Nous avons 1960 invités et 92 inscrits en ligne

Domaine Sébastien Bobinet, Saumur

  • Messages : 278
  • Remerciements reçus 0

DavidO a créé le sujet : Domaine Sébastien Bobinet, Saumur

Domaine Bobinet

315 route de Montsoreau
49400 Saumur
Tél : 33(2) 41 67 62 50
domaine-bobinet @ orange.fr



www.domaine-bobinet.com





Sébastien Bobinet est un ancien élève des frères Foucault. J’avais goûté ce vin que je ne connaissais pas il y a quelques mois au même endroit. Le vin décrit ci-dessous signe notre deuxième rencontre.

Le mercredi 30 février 07 à L’Hédoniste, Tours : CR: Saumur-Champigny Amatéüs 2003
16,5/20

Le vin est mis en carafe. La robe est pourpre et un peu trouble. Le premier nez se montre attrayant voire très gourmand (je perçois la présence de résiduels). Du bouquet émanent des senteurs de gelée de fruits rouges au sein desquels la framboise parle le plus fort, des senteurs minérales (la pierre fraîche), des arômes de végétal noble, ainsi que des émanations lactées de beurre que je perçois dès les premiers instants. Tout comme pour le nez duquel se dégage globalement une belle fraîcheur, la bouche se montre affable, très gourmande. L’attaque est sensuelle, suave. Le milieu de bouche est plutôt rond, et la finale se veut quelque peu coulante, glissante. On peut penser à un vin bio. L’équilibre entre les sucres et l’alcool est bon et aucune sensation alcoolisée ne vient donc le perturber à ce stade. On retrouve la framboise en bouche tout comme les notes minérales de pierre. La finale est relativement nette.

Avec la mise en carafe, le nez tend vers des arômes floraux. Les effluves de fleurs qui se dégagent du bouquet me font penser à la rose. Par la suite, des émanations d’animal noble surgissent et se mêlent aux notes de rose et de gelée de fruits rouges. C’est un vin plutôt élégant malgré la richesse qui s’est réveillée avec l’oxygénation. La minéralité est toujours aussi présente au nez et j’ai le sentiment qu’elle a même gagné en intensité. Après 1h30 de présence dans la carafe, des senteurs empyreumatiques légères se font jour (le moka). A mesure que le temps passe, le millésime solaire se rappelle malheureusement à moi. La bouche est alors légèrement déséquilibrée. Belle bouteille tout de même !

David.
#1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3574
  • Remerciements reçus 1172

PtitPhilou a répondu au sujet : Re: Sébastien Bobinet

J'avais goûté cette cuvée il y a environ 6 mois. J'avais bien aimé la finesse d'expression et l'équilibre de ce vin, pas trop marqué par le millésime.
Pour les parisiens et banlieusards (entre autres), on pourra rencontrer ce vigneron au Salon de Groslay (95) ce week-end.
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3574
  • Remerciements reçus 1172

PtitPhilou a répondu au sujet : Re: Sébastien Bobinet

Goûtés deux cuvées proposées par Sébastien Bobinet, jeune homme fort sympathique, lors du Salon de Groslay (95) :

Amateus 2004 confirme les impressions du 2003 : un vin tout en finesse, plus "classique" que le 2003 bien entendu, qui possède de la matière, un corps svelte, des tanins soyeux. Le nez est particulièrement séduisant et complexe. Un style qui peut évoquer certains pinots bourguignons. Devrait fort bien vieillir.

La seconde cuvée se nomme les Hardouines. Sébastien vient de sortir le 2003. Robe grenat foncée, concentrée (mais pas aussi noire que les robes des vins de Nicolas Réau, en Anjou et Chinon, des vins taillés pour une garde conséquente). Y'a du monde dans ce vin, on franchit une nouvelle dimension et positionne ces Hardouines 2003 dans le top de Saumur-Champigny. Bel équilibre, nez et bouche complexes, profonds, tannins fins et parfaitement travaillés. Un grand vin de garde, qui, tant par la matière que par le prix (34 €), se rapproche du Bourg des frères Rougeard. Une très belle bouteille.

Du très beau travail. A suivre de près dans les prochains millésimes.
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5443
  • Remerciements reçus 3943

Olivier Mottard a répondu au sujet : CR:Sébatien Bobinet - Saumur-Champigny Amatéüs bobi 2005

CR:Sébatien Bobinet - Saumur-Champigny Amatéüs bobi 2005

Une bouteille offerte par Laurent Lalouette.
Bouchon impeccable.
La robe est dense et concentrée.
Le nez, d'abord retenu, se déploie sur des accents fleuris et épicés (pain d'épices, girofle).
En bouche, apès un carafage vigoureux pour faire disparaître le léger perlant, c'est plutôt un fruit à la fois frais et mûr (cerise, framboise).
Le vin possède une acidité rafraîchissante et des tanins très ronds. Belle longueur.
Une gourmandise.

Olivier
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 278
  • Remerciements reçus 0

DavidO a répondu au sujet : Re: Sébastien Bobinet

Le 23 juillet 2008 à L'Hédoniste, Tours : Saumur « L'Ami Chenin » 2005 — Xavier Amat (les vignes appartiennent à Sébastien Bobinet). 13/20

Le nez de faible intensité est muselé par une pointe de volatile. Derrière ce voile, une floralité timide se fait jour (lys) qu'accompagnent de légères senteurs épicées et de vanille. La bouche grasse et relativement muette s'exprime quelque peu sur les fleurs blanches. Le manque de minéralité caractérise aussi une bouche dont la structure est simple et relativement monolithique. Le désagrément final causé par la chaleur ne cessera de grignoter du terrain sur l'ensemble de la bouche. C'est une déception pour une bouteille que nous attendions à un niveau plus élevé.

David.
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 942
  • Remerciements reçus 42

jull a répondu au sujet : Re: Sébastien Bobinet

Oui, deception pour ce vin que j'attendais à un tout autre niveau ...

Sinon une reflexion apres coup, Amat eus Bobi net, un rapport?

Enfin pour Ptit Philou, je ne connais pas Hardouines comme cuvée, comment se place t elle par rapport à Echailler? 34E prix caviste ou domaine?

Jull
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3574
  • Remerciements reçus 1172

PtitPhilou a répondu au sujet : Re: Sébastien Bobinet

Salut Jull,

c'était le prix au domaine, enfin plus exactement celui proposé par Sébastien Bobinet au salon de Groslay en mars 2007.
Je ne me rappelle pas avoir goûté la cuvée nommée "Echailler". A-t-il rebaptisé les Hardouines ?
Désolé pour le peu d'infos que je suis en mesure de t'apporter.

@mitiés
Phil
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 99
  • Remerciements reçus 0

cavanono a répondu au sujet : Re: Sébastien Bobinet

DavidO écrivait:
> Le 23 juillet 2008 à L'Hédoniste, Tours : Saumur «
> L'Ami Chenin » 2005 — Xavier Amat (les vignes
> appartiennent à Sébastien Bobinet). 13/20
>
> Le nez de faible intensité est muselé par une
> pointe de volatile. Derrière ce voile, une
> floralité timide se fait jour (lys)
> qu'accompagnent de légères senteurs épicées et de
> vanille. La bouche grasse et relativement muette
> s'exprime quelque peu sur les fleurs blanches. Le
> manque de minéralité caractérise aussi une bouche
> dont la structure est simple et relativement
> monolithique. Le désagrément final causé par la
> chaleur ne cessera de grignoter du terrain sur
> l'ensemble de la bouche. C'est une déception pour
> une bouteille que nous attendions à un niveau plus
> élevé.
>
> David.

c'est exactement le contraire!! c'est dommage
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 278
  • Remerciements reçus 0

DavidO a répondu au sujet : Re: Sébastien Bobinet

cavanono,

D'après vous la bouteille avait donc un problème ? Que retenez-vous de votre rencontre avec ce flacon ?

David.
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 99
  • Remerciements reçus 0

cavanono a répondu au sujet : Re: Sébastien Bobinet

Je connait particulièrement ce vin, car son producteur, Xavier Amat est mon mentor dans les vin 100% raisins
A savoir que ce blanc, est issus de 38ares de Vieilles vignes, sur brézé labouré au cheval par Olivier Cousin, vendangé autour du 15 Octobre car un peu tardive à cause de son exposition ce qui lui confère cet minéralité et ce coté glycériné.

La fermentation se fait en barrique usagé de chez Foucault, sans tous les trucs que j'adore (enzymes, levures, vitamines, So2, sucres, acides Tartriques et j'en oublie 294 autres)

l'élevage lui dure jusqu'à ce que le vin soit terminé (d'où la volatile)
2006 est encore en élevage.
Pour conclure le vin est embouteillé avec une dose de So2 à assommé une tribu de Huns bien évidement.

Cette bouteille manquait peut être d'une chose dont nous avons tous besoin, de l'air, d'un peu de patience, et d'amour.

Voila le descriptif humoristique et non-agressif de ......

Merci pour votre délicate attention et à bientôt et désolé pour les fautes que mon */)& de correcteur d'hortographe à raté
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 99
  • Remerciements reçus 0

cavanono a répondu au sujet : Re: Sébastien Bobinet

Sébastien reprend le domaine de 1.8ha de Papa et Papi en 2002 ou il produit une cuvée appelé Vieilles Vignes tout de suite salué par le magasine l'Omnivore, son adresse étant 2 maisons à coté de celle qu'un ami restaurateur -Xavier Amat- viens de racheter pour y faire chambres, table d'hôtes et caviste, je décide d'aller rencontrer ce jeune vigneron.

La, je découvre quelqu'un de la génération d'Antoine Foucault, qui a fait ses classes chez Olivier Cousin, et les Frères Foucault.

Il s'associe à l'attraction animale, comme Renaud Guettier, Antoine, Seb Riffault et toute une "équipe" de jeunes motivé à redonné vie à leurs sols de manière naturelle.Et désherbe ses sols à la charrue et au cheval.

2003, suite à sa rencontre avec l'ex-restaurateur passionné de vin qu'est Xavier Amat (qui connait par cœur tous les vignerons qui travaille propre), ils décident de réaliser un assemblage de 5 barriques un peu à part et de le nommer :

_"Amatéus-Bobi"

2003 voit également la naissance de l'Echailler, issus d'un trie draconien de raisin murs et d'un élevage de 24 mois.
Les Hardouines elle sont issus de raisin sur-maturé (14°7 en 2003!!) élevé eux, 30 mois en futs neufs Berthomieux.
Un blanc un peu indéfinissable est également produit et devrait sortir sous peu.(ou pas!!)

_2004 tout sort en Amatéus-Bobi
_2005 70 % Amatéus-Bobi, 10% Amatéus-Bobi sans SO2, et 10% D'Echailler qui sort à l'Automne, 10 % d'Ami Chenin, le blanc dont j'ai détaillé les caractéristiques plus haut
_2006 ?? % Amatéus-Bobi + ?? + 3Fut de Blanc qui ne veulent toujours pas finir leurs sucres (Avec une levure type L.S.A. ca fini les sucres en 10/15jours grand maxi, mais bon il y a vignerons et vignerons)
_2007 une nouvelle cuvée voit le jour : Greta-Carbo (nique), issus d'un trie de raisin effectué par sylvie Augereau (le quide des 200 vins 100% raisin), vinifié par Bernard Pontonnier, grand spécialiste des vinification carbonique sans So2.

_2007 bis Sébastien et son a(l)colite, Xav vienne de planté 0.5Ha de Breton sur un super coteau juste au dessus des Chambres, la maison étant un peu "trop-glo"

Tous les vignes sont en viticulture Bio, tout les vins sont vinifié sans adjuvant œnologique.

Plus d'information sur cette joyeuse équipe de vignerons vivant en MP.
Bien à vous.
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 278
  • Remerciements reçus 0

DavidO a répondu au sujet : Re: Sébastien Bobinet

Bruno,

Il est vrai que les fautes d'orthographe me sont difficilement supportables même s'il m'arrive comme beaucoup d'en faire. J'essaie de me corriger. La raison de votre tropisme est peut-être à rechercher ailleurs que dans le laxisme de votre correcteur d'orthographe. Qu'importe ! Cela vous regarde. Revenons au vin.

Je pense que nous n'appréhendons pas le vin de la même manière. Il y a sans doute moins d'idéologie dans mon approche que dans la vôtre. « La fermentation se fait en barrique usagé de chez Foucault, sans tous les trucs que j'adore (enzymes, levures, vitamines, So2, sucres, acides Tartriques et j'en oublie 294 autres) ». Tout comme vous, je ne leur voue pas avec dévotion un culte particulier....,mais je ne suis pas sectaire et je n'aime pas aveuglement suivre des programmes (essentiellement en ce qui concerne l'utilisation du SO2).

Je souscris donc totalement à une vision qui prône une utilisation minimale voire inexistante de produits exogènes dans l'agriculture et dans la vinification afin de participer à la conservation de notre belle planète et de produire des vins de qualité. Mais si l'on se borne à la question de la production de tels vins, jamais je ne soutiendrai cette vision au-delà de la frontière qualitative. Oui à l'agriculture biologique et biodynamique ! Non aux saveurs approximatives, déviantes. Non aux faux goûts. Non aux robes fluctuantes. Non aux différences notables d'une bouteille à l'autre : c'est un problème récurrent dans le monde des vins dits « naturels », des vins sans soufre ou peu soufrés. Il y a en effet un caractère très variable des vins peu ou pas protégés.

Comme vous, j'ai horreur du soufre, mais je sais me montrer raisonnable et non dogmatique. Je recherche à boire, à découvrir les grands vins. Je ne cherche pas à boire avant tout du sans (ou peu de) soufre ou du « 100% vin naturel extra-vivant ». Je cherche à avoir des émotions, percevoir de nouvelles sensations, à accéder à une partie du réel que seul le vin peu fournir. Je ne cherche pas à boire des vins issus d'une recette quelles que soient les conséquences qu'elle pourrait entraîner sur le niveau qualitatif des vins. Boire une idéologie ne m'intéresse pas !

J'ai adoré beaucoup de vins produits par Nicolas Renard au domaine Lemaire-Fournier à Vouvray. Un vrai sans soufre ! Un vrai génie ! Je peux vous assurer que j'ai regretté son départ de cette maison qui a périclité.

J'aime les vins du domaine Gramenon. J'adore la Mémé. J'ai un souvenir ému du 2004 dans sa jeunesse avec sa complexe floralité attachante.

J'aime tout autant ceux de Hervé Souhaut. Son Saint-Joseph « Sainte-Epine » 2000 avait fait bonne figure face (entre autres) à l'Hermitage 1992 de Chave, il y a maintenant 2 ans.

J'aime la gourmandise, la facilité, la finesse des vins de Marcel Lapierre. Même s'il existe des différences qualitatives d'une bouteille à l'autre. La dernière achetée chez un « caviste alternatif » à Montbazon n'était pas la meilleure que j'ai goûtée avec notamment une volatile trop présente qui étouffait l'olfaction et mon plaisir.

J'apprécie aussi les beaux vins de Jean-François Nicq. J'ai bu avec plaisir un de ses flacons il y a 3 semaines (Les Glaneuses).

J'ai une véritable passion pour les petites merveilles pures et aériennes de Henry-Frédéric Roch. Je regrette de ne pas en boire assez souvent. Même si dans le passé quelques bouteilles se sont montrées moyennes. Grâce aux vins élaborés par Philippe Pacalet au milieu des années 1990, je me suis découvert une vraie passion pour la Bourgogne.

Et bien sûr la liste n'est pas épuisée avec ces quelques noms.

Je pense sincèrement que ma description de « L'Ami Chenin » retrace parfaitement ce qu'il exprimait ce soir-là et non pas « tout le contraire ». Par contre, je suis d'accord avec vous : « c'est dommage ». Je ne crois donc pas en définitive être « passé à côté » (cf. message privé). Vous écrivez que ce vin exprime la minéralité de son terroir. Je ne comprends pas. La bouche était quasi muette et le nez bloqué par la volatile qui à ce niveau est un défaut et non une qualité. J'ai eu la même impression malheureuse sur ma dernière bouteille de Morgon de Lapierre. S'il y a minéralité elle n'était pour le moins pas perceptible à l'olfaction. Le manque de verticalité tout comme la finale chaude sont à mes yeux deux autres facteurs qui le tiraient vers le bas. En outre, le vin ne manquait sans doute pas d'air puisqu'il a été mis en carafe (ce n'est pas qu'une image). Nous avons tourné autour un long moment tout en conversant avec notre hôte. Patients et attentifs avons-nous donc été ! Quant-à l'amour pour le vin, je pense que mon compagnon de voyage et moi-même en avons largement à revendre.

De grands noms et d'autres moins connus, excellent dans le vignoble avec une probité écologique sans faille et une utilisation de produits exogènes parcimonieuse voire inexistante, mais jamais au détriment de l'harmonie et qualité globale de leurs vins.

Si nous ne sommes pas tombés sur une bouteille défectueuse, peut-être que tout en conservant les grandes lignes philosophiques qui structurent l'élaboration de « L'Ami Chenin », quelques réglages peuvent être envisagés afin de lui faire atteindre un niveau supérieur qui tendrait à le rapprocher du Brézé des frères Foucault ? Il en est loin pour le moment. Mais peut-être que ce dernier n'est pas pour vous un grand vin ? Peut-être aussi que votre passion pour votre « mentor » l'emporte sur votre raison ?

Enfin, vous n'avez pas répondu à mon interrogation. Vous évoquez la technique et les principes qui fondent ce vin, mais vous n'évoquez malheureusement pas vos impressions sur ce vin, sur la manière dont vous le percevez, le goûtez ? C'est dommage là aussi.

Cordialement,

David.
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 99
  • Remerciements reçus 0

cavanono a répondu au sujet : Re: Sébastien Bobinet

Ah, enfin quelqu'un qui a du répondant!
J'adore.
Le problème des vins que nous aimons, c'est leur aléatoire irrégularité!
Tous les Lemaire-Fournier que j'ai bu été complètement h-s, reparti en fermentation etc, comme quoi.
L'ami chenin est sans doute dans une période ou le coté obscur de la force le trouble.
J'aurais pas du lui présenté Claude Courtois, :)

_Pour ce qui est des descriptions gustative, 1er nez, robe, 2eme nez, attaque, aromes, longueur, etc, ce n'est pas se qui me passionne.
Moi ce que j'aime c'est les coulisses, l'envers du décors.
Pour ce qui est des progrès à faire en thermes de vinification sur l'Ami-Chenin, je croit que Seb, tout comme Xav sont plutôt (à tord ou à raison) partisans du non-interventionnisme, et se contente d'accompagner le vin.
Les soucis de volatile sont du au non-contrôle œnologique des fermentations, si les sucres ne sont pas fini lorsque la malo commence, les problèmes commence aussi à ce niveau.

Pour la petite histoire, lorsque l'Ami-Chenin est sorti en bouteille (je l'avait dégusté en fut), je me suis moqué de Xav en lui demandant ou étaient planté sa Folle Blanche et son Melon, à cause de la maigreur du vin à ce moment.

Par la suite ce vin a toujours demandé un assez long moment de carafe, pour dévoiler une robe or pale, un nez sur le tilleul, et les agrumes et une attaque assez ronde et glycériné, sur le miel d'acacia, la finale citronné et la rétro très rafraichissante en font l'archétype du vins que l'on critique jusqu'à. ce que la bouteille soit trop vite vide.

P.S., triste je n'en ai mis que 2 à gauche!
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 99
  • Remerciements reçus 0

cavanono a répondu au sujet : Re: Sébastien Bobinet

Mise à jour de dernière minute, Séb achète 10 "magic cask" de chez Dominique Laurent.
Des futs usagé datant de 2001 et ayant contenu Cote-Rotie et Hermitage du Domaine Tardieu.
Le millésime 2008 peut naitre sous de bon hospices!
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1963
  • Remerciements reçus 0

Flo a répondu au sujet : Domaine Sébastien Bobinet - Saumur-Champigny Amatéüs Bobi 2006

CR: Domaine Sébastien Bobinet - Saumur-Champigny Amatéüs Bobi 2006

Carafé 30 min

La robe est intense et violacée.
Le nez est très élégant, mais plutôt discret, sur les fruits noirs et le cidre.
La bouche est pleine, juteuse, avec une belle acidité et beaucoup de fruit. Il y a pas mal de tanin, mais soyeux, sans aucune sécheresse ;).

Un beau vin que j'ai ouvert un peu tôt... je ne toucherai pas aux autres bouteilles avant 5 ans !

Florian
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3574
  • Remerciements reçus 1172

PtitPhilou a répondu au sujet : Domaine Sébastien Bobinet - Saumur-Champigny Amatéüs Bobi 2006

CR: Domaine Sébastien Bobinet - Saumur-Champigny Amatéüs Bobi 2006

Robe grenat, sanguin.
A l'ouverture, le nez est plutôt univoque, évoquant l'animal, le cuir ; le fruit perce difficilement, mais l'ensemble n'est pas désagréable, assez fin et classieux. Pas de poivron en tout cas. Je pense à une lointaine parentée avec Barral. Est-ce proche d'un "sans soufre ajouté" ? Bonne tenue à l'air.
J'aime beaucoup la qualité des tannins, fins, soyeux, doux (bref, mûrs), ainsi que l'acidité qui confère de la sapidité à ce vin. Bonne concentration, persistance en bouche correcte.
Un vin encore jeune, qui devrait gagner en complexité et, peut-être, (re)trouver un fruité qui le rendrait encore plus irrésistible, particulièrement avec des mets goûteux.
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 215
  • Remerciements reçus 0

la quille a répondu au sujet : Domaine Sébastien Bobinet - Saumur-Champigny Amatéüs Bobi 2007

CR: Domaine Sébastien Bobinet - Saumur-Champigny Amatéüs Bobi 2007

La robe est d'un beau grenat sombre.
Le nez est très expressif, un vrai panier de fruits rouge (framboise et groseille en tête). On y trouve également une pointe de lys, de réglisse et d'épices. L'ensemble reste bien uniforme et va dans le sens de la fraicheur et de la gourmandise.
L'attaque est vive sur le fruit et développe très vite une belle suavité et une acidité rafraichissante. La gourmandise du fruit frais domine mais le vin n'en est pas moins doté d'une belle complexité. Les tannins sont civilisés et pas du tout asséchant. La finale est assez longue et tendue, avec une pointe d'acidité salivante.
Le vin est très homogène, c'est une belle réussite qui va certainement bien évoluer dans les mois/années à venir, pour un bon rapport Q/P.

Qu'importe l'ivresse pourvu qu'on ait le flacon !
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 215
  • Remerciements reçus 0

la quille a répondu au sujet : Domaine Sébastien Bobinet - Saumur-Champigny Amatéüs Bobi 2005

CR: Domaine Sébastien Bobinet - Saumur-Champigny Amatéüs Bobi 2005

La robe est rubis, lumineuse.
A l'ouverture ont été plutôt sur des notes fermentaires (cidre). Après 1 journée voilà ce que ça donne :
Le nez est frais, sur la cerise et notamment le noyau, l'eucalyptus, le poivre gris, la prune. Avec quelques notes qui me plaisent moins comme le dissolvant ou la banane.
L'attaque est enrobée, la bouche gourmande, les tannins ultra raffinés. L'acidité porte très bien le vin et lui apporte une très jolie fraicheur du début jusqu'à la fin.
Un très beau cabernet franc ligérien et un vin qui laisse paraitre une très belle maitrise de la part de sébastien bobinet.
Pourtant un vin qui me semble pas en place, dans une phase où il est loin de donner le meilleur... à oublier pour au moins 5 ans !

Qu'importe l'ivresse pourvu qu'on ait le flacon !
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 942
  • Remerciements reçus 42

jull a répondu au sujet : Re: Sébastien Bobinet

encore une fois chut chut chut... ;)

jull
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1963
  • Remerciements reçus 0

Flo a répondu au sujet : Domaine Sébastien Bobinet - Saumur-Champigny Amatéüs Bobi 2007

CR: Domaine Sébastien Bobinet - Saumur-Champigny Amatéüs Bobi 2007

Après deux superbes bouteilles, cette troisième rencontre me porte à croire que la phase de fermeture débute...
Le panier de fruit rouges a laissé la place à des notes plus florales, voire végétales (mais pas de poivron ; j'ai vérifié avec un vrai poivron à côté ;)).
La bouche est toujours très fine, aux tanins soyeux, avec une pointe de CO2. Mais l'acidité ressort un peu plus - il me semble - que précédemment, et il y a moins d'arômes en bouche.

A attendre sagement désormais !

Florian
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1963
  • Remerciements reçus 0

Flo a répondu au sujet : Domaine Sébastien Bobinet - Saumur-Champigny Amatéüs Bobi 2006

CR: Domaine Sébastien Bobinet - Saumur-Champigny Amatéüs Bobi 2006

Carafé 2h

Un nez clairement giboyeux (mais j'étais averti - le bouchon porte la mention "vin naturel" ;)), sur fonds de fruits rouges, qui me plaît beaucoup. Le menthol et l'eucalyptus apparaissent avec l'aération.
La bouche est très dense et fraîche, et présente un fruit très pur.
C'est un vin qui "éclate" véritablement en bouche. L'équilibre acidité / tanins / alcool est top.
Les tanins - nombreux mais très fins - serrent encore un peu en finale.
Un vin gourmand, rafraichissant et néanmoins élégant qui demande encore un peu de vieillissement en cave.
La parenté avec Barral évoquée par Philou plus haut me semble ici évidente.
Bien ++

Florian
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 202
  • Remerciements reçus 1

oenofafa a répondu au sujet : Domaine Sébastien Bobinet - Saumur-Champigny Amatéüs Bobi 2009

La texture du CR: Saumur Champigny Amatéüs Bobi 2009 est superbe.
Beaucoup de fruit, beaucoup de gourmandise, avec une vraie profondeur sans aucune trace d'élevage.
Qu'est ce qu'on est loin du cabernet aux tannins accrocheurs et aux arômes végétaux...!
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 30
  • Remerciements reçus 0

Co. a répondu au sujet : Re: Sébastien Bobinet

Salut,
Certains d'entre vous auraient-ils gouté à Amateus Bobi 2008?
J'ai une bouteille que je voudrais ouvrir bientot car je ne connais pas ce vin....je connais le personnage et sa réputation mais pas ses vins. J'ai quelques inquiétudes car le niveau de la bouteille me semble bien bas pour un vin si jeune (un bon cm en dessous du bas de la capsule congé), a moins que ce remplissage ne soit un choix du vigneron...
merci de vos éclairages....
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 30
  • Remerciements reçus 0

Co. a répondu au sujet : Domaine Sébastien Bobinet - Saumur-Champigny Amatéüs Bobi 2008

Sans attendre de conseils j'ai donc ouvert cet CR: Amatéüs Bobi 2008, carafé 1h30 avant dégustation, c'est plus prudent avec les vins naturels...
Le nez ne dégageait absolument rien...le désert.
En bouche, c'est dur, par encore structuré, les premiers arômes de framboise disparaissent très vite derrière une raideur propres à certains jeunes vins "extrêmes", Co2? Trop de réduction? Je ne sais pas.
Je vais être sévère mais il y a là tous les défauts des jeunes vins dits "naturels" ou disons sans souffre qui, à vouloir être différents des normes et des vins ordinaires finissent par tous se ressembler. On est à l'opposé des vins "parkerisés" dans la conception mais on retrouve une nouvelle forme de standardisation. C'est pénible!
La bouteille elle seule est peut être en cause ou alors je ne sais pas apprécier ces vins ce qui est vraissemblable.
Bref pour ne pas rester sur une déception, j'ai ouvert mon dernier Mas Daumas Gassac 1999, et là j' y ai trouvé mon compte, une très belle bouteille.
C.

PS: Regouté le soir, trop d'acidité, la volatile avait pris le dessus. Il a malheureusement fini dans le vinaigrier...
#24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 212
  • Remerciements reçus 0

Chenin76 a répondu au sujet : Re: Sébastien Bobinet

Je ne pense pas que la carafe soit adaptée pour ce vin.

Ouvrir et boire, avant oxydation et tout le reste qui risquent de se développer au vu du peu de protection et de la méthode de vinif.

Olivier.

"Le gras c'est bon" Moi
#25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1963
  • Remerciements reçus 0

Flo a répondu au sujet : Sébastien Bobinet - Echalier 2008

Je ne pense pas que la carafe soit adaptée pour ce vin.

Ouvrir et boire, avant oxydation et tout le reste qui risquent de se développer au vu du peu de protection et de la méthode de vinif.

Très sage conseil.
C'est un des rares Saumur Champigny "sérieux" que je ne caraferai plus.

J'ai ouvert un CR: Echalier 2008 jeudi dernier. Je n'en avais plus goûté depuis plus d'un an.
Il était bien à l'ouverture, net, floral, un peu raide en bouche cependant.
Je l'ai donc carafé (3h), ce qui ne lui a rien apporté, au contraire : le nez est devenu légèrement poilu.
Il était buvable, relativement agréable même, mais pas du tout au niveau espéré.

Marc, il était comment le lendemain ?

C'est quand même assez énervant ces vins fragiles et capricieux, dedjiou.

Florian
#26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6244
  • Remerciements reçus 2215

Marc C a répondu au sujet : Re: Sébastien Bobinet - Echalier 2008

Flo écrit: Marc, il était comment le lendemain ?


J'arrive! Nez à l'identique, la bouche peu causante mais la texture est jolie. Aérien, tannins polis.
A revoir en tout cas.

Pour le problème du carafage des vins nature, le Soula IX que j'ai bu ce WE s'est vraiment déployé après 2h de carafe. Pourtant pas de soufre

Marc
#27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1963
  • Remerciements reçus 0

Flo a répondu au sujet : Re: Sébastien Bobinet

Un caviste qui connaît bien le domaine et les méthodes utilisées par Seb Bobinet m'affirmait qu'il fallait au contraire carafer ces vins, et même les secouer assez vigoureusement.
J'essaierai la prochaine fois !

Florian
#28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1963
  • Remerciements reçus 0

Flo a répondu au sujet : Domaine Sébastien Bobinet - Saumur-Champigny Amatéüs Bobi 2009

CR: Amatéüs Bobi 2009

Jolie robe encore violacée, très dense et brillante.
Au nez, on perçoit de jolies notes florales, malheureusement gâchées par des odeurs d'écurie assez marquées (que ce soit avant ou après aération).
En bouche la matière est belle, mais l'acidité est trop mordante et on ne sent pas vraiment le fruit... mais plutôt le cheval, le purin, etc.
Très peu de plaisir en l'état. Quel gâchis.

Florian
#29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 30
  • Remerciements reçus 0

Co. a répondu au sujet : Re: Sébastien Bobinet - Amatéüs Bobi 2009

Ah, me voila rassuré. Je craignais d'être le seul à trouver ces vins médiocres. Un CR: Amatéüs Bobi 2009 bu en janvier dernier m'a laissé les mêmes impressions: pas de structure, trop d'acidité. Dommage....
#30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck