d'une connaissance livresque et de ce que les vignerons ont eu envie de lui dire?
bien trop réducteur et mesquin comme argumentation à charge. C'est mon avis.
#147

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 18292
  • Remerciements reçus 2177

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Laurent,
ce que je t'ai souvent reproché, ce n'est pas de dire ce que tu penses : ce que tu penses ne pose aucun problème. C'est davantage la façon dont tu l'exprimes.

Par ailleurs, je pense que tout l'intérêt de cet assaut de Michel Bettane réside à mon sens sur le rôle de la critique et en son sein du rôle et des limites des critiques.
Je ne vais pas renvoyer à la relecture de Kant sur les limites que chacun doit s'imposer, mais cela aurait tout son sens d'avoir une réflexion de fond.

Il n'y a pas d'antagonisme Bettane Pérez, tel que tu l'écris. Où alors il est unilatéral, parce que de mon point de vue, je redis que je voue à Michel Bettae une forte admiration et affirme ma gratitude à son égard pour tout ce qu'il représente dans ma passion du vin.
Je continue de m'insurger quand il me semble que je le dois, et cette posture ne me quittera pas. Du reste, au delà d'une insurrection il s'agit d'une prise de position, de son affirmation et je suis quand même surpris que cela cause une sorte de lèse majesté et que cela fasse un tel raffut.

Quand nous avons créé LPV, il y avait en moi l'idée de trouver une alternative au pouvoir exorbitant de la critique. Je ne parle pas de mes associés ; ce qu'ils ont mis d'investissement personnel dans ce projet les regarde.

La réaction de Michel Bettane montre plus de 12 ans après que nous avons réussi. L'aveu est bien là.
Cela fait douze ans que l'on parle d'épiphénomène d'abord, puis ensuite que nous constatons le silence qui a peine à couvrir l'existence de LPV, alors qu'il fait totalement partie du paysage, une sorte de négation de la réalité.
Aujourd'hui, l'éditorial de Michel Bettane, sommité absolue de la critique vin en France, qui cherche à se rassurer dans ce qui aurait dû rester un débat fort intéressant est un pas franchi, assurément. Je l'en remercie.

Laurent, François, dans le même bateau, vous faites partie de ce wiki du vin, de cette nouvelle forme de critique, qu'on le veuille ou non, que je le veuille ou non et que M Bettane le veuille ou non.
Et nous serons toujours vigilant sur LPV à ce que jamais nous ne donnions de leçon de vinification car ce n'est pas notre vocation.

Jérôme Pérez
#148

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20061
  • Remerciements reçus 924

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

ce que je t'ai souvent reproché, ce n'est pas de dire ce que tu penses : ce que tu penses ne pose aucun problème. C'est davantage la façon dont tu l'exprimes.

l'un est lié à l'autre, la façon d'exprimer les choses donne un poids ou une force différente à ce qu'on écrit, parfois même un sens différent. mais c'est un autre sujet.

Pour le reste, plutôt d'accord avec toi sur le constat d'LPV et de son rôle dont vous êtes les initiateurs, même si je réfute individuellement tout rôle de critique, à chacun des lecteurs (comme je le fais en lisant les autres lpviens) de retirer et d'assumer un avis de mes écrits sans pouvoir me reprocher quoi que soit.

bon mais sinon, je ne vois toujours pas ce qui vous a permis de considérer Bettane comme un visiteur de vendange ou de journée porte ouverte. un peu gratuit et sans preuve non?
#149

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2452
  • Remerciements reçus 50

BARRET Philippe a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Jour à marquer d'une pierre blanche : je suis 100% d'accord avec les dernières interventions d'Enzo! ;)

Je suis souvent loin d'être d'accord avec les approches et les goûts de Michel Battane mais il ne faut quand même pas le prendre pour ce qu'il n'est pas...

Et si je me réfère à mon expérience au sein de la revue Le Rouge & Le Blanc depuis 15 ans, j'ai la sensation que mes jugements personnels sur les vins que je goûte sont nourris par les observations que j'ai pu accumuler en me "promenant" le plus souvent possible dans le vignoble et dans les chais.

Philippe

Philippe
#150

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck