Nous avons 3470 invités et 83 inscrits en ligne

Domaine de la Monnaie - Eric Morgat, Savennières

  • Messages : 153
  • Remerciements reçus 58
Chateau du Breuil, Coteau du Layon Beaulieu, V.V. 2002 (M.Morgat)

Si mes souvenirs sont bons, Eric Morgat vinifiait à cette époque au domaine (c'est d'ailleurs sa mère qui nous avait reçu gentiment).
Dernière bouteille d'une caisse de 6, ce vin ne m'a jamais déçu.
Un nez d'agrume mûr, une robe encore jaune.
En bouche, c'est bien équilibré même si un Clos 2010 (mais est-ce comparable à ce stade ?) de Delesvaux l'est davantage, et ces notes de fruits jaunes mûrs (abricot, pêche jaune) mêlées à la verveine sont un véritable bonheur. Jolie finale légèrement sucrée (trop peut-être).
Franck.

PS : quelqu'un a-t-il goûté la cuvée Orantium récemment ?
Merci.
17 Mai 2012 21:14 #61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1591
  • Remerciements reçus 545

Réponse de H. Seldon sur le sujet Eric Morgat, Savennières, L'Enclos 2009

Eric Morgat, Savennières, L'Enclos 2009

Bouteille bue la semaine dernière, sans accompagnement, servie frais et non carafée. Pas de prises de notes pour cette dégustation mais de mémoire :
Belle robe, peu colorée.
Au nez, peu de notes florales, plus sur le minéral.
En bouche, la matière est très présente, on retrouve du gras (le vin est sec ) qui surprend un peu mais qui n'est pas du tout déplaisant : une petite pointe d'acidité, à laquelle je m'attendais mais que je pensais plus importante vue la jeunesse du vin : la finale est longue, le vin est déjà très bon, et sera sans doute meilleur dans 2- 3 ans : belle bouteille en l'état (je ne me retrouve pas trop dans les précédents commentaires sur le 2008).

Cordialement,

S.

Notation : Moyen : les vins sans intérêt ; Assez bien : vins à boire pour la curiosité ; Bien : bon vin, à faire découvrir ; Très bien : vin remarquable ; Excellent : vins de très haut niveau, une rare réussite; Splendide : grand vin qui justifie le temps passé ici !
08 Aoû 2012 16:17 #62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1896
  • Remerciements reçus 1100

Réponse de vinozzy sur le sujet Domaine de la Monnaie - E. Morgat

Bonjour,

Je vous trouve bien pressé d'ouvrir des 2008 de cette région, particulièrement les cuvées audacieuses, voire un peu boisées comme l'enclos peut le paraitre jeune. N'est ce pas un millésime bien droit et de grande garde ?

Pour ma part, il me reste des 95, 96, 98 en Enclos, et pour l'instant aucune bouteille ne m'a parue morte...mais relire ce fil m'incite à ne plus trop attendre quand même !

Au plaisir.
13 Aoû 2012 22:20 #63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 208
  • Remerciements reçus 0

Réponse de julien guinhut sur le sujet Re: Domaine de la Monnaie - E. Morgat

Goûté l'enclos 2008 plusieurs fois récemment. Le vin s'est à chaque fois bien comporté avec un côté malo encore présent qui n 'est pas du goût de tout le monde mais une belle fraîcheur et un vin pur et droit soutenu par une matière opulente, assurément une belle bouteille pour tout de suite comme pour l'avenir.

Au plaisir,
Julien

NB Je relèverai que sur 2008 le bel ouvrage de Damien Laureau, la roche aux moines du Domaine aux Moines sont également déjà accessibles. Un millésime à forte acidité facilitant la dégustation dans la jeunesse, les 2009 porteurs de sucres sont à mon goût plus à attendre afin de fondre l'ensemble et retrouver un équilibre optimal.
13 Aoû 2012 23:36 #64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1896
  • Remerciements reçus 1100

Réponse de vinozzy sur le sujet Savennières -L'Enclos 1998 - E. Morgat

bon, ben voilà, j'ai donc ouvert un 1998.

Qu'est ce que vous ne me faites pas faire !...Et bien c'est très ouvert, mais très vivant !

De fines notes d'encaustiques pointent derrière le confit du coing. C'est encore droit..Assurément un très beau vin qui fait la paire avec un gateau aux légumes et chèvre.
15 Aoû 2012 08:32 #65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 205
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Donovan sur le sujet 2010 Eric Morgat Anjou Blanc Litus

2010 Eric Morgat Anjou Blanc Litus

Bue sur une sole, bouteille épaulée 30 mn avant service

Robe limpide et jaune clair, nez sur les agrumes (citron), attaque légèrement acide puis des notes de citron et de pamplemousse apparaissent suivies d'une finale un peu beurrée.
Après 30 mn d'aeration supplementaire, l'acidité a quasiment disparue : le bouche est plus ronde et un leger gout de fruit de la passion se fait sentir
Un vin excellent et un très bon rapport qualité/prix

Gregory

Grégory
23 Sep 2012 21:30 #66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6334
  • Remerciements reçus 2494

Réponse de Marc C sur le sujet CR: Eric Morgat - Savennières L'Enclos - 2007

CR: Eric Morgat - Savennières L'Enclos - 2007

Nez intense sur la cire, le coing, les épices
La bouche est puissante, dense un peu rentre dedans
Finale un peu chaude sur une amertume très marquée

Pas pleinement convaincu par l'équilibre de ce vin. Il a sans doute besoin d'un plat un peu costaud pour lui faire face

Marc
08 Déc 2012 21:44 #67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18918
  • Remerciements reçus 4073

Réponse de Eric B sur le sujet Re: Eric Morgat - Savennières L'Enclos - 2007

Pas pleinement convaincu par l'équilibre de ce vin. Il a sans doute besoin d'un plat un peu costaud pour lui faire face

Curieux. Je l'avais bu en juillet 2011, et il était alors fin, aérien, et s'était superbement marié avec des langoustines ... sublimes :P

Eric
Mon blog
08 Déc 2012 21:53 #68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8201
  • Remerciements reçus 801

Réponse de FGsuperfred sur le sujet CR:Eric Morgat - Savennières L'Enclos - 2006

CR:domaine Eric Morgat 2006 savennières "l'enclos"

très joli nez très fin

la bouche est concentrée et équilibrée et dotée d'une belle longueur

bien+
(désolé ce fût un peu succint car pour une fois j'étais à la bourre)




frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
01 Avr 2013 12:30 #69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1196
  • Remerciements reçus 1612

Réponse de sebus sur le sujet Re: Eric Morgat - Savennières L'Enclos

Bonsoir à tous,

Je me permet de solliciter l'expérience lpvienne.
J'ai eu un véritable coup de coeur pour ce vin, il y a quelques mois lors d'un superbe déjeuner au restaurant "la mare aux oiseaux" à Saint Joachim au milieu de la brière.
Ce vin, dégusté sur 2010, présentait ( de mémoire) un nez très avenant, un boisé intégré, du gras, de la tension, de la complexité, une très belle longueur. Tout ce qu'il faut pour me faire craquer.
La bouteille bue ce midi là, a tellement plu à l'ensemble de la tablée qu'on a commandé sa soeur jumelle, le vin etait identique, tout aussi merveilleux.
Un grand moment de dégustation pour moi.

Du coup, je souhaiterais avoir vos avis sur le millésime suivant, 2011, pour ceux qui ont pu le déguster.
Je vous remercie pour vos retours.
Et bravo à Éric Morgat pour son travail et le plaisir qu'il m'a procuré.

Amicalement.

Sébastien
27 Jui 2013 19:41 #70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1896
  • Remerciements reçus 1100

Réponse de vinozzy sur le sujet Savennières - E. Morgat 2004

Bon, ben zebus, le 2011 j'en suis loin puisque je termine mes 2004, alors je ne résiste pas à descendre 15 marches et à les remonter avec la dive bouteille, sans doute acquérite au "520" d'Epernay, mais me gourais je avec les 2006 ?

Bref, tout de suite on est con-quis, c'est plein, long...et boisé (si, si..?) mais équilibré, et commencé à 14° puis terminé à 10° , et bien au contraire de ma pensée unique, la fraicheur lui sied. Ne pas le boire pour lui même mais lui accoler du gouteux.

2004 ne m'apparaissait pas comme un milélsime à encaver mais sur un pain surprise au saumon fumé (en gros une tartine pain/salade/saumon, hein faut pas bourgeoiser non plus), hé ben ma vache ça vaut ses 18 euros et l'attente.

Ps : 10 minutes plus tard, il me reste un peu d'estomac libre alors je tente l'impossible : un lait fermenté bifidus/noix de coco avec ce vin, et ben c'est même pas mauvais, voire mieux, le vin prolongeant la note de coco . Que Jean Pierre Coffe ne se retourne pas trop dans sa tombe, je peux faire bien pire. Je suggère en fait une entrée avec un lait de coco et une pointe de gingembre, le vin est puissant à souhait....
28 Jui 2013 19:38 #71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1196
  • Remerciements reçus 1612

Réponse de sebus sur le sujet CR: Savennières - E. Morgat Enclos 2011

J'avais vraiment envie de le goûter, donc samedi midi j'ai dégainé le bi-lames, et... la magie a de nouveau opéré!

Ouvert cet Enclos 2011 et servi à 11 12º

La robe est dorée avec des reflets verts.
Le nez est tout de suite très expressif, floral, je trouve qu'on ressent bien les arômes que j'associe au chenin lorsque je bois des vins issus de ce cépage. On a qu'une envie c'est d'y tremper les lèvres.
L'attaque est assez puissante, la bouche est pleine, pas de sensation boisée, puis vient la minéralité qui étire le vin sur une finale fraîche et persistante. Vraiment délicieux. J'adore.

Cette bouteille a plu à l'ensemble de la tablée.
Assurément mon coup de coeur en blanc cette année.

Sébastien
29 Juil 2013 19:33 #72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1896
  • Remerciements reçus 1100

Réponse de vinozzy sur le sujet Eric Morgat, Savennières, L'Enclos 1995

Bonjour,

La capacité de ce vin à vieillir trouve ici une expression presque liquoreuse au nez, mais sur une bouche toujours droite, un peu d'oxydation -c'est normal vu l'âge- , sensation beurrée et coingnée sur une acidité un peu trop présente. Bon vin, mais exclusif tout au long de sa carrière, un peu en retrait en matière par rapport aux millésimes suivants.
10 Aoû 2013 19:39 #73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3642
  • Remerciements reçus 1396

Réponse de PtitPhilou sur le sujet Re: Eric Morgat, Savennières, L'Enclos 1995

C'était le premier millésime d'Eric Morgat, avec des moyens limités et une envie de bien-faire, confirmée par les millésimes suivants (il y avait de la saponification dans son process, c'est comme ça que je retrouvais toujours ses vins à l'aveugle, mais c'est aussi pour cette raison que je m'en suis un peu éloigné...) ; je me souviens de son air presque timide à nous le faire goûter dans sa cave, vers 2002/2003, je crois. Ce vin avait une expression "rôtie" et oxydative, les deux fois que je l'ai dégusté. C'est un collector, Frédéric, peu d'entre nous doivent encore en posséder. Il me reste peut-être encore du 2000.
D'ailleurs, le cuvée Enclos n'existait pas encore, il n'y avait qu'une seule cuvée à l'époque (de 95 à 2001). L'Enclos n'est apparue qu'à compter de 2002, sauf erreur de ma part.

Bon w.e.
Phil
10 Aoû 2013 21:20 #74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18918
  • Remerciements reçus 4073

Réponse de Eric B sur le sujet Re: Eric Morgat, Savennières, L'Enclos 1995

il y avait de la saponification dans son process

Bonsoir Phil,

Tu peux éclaircir ton propos ?

Merci :)

Eric
Mon blog
10 Aoû 2013 21:53 #75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3642
  • Remerciements reçus 1396

Réponse de PtitPhilou sur le sujet Re: Eric Morgat, Savennières, L'Enclos 1995

Eric, j'y ai repensé ce matin en me réveillant. Merci de ta question, cela va me permettre de préciser - un peu - mes sensations.
C'est donc une sensation étonnante et déroutante, que j'avais perçu nettement en bouche dans les vins d'Eric Morgat, à chaque visite. Je lui en avais fait part, à savoir des notes "savonneuses" en finale qui s'apparenteraient alors dans mon esprit à un processus de "saponification" lors de la vinification (qui est certes une réaction chimique dans des conditions qu'on ne retrouve pas a priori dans le vin, puisque le milieu est acide alors que la saponification a lieu normalement en milieu basique).
C'est, pour préciser ma pensée, un abus de langage ; j'ai toutefois eu la sensation que la forte maturité du raisin, la vinification assez longue en fûts neufs ou d'un vin, puis un élevage long en fûts, produisaient des éléments gustatifs [size=small]dont[/size] auxquels j'étais particulièrement sensible et peut-être à concentration plus élevée que d'habitude, donc détectable.
J'ai bien conscience qu'il n'y a rien de démontré dans mes propos, mais les réactions chimiques lors de la vinification étant complexes, notamment en présence de bois, d'acides aminés liés à la qualité des raisins (une part importante de botrytis). Après tout, même à pH 3 voire un peu plus élevé, il existe encore quelques ions hydroxyde OH- qui pourraient éventuellement initier une saponification. Ce serait certes à la marge.
Peut-être, existe-t-il par ailleurs une réaction voire plusieurs qui puissent concourir à la production de notes s'apparentant à des notes "savonneuses".

A noter, enfin, que ces fameuses notes me semblent avoir disparu depuis le millésime 2002.

Bon dimanche.
Phil
[size=x-small]Edit : correction grammaticale. Merci au LPVien qui m'a signalé mon erreur.[/size]
11 Aoû 2013 09:07 #76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18918
  • Remerciements reçus 4073

Réponse de Eric B sur le sujet Re: Eric Morgat, Savennières, L'Enclos 1995

Ce que je trouve assez troublant, c'est que tu trouves cela sur un Savennières, dont l'origine éthymologique est Saponaria

Eric
Mon blog
11 Aoû 2013 09:44 #77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3642
  • Remerciements reçus 1396

Réponse de PtitPhilou sur le sujet Re: Eric Morgat, Savennières, L'Enclos 1995

Je suis peut-être le seul à avoir eu cette sensation. L'ami qui m'accompagnait était, je crois, moins sensible à ces notes, de mémoire.
D'autres dégustateurs connaissant les vins d'Eric sur 1995 à 2001 (2000 était assez marqué) auraient-ils perçu des sensations gustatives similaires ?

Phil
11 Aoû 2013 09:51 #78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 942
  • Remerciements reçus 42
Bonjour Philippe,

curieux ca, car cela fait qq temps que je n'ai pas senti cela, mais il y a qq années, en fermentation "languissante" les chenins tourangeaux avaient tendance à "savonner"

pour ce qui est de l'origine ethymologique, Savonnieres en touraine a pour origine saponaria et le gentilet est saponarien/saponarienne
ceci dit, savennieres et savonnieres sont tres proches orthographiquement et geographiquement, donc peut etre la meme origine
11 Aoû 2013 17:58 #79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3642
  • Remerciements reçus 1396

Réponse de PtitPhilou sur le sujet Re: Savennières - Domaine de la Monnaie - E. Morgat

J'avais également le sentiment que la malo dans des fûts neufs et sur une durée longue sur des blancs (totale sur certains fûts, il me semble et les fermentations étaient longues dans la cave d'Eric Morgat, sauf erreur de ma part) pourrait participer à ces sensations savonneuses.
Mais ce ne sont que des pistes.

Pour tout dire, je n'ai perçu ces notes sur Savennières que chez Morgat, je ne crois pas qu'il y ait une "typicité" liée à cela.

Merci pour vos rebonds.
Philippe
11 Aoû 2013 18:20 #80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1964
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Flo sur le sujet Re: Eric Morgat, Savennières, L'Enclos 1995

Phil,

Je n'ai jamais ressenti ce côté savonneux sur un savennière (ou même un chenin) ; en revanche une finale "épaisse", très glycérinée, oui, et justement chez Morgat sur certains millésimes.
Peut-être parle-t-on de la même chose ?
Cela ne me semble pas apparaître sur les millésimes récents en tout cas.

Florian
12 Aoû 2013 09:51 #81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3642
  • Remerciements reçus 1396

Réponse de PtitPhilou sur le sujet Re: Eric Morgat, Savennières, L'Enclos 1995

Salut Florian,

il est fort probable que ce que je ressens comme une note "savonneuse" corresponde à ce que tu appelles - très probablement à meilleur titre et de façon plus précise - des notes glycérinées. Comme toi, les millésimes récents, après 2002 ne présentent plus, il me semble, ce type de notes "lourdes". Ces notes me paraissent liées à la fermentation malo-lactique -le plus souvent partielle - dans un contenant type fût neuf (à chauffe modérée à poussée ?).

Amitiés
Phil
12 Aoû 2013 11:12 #82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1964
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Flo sur le sujet Re: Eric Morgat, Savennières, L'Enclos 1995

Ces notes me paraissent liées à la fermentation malo-lactique -le plus souvent partielle - dans un contenant type fût neuf (à chauffe modérée à poussée ?).

C'est précisément ce que j'imaginais !

Florian
12 Aoû 2013 11:16 #83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20118
  • Remerciements reçus 1113

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Eric Morgat, Savennières, L'Enclos 2010

j'ai bu l'enclos 10 jeudi dernier et c’était très gras et glycériné, mielleux, le vin faisait plus évolué que son âge, mais c’était plutôt bon frais même si au réchauffement dans le verre les notes d'elevage n'étaient pas très jolies.
12 Aoû 2013 20:57 #84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1591
  • Remerciements reçus 545

Réponse de H. Seldon sur le sujet CR: Eric Morgat, Savennières, L'Enclos 2009

CR: Domaine Eric Morgat Savennières « L’Enclos » 2009

Servi à 10° sans carafage.

Nez sur les fleurs blanches et les agrumes. Bouche du même accabit, avec quelques notes miéllées et un léger gras. Le vin est ouvert et le devient de plus en plus en se réchauffant. Grande longueur finale pour un vin équilibré et très élégant. J’aime beaucoup.
Très bon en l’état, (mais devrait gagner en complexité dans le futur).

Cordialement,

Seb.

Ps : en lisant les posts précédents, j’apporte ma petite contribution : pas ressenti du tout de notes de saponification ou glycérinées. Une fraicheur, certainement.

imageshack.us/a/img1...
imageshack.us/a/img1...

Notation : Moyen : les vins sans intérêt ; Assez bien : vins à boire pour la curiosité ; Bien : bon vin, à faire découvrir ; Très bien : vin remarquable ; Excellent : vins de très haut niveau, une rare réussite; Splendide : grand vin qui justifie le temps passé ici !
13 Aoû 2013 09:52 #85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 942
  • Remerciements reçus 42
En ce qui me concerne, cela ne concernait ni futs neufs ou recents et des phases de FA et non FML

Peut etre ce que je decrivais avec mes mots comme "savonneux" à l'epoque trouverait un autre vocable aujourd'hui
16 Aoû 2013 22:02 #86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • retourdebaton
  • Portrait de retourdebaton
  • Visiteur
  • Invité
Domaine de la Monnaie - E. Morgat - Savennières - L'enclos 2011

Le nez est immédiatement marqué par le grillé, l'élevage bois (certainement neuf). En bouche, on est sur des parfums de miel, très gras, l'élevage toujours prononcé se retrouve mais le jus est "plutôt classe". Ca doit certainement être bon avec l'âge mais il faut clairement attendre, en l'état, c'est assez caricaturalement boisé.

Paul
09 Sep 2013 22:30 #87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1591
  • Remerciements reçus 545

Réponse de H. Seldon sur le sujet CR: Eric Morgat, Savennières, L'Enclos 2009

CR: Eric Morgat, Savennières « L’Enclos » 2009.

Servi à 10°.
Très grosse bouteille : l’une des meilleures bues en blanc lors de l’année 2013 : nez sur les agrumes, citron et pamplemousse. C’est puissant et complexe. Bouche d’abord sur le citron puis sur d’autres agrumes, une pointe de pomme verte, on sent une toute petite acidité qui vient tendre le vin et dans un millésime solaire, ça participe grandement à l’équilibre du vin. Pas de touche de gras, pas de notes d’élevage : je n’ai jamais aussi bien goûté ce vin (4ème fois) : j’ai beaucoup aimé, même si c’est jeune.

Très bien +,

Seb.
imageshack.us/a/img1...

Notation : Moyen : les vins sans intérêt ; Assez bien : vins à boire pour la curiosité ; Bien : bon vin, à faire découvrir ; Très bien : vin remarquable ; Excellent : vins de très haut niveau, une rare réussite; Splendide : grand vin qui justifie le temps passé ici !
01 Jan 2014 16:57 #88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 89
  • Remerciements reçus 0

Réponse de VJM sur le sujet Eric Morgat, Savennières, L'Enclos 2010

Bonjour à tous,

Alors oui, avec ce Savennières d'Eric Morgat 2010, nous aurions dû attendre ce vin mais qu'est-ce que nous avions bien fait d'ouvrir une bouteille!

Le vin blanc de la fin d'année!

Au nez, c'est discret à l'ouverture et après 5h d'aération, on commence à sentir les épices douces, les fruits blancs. En bouche, c'est fin, classieux et terriblement long. On en redemande... Le nez se retrouve dans la bouche.
Mais ce qui impressionne c'est le potentiel à révéler. laissons faire le temps...
Bien à vous,
VJM
06 Jan 2014 15:53 #89

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12
  • Remerciements reçus 0

Réponse de fba sur le sujet Re: Eric Morgat, Savennières, L'Enclos 2010

Alors oui, super bon, bu à l'aveugle et offert. Un voyage : fruits blancs, épices, une pointe végétale voir florale, c'est long, bel élevage...Et c'est un savennière....Rhôlavache!

Après j'ai vu le prix....:S ..Là faut pas déconner...
10 Avr 2014 16:58 #90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck