Nous avons 1776 invités et 67 inscrits en ligne

Domaine de la Monnaie - Eric Morgat, Savennières

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité
DOMAINE DE LA MONNAIE
DOMAINE ERIC MORGAT




Domaine de la Monnaie
Eric Morgat
49170 Savennières
Tél. : +33 (0)2 41 72 22 51
Fax : +33 (0)2 41 78 30 03





Visite au Domaine de la Monnaie, aujourd’hui et rencontre longue et passionnante avec Eric Morgat, ce petit jeune, arrivé du Layon, par qui le scandale est arrivé !...

Désormais, la "crise" est passée dans le Landernau et certains vignerons du cru commencent à s'intéresser à  ses initiatives.

Au delà  de la parcelle dont il dispose actuellement, j'ai pu découvrir sur place ce coteau sur la Loire, d' 1,5 ha, juste reclassé en AOC Savennières, et défriché depuis mars dernier. Il est exposé sud-est.

Une procédure simplifiée a permis d'en arriver là  assez rapidement, malgré quelques réticences locales... Dans la foulée, 10 à  15 ha avec le même "profil" ont bénéficié de la mesure. Il n'est pas impossible que d'autres se lancent dans le défrichement prochainement, tout prêt de là !...

La parcelle pourrait porter le nom de Clos de la Pierre Bécherelle, puisque le monolithe dressé en bord de Loire est juste en contrebas. A hauteur également du rétrécissement du fleuve et de l'effet de tuyère que l'on peut remarquer certains jours, comme aujourd'hui justement!

Pour le moment, Eric Morgat sème du pois et ce, pendant deux ans. A chaque visite, il mesure un peu plus la difficulté du lieu : une forte pente, au point qu'à  certains endroits, on pourrait y faire des terrasses!

Il fait connaissance aussi avec un terroir exceptionnel qui lui donne un immense espoir : du schiste qui affleure partout! Que dis-je?... Des schistes!

A une extrémité, des schistes ardoisiers omniprésents. Puis, tout prêt, d'autres qui se dégradent au point de ressembler à  des argiles. Plus loin, des plaques épaisses qui révèlent, dans leur tranche, la présence de nombreux éclats de quartz. Etonnant!...

Plantation probable en 2005. Premier millésime en 2009 (quelques essais sans doute en 2008). Rendez-vous en 2011 pour les premiers flacons!...(bbb)

En attendant, c'est le millésime 2002 qui nous attend.
Du nouveau au Domaine de la Monnaie : il n'y aura plus qu'une seule cuvée! Et plus les deux issues d'une même parcelle, choix qui finalement ne semble pas très cohérent au vigneron.
Il va falloir communiquer vers certains clients, mais ce n'est pas grave!...

Cette année, l'élevage est prolongé jusqu'au printemps, mais le passage en barriques est toujours de onze mois.

Le dernier soutirage a été effectué et le vin est dans deux cuves.

La première regroupe les barriques neuves dans lesquelles le vin a fait sa malo (1/4 du volume total) : le vin est volumineux, gras sur des nuances agrumes confits. Persistance élégante. Intensité.

La deuxième regroupe le reste, barriques non neuves, pas de malo : là , le vin montre en plus des notes florales, mais avec une touche citronnée. L'acidité est assez soutenue (plus fortes cette année que précédemment). Elle sera sans doute plus présente dans le vin fini. 14° acquis, 6 gr de SR. Ce que tend à  montrer un assemblage fait dans les verres pour la circonstance.
Pas de trace d'amertume désagréable. En rétro, toutes les impressions sont positives. Le fond de verre vide reste sur les mêmes notes.

Beau potentiel!... Aviis aux amateurs!...

D'autres vignerons du Layon débarquent et plantent à  Savennières et Epiré : V. Ogereau, Jo Pithon, Y. Guégniard, Cl. Branchereau, P.-Y. Tijou...

Ca promet!...

PhR
09 Sep 2003 23:10 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité
Bravo Philippe. Maintenant on se passe de moi, on préfère le plaisirs solitaires...je fais finir pas croire que tous les Philippe riment avec Ptitphilou !

Amitiés

Xavier
10 Sep 2003 21:47 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • ptitphilou
  • Portrait de ptitphilou
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de ptitphilou sur le sujet Re: Savennières - Domaine de la Monnaie - E. Morgat

Ah ben, PhR, c'est GrandPhilou alors ! (aaa)
mais Xavier, comment tu sais que je suis un adepte des plaisirs solitaires ? (aaa)(aaa)

Bravo pour ton superbe CR, mon GrandPhilou (bbb)
10 Sep 2003 21:56 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité
Salut ptitphilou,

C'est vrai, l'ami Philippe est un GrandPhilou. Je suis sûr que tu as rêvé quelques secondes comme moi de vieillir de 8 ans pour goûter le premier millésime Pierre Becherelles du gars Morgeat(aaa), je sais Morgat .

ET bien rendez-vous dans 8 ans ! on a tout de même le temps de se voir entre ces deux dates !

Amitiés

xavier
10 Sep 2003 22:54 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité
Bonjour à  tous,

nous nous sommes ratés de peu chez Morgat, j'y suis passé le dimanche 7 septembre. Au programme dégustation des 2002, ballade dans la vigne avec son chien et là  ... le Choc ! Cette parcelle qui jouxte la coulée de Serrant est tout simplement magnifique avec cette vue sud-est sur la Loire, son schiste presque talceux qui affleure et cette pente très raide par endroit qui plonge directement sur le "rocher" de Beycherelle. Ici on respire et on imagine le grand vin futur mais aussi le labeur pour planter et travailler les sols. Heureusement que l'Inao à  classé cette parcelle en friche en Savennières. Nous avons rencontré le propriétaire (E.Morgeat en est le locataire) de cette noble parcelle au detour du chemin qui y mène, il nous a confié que son grand père y avait planté de la vigne (sur le petit plateau qui la précède) et que lui même voulait en revoir ici même. Quelle aubaine pour Eric Morgat.

Laurm
11 Sep 2003 11:07 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1118
  • Remerciements reçus 0

Réponse de michelD sur le sujet Re: Savennières - Domaine de la Monnaie - E. Morgat

Je retranscris ici les notes de DidierD prises lors du dîner du 30 novembre 2003 (voir forum "Echanges et Rencontres", rubrique "Anniversaire") :

Savennières, l'Enclos, 1998 :

La robe est glycérinée, d'un magnifique jaune doré brillant.
Au nez, c'est du caramel au beurre, la babelutte, avec de la cannelle, de l'encaustique et de la pomme, cela évoque la tarte tatin.
En bouche, de prime abord, le vin est un peu plat et sans longueur, manquant également de gras. Il est bien sec et offre une belle palette d'arômes, notamment le moka, le miel et toujours cette note butyrique. En se réchauffant, il s'allonge et prend de l'ampleur. Curieux et passionnant !

Michel.
05 Déc 2003 13:35 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité
L'Enclos 98 est pour moi un savennières de peu d'intérêt si ce n'est pour voir l'évolution du style Morgat. Il avait, dans un petit millésime, tout misé sur l'élevage d'où ces notes de caramel, de beurre fondue renforcées de notes mielleuses. Bref à  mille lieux d'un vrai et bon savennières.

Eric Morgat lors de notre visite avec PhilR avait confirmer ces "égarements" et pensait qu'il fallait le boire vite ou l'avoir déjà  bue.

J'ai gardé quelques Enclos 96 juste pour comparer son style actuel, c'est vraiment uen curiosité. Depuis 2000, Morgat fait des vins à  mon avis plus purs moins marqués par leur élevage.

Bien cordialement

Xavier
06 Déc 2003 10:45 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5592
  • Remerciements reçus 5036

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet CR:Domaine Eric MORGAT

CR:

Savennières L'Enclos 2004

Encore une bouteille offerte par Laurent Lalouette. ;)

"Sois heureux un instant, cet instant c'est ta vie - Omar KHAYYAM
Telle est la citation qui figure sur la contre-étiquette de ce flacon.

Une robe claire.
Un premier nez sur une note fumée et une légère touche de fruit.
Avec l'aération se développent des arômes de coing et d'abricot sur fond minéral.
La bouche s'articule autour d'une structure où l'on retrouve ces mêmes notes de coing mais aussi une touche miellée.
L'ensemble est marqué par un vin au corps très équilibré, encore un peu tendu, dans une longue finale sur le noyau de fruit et l'abricot.
Une bouteille qui devrait bien évoluer et que j'ai beaucoup aimée.

Cordialement,

Olivier
11 Déc 2006 19:48 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 946

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Domaine Eric MORGAT

Non seulement il y en a une, mais même plusieurs : www.lapassionduvin.c...

Luc
11 Déc 2006 19:52 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5592
  • Remerciements reçus 5036

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet Re: Domaine Eric MORGAT

Luc,

Je n'avais pas osé utiliser cette rubrique car il n'est fait mention nulle part sur la bouteille du Domaine de la Monnaie. :)
Juste : Eric Morgat, vigneron.
Merci pour la correction.

Olivier
11 Déc 2006 19:56 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 9

Réponse de chinbourg sur le sujet Re: Domaine Eric MORGAT

Olivier, donc encore plus de regret de n'avoir pas pu lui rendre visite....

Ce vin nous a enchanté à deux reprises déjà, ce qui me fait penser qu'il va falloir que je reconstitue mon stock.

Un double carafage sur la seconde bouteille ouverte, lui avait permis de s'exprimer davantage.

Laurent L
11 Déc 2006 21:26 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1502
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Nidal H sur le sujet Re: Savennières - Domaine de la Monnaie - E. Morgat

Lors de la journée de dégustation organisée le 28 janvier 2006 par Philippe Rapiteau à Savennières, l'Enclos 2003 du Domaine de La Monnaie obtint mon meilleur score.
Eric MORGAT était mon voisin de table. Je ne le connaissais pas et la dégustation était à l'aveugle. Inutile de vous dire que j'ai été fier de lui montrer ma note de 18/20. Un type charmant qui fait des vins de grande classe. Seul problème: il faut se dépêcher pour en avoir car ses vins partent comme des petits pains...

Le 28 janvier 2006 à Savennières...ça, c'est un souvenir...

Nidal
11 Déc 2006 21:49 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5592
  • Remerciements reçus 5036

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet Re: Savennières - Domaine de la Monnaie - E. Morgat

Oui Laurent,

Une très belle bouteille.
Un stock à constituer d'urgence ! ;)

Olivier

PS : je t'ai envoyé un email mais le serveur me renvoit un message d'erreur concernant ton adresse privée :(
12 Déc 2006 12:50 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 9

Réponse de chinbourg sur le sujet Re: Savennières - Domaine de la Monnaie - E. Morgat

Bonjour Olivier,

Apparement celà fonctionne, wanadoo est peut être un petit peu capricieux; essaie encore.

Laurent L
12 Déc 2006 12:54 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5592
  • Remerciements reçus 5036

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet Re: Savennières - Domaine de la Monnaie - E. Morgat

Ok :)
12 Déc 2006 13:07 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 428
  • Remerciements reçus 0

Réponse de maclo sur le sujet Re: Chateau du breuil - E. Morgat

Bonjour,

dégustatés aux caves bossetti, en compagnie de Bouhi.

- Coteaux du layon 2004 (9.2e): une gourmandise!(:P) Un très bon rapport qualité-prix. Peut être encore un peu trop de sucre à ce stade, mais il y a de la tension et de l'acidité qui devraient lui permettre de s'équilibrer totalement. Très belle expression aromatique.

- Coteaux du layon 1962 (42.2e): délicieux cdl :), encore bien présent, précis avec un sucre parfaitement intégré et presque digéré (on ne le perçoit plus tellement) et de beaux arômes sur des notes d'évolution.

- Gouté également le 70 et 76 : très agréables mais que j'ai trouvé moins expressifs, un peu plus "fade".

Je ne me rappelle plus du nombre de bouteilles produites, mais d'après leur dire ça part assez vite...

Cordialement,


Mais déguster cet hymen/sous l'arbre d'un paradis chantant
c'est boire de la santé, c'est fortifier ses veines/et rester debout parmi les vivants.
12 Déc 2006 13:11 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 9

Réponse de chinbourg sur le sujet Re: Chateau du breuil - E. Morgat

Maclo, maintenant Eric Morgat est juste employé au Chateau du Breuil puis il se consacre à son domaine de la Monnaie en Savennières.

Laurent L
12 Déc 2006 13:38 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 428
  • Remerciements reçus 0
Mais le Chateau du breuil appartient toujours à la famille Morgat, non???


Mais déguster cet hymen/sous l'arbre d'un paradis chantant
c'est boire de la santé, c'est fortifier ses veines/et rester debout parmi les vivants.
12 Déc 2006 19:27 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 9

Réponse de chinbourg sur le sujet Re: Savennières - Domaine de la Monnaie - E. Morgat

NON

Laurent L
12 Déc 2006 20:42 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5592
  • Remerciements reçus 5036

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet CR:Domaine de la Monnaie - Eric Morgat - Savennières 1998

CR:Dégusté à l'aveugle en compagnie de Alain Hinant et Philippe Haid.
Le vin n'est pas carafé.
La robe est jaune aux reflets verts assez prononcés.
Le nez se développe sur des notes de pâtisserie et un côté floral. Il évoluera successivement sur l'ananas, le miel, le coing l'abricot et une note iodée assez marquée.
Après une très belle entrée, le corps, tendu, s'allonge sur l'acidité et une finale sur l'amertume (notes d'orange). Le vin apparaît quelque peu dissocié.
L'aération lui fera le plus grand bien puisque l'ensemble gagnera en harmonie.
J'ai aimé ce vin au profil aromatique singulier.

Olivier
14 Mar 2007 17:52 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité
Savennières Domaine de la Monnaie L’Enclos 2004 (Eric Morgat) : 16/20 – 11/6/07
Nez proposant du minéral, des fruits blancs (poire), du végétal (un côté racines, réglisse, gentiane). Bouche riche mais équilibrée, puissante, peu typé Savennières (on pense plutôt à l’Anjou pour la rondeur de la silhouette). Une belle amertume accompagne une finale longue et gourmande.
12 Jui 2007 12:05 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 502
  • Remerciements reçus 3

Réponse de ChristopheD sur le sujet Re: Savennières Domaine de la Monnaie Morgat Enclos 2004

Savennières L'enclos 2002

Totalement oxydé...

Y aurait il des problèmes d'oxydation prématuré connu en Val de Loire ?

En tout cas, le caviste qui me l'a vendu en vantant ses arômes de noix et en le défendant de toute oxydation (son "de superbes arômes de noix" alors que je quittais la boutique m'avait fait tiqué) a perdu un client potentiel.

Cordialement

Christophe
03 Déc 2007 21:08 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 9
Christophe, malheuresement cela arrive, je te rassure pas qu'en Loire.;)

Laurent L
03 Déc 2007 21:53 #23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité
Savennières Domaine de la Monnaie Morgat L'enclos 2004 : 13/20 - 11/1/08
Nez marqué par l'élevage, orientalisant : bâtonnet d'encens à la rose, poire au sirop, menthe. Bouche très mûre, charnue (un peu de sucre résiduel ?). Corsée, finale chaude, sans grande typicité.

Note moyenne de 15/20 l'am
Note moyenne de 13/20 le soir
14 Jan 2008 10:43 #24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet CR: Savennières - L'Enclos 2007 - E. Morgat

CR: L'Enclos 2007 - Savennières - Eric Morgat

Une bouteille bue avec plaisir sur deux jours.
Le nez est élégant, mais c'est la bouche qui me charme le plus, elle est savoureuse, avec de belles touches d'ananas avant la longue finale, elle est concentrée et équilibrée, ample.

J'ai beaucoup aimé.

Cordialement,
Thierry
09 Oct 2009 22:01 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1964
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Flo sur le sujet Savennières - L'Enclos 2005 - E. Morgat

J'avais beaucoup aimé le 2006, et j'avoue être un peu déçu par ce 2005...

En résumé : trop de bois. Au nez, en bouche, difficile de trouver autre chose, malgré 4h de carafe.
Il y a cependant derrière une matière superbe, très riche, puissante. De l'équilibre et de la longueur.
Mais bon, le bois lasse vite...
La comparaison avec Le Bel Ouvrage 2006 (Damien Laureau) bu en parallèle est assez peu flatteuse, mais au final c'est quand même plutôt Bien.
A revoir plus tard, en espérant que cela se fonde un peu.

Florian
05 Avr 2010 22:23 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1964
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Flo sur le sujet Savennières - L'Enclos 2006 - E. Morgat

Bu il y a deux jours, un très beau savennières ample et long, floral et très fruité (fruits jaunes).
Pas de traces du boisé encombrant du 2005.
C'est élégant, et bien plus délié qu'il y a un an.
Très Bien

Florian
18 Avr 2010 22:47 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18551
  • Remerciements reçus 2553

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet CR: Eric Morgat, Savennières L'Enclos 2006

Savennières, L’Enclos 2006 : le nez est superbe, certes le boisé est présent mais il est bien intégré et laisse s’exprimer la dominante florale des arômes. La minéralité est évidente. La bouche confirme la grande qualité de ce vin dont la principale caractéristique est de donner du plaisir et cela est bien le but de son géniteur. La bouche est très dense, les saveurs évoquent la gentiane, les herbes de montagne et la longueur est à l’image de ce vin : excellente. Equilibre magistral

Jérôme Pérez
26 Oct 2010 09:35 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18551
  • Remerciements reçus 2553

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet CR: Eric Morgat, Savennières L'Enclos 2007

Savennières, L’Enclos 2007 : Le vin se montre sous une robe dorée. Le nez est une merveille de délicatesse :
certes un léger boisé est présent mais devient santal avec les notes florales. Le chèvrefeuille s’exprime et des
fruits exotiques apparaissent à l’aération ainsi qu’une pointe vanillée. En bouche, le vin présente un volume
important, une texture soyeuse, une matière dense et veloutée. C’est un vin de plaisir qui mériterait sans
doute un supplément de vivacité pour faire un grand vin. La finale joue sur des amers qui rappellent ceux du
houblon, une caractéristique que l’on retrouve souvent à Savennières.

Jérôme Pérez
26 Oct 2010 09:36 #29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18551
  • Remerciements reçus 2553

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet CR: Eric Morgat, Savennières L'Enclos 2008

Savennières L’Enclos 2008 : Une robe or pâle, très classique, qui a du poids visuellement, de l’éclat avec de beaux reflets légèrement verts. Le premier nez est dominé par l’élevage, tout comme l’est la bouche autour d’un joli gras, une belle tension et une finale longue mais le vin est masqué par le son écrin de bois. Patience et longue aération permet
d’apprécier à son juste niveau ce vin de plaisir, hédoniste, à la texture ample. Si le toasté est toujours présent, il est atténué et laisse apparaître le floral du chenin et des saveurs d’agrume. Une matière riche sur une colonne vertébrale bien définie sur la fraicheur, voilà qui pourrait définir ce vin. Peu d’amertume en finale, mais une belle vivacité citronnée. Une jolie bouteille à attendre.

Jérôme Pérez
26 Oct 2010 09:37 #30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck